Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[Rafale]


g4lly
 Share

Recommended Posts

attention, un pilote en échange est pleinement opérationnel il peut participer à des missions de guerre (le F/L Black sur 2000 en Bosnie plus nombre d'autres exemples) si son pays l'autorise la gamme des missions est variée mais les exemples sont nombreux de pilotes engagés à fond dans leur escadron de détachement.

Bref il serait fort surprenant que nos pilotes britanniques ne soient pas à l'égal de leurs collègues français

Vous raisonnez en fanboy les EM raisonnent en partage de compétences et d'expérience ...

Link to comment
Share on other sites

En plus, ça marche dans les deux sens, les pilotes français peuvent aussi recueillir des infos sur l'appareil étranger qu'ils pilotent pendant leur échange…

D'ailleurs y a pas un/des pilotes britons en échange sur F-22 ?

Link to comment
Share on other sites

Je viens de me faire passer un article et je ne sais pas si je dois le mettre ici ou l'attaque sur la Syrie, je laisse le soin à un modo d'apprécier.

http://www.cameroonvoice.com/news/news.rcv?id=7953

Un général français : «Nous sommes incapables d'affronter l'armée de l'air syrienne»

Perso j'ai interprété ça comme la conséquence logique des carences en démultiplicateurs de force, pas par la qualité de nos avions.

Vous en pensez quoi les enfants?

Link to comment
Share on other sites

Les pilotes ne savent pas forcément tout sur la technologie contenue dans leurs machines. Pour prendre un exemple, c'est pas parce qu'ils observent que leurs CME peuvent brouiller tel type de radar qu'ils sont capables de déterminer les détails de la technologie employée et d'aider à concevoir un système équivalent.

Link to comment
Share on other sites

attention, un pilote en échange est pleinement opérationnel il peut participer à des missions de guerre (le F/L Black sur 2000 en Bosnie plus nombre d'autres exemples) si son pays l'autorise la gamme des missions est variée mais les exemples sont nombreux de pilotes engagés à fond dans leur escadron de détachement.

Bref il serait fort surprenant que nos pilotes britanniques ne soient pas à l'égal de leurs collègues français

Vous raisonnez en fanboy les EM raisonnent en partage de compétences et d'expérience ...

l

Je pense que les pilotes de la RAF (ou de la LuftWaffe) ne seront jamais leur égale que leur collègues français sur le rafale pour une raison édivente : LE TEMPS :

J'ai lu que le temps d'apprentissage et de maitrise des capacités d'un Raffy était très LONG et que les capacités de l'appareil n'étaient pas encore entièrement exploité.

Certes l'appareil est très "facile" à piloter mais savoir y maitriser toutes les "options" prenaient du temps.

Et que même les pilotes venant de Mirage 2000 devaient pendre du temps pour dompter la "bête".

J'ai souvent lu ici que le Typhoon était un Mirage 2000 Survitaminé or je ne pense pas que le Britons arriveront à dompter la bête en quelques mois par rapport à nos pilotes qui l'utilisent depuis des années. =)

Après , il faut voir c'est quel "type" d'échange .

Si c'est un échange de longue durée comme eux avec l'Us Air Force auquel nos pilotes sont envoyés avec Femme et enfants dans une base américaine durant minimum 1 an pour piloter les F15 , F16 et compagnie.

Ou un simple échange amicale auquel les pilotes ne reste que quelques mois.

Si c'est un échange de longue durée, il est fort probable que le pilote brittanique pilotera un rafale full capacity.

Link to comment
Share on other sites

Si j'en crois le message de 'Kunal Biswas' sur forum US "Rafale News" :

http://www.militaryphotos.net/forums/showthread.php?137433-Rafale-News/page254

les radars Thales (50 Mirage 2000 en retrofit + futurs Rafale -programme MMRCA-) construits sous licence en Inde seraient aussi susceptibles d'être utilisés sur les futurs russo-indiens FGFA, et même peut-être sur les avions du programme AMCA

Indian FGFA is based on PAK-FA airframe but inputs on its radar and other EW suit will have french & Indian inputs with collaboration with french only..

Same technology from FGFA & Rafale may be implemented on Indian AMCA..

en réponse à la question de "B3LA" :

Right now, 18 Rafales are to be built in France but the rest of the original order: 108 Rafales will be built in India by HAL.

HAL is also building the FGFA, the Indian version of the PAK-FA, in very close collaboration with Sukhoi.

Are there any concerns in France that vital Rafale tech and deep knowledge of Rafales strengths and possible weaknesses will find its way to Russia?

et suite à l'info, de AIN Online : "Thales, India’s Bharat To Form Joint Venture for Radars",

http://www.ainonline.com/aviation-ne...venture-radars

India’s defense procurement process requires offsets of at least 30 percent, so it is likely the joint venture will also satisfy offsets associated with India’s selection of the Dassault Rafale for its medium multi-role combat aircraft requirement for 126 fighters. Thales is a major partner in the Rafale program.

Quelqu'un peut confirmer ?

Link to comment
Share on other sites

Donc avant le contrat, la techno française, c'est de la merde, inoffensive et incapable, et une fois le vainqueur annoncé, ça devient des technos ultra pointues et dangereuses que ces traîtres de cheese-eating surrending monkeys propose de refiler à l'ennemi Bronzé/Bridé/Slave.

Et c'est d'ailleurs très surement grâce à cette traitrise qu'ils ont décroché le contrat ! Ben oui, ils peuvent pas faire une offre meilleurs que la notre donc ils finissent par tricher ! ;)

Link to comment
Share on other sites

Donc avant le contrat, la techno française, c'est de la merde, inoffensive et incapable, et une fois le vainqueur annoncé, ça devient des technos ultra pointues et dangereuses que ces traîtres de cheese-eating surrending monkeys propose de refiler à l'ennemi Bronzé/Bridé/Slave.

Et c'est d'ailleurs très surement grâce à cette traitrise qu'ils ont décroché le contrat ! Ben oui, ils peuvent pas faire une offre meilleurs que la notre donc ils finissent par tricher ! ;)

je ne pense pas que les indiens ont dit ca, par contre john lake...
Link to comment
Share on other sites

Si j'en crois le message de 'Kunal Biswas' sur forum US "Rafale News" :

http://www.militaryphotos.net/forums/showthread.php?137433-Rafale-News/page254

les radars Thales (50 Mirage 2000 en retrofit + futurs Rafale -programme MMRCA-) construits sous licence en Inde seraient aussi susceptibles d'être utilisés sur les futurs russo-indiens FGFA, et même peut-être sur les avions du programme AMCA

en réponse à la question de "B3LA" :

et suite à l'info, de AIN Online : "Thales, India’s Bharat To Form Joint Venture for Radars",

http://www.ainonline.com/aviation-ne...venture-radars

Quelqu'un peut confirmer ?

En lisant l'article

http://www.ainonline.com/aviation-news/ain-defense-perspective/2012-08-24/thales-indias-bel-form-joint-venture-radars

Il semble qu'on se pame devant le RDY-3 equipant les mirage emiratis (??) et qui semble designer le top du top de la gamme des radar Thales, mouais, bof.

Link to comment
Share on other sites

L'électronique Française à bord des appareils de combats Russes est d'ores et déjà bien plus avancée que les RDY dans le moment de conception... Ceci dit ce ne sont effectivement pas des radars entiers. Enfin, je n'aurais jamais cru que les Américains étaient si Russophobes, je pensais que c'était comme nous et les Anglais, rivaux, mais pas craignant de leur part une attaque ou du moins une menace militaire.

Link to comment
Share on other sites

La "normalité" prônée par la présidence française se traduit par une "anormalité" politico-décisionnelle non-rapide du dossier Rafale pour l'Inde ce qui est interpelant. Dans le silence du gouvernement Hollande, on ne voit aucun soutien ou intervention des politiciens français.

Ce silence se traduit dès lors par des rumeurs (fondés ou infondés) par la presse, l'espoir se traduit également par le retour en charge de ses concurrents allemands, russes, ...

De plus, des élections législatives sont prévues en Inde en 2013 et le gouvernement actuel de centre-gauche est accusé par des scandales de corruption énorme qui menacent le premier ministre indien et s'il y a une éventuelle démission, le dossier serait en attente ou au pire recommencer à zéro.

S'il y a un gouvernement de droite nationaliste aux prochaines élections en 2013, il sera moins enclin avec la France car politique étrangère pro-américaine voire le nucléaire civil, les achats d'armements américains, ... Il pourrait tout remettre en question ! 

Link to comment
Share on other sites

La "normalité" prônée par la présidence française se traduit par une "anormalité" politico-décisionnelle non-rapide du dossier Rafale pour l'Inde ce qui est interpelant.  Dans le silence du gouvernement Hollande, on ne voit aucun soutien ou intervention des politiciens français.

Bon une fois de plus on ne va pas s'énerver, mais la nature des discussions actuelles entre le consortium Rafale et les différentes parties indiennes (EM, industriels ...) ne nécessite pas vraiment une agitation "politico-décisionnelle non-rapide"

Link to comment
Share on other sites

La "normalité" prônée par la présidence française se traduit par une "anormalité" politico-décisionnelle non-rapide du dossier Rafale pour l'Inde ce qui est interpelant. Dans le silence du gouvernement Hollande, on ne voit aucun soutien ou intervention des politiciens français.

Là, Mani, je ne partage pas du tout ton opinion.

La "normalité" se veut par rapport au comportement réputé "bling-bling" du précédent président. Il s'agit de comportement individuel, pas de ligne politique et gouvernementale.

Par ailleurs, c'est Dassault qui est entré en phase de négociation exclusive avec l'Inde, début 2012. Pas le gouvernement français (pas plus le gvt Fillon que le Gvt Ayrault). Une ingérence du gouvernement dans ce dossier aurait vite fait d'être interprétée comme une mise en pression, une tentative de passer en force et serait considérée par les concurrents déçus comme un aveu de faiblesse (alors même qu'ils font pareils avec leurs propres gouvernements).

Si soutien politique il y a, sur le dossier - et il y en a certainement, vu les emplois directs et indirects qu'il peut y avoir à la clé, avec une répercussion sur les finances publiques - alors ce soutien n'a pas forcément vocation à être affiché dans la mesure où il est plus une question de politique intérieure. En terme de visibilité extérieure de soutien à l'appareil, gage rassurant pour d'éventuels clients exports, le fait que nous nous en équipions et qu'il constitue la (future) colonne vertébrale de notre aviation de combat pourrait suffire, non ?

Enfin, le choix des finalistes (Rafale et Typhoon) excluait les appareils bénéficiant des plus forts soutiens gouvernementaux. En effet, ni Dassault, ni EADS n'avait de proposition basée sur une structure similaire à Rosobornexport ou les Foreign Military Sales. Je ne crois pas que ce soit volontaire puisque les critères de choix affichés étaient un cahier des charges techniques et une enveloppe financière sur la durée de vie des appareils. Cependant, c'est certainement un avantage pour un pays ou la tendance à rester "non-aligné" est forte : ce contrat, s'il va à son terme, ne peut pas être un contrat de vassalisation puisqu'il ne passe pas par la structure étatique de vente d'armes.

Ce silence se traduit dès lors par des rumeurs (fondés ou infondés) par la presse, l'espoir se traduit également par le retour en charge de ses concurrents allemands, russes, ...

Les journalistes, les concurrents et les politiques de l'opposition ont horreur du vide. Du coup, ils l'occupent comme ils peuvent.

Maintenant, j'espère juste que Dassaut et le gouvernement indien mobilisent bien l'essentiel de leur énergie à faire avancer ce contrat au mieux, et dispersent le strict minimum de moyens pour limiter les abus de communication adverse ... et que pendant ce temps, les déçus et autres opposant gaspillent bien leurs forces à tenter de réécrire l'histoire sans succès.

De plus, des élections législatives sont prévues en Inde en 2013 et le gouvernement actuel de centre-gauche est accusé par des scandales de corruption énorme qui menacent le premier ministre indien et s'il y a une éventuelle démission, le dossier serait en attente ou au pire recommencer à zéro.

S'il y a un gouvernement de droite nationaliste aux prochaines élections en 2013, il sera moins enclin avec la France car politique étrangère pro-américaine voire le nucléaire civil, les achats d'armements américains, ... Il pourrait tout remettre en question !   

Je ne suis pas au fait de toutes les tendances politiques indiennes, mais il m'avait semblé que la droite nationaliste était plus nationaliste et souverainiste qu'autre chose ... En ce sens, je l'avais perçue comme un parti tenant du non alignement, donc méfiante vis à vis des USA, tout en étant affairiste et capitaliste, donc avide de joint-ventures et autres délocalisation (européennes) sur le territoire.

Link to comment
Share on other sites

Là, Mani, je ne partage pas du tout ton opinion.

La "normalité" se veut par rapport au comportement réputé "bling-bling" du précédent président. Il s'agit de comportement individuel, pas de ligne politique et gouvernementale.

Par ailleurs, c'est Dassault qui est entré en phase de négociation exclusive avec l'Inde, début 2012. Pas le gouvernement français (pas plus le gvt Fillon que le Gvt Ayrault). Une ingérence du gouvernement dans ce dossier aurait vite fait d'être interprétée comme une mise en pression, une tentative de passer en force et serait considérée par les concurrents déçus comme un aveu de faiblesse (alors même qu'ils font pareils avec leurs propres gouvernements).

Si soutien politique il y a, sur le dossier - et il y en a certainement, vu les emplois directs et indirects qu'il peut y avoir à la clé, avec une répercussion sur les finances publiques - alors ce soutien n'a pas forcément vocation à être affiché dans la mesure où il est plus une question de politique intérieure. En terme de visibilité extérieure de soutien à l'appareil, gage rassurant pour d'éventuels clients exports, le fait que nous nous en équipions et qu'il constitue la (future) colonne vertébrale de notre aviation de combat pourrait suffire, non ?

Enfin, le choix des finalistes (Rafale et Typhoon) excluait les appareils bénéficiant des plus forts soutiens gouvernementaux. En effet, ni Dassault, ni EADS n'avait de proposition basée sur une structure similaire à Rosobornexport ou les Foreign Military Sales. Je ne crois pas que ce soit volontaire puisque les critères de choix affichés étaient un cahier des charges techniques et une enveloppe financière sur la durée de vie des appareils. Cependant, c'est certainement un avantage pour un pays ou la tendance à rester "non-aligné" est forte : ce contrat, s'il va à son terme, ne peut pas être un contrat de vassalisation puisqu'il ne passe pas par la structure étatique de vente d'armes.

Les journalistes, les concurrents et les politiques de l'opposition ont horreur du vide. Du coup, ils l'occupent comme ils peuvent.

Maintenant, j'espère juste que Dassaut et le gouvernement indien mobilisent bien l'essentiel de leur énergie à faire avancer ce contrat au mieux, et dispersent le strict minimum de moyens pour limiter les abus de communication adverse ... et que pendant ce temps, les déçus et autres opposant gaspillent bien leurs forces à tenter de réécrire l'histoire sans succès.

Je ne suis pas au fait de toutes les tendances politiques indiennes, mais il m'avait semblé que la droite nationaliste était plus nationaliste et souverainiste qu'autre chose ... En ce sens, je l'avais perçue comme un parti tenant du non alignement, donc méfiante vis à vis des USA, tout en étant affairiste et capitaliste, donc avide de joint-ventures et autres délocalisation (européennes) sur le territoire.

+1

Link to comment
Share on other sites

voila un su30 avec un mirage  =)

http-~~-//www.youtube.com/watch?v=firU-9mrqSg

David et Goliath.

Quand on pense que les premiers Su-27s ne voyaient pas beaucoup plus loin que les 2000 RDI (120 km pour les deux).

Ca doit consomer un max un Su-27: personne ne prend ce facteur en compte lors des acquisitions?

Parce que dans 20 ans le pétrole pourrait devenir très inabordable et le gigantisme des appareils russes (le PAK-FA est un Goliath aussi) se paiera cher.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,968
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Meumeu
    Newest Member
    Meumeu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...