rogue0

USA - Criailleries 2 - Rumeurs, controverses, polémiques

Recommended Posts

20 minutes ago, Tancrède said:

Qui osera encore affirmer que ce monde n'est pas complètement stupide, et une vaste blague racontée par.... Quelqu'un? 

Avec Pence que fait la reine ...

Moi j'ai pris ...

Le modèle PRESIDENTIAL

6944345a39fb4ca595edc47fcceb5518_1.jpg

avec l'option

5a70fa0413ad4d93969ed2ea9d3e7579_4.jpg

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'aurais pensé que tu aurais pris le platinium ou le diamond!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, kotai a dit :

J'aurais pensé que tu aurais pris le platinium ou le diamond!

Non, il n'est pas aussi arrogant que ça.

Edited by Rufus Shinra
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Rufus Shinra a dit :

Non, il n'est pas aussi arrogant que ça.

il est pourtant Français... :dry:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et en plus, ils volent sur des jaguar indiens :bloblaugh:

Edited by Yankev
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 09/01/2020 à 22:48, Boule75 a dit :

Changer la loi pour permettre la tenue accélérée d'un procès sans témoins après avoir annoncé vouloir blanchir l'accusé à l'avance : quand c'est trop c'est Tropico (V).

Râaaah... il faut que je fasse tout, ou quoi :dry: ?

T'avais oublié la vidéo :tongue: !

Révélation



 

 

Il y a 6 heures, kotai a dit :

Il y quand même un faisceau de présomption de corruption sur Biden !

Contre Hunter Biden, le fils du candidat, clairement oui.

Il a été fait membre du conseil d'administration de l'ukrainienne Burisma, avec une compensation de 50 000 $ par mois, alors qu'il n'a guère de compétence ni en Ukraine ni dans le secteur de l'énergie. Ce qui ressemble beaucoup à une tentative de corrompre le père de Hunter et d'acheter l' "accès" au vice-président américain de l'époque.

Après une visite officielle du vice président Joe Biden en Ukraine, Hunter Biden rejoint, en juin 2014, le directoire d'une des plus importantes compagnies pétrolières et gazières ukrainienne, Burisma, dont le propriétaire, l'oligarque Mykola Zlochevsky, est suspecté de blanchiment d'argent, d'évasion fiscale et de corruption par la justice ukrainienne et britannique à travers Burisma.

Alors qu'il n'a aucune expérience en Ukraine et sans qualifications évidentes dans le secteur de l'énergie, Hunter Biden affirme dans un communiqué de presse : « Je crois que mon aide en tant que consultant d’une compagnie sur les questions de la transparence, de la gestion d’entreprise et de l’expansion internationale aidera l’économie de l’Ukraine et la prospérité de son peuple ».

Le magazine Le Point considère que la nomination chez Burisma du fils de Joe Biden, comme du népotisme. L'humoriste Bill Maher déclare que « ce gamin » a été payé 600 000 $ juste parce qu'il s'appelait Biden dans ce pays extrêmement corrompu qui venait d'avoir une révolution pour se débarrasser de la corruption.

Le 1er mai 2019, le New York Times indique que « Hunter Biden et ses partenaires américains ont pris part au vaste effort de Burisma visant à rassembler des démocrates bien connectés à une époque où la société faisait face à des enquêtes soutenues non seulement par les forces ukrainiennes mais également par des responsables de l’administration Obama ». Yoshiko M. Herrera, professeur de sciences politiques à l’université du Wisconsin à Madison, expert en politique russe et eurasienne, déclare que la fonction de Hunter Biden avec Burisma est un problème grave et qu'il y a un conflit d'intérêts évident.

Vox assimile Hunter Biden à ces personnes gravitant autour de la politique américaine, telles que Billy Carter, Tony Rodham et Neil Bush, tentant de capitaliser financièrement sur leurs proches à la Maison-Blanche et parviennant ainsi à s'enrichir sans réaliser d'actions d'envergure.

On peut s'attendre à ce que le procès de Trump qui va commencer devant le Sénat soit l'occasion d'en savoir plus sur Hunter Biden. La question de savoir si la demande de Trump au président ukrainien de fournir les éléments en sa possession sur Hunter Biden était ou non dans l'intérêt des Etats-Unis mène directement à la question de savoir s'il y avait ou non corruption et népotisme dans l'engagement de Biden junior par Burisma, ou plus précisément si des éléments de fait pouvaient justifier suspicion donc enquête.

A la vérité, la question de l'avenir de la candidature Biden à l'investiture par les Démocrates doit être posée. Si le procès de Trump - qui va commencer très rapidement - avance suffisamment vite, la candidature Biden pourrait s'effondrer.

 

Le 13/01/2020 à 17:15, Tancrède a dit :

Voilà enfin un moyen d'y voir clair dans ce cycle électoral:

https://crooksandliars.com/2020/01/real-thing-2020-election-chess-set

D'ailleurs, en regardant la liste des pièces chez les Démocrates, on peut constater que si les personnages de Roi et Reine sont remplacés par un symbolique podium vide - normal, on ne sait pas encore qui aura l'investiture - l'un des personnages de Tour n'est autre que... Joe Biden :happy: !

Un message subtil ? Puisqu'il est déjà sur l'échiquier... ce n'est pas lui qui aura l'investiture :tongue: ?

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, kotai a dit :

Et pourtant, j'ai cela https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Controverse_concernant_Donald_Trump_et_l'Ukraine

Il y quand même un faisceau de présomption de corruption sur Biden !


La bienséance et la décence (a minima) auraient dû pousser Biden, dès la sortie de l’affaire, à renoncer à la course à la candidature.
Ça aurait en outre donné aux Démocrates que plus de poids quant à leur démarche face à Trump, et mis en avant leur probité* face a des cas similaires.
 

Au lieu de cela, la campagne ininterrompue de Biden renforce l’impression d’un procès politique (ce qu’il est aussi), où seul l’enjeu de l’élection compte, et peu importe que son propre poulain soit lui aussi chargé jusqu’aux yeux, tant qu’il gagne.

 

 

* bon, personne n’y aurait cru et tout le monde aurait bien compris le calcul politique derrière, mais au moins ils se seraient évités de se tirer une balle dans le pied avant même la course lancée.

Edited by TarpTent
  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Seul Sanders a une chance face à Trump. S'il n'est pas désigné candidat démocrate, cela fera quatre ans de plus pour les républicains, selon toute probabilité.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Nicks a dit :

Seul Sanders a une chance face à Trump. S'il n'est pas désigné candidat démocrate, cela fera quatre ans de plus pour les républicains, selon toute probabilité.

A peu près d'accord oui.

A cette nuance près que je n'estimerais pas la chance d'une candidate Warren à zéro tout de même. Mais bon... c'est presque du pinaillage 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faut arrêter de prendre n'importe quoi comme sources aussi... Au passage, de nouvelles preuves contre Giuliani sont sorties : influence (he raccourci) anti Bieden lors d'un entretien avec Zelinski, surveillance de l'ambassadrice US...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 23 heures, Alexis a dit :

A peu près d'accord oui.

A cette nuance près que je n'estimerais pas la chance d'une candidate Warren à zéro tout de même. Mais bon... c'est presque du pinaillage 

C'est vrai Warren est numéro 2 selon moi. Mais en l'occurrence, elle est plutôt en train de jouer le rôle de Hamon en France en 2017 (pour ceux qui se souviendraient encore de lui). La clé des élections aux Etats-Unis, c'est comme ailleurs désormais, l'abstention. Il ne suffit pas de rallier les électeurs urbains aisés pour gagner aux Etats-Unis.

Trump peut compter sur un solide soutien des populations de la ceinture rouge, si personne ne vient marcher sur ses plate-bandes. Or seul Sanders à ce niveau peut le faire. Warren beaucoup moins. Et Sanders a pour lui de mobiliser également les jeunes, abstentionnistes bien souvent sinon. Warren est quant à elle plus à même de ne pas trop apeurer le démocrate bourgeois. Un ticket Sanders-Warren serait donc sans doute l'idéal, mais on voit bien que malheureusement, le parti démocrate n'échappe pas à la logique de gentrification qui conduit la gauche occidentale à se dévoyer et à disparaître.

Voir Sanders s'extirper des primaires en tête, malgré donc l'opposition de l'appareil, serait donc autant une surprise qu'une bonne nouvelle, au moins pour le suspens de la prochaine présidentielle US.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Nicks a dit :

C'est vrai Warren est numéro 2 selon moi. Mais en l'occurrence, elle est plutôt en train de jouer le rôle de Hamon en France en 2017 (pour ceux qui se souviendraient encore de lui). La clé des élections aux Etats-Unis, c'est comme ailleurs désormais, l'abstention. Il ne suffit pas de rallier les électeurs urbains aisés pour gagner aux Etats-Unis.

Trump peut compter sur un solide soutien des populations de la ceinture rouge, si personne ne vient marcher sur ses plate-bandes. Or seul Sanders à ce niveau peut le faire. Warren beaucoup moins. Et Sanders a pour lui de mobiliser également les jeunes, abstentionnistes bien souvent sinon. Warren est quant à elle plus à même de ne pas trop apeurer le démocrate bourgeois. Un ticket Sanders-Warren serait donc sans doute l'idéal, mais on voit bien que malheureusement, le parti démocrate n'échappe pas à la logique de gentrification qui conduit la gauche occidentale à se dévoyer et à disparaître.

Voir Sanders s'extirper des primaires en tête, malgré donc l'opposition de l'appareil, serait donc autant une surprise qu'une bonne nouvelle, au moins pour le suspens de la prochaine présidentielle US.

SI Sanders gagne (par miracle) il fera forcément son "ticket" avec l'aile droite du parti, Biden fort probablement. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si Sanders fait ticket avec Biden c'est mort : les américains ont par deux fois élu des démocrates qui après avoir fait une primaire à gauche on gouverné à droite : Obama et Clinton je ne suis pas sûr qu'ils recommencent la même connerie

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, nemo a dit :

SI Sanders gagne (par miracle) il fera forcément son "ticket" avec l'aile droite du parti, Biden fort probablement. 

Je pense l'inverse, si il gagne il va rester très a gauche, de toute façon, c'est le seul qui a une chance contrée Trump, Warren aussi.

 

Mais honnêtement, la droiture de Sanders depuis tant d'années parle pour lui...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce ne serait pas plutôt la "gauchure" qui parle pour lui, j'ai lu son bouquin il est très clairement positionné plus à gauche que tous les candidats que j'aie vu à une présidentielle US

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Snapcoke a dit :

Je pense l'inverse, si il gagne il va rester très a gauche, de toute façon, c'est le seul qui a une chance contrée Trump, Warren aussi.

 

Mais honnêtement, la droiture de Sanders depuis tant d'années parle pour lui...

Ouais c'est mais la politique US est ainsi faites que le parti laissera jamais une double candidature de gauche. Enfin il faut encore qu'il gagne et ça c'est vraiment pas fait.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, nemo a dit :

Ouais c'est mais la politique US est ainsi faites que le parti laissera jamais une double candidature de gauche. Enfin il faut encore qu'il gagne et ça c'est vraiment pas fait.

S'il gagne la primaire, Sanders n'a plus vraiment besoin du parti démocrate pour affronter Trump car il est totalement indépendant financièrement: il a encore explosé tous les records de financement au dernier trimestre en s'appuyant uniquement sur des millions de petites donations de simples citoyens.

Il ne fera jamais l'erreur de virer à droite en prenant un vp démocrate corporatiste vérolé par l'argent des multinationales, #Hillary 2.0

La victoire en 2020 se jouera sur la mobilisation des abstentionnistes et en convainquant les indépendants, pas en tentant de récupérer l'électorat de Trump en faisant du Biden.

Edited by Kovy
  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le GAO décrit la décision de Trump de retenir l'aide votée par le crédit comme illégale.

 

Government Accountability Office says the White House broke the law on Ukraine aid

 

Just as the events above were getting going, the Government Accountability Office -- Congress' nonpartisan investigative arm -- issued a legal opinion Thursday that the Trump administration had broken the law by withholding millions in military and security aid from Ukraine.

"Faithful execution of the law does not permit the President to substitute his own policy priorities for those that Congress has enacted into law. OMB withheld funds for a policy reason, which is not permitted under the Impoundment Control Act (ICA). The withholding was not a programmatic delay. Therefore, we conclude that OMB violated the ICA."

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Récit des rapports de Trump avec Tillerson, Mattis, Dunford, avant qu'il ne les vire. Au moins distrayant.

Même cour, autre théâtre : Lev Parnass, l'un des deux associés russophones de Giuliani, et plénipotentiaire privé de Trump, arrêté voici quelques mois, a décidé de plaider non-coupable, et charge Trump. Assez lourdement... Encore un témoin qui confirme les accusations d'impeachment, trop pas d'chance.

Quand on pense que Trump sera défendu par Keneth Starr... :combatc:

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 minute ago, Boule75 said:

Récit des rapports de Trump avec Tillerson, Mattis, Dunford, avant qu'il ne les vire. Au moins distrayant.

Même cour, autre théâtre : Lev Parnass, l'un des deux associés russophones de Giuliani, et plénipotentiaire privé de Trump, arrêté voici quelques mois, a décidé de plaider non-coupable, et charge Trump. Assez lourdement... Encore un témoin qui confirme les accusations d'impeachment, trop pas d'chance.

Quand on pense que Trump sera défendu par Keneth Starr... :combatc:

Oui. C'est Parnass qui a parlé des entretiens Giuliani/Zelinsky

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,445
    Total Members
    1,550
    Most Online
    RAFMAN
    Newest Member
    RAFMAN
    Joined
  • Forum Statistics

    20,783
    Total Topics
    1,273,992
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries