Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Ejection des pilotes de chasse sur Mirage 2000


ThomP
 Share

Recommended Posts

Bonjour,

Je suis actuellement étudiant en deuxième année de classe préparatoire aux écoles d'ingénieurs en filière PSI.
Pour les oraux des concours nous devons présenter un projet à l'oral, le TIPE. Ce projet doit être en lien direct avec deux matières qui sont la physique et les sciences de l'ingénieur. Le sujet que j'ai décidé d'étudier est la trajectoire d'un siège éjectable lors d'une éjection à basse altitude ainsi que la survie du pilote.
Je me tourne donc vers vous afin d'obtenir quelques informations concernant le point suivant: il est mentionné sur le site de l'entreprise Martin Baker (j'étudie l'éjection du siège mk10) que le pilote subie une force d'accélération de 16g lors de l'éjection. Or il n'est pas précisé si cette accélération est subie durant la totalité de l'éjection ou si elle correspond seulement à celle due à l'explosion d'une charge permettant au pilote de sortir du cockpit.
J'aurai donc apprécié obtenir des précisions là-dessus.

Je vous remercie par avance de l'attention que vous porterez à ce message et espère obtenir quelques réponses.

Cordialement

Link to comment
Share on other sites

L'accélération n'est subie que pendant une très courte durée, au maximum quelques secondes. Dès que le pilote se trouve à plus de quelques mètres du mirage (au dessus de la queue) le moteur fusée n'a plus d'intérêt. 

Link to comment
Share on other sites

J'avais déjà en tête la durée minime de l'accélération sur la totalité du temps d'éjection : environ 0.25s sur 2.5 ou 3 secondes d'éjection
Cependant mon étude porte également sur les dommages physiques occasionnés par l'éjection sur le pilote, qui sont pour certains voire la plupart dus à l’accélération subie durant la phase initiale d'éjection. C'est pourquoi je m'interroge sur la force d'accélération durant cette phase, aussi infime soit elle sur toute la durée de l'éjection.

Link to comment
Share on other sites

Un grand merci pour ces informations, c'est exactement celles que je cherchais.
J'ai toutefois une dernière question : même si l'accélération subie par le pilote dépend de son poids, y aurait-il une "limite" approximative d'accélération au delà de laquelle le corps humain ne peut plus résister ? Je parle bien évidemment du cas des pilotes de chasse car cette limite potentielle varie aussi en fonction de l'entraînement et de l'expérience.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...

Ce n'est peut-être pas le sujet le plus adapté mais c'est un des moins ancien, ce qui limite le recours à la nécromancie pour réactiver un vieux fil de discussion. :biggrin:

https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/armee-et-securite/j-ai-senti-un-choc-au-niveau-de-la-colonne-vertebrale-des-pilotes-qui-se-sont-ejectes-de-leur-avion-de-chasse-raconte-leur-experience_4136457.html

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,986
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...