SharkOwl

[Tempest] Nouvel Avion de Combat Britannique En Partenariat !

Recommended Posts

Pour recoller au sujet, on pourrait tres bien imaginer les ricains venir se taper l'incruste dans le projet Tempest et ainsi mettre le dernier clou au cerceuil de l'industrie aeronautique européen.

En mode: on rentre pour vous aider, vous apporter notre savoir faire, et investir, grace à la special relationship. On fait capoter les choses, et au pire, on vous pille de vos deniers publics, ou on vous fait de fausses promesses.

Pendant ce temps la, tous les raccros et naifs de la défense europénne viennent bosser sur le tempest plutot que le scaf, parce que vous savez, les français sont arrogants.

Et bien sur, le tempest débouche sur rien et il faudra que les gouvernements passent par le F35 et son successeur.

Vous allez me dire que c'est pipo? Regarder donc l'exemple anglais. Ils se sont fait berner, brader leur R&D sur le F35 et ils ont obtenus quoi? Ah bah oui, il savent plus faire un avion tout seul. Et encore, les autres exemples abondent dans les années 70 aussi.

Bravo. C'est déroutant de naiveté tout ça, on a mal pour les britons (et tous les cons qui monteront à bord de ce tempest US/UK).

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 46 minutes, mgtstrategy a dit :

Pour recoller au sujet, on pourrait tres bien imaginer les ricains venir se taper l'incruste dans le projet Tempest et ainsi mettre le dernier clou au cerceuil de l'industrie aeronautique européen.

C'est déjà ce qu'essaient de faire Boeing et Lockheed Martin.
L'idée étant je pense de lier NGAD et Tempest.
Précédent observé: le T-X entre Boeing et SAAB.

Je ne parie pas dessus mais sait-on jamais.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourquoi faire capoter, les USA peuvent gagner le sigle "made un Europa". Cela permettrait en plus de bénéficier d'aide européenne et d'avoir une mains mise sur la défense européenne sans les critiques.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Conforme aux normes anti chimiques ?

Conforme aux normes anti chimiques ? Je parlais du motoplaneur plein de verdure fumante plus haut

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 43 minutes, kalligator a dit :

Conforme aux normes anti chimiques ?

Conforme aux normes anti chimiques ? Je parlais du motoplaneur plein de verdure fumante plus haut

Normes anti chimique ?

J'veux pas connaître les normes anti physiques ni anti mathématiques.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cet avion, on peut le craindre -et si il se concrétise - sera un énorme cheval de Troie américain en Europe.

Les pays  - même tous ensemble- qui veulent participer au projet n'ont pas la capacité de développer ce genre d'avion en toute autonomie ; ils devront donc faire appel à l'expertise des fourbisseurs fournisseurs US et acheter leurs équipements critiques.

Ainsi, le crime sera parfait...

Edited by Shorr kan

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, Shorr kan a dit :

Cet avion, on peut le craindre -et si il se concrétise - sera un énorme cheval de Troie américain en Europe.

Les pays  - même tous ensemble- qui veulent participer au projet n'ont pas la capacité de développer ce genre d'avion en toute autonomie ; ils devront donc faire appel à l'expertise des fourbisseurs fournisseurs US et acheter leurs équipements critiques.

Ainsi, le crime sera parfait...

Quid du F-35 dans cette optique ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, Ciders a dit :

Quid du F-35 dans cette optique ?

Je me pose aussi la question.

Le Tempest sera plus un concurrent du F-35 que de l'avion franco-allemand. Et je me demande comment vont le prendre les américains. 

Déjà les F-35 ne sera pas le succès à l'export qui'il était sensé être. L'US Navy le pousse doucement dehors, Il est menacé par la dernière version du F-15 au sein de l'Air Force, sans parler des avions sensés remplacer le F-22  et le B-2 qui vont absorber beaucoup de ressources  ; et le programme en général va en toute probabilité être réduit au minimum, même s'il laisse derrière lui un lourds passif à gérer.

Mais il a peut être une possibilité de se perpétuer : le Tempest pourrait hériter d'éléments du F-35, en particulier sa suite électronique. Une sorte de réincarnation...

Les deux coté sont gagnants: les uns récupèrent un système clé en main sans avoir à développer laborieusement le leur, et les seconds continuent à vendre leurs camelotes malgré un F-35 moribond. 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, Shorr kan a dit :

Je me pose aussi la question.

Le Tempest sera plus un concurrent du F-35 que de l'avion franco-allemand. Et je me demande comment vont le prendre les américains. 

Déjà les F-35 ne sera pas le succès à l'export qui'il était sensé être. L'US Navy le pousse doucement dehors, Il est menacé par la dernière version du F-15 au sein de l'Air Force, sans parler des avions sensés remplacer le F-22  et le B-2 qui vont absorber beaucoup de ressources  ; et le programme en général va en toute probabilité être réduit au minimum, même s'il laisse derrière lui un lourds passif à gérer.

Mais il a peut être une possibilité de se perpétuer : le Tempest pourrait hériter d'éléments du F-35, en particulier sa suite électronique. Une sorte de réincarnation...

Les deux coté sont gagnants: les uns récupèrent un système clé en main sans avoir à développer laborieusement le leur, et les seconds continuent à vendre leurs camelotes malgré un F-35 moribond.

Je vois davantage le Tempest comme une sorte de TSR-2bis. "Allez-y, financez, mettez le paquet, on vous soutient ! Ah mais en fait, contractuellement, vous ne vouliez pas acheter cent cinquante F-35 de plus ? Non ? Trop tard. Mais vous n'avez pas d'argent ? C'est pas grave, vous arrêtez le Tempest et on passe l'éponge... Oh vous n'avez plus d'argent pour soutenir votre propre industrie ? On la rachète à pas cher, rassurez-vous !".

Après... le F-35 n'est-il pas trop gros pour tomber ? Il y aura des F-15X (mais en même temps, Boeing doit être soutenu sinon c'est LM qui bouffe tout...) mais ils ne peuvent pas tout perdre.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Boeing doit travailler sur le prochain chasseur de supériorité aérienne en remplacement du F22 et F15. Les USA ne cherchent pas à avoir un seul avion et un seul constructeur.

Il remplacera l'eurofighter en Europe.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, kotai a dit :

Boeing doit travailler sur le prochain chasseur de supériorité aérienne en remplacement du F22 et F15. Les USA ne cherchent pas à avoir un seul avion et un seul constructeur.

Il remplacera l'eurofighter en Europe.

A qui et avec quoi comme €€€€€ ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, gargouille a dit :

A qui et avec quoi comme €€€€€ ?

Faut arrêter de chercher quand les gens sortent des affirmations comme ça sans éléments pour justifier.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, mgtstrategy a dit :

Le tempest est arrivé à Air Tatoo.

Vous précipitez pas, c'est la copie confirme du SCAF

Heu alors sachant que le SCAF du Bourget est arrivé après, ce serait plutôt l'inverse.

Et ce n'est néanmoins pas le cas non plus.

Il y a 4 heures, Shorr kan a dit :

Je me pose aussi la question.

Le Tempest sera plus un concurrent du F-35 que de l'avion franco-allemand. Et je me demande comment vont le prendre les américains. 

Déjà les F-35 ne sera pas le succès à l'export qui'il était sensé être. L'US Navy le pousse doucement dehors, Il est menacé par la dernière version du F-15 au sein de l'Air Force, sans parler des avions sensés remplacer le F-22  et le B-2 qui vont absorber beaucoup de ressources  ; et le programme en général va en toute probabilité être réduit au minimum, même s'il laisse derrière lui un lourds passif à gérer.

Mais il a peut être une possibilité de se perpétuer : le Tempest pourrait hériter d'éléments du F-35, en particulier sa suite électronique. Une sorte de réincarnation...

Les deux coté sont gagnants: les uns récupèrent un système clé en main sans avoir à développer laborieusement le leur, et les seconds continuent à vendre leurs camelotes malgré un F-35 moribond.

Non, le Tempest, biréacteur, a la prétention d'être sur le même marché que le remplaçant du F-22: le NGAD ou PCA.

Le NGF franco-allemand est concurrent du F-35 parce que s'il ne se fait pas les allemands prendront du F-35: la Luftwaffe est pour, et si l'Allemagne récupère assez de workshare (on a vu Airbus bosser avec LM récemment) ça passera comme une lettre à la poste.

Mais il est aussi concurrent du NGAD parce que le NGF ne peut que remplacer le Rafale en France, qui est déjà un avion "omnirôle". Donc le NGF se doit d'être soit l'égal du NGAD/PCA ET du F-35, soit une sorte d'entre-deux. Je pense pour ma part qu'on doit pouvoir faire 75% de ce que fait le NGAD pour le prix théorique-réel du F-35 (celui qu'il aurait du avoir si le programme avait été bien mené, soit supérieur au prix annoncé, et inférieur au prix réel).

Le problème du Tempest et du F-35 ne concerne que l'angleterre car non seulement le Tempest ne saurait être navalisé, mais en plus de ça dans une armée qui n'arrive plus à financer l'essentiel, deux chasseurs furtifs ça n'a aucun sens. D'où le BESOIN de coopérations qu'exprime BAE, enfin, avec tout le monde sauf les français bien entendu, parce qu'ils veulent garder leur rôle de maître d'oeuvre.

 

À mon avis le drone furtif FCAS-DP du traité de Lancaster House de 2010 n'aura servi qu'à ça depuis le début:
- examiner les savoirs-faire français
- déterminer qui des deux pays pourrait prétendre à la maîtrise d'oeuvre sur un programme commun

Et quand les anglais ont senti qu'ils n'étaient pas en position de force, ils ont fait marche arrière.

En aparté: ils ont déjà fait le coup dans les années 60 avec l'Atlantique 2! Ça ne devrait surprendre personne! Une fois de plus je trouve la naïveté française consternante.

 

Il y a 4 heures, Ciders a dit :

Je vois davantage le Tempest comme une sorte de TSR-2bis. "Allez-y, financez, mettez le paquet, on vous soutient ! Ah mais en fait, contractuellement, vous ne vouliez pas acheter cent cinquante F-35 de plus ? Non ? Trop tard. Mais vous n'avez pas d'argent ? C'est pas grave, vous arrêtez le Tempest et on passe l'éponge... Oh vous n'avez plus d'argent pour soutenir votre propre industrie ? On la rachète à pas cher, rassurez-vous !".

Après... le F-35 n'est-il pas trop gros pour tomber ? Il y aura des F-15X (mais en même temps, Boeing doit être soutenu sinon c'est LM qui bouffe tout...) mais ils ne peuvent pas tout perdre.

Exactement. A cela-près que désormais le UK n'a plus aucune porte de sortie. C'est la dernière planche de salut. Donc ils vont le soutenir mordicus jusqu'au bout.

Pour le "too big to fail", oui je pense aussi qu'à ce stade abandonner le F-35 serait impossible, MAIS il n'est pas dit que ces avions sortent plus tôt du service actif aux USA, et servent alors de réservoir de pièces pour ceux que les clients auront gardé plus longtemps.

Voir le cas du F-104!

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
7 hours ago, Patrick said:

 

À mon avis le drone furtif FCAS-DP du traité de Lancaster House de 2010 n'aura servi qu'à ça depuis le début:
- examiner les savoirs-faire français
- déterminer qui des deux pays pourrait prétendre à la maîtrise d'oeuvre sur un programme commun

Et quand les anglais ont senti qu'ils n'étaient pas en position de force, ils ont fait marche arrière.

En aparté: ils ont déjà fait le coup dans les années 60 avec l'Atlantique 2! Ça ne devrait surprendre personne! Une fois de plus je trouve la naïveté française consternante.

Et de l'autre coté de la manche ils racontent la meme histoire en sens inverse. :biggrin:

Se rapprocher ,tater le terrain, c'est le jeu...on ne conclu pas toujours!!!

Mais si au final nous avons de bon missiles en commun se ne sera pas si mal.

Une fois toute les coopérations sur de bon rail nous pourrons mettre le paquet sur le spatial.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, P4 a dit :

Et de l'autre coté de la manche ils racontent la meme histoire en sens inverse. :biggrin:

Ben ils peuvent raconter ce qu'ils veulent, les faits sont clairs: ce sont les anglais qui n'ont pas voulu mettre l'argent sur la table, pour plus tard mettre cet argent dans le Tempest tout en demandant des coopérations.. À partir de là...

Et pour les exemples du passé, c'est pareil, la grande majorité de refus de paiements et de développements viennent de Grande Bretagne.

Il y a 7 heures, P4 a dit :

Mais si au final nous avons de bon missiles en commun se ne sera pas si mal.

Et c'est un gros "si" parce que la GB va se retrouver sans missiles anti-navires pendant un certain temps et pourrait aussi bien acheter US, Norvégien... Il y a de très bons nouveaux missiles antinavires furtifs à longue portée, qui surclassent complètement le MM40 block3.

Et des programmes communs de missiles en Europe qui ont été annulés, ce n'est pas ça qui manque!

Actuellement le seul matériel issu d'une coopération qui arrive dans les forces, c'est le CTA40, et le développement commun a débuté en 1985! Il y a 35 ans!

 

Personnellement je n'ai plus aucune certitude.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, zx a dit :

il y a maintenant le scalp naval

Qui rentre en service: le Meteor et d'un certaine manière le PAAMS/Aster.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un Tempest hypersonique?  https://www.forces.net/news/fighter-future-could-british-jets-double-their-flying-speed

Je pense que la propulsion hypersonique c'est bien pour des missiles a usage unique. 

Par contre je pense que ce n'est pas viable pour des avions a usage regulier, bonjour les couts de maintenance.  Meme les americains ne sont pas assez riches pour entrenir des flotilles entieres

En plus cela n'a aucun sens avec la rumeur que la Suede va participer au tempest (l'annonce officielle devrait etre faite a RIAT selon les rumeurs).  Je vois mal les Suedois etre d'accod avec cette vision, eux qui priviligient des couts abordables et du monomoteur

A suivre...

Edited by Lordtemplar

Share this post


Link to post
Share on other sites

Qui dit hypersonique dit mur de la chaleur, avec son cortège de problèmes à résoudre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, Lordtemplar a dit :

Meme les americains ne sont pas assez riches pour entrenir des flotilles entieres.

La question c'est surtout ... pour quoi faire ... et la réponse c'est pas grand chose ...

Un avion il fait quoi a M5 ... il va en ligne droite ... a très haute altitude ... il brille dans la nuit comme la lune ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, kotai a dit :

En fait, vous êtes sûr que ce n'est pas vitesse de libération ?

De libération du Tempest ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

RAF Embarks On Hypersonics Push

https://aviationweek.com/defense/raf-embarks-hypersonics-push?NL=AW-05&Issue=AW-05_20190718_AW-05_700&sfvc4enews=42&cl=article_1&utm_rid=CPEN1000001204990&utm_campaign=20404&utm_medium=email&elq2=13559e6a21b34d44b16b98366e5dc3b4

 

si pb accès

LONDON—The UK Royal Air Force (RAF) will explore the feasibility of fielding a locally designed hypersonic weapon within four years and separately invest £10 million ($12.4 million) to develop and test military applications for the hypersonic propulsion systems in development by U.K.-based Reaction Engines, senior officials announced July 17.

The announcement moves the UK into the exclusive club of nations vying to develop hypersonic weapons and aircraft, joining China, France, Japan, Russia and the U.S. Although the RAF’s commitment stops short of a formal program of record, the moves are likely to provide a boost for weapons-maker MBDA UK and the national propulsion industry, including Rolls-Royce, as the RAF studies weapons and platform options for the Team Tempest next-generation fighter project.

The RAF’s Rapid Capabilities Office is pursuing the possibility of fielding an air-launched weapon with Mach 5 speed by 2023, said Air Vice Marshal Simon Rochelle, chief of staff-capability. “I have challenged my team—and we are working on this with some other people at this moment in time—to see whether or not we can generate a Mach 5 capability in four years,” Rochelle said, speaking at the Air and Space Power Conference in London. 

During his remarks, Rochelle displayed a ramjet-powered missile that appeared to be based on the Hypersonic Air-breathing Weapon Concept designed by Lockheed Martin. But Rochelle clarified later in a brief interview that the study is focused on UK-designed technology. He declined to elaborate on possible propulsion systems, such as ballistic missiles, ramjet-powered cruise missiles or boost-glide reentry vehicles.

The focus of the study is to identify an “affordable” solution, Rochelle said, again without elaborating.

The RAF has no history of developing hypersonic air-breathing cruise missiles, but as one of six national consortium members that developed the ramjet-powered, Mach 4 Meteor, MBDA UK may have technology that can be scaled up into a Mach 5-speed vehicle. 

Justin Bronk, a research fellow at the Royal United Services Institute, also said on the sidelines at the same event that he would guess that classified programs provide the RAF with the aerodynamic data required to scale up and design a Mach 5-class weapon rapidly. 

Such a weapon would provide extended range and speed as the UK seeks to make its fourth-generation fighter fleet relevant for decades more, even as the RAF continues to receive the Lockheed Martin F-35B and embarks on development of a next-generation fighter under the Tempest project. 

In his remarks, Rochelle noted that fourth-generation fighters still will account for 80% of NATO’s combat fleet by 2030, even as an increasingly sophisticated array of integrated air defense systems forces such aircraft to operate at much longer distances from their presumptive targets. 

“Imagine if all those aircraft on Day 1, Day 2 and 3 [of a conflict] are firing thousands of an affordable Mach 5 weapon system back into the fight,” Rochelle said. “It makes sure those [fourth-generation] aircraft stay leading-edge, and not waiting for Day 7 of combat.”

Simultaneously, the RAF has launched a two-year development and test program with Reaction Engines, which has designed an air-breathing, hypersonic engine called SABRE for future civilian manned aircraft.

The partnership is exploring how to apply the SABRE technology to existing supersonic engines and potential future platforms under consideration by Team Tempest, said Air Chief Marshal Stephen Hillier, the RAF chief of staff, who spoke at the same event. 

One goal is to identify potential technologies, such as the SABRE inlet precooler, that could be applied to make supersonic engines, such as the Rolls-Royce EJ200 for the Eurofighter Typhoon, more efficient.

“We shouldn’t then read into that or say we’re going to achieve a hypersonic Typhoon,” Hillier added. “There are many advantages besides achieving higher speed through the sort of technology that Reaction Engines has.”

Another goal is to evaluate potential hypersonic options for next-generation platforms. The Tempest project is not formally pursuing the design of a hypersonic aircraft, but it is possible that the family of systems envisioned by the program may have elements that require more than supersonic speed. 

An RAF press release described the £10 million investment in hypersonic propulsion as one part of the “technologies being developed in parallel with Project Tempest.”

“We will work through with the engine and find out, OK, what is its potential, and then, alongside Tempest, what do we want that platform to be and is there a proper congruence between the two?” Hillier explained.

The RAF plans to open a center of excellence focused on hypersonic technology, with Tempest partners BAE Systems and Rolls-Royce participating.

In a joint statement, BAE, Rolls-Royce and Reaction Engines said the investment will “allow us to focus on developing innovative technologies for increased aircraft performance and capability.”

Share this post


Link to post
Share on other sites

En lisant l'article de Forces.net, j'ai plutôt l'impression que c'est le journaliste qui fait le rapprochement entre le moteur hypersonique et le Tempest. Nulle part il n'est annoncé que le moteur hypersonique à l'étude sera destiné au Tempest. Qui plus est, quand on voit la maquette 1/1 de la bestiole, il ne donne pas du tout l'impression d'être taillé pour Mach 5 (certes, il pourra évoluer).

Edited by Deltafan

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,526
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Billou
    Newest Member
    Billou
    Joined
  • Forum Statistics

    20,935
    Total Topics
    1,330,839
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries