rogue0

USA - Criailleries 2 - Rumeurs, controverses, polémiques

Recommended Posts

Il y a 8 heures, rogue0 a dit :

Décidément, les criailleries nous poursuivent même ici.

Un drapeau anti-Trump (et le bâtiment qui l'héberge), installé à Nantes, a été pris en cible plusieurs fois...
Dont une tentative d'incendie par drone :rolleyes:

Auteurs présumés ? soit des jeunes cons, soit des sympathisants alt-right de chez nous.
Voire un mélange des deux :dry:

http://www.liberation.fr/france/2017/10/25/qui-veut-faire-disparaitre-le-drapeau-anti-trump-de-nantes_1605593

Pourtant, le slogan reste sobre : "he will not divide us", slogan de Shia LeBoeuf (et honnêtement, mission failed sur ce point)

Comme le dit Tancrède ça a beaucoup plus à voir avec des trolls des sous-forums de reddit ou 4chan utilisées par les sympathisant alt-right qu'avec des membres ultra-violents de cette même alt-right... Même si ce mouvement anti-HWNDU lui est lié, et que pas mal des propos du groupe original de trolls, qui s'est mis en scène à New York et a été quelque part à l'origine de cette campagne, leur vaudraient une convocation au tribunal en France (mais sont couvertes par le 1er amendement aux USA).

A propos du fameux drapeau, en fait depuis le moment où ces trolls ont réussi à le faire bouger de New York, puis d'Albuquerque, celui-ci a été déplacé aux USA et dans le monde entier. Et systématiquement localisé et/ou dérobé. Pour illustrer : voici la manière dont ils ont retrouvé le drapeau "he will not divide us" alors que celui-ci flottait sur le fond d'un ciel bleu sans aucune indication quant à sa localisation exacte, à quelques encablures d'un bled paumé aux USA, et ce moins de 40 heures après sa mise en place : 
https://www.youtube.com/watch?v=vw9zyxm860Q edit : il y a même des sous-titres

Cette lubie d'aller "capturer le drapeau" de HWNDU est donc du pur troll qui s'appuie autant sur une opposition politique à ce qui est identifié comme "ceux d'en face" (les anti-Trump mais pas uniquement) que sur la personnalité haute en couleur (pour rester sobre) de Shia Laboeuf. Sa célèbre vidéo "DO IT" https://www.youtube.com/watch?v=ZXsQAXx_ao0 tournée sur fond vert pour forcer la naissance d'un mème est en elle-même presque une invitation à être trollé (ce que Laboeuf revendiquait d'ailleurs ouvertement il y a quelques années en multipliant les frasques).

Il n'y a donc bien que Libé pour prendre les potaches provocateurs et irresponsables derrière cette tentative d'incendie au sérieux. Ce n'est pas encore le Reichstag, même si ça aurait pu causer des dégâts. On est plus proche du FLNJ que de la "troisième voie" de serge ayoub.

 

Edited by Patrick

Share this post


Link to post
Share on other sites

Zut, j'avais pris la bonne résolution de moins alimenter ce fil, mais quand je vois passer des trucs pareils...

 

Le contrat pour reconstruire le réseau électrique dévasté de Porto Rico, venait d'être attribué sans appel d'offre (OK, urgence).

La majorité du contrat a été attribuée à la société Whitefish Energy Holdings, dont personne n’a jamais entendu parler.
En creusant un peu, on découvre peu à peu une autre grosse boulette … de classe Trump.

  1. La société est détenue par un ami d'enfance de Zinke secrétaire (ministre) de l’intérieur.
    Bon, déjà soupçon de népotisme et conflit d’intérêt (mais on commence à avoir l’habitude avec cette administration …)

  2. Mais au moins, la boîte a l’expérience de ces contrats ?
    Nein.

    • Son plus gros contrat antérieur :
      Construire 8 km de ligne haute tension pour 1M$

      reconstruction de Porto Rico :
      4 000+km de lignes haute tension,
      30 000+km de lignes basses tension à reconstruire pour 300M$

      Sans commentaire… (ça me rappelle la boîte allemande qui a été incapable de construire les satellites Galileo … mais au moins, elle est passée par un appel d’offre)
      Et au moins, pour la reconstruction de l’Irak, personne ne conteste la compétence et la capacité de Halliburton à remplir son contrat…

  3. Mais, le staff est compétent et expérimenté au moins, non ?
    Réponse : la société n’a que 2 employés permanents, et fait appel à des consultants et intérimaires pour remplir ses contrats…
     
  4. Au moins, ils sont pas chers non ? (Porto Rico est en faillite)

    Raté.
    Par contrat, voici ce que la société facture au gouvernement (US je suppose) pour :

  • un électricien « contractor » de base : 330$ … par heure.

  • un responsable de chantier « contractor » est 462$ … par heure. (soit 1M$ en annualisé)
    (ce n’est pas forcément le salaire final, la société de service prend une grosse part de tout ça…)

    (Vite faut que je change vite de métier, électricien tiens…)
    Note : on se rapproche des tarifs demandé par les mercenaires de Blackwater en zone de guerre (Irak)
    (voire la grille tarifaire réclamée pour avoir un ex-Delta Force et Seal Team6).

 

Les auditions parlementaires sont à prévoir, mais même avant enquête, c’est presque aussi énorme que le « backchannel » de Kuchner via les SR russes.
Je croyais que l’objectif était de drainer le swamp ?
Même les lecteurs de Breitbart auront du mal à avaler que c’est la faute à Hillary cette fois…

C'est tellement gros que ça serait presque comique, sauf que c'est de l'argent public (swamp), et 80% des habitants n'ont toujours pas l'électricité après 1 mois ...

 


Pas étonnant que le GOP / POTUS ait relancé les vieilles controverses pour détourner l’attention (de ça, des GOP renégats et des polémiques sur les soldats morts au Niger).
Lesquelles ? Pas eu le temps de développer (ce sont surtout des criailleries plutôt vides, et je refuse de me laisser distraire) , mais :

  • Uranium One, pour tenter de re-mouiller Clinton
  • le dossier Steele (alias goldenshowers) : redécouverte de breitbart, il a eu un financement par les démocrates … en oubliant qu’il a été commandité et financé initialement par le GOP.

Sources:

https://www.washingtonpost.com/national/small-montana-firm-lands-puerto-ricos-biggest-contract-to-get-the-power-back-on/2017/10/23/31cccc3e-b4d6-11e7-9e58-e6288544af98_story.html?utm_term=.6e498967d8c0

http://mashable.com/2017/10/25/whitefish-energy-montana-firm-zinke-puerto-rico-contract/#bwHRd0vpLaqw

 

Edited by rogue0
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Addendum:

j'avais raté ça.
Avec la polémique qui enfle, quand la maire de San Juan (Porto Rico) demande des explications, voici la réponse super classe de Whitefish Energy.

http://www.esquire.com/news-politics/politics/a13098015/whitefish-energy-tweet/

wf-1509031169.png?crop=1.00xw:0.978xh;0,

(capture d'écran, parce que je crois que la réponse sera supprimée ... (un jour))

https://twitter.com/whitefishenergy?lang=fr

 

Bref, le patron devrait prendre des cours de relations publiques.
Là, ça fait très racaille de la mafia ...

 

  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, rogue0 said:


Je croyais que l’objectif était de drainer le swamp ?
 

Ben oui.... Faut bien le drainer si tu veux en amener l'eau sale et la boue (et tous les autres trucs chelous qu'il peut y avoir dedans) dans TON lopin de terre, et le faire puer pour ton compte. Logique, non? 

Quote

 

C'est tellement gros que ça serait presque comique, sauf que c'est de l'argent public (swamp), et 80% des habitants n'ont toujours pas l'électricité après 1 mois ...


 

A mettre en parallèle avec le forcing fait par l'administration Trump pour "annuler"/réduire la dette de Porto Rico, notamment soutenu par quelques-uns des créanciers de l'île, qui ont pris les devants: l'idée serait de racheter au moins une partie de la dite dette avec de l'argent fédéral prêté à Porto Rico (en montants contingentés), les nouveaux bons (à 80 et quelques dollars pièce, je crois) rachetant des anciens dont la valeur s'est effondrée (théoriquement près de 100 dollars pièce, mais actuellement négociés à 43$ tant les perspectives de l'île sont mauvaises, et l'étaient avant l'ouragan), le tout garanti par Washington. Donc un bénef à peine masqué pour les dits financiers, aux frais de la princesse. Les autorités portoricaines ont émis de forts doutes sur le processus, mais apparemment, la MB, et pas mal de monde au Congrès, entendent se passer de leur avis et forcer leur "générosité". 

Il y a déjà eu quelques tentatives pour utiliser l'argent donné par la FEMA à l'île pour repayer de la dette (évaluée à 74 milliards -en théorie- plus 49 milliards de pensions non financées), ce qu'un juge de NY (à la demande du gouvernement portoricain) a empêché hier:

https://www.reuters.com/article/us-usa-puertorico-debt-fema/puerto-rico-bankruptcy-judge-forbids-disaster-funds-for-credit-repayment-idUSKBN1CU392

La Chambre vient d'approuver un premier package de 5 milliards à Porto Rico (ça va passer au Sénat incessamment sous peu), mais ce n'est pas une aide: c'est un prêt, "fondu" dans la loi "multi-désastres" que Ryan a concocté, qui adresse en une fois toutes les zones touchées par les grandes catastrophes naturelles de l'été. Cela s'apparente à ce que Naomi Klein appelle la "shock doctrine", ou le "capitalisme de crise", où l'on voit les Parlements, dans l'urgence, voter tout et n'importe quoi sous les auspices des listes au Père Noël de ceux qui ont beaucoup à profiter (BTP, construction électrique, traitement des eaux, promoteurs immobiliers et évidemment, financiers), essentiellement aux dépends de ceux qui viennent d'en prendre plein la gueule. Les après-catastrophes de la Nouvelle Orléans et de Haïti ne sont que deux exemples récents de ce qui est arrivé aux populations frappées par de tels événements (et la réalité est loin des "success stories" présentées partout.... En tout cas pour la majorité de ceux qui vivaient dans ces zones). 

Soulignons aussi qu'aux USA, les obligations émises pour le financement de la reconstruction post-catastrophes naturelles sont exemptes d'impôts: ceux qui vont racheter (de fait) de la dette portoricaine existante (pour un meilleur prix que ce qu'ils peuvent en tirer réellement à l'heure actuelle, malgré une apparente décote), souvent d'ailleurs de la dette qu'ils détiennent déjà, vont en plus avoir un bonus via cette exemption (qui ne touche pas la dette existante, qui a été contractée normalement). Ces mêmes financiers se servaient déjà auparavant de leur emprise sur l'île (sur l'autorité locale ET à Washington (Porto Rico n'ayant qu'une autorité tronquée) pour forcer des réformes brutales (le plus souvent sur les pans de population les plus vulnérables et les moins responsables de la situation financière de l'île) et s'offrir des biens (terrains, infrastructures, services) à vil prix et dans des conditions outrageantes et/ou douteuses (comme, je sais pas moi, l'infrastructure électrique? Au hasard). A noter que Washington, notamment sur instance de tels financiers, avait depuis longtemps sapé l'autorité déjà limitée du gouvernement de PR en forçant le contrôle de ses finances aux mains d'une autorité spéciale, le Financial Oversight and Management Board, que les locaux appellent "La Junta". Parlant, non? Cela s'apparente aux mécanismes d'exception que l'on voit implémentés ailleurs, qui désaisissent les autorités démocratiques, tels les "emergency managers" qu'on a vu fleurir ici et là dans de multiples villes et comtés, notamment la ville de Flint, Michigan (et oui, c'est l'emergency managers qui a sciemment causé le problème de la gestion de l'eau, avec l'aval du gouverneur, parfaitement informé). 

Beaucoup de citoyens de Porto Rico, déjà habitués au phénomène, ont commencé à en guetter les signes dès le lendemain des ouragans, refusant de voir plus de leurs terrains et maisons accaparés (pour une bouchée de pain) par des promoteurs voulant bâtir encore plus de terrains de golf, résidences secondaires et hôtels de luxe, plus de leur infrastructure privatisée (aux tarifs exposés par Rogue, mais à un prix de rachat symbolique).... L'idée d'être des réfugiés sans le sou dans leur propre pays ne les enchante pas, qu'ils soient forcés à l'émigration sur le continent ou condamnés à errer sans rien sur leur île. Ils n'apprécient pas non plus d'être caricaturés comme des inutiles ou des irresponsables ayant créé leur propre situation, ce qui renvoie à l'histoire particulière de l'île depuis que les USA en ont pris possession (1898) et ont accordé la citoyenneté à ses habitants (1917, juste à temps -et c'était le but- pour être envoyés au front en Europe), et à son statut de territoire aux prérogatives législatives et économiques très encadrées et contrôlées par Washington (l'exemple du Jones Act qui force l'approvisionnement de l'île à être sous pavillon US est l'exemple iconique, qui renchérit de beaucoup le coût des denrées). Il n'est pas jusqu'au secteur caritatif qui est légalement en position d'exploiter un désastre, puisqu'une bonne partie de l'aide DOIT passer par des organisations américaines dont les coûts peuvent être dramatiquement élevés (et peu contrôlés: le secteur "non profit" représente 10% du PIB US, et une bonne part est juste du paravent pour blanchir ou exempter des profits et abus), souvent à dessein, ce qui limite d'autant les ressources servant réellement à la reconstruction, mais alimente un secteur très profitable pour ceux qui y appartiennent et se donnent bonne conscience en disant qu'ils "aident" (mais qui, même authentiquement bien intentionnés, coûtent une blinde rien que pour être amenés et entretenus sur place -et qui sont souvent surfacturés par d'autres profiteurs, avec ou sans accord préalable). Financer des organisations locales serait bien plus productif. 

Porto Rico a bien peu de moyens matériels et constitutionnels de se défendre face à cette nuée de prédateurs. 

 

  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un autre milliardaire rentre en politique ?

Tom Steyer, milliardaire californien (gros donneur démocrate), a décidé de rentrer lui-même dans l'arène politique US.
(normal, vu l'invisibilité et l'incompétence des démocrates en ce moment...)

Il commence par financer une campagne TV appelant à la destitution de Trump (à 10M$), diffusée même sur Fox&Friends (c'est bien du troll ça).

POTUS l'a vu, et a pété une durite.
https://www.politico.com/story/2017/10/27/trump-criticize-tom-steyer-244234

L'approche ne mènera à rien (trop de soutien à Trump pour que la destitution passe).
Mais il se positionne peut-être pour les élections de 2018 et 2020...

2 milliardaires candidats à la présidence, ça serait la suite logique de l'argent corporate qui inonde la politique US (publiquement depuis 30-40 ans... dans les coulisses depuis toujours).
Et le pire, c'est que je pense que ça ne choquera personne aux USA.
Et si les démocrates ne se repentissent pas de leurs errements (copie conforme du GOP), le milliardaire serait une option viable ( :vomi )

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, rogue0 a dit :

2 milliardaires candidats à la présidence, ça serait la suite logique de l'argent corporate qui inonde la politique US (publiquement depuis 30-40 ans... dans les coulisses depuis toujours).
Et le pire, c'est que je pense que ça ne choquera personne aux USA.
Et si les démocrates ne se repentissent pas de leurs errements (copie conforme du GOP), le milliardaire serait une option viable ( :vomi )

Il n'y avait pas aussi de très sérieuses rumeurs du coté de ce gros naze de Zuckerberg ? (désolé, je l'apprécie autant que son facebook)

Du coup, on pourrait peut-être assister à une "primaire des milliardaires" au moins du coté du parti ploutocrate démocrate ?

PS: 835557airdefvomito.png

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 25/10/2017 à 21:29, rogue0 a dit :

ça me rappelle un tweet alt-right qui est magnifique dans sa contradiction

DM7Tq4tWkAEvMx1.jpg

(oui je sais, on peut trouver l'équivalent chez les écolos ou les coco, mais je l'avais sous la main celle là :tongue:)

 

Pour bien apprécier l'absurdité, il est utile de d'abord perdre de vue la différence entre «international» et «global».

Si on ne prend pas cette précaution au préalable... ben c'est moins drôle, évidemment :smile:

il y a une heure, rogue0 a dit :

Et si les démocrates ne se repentissent pas de leurs errements (copie conforme du GOP), le milliardaire serait une option viable ( :vomi )

Alleeez on chante tous en choeur :

«Bernie Bernie Bernie revient, Bernie revient parmi les siens !» :happy:

 

Sérieusement, c'est vraiment dommage qu'il ne soit plus tout jeune, lui :dry: ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Repris du fil propagande

Le 28/10/2017 à 14:28, Boule75 a dit :

D'ailleurs ça sent un peu le désespoir, ce retour du Hillary bashing à deux sous.
En pratique il s'agit bien sûr de bruit préemptif désormais habituel venant de Moscou pour contrer les mauvaises nouvelles (du point de vue du Kremlin et de Trump) qui seront détaillées lundi, à savoir l'inculpation de plusieurs personnes dans l'enquête Mueller.

 Tiens, Boule75 a dégainé avant tout le monde. 

Oui, des fuites du bureau de Mueller parlent d'inculpations déjà faites, et de garde à vue/incarcérations dès lundi matin (qui sera "l'heureux"  gagnant ? Je parie sur manafort). 

Et forcément POTUS et ses alliés font un caca nerveux sur les médias.

Je suis en vacance, donc je vous met directement un fil Twitter qui résume  les informations et analyses en français. 

https://mobile.twitter.com/CorentinSellin/status/924324898574684160

 

Le truc frappant, c'est l'appel de POTUS au "peuple" républicain à faire "qqch" . 

https://mobile.twitter.com/realDonaldTrump/status/924641278947622913

 

J'ai peut être l'esprit mal tourné, mais le ton fait un peu "quelqu'un veut il s'occuper de ce prêtre ? (qui embêtait un roi anglais: cf archevêque de canterbury). Ou à tenter des manifs de masse dans la rue façon catalogne ? 

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
33 minutes ago, rogue0 said:

 

J'ai peut être l'esprit mal tourné, mais le ton fait un peu "quelqu'un veut il s'occuper de ce prêtre ? (qui embêtait un roi anglais: cf archevêque de canterbury). Ou à tenter des manifs de masse dans la rue façon catalogne ? 

 

"Will no one rid me of this meddlesome priest?"

Métaphore bien choisie en l'occurrence, mais j'ai entendu l'hypothèse émise plusieurs fois, le Thomas Beckett de l'affaire pourrait surtout être Mueller lui-même, sinon juridiquement, au moins politiquement/médiatiquement, car il était patron du FBI pendant l'affaire reprochée aux Clintons, apparemment, et donc celui qui a enquêté sur le dossier (rapidement, semble t-il) et a blanchi/.n'a pas inculpé le couple ex-présidentiel. C'est une attaque très douteuse, sur un personnage peu attaquable, et si cette histoire d'uranium/corruption a des aspects puants (notamment dans le comportement des Clintons), la voir comme un ensemble cohérent destiné à "livrer" 20% de l'appro US en uranium contre pots-de-vins est essentiellement du conspirationnisme. Mais le président actuel n'est pas un juriste, c'est un tribun de la plèbe, et il utilise les armes d'un tribun de la plèbe, puisque tout mouvement anti-Mueller ne peut venir que du Congrès, et surtout du Sénat, dont les raisons d'agir sont avant tout politiques, et dont les membres ne se bougent que par des biais politiques (et financiers), avant tout leur électorat et leurs perspectives de réélection. Donc, y'en a qui font ce qu'ils peuvent avec ce qu'ils ont (ou comprennent). 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 25/10/2017 à 18:17, Tancrède a dit :

Voir comment LaBeouf a été trollé (magnifiquement, il faut le dire) par des trolls de 4chan: ça vaut le détour pour claquer le beignet de cet abruti. 

Mais maintenant, si la connerie made in America s'exporte à ce point, c'est choquant: où est la connerie bien française, AOC et tout et tout? On ne doit pas se laisser piétiner par la connerie des autres! Restons cons à la française! 

 

D'un autre côté, notre connerie s'exporte de mieux en mieux, ça compense. Il n'y a qu'à voir tous les anti-Trump américains qui reprennent les arguments de nos bobos nationaux (l'accusation d'être "alt-right" sortie pour un oui ou pour un non, remplaçant le terme de "facho", un peu passé et délavé) :ph34r:

Edited by Bouzino

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Bouzino a dit :

D'un autre côté, notre connerie s'exporte de mieux en mieux, ça compense. Il n'y a qu'à voir tous les anti-Trump américains qui reprennent les arguments de nos bobos nationaux (l'accusation d'être "alt-right" sortie pour un oui ou pour un non, remplaçant le terme de "facho", un peu passé et délavé) :ph34r:

Oh je ne suis pas sûr que ça vienne de chez nous. L'utilisation de alt-right pour condamner quelque chose sans examen ressemble à celle de populiste ou facho ici... mais à mon avis les Américains sont tombés dessus tout seuls. Un cas d'inventions parallèles. :happy:

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Alexis a dit :

Oh je ne suis pas sûr que ça vienne de chez nous. L'utilisation de alt-right pour condamner quelque chose sans examen ressemble à celle de populiste ou facho ici... mais à mon avis les Américains sont tombés dessus tout seuls. Un cas d'inventions parallèles. :happy:

Facho, bobo, coco...

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Boule75 a dit :

Facho, bobo, coco...

...lolo

Je===============================» » » » » sort  

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

@rogue0 et @Tancrède : à propos de la controverse générée par Trump & Co. autour du soit-disant scandale à propos d'uranium et de Clinton, une bonne petite remise en place d'une polémiste par une journaliste de MSNBC :

 

Une verve qui rappelle un peu celle de Rachel Madow, en plus froide, moins provocante, moins crispante. Je prendrai bien un petit pari sur le futur positif de Mme. Reid.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Boule75 a dit :

Facho, bobo, coco...

C'est vrai aussi...

 

On est toujours l'effarant imbécile de quelqu'un :laugh:

Il y a 2 heures, Shorr kan a dit :

...lolo

Je===============================» » » » » sort  

Sur le po

 

Moi, j'sors même po !

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
53 minutes ago, Boule75 said:

@rogue0 et @Tancrède : à propos de la controverse générée par Trump & Co. autour du soit-disant scandale à propos d'uranium et de Clinton, une bonne petite remise en place d'une polémiste par une journaliste de MSNBC :

 

Une verve qui rappelle un peu celle de Rachel Madow, en plus froide, moins provocante, moins crispante. Je prendrai bien un petit pari sur le futur positif de Mme. Reid.

Oui, elle lèche tous les fions qu'il faut, a tous les préjugés qu'il faut: ses maîtres au DNC la récompenseront pour services rendus. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Boule75 a dit :

Facho, bobo, coco...

Comme disait un de mes anciens maîtres (à l'époque on ne parlait pas encore de bobo)

"catho, gaucho café du commerço"

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, Tancrède a dit :

Oui, elle lèche tous les fions qu'il faut, a tous les préjugés qu'il faut: ses maîtres au DNC la récompenseront pour services rendus. 

Je te soupçonne d'être quelque peu injuste sur cette affaire. :dry:

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, kalligator a dit :

Lécher les fions ? t'es dur T.

Appelé aussi anulingus :combatc:

Je===============================» » » » » ressort   

Share this post


Link to post
Share on other sites
7 minutes ago, Boule75 said:

Je te soupçonne d'être quelque peu injuste sur cette affaire. :dry:

Pas au vu du nombre de fois où je l'ai surprise en train de mentir de façon éhontée, mais surtout du nombre de fois où ses biais se manifestent. Elle a à 300% dans la vision clintonienne des choses, extrêmement remontée contre tout ce qui déroge aux sacro-saintes règles de "l'identity politics" (bref, si vous êtes blanc, et pire encore, un homme, votre opinion ne compte pas, sauf marginalement pour confirmer la sienne, et vous êtes sans doute un nazi sexiste), et tout ce qui va contre la ligne des élites actuelles du parti démocrate (les affairistes à l'étiquette Clintoniste/new democrat, cad la version locale du Blairisme) est coupable de quelque chose, forcément biaisé, et sans doute directement lié à la vague de nazis/white supremacists qui, à en croire les gens comme elle, menacent d'engloutir le pays (ces mêmes gars qui ont du mal à rameuter plus de 500 losers à Charlottesville malgré des semaines de préparation). Le niveau de mauvaise foi et d'obsession sur 2 ou 3 sujets qu'on voit sur son show (et d'autres) me fatigue, à force. C'est évidemment pas encore, loin de là, à l'échelle (stratosphérique) de FoxNews (pour l'autre côté), mais c'est une méthodologie de plus en plus voisine. 

D'ailleurs, sur le sujet de l'affaire de l'uranium, j'entends d'autres versions que celles évoquées dans ta vidéo: c'est un dossier riche (c'est le cas de le dire) et complexe, avec de multiples facettes et (encore) pas mal d'inconnues; sans être la balle magique qu'espère Trump, ou un hypothétique clou dans le cercueil de l'ex-candidate, c'est pas non plus le truc à balayer d'un geste comme c'est fait sur MSNBC. C'est pas parce qu'ils sonnent plus crédibles et plus sérieux que Fox quand ils balancent leurs trucs qu'ils sont moins partisans ou garantis d'être rigoureux à tous les coups (j'ai même l'impression, ces derniers temps, qu'ils abusent de cette réputation établie sous d'autres climats politiques). 

2 minutes ago, kalligator said:

Lécher les fions ? t'es dur T.

Non, je la regarde toutes les semaines depuis un bail. Et elle, comme d'autres à MSNC et ailleurs, ont très clairement choisi leur patronnage pendant la campagne présidentielle (soit depuis 2015), renforçant de beaucoup des biais déjà présents, accompagnant le changement de direction de la chaîne et répondant aux modèles de financement de la télé tels qu'ils ont évolué. Le clientélisme politique des journalistes (surtout TV) est par ailleurs bien connu, ce n'est pas du complotisme. 

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les inculpés du jour sont Paul Manafort et un de ses partenaires d'affaires, Rick Gates, apparemment pour des affaires financières avec des pays d'Europe de l'Est (pas de lien direct avec la campagne présidentielle, pour le moment).

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,405
    Total Members
    1,405
    Most Online
    Polanski
    Newest Member
    Polanski
    Joined
  • Forum Statistics

    20,692
    Total Topics
    1,244,814
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries