rogue0

USA - Criailleries 2 - Rumeurs, controverses, polémiques

Recommended Posts

Le 23/09/2019 à 18:49, TarpTent a dit :

 

La procédure de destitution n’est plus le sujet depuis plus d’1 an déjà, et ce quel que soit ce qu’a fait, est en train de faire ou fera Trump Les délais nécessaires pour mener la procédure déjà à l'époque l’auraient amené au-delà des dates de la prochaine élection, et l’absence de majorité démocrate au Sénat rend quasiment impossible la validation finale.

Donc c’est du temps, de l'énergie et beaucoup d’argent perdus en pure perte.

 

La seule chose qu’ils peuvent tenter (Démocrates comme Republicans opposés à Trump en secret) est de l'empêcher à l’aide d’un gros scandale qu’il se représente.

 

Mais vu tout ce qui lui a été passé, des affaires de mœurs aux scandales politiques, des ingérences dans toutes les directions aux mélanges réguliers entre intérêts de l’État et intérêts personnels, ce n’est pas ce nouveau « scandale » qui fera changer sa fan-base de cheval.

 

Il n’aurait jamais dû devenir le représentant des Républicains, il n’aurait jamais dû devenir Président, il n’aurait jamais dû passer la 1ère année, et pourtant il est toujours là.

Cessons d’être sidérés et acceptons le fait que la médiocrité a été mise au pouvoir est y est maintenue aussi bien par des électeurs au diapason que par des élus accrochés à leur fauteuil, sans aucune gêne et encore moins de décence.

 

On en a aussi un superbe exemple, bien qu’un peu différent, avec la démocratie britannique actuelle. C’est ainsi.

 

 

 

Je suis assez fier de mon timing concernant l’empeachement, moi, finalement... :blink:

Bon, quoi qu’il en soit, je maintiens ce que j’ai dit, l’empeachement n’est pas le sujet parce qu’il n’a aucune chance d’aboutir avant les nouvelles élections. Par contre, si ça leur permet de pousser Trump à démissionner (il y aura bien aussi en coulisses des Républicains qui finiront par dire « ça suffit ») ou au moins à ne pas se représenter, alors la démarche n’aura pas été vaine, du point de vue des instigateurs.

On va avoir droit à un nouveau grand feuilleton façon Mueller, et en attendant, les futurs présidentiables risquent de ne parler ni de géopolitique, ni de finances, ni de guerre économique, ni de climat. (Mais ça parlera immigration quand même, parce que ce thème-là, Trump ne va pas le lâcher)

Cette campagne présidentielle va être magnifique. :sleep:

Il y a 11 heures, Kelkin a dit :

La Maison Blanche a accidentalement envoyé au groupe parlementaire démocratique le topo prévu pour le groupe parlementaire républicain.

Le topo en question:

sjWtfef.jpg

1UVDSDC.jpg

 

 

 

 

Ce leak est parfait : il permet de faire passer les messages factuellement, sans aucune déformation. Tous les discours qui viendront derrière ne pourront être déformés à outrance par les medias ou les partis politiques, ou réinterprétés à leur sauce.

Edited by TarpTent
  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, TarpTent a dit :

sans aucune déformation.

Oui, enfin, crier au complot sur le "deep state" dans la com de la Maison Blanche, ça fait pas sérieux.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, Kelkin a dit :

Oui, enfin, crier au complot sur le "deep state" dans la com de la Maison Blanche, ça fait pas sérieux.

Bah on a enfin une source de première main sur le sujet :biggrin: .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, TarpTent a dit :

Bon, quoi qu’il en soit, je maintiens ce que j’ai dit, l’empeachement n’est pas le sujet parce qu’il n’a aucune chance d’aboutir avant les nouvelles élections. Par contre, si ça leur permet de pousser Trump à démissionner (il y aura bien aussi en coulisses des Républicains qui finiront par dire « ça suffit ») ou au moins à ne pas se représenter, alors la démarche n’aura pas été vaine, du point de vue des instigateurs.

A mon avis, il est pas du genre à démissionner. Il a pas le minimum de cervelle, de morale et de décence requis pour ne serait-ce que comprendre ce concept. Et avec tout ce qu'il risque de se prendre dans les dents une fois qu'il ne sera plus président, il est clair qu'il restera à son poste quoi qu'il arrive,  et qu'il fera littéralement n'importe quoi (j'insite car je suis sûr qu'il peut encore nous surprendre) pour gagner son 2eme mandat. Il a même commencé à "blaguer" au sujet d'un 3ème mandat actuellement interdit par leur constitution !

Et en supposant qu'il démissionne, qui prendra sa place  coté républicain ? Une autre andouille, mais dans le genre marionnette docile à la Bush Jr ? Pas sûr que le monde soit gagnant. Avec Trump, on a moins l'avantage du chaos et de l'incohérence totale qui fait exploser les plans à la figure des marionnettistes.

Edited by Carl
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je continue ici

Le 25/09/2019 à 11:05, prof.566 a dit :

A priori on en saura plus vendredi après l'audition de l'agent de renseignement, jusqu'àlors refusée par la Trump House pendant un mois au Congrès.  (un des reproches qui lui sont faits, entrave à la justice). En atendant, ca a détourné l'attention du fils de Biden non?

En attendant, voici le mémo de l'alerte officielle de l'agent de renseignement. (déclassifiée et publiée par les comités parlementaires de surveillance des SR).

https://intelligence.house.gov/uploadedfiles/20190812_-_whistleblower_complaint_unclass.pdf
commentaire sur politico:
https://www.politico.com/story/2019/09/26/congress-releases-whistleblower-complaint-alleging-trump-abused-his-office-1514008

Pas trop le temps de commenter, mais :

  • Comme promis, la plainte ne concerne pas que le coup de fil controversé.
    • Il donne le contexte
      (le procureur ukrainien viré était lui-même bien pourri, et a lâché ses "bombes" sur Biden seulement quand il a appris qu'il allait se faire virer) ,
      (et les rumeurs qui s'ensuivent tournent en boucle chez les trumpistes et alt-right depuis 6 mois)
    • et relie ce coup de fil à de multiples actions de l'administration sur l'Ukraine, la suspension de l'aide militaire, Biden, le mélange des genres
      (contacter mon avocat perso Giuliani ou le ministre de la justice Barr (sous entendu, c'est la même chose)... 
       
  • Les fuites dans les journaux depuis 1 mois sont plutôt fidèles à la plainte.
     
  • Ledit agent est prêt à témoigner vendredi en renonçant à son anonymat.
    Quoi qu'il arrive, ce lanceur d'alerte est archi-grillé.
    Les lanceurs d'alerte précédents depuis l'ère Obama ont tous eu leur carrière démolie, et ont fini soit en prison ... soit en exil en Russie (Snowden).
    A garder en mémoire pour son témoignage.

De toute façon, il est urgent d'attendre.
Inutile de s'emballer : même avec ce mémo, la procédure de destitution a aussi peu de chance d'aboutir que de gagner au loto...
 

Il y a 7 heures, Akhilleus a dit :

https://theweek.com/speedreads/867840/based-reconstructed-transcript-doj-decided-trumps-conduct-during-ukraine-call-did-not-rise-criminal-level

Procédure d'impeachment morte née

Based on reconstructed transcript, DOJ decided Trump's conduct during Ukraine call did not rise to a criminal level

Attention.
Je suis d'accord que la destitution est quasiment impossible... mais purement pour raisons politiques.
Pas au niveau des allégations.

1) L'avis du DOJ a été donné uniquement sur la base du transcription du coup de fil...
EDIT: et concerne uniquement la violation des lois de financement des campagnes électorales -> cf mon post suivant
A ce moment, ils n'étaient pas au courant considéraient la suspension de l'aide militaire comme hors-sujet.
https://www.politico.com/story/2019/08/28/trump-ukraine-military-aid-russia-1689531

ça relativise nettement la portée de cet avis.
(même si bien sûr, cet avis sera bien sûr martelé et répété comme talking point trumpiste)

2) La même alerte a elle été validée par l'inspection générale des SR. (cad, plainte recevable, et que ce n'est pas une plainte politique partisane). Et c'est un chef nommé par trump qui l'a validé...

3) Pour moi, sous Barr, l'impartialité du département de la justice n'est plus garantie.
Ils ont rendu une série de jugement extrêmement favorables au président.
(sans parler de son résumé de 4 pages du rapport Mueller... qui s'est révélé limite mensonger quand le rapport est sorti.
J'ai l'impression que personne n'en a parlé ici :/ )

C'est drôle, quand on remonte à la source de l'article de theweek, (NY Times), le son de cloche n'est plus tout le même:
https://www.nytimes.com/2019/09/25/us/politics/william-barr-trump-ukraine.html?action=click&module=Top Stories&pgtype=Homepage

morceaux choisis:
Justification du "blocage" de l'alerte des SR (alors que la transmission au Congrès est requise par la loi)

Révélation

In the case of the Ukraine call, the Justice Department’s Office of Legal Counsel determined early this month that the whistle-blower complaint should not be shared with Congress’s intelligence committees because it did not flag intelligence-related activities. Rather, it should be referred to the Justice Department as a possible violation of campaign finance law. (...)
Last week, the criminal division concluded that there were no legal grounds for a criminal investigation in to Mr. Trump’s behavior.

 

Edited by rogue0
EDIT: corrections diverses
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
7 hours ago, Akhilleus said:

https://theweek.com/speedreads/867840/based-reconstructed-transcript-doj-decided-trumps-conduct-during-ukraine-call-did-not-rise-criminal-level

Procédure d'impeachment morte née

 

Based on reconstructed transcript, DOJ decided Trump's conduct during Ukraine call did not rise to a criminal level

Le DOJ n'a rien à voir avec une procédure d'impeachment à priori.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Il y a 7 heures, Akhilleus a dit :

https://theweek.com/speedreads/867840/based-reconstructed-transcript-doj-decided-trumps-conduct-during-ukraine-call-did-not-rise-criminal-level

Procédure d'impeachment morte née
Based on reconstructed transcript, DOJ decided Trump's conduct during Ukraine call did not rise to a criminal level

Tu m'as rendu curieux.

En fouillant un peu, le DOJ a donné hier une conférence de presse expliquant leur raisonnement.
Et c'est impayable.

(Dommage, je n'ai pas trouvé de transcription officielle : ça serait mieux si quelqu'un peut mettre la main dessus).
Selon la presse :
https://abcnews.go.com/Politics/trumps-doj-clears-president-violating-campaign-finance-law/story?id=65849857

https://www.huffpost.com/entry/doj-trump-ukraine_n_5d8b748fe4b01c02ca61ef78

Citation

However, the criminal division, after reviewing the matter, determined there was no campaign finance violation and "has concluded the matter," a DOJ spokesperson Kerri Kupec said Wednesday.

but their determination that there was no criminal violation was primarily based off a memorandum of the call, released by the White House. Questions regarding the Trump Administration's hold-up of military aid was not a factor in their investigation at all, the official explained, saying they see that as more of a foreign policy issue.

Further explaining the DOJ's handling of the referral, the official said the criminal division concluded that the information they had gathered did not amount to a criminal violation of campaign finance law because nothing "of value" was clearly promised or exchange as a result of the call.

Si l'article de presse est vrai:

En paraphrasant:

  • le blocage de 250M d'aide militaire est hors scope de leur évaluation car c'est "de la politique étrangère" :rolleyes:
    Bref, ils ne se prononcent pas si c'est ce soit un chantage ou extorsion pour eux... ou même une conduite acceptable pour POTUS
    Ils se prononcent juste sur le respect des lois de financement électorale ...
     
  • et quand à la "faveur" de demander une enquête sur le fils Biden (allégations de dirt ou corruption) :
    Ce ne serait pas une violation des lois de campagne électorale, parce que soit :
    • la "faveur" n'a aucune valeur pour une campagne électorale
      (MDR : demandez au Canard Enchaîné ou à Wikileaks la valeur d'un scandale pendant une élection...)

       
    • et/ou parce que ... rien n'a été promis explicitement en échange de la faveur durant le call...
      Extra MDR.

Bref, cet avis juridique est tellement limité, qu'il ne vaut rien (pour la recherche de la vérité).
(mais sera quand même déployé comme un paravent trumpiste)

De même, la jurisprudence US sur la corruption d'homme politique est devenue tellement restrictive, que c'est un exploit maintenant de se faire condamner... Exploit au sens Darwin Awards

Bref, les chefs mafieux et narco traffiquants savent quoi faire pour échapper à la justice...
Et je reste sur mon avis tranché:
 

il y a 47 minutes, rogue0 a dit :

3) Pour moi, sous Barr, l'impartialité du département de la justice n'est plus garantie.
Ils ont rendu une série de jugement extrêmement favorables au président.

Révélation

(sans parler de son résumé de 4 pages du rapport Mueller... qui s'est révélé limite mensonger quand le rapport est sorti.
J'ai l'impression que personne n'en a parlé ici :/ )
C'est drôle, quand on remonte à la source de l'article de theweek, (NY Times), le son de cloche n'est plus tout le même:
https://www.nytimes.com/2019/09/25/us/politics/william-barr-trump-ukraine.html?action=click&module=Top Stories&pgtype=Homepage

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour les curieux qui souhaitent comprendre comment l'Ukraine / le fils Biden est devenu une obsession de Trump et Giuliani, voici 2 chronologies des faits/rumeurs connus publiquement ...
+ quand ils ont été repris par la bulle trumpiste.

Disclaimer : bien entendu, les sites en question ne sont pas des fans de Trump (qui affirme n'avoir rien fait de mal... et prétend être totalement innocenté par les derniers documents déclassifiés... sans commentaire :rolleyes: ).

https://www.lawfareblog.com/timeline-trump-ukraine-scandal (lawfare : site proche des SR, légaliste, donc anti Trump mais assez carré)

https://www.washingtonpost.com/politics/2019/09/24/full-trump-ukraine-timeline-now/

Je rajoute 2 éléments pour être complet :

  • 2016: l'Ukraine transmet aux USA des informations concernant les agissements/magouilles de Manafort... (proche de Trump)
    A ce moment, ils sont persuadés que c'est Hillary qui va gagner (comme 99% des pays étrangers)
     
  • 2017 : victoire de Trump, qui garde une dent envers l'Ukraine, qu'il range comme pro-Hillary dans sa tête.
    L'Ukraine a un besoin vital de l'aide US contre la Russie, et pour se rabibocher avec Trump, bloque la coopération avec Mueller.
    Par contre, l'histoire des paiements à Cohen pour rencontrer Trump semble avoir été une fake news.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Donc en gros imaginez Mitterand demander à Brejnev d'incriminer Chirac pour le planter à une élection....

C'est tellement grotesque qu'on perd de vue l'essentiel: c'est un bouffon grotesque et il ne s'en rend pas compte.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, rogue0 a dit :

En attendant, voici le mémo de l'alerte officielle de l'agent de renseignement. (déclassifiée et publiée par les comités parlementaires de surveillance des SR).

https://intelligence.house.gov/uploadedfiles/20190812_-_whistleblower_complaint_unclass.pdf
commentaire sur politico:
https://www.politico.com/story/2019/09/26/congress-releases-whistleblower-complaint-alleging-trump-abused-his-office-1514008

Quelques compléments:

  • Un autre volet de l'affaire (en plus de l'abus de pouvoir - utiliser les pouvoirs de la présidence, pour salir un rival et faciliter sa réelection ...):
    https://www.politico.com/story/2019/09/26/trump-lockdown-transcript-1514714

    L'une des actions suspectes après le fameux call ukrainien , c'est que des membres du gouvernement ont tenté de verrouiller l'accès à tous les comptes-rendus de l'appel ...
    (dans une présidence "normale", c'était soit rendu public, soit juste "Confidentiel")

    En les supprimant des serveurs habituels du Cabinet (gouvernement), et en les classifiant Top Secret / SAP (compartiment à nom de code).
    L'administration Trump avait commencé à le faire après des fuites à la presse (trop nombreuses)...
    Mais c'est d'autant plus louche que ça concerne une conversation dommageable pour Trump ....

------------------------------------------------------

D'un autre côté, faut pas être naïf.

Des pressions de ce type ont toujours existé ...
Mais par prudence élémentaire:
1) ça passait plutôt par des intermédiaires discrets venant en personne avec des valises pleines de billet...
pas via des téléphones connus pour être enregistrés. :rolleyes:
et 2) en général, il y avait toujours un prétexte/couverture plus ou moins crédible en cas  de scandale :
"lutte contre le communisme", ou "sécurité nationale", etc.

 

Là, Trump est pris complètement à découvert...
Sauf si quelqu'un arrive à trouver une histoire convainquante dans laquelle sa "demande de trouver du dirt sur le fils Biden" a été demandée dans l'intérêt des USA ... et pas du tout dans son intérêt personnel :rolleyes:
Je crois que Fox News paierait des millions pour cette perle rare : allez, je suis sûr que @Tancrède pourrait y arriver sans effort, et gagner à coup sûr plus qu'au Loto :tongue:

 

Il y a 8 heures, rogue0 a dit :
  • Ledit agent est prêt à témoigner vendredi en renonçant à son anonymat.
  • Quoi qu'il arrive, ce lanceur d'alerte est archi-grillé.
    Les lanceurs d'alerte précédents depuis l'ère Obama ont tous eu leur carrière démolie, et ont fini soit en prison ... soit en exil en Russie (Snowden).
    A garder en mémoire pour son témoignage.

Je ne croyais pas si bien dire.

Le NYT vient de griller le lanceur d'alerte... identifié comme un agent de la CIA ayant travaillé à la Maison Blanche.
Tous les commentateurs proches des SR leur tombent dessus ... y compris les anti-Trump...
(Et moi aussi GRRRRRRRRRRRRR)

Ils font acidement remarquer que le NYT continue de protéger l'identité de la source qui prétendait faire partie de la Résistance anti Trump à la Maison Blanche...
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/etats-unis-le-lanceur-d-alerte-appartiendrait-a-la-cia-selon-le-new-york-times-20190926

En même temps, Trump est énervé par toute cette agitation...
Et a été enregistré à suggérer que "c'était mieux avant", car cette source / espion / traître aurait eu le châtiment qu'il mérite...
Bien sûr, il parle souvent comme ça (pour chauffer la salle, ou troller les démocrates), mais ça en dit long sur sa mentalité (+ l'ampleur de la connerie du NYT)
http://www.lefigaro.fr/international/quand-trump-suggere-de-liquider-la-taupe-dans-son-camp-20190926

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un peu de détente , avec une criailleries 100% drôle.

Rudy Giuliani, l'avocat personnel de Trump, a encore frappé.

Il était déjà connu pour être le pire avocat possible : un gaffeur en série (pire que Biden), qui n'arrête pas de flinguer son propre camp...
(exemples : https://edition.cnn.com/2019/01/16/politics/rudy-giuliani-cnntv/index.html
https://www.vanityfair.com/news/2019/01/rudy-giuliani-robert-mueller-collusion-russia

Il avait déjà confirmé en direct à la TV les pressions sur l'Ukraine ... parfois en se contredisant la même minute.
https://www.politico.com/story/2019/09/19/giuliani-biden-ukraine-trump-1506009
https://www.vox.com/2019/9/20/20875471/rudy-giuliani-chris-cuomo-cnn-meltdown-trump-ukraine-cnn
https://www.washingtonpost.com/politics/2019/09/20/giuliani-admits-asking-ukraine-about-joe-biden-after-denying-it-seconds-earlier/

Et là, pour tenter d'attaquer la crédibilité du lanceur d'alerte, il vient de publier des SMS échangés avec l'ambassadeur US en Ukraine (pour préparer le fameux call)...
Et patatras!
Il ne s'est pas rendu compte qu'il confirme une des infos du lanceur d'alerte... :biggrin:

 

( Blague à part, Giuliani va s'en prendre plein la gueule pour cette affaire ukrainienne : puisqu'il était en pointe des efforts pour pressurer les ukrainiens...)
https://www.vanityfair.com/news/2019/09/rudy-giuliani-donald-trump-ukraine-campaign

  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, rogue0 a dit :

Quelques compléments:

  • Un autre volet de l'affaire (en plus de l'abus de pouvoir - utiliser les pouvoirs de la présidence, pour salir un rival et faciliter sa réelection ...):
    https://www.politico.com/story/2019/09/26/trump-lockdown-transcript-1514714

    L'une des actions suspectes après le fameux call ukrainien , c'est que des membres du gouvernement ont tenté de verrouiller l'accès à tous les comptes-rendus de l'appel ...
    (dans une présidence "normale", c'était soit rendu public, soit juste "Confidentiel")

    En les supprimant des serveurs habituels du Cabinet (gouvernement), et en les classifiant Top Secret / SAP (compartiment à nom de code).
    L'administration Trump avait commencé à le faire après des fuites à la presse (trop nombreuses)...
    Mais c'est d'autant plus louche que ça concerne une conversation dommageable pour Trump ....

------------------------------------------------------

D'un autre côté, faut pas être naïf.

Des pressions de ce type ont toujours existé ...
Mais par prudence élémentaire:
1) ça passait plutôt par des intermédiaires discrets venant en personne avec des valises pleines de billet...
pas via des téléphones connus pour être enregistrés. :rolleyes:
et 2) en général, il y avait toujours un prétexte/couverture plus ou moins crédible en cas  de scandale :
"lutte contre le communisme", ou "sécurité nationale", etc.

 

Là, Trump est pris complètement à découvert...
Sauf si quelqu'un arrive à trouver une histoire convainquante dans laquelle sa "demande de trouver du dirt sur le fils Biden" a été demandée dans l'intérêt des USA ... et pas du tout dans son intérêt personnel :rolleyes:
Je crois que Fox News paierait des millions pour cette perle rare : allez, je suis sûr que @Tancrède pourrait y arriver sans effort, et gagner à coup sûr plus qu'au Loto :tongue:

 

Je ne croyais pas si bien dire.

Le NYT vient de griller le lanceur d'alerte... identifié comme un agent de la CIA ayant travaillé à la Maison Blanche.
Tous les commentateurs proches des SR leur tombent dessus ... y compris les anti-Trump...
(Et moi aussi GRRRRRRRRRRRRR)

Ils font acidement remarquer que le NYT continue de protéger l'identité de la source qui prétendait faire partie de la Résistance anti Trump à la Maison Blanche...
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/etats-unis-le-lanceur-d-alerte-appartiendrait-a-la-cia-selon-le-new-york-times-20190926

En même temps, Trump est énervé par toute cette agitation...
Et a été enregistré à suggérer que "c'était mieux avant", car cette source / espion / traître aurait eu le châtiment qu'il mérite...
Bien sûr, il parle souvent comme ça (pour chauffer la salle, ou troller les démocrates), mais ça en dit long sur sa mentalité (+ l'ampleur de la connerie du NYT)
http://www.lefigaro.fr/international/quand-trump-suggere-de-liquider-la-taupe-dans-son-camp-20190926

 

Un membre du service de sécurité qui rend justice, cela sent quand même la tentative de coup d'état!

Jamais un militaire ou métier affilié à la sécurité ne doit prendre parti pour une cause...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, rogue0 a dit :

@TancrèdeJe ne croyais pas si bien dire.

 

Le NYT vient de griller le lanceur d'alerte... identifié comme un agent de la CIA ayant travaillé à la Maison Blanche.
Tous les commentateurs proches des SR leur tombent dessus ... y compris les anti-Trump...
(Et moi aussi GRRRRRRRRRRRRR)

Ils font acidement remarquer que le NYT continue de protéger l'identité de la source qui prétendait faire partie de la Résistance anti Trump à la Maison Blanche...
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/etats-unis-le-lanceur-d-alerte-appartiendrait-a-la-cia-selon-le-new-york-times-20190926

D'un autre côté, vu qu'il va témoigner à visage découvert devant une commission, son identité sera déjà connue (si ce n'est déjà fait chez beaucoup de monde). Le fait de le teaser comme agent de la CIA va forcément attirer l'attention et crédibiliser son témoignage, et accessoirement faire exploser POTUS 45.

il y a 27 minutes, kotai a dit :

Un membre du service de sécurité qui rend justice, cela sent quand même la tentative de coup d'état!

Jamais un militaire ou métier affilié à la sécurité ne doit prendre parti pour une cause...

C'est bien vrai. C'est pour ça que De Gaulle a été condamné à mort par Vichy. Foutu gauchiste !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, rogue0 a dit :

Sauf si quelqu'un arrive à trouver une histoire convainquante dans laquelle sa "demande de trouver du dirt sur le fils Biden" a été demandée dans l'intérêt des USA ... et pas du tout dans son intérêt personnel :rolleyes:

Bien sûr qu'il y a un intérêt pour les USA imagine qu'on s'appercoive trop tard que le gars est en fait un voleur raciste incompétent... La reputation des USA risque d'en patir, le pays serait mal gérer et risque de sombrer, (...)

Président Trump, pour quelques milliers de dollars, je peux travailler au ministère du pipaux et du contre feu, je suis très fort !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, cracou a dit :

Donc en gros imaginez Mitterand demander à Brejnev d'incriminer Chirac pour le planter à une élection....

Non pas à Brejnev. Mitterrand n'était pas du tout en position de faire pression sur l'URSS, une superpuissance qui dominait la France par plusieurs aspects. Mitterrand aurait plutôt été en position de faire pression sur la Centrafrique pour remuer l'affaire des diamants de Bokassa.

Ou encore Chirac faisant pression sur un chef d'État africain pour remuer les affaires de Jean-Christophe Mitterrrand alias Papa-m'a-dit.

Quelle rabat-joie, cette Nancy Pelosi :

https://www.theguardian.com/us-news/2019/sep/27/nancy-pelosi-impeachment-inquiry-focus-trump-ukraine (27 septembre 2019)

La présidente de la Chambre, Nancy Pelosi, rétrécit la portée de l'enquête de destitution pour se concentrer sur le scandale Trump-Ukraine.

En rétrécissant l'enquête, à partir d'un examen approfondi de la longue enquête Trump-Russie, Pelosi espère une résolution plus rapide à l'enquête de destitution. Le Washington Post, citant des démocrates et des assistants du Congrès, a déclaré que M. Pelosi avait demandé aux commissions parlementaires de déposer les résultats de leurs enquêtes individuelles dans les semaines à venir.

Edited by Wallaby

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 26/09/2019 à 11:38, Akhilleus a dit :

https://theweek.com/speedreads/867840/based-reconstructed-transcript-doj-decided-trumps-conduct-during-ukraine-call-did-not-rise-criminal-level

Procédure d'impeachment morte née

Based on reconstructed transcript, DOJ decided Trump's conduct during Ukraine call did not rise to a criminal level

En matière de financement de campagne exclusivement, c'est le seul volet examiné par le DoJ, c'est à dire pleinement à côté de la plaque... à première vue du moins.

Le 26/09/2019 à 18:01, rogue0 a dit :

En attendant, voici le mémo de l'alerte officielle de l'agent de renseignement. (déclassifiée et publiée par les comités parlementaires de surveillance des SR).

https://intelligence.house.gov/uploadedfiles/20190812_-_whistleblower_complaint_unclass.pdf

[...]

  Révéler le texte masqué

In the case of the Ukraine call, the Justice Department’s Office of Legal Counsel determined early this month that the whistle-blower complaint should not be shared with Congress’s intelligence committees because it did not flag intelligence-related activities. Rather, it should be referred to the Justice Department as a possible violation of campaign finance law. (...)
Last week, the criminal division concluded that there were no legal grounds for a criminal investigation in to Mr. Trump’s behavior.

Et là ça devient plus intéressant.

A la lecture du signalement du lanceur d'alerte, mon impression est d'abord qu'il émane d'un senior, non seulement parce qu'il est très construit juridiquement et se référe à plusieurs reprises aux textes et régulations de référence en matière d'alerte pour signaler leur suivi scrupuleux (pour qui comme moi les ignore du moins !), mais également par le nombre de fois où l'auteur signale avoir recoupé les faits qu'il rapporte par l'audition séparée de nombreux témoins présentant des récits cohérents.

L'ensemble est long, précis, fouillé, allant très au-delà - et très avant - l'épisode du coup de fil. Il s'agit du récit au long cours de la surveillance de plusieurs personnes, localisées en Ukraine, aux US, mais aussi en Espagne, citant des dates, des rencontres, des déclarations publiques ou par voie de presse, et aussi des récits de personnes au coeur de la Maison Blanche ou du Département d'Etat, le tout remis en perspective chronologique.

A dire vrai, bien plus que le signalement d'une unique personne en position de discuter de sujets tout de même très sensibles avec de nombreuses personnes évoluant dans les mêmes sphères, ça me fait penser au produit d'une enquête à domicile comme à l'étranger, une enquête d'équipe, une enquête du contre-espionnage pour tout dire.

A la lecture de ce document, et au risque d'étaler mon imagination débordante, je ne serais pas très surpris si, dans les jours qui viennent et en s'appuyant sur l'impeachment, ce signalement devait se révéler comme n'étant que la première partie visible d'un bon gros iceberg (avec des enregistrements et des virements) entrant en collision frontale avec la médiocrité de Giuliani et de Trump pour les couler proprement d'un coup.

Edited by Boule75
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils reprochent à Trump ce que Biden a fait!

Biden s'est vanté devant conférence d'avoir geler un prêt de 1 milliards et que que si l'Ukraine voulait se prêt, il devait limoger le procureur dans les 6 heures.

Le département de la

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, kotai a dit :

Ils reprochent à Trump ce que Biden a fait!

Biden s'est vanté devant conférence d'avoir geler un prêt de 1 milliards et que que si l'Ukraine voulait se prêt, il devait limoger le procureur dans les 6 heures.

Le département de la

Bot kaput !

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
5 hours ago, 13RDP said:

Tu as vu ca où ?

Ces agents des services de renseignements n'ont pas juré allégeance ou fidélité à Trump. Ils ont juré sous serment de protéger la Constitution US de ses ennemis extérieurs comme intérieurs. Ca fait partie de leur job de garder un oeil sur ce que fait POTUS.

Si une affaire est avérée dans quelques années/mois, ils peuvent légalement être poursuivis pour avoir su et rien dit.

Tiens quelqu'un qui sait ce que les serments contiennent. Pour être plus précis, le serment à la CIA est supposément:

Quote

I, [name], do solemnly swear (or affirm) that I will support and defend the Constitution of the United States against all enemies, foreign and domestic; that I will bear true faith and allegiance to the same; that I take this obligation freely, without any mental reservation or purpose of evasion; and that I will well and faithfully discharge the duties of the office on which I am about to enter. So help me God.

Si un employé de la CIA a connaissance d'un crime de cette gravité (on parle d'un atteinte à l'intégrité de la démocratie américaine (fraude électorale)), il doit le rapporter (defend the Constitution against all ennemies, foreign and domestic).

Similairement, en Belgique, le serment des militaires et mandataires publics est

Quote

 Je jure fidélité au Roi, obéissance à la Constitution et aux lois du Peuple belge

L'allégeance ultime du soldat ou mandataire est la Loi. Techniquement, un militaire ne doit obéissance à ses supérieurs que parce que c'est la façon dont l'ordre hiérarchique est défini par la Loi. Mais si la hiérarchie sort du cadre de la loi, d'une part elle a trahi son serment et d'autre part elle s'est elle-même sortie de la hiérarchie telle que définie par la loi.

À noter que le Roi jure aussi obéissance à la Constitution et à la Loi tandis que les élus ne jurent que d'observer la Constitution (pas obéir car il peuvent être amenés à changer tant la Loi que la Constitution).

J'ai essayé de regarder mais il semblerait qu'en France, le serment ne se fasse pas du tout à la Constitution.

Quote

Ce qui est triste oui, c'est que dans les faits, ce gars là est grillé.

Pas forcément. Si il s'agit d'un officier de renseignement, il risque effectivement de rester coincé au pays, peut-être en tant qu'instructeur car son identité est définitivement grillée. Si il s'agit d'un analyste, c'est une autre histoire vu que son identité n'est pas forcément protégée (pas besoin de l'être en soi pour un job de bureau). Cependant, il pourrait se voir en difficulté vis-à-vis de sa hiérarchie dépendant des opinions politiques au sommet. Si la destitution échoue et que Trump est réélu, je m'attends à voir le climat devenir très maussade pour lui.

Edited by mehari
  • Like 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, mehari a dit :

Si un employé de la CIA a connaissance d'un crime de cette gravité (on parle d'un atteinte à l'intégrité de la démocratie américaine (fraude électorale)), il doit le rapporter (defend the Constitution against all ennemies, foreign and domestic).

Sauf que c'est une première, l'affaire du watergate  a été éventé par des journalistes..

Deuxièmement, cette source se dit être anti trump depuis le début.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,464
    Total Members
    1,550
    Most Online
    FrenchieAtwar
    Newest Member
    FrenchieAtwar
    Joined
  • Forum Statistics

    20,803
    Total Topics
    1,284,231
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries