cracou

La vraie nature d'une guerre ouverte

Recommended Posts

Un petit post pour poser une question: à quoi ressemblerait une vraie guerre entre grande puissances?

On parle bien souvent de combats, de bombardements, d'actions SM etc etc mais est ce que cela aurait la moindre raison d'arriver? ESt ce qu'on ne peut pas plus imaginer une guerre limité avec essentiellement de la manipulation, de l'embargo, des stratégies de contournement?

Exemple: pour une raison quelconque les Chinois pètent un câble et veulent Taiwan. Qu'est ce qui se passe? Des opérations de guerre en grand style ou avant tout un espèce d'embargo foireux car si on veut bloquer les chinois on se bloque soi même car ils sont les seuls à produire certains biens? Les chinois ont besoin de nous et nous des chinois? Alors on fait quoi?

  • J'aime (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Pour ce qui est de la manipulation, stratégies de contournement, etc.,pour éviter l'affrontement direct,  ce n'est pas comme ça que ça a marché pendant quelques décennies entre les USA et l'URSS ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 21/12/2017 à 10:15, cracou a dit :

à quoi ressemblerait une vraie guerre entre grande puissances?

On engagerait que du conventionnel, en faisant très attention de ne pas acculer l'autre afin qu'il ne doivent pas franchir un nouveau palier de violence (par exemple des chars à l'arme nucléaire tactique, puis à larme nucléaire stratégique), sans doute lui laisser une porte de sortie qui lui permette de sauver la face, l'essentiel de ses structures, et de ses dirigeants (encore une fois, ne pas les acculer sans autre choix que la fuite en avant... comme on a put le faire avec certains dictateurs en pensant que la dissymétrie était telle que....)...

Mais ta vraie question est dans quel but faisons nous la guerre ? ce n'est à la base que le prolongement d'une action politique. Si le politique estime que le coût (ou le risque) est trop grand par rapport au gain, alors il ne se passera pas grand chose ; si le gain le est plus important et/ou qu'il n'y a pas le choix, alors les moyens seront à la hauteur du gain attendu. 

Le 21/12/2017 à 10:47, MrGland a dit :

Si les Chinois veulent Taiwan on va surtout prendre grand soin de s'en meler le moins possible...

Je n'en suis pas si sûr. Taiwan semble indéfendable, pourtant les américains puis l'ONU l'ont fait avec la Corée du nord alors qu'on se battait pour les dernier 200 km². A mes yeux permettre à la Chine d'envahir Taiwan, c'est accepter de perdre la région toute entière car si on n'ose pas là, eux se sentirait plus fort et tout permis, nous nous n'aurions plus de crédibilité... et la crédibilité c'est ce qui garantit les alliances et ce qui pèse dans les rapports de force. 

Si tu me demandais mon avis sur ce point précis de politique, je dirais que le monde devrait acter qu'il y a deux Chines...

  • Merci (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 32 minutes, rendbo a dit :

On engagerait que du conventionnel, en faisant très attention de ne pas acculer l'autre afin qu'il ne doivent pas franchir un nouveau palier de violence (par exemple des chars à l'arme nucléaire tactique, puis à larme nucléaire stratégique), sans doute lui laisser une porte de sortie qui lui permette de sauver la face, l'essentiel de ses structures, et de ses dirigeants (encore une fois, ne pas les acculer sans autre choix que la fuite en avant... comme on a put le faire avec certains dictateurs en pensant que la dissymétrie était telle que....)...

Moi je verai bien une guerre d'attrition. L'objectif étant de rendre la guerre trop cher. 

Donc chaque camp adaptera sa participation pour maintenir le statu quo jusqu'à ce qu'un des camps n'ai plus les moyens ou la volonté continuer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le ‎21‎/‎12‎/‎2017 à 11:15, cracou a dit :

Exemple: pour une raison quelconque les Chinois pètent un câble et veulent Taiwan. Qu'est ce qui se passe? Des opérations de guerre en grand style ou avant tout un espèce d'embargo foireux car si on veut bloquer les chinois on se bloque soi même car ils sont les seuls à produire certains biens? Les chinois ont besoin de nous et nous des chinois? Alors on fait quoi?

1) Pour répondre à ta question, il faudrait savoir dans quel contexte géopolitique les Chinois s'emparent de Taïwan.

Dans le contexte de février 2018, en admettant que les troupes chinoises ne soient interceptées par l'US NAVY et l'USAF, le corps expéditionnaire serait rapidement mis en blocus par les forces américaines. La suite ressemblerait sans doute à un "Incident de la Baie des cochons" avec plus de perte de part et d'autre.

Si l'invasion a lieu à une époque où les USA seraient toujours les adversaires de la Chine (pas de "Chinamérique") mais seraient trop affaiblis pour stopper les liaisons aéronavales chinoises, les USA tenteront de renseigner les troupes taïwanaises et de mettre en place des réseaux de guérillas, une sorte de "réseau Stand Behind" créé en urgence... s'il n'existe pas déjà.

Note que les Américains auraient sans doutes les moyens de gêner les Chinois par des lachers de mines, des brouillages effectués par des drones appropriés, etc...

2) Et nous, on fait quoi? Déjà, qui c'est "on"? Les USA? Les Européens? L'OTAN? La France?

Dans le cas des Européens, c'est simple: On proteste si l'on a intérêt à le faire (alliance avec les Asiatiques anti-chinois)  et l'on se tait dans le cas contaire (alliance avec la Chine). En gardant à l'esprit que la mise en place d'une nouvelle "Route de la Soie" peut accroître la dépendance économique de l'UE à la Chine et lui imposer une certaine conduite. Voit comme l'UE s'en tire sur le dossier ukrainien avec sa politique de sanction économique.

 

Le ‎22‎/‎12‎/‎2017 à 13:35, WizardOfLinn a dit :

Pour ce qui est de la manipulation, stratégies de contournement, etc.,pour éviter l'affrontement direct,  ce n'est pas comme ça que ça a marché pendant quelques décennies entre les USA et l'URSS ?

Le ‎24‎/‎12‎/‎2017 à 18:30, rendbo a dit :

On engagerait que du conventionnel, en faisant très attention de ne pas acculer l'autre afin qu'il ne doivent pas franchir un nouveau palier de violence (par exemple des chars à l'arme nucléaire tactique, puis à larme nucléaire stratégique),

Cela suppose des dirigeants suffisamment modérés pour éviter de tels excès...

À la tribune de l'ONU, Donald Trump menace de «détruire totalement la Corée du Nord»

... le genre de dirigeants qui éviteraient justement une confrontation directe.

Pour le moment, c'est justement en Chine qu'on les trouve et pas aux USA.

 

Sujet connexe: Corée du Nord - La Solution de Loki

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Statistiques des membres

    5213
    Total des membres
    1132
    Maximum en ligne
    Alain de Boysson
    Membre le plus récent
    Alain de Boysson
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20319
    Total des sujets
    1143767
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets