BPCs

UXV Combattant : l'autre descendant des Croiseurs porte-helicoptères et autres Air capable destroyer

Recommended Posts

Je vous propose un nouveau fil traitant de toutes les variantes de navire de surface "combattants" à capacité aviation augmentée tant historiquement que dans une perspective future, donc en excluant l'UAV carrier basé sur un concept de "small aircraft carrier".

Les premiers ont été les différents type de porte-helicoptères des années soixante/ soixante-dix qui ont cédé la place à des ponts plats

https://medium.com/war-is-boring/a-half-century-of-half-aircraft-carriers-ab0819ed61a4

Ce qui me frappe dans les deux premiers navires décrits ( le Jeanne d'arc et le vittorio veneto) c'est que l'on est devant un design alternatif au modèle dominant actuellement de la frégate avec hangar sur le même pont que le flydeck,

1*2PZDbLrK4QWomF3ZYijd_A.jpeg

 

L'intérêt est d'offrir un plus grand flydeck mais aussi un plus grand hangar, moyennant un ascenseur

th?id=OIP.pt-jhKNJCTsnqCbk0l_gqwHaE8%26p

L'autre intérêt est d'avoir un flydeck plus haut,  moins exposé aux embruns.

Modifié par BPCs
  • J'aime (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, BPCs a dit :

Ce qui me frappe dans les deux premiers navires décrits ( le Jeanne d'arc et le vittorio veneto) c'est que l'on est devant un design alternatif au modèle dominant actuellement de la frégate avec hangar sur le même pont que le flydeck,

Ce sont des gros navires, croiseurs légers 180 m de long  10 000 t  et plus, à comparer à un HRZ 150 m 7000 t le Forbin c'est pourtant déjà un gros navire.  

La question est: quel est l’intérêt de ce type de navire de nos jours?  Prendre en compte les contraintes architecturales, pour que ça rentre, faut un navire assez haut sur l'eau.  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 11 minutes, Fusilier a dit :

Ce sont des gros navires, croiseurs légers 180 m de long  10 000 t  et plus, à comparer à un HRZ 150 m 7000 t le Forbin c'est pourtant déjà un gros navire.  

La question est: quel est l’intérêt de ce type de navire de nos jours?  Prendre en compte les contraintes architecturales, pour que ça rentre, faut un navire assez haut sur l'eau.  

On remarquera également que l'évolution de ce type de navire au Japon a mené à la création de PH à pont plat.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Fusilier a dit :

Ce sont des gros navires, croiseurs légers 180 m de long  10 000 t  et plus, à comparer à un HRZ 150 m 7000 t le Forbin c'est pourtant déjà un gros navire.

Le Jeanne d'Arc est effectivement déjà un gros navire de 14000t et de plus de 180 m de long : ce type de "coque" n'a plus cours de nos jours.

Le Vittorio Veneto  est plus dans une optique de "croiseur léger"  et plus effectivement plus à comparer à une Frégate (terme fourretout de nos jours)

On note qu'il a  un maitre-bau avoisinant celui d'une FREMM.
 

Citation

 

deplacement standard, t 7500 Displacement full, t 8850 Length, m 170.6 pp 179.6 oa Breadth, m 19.4 Draught, m 6.00 Power, h. p. 73000 Max speed, kts 30.5  ;

Fuel, t oil 1200 Endurance, nm(kts) 5000(17)

 

it_cr_121.gif

En logeant le Hangar sous le pont avia, il y occupe un volume comparable à celui de l'espace multifonction d'une Absalon (Vs la version AA qui a un espace de pont en moins):

N.D..png

Une Absalon sans son Hangar avec un flydeck plus long aurait grosso modo un look de Vittorio Veneto

D'ailleurs la classe "d'helicopter Cruiser" dont est issu le vittorio Veneto est d'une configuration plus classique :

its-andrea-doria-line2.gif

On peut ainsi dire que le Vittorio Veneto est comparable à ce que serait une FREMM  allongée  et avec un Hangar sous le pont avia lui-même plus long ou encore à une absalon allongée dont l'espace multifonction aurait en plus la fonction Hangar Hélo.

Cette dispostion fait écho à 2 projets :

Le Defensea de STX et le Sword Ship de DCNS :

ATSTX.jpg?itok=4z8cHI_V

 

Il y a 1 heure, Fusilier a dit :

La question est: quel est l’intérêt de ce type de navire de nos jours?  Prendre en compte les contraintes architecturales, pour que ça rentre, faut un navire assez haut sur l'eau.  

Un intérêt : celui d'une grosse Absalon :  avoir un navire de présence avec plus de "coffre" pouvant accueillir par ex 2 NH90 et 2 Tigre pour une ops ?  pouvant déployer un groupement d'intervention à partir de CTM ou équivalent.

On a bcp dit que l'on n'avait pas besoin d'une Absalon puisqu'on a les BPCs ...

  • J'aime (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 18 minutes, BPCs a dit :

Un intérêt : celui d'une grosse Absalon :  avoir un navire de présence avec plus de "coffre" pouvant accueillir par ex 2 NH90 et 2 Tigre pour une ops ?  pouvant déployer un groupement d'intervention à partir de CTM ou équivalent.

On a bcp dit que l'on n'avait pas besoin d'une Absalon puisqu'on a les BPCs ...

Peu ou prou, on retombe dans la problématique de la FREMM AVT.  Je suis dubitatif sur les déploiements via CTM dans cas de figure. On est davantage dans une logique "commando" . Ce type de bâtiment peut aussi  s’insérer dans un dispositif plus important, déploiement forces avancées, soutien appui feu.  Mais, le super capacités aéro sont moins utiles dans ce cas. 

Avec les Absalon, ou les LSVP on est dans une logique de soutien / logistique.  C'est pourquoi je suis fan du concept LSVP, car un bon complément aux BPC.  

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si le but est de mettre en hangar deux hélicoptères, il est possible de le faire avec un hangar au même pont que le pont d'envol (Arleigh Burke flight IIA et III, FREMM italiennes). C'est plus simple que de devoir mettre un ascenseur. 

Si l'on veut encore davantage d'hélicoptères, cela se réfléchit mais l'ascenseur n'est toujours pas une solution absolue (le Joan de Witt et les LHD US ont un grand hangar pour de multiples hélicoptères dans le prolongement du pont d'envol). 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, true_cricket a dit :

Si l'on veut encore davantage d'hélicoptères, cela se réfléchit mais l'ascenseur n'est toujours pas une solution absolue (le Joan de Witt et les LHD US ont un grand hangar pour de multiples hélicoptères dans le prolongement du pont d'envol).

Sur le Karel Doorman ils rentrent jusqu'à 6 moyens ou deux Chinook 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, true_cricket a dit :

Si le but est de mettre en hangar deux hélicoptères, il est possible de le faire avec un hangar au même pont que le pont d'envol (Arleigh Burke flight IIA et III, FREMM italiennes). C'est plus simple que de devoir mettre un ascenseur. 

Si l'on veut encore davantage d'hélicoptères, cela se réfléchit mais l'ascenseur n'est toujours pas une solution absolue (le Joan de Witt et les LHD US ont un grand hangar pour de multiples hélicoptères dans le prolongement du pont d'envol). 

Mais on est dans une autre classe de navire : dans les 17000 t pour le Joan de vitt avec 29 m de Bau , et plus de 24000t pour les LPD type San Diego.

Citation

Sur le Karel Doorman ils rentrent jusqu'à 6 moyens ou deux Chinook

Là on est carrément sur 27000 t de déplacement ... :blush:

Avec la solution du Flydeck/deck multifonction, on peut reste dans une variante de FREMM , pas dans une nouvelle classe de navires et pour un surcout modeste en terme de conso (voire au contraire nombre de Froude plus grand si on allonge un peu le navire etc...)

Et on reste aussi dans une problématique de navire combattant et non pas "boite de conserve" comme le BPC nécessitant d'y rajouter une conserve :rolleyes:.(désolé).

Il y a 1 heure, Fusilier a dit :

Peu ou prou, on retombe dans la problématique de la FREMM AVT.  Je suis dubitatif sur les déploiements via CTM dans cas de figure. On est davantage dans une logique "commando" . Ce type de bâtiment peut aussi  s’insérer dans un dispositif plus important, déploiement forces avancées, soutien appui feu.  Mais, le super capacités aéro sont moins utiles dans ce cas. 

Effectivement, cela permet de reposer la question de l'AVT passée à la trappe et avec une option sur la table de mettre en place une option aéro sans devoir acheminer un BPC qui ne trainerait pas dans le coin (alors que face à théatre un peu chaud, c'est de bonne pratique d'y envoyer une Frégate). Mais pour une ops aéro, il est à ce moment mieux de pouvoir faire décoller tout le monde dans le même temps d'où un flydeck plus long (plutôt que d'avoir un hangar plus long sur le même pont que le flydeck).

A titre d'exemple la tentative de libération de Denis Allex c'était 50 commandos , 4 HC225 et 2 tigres.

Modifié par BPCs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, BPCs a dit :

Effectivement, cela permet de reposer la question de l'AVT passée à la trappe et avec une option sur la table de mettre en place une option aéro sans devoir acheminer un BPC qui ne trainerait pas dans le coin (alors que face à théatre un peu chaud, c'est de bonne pratique d'y envoyer une Frégate). Mais pour une ops aéro, il est à ce moment mieux de pouvoir faire décoller tout le monde dans le même temps d'où un flydeck plus long (plutôt que d'avoir un hangar plus long sur le même pont que le flydeck).

Je comprends l'idée. Mais, quand tu vois que l'on promène les BPC avec une seule Alouette (Corymbe) et que lors de la Jeanne on met 2 Puma et 2 Gazelle que souvent restent à Djibouti, tout comme le GTE, réduit souvent à une simple section renforcée ou au mieux une compagnie, quand c'est fromage et dessert...  Déployer des "croiseurs" avec 4 hélicoptères de l'AdT et 50 bonhommes... :rolleyes:  

J'y vois plusieurs limites.

1°) On voit aujourd'hui que des que la AdT est un minimum engagée, le concept de forces embarquées perd de sa substance. 

2°) Conceptuellement, l'AdT préfère déployer ses troupes à terre en pré-positionnement (on dit acculturation dans le langage terrien)  Tradition coloniale, il y a le pour et le contre. D'une certaine manière, c'est le contraire du concept de force embarquée , qui procède d'une tradition de marins. La tradition expéditionnaire (d'une certaine manière le fondement de nôtre doctrine) ce n'est pas la même chose que la tradi amphibie / projection de puissance / forces  depuis la mer. 

L'AVT c'est une idée de marin, où il est davantage question de projection de puissance, que de projection de forces. Mis à part les actions commando (contre terrorisme maritime, actions de reconnaissance etc) pas tout à fait la même chose que projeter 50 bonhommes avec des hélicos d'appui.   

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour faire le lien avec le thème du fil "aviation capable destroyer", on peut rappeler le projet d'aviation capable Spruance pensé dans la propal du Commander Ghiradella  comme une version renforcée pour la guerre anti Soum :

GhirandellaSpruance2.jpg

Les Spruances étant des destroyer plus lourd qu'une Forbin mais aussi large qu'une FTI (8,040 (long) tons full load/Length:161 m ( waterline), 172 m) (overall /Beam:55 ft (16.8 m) /Draft:29 ft (8.8 m)

La version Air Capable avait été commandée mais finalement remplacée par une version standard car le deal était de pouvoir obtenir cet ajout sans surcout majeur...

Modifié par BPCs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 28 minutes, Fusilier a dit :

Je comprends l'idée. Mais, quand tu vois que l'on promène les BPC avec une seule Alouette (Corymbe) et que lors de la Jeanne on met 2 Puma et 2 Gazelle que souvent restent à Djibouti, tout comme le GTE, réduit souvent à une simple section renforcée ou au mieux une compagnie, quand c'est fromage et dessert...  Déployer des "croiseurs" avec 4 hélicoptères de l'AdT et 50 bonhommes... :rolleyes: 

Si j'étais cynique, je dirais, que justement comme on balade des BPC avec une seule alouette autant avoir une "frégate logistique " un peu moins grosse que des BPCs vide

Et se reposer  par là la question de la validité du concept de BPC :

Est ce la somme des fonctions qu'ils apportent correspond à la rentabilité optimale ?

Si on doit remplacer les 3 BPC ce serait 1,2 M€ soit la moitié du prix d'un PA , ce alors que les GiBi ont clairement opté (un peu contraints il est vrai) pour une fonction porte hélicoptères dévolue aux CVF (avec vente de l'Ocean dans cette logique). Ce qui était aussi une fonction envisagée pour le tandem Clem/Foch pour celui qui était en mode PA2.

Citation

L'AVT c'est une idée de marin, où il est davantage question de projection de puissance, que de projection de forces. Mis à part les actions commando (contre terrorisme maritime, actions de reconnaissance etc) pas tout à fait la même chose que projeter 50 bonhommes avec des hélicos d'appui.   

Après si l'on doit rester dans la question AVT stricte, on peut penser aussi à une évolution moderne de ces "Air Capable Spruance" au travers du concept UXV Combattant sur base de coque D45 (donc de type Forbin).

300px-Uxv_combatant.JPGUXV%20Combatant_0001.jpg728baede-6e62-4c

 

Si certains des présupposés de ce concept (qui est un vrai concept de BAE, pas un délire de Geek à la BPCs , hein :biggrin:) semblent un peu difficiles à mettre en oeuvre : quid de la stabilité du navire avec des ponts aussi larges  ? capacité à poser des simili Neuron sur un pont aussi court, quid des brins d'arrêt...

@ARMEN56 nous avait dit que les 4 stabilisateurs du Forbin fonctionnaient bien mais quand même pour un truc comme cela ou simplement une version unipont à la Spruance, cela risque d'être assez chaud en stabilité...

Donc si on laisse de côté ces interrogations techniques, on remarque quand même que la problématique d'emporter plus de drones risque de devenir une constante des navires à fonction AVT.

Certes on aura le futur VSR-700 MAIS ...

Mais les Youesses qui ont déjà des FireScout plus costauds, vont pourtant investir dans des UAV Tern Tail sitter qui auront la politesse de se ranger dans le hangar standard des Destroyer. Et l'USMC quant à lui a un projet concurrent d'UAV Tilt Rotor

Tout cela pour dire qu'une capacité augmentée en UAV pourrait correspondre à un besoin futur, et un besoin pour lequel le VSR700 serait d'ores et déjà un peu court sur pattes. 

Donc retour à un Flight deck et des capacités aéro augmentée et en tenant compte d'une capacité de déploiements de commando optionnelle puisque pas dans la culture AdT.

Modifié par BPCs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sacré bateau cette Jeanne d'arc avec un design très moderne
En plus à l'origine il devait y avoir un lanceur masurca

http://www.netmarine.net/bat/ecole/jeanne/index.htm

Aujourd'hui elle ferait plus de l'AVT que du ASM

jeanne_d_arc.jpg

http://www.anciensmarinsjeannedarc.infini.fr/spip.php?rubrique6

Modifié par LBP

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, BPCs a dit :

Après si l'on doit rester dans la question AVT stricte, on peut penser aussi à une évolution moderne de ces "Air Capable Spruance" au travers du concept UXV Combattant sur base de coque D45 (donc de type Forbin).

Essaies de télécharger ce bouquin il est génial ; plein d’idées de mixtes avia avec cuirassés , croiseur et autres barcasse en tout genre .

http://aprenderlivre.net/telecharger/B01MR0L7MI-the-hybrid-warship-the-amalgamation-of-big-guns-and-aircraft-by-r-d-layman-1991-02-24

sinon qqes hauteur de pont avia/flottaison ; histoire de réinventer l’eau chaude , plus c’est haut moins çà mouille :rolleyes:

180511035012128819.png

180511035212405001.png

180511035259422208.png

Il y a 2 heures, BPCs a dit :

4 stabilisateurs du Forbin fonctionnaient bien mais quand même pour un truc comme cela ou simplement une version unipont à la Spruance, cela risque d'être assez chaud en stabilité...

FDA ; 2 paires de stab

FLE SUFFREN ; 3 paires de stab

F67 ; 2 paires stab

Corvette Aconit et F70 ; 1 paire de stab , itou FS et FLF

Faudrait maitriser le GM pour fonctionnellement appairer les safrans et les ailerons , ce qui a été fait en écart entre le CLEM et le CHARLES

Les stab c'est bien mais c'est sources d'indiscretions , lachés de vortex et bruits rayonnés des actionneurs hydrauliques; on avait comparé avec les DDG qui ont une tranquillisation de plateforme "naturelle" sans ailerons actifs mais des simples quilles anti roulis , ils sont larges et naviguent à déplacement constant

 

 

Modifié par ARMEN56
  • Merci (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, ARMEN56 a dit :

Les stab c'est bien mais c'est sources d'indiscretions , lachés de vortex et bruits rayonnés des actionneurs hydrauliques; on avait comparé avec les DDG qui ont une tranquillisation de plateforme "naturelle" sans ailerons actifs mais des simples quilles anti roulis , ils sont larges et naviguent à déplacement constant

pourtant leur Bau est "seulement de 20 m (moins qu'une Horizon) !

il y a une heure, ARMEN56 a dit :

sinon qqes hauteur de pont avia/flottaison ; histoire de réinventer l’eau chaude , plus c’est haut moins çà mouille :rolleyes:

Ce qui apporterait de l'eau au moulin d'un Flight deck un peu surélevé mais pas trop pour ne pas surcharger dans les hauts...

(merci pour la doc. :happy: que j'essaierai de  télécharger à partir d'un ordo non pro...)

Edit : apparemment tout n'a pas dit dans le domaine des quilles anti-roulis si on en juge par ce brevet de 2011 :

https://patents.google.com/patent/US8567332

Modifié par BPCs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, BPCs a dit :

pourtant leur Bau est "seulement de 20 m (moins qu'une Horizon) !

c'est vrai

Les DDG ont cependant un L et un T plus grand  qui  aident en tenue à la mer ,peut être aussi qu’exigences de stabilisation  sont plus serrées pour les HZR ( hélico embarqué)  ..etc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, BPCs a dit :

Si j'étais cynique, je dirais, que justement comme on balade des BPC avec une seule alouette autant avoir une "frégate logistique " un peu moins grosse que des BPCs vide

Et se reposer  par là la question de la validité du concept de BPC :

Est ce la somme des fonctions qu'ils apportent correspond à la rentabilité optimale ?

Si on doit remplacer les 3 BPC ce serait 1,2 M€ soit la moitié du prix d'un PA ,

Les solutions les plus simples sont les meilleures. Tu (ré)créées une flottille de transport  MN, avec 8 TTH   et t'en sors avec ~250 millions et tu places deux TTH organiques par BPC , deux Panther pour l'appui feu et  tu as ton groupe aéro par BPC et voila. :biggrin:  Pour les troupes j'ai aussi des solution bon marché :tongue:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 27 minutes, Fusilier a dit :

Les solutions les plus simples sont les meilleures. Tu (ré)créées une flottille de transport  MN, avec 8 TTH   et t'en sors avec ~250 millions et tu places deux TTH organiques par BPC , deux Panther pour l'appui feu et  tu as ton groupe aéro par BPC et voila. :biggrin:  Pour les troupes j'ai aussi des solution bon marché :tongue:

Pas de LPD ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, Fusilier a dit :

Ca c'est un autre problème 

Vraiment. Mine de rien n'est-ce pas dans la droite ligne du sujet et du futur du croiseur de combat ?

Je crois me souvenir que Huntington-Ingalls avait sorti un projet en ce sens, en basant leur future surface combattant sur une coque de San Antonio. Gros espace hangar pour hélico et drones + capacité de déployer des drones sous marins + de la place pour un railgun (puissance électrique).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 11/05/2018 à 21:12, Fusilier a dit :

Les solutions les plus simples sont les meilleures. Tu (ré)créées une flottille de transport  MN, avec 8 TTH   et t'en sors avec ~250 millions et tu places deux TTH organiques par BPC , deux Panther pour l'appui feu et  tu as ton groupe aéro par BPC et voila. :biggrin:  Pour les troupes j'ai aussi des solution bon marché :tongue:

Mouais, pas besoin d'un BPC pour cela :

Déjà le damen crossOver et ses 131 m a deux spot helo (en plus d'un hangar sur le pont.

Crossover_131A.png?mw=1300

Et le vittorio veneto emportait 6 helo moyens dans son hangar sous le pont.

D'ailleurs les 131 m (seulement) du damen et ses deux spots me font rêver d'une version à la sauce logistico-amphibie de la FTI, histoire d'avoir un flydeck allongé  :bloblaugh:

Avec un hangar sous le pont avia et moyennant un bloc de plus en allongement, on pourrait peut-être avoir 3 spot hélos.

1200px-FTI1_Domenjod_20102016_OCT_2016_0

1plUne base de coque de FREMM voire d'HRZ aurait été préférable, mais vu que l'on ne parle plus d'en commander...)

Modifié par BPCs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, BPCs a dit :

Mouais, pas besoin d'un BPC pour cela :

La question n'est pas là. Cela répondait au problème du pas assez d'hélicos sur les BPC dans certaines missions.  Mais, la polyvalence BPC demeure. T'auras du mal a faire une évacuation importante  sans amphibie, pas plus que tu ne pourras transporter un GTIA avec ses véhicules et hélicoptères.  Quoi qu'il en soit,  sur tes barques faudra aussi mettre des hélicos. 

Il y a 8 heures, BPCs a dit :

D'ailleurs les 131 m (seulement) du damen et ses deux spots me font rêver d'une version à la sauce logistico-amphibie de la FTI, histoire d'avoir un flydeck allongé

Et on  revient à l'AVT... Encore une fois , projection de puissance canon(s) lance roquettes, missiles. Projection de forces&reconnaissance : zodiacs,  engins pour nageurs de combat. Contre-terrorisme maritime : hélico .

Plus tu mets du monde, besoin de plus de logements, frigos, etc (regarde l'endurance des LSVP en fonction du nombre de personnes) comme ton concept est un concept de permanence à la mer, ce n'est pas secondaire... Tous n'est pas une question de longueur de pont... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Fusilier a dit :

Plus tu mets du monde, besoin de plus de logements, frigos, etc (regarde l'endurance des LSVP en fonction du nombre de personnes) comme ton concept est un concept de permanence à la mer, ce n'est pas secondaire... Tous n'est pas une question de longueur de pont...  

On a deux exemples concrets concernant l'hôtellerie :

D'une part l'évolution des équipages et personnels additionnels du Damen Crossover :

Même le version combattant a un rab de 120 personnels en plus.

https://products.damen.com/en/ranges/crossover/crossover-131a

L'autre exemple est celui de l'Absalon qui dans ses 139 m prévoit d'emporter une compagnie de 200 hommes avec leurs véhicules.

Citation

The class is based on a frigate-like design, but built with an internal multipurpose deck (flex deck) and a stern vehicle ramp. The ships can serve as command platforms for a staff of 75 persons (naval or joint staff) with a containerized command and control centre, transport and base of operations for a company-sized landing force of some 200 men with vehicles. Alternatively, the flex deck can be used for mine-laying operations with a capacity of some 300 mines, or be fitted out for mine-clearing operations and launch and recover mine detecting and clearing equipment via a retractable gantry crane, adjacent to the stern vehicle ramp, which also is used for launching and recovering the fast landing craft. Furthermore, the flex deck can support a containerized hospital or simply transport a number of ISO standard containers or some 55 vehicles, including up to seven MBTs. The ships can carry two LCPs (Storebro SB90E), two rigid hull inflatable boats and two EH101 helicopters.

https://en.m.wikipedia.org/wiki/Absalon-class_support_ship

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 43 minutes, BPCs a dit :

On a deux exemples concrets concernant l'hôtellerie :

D'une part l'évolution des équipages et personnels additionnels du Damen Crossover :

Même le version combattant a un rab de 120 personnels en plus.

La question est pour quelle durée, puisque tu raisonnes, si j'ai bien compris, en termes de présence. Du monde tu peux en mettre dans toutes les barques, pour de durées limitées. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, Fusilier a dit :

La question est pour quelle durée, puisque tu raisonnes, si j'ai bien compris, en termes de présence. Du monde tu peux en mettre dans toutes les barques, pour de durées limitées. 

C'est dans le concept des F-125 d'avoir je crois une relève de l'équipage par hélo pour garder une présence face à une côte.

Avec un flightdeck augmenté on peut envisager un ralliement des hélico en prévision d'une Ops avec leur commandos et la possibilité d'héberger tout le matos dans le Flexdeck en dessous (je pense aux 4 NH90 et 2 tigres nécessaires pour une OPS type denis Allex)

Le Flexdeck pourrait aussi héberger, dans un autre profil de mission, les Ecumes nécessaires aux commandos qui auraient été aerolarguées via A400m.

Avec un espace modulaire et une série de 3 navires, on peut aussi envisager une relève à la sauce Corymbe qui amènerait une configuration particulière du "Flexdeck" avec du matériel roulant ou un hôpital containerisé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, BPCs a dit :

C'est dans le concept des F-125 d'avoir je crois une relève de l'équipage par hélo pour garder une présence face à une côte.

C'était une relève d'équipage par avion lors d'une escale, pour maintenir le navire sur le théâtre. (on verra en pratique quand les F125 navigueront enfin...). De toute façon il faut faire escale ou faire venir un ravitailleur pour faire les pleins de vivres et de combustibles, donc à ce moment là on fait aussi le personnel.

il y a une heure, BPCs a dit :

Avec un flightdeck augmenté on peut envisager un ralliement des hélico en prévision d'une Ops avec leur commandos et la possibilité d'héberger tout le matos dans le Flexdeck en dessous (je pense aux 4 NH90 et 2 tigres nécessaires pour une OPS type denis Allex)

SI c'est vraiment lointain, l'hélico ne traversera pas la moitié de la Terre pour venir sur le navire (ça se comptera en jours de voyage plus toutes les maintenances en chemin ou à peine arrivé!). Soit l’hélico fait la mission avec le navire, soit il n'est pas là. Les cas où l'on fera rallier une machine depuis la terre vers un navire déjà déployé sont exceptionnels et ne peuvent pas servir de base conceptuelle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Statistiques des membres

    5 262
    Total des membres
    1 132
    Maximum en ligne
    dgf
    Membre le plus récent
    dgf
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20 402
    Total des sujets
    1 168 822
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets