Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[Rafale]


g4lly
 Share

Recommended Posts

il y a 37 minutes, herciv a dit :

Donc le standard F4.3 sera dispo en 2026 d'après cet ingé ?

Il le dit.

Après est-ce que c'est vrai... Vaste question.

Si c'est le cas ça voudrait dire que le F4.2 est déjà quasi-prêt. Ce qui serait surprenant avec ces histoires de câblages et de bande passante, à moins que ce F4.2, premier F4 de série capable d'évoluer vers F5 à sortir d'usine, soit en réalité une itération du Rafale ISE avec des sous-systèmes entièrement français, et qu'il n'y ait donc plus qu'à intégrer les fonctions nouvelles à des matériels déjà développés depuis quelques années maintenant, l'OSF IRST et le Talios en l'occurrence.
https://armees.com/rafale-f4-2-la-dga-teste-une-nouvelle-optique-infrarouge/

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, herciv a dit :

Donc le standard F4.3 sera dispo en 2026 d'après cet ingé ?

Il y a un truc que je ne comprend pas: La vidéo a été postée 2 fois et dans la première vidéo page précédente il dit en 2027 alors que dans la deuxième il dit en 2026 :wacko:

  • Haha 1
  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Il y a un truc que je ne comprend pas: La vidéo a été postée 2 fois et dans la première vidéo page précédente il dit en 2027 alors que dans la deuxième il dit en 2026 :wacko:

Ca reste des délais très court quand même.

Link to comment
Share on other sites

il y a 48 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Il y a un truc que je ne comprend pas: La vidéo a été postée 2 fois et dans la première vidéo page précédente il dit en 2027 alors que dans la deuxième il dit en 2026 :wacko:

1- Es-tu sûr ? (on ne peut plus vérifier maintenant)

2- Il faut demander à @hadriel, c'est lui qui a trouvé judicieux de poster une deuxième fois, il est dans le complot !

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, Delbareth a dit :

2- Il faut demander à @hadriel, c'est lui qui a trouvé judicieux de poster une deuxième fois, il est dans le complot !

Nan c'est le forum qui buggue. Heureusement grâce à Pic on a un troisième exemplaire pour départager!

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, hadriel a dit :

Nan c'est le forum qui buggue. Heureusement grâce à Pic on a un troisième exemplaire pour départager!

J'ai reposté la première vidéo que j'ai retrouvé dans mon cache, quand on va sur you tube on a bien toujours 2026 mais si on la regarde directement dans le post à la fin j'entends plutôt 2027 sur cette vidéo !

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Picdelamirand-oil a dit :

J'ai reposté la première vidéo que j'ai retrouvé dans mon cache, quand on va sur you tube on a bien toujours 2026 mais si on la regarde directement dans le post à la fin j'entends plutôt 2027 sur cette vidéo !

Ce n'est pas si surprenant, ils ont aussi pu refaire une partie de la vidéo. Sur Youtube dans la partie dédiée au montage et à l'upload tu peux modifier directement une partie de la vidéo et ça te recompile le fichier automatiquement, c'est très pratique pour faire des modifications à la volée, supprimer ou rajouter un passage.

Bon du coup s'ils se sont mis d'accord pour 2026 c'est une bonne nouvelle, on a gagné un an!

Link to comment
Share on other sites

Réponse au post de @FAFA 

http://www.air-defense.net/forum/topic/29-le-f-35/?do=findComment&comment=1715961

Citation

Moi je lis cela: "Selon Mme Parly, 14 Rafale de l’armée de l’Air sont actuellement cloués au sol pour avoir été « cannibalisés »...   

Avoir un certain nombre d’avions en dotation est une chose… Faire en sorte que tous soient en mesure de décoller en est une autre. Or, sur ce point, sur les 102 Rafale que comptait l’AAE en juillet 2020, 14 n’étaient pas en état de voler. Aussi, le produit de cession, qui sera reversé intégralement au budget du ministère des Armées, servira à faire en sorte qu’ils puissent de nouveau voler.

« Nous avons pu, grâce au contrat grec, faire remonter en première priorité le fait de rééquiper des appareils qui n’étaient plus en état de vol. Ce n’est pas simplement une question de contrat MCO (Maintien en condition opérationnelle), c’est aussi le fait de pouvoir compléter des avions qui, en quelque sorte, avaient servi de réservoir de pièces détachées », a expliqué la ministre."

Et moi je trouve que c'est plus clair si on différencie les propos de la ministre des propos du journaliste par exemple en mettant en gras les propos de la ministre:

Avoir un certain nombre d’avions en dotation est une chose… Faire en sorte que tous soient en mesure de décoller en est une autre. Or, sur ce point, sur les 102 Rafale que comptait l’AAE en juillet 2020, 14 n’étaient pas en état de voler. Aussi, le produit de cession, qui sera reversé intégralement au budget du ministère des Armées, servira à faire en sorte qu’ils puissent de nouveau voler.

« Nous avons pu, grâce au contrat grec, faire remonter en première priorité le fait de rééquiper des appareils qui n’étaient plus en état de vol. Ce n’est pas simplement une question de contrat MCO (Maintien en condition opérationnelle), c’est aussi le fait de pouvoir compléter des avions qui, en quelque sorte, avaient servi de réservoir de pièces détachées », a expliqué la ministre.

En clair, ces appareils ont été « cannibalisés » afin de maintenir les autres en état de vol. Ce genre de pratique est assez courant, surtout au sein des forces armées aux prises avec des contraintes budgétaires.

Avec la vente de ces douze avions d’occasion à la Grèce, « ces produits de cession vont être réinvestis pour pouvoir rééquiper des appareils qui n’étaient plus en état de vol mais qui le seront à nouveau « grâce à des commandes de pièces », a insisté Mme Parly, précisant en effet que 14 Rafale étaient concernés.

Je ne vois aucune contradiction entre ce qu'a dit la ministre et ce que j'ai dit, par contre le terme "cannibalisé" est trompeur car il est en général utilisé pour des appareils qui ne pourront plus remplir leur mission et sur lesquels on a prélevé des pièces sans retenue de ce fait, alors que là il s'agit d'une bonne gestion qui ne nuit pas à la capacité des avions à reprendre du service quand on en aura besoin.

En plus l'article est assez faux car c'est avec le produit de cession à la Croatie que l'on a acheté des pièces de rechange la commande de remplacement des avions Grecs ayant été faite à temps pour que les avions soient livrés avant 2025 qui était la date à laquelle une promesse avait été faite à l'armée de l'air. Par contre pour la Croatie on ne pouvait pas commander à temps mais on pouvait remettre en vol les 14 Rafale immobilisés ce qui mettait à disposition un potentiel annuel équivalent à la livraison de 12 nouveaux avions.

Edited by Picdelamirand-oil
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Picdelamirand-oil a dit :

Réponse au post de @FAFA 

http://www.air-defense.net/forum/topic/29-le-f-35/?do=findComment&comment=1715961

Et moi je trouve que c'est plus clair si on différencie les propos de la ministre des propos du journaliste par exemple en mettant en gras les propos de la ministre:

Avoir un certain nombre d’avions en dotation est une chose… Faire en sorte que tous soient en mesure de décoller en est une autre. Or, sur ce point, sur les 102 Rafale que comptait l’AAE en juillet 2020, 14 n’étaient pas en état de voler. Aussi, le produit de cession, qui sera reversé intégralement au budget du ministère des Armées, servira à faire en sorte qu’ils puissent de nouveau voler.

« Nous avons pu, grâce au contrat grec, faire remonter en première priorité le fait de rééquiper des appareils qui n’étaient plus en état de vol. Ce n’est pas simplement une question de contrat MCO (Maintien en condition opérationnelle), c’est aussi le fait de pouvoir compléter des avions qui, en quelque sorte, avaient servi de réservoir de pièces détachées », a expliqué la ministre.

En clair, ces appareils ont été « cannibalisés » afin de maintenir les autres en état de vol. Ce genre de pratique est assez courant, surtout au sein des forces armées aux prises avec des contraintes budgétaires.

Avec la vente de ces douze avions d’occasion à la Grèce, « ces produits de cession vont être réinvestis pour pouvoir rééquiper des appareils qui n’étaient plus en état de vol mais qui le seront à nouveau « grâce à des commandes de pièces », a insisté Mme Parly, précisant en effet que 14 Rafale étaient concernés.

Je ne vois aucune contradiction entre ce qu'a dit la ministre et ce que j'ai dit, par contre le terme "cannibalisé" est trompeur car il est en général utilisé pour des appareils qui ne pourront plus remplir leur mission et sur lesquels on a prélevé des pièces sans retenue de ce fait, alors que là il s'agit d'une bonne gestion qui ne nuit pas à la capacité des avions à reprendre du service quand on en aura besoin.

En plus l'article est assez faux car c'est avec le produit de cession à la Croatie que l'on a acheté des pièces de rechange la commande de remplacement des avions Grecs ayant été faite à temps pour que les avions soient livrés avant 2025 qui était la date à laquelle une promesse avait été faite à l'armée de l'air. Par contre pour la Croatie on ne pouvait pas commander à temps mais on pouvait remettre en vol les 14 Rafale immobilisés ce qui mettait à disposition un potentiel annuel équivalent à la livraison de 12 nouveaux avions.

Excuses-moi, mais tu affirmes que ces 14 appareils immobilisés le sont selon une véritable routine. Par contre l'article en question indique qu'il faut un budget "spécial" pour remettre en état les avions. Cela signifie clairement que les appareils ont été à un tel point cannibalisé qu'il n'était plus possible de les remettre en service selon les procédures habituelles.

D'autre part si l'expression cannibalisé ne te convient pas, il a aussi été employé dans l'article ci-dessous et il semble que c'est la ministre qui a utilisé ce terme :

https://www.opex360.com/2021/10/07/selon-mme-parly-14-rafale-de-larmee-de-lair-sont-actuellement-cloues-au-sol-pour-avoir-ete-cannibalises/

Encore une fois tout ceci n'est pas très important car cela reflète non pas l'excellence ou la médiocrité du Rafale mais le fait qu'il faut régulièrement investir dans les pièces de rechange si l'on désire utiliser tout ses avions. Il me semble que @DEFA550 qui avait demandé à tout le monde de faire quelque chose de spécial, avait mentionné des éléments qui ressemblent à cela dans l'un de ses postes. Et oui, faire voler des avions "haut de gamme" cela coûte cher !

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, FAFA a dit :

Excuses-moi, mais tu affirmes que ces 14 appareils immobilisés le sont selon une véritable routine. Par contre l'article en question indique qu'il faut un budget "spécial" pour remettre en état les avions. Cela signifie clairement que les appareils ont été à un tel point cannibalisé qu'il n'était plus possible de les remettre en service selon les procédures habituelles.

Il se trouve que moi je ne suis pas limité à 2 phrases pour expliquer la situation, et donc je peux expliquer la routine habituelle où il y a toujours des Rafale arrêtés même si ce n'est pas toujours les mêmes et où donc on peut prélever sur les nouveaux Rafale arrêtés les pièces qui manquent sur les Rafale qu'on veut remettre en vol sans achat de nouvelle pièces (comme par exemple des antennes AESA) et la situation nouvelle où on veut remettre en vol les Rafale arrêtés sans en arrêter des nouveaux car on est passé administrativement de 250 h de vol annuel à 300 h et que donc les Rafale arrêtés ont le droit de voler 50 h de plus. Bien sûr que dans ce cas il manque des pièces et qu'il faut un budget pour les acheter.

D'une manière générale c'est quand même toi qui met de mauvaises intentions derrière les explications qu'on donne sans trop vouloir essayer de les comprendre. Par exemple pour l'impact des opérations Israéliennes sur la MCO des autres F-35 tu essaye de faire un parallèle avec les autres avions ou de prétendre que l'impact n'est pas prouvé car il peut y avoir une autre cause. C'est de la logique pure ce raisonnement mais les indices sont quand même très fort en faveur de l'explication de @herciv, en effet j'ai souvent expliqué que la disponibilité des avions ne dépendait pas seulement de l'avion mais de l'avion et de l'organisation qu'on mettait autours et que donc normalement on pouvait toujours compenser les éventuelles faiblesses de l'avion par un renforcement de l'organisation (le MCO), et puis j'ai expliqué que l'USAF à son plus haut niveau avait ordonné un taux de MC supérieur à 65% pour l'ensemble de sa flotte qui est un taux relativement facile à obtenir (contrairement à 65% pour le FMC qui serait assez difficile).

Malgré cet ordre et le fait que l'organisation peut compenser les faiblesses  de l'avion, l'USAF n'y arrive pas ! J'ai appelé cette situation "taux de disponibilité contraint" par opposition aux autres avions où  il suffit d'augmenter le budget du MCO pour améliorer le taux de disponibilité. Eh bien en situation de taux de disponibilité contraint il est normal qu'une augmentation des besoins localement impacte la disponibilité de tous les autres avions, et ce n'est pas aussi fort quand le taux de disponibilité n'est pas contraint.

Edited by Picdelamirand-oil
  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 56 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Malgré cet ordre et le fait que l'organisation peut compenser les faiblesses  de l'avion, l'USAF n'y arrive pas ! J'ai appelé cette situation "taux de disponibilité contraint" par opposition aux autres avions où  il suffit d'augmenter le budget du MCO pour améliorer le taux de disponibilité. Eh bien en situation de taux de disponibilité contraint il est normal qu'une augmentation des besoins localement impacte la disponibilité de tous les autres avions, et ce n'est pas aussi fort quand le taux de disponibilité n'est pas contraint.

Tu as beaucoup de compétences sur le sujet et pour cause. Par contre je te ferais remarquer que pour ce qui est du Rafale Mme Parly a dit : " Ce n’est pas simplement une question de contrat MCO (Maintien en condition opérationnelle), c’est aussi le fait de pouvoir compléter des avions qui, en quelque sorte, avaient servi de réservoir de pièces détachées"

D'autre part lorsque tu parles des antennes AESA tu fait comme si ce matériel n'avait jamais besoin de maintenance !

Mon but n'est pas de critiquer le Rafale, mais bien souvent j'ai l'impression que certaines critiques adressées à l'encontre du F-35 seraient également valables pour le Rafale.

Sur l'autre fil j'avais demandé si tu connaissais la disponibilité des Rafale du Qatar, de l'Inde, de la Grèce ou de l'Egypte. Car apparemment c'est facile de la connaître pour les pays acheteurs de F-35 donc un spécialiste du Rafale comme toi devrait bien avoir des infos pour les pays exportateur de Rafale.

Je pense toutefois qu'il est préférable d'arrêter cette discussion car nous ne parviendrons pas à nous mettre d'accord.

Edited by FAFA
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, FAFA a dit :

Tu as beaucoup de compétences sur le sujet et pour cause. Par contre je te ferais remarquer que pour ce qui est du Rafale Mme Parly a dit : " Ce n’est pas simplement une question de contrat MCO (Maintien en condition opérationnelle), c’est aussi le fait de pouvoir compléter des avions qui, en quelque sorte, avaient servi de réservoir de pièces détachées"

Elle n'a pas dit "ce n'est pas simplement une question de MCO" mais "ce n'est pas simplement une question de contrat MCO" et en effet le contrat MCO ne prévoit en général que le remplacement des pièces défectueuses et pas un re complètement, sinon se procurer de nouvelle pièces c'est bien une action qui améliore le MCO.

il y a une heure, FAFA a dit :

D'autre part lorsque tu parles des antennes AESA tu fait comme si ce matériel n'avait jamais besoin de maintenance !

C'est bien connu que les antenne AESA ont une grande fiabilité car la panne de quelques émetteurs/récepteurs ne compromet pas le fonctionnement du radar. Thales a même prétendu qu'on pouvait utiliser ses antennes AESA pendant dix ans sans avoir besoin d'effectuer de maintenance.

Citation

Un tel radar intégre plus d’un millier de capteurs appelés Transmitter Receiver Module (TRM), ce qui permet d’obtenir, grâce à la redondance de ces systèmes, une plus grande fiabilité. Selon Thales, il est en effet possible d’utiliser cet équipement pendant 10 ans, « sans intervention de maintenance ».

https://www.opex360.com/2012/10/02/le-premier-rafale-equipe-en-serie-dun-radar-a-antenne-active-a-ete-livre/

il y a une heure, FAFA a dit :

Mon but n'est pas de critiquer le Rafale, mais bien souvent j'ai l'impression que certaines critiques adressées à l'encontre du F-35 seraient également valables pour le Rafale.

C'est parce que tu connais mal le Rafale et lorsqu'on essaye de t'expliquer la différence tu résiste par principe à l'explication ou tu botte en touche. Je peux te dire que si en France un programme avait été aussi mal conduit que le programme F-35 par Dassault, Dassault aurait fait faillite. C'est quand même une différence ça quand tu vois les résultats financier de L.M.

il y a une heure, FAFA a dit :

Sur l'autre fil j'avais demandé si tu connaissais la disponibilité des Rafale du Qatar, de l'Inde, de la Grèce ou de l'Egypte. Car apparemment c'est facile de la connaître pour les pays acheteurs de F-35 donc un spécialiste du Rafale comme toi devrait bien avoir des infos pour les pays exportateur de Rafale.

Je pense que la disponibilité en France est historiquement la plus faible de toute et que les nouveaux contrats de MCO ont pour but de la remonter au niveau des pays étrangers. On avait pas besoin d'une meilleure disponibilité en temps de paix, et notre organisation est sur-performante pour le niveau dont on se contente, c'est ce qui nous permettrait de monter en puissance rapidement en cas de conflit de haute intensité.

En effet l'économie est réalisée sur les pièces de rechange mais il y en a plein de disponibles sur la chaîne de montage de Mérignac où on trouve des Rafale en cours de montage à différents stades ( 33 rafale pour le taux de production de 1 par mois et 99 pour le taux 3) et où il y a des stocks de pièces pour ne pas ralentir la production. En cas de conflit de haute intensité on finirait peut être de monter les 6 derniers Rafale qui sont presque prêt mais on réquisitionnerait les pièces de tous les autres Rafale ce qui permettrait de multiplier par 4 la production annuelle des heures de vol des Rafale opérationnels car notre organisation en place ne serait pas un frein.

Donc la disponibilité dans les pays étranger dépend de ce que ces pays veulent payer et peut aller jusqu'au niveau qu'à choisit l'Inde qui est de 75  % de FMC (j'ai bien dit FMC et pas MC qui est le critère facile des F-35) en passant un contrat PBL (Performance Based Logistic) avec Dassault. Ce contrat prévoit des pénalités si la performance n'est pas atteinte et donc Dassault vise une performance de 90% pour avoir une marge de sécurité. Les Indiens sont ravis de la disponibilité du Rafale, il disent qu'un Rafale peut générer 3 fois plus d'heures de vol qu'un SU-30 MKI et que lorsqu'il vole il est 3 fois plus efficace, c'est à dire qu'un Rafale peut mener la même mission que 3 SU-30 MKI.

il y a une heure, FAFA a dit :

Je pense toutefois qu'il est préférable d'arrêter cette discussion car nous ne parviendrons pas à nous mettre d'accord.

Oui, tu botte en touche.

Edited by Picdelamirand-oil
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, FAFA said:

" Ce n’est pas simplement une question de contrat MCO (Maintien en condition opérationnelle), c’est aussi le fait de pouvoir compléter des avions qui, en quelque sorte, avaient servi de réservoir de pièces détachées"

Attention, ces mots peuvent être interprétés selon vos 2 positions. Et ces 2 positions peuvent être vrai. 

Si je fais le parallèle avec l'industrie, les contrats de MCO des équipements sont définis selon des rachats de pièces définies par les maintenances prédictives, les courbes de prod et les arrêts anticipables. Tout ce qui sort de cette définition (ici le fait d'avoir piquer des pièces non prévues sur un avion en arrêt pour MCO) ne fait pas parti du contrat de base. Il faut donc un avenant au contrat pour racheter les pièces prises qui n'étaient pas prévues dans le contrat. Ca arrive, souvent, c'est de la gestion de maintenance et de contrat.

Ses propos peuvent tout simplement représenter cela.

Comme ils peuvent sous-entendre que certaines pièces / composants ne sont pas aussi fiable qu'escompté et nécessitent un arrêt imprévu de longue période et des budgets conséquents pour réparation exceptionnelle.

Ou les 2 à la fois.

Bref, une phrase d'un(e) politique ne peut pas résumer toute une organisation et évènement de maintenance (c'est aussi vrai sur le F-35, sauf que pour ce dernier on a des pages et des pages de rapports à se mettre sous la dent)

Edited by Asgard
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, FAFA a dit :

mais bien souvent j'ai l'impression que certaines critiques adressées à l'encontre du F-35 seraient également valables pour le Rafale.

FAFA ! Pyromane ! 

  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,961
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...