Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Le coin des mécanos ( dépannage, etc ...)


Gibbs le Cajun
 Share

Recommended Posts

Superbes images, merci Scarabé. Etant donné l'environnement, je ne suis pas étonné du temps de 4 h annoncé pour sortir le panzer de sa posture, mème avec les deux moyens de manœuvre de force mis en œuvre sur la photo.

Sur cette photo-ci, je suppose qu'il s'agit d'un Lot 7. Mais alors au regard de mon grand age, je comprend assez mal à quoi correspond l'imbroglio de chaines de levages emmêlées pour un unique palan... Cette grosse araignées de maillons assemblés donne le vertige. Modèle à brins multiples ?, nouvelle dotation de levage au cul du lot 7 ?

En tout cas ça donne un gros amalgame qui ne doit pas être évident à manipuler, surtout pour une charge à lever aussi faible.

 

130823397_1729146740599644_7833611750300

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

@Max 

Musthane et ARQUS on revaloriser des lot 7 pour le Sahel et les Emirates je sais pas trop l'histoire des chaines par contre 

Je sais qu'ils ont mainteant beaucoup de rouleaux souple des que ça commence à planter les mecs s'arrete et déroulent les bandes afin d'eviter de se foutre dedans.  

https://www.lavoixdunord.fr/711529/article/2020-02-17/musthane-desensable-les-poids-lourds-de-l-armee-de-terre

Même chose pour les hélico ils ont des grand tapis fixer dans le sol pour les DZ

https://www.musthane.fr/

 

 

 

Edited by Scarabé
  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, LePetitCharles a dit :

Question d'un béotien des choses de l'Armée de Terre : Pour une "manip" de cette envergure (une grosse cinquantaine d'engins de combat), quelle sont normalement les composantes Rens (drone, etc.), GE et Défense Sol Air affectées ? 

Dans ce type d'exercice le but c'est la projection et la mise en ordre de combat. 

Apres les artilleurs ont leur drones. Mais pour un vrai combat les Rafales que nous avons sur place auraient decollé et les pods reco aurraient defini l'axe de l'effort à defendre.   

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Scarabé a dit :

Dans ce type d'exercice le but c'est la projection et la mise en ordre de combat. 

Apres les artilleurs ont leur drones. Mais pour un vrai combat les Rafales que nous avons sur place auraient decollé et les pods reco aurraient defini l'axe de l'effort à defendre.   

Et en termes de Défense Sol Air ? Rien de spécifique ?

Link to comment
Share on other sites

Le 11/03/2021 à 11:58, Rescator a dit :

ça me rappelle des souvenirs ! moi j'avais déchenillé

Cher @rescator,

eussiez-vous abusé par hasard du tirage de bandes plus que de raison ? Et si tel fut le cas, en sus, eussiez-vous alors tâté du rechenillage au barbotin ? D'ailleurs, je me demande bien si d'aventure la campagne d'essais de 1992 aux EAU ne vous est pas étrangère....

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 14 heures, max a dit :

Cher @rescator,

eussiez-vous abusé par hasard du tirage de bandes plus que de raison ? Et si tel fut le cas, en sus, eussiez-vous alors tâté du rechenillage au barbotin ? D'ailleurs, je me demande bien si d'aventure la campagne d'essais de 1992 aux EAU ne vous est pas étrangère....

diantre je suis découvert !

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Rescator a dit :

diantre je suis découvert !

Que monde est petit. La prouesse de cette équipe fut remarquable en tous points, digne d'un fait d'arme. Rien ne fut épargné, ni la sueur, ni les larmes. Le secteur privé a ceci d'étonnant, gagner de haute lutte un combat, mème s'il s'inscrit dans un prolongement marchand, n'en reste pas moins très (trop ?) pondéré dans les mémoires et finalement peu valorisé. Comme si le temps émoussait voir pervertissait tout le sens et les enjeux donnés alors. Toute notion de gloriole étant exclue, voila bien quand mème un paradoxe avec le monde militaire.

Mes respects sincères rescator

  • Like 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Dite moi si je me trompe mais actuellement l'armée de terre semble quand même être dans une logique d’évacuation. Et n'est plus d'u tout dans une demarche de dépannage. Sur barkhane des portes chars civiles affretés accompagnent les convois et quand un engins tombe en rade les PPLD les mettent sur les remorques vide pour que le convoi continue.  C'est même arriver que pas assez de portes chars et que les engins doivent etre remorquer par les PPLD directement pour finir le trajet. 

Même chose sur le terrain rien n'est laissé à l'ennemie afin d'éviter la propagande. Un engin detruit sur IED sera évacuées. 

Actuellement la procedure fonctionne comme ceci.   

Pour une compagnie de combat sur VBCI dont le besoin est de 12 engins on en envoie 16 sur l'opex .

Et quand un section d'infenterie part en mission  avec ses 4 VBCI si un engin tombe en panne le potentiel de combat de la section est réduit. Pour éviter ça un VBCI en plus les accompagne comme ça l'équipage en rade récupere le véhicule en états et continue la mission. 

IDEM pour les XL en Estonie par exemple 12 Leclercs projeter pour 2 Pelotons.

Si une machine tombe en panne la Log arrive avec un autre engin en état sur un porte char l'équipage le recupere pour continuer la missions. 

Dans le même temps les logistisiens repare les autre engins pour les rendre dispo etc... pour avoir en permanance du potentiel au combat . 

 

Il y aussi la technique de charger directement les engins sur les plateaux des PPLOG

images?q=tbn:ANd9GcT4po580ECYQ5ukmfrl0kU

 

Edited by Scarabé
  • Like 2
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, max a dit :

Que monde est petit. La prouesse de cette équipe fut remarquable en tous points, digne d'un fait d'arme. Rien ne fut épargné, ni la sueur, ni les larmes. Le secteur privé a ceci d'étonnant, gagner de haute lutte un combat, mème s'il s'inscrit dans un prolongement marchand, n'en reste pas moins très (trop ?) pondéré dans les mémoires et finalement peu valorisé. Comme si le temps émoussait voir pervertissait tout le sens et les enjeux donnés alors. Toute notion de gloriole étant exclue, voila bien quand mème un paradoxe avec le monde militaire.

Mes respects sincères rescator

merci @max

Link to comment
Share on other sites

Le 13/03/2021 à 17:19, Scarabé a dit :

Dite moi si je me trompe mais actuellement l'armée de terre semble quand même être dans une logique d’évacuation. Et n'est plus d'u tout dans une demarche de dépannage. Sur barkhane des portes chars civiles affretés accompagnent les convois et quand un engins tombe en rade les PPLD les mettent sur les remorques vide pour que le convoi continue.  C'est même arriver que pas assez de portes chars et que les engins doivent etre remorquer par les PPLD directement pour finir le trajet. 

Même chose sur le terrain rien n'est laissé à l'ennemie afin d'éviter la propagande. Un engin detruit sur IED sera évacuées. 

Actuellement la procedure fonctionne comme ceci.   

Pour une compagnie de combat sur VBCI dont le besoin est de 12 engins on en envoie 16 sur l'opex .

Et quand un section d'infenterie part en mission  avec ses 4 VBCI si un engin tombe en panne le potentiel de combat de la section est réduit. Pour éviter ça un VBCI en plus les accompagne comme ça l'équipage en rade récupere le véhicule en états et continue la mission. 

IDEM pour les XL en Estonie par exemple 12 Leclercs projeter pour 2 Pelotons.

Si une machine tombe en panne la Log arrive avec un autre engin en état sur un porte char l'équipage le recupere pour continuer la missions. 

Dans le même temps les logistisiens repare les autre engins pour les rendre dispo etc... pour avoir en permanance du potentiel au combat . 

 

Il y aussi la technique de charger directement les engins sur les plateaux des PPLOG

images?q=tbn:ANd9GcT4po580ECYQ5ukmfrl0kU

 

Yep Scarabé, évac' ou dépannage,  de toute façon l'un ne va pas sans l'autre pour le soutien d'une mission. L'intervention dépannage d'un NTI 1 est limité à deux heures, le NTI 2 à 4h. Si dépassement d'horaire, l'évacuation est acté. Ce sont les règles globales du TC1 et du TC2. Cependant la mission prime en fonction du lieu et du contexte, les consignes aussi. L'évacuation d'emblée nécessite effectivement des moyens de transport autres que le remorquage NTI 1, donc intégrer des plateaux en spare pourquoi pas (espaces lacunaires toussa toussa ...). Je suppose que le rythme de progression de la colonne est une priorité, mais aussi et surtout de ne laisser aucun élément isolé en route, fusse pour un dépannage. Disposer de moyens de transports en plus des moyens de dépannage organiques c'est une approche un tantinnet essayé avec les US, mais surtout utilisé largement par Tsahal. 

Link to comment
Share on other sites

Merci de ce focus sur Nexter. Effectivement, 50 VBCI en boucle courte NTI3 ça va significativement  faire baisser la pression dans les strates NTI. C'est une vraie bonne nouvelle. A suivre dans le temps, au vu de l'usure et de la casse dans le parc, en lien avec les missions en cours ou à venir (possibilité d'une géométrie variable du nombre de VBCI orientés dans ce nouveau dispositif curatif ?)

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
  • 4 months later...
9 hours ago, max said:

C'est une quasi turbine en fait ... mais c'est pas si courant que ça soit au point.

Ce qui est intéressant c'est qu'en décalant la phase des plaques on peut décaler l'admission et l'échappement comme on veut ... et en décalant l'espacement des plaque la compression comme on veut ... fonctionnalité peut courant dans un si petit power pack.

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Un mix du moteur The Revetec X4v2 de Mr. Bradley Howell-Smith ou les plateaux à cames sont placés différemment.
Là, ça me fait penser à l'architecture simplifiée d'une pompe de nettoyeur haute pression ou le plateau est entrainé par un moteur.
Bon, faudra voir la durée de vie des plateaux à cames et galets ou les contraintes sont extrêmes avec les phénomènes de laminage/écaillages/écrouissage à leurs niveaux !

Comme quoi, si la mise au point de ce genre de moteur ultra compact, donc plus léger arrive à maturité, le moteur à combustion interne aura encore de beaux jours devant lui.
Heureusement que certains pays y croient encore, pour nous c'est cuit avec la bande d'idéologues extrémistes qui vont nous imposer un changement radical pour passer de l'énergie fossile au tout électrique, loin d'être pertinent vu l'orientation prise actuellement coté production d'énergie et pour plus tard vers les filière de recyclages.

 

Edited by MIC_A
Link to comment
Share on other sites

Revenir au principe du moteur 2 temps diésel, pourquoi pas. Bill Gates a subventionné Eco Motor aux US dès 2010 sur un moteur deux temps avec pistons opposés (l’OPOC).

4opoc.jpg

Dans la même veine, en Ukraine MOROZOV (KMDB) propose une motorisation avec pistons opposés à l’horizontal depuis plus de 20 ans (moteur 6TD-2).

Cela dit;

https://fr.topwar.ru/175570-armija-bangladesh-nedovolna-kitajskimi-tankami-s-ukrainskimi-dvigateljami.html

mod-07l.jpg

Je crois me rappeler que le test au banc standard OTAN pour les Panzer est (était) 100 heures en continu à régimes variés, du temps de la vénérable trouée de Fulda.

Si le moteur à combustion interne génère entre autre des ovalisations et excentrations de l’ovalisation des chemises, je me demande ce que ce genre d’architecture va produire dans le temps, à l’usure. Le plateau à cames me rappelle le principe des pompes hydrauliques à barillet. Et effectivement, les contraintes mécaniques galets/plateau vont être « distinguées ». Coté cotation, l’ensemble est prometteur pour les compartiments standard actuels, de même pour le poids (pas de culbu’, pas de soupapes et pas d’arbre à cames, excusez du peu) et pour le rendement (on dépasse d’emblée les 50%). Une des particularités du moteur 2 temps réside dans sa possibilité de fonctionner quelques soit son assiette dans l’espace.

Par contre coté dépollution, il va falloir mettre des pansements.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 14 heures, jojo (lo savoyârd) a dit :

Tiens, vu passer çà :

https://fr.motor1.com/news/524223/armee-americaine-moteur-diesel-ace/

Increvable (et évolutif) le diesel ... :happy:

ça reprends l'architecture générale du 6TD-2 ukrainien pour le T84 / Al-Khalid . 

https://www.malyshevplant.com/en/content/6td

Nul doute Cummins (ou Achates) aura saupoudré quelques innovations pour justifier le buzz " nouveau" sous le soleil ....

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, totochez78 a dit :

ça reprends l'architecture générale du 6TD-2 ukrainien pour le T84 / Al-Khalid . 

https://www.malyshevplant.com/en/content/6td

Nul doute Cummins (ou Achates) aura saupoudré quelques innovations pour justifier le buzz " nouveau" sous le soleil ....

L’architecture c’est une chose, après faut-il voir ce qu’on en fait, consommation spécifique, puissance, couple etc… et fiabilité.

Edited by rodac
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,632
    Total Members
    1,550
    Most Online
    gabin1980
    Newest Member
    gabin1980
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...