zx

La guerre économique USA vs UE / Canada / Chine

Recommended Posts

Il y a 6 heures, Ciders a dit :

Je plussoie. Les Japonais sont extrêmement pragmatiques, les Coréens un peu plus romantiques (si on peut dire). Mais une chose est sûre : si ils voient davantage leurs intérêts à Pékin qu'à Washington et qu'ils ont le sentiment que leur sécurité sera assurée malgré tout, ils n'hésiteront pas très longtemps. Si la Corée du Nord apparaît subitement comme moins menaçante et qu'ils peuvent partager le gâteau de la reconstruction avec les Chinois (et éventuellement les Russes), les États-Unis leur paraîtront rapidement bien moins attrayants.

Tu veux dire qu'ils sont devenue comme des européens?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le pragmatisme est-il un signe de faiblesse ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, Ciders a dit :

Le pragmatisme est-il un signe de faiblesse ?

Dans le cas cité, Japon se rapproche de la Chine par pragatisme est une erreur. Car la Chine est son concurent sur la zone Pacifique. Le Japon se mettant en phase neutre et attentiste est réellement une réponse logique. Elle peut observer et tenter des coups pour abaisser l'influence de la Chine.

En général, être pragmatique veut dire que tu as baisser les bras et ne veux plus se battre...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le Japon n'a pas la capacité de "tenter des coups". Il peut simplement renforcer ses capacités et se mettre en position de "pouvoir mettre des coups", une sorte de dissuasion dans tous les domaines. Peser suffisamment sur le gros du secteur en lui faisant comprendre qu'on veut bien qu'il gère la zone mais pas trop non plus et surtout qu'on est en mesure de lui casser quelques os si jamais ça devait mal tourner. Mais l'opinion asiatique n'aime pas les Japonais en général et Tokyo n'a pas la vocation ou les moyens de se présenter en leader potentiel.

Sinon non. Être pragmatique, ça peut aussi vouloir dire "j'attends un peu avant de cogner là où ça fait mal".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

partout

Il y a 14 heures, LBP a dit :

Où en Chine ? au USA ?

partout,  c'est selon les dépendances financières des entreprises dites mondialisés et qui ont des marchés dans ces pays.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, kotai a dit :

Dans le cas cité, Japon se rapproche de la Chine par pragatisme est une erreur. Car la Chine est son concurent sur la zone Pacifique. Le Japon se mettant en phase neutre et attentiste est réellement une réponse logique. Elle peut observer et tenter des coups pour abaisser l'influence de la Chine.

En général, être pragmatique veut dire que tu as baisser les bras et ne veux plus se battre...

 

 

Citation

 

Pragmatisme:

Doctrine qui prend pour critère de vérité le fait de fonctionner réellement, de réussir pratiquement. (Charles S. Peirce puis William James en furent les promoteurs.)

Attitude de quelqu'un qui s'adapte à toute situation, qui est orienté vers l'action pratique.

 

Dans les faits les deux pays sont déjà très dépendants l'un de l'autre au niveau économique. Se mettre en attente ce serait justement ne rien faire et se prendre de coups sans rien dire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J’adore ce genre de représailles, c’est totalement mesquin mais particulièrement efficace et bienvenu (ou alors c’est juste une superbe coïncidence mais dans les 2 cas, j’applaudis la Chine des 2 mains) :

https://www.romandie.com/news/Le-recyclage-s-entasse-aux-Etats-Unis-car-la-Chine-n-en-veut-plus/935752.rom

Modifié par TarpTent
  • Haha (+1) 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 24 minutes, TarpTent a dit :

J’adore ce genre de représailles, c’est totalement mesquin mais particulièrement efficace et bienvenu (ou alors c’est juste une superbe coïncidence mais dans les 2 cas, j’applaudis la Chine des 2 mains) :

https://www.romandie.com/news/Le-recyclage-s-entasse-aux-Etats-Unis-car-la-Chine-n-en-veut-plus/935752.rom

Les déchets, les USA pourrait les envoyer au Mexique en les jetant par dessus le mur, au Canada (par pipeline), ou dans un pays de Merde.....

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, kotai a dit :

Dans le cas cité, Japon se rapproche de la Chine par pragatisme est une erreur. Car la Chine est son concurent sur la zone Pacifique. Le Japon se mettant en phase neutre et attentiste est réellement une réponse logique. Elle peut observer et tenter des coups pour abaisser l'influence de la Chine.

En général, être pragmatique veut dire que tu as baisser les bras et ne veux plus se battre...

Je pense au contraire que la Chine et le Japon se complètent plutôt bien. L'un est un pays très en pointe technologiquement mais qui a besoin de cette main d'oeuvre bon marché chinois pour fabriquer et exporter. La Chine a aussi besoin du Japon pour concevoir ses produits.

Surtout, j'ai l'impression qu'il y a pas une volonté politique aussi forte en Chine pour se passer des produits japonais que des produits américains. La Chine est par exemple très dépendant du Japon pour toute la partie photographie sur smartphone mais il y a pas de plan d'investissement massif pour s'en passer outre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour le japon ca reste intéressant vu la proximité, la moyenne des salaires en Chine  est environ de 800 euros mensuels, c'est normal que ca monte, le cout de la vie augmente et se développe, donc faut plus d'argent pour vivre, petit à petit, ça commence à se rapprocher de notre smic qui est à 1500 euros, mais le salaire moyen en Pologne est aussi de 800 euros, c'est pour ca qu'on commence à voir des migrations lente des industries vers les pays de l'est, comme Renault en Roumanie. d'autres se tournent vers le proche orient ou l'afrique.

Modifié par zx

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour Trump, l'Europe, la Chine et la Russie sont les ennemis économiques des USA

Citation

Le président américain Donald Trump a estimé que la Russie, l'Union européenne et la Chine étaient, pour différentes raisons, des « ennemis » des Etats-Unis, dans une interview diffusée à la veille de sa première rencontre bilatérale avec son homologue russe Vladimir Poutine à Helsinki.

« Je pense que nous avons beaucoup d'ennemis. Je pense que l'Union européenne est un ennemi, avec ce qu'ils nous font sur le commerce. Bien sûr on ne penserait pas à l'Union européenne, mais c'est un ennemi », a estimé le chef de l'Etat. 

« ça ne veut pas dire qu'ils sont mauvais, mais qu'ils sont compétitifs »

 

Citation

« La Russie est un ennemi par certains aspects. La Chine est un ennemi économique, évidemment c'est un ennemi. Mais ça ne veut pas dire qu'ils sont mauvais, ça ne veut rien dire. Ca veut dire qu'ils sont compétitifs », a détaillé M. Trump, dans les propos avaient été recueillis par la chaîne CBS samedi. 

« L'UE est très difficile », a poursuivi le président américain à qui l'intervieweur demandait de nommer « le principal compétiteur, le principal ennemi (des Etats-Unis) dans le monde en ce moment ». 

« D'un point de vue commercial, ils profitent vraiment de nous », a-t-il encore répété, s'en prenant plus particulièrement à l'Allemagne, comme il l'a déjà fait auparavant. « Comme l'Allemagne a un accord sur un gazoduc avec la Russie, ils vont payer des milliards et des milliards de dollars par an pour l'énergie et je dis que ce n'est pas bien, ce n'est pas juste ». 

« Vous êtes supposés vous battre pour quelqu'un et cette personne donne des milliards de dollars à une autre dont vous devez, en fait, vous prémunir, je pense que c'est ridicule », s'est-il encore révolté. L'interview de Donald Trump par CBS a été diffusée en partie dimanche et sera montrée dans sa totalité lundi

 

https://www.ouest-france.fr/monde/etats-unis/economie-pour-trump-l-europe-la-chine-et-la-russie-sont-les-ennemis-des-usa-5880998

... C'est pô juste ! :dry:

  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelques déclarations au sommet UE-Chine d'aujourd'hui (prévu de longue date)

Donald Tusk (le président du Conseil européen) a appelé la Chine, mais aussi les États-Unis et la Russie, à la retenue: «il est encore temps d'éviter le conflit et le chaos».

Il a aussi proposé d'engager une réforme de l'OMC.
«Nous sommes tous conscients que l'architecture mondiale est en train de changer sous nos yeux», a déclaré Donald Tusk, rappelant que «le monde que nous avons construit pendant des décennies (...) a apporté une Europe en paix, le développement à la Chine et la fin de la guerre froide». «Il est du devoir commun de l'Europe et de la Chine, mais aussi de l'Amérique et de la Russie, de ne pas détruire cet ordre mondial mais plutôt de l'améliorer, et de ne pas engager des guerres commerciales qui ont débouché sur des conflits ouverts si souvent dans notre histoire»

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2018/07/15/20002-20180715ARTFIG00085-face-a-trump-la-chine-courtise-l-europe.php

https://www.lemonde.fr/economie/article/2018/07/16/donald-tusk-appela-la-chine-les-etats-unis-et-la-russie-a-eviter-le-conflit-et-le-chaos_5331876_3234.html

L'article du Figaro soutient que les responsables de l'UE sont assez d'accord avec les reproches de Trump envers la Chine (sur le commerce, propriété intellectuelle), donc "l'alliance" ne portera que sur la défense de l'OMC et du libre-échange, pas la défense de la position chinoise.

Il y a 23 heures, zx a dit :

Et au Japon (visite mardi)

Il y a 15 heures, kotai a dit :

je ne vois pas l'interêt de s'allier avec la Chine, à part voler encore plus de brevet?

Remplace "alliance" (qui n'a rien d'éternel, on le voit avec les USA...) par soutien tactique temporaire, et ça fait déjà plus de sens.
(cf l'article du figaro ci-dessus)

Si on considère que préserver l'OMC, ou des accords de libre-échange (genre avec le Japon), est globalement utile à nos intérêts / voire les intérêts européens (genre à la prochaine guéguerre Airbus / Boeing), alors ça peut être utile d'avoir des soutiens tactiques.

En politique ou en relation internationales, il n'y a pas d'amis ou d'ennemis permanents, il n'y a que des intérêts (parfois communs).

  • J'aime (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour l'instant, il s'en est  pas encore trop pris au Japon

Modifié par zx

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 33 minutes, zx a dit :

Pour l'instant, il s'en est  pas encore trop pris au Japon

C'est vrai. Ils le paient sans doute avec des containers de mangas et de la nourriture vivante pour ses casinos ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Ciders a dit :

C'est vrai. Ils le paient sans doute avec des containers de mangas et de la nourriture vivante pour ses casinos ?

Les mangas sont effectivement un sujet hautement clivant politiquement aux USA, qui fut au centre de nombre de débats durant la présidentielle.

Révélation

1448783542537.png

waifu.png

:ph34r::ph34r::ph34r:

  • Haha (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, zx a dit :

Pour l'instant, il s'en est  pas encore trop pris au Japon

Il est concerné par les taxes sur l'acier, et le serait plus encore par celles concernant l'automobile.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quote

Washington saisit l'OMC contre le Canada, la Chine, le Mexique, la Turquie et l'UE

Washington - Les Etats-Unis ont annoncé lundi avoir saisi l'Organisation mondiale du commerce (OMC) pour contester les mesures prises par le Canada, la Chine, le Mexique, la Turquie et l'Union européenne en représailles aux taxes américaines sur l'acier et l'aluminium.

"Les tarifs douaniers américains sur l'acier et l'aluminium imposés par le président (Donald) Trump plus tôt cette année sont justifiés par les accords internationaux que les Etats-Unis et ses partenaires commerciaux ont approuvés", a affirmé le représentant américain au commerce (USTR), Robert Lighthizer, dans un communiqué.

"Les actions prises par le président sont totalement légitimes et pleinement justifiées à la fois par la législation américaine et les règles du commerce international", a-t-il estimé.

En revanche, les taxes douanières imposées en représailles par ces pays ne trouvent aucun fondement dans les règles du commerce international, a-t-il assuré.

"Ces taxes douanières semblent rompre l'engagement pris par les membres de l'OMC sous l'accord OMC", a-t-il ajouté.

Le ministère mexicain de l'Economie a répliqué que "les mesures mises en oeuvre par le Mexique (étaient) une réponse aux taxes douanières imposées de manière injuste sous couvert (de défense) de la sécurité nationale".

"Les achats américains d'acier et d'aluminium mexicain ne constituent pas une menace pour la sécurité nationale de ce pays", a-t-il ajouté.

La Maison Blanche avait annoncé début mars des taxes supplémentaires de 25% sur les importations d'acier et de 10% sur celles d'aluminium.

La Chine a décidé d'imposer en retour en avril des taxes additionnelles de 15 à 25% sur trois milliards de dollars d'importations américaines.

Depuis le 22 juin, l'Union européenne impose des tarifs douaniers supplémentaires de 10 à 25% sur 3,2 milliards d'importations américaines.

La Turquie a imposé de son côté depuis le 21 juin des taxes de 4 à 70% sur 1,8 milliard d'importations américaines.

Quant au Canada et au Mexique, liés aux Etats-Unis par le traité de libre-échange nord-américain (Aléna), ils ont respectivement imposé des taxes additionnelles de 10 à 25% sur 12,7 milliards de dollars d'importations américaines (depuis le 1er juillet) et de 7 à 25% sur 3,6 milliards (effectifs depuis le 5 juin).

Lundi, le chef économiste du Fonds monétaire international (FMI) Maurice Obstfeld a souligné que les tensions commerciales représentaient "la plus grande menace à court terme" pour la croissance mondiale.

"Si les pays pouvaient coopérer en vue de faire évoluer le système multilatéral pour résoudre les tensions, ce serait très positif pour la croissance mondiale", a-t-il ajouté.

(©AFP / 16 juillet 2018 20h55)

 

  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au Japon, les fruits sont considérés comme des produits de luxe,  donc il faut exporter des fruits/légume bio de haute qualité.

ca nécessite un paquetage emballage très soigné pour la vente avec des prix qui vous  cogne sur la tronche.

un exemple extrême

 

Modifié par zx
  • Upvote (+1) 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, zx a dit :

Un accord de libre échange JEFTA pour réduire fortement les barrières aux échanges, ce n'est plus tellement à la mode.

D'ailleurs, c'est bizarre, je pensais que le figaro était un média pro-business, pro libéralisme.

Au vu des commentaires de l'article, je me croirais sur un site d'extrême gauche ou d'extrême droite :dry:

  • Upvote (+1) 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Statistiques des membres

    5237
    Total des membres
    1132
    Maximum en ligne
    Joedeletang
    Membre le plus récent
    Joedeletang
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20369
    Total des sujets
    1157195
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets