Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

USA - Criailleries 2 - Rumeurs, controverses, polémiques


Recommended Posts

Il y a 1 heure, gustave a dit :

Je ne partage pas tous ces avis qui me paraissent pour certains relever de l'exagération mais encore moins cette certitude affichée...

Si tu veux croire que le Parlement British a été actif pendant la période du Brexit, c'est ton choix. Comme si tu veux réécrire la logistique industrielle et financière d'un pays fondamentalement intégré au marché européen depuis quarante ans au niveau législatif, industriel, commercial et humain. Ne t'étonnes pas si tu rencontres des regards gênés quant à tes capacités de compréhension de la situation générale.

 

Pour indice, même Marine Le Pen a arrêté de soutenir un 'Frexit' juste après s'être rendue compte que Farage avait réussi comme un gros con à y arriver, parce qu'elle se rendait très bien compte à quel point c'était dévastateur.

Link to comment
Share on other sites

Merci pour ta sollicitude. C'est la déformation des propos et la certitude si typique de beaucoup de gens sur les réseaux sociaux qui provoque chez moi la gêne, surtout associés à l'emploi de qualificatifs outranciers...  Mais ce n'est pas très grave...

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

6 hours ago, Rufus Shinra said:

Pour indice, même Marine Le Pen a arrêté de soutenir un 'Frexit' juste après s'être rendue compte que Farage avait réussi comme un gros con à y arriver, parce qu'elle se rendait très bien compte à quel point c'était dévastateur.

Elle a surtout finit par "comprendre", du moins réaliser, que ce n'était pas nécessaire ... et qu'il était bien plus simple de changer l'Union de l'intérieure, ou du moins d'adhérer a ce projet, pour arriver à ses fins.

Le Frexit c'était une lubie des Chevenementiste surtout ...

Link to comment
Share on other sites

il y a 35 minutes, gustave a dit :

Merci pour ta sollicitude. C'est la déformation des propos et la certitude si typique de beaucoup de gens sur les réseaux sociaux qui provoque chez moi la gêne, surtout associés à l'emploi de qualificatifs outranciers...  Mais ce n'est pas très grave...

J'étais sarcastique, au cas où tu ne l'as pas remarqué. Je disais que c'était ton choix de croire ces choses-là dans le même sens que c'est ton choix de croire que la Terre est plate.

 

il y a 6 minutes, g4lly a dit :

Elle a surtout finit par "comprendre", du moins réaliser, que ce n'était pas nécessaire ... et qu'il était bien plus simple de changer l'Union de l'intérieure, ou du moins d'adhérer a ce projet, pour arriver à ses fins.

Le Frexit c'était une lubie des Chevenementiste surtout ...

Pas nécessaire et surtout effroyablement contre-productif et source d'emmerdes majeures. Mais MLP a un projet politique beaucoup plus poussé que Farage, qui n'a aucun élu hors du Parlement Européen, donc plus d'expérience et plus à perdre que le petit con.

Link to comment
Share on other sites

il y a 43 minutes, Rufus Shinra a dit :

Pas nécessaire et surtout effroyablement contre-productif et source d'emmerdes majeures. Mais MLP a un projet politique beaucoup plus poussé que Farage, qui n'a aucun élu hors du Parlement Européen, donc plus d'expérience et plus à perdre que le petit con.

Mouais on va pas se lancer dans la politique intérieure mais pour maintenant reprendre une expression consacrée : les Le pen sont là pour perdre et encaisser (au sens pécuniaire s'entend). Son programme c'est le flou artistique et elle a compris depuis la dernière présidentielle que moins elle parle et se contenter de commenter l'actu sur les vieux sujets du FN comme l'immigration ou l'islam  lui permettront de se maintenir vers les 25% de vote ( moins si elle commence à trop l'ouvrir et montrer son impréparation totale sur des sujets complexes style présidentielle 2017, plus si elle profite d'évènements qui confirme en partie les positions de la droite radicale comme les régionales de 2015 même pas 1 mois après le Bataclan. . .)

C'était la ligne Phillipot (un ancien chevènementiste) qui a permis pendant un certain temps d'avoir l'ébauche d'un projet cohérent et une idée directrice. Après on adhère ou pas c'est une autre question. Phillipot parti, le RN c'est uns coquille vide avec un projet politique à la petite semaine.

Farage c'est un type que est entré dans la politique avec un seul but : faire sortir son pays de l'UE et uniquement ça. Rien que le fait d'avoir laissé la main à Bojo pour garantir une majorité claire pour assurer le Brexit démontre tout de même une cohérence dans son œuvre. Alors oui là encore on peut se poser mille questions sur la pertinence ou non du Brexit et le bien fondée de l'idée de Farage mais il a démontré une bien plus forte cohérence que MLP qu'on adhère ou pas à sa ligne. ..

il y a 56 minutes, Rufus Shinra a dit :

e disais que c'était ton choix de croire ces choses-là dans le même sens que c'est ton choix de croire que la Terre est plate.

Typiquement le genre d'assertion que je déteste avec une grosse pointe d'arrogance. Comparer un fait scientifique démontrable rigoureusement avec un choix politique globale qui recouvre à peu près tout donc avec une possibilité de conséquences énormes c'est de la comm à la petite semaine. On n'est pas dans seconde fondation ici. Le futur d'une société ne se prédit pas scientifiquement.

Le Brexit peut être tout autant une catastrophe qu'une réussite, ça dépendra avant tout des anglais et ce à tout les niveaux. Par contre là c'est clair, leur élites tant politiques que financières ne sont plus en politiques automatique et va falloir être chose qu'une chambre d'enregistrement et faire de la comm.

 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 40 minutes, elannion a dit :

Typiquement le genre d'assertion que je déteste avec une grosse pointe d'arrogance. Comparer un fait scientifique démontrable rigoureusement avec un choix politique globale qui recouvre à peu près tout donc avec une possibilité de conséquences énormes c'est de la comm à la petite semaine. On n'est pas dans seconde fondation ici. Le futur d'une société ne se prédit pas scientifiquement.

Je suis désolé d'apprendre que tu considères que rappeler le fait que l'industrie britannique est fondamentalement intégrée au marché unique soit de l'arrogance.

Edited by Rufus Shinra
Link to comment
Share on other sites

il y a 43 minutes, Rufus Shinra a dit :

Je suis désolé d'apprendre que tu considères que rappeler le fait que l'industrie britannique est fondamentalement intégrée au marché unique soit de l'arrogance.

Ce n'est pas de ça dont je parlais mais de lier croyance à une connerie immense ( terre plate et par extension toutes les absurdités dans le même genre, anti vacs ou chemtrail ou domination du monde par les francs mac ou les juifs, bref le genre de choses que tu vas trouver dans tout les groupes conspi un peu (beaucoup) débile) et une interrogation sur la réussite ou non d'un projet politique global. Et je trouve que c'est vraiment discrédité son interlocuteur que de lier les deux. Ta phrase sonnait vraiment comme un raccourci: Tu penses le Brexit positif alors tu dois être de ce qui croient à la terre plate donc t'es complètement con ( et penser que la terre plate te met effectivement dans cette catégorie, je suis d'accord ^^) et ton avis ne vaut donc pas tripette . . .

Ce n'est pas le bon topic pour en parler mais conclure quand à la réussite ou à l'échec du Brexit aujourd'hui c'est jouer les devins. Alors oui on peut s'intéresser à des éléments qui vont impacter fortement dans un sens comme dans un autre mais il y a en a tellement qu'avoir un avis définitif me paraît fort prématuré.

Rien que le fait que nous et les allemands ayons une balance commerciale positive avec le RU pourrait être un indicateur qu'on a pas tellement intérêt à les pousser trop loin dans leur retranchement pour s'éviter de perdre de "bons "clients. Pour continuer dans les raccourcis L' Allemagne c'est une économie planifiée pour vendre des bagnoles. Et les anglais achètent beaucoup de voitures allemandes. . .

Bref pour reprendre une expression anglaise W&S ^^

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 47 minutes, elannion a dit :

Rien que le fait que nous et les allemands ayons une balance commerciale positive avec le RU pourrait être un indicateur qu'on a pas tellement intérêt à les pousser trop loin dans leur retranchement pour s'éviter de perdre de "bons "clients. Pour continuer dans les raccourcis L' Allemagne c'est une économie planifiée pour vendre des bagnoles. Et les anglais achètent beaucoup de voitures allemandes. . .

Côté raccourci primaire de chez primaire, c'est digne du Daily Mail. On remarquera que les industries allemandes n'ont pas particulièrement fait pression sur Berlin, alors que les industries Brits, au contraire, ont essayé de tempérer Londres. Et ce, parce qu'elles avaient une meilleure compréhension des questions logistiques et des rapports commerciaux réels que "Euh, les Allemands nous vendent des voitures, donc ils ont besoin de nous plus que nous d'eux." qui ont fait rire tous les gouvernements de la planète quand Farage et BoJo sortaient ces âneries. Donc, oui, on en est à ce niveau d'incompréhension totale de l'économie et du commerce, similaire à "je vois que le sol est plat, donc la Terre est plate".

 

EDIT : pour t'expliquer puisque cela semble nécessaire : d'un côté, il y a une toute petite partie du marché export qui est menacée d'avoir des droits de douane supplémentaires, mais le marché en question est incapable de produire des véhicules en quantité et qualité suffisante par soi-même donc devra toujours importer, la conséquence étant simplement une petite perte de compétitivité prix des exportateurs allemands. De l'autre côté, il y a la quasi-totalité de l'industrie britannique qui voit presque toutes ses chaines logistiques internes chamboulées de façon spectaculaire, avec des retards irréguliers ajoutés à toutes les opérations impliquant des pièces et parties intermédiaires importées ou exportées (une très grande partie, vu le niveau d'intégration), ce qui brise toute la logique du flux tendu, ce qui en soit nécessite des investissements majeurs en infrastructure pour le stockage, en logistique pour le transport, en suivi de réglementation, et le tout sur de multiples étapes internes à tous les processus, rendant les industries britanniques non seulement beaucoup moins compétitives mais en outre potentiellement incapables d'opérer tout court.

Mais bon, "l'Allemagne exporte, donc elle a besoin des clients anglais", c'est tellement plus simple sur Facebook. Et après on se demande pourquoi je lève les yeux au ciel et pourquoi je mets des smileys hilares. L'économie et la logistique, ce n'est pas une science de comptoir.

 

Ah merde, je viens encore de faire mon Français arrogant !

Edited by Rufus Shinra
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Rufus Shinra a dit :

Côté raccourci primaire de chez primaire, c'est digne du Daily Mail. On remarquera que les industries allemandes n'ont pas particulièrement fait pression sur Berlin, alors que les industries Brits, au contraire, ont essayé de tempérer Londres. Et ce, parce qu'elles avaient une meilleure compréhension des questions logistiques et des rapports commerciaux réels que "Euh, les Allemands nous vendent des voitures, donc ils ont besoin de nous plus que nous d'eux." qui ont fait rire tous les gouvernements de la planète quand Farage et BoJo sortaient ces âneries. Donc, oui, on en est à ce niveau d'incompréhension totale de l'économie et du commerce, similaire à "je vois que le sol est plat, donc la Terre est plate".

jamais prétendu être capable d'estimer correctement toutes les implications commerciales et politiques du Brexit,C'est pourquoi je me contente d'observer et voir ce que cela va advenir et de rester le plus mesuré possible.

Mais il y a une certaine forme de logique à penser que si l'économie anglaise s'effondre (comme le prévoit certain) , alors ils auront plus du mal à importer des produits manufacturés coûteux. Alors oui c'est de la pensée simple mais logique. Alors oui vu la complexité des relations commerciales, je suis incapable de dire ou prédire quelles seront les implications ou les produits touchés en premier si un tel évènement se produisait. Peut être que les bagnoles allemandes ne seraient pas voir peu impactés.

Mais si les anglais voient leur éco s'effondrer et donc leur pouvoir d'achat (je suis une bille en éco mais je pense que ces deux points sont corrélés...) diminué, je vois pas comment on pourrait ne pas être impacter à terme.

Et parfois les assertions populistes se révèlent vrai. En 2005 quand on a parlé du fameux plombier polonais qui allait piquer le boulot du prolo français on a tous crié au populisme de bas étage. Il me semble qu'avec l'entrée de la Pologne dans l'UE c'est plusieurs millions de polonais qui sont allée au RU et sont entré en concurrence avec les personnes les moins qualifiés. C'est d'ailleurs ce que @g4llyavait écrit il me semble à l'époque du referendum. Le brexit c'est la revanche du prolo anglais qui est dans une merde noire sans trop de possibilités d'amélioration future et qui est parti dans une optique: je tombe mais j'emmène tout le monde avec moi (notamment ceux qui ont permis cette immigration de masse). @Jojo67 avait me semble t-il parlé également du problème dans le transport routier.

Les pays développés ce n'est pas uniquement des ingénieurs ou des mecs sortis de l'ENA. . .

Après je tombe clairement dans ma limite de compétence quand à juger sur le devenir de l'éco anglaise suite au Brexit mais malgré tout sans oser affirmer que tout se passera bien , j'ai du mal à avoir des certitudes sur une catastrophe supposée et encore plus de mal à voir au vu de notre balance commerciale comment on pourrait ne pas être impacté si ce scénario prévalait. . .

De mémoire quand les US ont imposé des sanctions aux russes en 2014/2015, ça a pas mal couiné chez nous dans certains secteurs notamment l'agroalimentaire au vu de la perte engendrée. . Et le RU c'est pas la Russie

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, elannion a dit :

Mais il y a une certaine forme de logique à penser que si l'économie anglaise s'effondre (comme le prévoit certain) , alors ils auront plus du mal à importer des produits manufacturés coûteux. Alors oui c'est de la pensée simple mais logique. Alors oui vu la complexité des relations commerciales, je suis incapable de dire ou prédire quelles seront les implications ou les produits touchés en premier si un tel évènement se produisait. Peut être que les bagnoles allemandes ne seraient pas voir peu impactés.

Mais si les anglais voient leur éco s'effondrer et donc leur pouvoir d'achat (je suis une bille en éco mais je pense que ces deux points sont corrélés...) diminué, je vois pas comment on pourrait ne pas être impacter à terme.

L'impact existe mais est très largement inférieur : dans le cas de l'Allemagne, on voit un impact sur 6 % des exportations là où le R-U voit 100 % de son économie affectée par la sortie du marché unique. Alors quand on me parle de "succès" ou de capacité de négociation forte face à l'UE, j'explose de rire... comme les négociateurs européens et les chancelleries du monde entier.

il y a 11 minutes, elannion a dit :

Et parfois les assertions populistes se révèlent vrai. En 2005 quand on a parlé du fameux plombier polonais qui allait piquer le boulot du prolo français on a tous crié au populisme de bas étage. Il me semble qu'avec l'entrée de la Pologne dans l'UE c'est plusieurs millions de polonais qui sont allée au RU et sont entré en concurrence avec les personnes les moins qualifiés. C'est d'ailleurs ce que @g4llyavait écrit il me semble à l'époque du referendum. Le brexit c'est la revanche du prolo anglais qui est dans une merde noire sans trop de possibilités d'amélioration future et qui est parti dans une optique: je tombe mais j'emmène tout le monde avec moi (notamment ceux qui ont permis cette immigration de masse). @Jojo67 avait me semble t-il parlé également du problème dans le transport routier.

Les pays développés ce n'est pas uniquement des ingénieurs ou des mecs sortis de l'ENA. . .

Après je tombe clairement dans ma limite de compétence quand à juger sur le devenir de l'éco anglaise suite au Brexit mais malgré tout sans oser affirmer que tout se passera bien , j'ai du mal à avoir des certitudes sur une catastrophe supposée et encore plus de mal à voir au vu de notre balance commerciale comment on pourrait ne pas être impacté si ce scénario prévalait. . .

En fait, non, c'est 703 050 Polonais vivant au R-U en 2015 d'après l'ONU, soit moins que d'Indiens ou moins que le groupe Pakistanais + Bangladeshi. Donc, à nouveau, le coup de l'immigration de masse permise par l'UE, c'est du n'importe quoi de tabloid, mais ce qui s'est passé, c'est que le Royaume-Uni a vu sa compétitivité s'effondrer complètement depuis plusieurs décennies et que sa classe politique, plutôt que d'agir et de réformer, d'éduquer, a préféré dénoncer un bouc émissaire bien utile et rediriger la vindicte populaire contre cette image d’Épinal. Note que ce n'est ni nouveau, ni spécifique aux Brits *regarde outre-Atlantique avec les Mexicains*, c'est une très vieille tactique, qui se termine souvent en désastre parce que ça protège les gouvernants sur le court terme sans résoudre les problèmes structurels qui ont causé la situation.

C'est le coup de l'immigrant de Schrödinger, simultanément volant nos emplois et trop fainéant pour travailler donc volant nos allocations :

schrodingers%2520immigrant.jpg&q=0&b=1&p

 

Donc, oui, ils veulent virer les Européens du R-U, alors que la plupart du temps, les Européens qui viennent travailler là-bas sont... en fait plus qualifiés que la norme, et viennent parce que le R-U ne produit pas assez d'autochtones suffisamment diplômés pour subvenir à ses propres besoins universitaires, scientifiques, médicaux, etc. C'est moins le plombier polonais que l'infirmière polonaise, et le NHS britannique a besoin de plus de personnel que le Royaume-Uni n'en produit, idem pour les universités, entreprises et laboratoires de recherche avec les scientifiques.

Tu sais, les emplois qui augmentent la compétitivité de l'économie et font rentrer des ressources sur le territoire ? Oups.

Edited by Rufus Shinra
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Rufus Shinra a dit :

En fait, non, c'est 703 050 Polonais vivant au R-U en 2015 d'après l'ONU, soit moins que d'Indiens ou moins que le groupe Pakistanais + Bangladeshi. Donc, à nouveau, le coup de l'immigration de masse permise par l'UE, c'est du n'importe quoi de tabloid, mais ce qui s'est passé, c'est que le Royaume-Uni a vu sa compétitivité s'effondrer complètement depuis plusieurs décennies et que sa classe politique, plutôt que d'agir et de réformer, d'éduquer, a préféré dénoncer un bouc émissaire bien utile et rediriger la vindicte populaire contre cette image d’Épinal. Note que ce n'est ni nouveau, ni spécifique aux Brits *regarde outre-Atlantique avec les Mexicains*, c'est une très vieille tactique, qui se termine souvent en désastre parce que ça protège les gouvernants sur le court terme sans résoudre les problèmes structurels qui ont causé la situation.

C'est le coup de l'immigrant de Schrödinger, simultanément volant nos emplois et trop fainéant pour travailler donc volant nos allocations :

Je ne vais pas partir sur une querelle de chiffres mais cela reste 700 000 polonais  (+ les autres) qui pour un très grand nombre de cas vont entrer en concurrence dans le secteur des emplois peu qualifiés Et si tu fais parties de ce groupe de 700 000 britanniques mise en concurrence c'est normal de l'avoir mauvaise. . .

Ensuite il ne s'agit pas d'être binaire et de dire tout est la faute de l'UE ou son inverse. Le problème migratoire est un problème bien complexe qui dépasse le seul cadre européen. Mais oui l'ouverture à tout va prôné par l'UE et la facilitée avec laquelle les nouveaux entrants tel la Pologne ont pu émigrer a causé des soucis et c'est pas être xénophobe que de le dire. C'est pour ça que j'avais cité @Jojo67qui il me semble a travaillé ou travaille encore dans le transport routier et là depuis des années c'est des mecs de l'Est qui prennent les postes.

Et la grande proportion de pakis ou autre au RU commencent à leur péter à la gueule entre le scandale absolu des grooming gang ou le communautarisme islamique dans un certain nombre de quartiers, l'enrichissement migratoire certains le sentent passer tout les jours ( et non je n'essentialise pas à tout les pakistanais dont un certain nombre doivent être très éduqués et parfaitement assimilé au RU mais ça reste un pays où un prédicateur peut en plein direct balancer tout sa merde nauséabonde). C'est absolument pas politiquement correct de l'énoncer mais quand ces dernières années le prénom Mohammed (et ses dérivés) est devenu le (ou l'un des suivant la manière de calculer) prénom le plus donné en Angleterre et aux pays de galle ça a fait un peu couiner. . .

Mais c'est pas tellement notre débat.

Il y a 1 heure, Rufus Shinra a dit :

Européens qui viennent travailler là-bas sont... en fait plus qualifiés que la norme, et viennent parce que le R-U ne produit pas assez d'autochtones suffisamment diplômés pour subvenir à ses propres besoins universitaires, scientifiques, médicaux, etc. C'est moins le plombier polonais que l'infirmière polonaise, et le NHS britannique a besoin de plus de personnel que le Royaume-Uni n'en produit, idem pour les universités, entreprises et laboratoires de recherche avec les scientifiques.

Tu sais, les emplois qui augmentent la compétitivité de l'économie et font rentrer des ressources sur le territoire ? Oups.

Je ne suis on ne peut plus d'accord mais là qu'est ce qui est fait depuis des années voir des décennies ? Dans le domaine médical comment a t-on géré les études de médecine ? On a drastiquement limité le numerus clausus et on sait pas comment faire pour refaire augmenter les effectifs. . . L'étude de la médecine étant basé en grande partie sur le compagnonnage on peut pas d'un coup augmenter les effectifs des étudiants d'un coup au risque de créer une saturation. Ca demande une augmentation fine sur le long terme et pourtant rien ou quasi rien n'a été fait. On préfère importer des  médecins étrangers. Tu fais quoi de l'étudiant qui termine 117 (ou qui termine disons dans les 200 premiers) sur 116 reçus ?

Pareil quid de la pénibilité  où là c'est simple ça craque absolument à tout les niveaux. Pareil pour l'attractivité des postes, une infirmière en libéral pour un paquet d'heures travaillé ça gagnera jamais plus que 2000/2500 euros/mois et plutôt en fin de carrière. . .

Et là de ce que j'ai entendu BOJO souhaitait engager du monde dans ce secteur (après le fera t-il ou le pourra t-il nous verrons)

On peut parler des vétos aussi où c'est simple en France on forme grosso modo que 400 étudiants par an et ce depuis un siècle. On est passé de 35 millions à 65 millions mais on a pas du tout (ou à la marge) augmenter les effectifs vétérinaires. Bah aussi bizarrement ça coince avec des déserts "vétérinaires" immenses

Pourquoi l'université propose des formations sans intérêts ? D'ailleurs on pourrait faire un parallèle avec le Wokisme dont tu te moques tant en arguant quand leur laissant la parole et influencer l'enseignement supérieurs il concourt gravement à la non qualification d'un certain nombre de jeunes.

Pourquoi on ouvre des Master sans intérêts sur l'intersectionnalité et pas en chimie des matériaux ou génie électrique  et surtout en faire la promotion auprès des jeunes entre 15 et 20 ans?

Pourquoi laisse t-on le niveau scolaire baisser à ce point quand on sait que pour être dans les secteurs de pointe il faut un minimum de bagage intellectuel ?

Et même dans les formations dites diplômantes, pourquoi une telle hétérogénéité de niveaux qui peut t'amener sur le marché du travail avec certes le diplôme qui faut mais absolument pas la formation et les savoir faire adéquats ? Du laisser-faire dans certaines école d'ing ou des master qui restent avec le même programme sur 20 ans et te rendent moins apte à rentrer sur le marché du travail.

Il y a un paquets mais alors un paquets de trucs à changer et pourtant on a a laissé faire.

Parlons des labos de recherche tiens, c'est simple dans le mien on compte les doctorants français ou post doc sur les doigts d'une main sur plusieurs dizaines de jeunes chercheurs et pour les permanents, suivant les unités on doit arriver à 50% d'étrangers. Alors difficile de tirer une généralité d'une simple expérience personnelle mais ça favorise largement plus les étrangers que les nationaux. J'ai su de source sûr que j'avais été recalé d'un programme de thèse (alors que mon profil correspondait TIP TOP et que j'étais "parrainé" par une pointure) car la permanente italienne voulait seulement un italien ( et là ironiquement la carte discrimination marche pas ^^) et je suis dans un lab français. . . Alors je préfère tout de suite éviter toute mauvaise interprétation, en aucun cas je ne souhaite des labos 100¨% français, l'échange avec l'étranger est primordial et nécessaire ( et personnellement je m'entends bien mieux avec mes collègues libanais et iraniens qu'avec certain français ^^). Mais dans certains cas on se retrouve défavorisé pour des postes ou des opportunités dans notre propre pays. J'avais déjà évoqué le cas de ma sœur à l'IFP où pour leur programme post école d'ing il n'y a quasiment que des étrangers au détriment d'étudiants français ( et sortir de l'IFP c'est un très gros plus dans le CV). Donc faire des études pointues c'est bien si c'est pour ensuite se faire mettre de côté c'est moins cool dira t-on.

La matière première le RU comme la France on l'a mais si tout comme pour notre armée on a décidé de faire le minimum voir sacrifier complètement certain secteurs normal que ça finisse par coincer.

Bon on est largement HS, si on continue continuons sur les fils ad hoc

 

 

 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, elannion a dit :

Je ne vais pas partir sur une querelle de chiffres mais cela reste 700 000 polonais  (+ les autres) qui pour un très grand nombre de cas vont entrer en concurrence dans le secteur des emplois peu qualifiés Et si tu fais parties de ce groupe de 700 000 britanniques mise en concurrence c'est normal de l'avoir mauvaise. . .

Ensuite il ne s'agit pas d'être binaire et de dire tout est la faute de l'UE ou son inverse. Le problème migratoire est un problème bien complexe qui dépasse le seul cadre européen. Mais oui l'ouverture à tout va prôné par l'UE et la facilitée avec laquelle les nouveaux entrants tel la Pologne ont pu émigrer a causé des soucis et c'est pas être xénophobe que de le dire. C'est pour ça que j'avais cité @Jojo67qui il me semble a travaillé ou travaille encore dans le transport routier et là depuis des années c'est des mecs de l'Est qui prennent les postes.

Bah c'est beaucoup moins important que tu le prétendais, et je tiens à te rappeler que le problème de l'économie britannique est justement le manque de compétitivité, donc s'acharner sur les peu qualifiés...

Il y a 2 heures, elannion a dit :

Et la grande proportion de pakis ou autre au RU commencent à leur péter à la gueule entre le scandale absolu des grooming gang ou le communautarisme islamique dans un certain nombre de quartiers, l'enrichissement migratoire certains le sentent passer tout les jours ( et non je n'essentialise pas à tout les pakistanais dont un certain nombre doivent être très éduqués et parfaitement assimilé au RU mais ça reste un pays où un prédicateur peut en plein direct balancer tout sa merde nauséabonde). C'est absolument pas politiquement correct de l'énoncer mais quand ces dernières années le prénom Mohammed (et ses dérivés) est devenu le (ou l'un des suivant la manière de calculer) prénom le plus donné en Angleterre et aux pays de galle ça a fait un peu couiner. . .

Juste pour rappel dans le coup des prénoms : si tu as une population en petit nombre qui donne à 80 % de ses garçons le même prénom tandis que la population qui est une majorité écrasante distribue les prénoms parmi une liste de plusieurs dizaines voire centaines, tu vas te retrouver avec le coup du "prénom le plus utilisé" à partir duquel les personnes qui ne comprennent rien aux statistiques vont en tirer des conclusions stupides.

Exemple : population A avec 10 personnes et population B avec 1000 personnes. 80 % des personnes de A portent le prénom X, tandis que la population B répartit équitablement ses prénoms dans une liste de 150 prénoms. Le prénom le plus utilisé sera celui de la population A, ce qui veut absolument dire qu'il y a le Grand Remplacement (TM).

*insérer soupir arrogant de Français ici*

Pour les questions du communautarisme, là, je suis à peu près d'accord, mais aussi, avec leur tradition d'autoriser tous les appels à la haine qu'ils soient dans les tabloids genre Daily Mail ou par un prédicateur perché sur une caisse de savon, c'est pas étonnant qu'ils se retrouvent dans la merde.

Il y a 2 heures, elannion a dit :

Je ne suis on ne peut plus d'accord mais là qu'est ce qui est fait depuis des années voir des décennies ? Dans le domaine médical comment a t-on géré les études de médecine ? On a drastiquement limité le numerus clausus et on sait pas comment faire pour refaire augmenter les effectifs. . . L'étude de la médecine étant basé en grande partie sur le compagnonnage on peut pas d'un coup augmenter les effectifs des étudiants d'un coup au risque de créer une saturation. Ca demande une augmentation fine sur le long terme et pourtant rien ou quasi rien n'a été fait. On préfère importer des  médecins étrangers. Tu fais quoi de l'étudiant qui termine 117 (ou qui termine disons dans les 200 premiers) sur 116 reçus ?

Pareil quid de la pénibilité  où là c'est simple ça craque absolument à tout les niveaux. Pareil pour l'attractivité des postes, une infirmière en libéral pour un paquet d'heures travaillé ça gagnera jamais plus que 2000/2500 euros/mois et plutôt en fin de carrière. . .

Et là de ce que j'ai entendu BOJO souhaitait engager du monde dans ce secteur (après le fera t-il ou le pourra t-il nous verrons)

On peut parler des vétos aussi où c'est simple en France on forme grosso modo que 400 étudiants par an et ce depuis un siècle. On est passé de 35 millions à 65 millions mais on a pas du tout (ou à la marge) augmenter les effectifs vétérinaires. Bah aussi bizarrement ça coince avec des déserts "vétérinaires" immenses

Pourquoi l'université propose des formations sans intérêts ? D'ailleurs on pourrait faire un parallèle avec le Wokisme dont tu te moques tant en arguant quand leur laissant la parole et influencer l'enseignement supérieurs il concourt gravement à la non qualification d'un certain nombre de jeunes.

Pourquoi on ouvre des Master sans intérêts sur l'intersectionnalité et pas en chimie des matériaux ou génie électrique  et surtout en faire la promotion auprès des jeunes entre 15 et 20 ans?

Pourquoi laisse t-on le niveau scolaire baisser à ce point quand on sait que pour être dans les secteurs de pointe il faut un minimum de bagage intellectuel ?

Et même dans les formations dites diplômantes, pourquoi une telle hétérogénéité de niveaux qui peut t'amener sur le marché du travail avec certes le diplôme qui faut mais absolument pas la formation et les savoir faire adéquats ? Du laisser-faire dans certaines école d'ing ou des master qui restent avec le même programme sur 20 ans et te rendent moins apte à rentrer sur le marché du travail.

Il y a un paquets mais alors un paquets de trucs à changer et pourtant on a a laissé faire.

Parlons des labos de recherche tiens, c'est simple dans le mien on compte les doctorants français ou post doc sur les doigts d'une main sur plusieurs dizaines de jeunes chercheurs et pour les permanents, suivant les unités on doit arriver à 50% d'étrangers. Alors difficile de tirer une généralité d'une simple expérience personnelle mais ça favorise largement plus les étrangers que les nationaux. J'ai su de source sûr que j'avais été recalé d'un programme de thèse (alors que mon profil correspondait TIP TOP et que j'étais "parrainé" par une pointure) car la permanente italienne voulait seulement un italien ( et là ironiquement la carte discrimination marche pas ^^) et je suis dans un lab français. . . Alors je préfère tout de suite éviter toute mauvaise interprétation, en aucun cas je ne souhaite des labos 100¨% français, l'échange avec l'étranger est primordial et nécessaire ( et personnellement je m'entends bien mieux avec mes collègues libanais et iraniens qu'avec certain français ^^). Mais dans certains cas on se retrouve défavorisé pour des postes ou des opportunités dans notre propre pays. J'avais déjà évoqué le cas de ma sœur à l'IFP où pour leur programme post école d'ing il n'y a quasiment que des étrangers au détriment d'étudiants français ( et sortir de l'IFP c'est un très gros plus dans le CV). Donc faire des études pointues c'est bien si c'est pour ensuite se faire mettre de côté c'est moins cool dira t-on.

La matière première le RU comme la France on l'a mais si tout comme pour notre armée on a décidé de faire le minimum voir sacrifier complètement certain secteurs normal que ça finisse par coincer.

Bon on est largement HS, si on continue continuons sur les fils ad hoc

Le problème est comme toujours le fric, qu'on n'a pas suffisamment pour se permettre de former et d'embaucher en interne tous ces personnels, là où les personnels qualifiés immigrés acceptent de travailler ici pour des salaires qui feraient hurler les locaux puis déclencheraient des grèves. Donc pour avoir le niveau de services, de compétitivité et de développement économique que nous considérons comme acquis, il est nécessaire d'utiliser du personnel qualifié étranger, et au Royaume-Uni beaucoup plus encore qu'en France, ce qui fait que vouloir virer tout ce gentil monde va pourrir tout le système britannique, démolir leur économie, et là, BoJo veut miraculeusement financer et salarier des centaines de milliers de postes extrêmement qualifiés dans une économie qui se casse la figure, qui est mondialisée et où le Royaume-Uni n'a plus d'avantage comparatif par rapport à qui que ce soit.

Donc, ouais, c'est évident pour toutes les personnes qui ont étudié le sujet que c'est une catastrophe pour les Britanniques. Et notre situation n'est pas fondamentalement meilleure ou plus saine au niveau des personnels qualifiés, je suis au courant (et nos élites le sont aussi). Mais étrangement, dès qu'il s'agit de vouloir aligner notre style de vie avec nos moyens durables, ça part en gilets jaunes ou en grève de la SNCF...

Edited by Rufus Shinra
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Rufus Shinra a dit :

Juste pour rappel dans le coup des prénoms : si tu as une population en petit nombre qui donne à 80 % de ses garçons le même prénom tandis que la population qui est une majorité écrasante distribue les prénoms parmi une liste de plusieurs dizaines voire centaines, tu vas te retrouver avec le coup du "prénom le plus utilisé" à partir duquel les personnes qui ne comprennent rien aux statistiques vont en tirer des conclusions stupides.

Exemple : population A avec 10 personnes et population B avec 1000 personnes. 80 % des personnes de A portent le prénom X, tandis que la population B répartit équitablement ses prénoms dans une liste de 150 prénoms. Le prénom le plus utilisé sera celui de la population A, ce qui veut absolument dire qu'il y a le Grand Remplacement (TM).

*insérer soupir arrogant de Français ici*

C'est arrivé assez récemment (depuis 2015 il me semble) et je ne pense pas que d'un coup les personnes issues de l'immigration ses soient tous mis à appeler leur enfant Mohammed. Après c'était pas tellement dans le sujet et ma remarque visait plus à pointer que le multiculturalisme à l'anglo-saxonne commençait à trouver ses limites.

il y a 5 minutes, Rufus Shinra a dit :

Le problème est comme toujours le fric, qu'on n'a pas suffisamment pour se permettre de former et d'embaucher en interne tous ces personnels, là où les personnels qualifiés immigrés acceptent de travailler ici pour des salaires qui feraient hurler les locaux puis déclencheraient des grèves

Pour le fric pas d'accord, tout est question de choix. On ferme quasiment toutes les filières science sociales/humaines par exemple qui servent à rien à quelques exceptions près et tu peux te permettre de financer des formations autrement plus utiles. Pour la France des filières commes STAPS ou psycho sont complètement saturées alors que les possibilités derrière sont pas énormes (surtout pour psycho, à la limite pour STAPS y a toujours moyen de devenir prof dans son sport de prédilection ou coach fitness mais les taux d'échecs sont hyper importants) ou tout simplement donner plus d'argent ou mieux l'utiliser dans les formations initiales ou les formations professionnelles.

Et puis désolé mais ce dumping social est juste dégueulasse. Donc on devrait accepter les payes de misère pour des boulots hyper prenants?

Et puis c'est hyper paradoxal: les gueux sont des gros cons de pas travailler dans des jobs hyper qualifiés mais en même temps ça coûte cher tout ça donc on forme plus, ou mal ou pas en assez grand nombre et ensuite on fait venir de l''étrangers . .Et là mon gros beaufs de base se trouvent soit au chômage soit dans du boulot moins voir pas qualifiés ( et se trouvent encore plus en concurrence avec des étrangers moins chers) c'est clair c'est gagnant gagnant. . .

il y a 12 minutes, Rufus Shinra a dit :

Donc pour avoir le niveau de services, de compétitivité et de développement économique que nous considérons comme acquis, il est nécessaire d'utiliser du personnel qualifié étranger,

Carrément, donc on externalise tout ce qui rapporte pas du pognon en gros ? On sent vraiment la start up nation là. . .

 

il y a 13 minutes, Rufus Shinra a dit :

ce qui fait que vouloir virer tout ce gentil monde va pourrir tout le système britannique, démolir leur économie,

Cela je n'en sais rien mais si la situation est si critique ils vireront clairement pas le personnel dont ils ont besoin

 

il y a 14 minutes, Rufus Shinra a dit :

BoJo veut miraculeusement financer et salarier des centaines de milliers de postes extrêmement qualifiés dans une économie qui se casse la figure, qui est mondialisée et où le Royaume-Uni n'a plus d'avantage comparatif par rapport à qui que ce soit.

Donc un politicien qui cherche à améliorer une situation qui s'est dégradée est un gros con en gros ? Vouloir sortir du chômage (donc des personnes qui sont un passif pour la société) des gens en actifs je vois pas le souci. Après comment faire, comment y arriver c'est une autre question. Toute proportion gardé, en l'espace de 10 ans le gouvernement sous De Gaulle fait passer la France alors dans une situation éco difficile avec l'humiliation régulière de demander aux US de finir de financer nos fins de mois à la deuxième ou troisième puissance éco mondiale (savoir si on compte l'URSS ou pas).

Le RU c'est un pays développé et comme l'a bien fait remarquer dans un autre fil @Picdelamirand-oiltout les investissements dans les infrastructures ont été menés. On est pas dans une partie d'AoEII là. On repart pas de l'âge sombre. . .

Mais au vue de tes déclarations, on devrait importer du monde entier, tout les travailleurs dont on a besoin car on aurait pas payé leurs formations et on peut les payer bien moins que ces cons de français ou brits. Aller on ferme toutes les écoles d'ingé et on importe de l'indien en masse ça nous coutera moins cher, pareil pour les médecins du coup

Hallucinant

il y a 51 minutes, Rufus Shinra a dit :

Bah c'est beaucoup moins important que tu le prétendais, et je tiens à te rappeler que le problème de l'économie britannique est justement le manque de compétitivité, donc s'acharner sur les peu qualifiés...

Puis question chiffre déjà, j'ai trouvé ça

en 2018, Born in Poland: 832,000 (2018 ONS) travaillant au RU donc en l'espace de trois ans une augmentation de quasi 12% c'est clairement pas négligeable.

et ça qui vient tout droit de l'office des statistiques nationales

Polish-born_people_in_employment_in_the_

On voit juste qu'en l'espace de 5 ans ça passe de quelques milliers à plusieurs centaines de milliers. C'est hyper court comme délai et ça a du forcément impacter très fortement certains secteurs. . .et on s'arrête en 2010. . .

Mais je comprends vraiment pas votre logique vraiment. Se plaindre du manque de formation d'une partie de la population autochtone et dans les même temps trouver que c'est trop cher de les former et de les payer. . .

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 41 minutes, elannion a dit :

C'est arrivé assez récemment (depuis 2015 il me semble) et je ne pense pas que d'un coup les personnes issues de l'immigration ses soient tous mis à appeler leur enfant Mohammed. Après c'était pas tellement dans le sujet et ma remarque visait plus à pointer que le multiculturalisme à l'anglo-saxonne commençait à trouver ses limites.

C'est arrivé assez récemment pour des raisons statistiques évoquées plus haut. Et si tu regardes la prééminence du prénom Mohammed dans la population mâle d'origine MENA, tu vas voir en quoi ça biaise cet indicateur qui est adoré des personnes qui veulent faire arriver à la conclusion de leur choix. ;-)

il y a 41 minutes, elannion a dit :

Donc un politicien qui cherche à améliorer une situation qui s'est dégradée est un gros con en gros ? Vouloir sortir du chômage (donc des personnes qui sont un passif pour la société) des gens en actifs je vois pas le souci. Après comment faire, comment y arriver c'est une autre question. Toute proportion gardé, en l'espace de 10 ans le gouvernement sous De Gaulle fait passer la France alors dans une situation éco difficile avec l'humiliation régulière de demander aux US de finir de financer nos fins de mois à la deuxième ou troisième puissance éco mondiale (savoir si on compte l'URSS ou pas).

Sauf que BoJo commence par faire empirer la situation de façon exécrable et inutile d'une façon qui empêche même de faire quoi que ce soit pour améliorer les choses. Si tu veux investir lourdement dans l'éducation, tu ne détruis pas ton économie et les industries qui génèrent les richesses nécessaires pour faire ces investissements. D'abord on investit pour améliorer la situation de façon durable, et seulement ensuite on fait les transitions. Là, ce que BoJo fait, c'est comme l'Inde avec son Tejas, qui veut fabriquer des avions de premier rang sans prendre le temps d'apprendre.

 

il y a 41 minutes, elannion a dit :

Mais au vue de tes déclarations, on devrait importer du monde entier, tout les travailleurs dont on a besoin car on aurait pas payé leurs formations et on peut les payer bien moins que ces cons de français ou brits. Aller on ferme toutes les écoles d'ingé et on importe de l'indien en masse ça nous coutera moins cher, pareil pour les médecins du coup

Tu vois, ce genre de conneries où tu t'attaques à un épouvantail (oui, c'est le nom de la tactique dialectique où tu inventes des propos et des opinions chez l'autre pour mieux les détruire), ça ne te fais pas briller, bien au contraire. Mais bon, c'est une technique adorée des populistes en tous genre, qui semblent partager avec toi une absence totale de compréhension des statistiques et un amour fou des raccourcis abusifs. ;-)

il y a 41 minutes, elannion a dit :

Puis question chiffre déjà, j'ai trouvé ça

en 2018, Born in Poland: 832,000 (2018 ONS) travaillant au RU donc en l'espace de trois ans une augmentation de quasi 12% c'est clairement pas négligeable.

et ça qui vient tout droit de l'office des statistiques nationales

Polish-born_people_in_employment_in_the_

On voit juste qu'en l'espace de 5 ans ça passe de quelques milliers à plusieurs centaines de milliers. C'est hyper court comme délai et ça a du forcément impacter très fortement certains secteurs. . .et on s'arrête en 2010. . .

Oui, et ensuite on voit que le chômage est particulièrement faible au R-U, et qu'ils ont un besoin criant de main-d’œuvre totalement décalée avec l'offre locale. Leurs universités sont par exemple très attractives, et le R-U bénéficiait d'un brain drain conséquent lui permettant d'accroitre sa compétitivité et son efficacité économique au détriment des autres pays en attirant les meilleurs, qui viennent ensuite payer des impôts finançant le NHS et autres allocations pour ceux qui ne sont pas en mesure d'avoir un emploi qui soit plus rentable que son équivalent en Chine.

il y a 41 minutes, elannion a dit :

Mais je comprends vraiment pas votre logique vraiment. Se plaindre du manque de formation d'une partie de la population autochtone et dans les même temps trouver que c'est trop cher de les former et de les payer. . .

Ah mais ce n'est pas moi qui trouve que c'est trop cher de les former et de les payer. Ce sont tous ces gentils gilets jaunes et conducteurs de trains qui vont manifester parce que les gouvernements essaient depuis des décennies de corréler le niveau de service attendu avec les moyens disponibles. C'est sûr que ce serait bien d'avoir un hôpital avec tous les meilleurs équipements et des personnels super formés en payant la même facture que pour juste un médecin de quartier. C'est ce que les personnes qui ne regardent pas les factures promettent.

Tu sais, ce genre de promesse :

brexit-nhs-bus.jpg&q=0&b=1&p=0&a=1

Le genre que les Brexiters ont reconnu être un mensonge juste après le referendum : https://metro.co.uk/2017/04/27/heres-how-spectacularly-wrong-the-brexit-bus-350million-lie-was-6600987/

Alors, bon, quand tu as la quasi-totalité des personnes un peu compétentes au R-U, dans l'UE, aux US, au Japon, en Chine, etc., qui disent que le Brexit, c'est de la merde pour les Brits, et que tu as une poignée de politiciens ambitieux qui promettent des licornes à tout le monde, toi, tu hypothèques ta maison pour payer l'écurie de la licorne. Logique.

Edited by Rufus Shinra
Link to comment
Share on other sites

Je t'aime pas moi non plus, j'ai l'impression que leur empeachment a eu l'effet inverse, ca a propulsé Trump, quand a Trump, il a fait son Trump.

La chef démocrate Nancy Pelosi déchire le discours de Trump

Le président américain avait refusé de lui serrer la main avant de prononcer devant le Congrès son discours sur l'état de l'Union, signe que le procès en destitution a laissé des traces.

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/la-chef-democrate-nancy-pelosi-dechire-le-discours-de-trump-20200205

Link to comment
Share on other sites

Le 04/02/2020 à 08:14, g4lly a dit :

Le Frexit c'était une lubie des Chevenementiste surtout ...

Ouais, y en a même un qui a fait du chemin depuis :happy:

Un visage familier se dessine au milieu de la foule : celui du politologue Jean-Yves Camus, chargé de mission au service des relations internationales de la Mairie. Quinze ans qu’ils ne se sont pas vus. « Je me souviens de vous », lui glisse le chef de l’Etat dans une œillade malicieuse. Au tournant des années 2000, en effet, les deux hommes ferraillaient côte à côte pour le compte de Jean-Pierre Chevènement, héraut d’une gauche souverainiste et étatiste.

Ils se retrouvaient, avec d’autres, à la mairie du 11e arrondissement de Paris, le temps de réunions autour de Georges Sarre, l’austère bras droit du fondateur du Mouvement des citoyens (MDC). C’était l’époque des autoproclamés « républicains des deux rives », qui, venant de la droite et de la gauche – certains vogueront, plus tard, vers l’extrême droite –, entendaient alimenter le programme du « Che » en vue de l’élection présidentielle de 2002.

Emmanuel Macron avait alors un peu plus de 20 ans, étudiait à Sciences Po, fréquentait déjà le philosophe Paul Ricœur, et se piquait de participer au jeu politique. « Ça l’intéressait d’avoir une critique articulée de la construction européenne et de la monnaie unique, et de voir des gens originaux », se souvient un ancien de la maison MDC. Une parenthèse parfois occultée lorsque l’on retrace le parcours éclair de celui qui est devenu, à 39 ans, un chef de l’Etat libéral et pro-européen, promoteur revendiqué du progressisme. Mais le voile est en passe de se lever.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, prof.566 a dit :

Finalement, Buttigieg, avec son coté "gendre parfait" à peut être ses chances...

Je l'ai vu il y a quelque temps dans le show de Jimmy Fallon - si je ne le confond pas avec un autre - et il m'avait fait bon impression

Mais il vaut quoi ce Buttigieg ? Il a des casseroles ?

Edited by Shorr kan
Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, Shorr kan a dit :

Je l'ai vu il y a quelque temps dans le show de Jimmy Fallon - si je ne le confond pas avec un autre - et il m'avait fait bon impression

Mais il vaut quoi ce Buttigieg ? Il a des casseroles ?

Si il a des casseroles, le blondinet va le bouffer tout cru

Edited by zx
Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, zx a dit :

il a des casseroles, le blondinet va le bouffer tout cru

Il est vétéran et j'ai cru comprendre universitaire.

Plus sa jeunesse s'il sait en joueur.

Le fait qu'il soit gay est à double tranchant : une partie de l'électorat y compris démocrate n'accepte pas encore les homosexuels. D'un autre côté, si ses adversaires son assez stupides pour l'attaquer sur ce point c'est tout bon pour lui.

Il me semble donc bien placé.

Mais à part ça, va savoir ce qu'il trimballe.

Pour le programme j'en sais rien.

Edited by Shorr kan
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,963
    Total Members
    1,749
    Most Online
    krach
    Newest Member
    krach
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...