mehari

STAR WARS VIII: The Last Jedi/Les Derniers Jedi (SPOILER ALERT)

Recommended Posts

il y a 11 minutes, Tancrède a dit :

C'est effectivement sans doute ce qui t'a sauvé: pense à ceux qui l'ont vu en salle et ne pouvaient se déplacer, ou en tout cas pas beaucoup; outre la peur de déranger ceux d'à côté, il y a ce sentiment de perdre du fric si on s'abstente quelques minutes, même si le film est de la merde. 

Même en mettant de côté l'argumentation sur la propagande sociétale et politique, ou la minabilisation intentionnelle des personnages historiques en partie (seulement en partie) pour booster les nouveaux (dont il s'avère que pas grand-monde ne les aime), il ya tout simplement beaucoup de grain à moudre sur le seul sujet de l'histoire, de la construction et du développement des personnages, du niveau des interactions et dialogues entre eux, sur la "méta continuité" entre épisodes et relativement à l'histoire en général de SW (cohérence, notamment), sur le niveau de "suspension of disbelief" requis et trop souvent à géométrie variable (gestion des "règles" non écrites d'un background narratif en somme), sur le recours trop facile à des deus ex machinae pires qu'infantiles.... Bref, la nullité du travail d'écriture dans son ensemble. 

Seuls les effets spéciaux et sonores sont bons, ce qui, de nos jours, et vu les budgets disponibles, n'est pas vraiment un grand crédit à accorder, contrairement à un certain film de 1977 réalisé avec des bouts de ficelles (souvent littéralement), beaucoup d'inventivité et des nouveaux outils et méthodes. Et qui en plus s'offrait (même si ce n'était évidemment en aucun cas un monument de qualité narrative en terme d'exigence qualitative) une histoire forte, des personnages de grande dimension, un caractère épique et mémorable. Pour une fraction du coût des films récents, et sans une once de la même prétention. 

D'autant qu'on peut difficilement trouver plus "bon publique" que moi ! Le genre qui voit toujours le bon coté, tolère les incohérences et les faiblesses à la limite de la complaisance... mais ici  ça passe pas, j'y peux rien... 

Alors pleur avec moi mon frère !! :pleurec:

 

Révélation

 

                                                                                              4027-is-it-okay-to-cry-at-work-1.jpg

 

Modifié par Shorr kan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
27 minutes ago, Shorr kan said:

D'autant qu'on peut difficilement trouver plus "bon publique" que moi ! Le genre qui voit toujours le bon coté, tolère les incohérences et les faiblesses à la limite de la complaisance... mais ici  ça passe pas, j'y peux rien... 

Alors pleur avec moi mon frère !! :pleurec:

 

  Reveal hidden contents

 

                                                                                              4027-is-it-okay-to-cry-at-work-1.jpg

 

Pire encore: apparemment, personne n'attend rien du prochain film Solo (malgré ce que Ron Howard a pu essayer de récupérer d'une catastrophe déjà bien entamée quand il est arrivé), où un second rôle, Lando Calrissian, semble être le centre d'attention (joué par Donald Glover) par rapport à un acteur principal sans saveur (et d'aucun disent sans talent et/ou charisme/présence) censé reproduire l'effet Harrison Ford.D'autres seconds rôles seraient ainsi aussi plus à l'honneur (de mauvaises langues diraient que c'est parce qu'ils appartiennent à des groupes démographiques que les bien-pensants veulent promouvoir) qu'un personnage principal qui, comme dans beaucoup de films et séries ces temps-ci, ne semble plus avoir le droit d'être le héros dans sa propre histoire.... Surtout si c'est un homme (cf prince puis roi T'Challah dans Black Panther) et qu'il est blanc (et, crime suprême, hétéro). 

Et ce n'est rien, la suite arrive à grand pas: les premières rumeurs sur l'épisode IX sont déjà hautement SJW, avec ce qui transpire du script et de l'attitude de JJ Abrams, mais vu qu'ils ont épuisé le stock de persos historiques (et en fait les seuls populaires, à part peut-être Kylo Ren qui a un peu de fandom) ) à diminuer, ridiculiser, ou insulter, il semble qu'ils vont se lâcher sur Yoda. Mais ce n'est qu'un hors d'oeuvre vu ce qui se prépare avec la trilogie de Ryan Johnson, celui qui a commis The Last Jedi: il aurait les coudées franches pour foutre sa politique dans le bouzin, et a déjà sélectionné le réalisateur du premier, qui remplit les bons critères définissant ce qui fait un bon film.... C'est une femme -check- et elle est noire -check. Pas de long métrage à son actif (et direct aux commandes d'un truc à plus de 100 millions). Quelles qualifications à demander en plus? 

  • Triste 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Tancrède a dit :

personne n'attend rien du prochain film Solo

je suis triste d'être personne à tes yeux.

Autant je n'attend rien de la saga principale, autant j'ai toujours de l'espoir pour les films annexes ayant plus de champ et ayant aussi et théoriquement la volonté d'etre des films de genre dans l'univers de star wars : film de guerre pour Rogue One, film de bandits/braquage pour Solo ...(film de boule pour Leader Squadron X :rolleyes:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
3 hours ago, rendbo said:

je suis triste d'être personne à tes yeux.

Autant je n'attend rien de la saga principale, autant j'ai toujours de l'espoir pour les films annexes ayant plus de champ et ayant aussi et théoriquement la volonté d'etre des films de genre dans l'univers de star wars : film de guerre pour Rogue One, film de bandits/braquage pour Solo ...(film de boule pour Leader Squadron X :rolleyes:)

Meunon, t'es pas personne.... Mais en l'occurrence tu est peut-être un peu trop plein d'illusions, ce qui est en fait la preuve de la puissance originelle de la marque Star Wars: on s'accroche tous, on VEUT que ce soit bon, on est prêts à être super bon public, à tolérer plein de faux pas ou de facilités.... Parce que ça a été si bon à une époque, avec juste 3 films (où on a même toléré les Ewoks), voire 6 (plus de controverse pour la prélogie.... Et Jar Jar). Mais si trop, c'est trop, la seule réponse de la prod est de traiter les fans mécontents dont l'univers de référence a été sali, de sexistes/racistes/homophobes/fans de Trump/frustrés vivant dans la cave de leur parents. 

Pour Solo, je dis qu'il y a rien à en attendre pour plusieurs raisons:

- l'intense et continu bordel de la production, pleine d'engueulade, de turnover (Ron Howard amené à la dernière minute, alors que 90% du film avait été tourné), de changements constants et de reshoots. C'est pas un critère absolu, notons-le: Rogue One et d'autres films ont eu des problèmes comparables, mais pas nécessairement à une échelle comparable

- l'agenda sociétal/politique de Kathleen Kennedy, qu'elle veut forcer à travers ses prods, et de Disney au sens large, où ce courant d'opinion n'a fait que se renforcer, à force 10 depuis l'élection de Trump. La dernière réunions d'actionnaire de Disney l'a d'ailleurs démontré où, malgré une mise en scène empêchant la plupart des actionnaires normaux de parler, la colère a pu s'exprimer et foutre à plat la chorégraphie voulue par le CEO, au point d'obtenir un vote empêchant son augmentation (ce qui ne se fait pas dans ce milieu, ou rarement). La pierre d'achoppement était sur le comportement de plusieurs présentateurs (en fait -trices) sur plusieurs chaînes du groupe, mais a évoqué le sens général d'une propagandisation de la production de Disney

- la décision de sortir ce film est sortie de nulle part, et a été prise très vite, avec un script parfaitement artificiel et sur commande (sans arrêt réparé par rustines ensuite, selon les rapports de force du moment dans la sauce politique interne de Lucasfilm): rarement une recette du succès

- on parle ici de Han Solo, donc de Harrison Ford: une présence, un charisme, une attitude, une image pas facile à dupliquer... Et l'acteur qu'ils ont sorti est, on le voit sur les BA et son passif (limité) à l'écran, complètement fadasse et sans éclat, là où, pour une telle histoire, tout est censé reposer sur lui parce que même dans le meilleur des cas, le scénario ne peut être que assez classique et sans grande surprise, et absolument pas un truc épique/de grande dimension à l'échelle de Star Wars (= grands enjeux, fin de la galaxie...). Beaucoup ont l'impression que le film est surtout fait pour démolir l'homme blanc Solo et mettre en avant le panel "divers" qui va l'entourer. Surtout quand on met un acteur aussi charismatique et reconnaissable (dans le sens "il est unique") que Donald Glover en face. 

Modifié par Tancrède
  • J'aime (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Statistiques des membres

    5237
    Total des membres
    1132
    Maximum en ligne
    Joedeletang
    Membre le plus récent
    Joedeletang
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20367
    Total des sujets
    1156754
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets