Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

STAR WARS VIII: The Last Jedi/Les Derniers Jedi (SPOILER ALERT)


Recommended Posts

Je ne serais aussi véhément que certains ici sur les pouvoirs de la Force que l'on voit dans ce film.

Déjà les pouvoirs que l'on voyais dans les précédents SW étaient bien WTF et TGCM. Sérieux quoi... 

De plus nombre de critiques sont littéralement sans fondement, notamment dire que utilisé la Force à travers un hologramme c'est une erreur par rapport à l'univers de SW... Vraiment ?

Là où je trouve que BJ a fait de la merde c'est sur la Puissance exagérée de Snok.

Par contre sa mort était cool, j'ai beaucoup aimé ce passage. D'ailleurs cette scène m'a VRAIMENT rappellé la fin de Eragon (le livre), il manquait pas grand chose.

Link to comment
Share on other sites

11 minutes ago, Conan le Barbare said:

Je ne serais aussi véhément que certains ici sur les pouvoirs de la Force que l'on voit dans ce film.

Déjà les pouvoirs que l'on voyais dans les précédents SW étaient bien WTF et TGCM. Sérieux quoi... 

De plus nombre de critiques sont littéralement sans fondement, notamment dire que utilisé la Force à travers un hologramme c'est une erreur par rapport à l'univers de SW... Vraiment ?

Désolé, le moment "Superman" de Leia EST et restera un énorme WTF sans aucune comparaison avec quoique ce soit qui ait précédé. Et le seul truc que je vois dans les trilogies précédentes qui approche la cheville de ce moment Superman, c'est dans La Menace Fantôme, ce bref instant ou Qui Gong et Obi Wan passent en mode vitesse Flash au tout début, un truc qui n'a pas été repris par ailleurs (que pourtant j'ai visuellement bien aimé, mais qui bousculerait trop de choses dans la relative "'plausibilité" du récit: c'est un super-pouvoir vraiment too much qui casserait bien des scènes et déséquilibrerait par trop les personnages). Le pouvoir de créer un hologramme parfait est aussi une nouveauté, et surtout de pouvoir, sous cette forme, exercer un tel niveau de puissance (étrangler un général incompétent est une chose, jouer à Rambo III face à une force expéditionnaire complète, une toute autre..... Je sais, Yoda dirait que voir la différence de magnitude entre les deux est ce qui fait échouer, mais quand même. Pour les besoins d'un récit équilibré, faut pas pousser mémé). 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 19 heures, FATac a dit :

C'est assez énorme, tout de même : ils passent la moitié du film à parler de rebellion et plus de résistance. C'est "Back to the future" chez Star Wars ou bien ils ont oublié la direction dans laquelle ils voulaient emmener le truc ?!

Probable que les doubleurs n'aient pas vraiment saisi la nuance historique entre ces deux termes et les aient assimilés à des synonymes. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Tancrède a dit :

Désolé, le moment "Superman" de Leia EST et restera un énorme WTF sans aucune comparaison avec quoique ce soit qui ait précédé. Et le seul truc que je vois dans les trilogies précédentes qui approche la cheville de ce moment Superman, c'est dans La Menace Fantôme, ce bref instant ou Qui Gong et Obi Wan passent en mode vitesse Flash au tout début, un truc qui n'a pas été repris par ailleurs (que pourtant j'ai visuellement bien aimé, mais qui bousculerait trop de choses dans la relative "'plausibilité" du récit: c'est un super-pouvoir vraiment too much qui casserait bien des scènes et déséquilibrerait par trop les personnages). Le pouvoir de créer un hologramme parfait est aussi une nouveauté, et surtout de pouvoir, sous cette forme, exercer un tel niveau de puissance (étrangler un général incompétent est une chose, jouer à Rambo III face à une force expéditionnaire complète, une toute autre..... Je sais, Yoda dirait que voir la différence de magnitude entre les deux est ce qui fait échouer, mais quand même. Pour les besoins d'un récit équilibré, faut pas pousser mémé). 

Note que la projection peut donner des objets que Leia peut tenir.

Notons aussi Yoda God of Thunder. C'était Thor depuis le début en fait ?

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Un indicateur intéressant pour le film et son impact: les ventes de produits dérivés. Apparemment, elles sont en forte baisse par rapport à l'épisode VII (-56%), mais aussi par rapport à Rogue One (-47%). Il y a beaucoup de facteurs qui jouent en ce sens, notamment les énormes problèmes de plusieurs grandes enseignes (surtout de jouets, en tête desquelles vient Toys R'us, vraiment dans la mouise. Mais Amazon et d'autres ont pris le relais, donc ce facteur a un impact limité) et le fait que les suites ne font JAMAIS aussi bien que le premier épisode d'une trilogie qui joue le rôle de curiosité pour tous là où les épisodes suivant représentent plus l'audience écrémée qui a plus ou moins accroché à SW. Mais la chute est forte, surtout quand on compare à la bonne tenue des audiences et des ventes l'an dernier pour Rogue One

Qui plus est, il est amusant de voir les items les plus populaires: l'oreiller Chewbacca, la boisson "Star Wars Punch", le Millenium Falcon Lego (aucune baisse pour les Legos par rapport aux 2 années précédentes: c'est bien le seul cas de maintien) et, le plus solide dans le peloton de tête..... La figurine du Stormtrooper :laugh:. On doit avoir des générations de fascistes à venir: ils voient les films et séries.... Et sont fans de l'Empire! Chez Disney, on ne s'inquiète que modérément, vu qu'on parle quand même de chiffres énormes et de circuits commerciaux élastiques (peu de risques de stocks invendus massifs), mais quand même: l'année n'a pas été bonne après un Cars 3 qui a très largement sous-performé dans ce domaine des produits dérivés.

Un indice qui en révèle beaucoup: depuis la sortie du film, le cours de l'action Disney a peu bougé, et certains évoquent la fréquence des sorties de films SW comme une des raisons majeures des problèmes avérés et potentiels: Disney innonde le marché, sature les cerveaux, dans des proportions contre-productives (cela semble un avis partagé sur Business Insider et Forbes, qui relaient nombre de conversations avec des analystes: pas forcément vrai, mais si ça devient la zeitgeist dans les mentalités financières, ça acquiert une part de réalité dans les comportements et calculs de ces milieux). On note aussi une proportion bien supérieure de discounts (dès le début de la période de merchandising, soit environs depuis novembre) en tous genres sur les produits dérivés (dont les prix moyens se sont, il est vrai, beaucoup accru), ce qui veut dire moins de bénef, et la période de vente active sera vraisemblablement nettement moins longue que pour les deux années écoulées, "l'effet SW" durant beaucoup moins longtemps (vite remplacé, vite oublié.... SW EST BANALISE. Merci Disney). Autre révélateur: les titres des principaux partenaires merchandising (Hasbro, Mattel, Jakks) sont à la baisse: pas d'effet SW pour eux, et des anticipations médiocres ou mauvaises pour ce qui est censé être un moment commercial majeur (SW + Noël). 

Pour le fun, d'autres exemples des items vendus, dans le registre des costumes/panoplies: là encore, les Stormtroopers et Gardes Impériaux (les rouges, quoi; je sais pas comment ils s'appellent ici, vu qu'il y a pas d'empereur) règnent, et ce n'est pas une nouveauté.... Mais la règle, depuis l'épisode VII. 20 recherches par heure rien que sur Ebay depuis 2015. En deuxième place vient.... Darth Vader (11 recherches/heure sur Ebay). Leia arrive 3ème (6 recherches/h: y'a pas à dire, les macarons créent un visuel iconique), un jedi générique 4ème, et Rey 5ème, très loin derrière (125 000 costumes vendus en 2016 quand même, ce qui souligne d'autant le nombre de stormtroopers qui doivent se balader). 

Les produits dérivés sont peut-être le marché où le rôle des fans pèse le plus lourd, surtout dans le temps: si la fenêtre des enfants (plus sensibles en tant que marché à la période de hype et de Noël) se raccourcit et l'impact sur eux se réduit, la taille de l'audience de fans plus ou moins dédiés (des solides aux hardcores) importe beaucoup, autant pour voir le film de multiples fois, en acheter toutes les itérations vidéos, surtout celles "deluxe" (qui généralement ne coûtent pas beaucoup plus cher à produire, mais coûtent à l'achat infiniment plus), et consommer tout ce qui est consommable. Or, on l'a signalé, ceux qui s'expriment disproportionnellement pour critiquer le film, ce sont les fans, peut-être un effectif limité par rapport à la grande masse des spectateurs, mais un effectif qui compte, surtout dans la durée. Et c'est cet effectif qui est fortement divisé sur le film, tendant plus vers le négatif. Rappelons aussi que sur les deux premières semaines d'exploitation, les 3 premiers jours ont fait plus de recette que les 11 suivants. Evidemment, encore une fois, le film sera un succès financier, d'autant, notons le, que le 2ème plus important marché au monde n'a pas encore vu le film: il ne débutera en Chine qu'en janvier. 

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 22 heures, Philippe Top-Force a dit :

Quoi dire sur le film, que c'était mon vingt-huitième films de l'année 2017, mon cinéma a changé de nom, et repasse en CGR et au moment de renouveler ma carte d'abonnement Cap Cinéma, on me la prend et on m'offre le film. Beau cadeau pour le jour de Noël.

Pour le reste, tout est dit ici  : "L’avènement du Jedi" http://aboudjaffar.blog.lemonde.fr/2017/12/27/titanic/

Merci pour le lien sur la critique, je ne l'avais pas vu. Je ne suis pas le seul à avoir vu une référence à  Battlestar Galactica :-)

Il y a 5 heures, pascal a dit :

avec ma fille cadette on a bien aimé ... (je reconnais que ce post apporte peu à l'actuelle discussion)

Si, si. Le film parle relativement bien à nos jeunes et cela fait plaisir d'avoir quelque chose à partager avec eux. Le film plait moins aux geeks Star Wars hard core depuis longtemps adultes...

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Tancrède a dit :

Et le seul truc que je vois dans les trilogies précédentes qui approche la cheville de ce moment Superman, c'est dans La Menace Fantôme, ce bref instant ou Qui Gong et Obi Wan passent en mode vitesse Flash au tout début, un truc qui n'a pas été repris par ailleurs (que pourtant j'ai visuellement bien aimé, mais qui bousculerait trop de choses dans la relative "'plausibilité" du récit: c'est un super-pouvoir vraiment too much qui casserait bien des scènes et déséquilibrerait par trop les personnages)

Je me suis à l'époque demandé si ce moment n'avait pas été directement inspiré de ce qu'on pouvait voir dans certains des jeux Star Wars produits par Lucas Arts, dans le cas présent Dark Forces II Jedi Knight. Voir ici en vidéo, souvenirs souvenirs https://youtu.be/cOh_A-dmuuE?t=423
J'en profite d'ailleurs pour lever mon verre pour ceux qui ont vécu cette glorieuse époque (milieu-fin des années 90) en tant qu'ados, ou aimer Star Wars et les jeux vidéos était le summum de la lose socialement parlant. Amusant comme les temps changent. Mais je m'égare...

En gros Georges Lucas aurait utilisé des idées ou ressources issues du développement de son univers par sa propre société de jeux vidéos et autres produits dérivés pour enrichir son univers. On peut disserter longuement sur la pertinence d'un tel choix, reste qu'au moins en termes de cohérence, ça a du sens.

Il y a 2 heures, Fenrir a dit :

Note que la projection peut donner des objets que Leia peut tenir.

Notons aussi Yoda God of Thunder. C'était Thor depuis le début en fait ?

Je parie 100 crédits républicains sur un marteau laser en tant qu'arme dans SW IX !

Edited by Patrick
Link to comment
Share on other sites

5 minutes ago, Patrick said:

 

Je parie 100 crédits républicains sur un marteau laser en tant qu'arme dans SW IX !

Nan, parce que s'ils le font, Hela arrive dans la scène, l'agrippe et le casse. Pouf! 

3 hours ago, Fenrir said:

 

Notons aussi Yoda God of Thunder. C'était Thor depuis le début en fait ?

Qui te dit que Thor n'a pas juste été faire un stage chez Yoda? Si ça se trouve, Yoda et Odin sont des potes de beuverie, et Odin a juste demandé un service à son pochtron de copain (faut bien admettre que Yoda a la peau et les cernes d'un alcoolo). 

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

Le 29/12/2017 à 13:54, Tancrède a dit :

Désolé, le moment "Superman" de Leia EST et restera un énorme WTF sans aucune comparaison avec quoique ce soit qui ait précédé. Et le seul truc que je vois dans les trilogies précédentes qui approche la cheville de ce moment Superman, c'est dans La Menace Fantôme, ce bref instant ou Qui Gong et Obi Wan passent en mode vitesse Flash au tout début, un truc qui n'a pas été repris par ailleurs (que pourtant j'ai visuellement bien aimé, mais qui bousculerait trop de choses dans la relative "'plausibilité" du récit: c'est un super-pouvoir vraiment too much qui casserait bien des scènes et déséquilibrerait par trop les personnages). Le pouvoir de créer un hologramme parfait est aussi une nouveauté, et surtout de pouvoir, sous cette forme, exercer un tel niveau de puissance (étrangler un général incompétent est une chose, jouer à Rambo III face à une force expéditionnaire complète, une toute autre..... Je sais, Yoda dirait que voir la différence de magnitude entre les deux est ce qui fait échouer, mais quand même. Pour les besoins d'un récit équilibré, faut pas pousser mémé). 

On notera quand même que cette manifestation à distance de Luke a raison de lui.

 

C'est quoi cette scène de la Menace Fantôme ? Je ne retrouve pas.

Edited by Chronos
Link to comment
Share on other sites

5 minutes ago, Chronos said:

On notera quand même que cette manifestation à distance de Luke a raison de lui.

 

C'est quoi cette scène de la Menace Fantôme ? Je ne retrouve pas.

Au tout début, quand nos deux jedis échappent au gazage dans leur salle d'attente et affrontent quelques droïds: quand la castagne est finie et, devant la masse de renforts qui rapplique, ils quittent la scène (pour finir dans un hangar à vaisseaux après une chute -contrôlée- de très haut) en utilisant ce mode "survitesse". A l'image, ça fait très "Flash". 

Link to comment
Share on other sites

En fait de masse, ils sont deux. Mais ce sont des droidekas, donc ça compense pas mal.

Le coup de la manifestation à distance renvoie peut-être aux Fallanassi, des adeptes de la Force un peu originaux (le Courant Blanc) qui maîtrisaient parfaitement la création d'images et d'illusions. Et ce qui allait assez loin puisqu'ils peuvent simuler une flotte en pleine bataille ou une surface planétaire désolée.

Link to comment
Share on other sites

15 minutes ago, Ciders said:

En fait de masse, ils sont deux. Mais ce sont des droidekas, donc ça compense pas mal.

C'est un des trucs qui m'avait fait tiquer, là-dessus: une commodité de narration visuelle sans doute, mais quand on geeke dessus, cela a peu de sens. Les deux jedis montrent dans cette scène qu'ils peuvent péter un droïd en agitant le bras, et hop, le dit droïd s'effondre, comme si ses logiciels et/ou sa mécanique avaient claqué. Mais surviennent ces machins avec un petit écran protecteur (niveau anti-blaster: ils se font plus tard effacer sans effort avec un tir de chasseur), et les jedis décanillent. Les écrans protecteurs sont anti-force? Comme je l'ai dit, c'est commode pour la narration, mais ça ne tient pas tellement la route si on y réfléchit plus de quelques secondes. 

Enfin bon, c'est pas un topic de geekisme, donc revenons au sujet: pour quelles autres raisons non encore mentionnées l'épisode VIII est-il si nul :tongue:?

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 59 minutes, Tancrède a dit :

C'est un des trucs qui m'avait fait tiquer, là-dessus: une commodité de narration visuelle sans doute, mais quand on geeke dessus, cela a peu de sens. Les deux jedis montrent dans cette scène qu'ils peuvent péter un droïd en agitant le bras, et hop, le dit droïd s'effondre, comme si ses logiciels et/ou sa mécanique avaient claqué. Mais surviennent ces machins avec un petit écran protecteur (niveau anti-blaster: ils se font plus tard effacer sans effort avec un tir de chasseur), et les jedis décanillent. Les écrans protecteurs sont anti-force? Comme je l'ai dit, c'est commode pour la narration, mais ça ne tient pas tellement la route si on y réfléchit plus de quelques secondes. 

Enfin bon, c'est pas un topic de geekisme, donc revenons au sujet: pour quelles autres raisons non encore mentionnées l'épisode VIII est-il si nul :tongue:?

 

Les droïdekas sont dotés d'un bouclier anti-personnels et sont une unité d'appui feu dont on peu raisonnablement estimer que les systèmes sont plus résistants. Ils sont donc capables de tenir face à toute arme de main ou presque. Quand Anakin en détruit plus tard, c'est avec des canons montés sur chasseur. Bref c'est comparer la puissance de feu d'un sabre laser/d'un fusil d'assaut avec un Vulcan M-61. On est juste pas dans le même ordre de grandeur.

On voit dans la scène que les deux robots sont plus puissance tant en défense qu'en attaque (cadence de tir supérieure). La situation doit donc être devenue suffisamment dangereuse pour justifier une retraite.

Pour le VIII, tout est nul... Comme je disais je ne retiens pas grand chose à part l'éperonnage qui est visuellement très sympathique.

Link to comment
Share on other sites

Je plussoie : les droïdekas sont construits de manière beaucoup plus robuste et sont bien mieux armés et protégés. Le droïdeka, c'est le fantassin de base : pas cher, facile à utiliser mais particulièrement stupide et fragile. Il ne fonctionne qu'employé en masse mais à part ça, c'est du (très) consommable. Notez que ça s'améliore un peu dans les épisodes suivants (notamment avec un système de contrôle plus souple qui renvoie en boucle des consignes de base même si le contrôleur principal a été démoli) mais pas beaucoup quand même. La Fédération misant ensuite sur des modèles plus lourds comme le droïde de deuxième génération (celui qui ressemble à un bodybuilder).

Link to comment
Share on other sites

il y a 29 minutes, Ciders a dit :

Je plussoie : les droïdekas sont construits de manière beaucoup plus robuste et sont bien mieux armés et protégés. Le droïdeka, c'est le fantassin de base : pas cher, facile à utiliser mais particulièrement stupide et fragile. Il ne fonctionne qu'employé en masse mais à part ça, c'est du (très) consommable. Notez que ça s'améliore un peu dans les épisodes suivants (notamment avec un système de contrôle plus souple qui renvoie en boucle des consignes de base même si le contrôleur principal a été démoli) mais pas beaucoup quand même. La Fédération misant ensuite sur des modèles plus lourds comme le droïde de deuxième génération (celui qui ressemble à un bodybuilder).

En même temps c'est une armée d'armateurs qui sert à casser des débiteurs, remplacer des régimes et inspirer la crainte. La cible de base de telles armées c'est les forces d'autodéfenses sous équipées de systèmes comme Naboo ou des Etats peu équipés de la bordure extérieure.

Bref, ça doit pas couter trop cher, être facilement transportable et pour un prix raisonnable. Au-delà on va négocier, corrompre, racheter d'autres partenaires commerciaux, engager des avocats etc ou conclure un accord avec le cartel bancaire quant au devenir du récalcitrant.

Au fond la Fédération du Commerce ressemble fort à la Ligue Hanséatique.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

2 hours ago, Chronos said:

Les droïdekas sont dotés d'un bouclier anti-personnels et sont une unité d'appui feu dont on peu raisonnablement estimer que les systèmes sont plus résistants. Ils sont donc capables de tenir face à toute arme de main ou presque. Quand Anakin en détruit plus tard, c'est avec des canons montés sur chasseur. Bref c'est comparer la puissance de feu d'un sabre laser/d'un fusil d'assaut avec un Vulcan M-61. On est juste pas dans le même ordre de grandeur.

On voit dans la scène que les deux robots sont plus puissance tant en défense qu'en attaque (cadence de tir supérieure). La situation doit donc être devenue suffisamment dangereuse pour justifier une retraite.

Je ne parle pas de leur résistance au sabre-laser, mais à l'usage de la Force: dans le même combat, Qui Gon et/ou Obi Wan dézinguent plusieurs droïds "normaux" d'un seul geste, à distance, comme s'ils les désactivaient (ils s'effondrent), mais reculent devant les droïdekas, comme si quoi? Un écran de protection contrecarrait la Force? Je n'essaie pas tant de geeker dessus que de pointer la contradiction  visuelle: s'ils agissent sur les circuits des droïds, et que la Force est partout, le truc tient pas la route, ce qui est sans doute la raison pour laquelle, dans la suite du film et les films suivants, les jedis se contentent de fracasser les droïds "normalement", avec des armes. Sinon, ce serait trop simple. Je souligne là juste un "oups" de la scène, qui sort deux trucs beaucoup trop utiles et potentiellement "game changing" pour être réemployés ensuite: la "survitesse" et le démolissage de droïd à distance, avec un "petit coup de Force". 

[Pour la note, c'est aussi en raison de ce genre de trucs que les représentations à l'écran de héros comme Flash ne tiennent pas la route: les scénaristes le savent, et avouent "truquer" le jeu. Le pouvoir d'un "speedster" est techniquement, si on y réfléchit, une arme quasi absolue qui peut résoudre quasiment toutes les situations d'un coup, conclure presque tous les combats -quel que soit le pouvoir de l'adversaire- en un éclair. Du coup, ces personnages sont "à géométrie variable", tantôt faisant un truc incroyable, tantôt foirant devant un obstacle minable. Ca passait initialement quand le format était la BD, mais à l'écran, les contradictions se voient beaucoup plus]

Quote

Pour le VIII, tout est nul... Comme je disais je ne retiens pas grand chose à part l'éperonnage qui est visuellement très sympathique.

Aaaaaaah, enfin on revient dans le sujet. Très bien analysé: en détail, circonstancié, impartial et tout. Je plussoie :laugh:

Link to comment
Share on other sites

Le 29/12/2017 à 20:21, Patrick a dit :

aimer Star Wars et les jeux vidéos était le summum de la lose socialement parlant

Ce n'était pas le cas où j'étais. Le geekisme n'était pas en cours mais les jeux vidéos Star Wars faisaient partis du haut du panier (KOTOR, Rogue Squadron & Leader).

Link to comment
Share on other sites

22 minutes ago, SinopeMT said:

Ce n'était pas le cas où j'étais. Le geekisme n'était pas en cours mais les jeux vidéos Star Wars faisaient partis du haut du panier (KOTOR, Rogue Squadron & Leader).

Pareil: je ne me souviens pas d'un opprobre particulier à ce sujet (et pourtant, j'étais dans une école catho -où les gens sont ultra-jugés, comme dans d'autres lycées, mais en pire-, puis dans une prépa exigeante avec des gens tête dans le guidon, et après à SciencesPo): ce n'était juste pas trop dans les sujets de conversations, et si on le mentionnait, c'était juste un truc parmi d'autres, perdu dans la masse. Evidemment, si on ne parle que de ça et qu'on essaie de le caser dans toutes les conversations, qu'on ramène tout à ça, on est étiqueté, mais là, je dirais que c'est presque normal (comme tout lourdingue à fond dans son trip monomaniaque.... Ce qui arrive à ces âges)... Et on se retrouve mis à l'écart avec les quelques autres dans le même cas. En revanche, j'ai eu un peu droit (brièvement) au traitement ostraciste à l'occasion, mais pour les Jeux de Rôle (SW compris) et les BDs (bon, aussi parce que je dessinais beaucoup en classe) :pleurec:; les lycéens sont cruels. 

Ne nous dispersons pas cependant: il y a plusieurs autres fils SW où les geeks sont libres de marauder et de laisser libre cours à leurs plus bas instincts. Ici, il n'est question que de lâcher ses plus bas instincts, en toute objectivité :rolleyes: contre sur l'épisode VIII, pour en faire une critique honnête (concluant qu'il est à chier, évidemment :tongue:). Les aspects d'impact sur le public et les fans, sur l'économie de la franchise, font partie du tout, de même que les analyses (surtout si elles aboutissent à la conclusion que Mickey a tout cassé Star Wars). 

 

Edited by Tancrède
Link to comment
Share on other sites

il y a 24 minutes, SinopeMT a dit :

Ce n'était pas le cas où j'étais. Le geekisme n'était pas en cours mais les jeux vidéos Star Wars faisaient partis du haut du panier (KOTOR, Rogue Squadron & Leader).

J'avais bien précisé : "(milieu-fin des années 90)". Kotor c'est en 2003. Et rogue squadron est sorti juste avant l'épisode 1. A quelques mois près. Rogue leader est sorti en 2002.
La fièvre Star wars était bien redevenue mainstream à l'époque. En 96-97, c'était différent.

Edited by Patrick
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Patrick a dit :

J'avais bien précisé : "(milieu-fin des années 90)". Kotor c'est en 2003. Et rogue squadron est sorti juste avant l'épisode 1. A quelques mois près. Rogue leader est sorti en 2002.
La fièvre Star wars était bien redevenue mainstream à l'époque. En 96-97, c'était différent.

De fait l'école primaire au moment de la rediffusion sur écran de la première trilogie m'a octroyé quelques moments de solitude...

Pour l'épisode VIII ce n'est même pas une exagération de ma part. C'est mon sentiment bien trempé. Je ne suis resté jusqu'à la fin que parce que j'étais en famille et que je voulais voir l'ampleur du massacre...

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, Chronos said:

 

Pour l'épisode VIII ce n'est même pas une exagération de ma part. C'est mon sentiment bien trempé. Je ne suis resté jusqu'à la fin que parce que j'étais en famille et que je voulais voir l'ampleur du massacre...

Aaaaah, cette fascination qu'on a tous pour les trucs qui partent en couille, les accidents, les désastres.... Et les films-catastrophes :tongue:.

'Fin bon, comme dit plus haut, on est pas le coeur de cible, les fans SW ne sont pas le coeur de cible.... Le plus grand public, essentiellement chez les moins de 25 ans, l'est.... Et vu la recette du film, ce public répond essentiellement présent, donc rien ne changera réellement: à moins d'une grave chute d'audience d'une brutalité sans précédent la semaine prochaine, on s'oriente vers une carrière en salle qui tournera autour de 1,3 milliards, soit largement de quoi confirmer Disney dans ses certitudes et ses attentes dans le trayage excessif de la vache à lait Lucasfilm. Vu ce qu'ils veulent encore sortir rapidement, à savoir encore plusieurs one shots (Solo, Bobba Fett....), l'épisode IX et la trilogie annexe (non focalisée sur la "timeline principale") confiée à Johnson, c'est là qu'il va falloir voir si leur méthode aliène du monde et tue la poule aux oeufs d'or, à force de trucider les canons (et la logique même), de donner dans le militantisme bien pensant et d'imposer une cadence de sortie serrée (Solo est censé sortir en mai, par exemple). Il n'est pas dit que ce soit le cas: le monde est beaucoup plus peuplé qu'avant, les marchés solvables sont bien plus nombreux, les sources de financement plus diverses (donc le risque moindre), les revenus ancillaires et produits dérivés sont des marchés développés, donc les chiffres suffisants sont atteignables plus facilement, si l'investissement est là. Et Marvel a prouvé qu'on peut faire durer un filon: tout le monde annonce le dégonflement de la "bulle super héros", et il y a du vrai dans cette prédiction, mais ça semble pas encore être pour demain. 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Tancrède a dit :

Aaaaah, cette fascination qu'on a tous pour les trucs qui partent en couille, les accidents, les désastres.... Et les films-catastrophes :tongue:.

'Fin bon, comme dit plus haut, on est pas le coeur de cible, les fans SW ne sont pas le coeur de cible.... Le plus grand public, essentiellement chez les moins de 25 ans, l'est....  (...)

Le fait qu'on ne soit pas un cœur de cible n'empêche pas de produire un film cohérent et des arcs narratifs ayant un minimum de sens et qui ne soit pas trop gnagnan (dédicace spéciale pour ce dialogue entre Rey et un Adam Driver torse nu qui se voit intimer l'ordre de se recouvrir... quel que soit la tranche d'âge visée le commentaire même est déplacé eu égard au comportement général de la population occidentale aujourd'hui...). Je vois pas trop en quoi l'un empêcherait l'autre. L'impression générale lancinante à la fin du film et encore aujourd'hui, une semaine après, est que ce scénario a été écrit par un stagiaire au bout de sa vie avec une deadline impossible à tenir et que personne n'a relu quoi que ce soit derrière.

La première trilogie avait peut-être un cœur de cible particulier, cela ne l'a pas empêchée de produire un récit Œdipien de très bonne facture. Passé la Menace Fantôme, clairement pensée comme un film familial, les deux autres épisodes de la seconde trilogie gardaient une cohérence narrative certaine en dépit du fait que le personnage d'Anakin aurait probablement pu être mieux écrit. Dans ces trois cas, t'es tu aussi royalement fait chier que lorsque tu as vu les épisodes VII et VIII ? 

Rogue One avait beau avoir une Mary Sue comme personnage principal (et encore pas tellement plus qu'un Mark Sue qu'aurait été un héros masculin), cela n'a pas empêché l'équipe en charge du projet de filmer un divertissement de bonne facture.

Et puis il y a cette décision totalement incompréhensible de massacrer l'Univers étendu... L'univers SW a le mérite de disposer d'une trame cohérente sur plusieurs millénaires, un BG pré-rédigé par d'autres et plutôt que de puiser dedans pour sortir des films (potentiellement à destination de plusieurs publics, avec des franchises parallèles tapant pour plusieurs tranches d'âge à la fois, voir différentes), voilà Disney qui le détruit totalement pour nous pondre Starkiller base, Armitage Hux, Snoke et Kylo Ren...  

Edited by Chronos
  • Like 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Citation

Le fait qu'on ne soit pas un cœur de cible n'empêche pas de produire un film cohérent et des arcs narratifs ayant un minimum de sens. Je vois pas trop en quoi l'un empêcherait l'autre.

Oui, mais ça te demande plus d'efforts, de temps et donc d'argent... Alors que tu t'adresses à un public qui sera de toute façon ravi avec un divertissement au rabais.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,961
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...