zx

La guerre économique USA vs UE / Canada / Chine

Recommended Posts

En Chine, le porc et le boeuf américains victimes de la guerre commerciale

https://fr.yahoo.com/news/chine-porc-boeuf-américains-victimes-guerre-commerciale-105710223--finance.html

 

Une occasion pour l'europe pour augmenter ses exportations de viande vers la Chine, du moins pour un temps, il y aussi une opportunité pour Nouvelle zelande , le Canada et l'Australie.

 

AFP - En Chine, le porc et le boeuf américains victimes de la guerre commerciale

Un employé du restaurant haut de gamme Stone Sal verse une sauce sur un morceau de boeuf importé des Etats-Unis, le 1er août 2018 à Shanghai

Shanghai (AFP) - Taxés par Pékin de droits de douane prohibitifs, le porc et le boeuf américains voient leur prix s'envoler et leur popularité fondre en Chine... au profit de viandes australiennes ou sud-américaines, moins onéreuses et soudain prisées.

Les produits "américains sont devenus tellement hors de prix que nous allons nous approvisionner ailleurs", explique sans ambages Zhang Lihui, directeur à Shanghai du distributeur mondial de viande PMI Foods.

"Pour le boeuf, nous allons acheter davantage de morceaux venant d'Australie, d'Amérique du sud, et même un peu plus du Canada...", sourit-il. PMI Foods a déjà cessé d'importer du porc des Etats-Unis.

Dans la guerre commerciale qui oppose le géant asiatique et les Etats-Unis, les taxes imposées depuis juillet par les autorités chinoises sur les importations de viande américaine la rendent souvent inabordable.

Ce qui "profitera assurément" aux autres pays proposant des alternatives, au détriment des Etats-Unis, souligne M. Zhang.

- Steaks à Shanghai -

Si l'issue de la guerre commerciale, qui pénalise un nombre croissant de secteurs, reste difficile à prédire, les exportateurs américains --pour qui le colossal marché chinois reste crucial-- devraient être sévèrement pénalisés.

Avant l'entrée en vigueur des tarifs douaniers chinois, les Etats-Unis ont ainsi exporté en juin vers la Chine pour 140 millions de dollars de porc, boeuf et produits associés, soit 10% de leurs exportations dans ce domaine, selon la Fédération américaine des exportateurs de viande.

Par ailleurs, Pékin tend à cibler des produits comme la viande, le soja, le blé ou des composants pétro-chimiques, qu'il peut commodément se procurer ailleurs sur le marché mondial, insiste Julian Evans-Pritchard, analyste du cabinet Capital Economics.

"En imposant des sanctions douanières, vous essayez de faire mal à l'autre partie sans trop nuire à vos propres intérêts", souligne-t-il, prédisant un "vaste remaniement des flux commerciaux".

L'impact sur le prix des importations chinoises, cependant, devrait rester négligeable, ajoute M. Evans-Pritchard, estimant qu'une partie des fournisseurs américains absorberont eux-mêmes les coûts des surtaxes douanières pour épargner leurs clients et ne pas éroder trop leurs ventes.

C'est justement ce dont bénéficie Lin Zhengu, propriétaire et chef-cuisinier du restaurant shanghaïen haut de gamme Stone Sal, réputé pour ses steaks de boeuf américain et australien.

Le coût des morceaux de boeuf américain premium s'est déjà envolé de 30 à 40% en l'espace d'un mois en raison des droits de douane, soupire M. Lin. Mais ses fournisseurs aux Etats-Unis ont décidé d'assumer ce surcoût plutôt que de renchérir drastiquement leurs prix de vente.

Dans ces conditions, le restaurant de M. Lin peut se permettre d'acheter encore du boeuf de l'autre côté du Pacifique: "La seule chose qui nous forcerait à prendre nos viandes ailleurs, c'est si les portes se fermaient entièrement. Pour le moment, nous préférons continuer à travailler avec ces fournisseurs et ces fermes" aux Etats-Unis, explique-t-il à l'AFP.

- Origines de substitution -

La Chine pourrait également être tentée de s'attaquer aux très lucratives exportations américaines dans l'aéronautique, en privilégiant les achats d'appareils Airbus à ceux de Boeing, ou de favoriser les marques automobiles européennes ou japonaises --Pékin complique déjà l'arrivée des lots de voitures américaines.

Enfin, le soja, que la deuxième économie mondiale achète massivement aux Etats-Unis pour les besoins de ses élevages en plein boom, n'est pas irremplaçable: le mastodonte chinois de l'agroalimentaire Cofco a confirmé accroître ses achats de soja au Brésil, et d'autres céréales auprès de l'Ukraine et de la Russie.

Même son de cloche chez Shanghai Xinshangshi International Trade Co, important importateur alimentaire qui avait acheté pour 40 millions de dollars de boeuf et de porc aux Etats-Unis l'an dernier: il se tourne désormais vers l'Europe, l'Australie et l'Amérique latine, selon son directeur général Xu Wei.

"Nous pallierons très bientôt le manque" avec des origines de substitution, a expliqué M. Xu. "Ce seront les exportateurs américains" laissés sur le carreaux et privés d'un débouché critique, "qui souffriront le plus", estime-t-il.

Quant au régime communiste, il s'attache à apaiser les inquiétudes sur d'éventuelles pénuries.

Les importations de produits agricoles américains vont chuter, mais "les administrations concernées sont pleinement préparées, et la Chine est entièrement capable de répondre à ses besoins d'huile et de nourriture pour animaux", a assuré le vice-ministre de l'Agriculture Han Jun, cité samedi par le très officiel Quotidien du Peuple.

 

Modifié par zx
  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Résumé de Axios sur la guerre commerciale (non sourcé, à confirmer)

Selon eux, la guerre commerciale USA-Chine devrait durer longtemps.

https://www.axios.com/united-states-china-extended-trump-trade-war-a21fa6ab-94e2-45f5-bfa4-d96a0fdc5fc5.html

Chaque camp calcule que :

  • c'est une question d'honneur : chaque "leader" a trop misé sur son image d'homme fort nationaliste pour perdre la face, et reculer sous pression "étrangère". (avec des élections pour Trump)
  • le coût est supportable domestiquement, (0.5% du PIB prévu pour la Chine, avec le niveau de guerre actuel)
  • et espère que le coût sera trop fort pour l'adversaire
    Citation

    (On the U.S. side, Trump's most hawkish advisers actually want the talks to go on longer because they smell blood. They think the tariffs threaten the Chinese miracle, and want to wait for the suffering to start biting, report the WSJ's Lingling Wei and Bob Davis.)

    Perdants probables

Citation
  • In the U.S.: Farmers, users of steel, and consumers. And in earning calls last week, U.S. retailers "were sounding the alarm" about yet another escalation of tariffs threatened by President Trump, reports Axios' Courtenay Brown.
     
  • In China: Manufacturers of all types will see business leave to neighbors like Vietnam and Malaysia, experts tell Axios.
     
  • For both: Economic growth will be slightly less next year, and — depending on other factors such as the psychology of stock and commodities markets — there is a small chance that part or much of the world tips into recession.
  •  

 

Modifié par rogue0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

------------------------------------
vu chez Corentin Sellin

L'annonce d'un accord US-Mexique recèle une surprise.

Apparemment, ce n'est pas une renégociation du NAFTA :
Trump annonce que c'est un traité séparé. (en gros remplacement du NAFTA multilatéral par 2 traités bilatéraux plus avantageux pour les USA)

Et donc le Canada ne pourra pas le "bloquer" : et qu'ils peuvent rejoindre le diktat probable l'accord, ou se prendre des sanctions / surtaxes sur l'automobile.
Et ils ont 5 jours pour le faire (deadline 31/08).
(deadline en dur pour faire signer le traité par le président mexicain sortant).

Si ça marche, Trump pourra s'enorgueillir d'avoir eu des résultats concrets avec ses méthodes, avant les élections de midterm. Un gros coup pour lui.

http://thehill.com/homenews/administration/403781-trump-announces-deal-with-mexico-on-nafta-overhaul
https://www.washingtonpost.com/business/2018/08/27/us-mexico-reach-partial-agreement-resolve-trade-conflict-step-towards-nafta-deal/?noredirect=on&utm_term=.3f11bef098d2

  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En français, pourquoi cela me semble bizarre, ca ressemble à un ALENA patcher

Alena : Donald Trump annonce un nouvel accord de libre-échange avec le Mexique

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2018/08/27/20002-20180827ARTFIG00215-alena-donald-trump-annonce-un-nouvel-accord-de-libre-echange-avec-le-mexique.php

Modifié par zx
  • Merci (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 27/08/2018 à 18:21, rogue0 a dit :

------------------------------------
vu chez Corentin Sellin

L'annonce d'un accord US-Mexique recèle une surprise.

Apparemment, ce n'est pas une renégociation du NAFTA :
Trump annonce que c'est un traité séparé. (en gros remplacement du NAFTA multilatéral par 2 traités bilatéraux plus avantageux pour les USA)

Et donc le Canada ne pourra pas le "bloquer" : et qu'ils peuvent rejoindre le diktat probable l'accord, ou se prendre des sanctions / surtaxes sur l'automobile.
Et ils ont 5 jours pour le faire (deadline 31/08).
(deadline en dur pour faire signer le traité par le président mexicain sortant).

Si ça marche, Trump pourra s'enorgueillir d'avoir eu des résultats concrets avec ses méthodes, avant les élections de midterm. Un gros coup pour lui.

http://thehill.com/homenews/administration/403781-trump-announces-deal-with-mexico-on-nafta-overhaul
https://www.washingtonpost.com/business/2018/08/27/us-mexico-reach-partial-agreement-resolve-trade-conflict-step-towards-nafta-deal/?noredirect=on&utm_term=.3f11bef098d2

Avec un jour de recul, les premières analyses tombent

Effectivement, @zxà raison, ça ressemble plus à un NAFTA patché (par exemple, plus de composant de voiture US, en échange d'une renégociation tous les 16 ans).

Et les analystes disent qu'il vaut mieux pour Trump que le Canada rejoigne l'accord, sous peine d'avoir un risque que le Congrès (post élection) mette son nez dedans (avec des amendements).

Et l'accord avec le Mexique était "facile" à arracher, vu que son économie reste hyper dépendante des USA (et que Trump a lâché du lest pour avoir une victoire avant les élections).
Reste à voir pour la Chine et le Canada ...

https://www.politico.com/story/2018/08/28/trump-nafta-canada-mexico-trade-deal-758572

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bon, tu la fermes, tu signes en bas et tu ne lis pas les petites lignes, sinon il va t arriver des bricoles à la sauce du grand blond

Trump menace d'exclure le Canada du traité de libre-échange nord-américain

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2018/09/01/97002-20180901FILWWW00102-trump-menace-d-exclure-le-canada-du-traite-de-libre-echange-nord-americain.php

  • Haha (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est bien calme, en ce moment, Trump est trop occupé à chercher son traitre.

Trump veut restreindre la vente de semi-conducteurs à la Chine, l’industrie américaine des puces s’affole

L’administration Trump envisage un dispositif de contrôle restreignant les exportations dans le domaine des semi-conducteurs vers la Chine. Un projet qui risque de pénaliser tout particulièrement les équipementiers américains de production de puces électroniques en les privant du plus grand marché mondial.

https://www.usinenouvelle.com/article/l-administration-trump-envisage-un-dispositif-de-controle-restreignant-les-exportations-dans-le-domaine-des-semiconducteurs-vers-la-chine-un-projet-qui-risque-de-penaliser-tout-particulierement.N738519

Citation

Sur fond de guerre commerciale, les Etats-Unis envisagent de donner un coup de pouce à leur politique anti-chinoise dans les semi-conducteurs. Après avoir durci le contrôle des investissements étrangers via son redoutable Committee on Foreign Investment in the United States (CFIUS), l’administration Trump veut mettre en place un dispositif de restriction des exportations. Sont potentiellement concernés non seulement les composants pouvant avoir un usage militaire, mais aussi les matériaux et équipements de production. L’objectif est clair : priver la Chine de technologies essentielles à son plan de développement "MIC 2025" et contrecarrer ses velléités d’indépendance dans ce secteur ultra sensible.

Ils ne feront que les ralentir, mais pas énormément.

Modifié par zx

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, prof.566 a dit :

 Et comment feront ils fabriquer leurs iphone?

Il y a toujours des pays prêt à vendre leurs population, à croire que seul la Chine est le seul pays producteur.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, zx a dit :

Surtout ils ne veulent pas investir et maintenir leurs marges.....Déjà qu'Intel ne peut pas vendre de Xéon en Chine, ils doivent bien comprendre que tôt ou tard, ce seront eux les victimes de la Chine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

LE TOURISTE CHINOIS, L’ARME INATTENDUE DE PÉKIN DANS LA GUERRE COMMERCIALE AVEC DONALD TRUMP

https://www.capital.fr/economie-politique/le-touriste-chinois-larme-inattendue-de-pekin-dans-la-guerre-commerciale-avec-donald-trump-1306054

Yuan, dette américaine, relations avec Pyongyang, boycott, étudiants… La Chine dispose de certaines armes dans le conflit commercial l’opposant à Donald Trump. Ses touristes ont aussi une bonne place dans cet arsenal...

Modifié par zx

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"le montant cumulé des dépenses des Chinois dans l'éducation et le tourisme aux Etats-Unis équivaut à celui des importations chinoises de soja ou d'avions américains", souligne Mark Williams, de Capital Economics. C'est donc loin d'être négligeable.

Modifié par koojisensei2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au moins un pays est content de cette guerre commerciale, le Viet Nam ! Les entreprises chinoises commencent même à délocalisé leur production chez leur voisin, cout moins elevés, et pas de surtaxes (pour l'instant...) :

https://www.theepochtimes.com/in-us-china-trade-war-vietnam-stands-to-benefit_2660503.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 25 minutes, collectionneur a dit :

Au moins un pays est content de cette guerre commerciale, le Viet Nam ! Les entreprises chinoises commencent même à délocalisé leur production chez leur voisin, cout moins elevés, et pas de surtaxes (pour l'instant...) :

https://www.theepochtimes.com/in-us-china-trade-war-vietnam-stands-to-benefit_2660503.html

Il me semble qu'on avait déjà indiqué que les Américains avaient commencé à taxer les importations via le Vietnam, notamment celles d'acier. La manip' ayant été éventée. Mais ce n'est que partie remise, ils ne pourront pas taxer tous les pays tiers.

  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il taxe tout, Si après ca les chinois ne  s'en prennent pas à Boeing, ca serait étonnant

Donald Trump décidé à surtaxer 200 milliards de dollars de produits chinois

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2018/09/14/20002-20180914ARTFIG00344-donald-trump-decide-a-surtaxer-200-milliards-de-dollars-de-produits-chinois.php

 

Modifié par zx

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Statistiques des membres

    5 252
    Total des membres
    1 132
    Maximum en ligne
    mayce
    Membre le plus récent
    mayce
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20 391
    Total des sujets
    1 164 023
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets