Gibbs le Cajun

Un sous-marin argentin porté disparu

Recommended Posts

Ouille, j'espère que cela est juste une pannes des communications, bien que durant 2 jours, c'est peu probable. 

L'article du Figaro est un désastre absolu en matière de traduction :blink:

marine du sud,

Deux unités de surface équipées de «sonar» sont mobilisées pour les recherches. La technique qui utilise la propagation du son sous l'eau a pour objectif de détecter le rebond des vagues dans d'autres vaisseaux.

De propulsion diesel électrique conventionnel, il est conçu pour des attaques contre des forces de surface, "sous-marins" -sous-marines-, trafic marchand et opérations d'"exploitation minière" - renseignement -

Entre 2007 et 2014, le gouvernement argentin l'a "rétabli" -rénové-. "Son casque" - Sa coque - a dû être ouvert(e).

Modifié par collectionneur
  • Merci (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au large de la Peninsule de Valdez / Puerto Madryn, semble-t-il, environ 500 / 600 nautiques de l'embouchure de la Plata. Un coin ravitaillé par les corbeaux. Actuellement mauvais temps sur zone. Dépression 995 hectopascals, vents aux alentours de 40 noeuds, vagues 5 m (ce sont des prévisions Gribs rajouter 10 % ) 

 

Modifié par Fusilier
  • J'aime (+1) 1
  • Merci (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vu les moyens de la marine argentine, s'il est vraiment en difficulté, paix a leur âmes :(

Et a moins que les britanniques n'est secrètement mit un réseau de sonars sous marin la bas, c'est quasiment impossible de savoir ou il se trouve.

PS :  L'article du Figaro est visiblement en réécriture, les phrases avec les fautes relevé plus haut ont étaient supprimer a l'heure ou j'écris.

Modifié par collectionneur
  • Merci (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sous marin disparu: "L'A.R.A San Juan est l'un des trois sous-marins de la Marine du sud, avec les l'A.R.A Salta et l'A.R.A Santa Cruz. Il est de classe TR 1700 de fabrication allemande et a été incorporé à la Marine argentine en 1985."  Extrait du Figaro cité ci-dessus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A l'instant, deux heures du matin, entendu sur la radio que l'équipage du sous-marin  a tenté de contacté les bases navales par téléphone satellite 7 fois mais que la communication ne passe pas !

premier article sur l'info :

https://mobile2.tdg.ch/articles/5a10da70ab5c377459000001

http://m.zonebourse.com/actualite-bourse/La-marine-argentine-pense-avoir-ete-contactee-par-un-sous-marin-manquant--25538059/

Si cela est vérifier, il est certainement en eau peu profonde.

Modifié par collectionneur
  • Merci (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quote

Sept appels par téléphone satellite vers des bases navales, interprétés par la marine argentine comme le premier signe de vie venant du sous-marin San Juan dont on est sans nouvelles depuis mercredi, ont relancé l'espoir d'un dénouement heureux.

"Les appels, d'une durée de 4 à 36 secondes, ont été reçus entre 10h52 et 15h42 (entre 13h52 et 18h42 GMT) dans diverses bases de la marine, mais le contact n'a pas pu être établi", selon un communiqué du ministère argentin de la Défense.

L'existence de ces appels "indiquerait que l'équipage essaie de rétablir le contact", précise le ministère.

"La brièveté des communications indique qu'ils avaient un très mauvais signal et cela va compliquer la triangulation nécessaire pour la géolocalisation", a tempéré le porte-parole de la marine argentine, Enrique Balbi.

Les recherches ont jusqu'ici été rendues difficiles par la faible visibilité, avec des vagues de sept mètres dues au mauvais temps dans la zone où le sous-marin a été localisé pour la dernière fois mercredi, à 430 kilomètres des côtes de la Patagonie et de la Péninsule de Valdés.

La marine essaie désormais de "déterminer précisément d'où ont été émis les appels, en supposant qu'il pourrait s'agir du sous-marin avec 44 membres d'équipage à bord", poursuit le communiqué.

- 'Il sont dehors !' -

"Ils sont dehors! Grâce à Dieu, nous sommes heureux", en a conclu Claudio Rodríguez, frère de Hernán, machiniste du San Juan.

"S'ils ont pu appeler avec un téléphone satellite, cela veut dire qu'ils sont à la surface, et cela nous donne un espoir car nous savions qu'au fond, ils seraient foutus", s'est-t-il réjoui au micro de la télévision argentine TN.

Mais faute de résultats après une inspection en superficie de 80% de la zone où le bâtiment devrait se trouver, la Marine argentine se préparait à une éventuelle opération de sauvetage en profondeur.

A-t-il refait surface sans pouvoir communiquer sa position? Est-il en immersion avec son système de propulsion en état de fonctionnement ou à la dérive?

"Nous n'écartons aucune hypothèse", a répété à plusieurs reprises le porte-parole de la marine argentine, tout au long de la journée de samedi.

Les recherches se concentrent sur une zone de 300 kilomètres de diamètre, à 430 kilomètres des côtes.

Samedi après-midi, un navire britannique a complété le dispositif de recherche composé d'une dizaine de navires, dont deux bateaux océanographiques. Vendredi, un avion de la NASA a été dérouté de sa mission scientifique pour se mettre à la recherche du San Juan.

Dimanche, du matériel de sauvetage américain doit arriver à Comodoro Rivadavia (Patagonie) en provenance de Californie. Il permet de secourir des personnes jusqu'à plus de 600 mètres de profondeur.

La France tient à disposition des autorités argentines du matériel de sauvetage et de détection sous-marine, a indiqué l'ambassadeur de France à Buenos Aires, Pierre-Henri Guignard.

D'autres pays de la région ont mobilisé des moyens et participent aux recherches.

Dans un message écrit, le pape François, lui-même argentin, a dit qu'il priait pour les 44 marins et assuré de "sa proximité dans ces moments difficiles".

- 'Patience' -

En constatant la rupture de contact avec sa base, le submersible aurait dû remonter à la surface ou activer une balise radio d'urgence, selon le protocole.

Le sous-marin était parti il y a 35 jours de Mar del Plata, port et station balnéaire à 400 kilomètres au sud de Buenos Aires, pour rejoindre Ushuaïa où il a passé trois jours avant d'entamer le voyage de retour.

Le retour du sous-marin, qui doit normalement donner sa position toutes les 48 heures, était prévu pour la semaine prochaine. Il dispose à bord de 15 jours supplémentaires de vivres et d'oxygène.

A bord du San Juan se trouve Eliana Krawczyk, 35 ans, devenue en 2012 la première femme d'Amérique latine officier de sous-marin.

Le ARA San Juan est un des trois sous-marins de la marine argentine, qui l'a incorporé en 1985 à sa flotte.

"Nous sommes tous angoissés, mais nous gardons espoir. Je veux que mon mari revienne. Qu'ils les retrouvent. Je continue de lui envoyer des messages whatsapp comme je le fais habituellement", a témoigné Marcela Moyano, épouse du machiniste Hernan Rodriguez, l'un des 44 marins.

Dimanche, la météorologie devrait être plus favorable pour les opérations de recherche, après deux jours de tempête.



(©AFP / 19 novembre 2017 05h36)

 

  • Upvote (+1) 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est à peu près sûr qu'ils sont au fond s'ils étaient en surface ils auraient donné des news complémentaires depuis longtemps et auraient été détectés sauf à avoir embarqué dans les bibs suite au naufrage du s/m

on peut imaginer un problème une arrivée en surface puis un naufrage ...

il y a 27 minutes, Fusilier a dit :

Le temps sur zone, vu d'une frégate de l'ARA.  Ca tape un peu

et on arrive dans l'été austral dans un mois ... je te laisse imaginer la même chose en mai/juin !

  • Merci (+1) 1
  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 20 minutes, pascal a dit :

c'est à peu près sûr qu'ils sont au fond

Normalement les soums sont équipés de balises ou bouées de détresse dérivantes  SARSAT COSPAS ( 406 Mhz ), elles se seraient manifestées  et si sur le fond alors balise acoustique de localisation du genre celle-ci ,  non ?

https://www.km.kongsberg.com/ks/web/nokbg0397.nsf/AllWeb/7F0D7D26B28045D6C1257142002FFED5/$file/ABLS442_v3.pdf

https://en.wikipedia.org/wiki/Rescue_buoy_(submarine)

autres moyens   de sauvetage

http://www.advancedmarineinnovation.com/DataSheets/HABETaS.pdf

https://www.thyssenkrupp-marinesystems.com/en/rescue-system-habetasr.html

Modifié par ARMEN56
  • J'aime (+1) 1
  • Upvote (+1) 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, ARMEN56 a dit :

Normalement les soums sont équipés de balises ou bouées de détresse dérivantes  SARSAT COSPAS ( 406 Mhz ), elles se seraient manifestées  et si sur le fond alors basile acoustique de localisation du genre celle-ci ,  non ?

Tu as raison mais comment expliquer ces "appels satellites" tronqués si le s/m est en surface ? il pourrait émettre au radar et ses ondes détectées par les avions de patrouille, il pourrait émettre en phonie; cette notion de couverture satellitaire tronquée me laisse dubitatif, si on en croit le communiqué de l'AFP on est pas à 100% sûr que ce soit le s/m ...

On peut penser à un naufrage suite à une remontée d'urgence motivée par une forte entrée d'eau ... j'avoue que ce scenario catastrophe de s/m fantôme en surface depuis 5 jours me laisse tout chose

  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 13 minutes, pascal a dit :

c'est à peu près sûr qu'ils sont au fond s'ils étaient en surface ils auraient donné des news complémentaires depuis longtemps et auraient été détectés sauf à avoir embarqué dans les bibs suite au naufrage du s/m

on peut imaginer un problème une arrivée en surface puis un naufrage ...

et on arrive dans l'été austral dans un mois ... je te laisse imaginer la même chose en mai/juin !

On est 500 Nm au Nord des Malouines,  même en été c'est pourri :laugh:  

Ca dépend du problème, s'ils sont en panne électrique ou de trans, ils n'ont que le téléphone cellulaire portable. Sais pas, s'ils sont en détresse ils auraient activé la balise de détresse, EPIRB SARSAT-COSPAS.  elle émet  sur la fréquence satellite 406 MHz et sur la fréquence gonio 121,5 MHz

  • Merci (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 28 minutes, pascal a dit :

c'est à peu près sûr qu'ils sont au fond s'ils étaient en surface ils auraient donné des news complémentaires depuis longtemps et auraient été détectés sauf à avoir embarqué dans les bibs suite au naufrage du s/m

on peut imaginer un problème une arrivée en surface puis un naufrage ...

Les bibs : "radeaux de sauvetage" ? Gonflables j'imagine.

Des tentatives d'appel depuis ces esquifs expliqueraient-elles la piètre qualité des communications ? Ca marche quand ça bouge beaucoup ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 10 minutes, pascal a dit :

Tu as raison mais comment expliquer ces "appels satellites" tronqués si le s/m est en surface

Avec une mer comme ça, tu prends les paquets de mer dans le kiosque, c'est l'enfer :unsure: 

il y a 3 minutes, Boule75 a dit :

Des tentatives d'appel depuis ces esquifs expliqueraient-elles la piètre qualité des communications

Mais dans ce cas ils auraient déclenché le SARSAT-COSPAS.

  • Merci (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 39 minutes, pascal a dit :

Tu as raison mais comment expliquer ces "appels satellites" tronqués si le s/m est en surface ?

Ça n'a pas été confirme. Visiblement les appels ne venaient pas du sous-marin. L'autre news c'est que le sous-marin aurait communique sur une avarie avant de disparaître alors qu'il était en surface (ce qui est peut être une bonne nouvelle).

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2017/11/20/le-sous-marin-argentin-disparu-avait-signale-une-avarie_5217655_3222.html

  • J'aime (+1) 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 16 minutes, seb24 a dit :

e sous-marin aurait communique sur une avarie

Genre de problème à redouter

- soucis air respirable

- avarie de barre

- voie d’eau

- perte propulsion  ; Batteries , diesel , MEP

- incendie

- Explosion , armes , capacité air HP …………….etc

Est-ce que dans ces zones , le soum pouvait évoluait au dessus de fonds abyssaux ou plateau continental ?  le rescue   n’ayant  de sens que dans ce dernier cas .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 41 minutes, ARMEN56 a dit :

Est-ce que dans ces zones , le soum pouvait évoluait au dessus de fonds abyssaux ou plateau continental ?  le rescue   n’ayant  de sens que dans ce dernier cas .

A environ 160 Nm au large de Puerto Madryn on passe de la ligne de sonde des 100m a une sonde 1000m; ça tombe vite, puis rapidement 4000 , 5000 m , faut regarder les cartes de recherches  publiées , mais je crains qu'ils les cherchent sur des grands fonds 

le document fourni par l'ARA semble situer la zone de recherche plus au sud sur le Golfe San Jorge , même pb plus ou moins sur la ligne de sonde entre le plateau continental 200 m et la plaine abyssale d'Argentine 5000 m 6000 m 

16318766.jpg

Modifié par Fusilier
  • Merci (+1) 1
  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Fusilier a dit :

e document fourni par l'ARA semble situer la zone de recherche plus au sud sur le Golfe San Jorge , même pb plus ou moins sur la ligne de sonde entre le plateau continental 200 m et la plaine abyssale d'Argentine 5000 m 6000 m 

merci

Montage par moi-même en reprenant la carte :unsure:

423273seaargentine.png

  • Upvote (+1) 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Question de néophyte:

-Est-il possible, en cas de navigation au shnorkel, que l'obturation de l'arrivée d'air pour les diesels (grosse lame, plongée...) entraîne "l'aspiration" de tout l'air respirable par ceux-ci, au détriment de l'équipage ? Il me semble que ce cas de figure c'était déjà présenté dans le passé. J’ose espérer  que sur les SS modernes, ce genre de mésaventure n'est plus possible ?

  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • Statistiques des membres

    5143
    Total des membres
    1132
    Maximum en ligne
    adel
    Membre le plus récent
    adel
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20157
    Total des sujets
    1102021
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets