BPCs

UXV Combattant : l'autre descendant des Croiseurs porte-helicoptères et autres Air capable destroyer

Recommended Posts

Il y a 3 heures, Fusilier a dit :

Question : combien coûte ton dispositif ? Combien de croiseurs pour être opérationnel. Faudrait pas que ça coûte plus cher qu'un 2e PA... 

La MN se débrouille très bien pour les petites opérations. Lui manquent des hélicos, sans doute un peu plus de Fus-Co, et avoir assez de plateformes pour faire le boulot. 

Le MDCN comme force aéronavale au rabais... :rolleyes: 

Mon post devait ne pas être assez clair (comme souvent...)  :  

Si on voulait rajouter une capacité UCAV comme l'UXV combattant il y a au choix :

Soit le "croiseur porte drone" à base de "Forbin-Aviation-Capable" qu'il faudra développer-budgéter-etc... pour une fonctionnalité pas gagnée et un coût pas modeste

Soit l'option d'une Missile de croisière réutilisable comme le Kratos

hqdefault.jpg

 

Mais qui permettrait de jouer dans un contexte d'intensité plus élevé que le Cabri automatique

35664-2.jpg

Entre la première option et la seconde, les couts de développement sont pas les mêmes...

Et en plus on voit très bien que l'achat même de 3 nouvelles Frégates pour arriver aux 18 voulues  n'est pas au programme avant longtemps, surtout si la MN arrive à développer des frégates légères bien équipées.

A l'inverse l'option du Missile de croisière réemployable permet d'utiliser le disponible, à savoir le flight deck des frégates actuelles.

kratos-utap-22.jpg

La seule chose qui faudrait c'est de la place pour en stocker quelqu'uns à bord.

Ce qui m'ennuyait pendant longtemps c'était la phase de récupération à la mer , mais les techniques de récupération en vol par hélicoptère ont été largement utilisées par les Youesses

ch3drone.jpg

https://books.google.fr/books?id=zxgFCAAAQBAJ&pg=PA96&lpg=PA96&dq=hélicopter+aircraft+recovery+VTOL&source=bl&ots=-Iv49xb98P&sig=oP4luVDNof_Fn_6hy83YSfCx_BM&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwipvYP87o_bAhXGWxQKHX0LDFYQ6AEwDXoFCAEQgAE#v=onepage&q=hélicopter aircraft recovery VTOL&f=false

 

On se trouve devant une option de développement qui revient à investir dans un MdC Récupérable  avec plus d'autonomie, une charge ISR voire de l'armement à la place de la charge militaire, mais qui de ce fait risque de ne plus tenir dans un A-70... surtout si comme le Kratos, on lui met de l'armement sous les ailes...

scalp-descriptif.jpg

Bref il faudrait plus de Hangar de stockage... Retour au flexdeck Absalon-like dans l'absolu, mais avec un seul HLO, il y aurait de la place au droit du Hangar des Fremm.

D'ailleurs, il reste un espace libre sous le pont avia ou bien c'est utilisé par des logements commando ???

Il y a 3 heures, Fusilier a dit :

La MN se débrouille très bien pour les petites opérations. Lui manquent des hélicos, sans doute un peu plus de Fus-Co, et avoir assez de plateformes pour faire le boulot.

 

Cela pourrait être quand même mieux avec (liste à la prévert)

plus d'hélico d'une part pour une ops commando pas seulement en Ecume mais aussi héliportée

Et puis une capacité de frappe AVT plus conséquente

Et puis une capacité d'UAV  adaptée pour la désignation

mais restant encore adaptée si cela risque de chauffer, 

voire un  UAV armé si cible d'opportunité...

 

 

Modifié par BPCs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, g4lly a dit :

A mon sens si c'est pour bombarder autant envoyer des drones kamikaze ou de petit missile de croisière avec fonction "loitering".

C'était ainsi/aussi la conclusion de @g4lly    mais avec en plus l'option de la réutilisation qui va diminuer le cout du système car la munition terminale coutera encore moins cher que le missile à usage unique

L'autre avantage, c'est qu'on reste grosso modo dans un schéma de batiment qu'on connait avec tout au plus la problématique d'un lanceur type malafon

Et celle de l'espace de stockage nécessaire pour déployer utiliser et récupérer tout ce petit monde.

Modifié par BPCs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Fusilier a dit :

Question : combien coûte ton dispositif ? Combien de croiseurs pour être opérationnel. Faudrait pas que ça coûte plus cher qu'un 2e PA...  oui c'est sur moins de 2md€ pour 2 unités (sauf export)

La MN se débrouille très bien pour les petites opérations. Lui manquent des hélicos, sans doute un peu plus de Fus-Co, et avoir assez de plateformes pour faire le boulot. Oui plus d’hélicoptères, on est tous d'accord

Le MDCN comme force aéronavale au rabais... :rolleyes:faut pas pousser @BPCs

La question doit être posée de manière pratique, pas dans l'abstrait. Où, quand, pourquoi faire? Quelle articulation avec nôtre dispositif de pré-positionnement etc ? C'est une solution intermédiaire et complémentaire entre un groupe de frégate et un BPC/PA

un peut comme les groupe aéronaval Russe/soviétique (ASM et AVT/Fus-co/MDCN)

Par exemple, quand je préconise une dotation hélico, ainsi qu'une petite dotation Fus-Co, organique aux BPC  je l'inscrit dans nôtre dispositif, en cohérence. Idem pour les LSVP en complément des BPC 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, LBP a dit :

Le MDCN comme force aéronavale au rabais... :rolleyes:faut pas pousser @BPCs

Je vois que cela a fait réagir :tongue:

Mais c'est au sens propre, ce n'est pas un jugement de valeur : le MdCN apporte à une frégate une capacité de frappe dans la profondeur qui auparavant n'était envisageable qu'au moyen d'une action aéronavale.

L'exemple récent de la Syrie le montre : Rafale AdA + scalp EG d'un côté mais pas Rafale M +scalp du côté de la MN qui a opté forcée contrainte pour Fremm + MdCN.

Mais "c'est au " rabais" dans le sens que ce n'est envisageable que ponctuellement vu le peu de MDCN et son coût unitaire.

Dans cette logique un MdC réutilisable comme le Kratos, emportant une sous-munition rendrait la solution plus utilisable financièrement.

Et par voie de conséquence,  d'un usage plus soutenu, un peu moins au rabais.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 35 minutes, BPCs a dit :

Je vois que cela a fait réagir :tongue:

Mais c'est au sens propre, ce n'est pas un jugement de valeur : le MdCN apporte à une frégate une capacité de frappe dans la profondeur qui auparavant n'était envisageable qu'au moyen d'une action aéronavale.

L'exemple récent de la Syrie le montre : Rafale AdA + scalp EG d'un côté mais pas Rafale M +scalp du côté de la MN qui a opté forcée contrainte pour Fremm + MdCN.

Mais "c'est au " rabais" dans le sens que ce n'est envisageable que ponctuellement vu le peu de MDCN et son coût unitaire.

Dans cette logique un MdC réutilisable comme le Kratos, emportant une sous-munition rendrait la solution plus utilisable financièrement.

Et par voie de conséquence,  d'un usage plus soutenu, un peu moins au rabais.

Après pour donner plus de punch au Croiseur porte-helicoptères, il y a aussi les drones (voilure tournantes) et un sujet que l'on connait bien c'est le style sea apache

http://www.aviastar.org/helicopters_eng/mcdonnell_sea_apache.php

md_seaapache_2.jpg

 

Modifié par LBP

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, LBP a dit :

Question : combien coûte ton dispositif ? Combien de croiseurs pour être opérationnel. Faudrait pas que ça coûte plus cher qu'un 2e PA...  oui c'est sur moins de 2md€ pour 2 unités (sauf export)

Si on prenait l'option du développement d'un tel destroyer aviation capable parce que l'on a un UCAV comme le FCAS sous la main et aucune ligne budgétaire pour une version UAV du Scalp à la sauce du projet dassault Sagem slowfast de 2004 ...

...Et bien, cela va être chaud à faire entrer dans le budget par rapport aux options prioritaires à ce moment (second PA,  achat de 3 nouvelles FTI).

L'une des pistes serait  de se greffer sur les 3 hypothétiques FTI  et de partir d'une dimension de coque de Forbin avec une électronique de FTI avec une seule piste oblique plus longue comme l'Air Spruance et non pas deux courtes de 50 m comme l'UVX combattant

Halsey%2004.jpg

Et en priant très fort pour que les surcoûts de développement ne tuent pas le projet comme cela a été le cas pour la version air capable du Spruance qui a finalement été construite à  l'identique des précédentes.

Modifié par BPCs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 34 minutes, BPCs a dit :

Si on prenait l'option du développement d'un tel destroyer aviation capable parce que l'on a un UCAV comme le FCAS sous la main et aucune ligne budgétaire pour une version UAV du Scalp à la sauce du projet dassault Sagem slowfast de 2004 ...

...Et bien, cela va être chaud à faire entrer dans le budget par rapport aux options prioritaires à ce moment (second PA,  achat de 3 nouvelles FTI).

L'une des pistes serait  de se greffer sur les 3 hypothétiques FTI  et de partir d'une dimension de coque de Forbin avec une électronique de FTI avec une seule piste oblique plus longue comme l'Air Spruance et non pas deux courtes de 50 m comme l'UVX combattant

Halsey%2004.jpg

Et en priant très fort pour que les surcoûts de développement ne tuent pas le projet comme cela a été le cas pour la version air capable du Spruance qui a finalement été construite à  l'identique des précédentes.

Il y un seul ascenseur, il faudrait en rajouter un autre

DDH%20Cmdr%20Ghiradella%20Air-Capable%20

https://laststandonzombieisland.com/2016/06/25/the-harrier-carrier-its-still-a-thing/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, LBP a dit :

Il y un seul ascenseur, il faudrait en rajouter un autre

DDH%20Cmdr%20Ghiradella%20Air-Capable%20

https://laststandonzombieisland.com/2016/06/25/the-harrier-carrier-its-still-a-thing/

En tout cas, on a les 4 spots HLO pour envisager une OPS de FS avec couverture de Tigre(s)

Ou de l'ASM renforcé.

Et sinon un hangar qui pourrait aussi avoir une capacité multifonction dont une capacité amphibie Light pour peu qu'il soit possible de mettre  à l'eau des LCVP via une grue comme sur le Damen crossOver.

Reste la question de l'opérabilité d'un UCAV à partir d'une telle piste oblique...:huh:

Modifié par BPCs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A mon avis, vous êtes en plein délire. Je suis presque certain que construire deux BPC  de plus, et leurs frégates d'accompagnement, ça coûterait moins cher tout en ayant plus de capacités.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Fusilier a dit :

A mon avis, vous êtes en plein délire. Je suis presque certain que construire deux BPC  de plus, et leurs frégates d'accompagnement, ça coûterait moins cher tout en ayant plus de capacités.

Sauf à postuler que :

La capacité à s'approcher d'une côte hostile va devenir de plus en plus délicate nécessitant une coque aux standards mili en cas de coups au but.

Que le concept de BPC est un échec :  les remplacer par des LPD type Bay class à 100.m€ pièce et refiler la fonction PHA au PA2.

Reste la question d'un UAV suffisamment discret pour aller là où le cabri automatique ne pourra pas aller

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 15 minutes, BPCs a dit :

Sauf à postuler que :

La capacité à s'approcher d'une côte hostile va devenir de plus en plus délicate nécessitant une coque aux standards mili en cas de coups au but.

Que le concept de BPC est un échec :  les remplacer par des LPD type Bay class à 100.m€ pièce et refiler la fonction PHA au PA2.

Reste la question d'un UAV suffisamment discret pour aller là où le cabri automatique ne pourra pas aller

Si l'on est dans le cas de figure d'une côte hostile, avec des capacités d'interdiction. On ne va pas envoyer deux helicos même accompagnés.  C'est le boulot du PA que dégager le terrain. Même en Libye où les défenses étaient déjà dégradées, on employait les frégates pour dégager les axes de pénétration et/où faire des manœuvres de diversion.  On ne joue pas à ce genre de jeu, avec une frégate isolée , même pourvue d'un pont de mini PA

Que le concept BPC est un échec, va falloir développer.  Perso, j'étais partisan du modèle 2 BPC + 2 LPD.  Mais, Je ne pense pas que s'il y a échec il soit imputable au bâtiment en lui-même. C'est plutôt l'idée de pré-positionnement de forces en mer et y compris dans la durée (l'idée force du BPC)  sur un principe interarmées qui semble avoir des limites.  

Les UAV de ce niveau ça sera le boulot du PA (éventuellement des BPC) Faut vraiment un deuxième PA:biggrin:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Fusilier a dit :

Si l'on est dans le cas de figure d'une côte hostile, avec des capacités d'interdiction. On ne va pas envoyer deux helicos même accompagnés.  

Regarde en face des houtis ce que les Youesses se sont pris (ou les seouds avec de la barcasse occidentale) :

Rien que ce contexte justifie d'un "surface combattant" et pas un navire pouvant avoir du mal à encaisser /éviter les coups.

Et dans un contexte comme cela tu peux quand même être amené à envoyer des FS pour un coups.

Autre cas de figure, face à une côte avec capacité d'interdiction avec des soum, tu ne vas pas toujours prépositionner ton GAN ni une escadre de plusieurs navires mais inversement une seule frégate avec un seul HLO risque d'être insuffisant pour assurer une couverture permanente.

il y a une heure, Fusilier a dit :

Que le concept BPC est un échec, va falloir développer.  Perso, j'étais partisan du modèle 2 BPC + 2 LPD.  Mais, Je ne pense pas que s'il y a échec il soit imputable au bâtiment en lui-même. C'est plutôt l'idée de pré-positionnement de forces en mer et y compris dans la durée (l'idée force du BPC)  sur un principe interarmées qui semble avoir des limites.   

Si même le prepositionnement à la mer n'est plus un argument ...

Je dis échec car un PA2 pourrait faire la fonction de PH voire gérer aussi le prepositionnement en mer et un peu d'amphibie comme feront les CVF.

Mais les BPC ne peuvent pas faire PA2.

il y a une heure, Fusilier a dit :

Les UAV de ce niveau ça sera le boulot du PA (éventuellement des BPC) Faut vraiment un deuxième PA:biggrin:

Justement c'est cela qui est juste dommage : devoir déployer un PA simplement pour faire de l'ISR face à une côte avec qq moyens d'interdiction.

Modifié par BPCs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 19/05/2018 à 10:01, BPCs a dit :

Si on y réfléchit l'utilisation du MdCN par des FREMM relève déjà d'une "force aéronavale au rabais" .

Il s'agit de distribution de la capacité de projection de puissance. Il n'y a pas que l'avion qui est un vecteur de projection de puissance.

Le 19/05/2018 à 13:37, BPCs a dit :

C'était ainsi/aussi la conclusion de @g4lly    mais avec en plus l'option de la réutilisation qui va diminuer le cout du système car la munition terminale coutera encore moins cher que le missile à usage unique

L'autre avantage, c'est qu'on reste grosso modo dans un schéma de batiment qu'on connait avec tout au plus la problématique d'un lanceur type malafon

Et celle de l'espace de stockage nécessaire pour déployer utiliser et récupérer tout ce petit monde.

Ce n'est pas parceque c'est réutilisable que ce sera forcément moins cher.

 

Il y a 1 heure, BPCs a dit :

Je dis échec [du concept de BPC] car un PA2 pourrait faire la fonction de PH voire gérer aussi le prepositionnement en mer et un peu d'amphibie comme feront les CVF.

Mais les BPC ne peuvent pas faire PA2.

Justement c'est cela qui est juste dommage : devoir déployer un PA simplement pour faire de l'ISR face à une côte avec qq moyens d'interdiction.

Un BPC c'est un navire polyvalent : porte-hélicoptères, transport et débarquement de troupes et de véhicules, possibilité de prépositionnement de troupes, grande modularité ayant redu possible un emploi comme école et comme navire humanitaire. Et surtout, le tout pour un coût aujourd’hui imbattable : 500M€ par navire, coût de développement inclut.

Oui le prépositionnement de troupes n'est pas une fonction utilisée aujourd'hui, car l'armée de terre n'a pas de troupes disponibles. Mais la fonction massive porte-hélicoptères est aussi un semi échec dans ce cas là : il n'y a en effet qu'en Libye que cette fonction a été employée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, true_cricket a dit :

Un BPC c'est un navire polyvalent : porte-hélicoptères, transport et débarquement de troupes et de véhicules, possibilité de prépositionnement de troupes, grande modularité ayant redu possible un emploi comme école et comme navire humanitaire. Et surtout, le tout pour un coût aujourd’hui imbattable : 500M€ par navire, coût de développement inclut.

Oui le prépositionnement de troupes n'est pas une fonction utilisée aujourd'hui, car l'armée de terre n'a pas de troupes disponibles. Mais la fonction massive porte-hélicoptères est aussi un semi échec dans ce cas là : il n'y a en effet qu'en Libye que cette fonction a été employée. 

Il manque juste l'emport d'aéronefs à voilure fixe, ce qui n'est ni le cas du Cavour ou du Juan Carlos 1er

Et ce "coût aujourd'hui imbattable de 500 m€" signifierait aussi 1500 m€ à trouver entre 2035 et 2038 si il s'agit de les remplacer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, true_cricket a dit :

Oui le prépositionnement de troupes n'est pas une fonction utilisée aujourd'hui, car l'armée de terre n'a pas de troupes disponibles.

C'est un autre débat. Mais, je ne crois pas que la disponibilité soit la seule variable. A mon avis, c'est plus profond, plus doctrinal. L'AdT préfère le pré-positionnement à terre, ils parlent d'acculturation etc (tradi coloniale)  Mais, ils sont malins, ils gardent plusieurs fers au feu, faut occuper le terrain. Si plus d'OPEX  ou si un gestionnaire décide de réduire les implantations, ça fera des missions 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 13/05/2018 à 22:54, Scarabé a dit :

Vous vous torturez la tête pour rien 

Moi je prends un BPC 140 

Je lui colle 2 x 76 et 2 Simbad RC

Je supprime le spot hélico avant pour y installer un lance roquette unitaire navalisé. Et si vraiment vous voulez faire de AVT vous Agrandissez l'espace en dessous de la passerelle pour y rajouter un 127 mm.

Comme ça j'ai du volume de l'endurance du confort pour l'équipage et en plus j'ai un radier pour un L CAT ou 2 CTM avec hangar pour 6 hélicos.

28901.jpg

bpc_140_lhd_navy_dcns_side.jpg

Allez j'en commande 4 pour nos DOM TOM:chirolp_iei:

Mais ? sans rire, si on supprimer le radier, voire un pont ?

Un BPC 120/100 ? un PHC 120 ? ça pourrait le faire ? là il est possible de faire des économies (en conception) ?

bpc_140_lhd_navy_dcns_concept2.JPG

 

Modifié par LBP

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 13 heures, LBP a dit :

Mais ? sans rire, si on supprimer le radier, voire un pont ?

Un BPC 120/100 ? un PHC 120 ? ça pourrait le faire ? là il est possible de faire des économies (en conception) ?

bpc_140_lhd_navy_dcns_concept2.JPG

 

On retombe grosso modo sur un Enforcer 13000

Damen_Landing_Platform_Dock_13000.png?mw

mais à pont continu pour mon UCAV
:happy:

Sans la survivabilité d'une coque mili :

Si on regarde le LPD-17  par exemple, on joue dans une autre gamme :

Citation

The San Antonio class has significant survivability features and computer technology. In addition to Rolling Airframe Missile (RAM) protection from air threats, the class was designed to minimize radar signature. Techniques that reduce radar cross-section (RCS) make the ships more difficult to locate and target.[7] Enhanced survivability features include improved nuclear blast and fragmentation protection and a shock-hardened structure.[8] The fiber-optic shipboard-wide area network (SWAN) connects onboard-integrated systems. The network will allow "plug in and fight" configuration, updating and replacing hardware more easily when newer technology becomes available. Moreover, the class has extensive communications, command, control, and intelligence systems to support current and projected expeditionary warfare missions of the 21st century.[7]

https://en.m.wikipedia.org/wiki/San_Antonio-class_amphibious_transport_dock

C'est d'ailleurs pour cela que le chantier a pu proposer d'en faire un croiseur

Et ce que nous en dit Armen c'est qu'on peut alors multiplier par 4 le coût pour passer aux standards mili.

Édit :

Le BPC 140 a déjà le pont matériel roulant en moins, si on compare avec la vue écorché du BPC 210 qui montre l'espace d'un pont entre le radier et l'ascenseur arrière.

1.jpg

Si on compare avec l'ecorché du LPD 17 on a l'exemple d'un pont en moins encore :

5567911380_b770d01faf.jpg

Si on veut garder le caractère flushdeck du BPC 140, il faut alors descendre la pont avia à la place du radier et adopter un Flexdeck sans radier à la place.

Une autre façon de la présentèrent de descendre le pont d'envol au niveau encoignures des tourelles :

28901.jpg

Et de décaler le spot 1 vers Bâbord pour pouvoir implanter les Sylver et le 76 mm

Le volume du château est retraité sur une mode plus Furtif et accueille l'électronique d'une FTI et les 8 Xo7

On obtient bien  alors un “croiseur porte-helicoptères" apte à des opérations HLO mais avec des capacités de frégate.

Un tel navire permet de continuer la série des navires de 1er rang jusqu'à 18 tout en remplaçant la fonction PH des BPC.

La présence d'un Flush deck permet d'envisager un accueil plus raisonnable d'UCAV furtifs que sur l'UXV combattant

uxv-combatant-unmanned-combat-ship.jpeg

La fonction LPD des BPCs étant réattribuée à des LPD purs au retrait des BPCs.

Modifié par BPCs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 17 heures, BPCs a dit :

On retombe grosso modo sur un Enforcer 13000

Damen_Landing_Platform_Dock_13000.png?mw

mais à pont continu pour mon UCAV
:happy:

Sans la survivabilité d'une coque mili :

Si on regarde le LPD-17  par exemple, on joue dans une autre gamme :

https://en.m.wikipedia.org/wiki/San_Antonio-class_amphibious_transport_dock

C'est d'ailleurs pour cela que le chantier a pu proposer d'en faire un croiseur

Et ce que nous en dit Armen c'est qu'on peut alors multiplier par 4 le coût pour passer aux standards mili.

Édit :

Le BPC 140 a déjà le pont matériel roulant en moins, si on compare avec la vue écorché du BPC 210 qui montre l'espace d'un pont entre le radier et l'ascenseur arrière.

1.jpg

Si on compare avec l'ecorché du LPD 17 on a l'exemple d'un pont en moins encore :

5567911380_b770d01faf.jpg

Si on veut garder le caractère flushdeck du BPC 140, il faut alors descendre la pont avia à la place du radier et adopter un Flexdeck sans radier à la place.

Une autre façon de la présentèrent de descendre le pont d'envol au niveau encoignures des tourelles :

28901.jpg

Et de décaler le spot 1 vers Bâbord pour pouvoir implanter les Sylver et le 76 mm

Le volume du château est retraité sur une mode plus Furtif et accueille l'électronique d'une FTI et les 8 Xo7

On obtient bien  alors un “croiseur porte-helicoptères" apte à des opérations HLO mais avec des capacités de frégate.

Un tel navire permet de continuer la série des navires de 1er rang jusqu'à 18 tout en remplaçant la fonction PH des BPC.

La présence d'un Flush deck permet d'envisager un accueil plus raisonnable d'UCAV furtifs que sur l'UXV combattant

uxv-combatant-unmanned-combat-ship.jpeg

La fonction LPD des BPCs étant réattribuée à des LPD purs au retrait des BPCs.

Pour info au début du projet BPC, il y avait plusieurs versions du BIP (700 × 400 BIP - Batiment D'Intervention Polyvalent)

BIP-8: 8.000ts, 102 x 23m
BIP-10: 10.000ts, 125 x 23m
BIP-13: 13.000ts, 151 x 23m
BIP-19: 19.000ts, 190 x 26,5 x 6,5m

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, LBP a dit :

Pour info au début du projet BPC, il y avait plusieurs versions du BIP (700 × 400 BIP - Batiment D'Intervention Polyvalent) 

Oui mais aucune ne semble avoir vraiment dépassé le stade de l'esquisse !?

A contrario, grâce à  ta vue arrière du BPC140 j'ai compris que la différence de déplacement avec le BPC 160 est due à la disparition du double pont matériel avec une différence de masse de 3200t

https://www.meretmarine.com/fr/content/dcns-tente-de-placer-les-petits-freres-du-bpc-en-afrique-du-sud

Révélation

Présenté à l'occasion du salon Euronaval 2006, le BPC 140 était donné à 167 mètres de long pour 13.500 tonnes en charge. Capable de transporter 500 hommes de troupe, son hangar est conçu pour abriter 6 hélicoptères lourds (contre 16 pour le Mistral) et il dispose de 5 spots d'appontage (contre 6 pour le Mistral) tout en n'étant équipé que d'un ascenseur latéral. Le pont des véhicules s'étale sur 1200 m² (contre 2650 m²), l'hôpital sur 670 m² (contre 750 m²) et les installations de commandement sur 400 m² (contre 800 m²). La radier peut embarquer, quant à lui, quatre chalands ou un seul engin de débarquement sur coussin d'air, type LCAC américain. Capable de filer 19 noeuds, son autonomie est donnée à 10.000 nautiques pour une vitesse de 12 noeuds, contre 11.000 nautiques à 15 noeuds pour le Mistral.

Légèrement plus grande, l'autre version, le BPC 160, mesure 170 mètres pour un déplacement de 16.700 tonnes. Alors que ce navire doit embarquer 490 hommes de troupe, 8 hélicoptères en hangar (5 spots) et 4 CTM ou 2 LCAC, il serait plus dédié aux opérations de débarquement et de commandement, avec un hangar à véhicules plus vaste (1610 m²) et un PC deux fois plus important que le BPC 140 (800 m²), retrouvant les standards du Mistral.

On en extrapole qu'une version sans le radier tournerait alors autour de 10500 t pour environ 162  m HT et une Vmax  avec la même puissance installée, de 25 nds.

Mais y a t il en fait un quelconque intérêt à partir d'un plan existant de BPC dont on supprimerait encore un pont et auquel on serait quand même obligé de revoir la résistance de la coque ? Et la propulsion vu l'absence de pod militaire.

bpc_mistral.jpg

Avec cette remarque qu'on sera dans la portion de double coque liée au ballast.

Le pdf mis par Armen56 d'un UAV carrier proposait une double coque comme proposition innovante mais risquée. Ici ce serait inclus d'office dans le design. :happy:

Modifié par BPCs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, BPCs a dit :

On en extrapole qu'une version sans le radier tournerait alors autour de 10500 t pour environ 162  m HT et une Vmax  avec la même puissance installée, de 25 nds.

Mais y a t il en fait un quelconque intérêt à partir d'un plan existant de BPC dont on supprimerait encore un pont et auquel on serait quand même obligé de revoir la résistance de la coque ? (Voire la propulsion)

bpc_mistral.jpg

Après supprimer un pont pourquoi pas, si on gagne de la place en suppriment aussi le radier ?

Un autre point à tenir compte, c'est l’installation de silos A70/MCDN/ASTER30/15, donc avoir une bonne hauteur de coque.
Ils pourraient être installés à la place du premier spots ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, LBP a dit :

Après supprimer un pont pourquoi pas, si on gagne de la place en suppriment aussi le radier ?

Un autre point à tenir compte, c'est l’installation de silos A70/MCDN/ASTER30/15, donc avoir une bonne hauteur de coque.
Ils pourraient être installés à la place du premier spots ?

L'idée est de favoriser la furtivité et de coller plus à un modèle de combattant de surface plus qu'à un modèle de LHD, toujours avec l'idée de s'inscrire dans le désir de la royale de disposer de 18 frégates de 1er rang.

Pour les silos on devrait avoir de la place devant le château ? Avec une hauteur de pont suffisante pour des A70.

Et en plus il y a la solution le long du hangar à la sauce san antonio version cruiser variant.

Modifié par BPCs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 20/05/2018 à 23:36, BPCs a dit :

La présence d'un Flush deck permet d'envisager un accueil plus raisonnable d'UCAV furtifs que sur l'UXV combattant

uxv-combatant-unmanned-combat-ship.jpeg

La piste oblique de l'UXV combattant fait 50 m de long plus une zone de parquage d'une quinzaine de mètres

180522101657203384.png

Dans le projet Cuvx de porte ucav apposé par Armen56 on voit que la distance après le premier brin est de 100 mètres (86 avec le dernier brin)  plus une quinzaine de mètres avant le premier brin.

BqqpHYTCcAEAqGz.jpg

On a du mal à comprendre que BAE ait pu exposer cette maquette à un salon naval :tongue:

Modifié par BPCs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 16/05/2018 à 08:24, Fusilier a dit :

@BPCs  Encore uns fois, une frégate ce n'est pas un BPC. Pour faire apponter un hélico sur une frégate, dans des conditions opérationnelles, faut des hélicoptères navalisés (c'est pourquoi la MM achète des TTH navalisés ou des NFH TTHistés..)  Donc le premier écueil programmatique ce sont les hélicos spécifiques; dont il faudrait doter la Marine, et ce n'est pas un petit budget.  

La future commande espagnole de TTH hybride répond au moins au côté technique :

180611063120666088.jpg

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, BPCs a dit :

La future commande espagnole de TTH hybride répond au moins au côté technique

Comme j'a dit dans l'autre post, Ces TTH navalisés sont destinés à l'escadrille de transport (comme notre ancienne escadrille de transport sur superfrelon)  C'est pour remplacer les SH-3D Sea King utilisés par l'infanterie de marine.  En attente de l'arrivée de ces TTH, ils achètent des SH-60f- transport d'occase vu que les Sea King sont au bout du rouleau. ils ont aussi AB-212, sais pas ce qu'ils ont prévu, peut-être un deuxième lot de TTH. Ils opèrent surtout sur le BPE et les LPD, mais comme c'est une escadrille marine / infanterie de marine, c'est une approche différente des TTH d'une armée de terre (et amphibie et rebelote...:biggrin: )

Mais, je ne vois pas où est l'argument particulier par rapport au thème. Des hélicoptères de transport "navalisés" cela existe déjà, en particulier dans les marines disposant de troupes amphibies. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Fusilier a dit :

Mais, je ne vois pas où est l'argument particulier par rapport au thème. Des hélicoptères de transport "navalisés" cela existe déjà, en particulier dans les marines disposant de troupes amphibies

Dans le sens où cela ouvre l'option de poser des HLO FS qui auraient cette option de compatibilité avec un deck et un hangar de frégate.

Comme l'un des deux fils directeurs de ce thème était de pouvoir accueillir des commando pour une action à terre aéroportée et pas seulement via des Ecumes, il m'a semblé que ce TTH terreste navalisė a minima pouvait être une des réponses possibles :happy:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Statistiques des membres

    5230
    Total des membres
    1132
    Maximum en ligne
    Jean I
    Membre le plus récent
    Jean I
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20347
    Total des sujets
    1151976
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets