Sign in to follow this  
Gibbs le Cajun

La jungle est neutre.

Recommended Posts

J'ouvre se file pour aborder la formation, l'entraînement, l'expérience de la vie et du combat dans la jungle pour nombre d'armées à travers le monde. 

 

 

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très intéressant même si sur certains points on apprend rien de nouveau, néanmoins je trouve très bien le déroulé de l'article concernant le retex,c'est écrit par un officier australien. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un sujet qui m'intéresse pas mal, le combat en jungle. 

Souvent il est dit que la jungle est neutre, mais je ne le pense pas. La jungle est avantageuse pour l'armée la moins technologiquement avancée. 

Je m'explique, le combat en jungle est un combat de peloton ou groupe de combat. L'aviation a un rôle secondaire (on ne voit pas l'ennemi), les blindés n'ont pas leur place. 

Un simple GPS ne fonctionne pas, il faut aller aux bords d`un fleuve pour que le signal soit capté. Donc l`armée qui a des F22, Armata et autres armements devra quand même aller au casse pipe avec la trentaine d`hommes. Les armées qui l'ont compris ont bien combattu en jungle, les autres ont eu plus de mal.

Il faut d`ailleurs ré-apprendre les basiques. Des amis militaires, du sud du Brésil, partis en Amazonie expliquaient que même la marche se fait différemment.

On t'apprend dès le départ qu'en zone proche de l'ennemi on doit s'éparpiller, un coup heureux de mortier ne doit pas tuer tout le monde...

En amazonie, à l'inverse,  tu marche a 30cm du gars d'en face. Toujours en file indienne. De nuit, tu marches ayant la main sur l'épaule du gars d'en face. 

Le premier a marcher a un fusil a pompe, si une patrouille ennemie est croisée un premier tir touchant plusieurs hommes décidera du combat. Le premier tir au fusil a pompe et la moitié du groupe de combat va a droite et l'autre a gauche. Tu tires dans le tas et tu de désengages ou tu vas voir ce qui reste de l'ennemi.

 

J'ai raconté l'anecdote pour souligner les différences du combat. 

C'est un milieu très spécifique où, d'ailleurs, les français sont très bien reconnus.

 

 

 

 

 

 

  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils effectuent parfois (certains officiers), un stage jungle bien connu au Brésil aussi. (je dis ca en rapport avec ton drapeau)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Souvent il est dit que la jungle est neutre, mais je ne le pense pas.

En ce qui me concerne je ne qualifierais pas la jungle de neutre. C'est juste qu'elle aime aucun des 2 camps ... et qu'elle vous le fait sentir.

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

"La jungle t'accepte ou pas" (souvenir de Guyane, un certain adjudant instructeur de la légion d'origine portugaise...)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 42 minutes, prof.566 a dit :

Ils effectuent parfois (certains officiers), un stage jungle bien connu au Brésil aussi. (je dis ca en rapport avec ton drapeau)

Les instructeurs du CEFE sont tous titulaires des stages de jungle de Manaus (au Brésil) ou Lanceros de Colombie.

D`ailleurs ces trois stages, CEFE, CIGS (Manaus) et Lanceros sont très différents.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, prof.566 a dit :

"La jungle t'accepte ou pas" (souvenir de Guyane, un certain adjudant instructeur de la légion d'origine portugaise...)

Ce n''était pas l`adjutant-Lopez? Galicien si je ne me trompe. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

En  Guyane il n'y a pas que le CEFE (même si ce dernier est le plus pointu) on trouve aussi le C3F du 9e RIMa et le CENTOC qui est une sorte de village de combat  (camp de garimperos en réduit)  Les Chasseurs Alpins quand ils vont en Guyane ils montent un "stage jungle" dans les Alpes https://www.facebook.com/watch/?v=2109849759305456

Notez que l'armée française possède plusieurs centres d'aguerrissement en milieu tropical / équatorial CEC FOGA au Gabon,  combat lagunaire en Côte d'Ivoire,  CAOM  Antilles,  CINC Nouvelle Caledonie (ils sont en train de relancer celui de Tahiti) La Reunion et Mayotte. 

Edited by Fusilier
  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Fusilier a dit :

En  Guyane il n'y a pas que le CEFE (même si ce dernier est le plus pointu) on trouve aussi le C3F du 9e RIMa et le CENTOC qui est une sorte de village de combat  (camp de garimperos en réduit)  Les Chasseurs Alpins quand ils vont en Guyane ils montent un "stage jungle" dans les Alpes https://www.facebook.com/watch/?v=2109849759305456

Notez que l'armée française possède plusieurs centres d'aguerrissement en milieu tropical / équatorial CEC FOGA au Gabon,  combat lagunaire en Côte d'Ivoire,  CAOM  Antilles,  CINC Nouvelle Caledonie (ils sont en train de relancer celui de Tahiti) La Reunion et Mayotte. 

C'est vrai! Le Brésil d`ailleurs nia pas que Manaus, j'imagine que la Colombie possède autre chose que les Lanceros aussi. 

Les stages du CEFE et du 9e RIMa, ont pour vocation d'entrainer les hommes qui serviront au 3ème REI et au 9e RIMa. En cela ils ressemblent (de très loin) aux stages EBCS de l`armée brésilienne (suis ci-dessus une vidéo d`1mn). J'essayerai de faire un post sur les Cursus du CIGS de Manaus, peut-être aussi sur les lanceros. 

Souvent les gens comparent les stages, affirmant que l`un ou l`autre est meilleur mais ça nia jamais eu de sens à mon avis.

Le stage des lanceros, est un stage pour des troupes d'élite colombiennes. L'idée est de formes de combattants qui intégreront les meilleures unités colombiennes (armée, marine et polices). On y apprend le combat en montagne, le combat en jungle, que dire ou ne pas dire si nous sommes fait prisonniers... 

Le Centre d'Instruction de Guerra dans la Selva (CIGS) possède plusieurs cursus, certains interdits aux étrangers. 

Le cursus dont participent les légionnaires du 3 REI et les marsouins a pour vocation la formation des sous-of et des lieutenants qui iront intégrer les différentes Brigades de Jungle de l armée.

Les lanceros et le CIGS n'ont pas le même objectif. L'un formant des troupes d'élite et l'autre formant les cadres de combat dans la jungle. 

A mon avis tous les deux sont excellents dans ce qu`ils se proposent de faire.  

 

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, poti a dit :

Les stages du CEFE

La différence entre le CEFE et le C3F, c'est que l'un a juste une vocation de préparation pour les unités déployées, alors que le CEFE organise plusieurs stages différents.  Un qui est équivalent à celui organisé au C3F.  Un stage d'aguerrissement de  2 semaines. Un stage combat jungle (en principe pointu) Un stage instructeurs (6 semaines) Un stage "chef de section jungle" 

Normalement tous les élèves officiers de l'Armée de Terre font un stage au CEFE 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Fusilier a dit :

La différence entre le CEFE et le C3F, c'est que l'un a juste une vocation de préparation pour les unités déployées, alors que le CEFE organise plusieurs stages différents.  Un qui est équivalent à celui organisé au C3F.  Un stage d'aguerrissement de  2 semaines. Un stage combat jungle (en principe pointu) Un stage instructeurs (6 semaines) Un stage "chef de section jungle" 

Normalement tous les élèves officiers de l'Armée de Terre font un stage au CEFE 

Merci Fusilier. Je savais que le CEFE avait plusieurs stages, je ne savais pas que tous les élèves officiers y passaient. 

Les trois derniers stages (combat jungle; instructeur; chef de section jungle) ont la même vocation que les stages COS A et COS B de Manaus qui visent à former les sergents, lieutenants et capitaines au combat de jungle. Ceux-ci devront non seulement mener les hommes au combat (chef de section et commandement de peloton) mais aussi les former dans les différentes unités (où les stages basiques de combat de jungle ont lieu). 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que la jungle peut fournir tout ce qui est nécessaire pour survivre (nourriture, eau…), mais qu'il faut savoir le "prélever".

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 40 minutes, poti a dit :

je ne savais pas que tous les élèves officiers y passaient. 

Les élèves officiers de l'armée de terre font, en principe, 3 stages de ce genre,  le CEFE, le stage d’aguerrissement en montagne et le stage au CNEC  (centre national d’entraînement commando) certaines années ils font un stage à l'Ecole des Fusiliers (Marine)  pour préparer le CEFE .  Normalement tous ceux qui sont aptes passent également le brevet parachutiste 

 https://www.facebook.com/pg/EMIA54/photos/?tab=album&album_id=450725231754280 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Kiriyama a dit :

Je pense que la jungle peut fournir tout ce qui est nécessaire pour survivre (nourriture, eau…), mais qu'il faut savoir le "prélever".

 

Un bataillon brésilien avec des cadres du CIGS a néanmoins besoin d un appui logistique.

Laisser 600 hommes en zone de guerre devoir se nourrir seuls pendant des semaines n`est pas réalisable et le bataillon perdra sa capacité à combattre.

Normalement il y a un ensemble de caches avec des munitions éparpillées dans la zone d`action. Les caches servent en général 10-15 hommes en munitions, médocs, nourriture... 

C'est la partie du cours qui est méconnue et interdite aux militaires étrangers. La logistique est une des clefs de la guerre en jungle.

 

 

  • Like 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, poti a dit :

La logistique est une des clefs de la guerre en jungle.

Les soldats japonais de la 2e Guerre mondiale ont pu le découvrir à leurs dépens. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, Kiriyama a dit :

Je pense que la jungle peut fournir tout ce qui est nécessaire pour survivre (nourriture, eau…), mais qu'il faut savoir le "prélever".

 

toi t'as jamais mis les pieds en Jungle

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Akhilleus a dit :

toi t'as jamais mis les pieds en Jungle

Effectivement, si on regarde les fiches climatologiques de cet incroyable fil sur Infoclimat Climat de Porto Velho (Rondônia)Climat de ManausClimat d'Iquitos (jungle péruvienne) (laisser un peu de temps pour charger chaque page), les conditions sont insupportables d'humidité quasiment toute l'année (ce n'est pas si loin des conditions d'un Hamamm) et avec une faune et flore hostile. N'importe quelle plaie doit rapidement pourrir. Quant aux fruits etc... je crois que la plupart sont toxiques ou nécessitent de longues préparations afin d'être comestibles, ce qu'un bataillon ne peut guère se permettre.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Kiriyama a dit :

Au temps pour moi.

Oh je dis pas que une paire d'indigènes ne sauraient pas survivre. Par contre tu peux te brosser pour garder une structure militaire operationnelle plus de quelques jours voire quelques heures et ce quelle que soit sa taille (meme reduite a une section) avec juste les ressources locales.

Sinope a raison, le moindre bobo va s'infecter (testé et approuvé) y'a plethore de maladies, le climat epuise tres vite et meme quand on connait ce qu'on peut manger ou pas,c'est pas un supermarché et tu retrouves plutot en mode survie (deficit de calorie, desequilibre de nutriments) qu'en mode Rambo au Vietnam.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui c'est ça que je voulais dire, survivre à titre individuel.

Après, pour toute une armée, c'est clair qu'il faut une structure logistique très lourde. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voici une vidéo avec interview d'un sergeant canadien.

Il explique qu'un peloton ira au CEFE tous les ans. Il explique aussi qu'ils envoyent les francofones au 3REI et les anglophones à Brunei chez les Gurkhas. Dans la mesure du possible ils envoyent des hommes a Manaus aussi.

Le tout a commencé em 99 lorsque des soldats sont partis à Timor et l'armée canadienne a vu que l' entrainement, les équipements et la doctrine n 'étaient pas au rendez-vous.

Voici le lien:

https://www.youtube.com/watch?v=CVUmOKVWlzs

 

Il explique aussi que le "drill" français est différent alors que le britanique est três proche. 

Bref, c'est intéressant.

Edited by poti
  • Like 1
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 20/11/2019 à 14:54, Fusilier a dit :

En  Guyane il n'y a pas que le CEFE (même si ce dernier est le plus pointu) on trouve aussi le C3F du 9e RIMa et le CENTOC qui est une sorte de village de combat  (camp de garimperos en réduit)  Les Chasseurs Alpins quand ils vont en Guyane ils montent un "stage jungle" dans les Alpes https://www.facebook.com/watch/?v=2109849759305456

Notez que l'armée française possède plusieurs centres d'aguerrissement en milieu tropical / équatorial CEC FOGA au Gabon,  combat lagunaire en Côte d'Ivoire,  CAOM  Antilles,  CINC Nouvelle Caledonie (ils sont en train de relancer celui de Tahiti) La Reunion et Mayotte. 

Je signale cette vidéo de deux minutes sur un entrainement entre Marines US et soldats français sur le champ de tir de Faoone à Tahité en 2016 :bloblaugh:

https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Training_of_French_and_American_soldiers_in_Faoone,_Tahiti,_September_27,_2016.webm

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

@Fusilier J'en ai trouvé une autre de 2015 sur Tahiti, il y a un petit site pour l'entrainement guerre urbaine. Cette série de vidéo à était mise sans référence ni titre, il faut les regarder une par une pour savoir ce quel sont sont. La seconde partie fait plus penser à un village de vacances qu'a un entrainement avec canoé, barbecue, danse et plage :biggrin::

https://commons.wikimedia.org/wiki/File:DOD_102775022-5ea75ae812b11.webm

Edited by collectionneur
Mot oublié
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, collectionneur a dit :

La seconde partie fait penser à un village de vacances qu'a un entrainement avec canoé, barbecue, danse et plage

ben quoi, c'est la Polynésie, non?  ^_^  

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,544
    Total Members
    1,550
    Most Online
    salvaggioc
    Newest Member
    salvaggioc
    Joined
  • Forum Statistics

    20,996
    Total Topics
    1,350,149
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries