Bon Plan

Une "Union Européenne" ... vous pensez que ça à un avenir?

Recommended Posts

il y a 1 minute, mehari a dit :

J'aurais envie de dire que c'est un problème de plus de réglé mais chacun son point de vue, je suppose...

Ce n'est pas comme si l'édifice entier était déjà bancal et de plus en plus fragilisé. Plutôt que d'agrandir encore l'ensemble, mieux vaudrait déjà le stabiliser, lui donner un but, un sens.

Je n'ai rien contre la Macédoine et sa population mais si c'est pour se retrouver dans cinq ans avec un pays abandonné par le tiers de sa population, des élites corrompues jusqu'à l'os et dans dix ans des discours sur la méchante Europe qui opprime le peuple, ça ne présente aucun intérêt.

Et soit dit en passant, la Macédoine c'était tellement sans doute le coin le plus calme des Balkans, ou l'un des moins pires. Niveau problèmes locaux, il y avait aussi nettement plus urgent. Le Kosovo tiens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Balkans. Plus précisément, l'agenda d'élargissement actuel est Balkan occidentaux (Albanie, Bosnie-Herzégovine, Macédoine, Montenegro, Serbie, et Kosovo) plus la Turquie. Mais bon, pour la Turquie, personne ne se fait d'illusions, c'est au point mort voire en marche arrière. Le cas du Kosovo est assez particulier car il faut d'abord résoudre le conflit avec la Serbie, afin que le pays puisse être officiellement reconnu comme indépendant (cinq pays de l'UE ne reconnaissent pas encore le Kosovo comme état souverain : l'Espagne, la Grèce, Chypres, la Roumanie et la Slovaquie) et aussi le Kosovo n'a pas encore officiellement déposé de candidature, bien que ça soit leur intention une fois les problèmes résolus.

L'Europe de l'Est est l'agenda d'élargissement suivant, et concerne l'Ukraine, la Moldavie, et la Géorgie. Il était prévu de commencer à plancher dessus seulement après 2025 ; et vu la situation des trois pays (qui ont chacun un conflit avec des provinces séparatistes soutenues par la Russie), à mon avis, ça va devoir attendre bien plus longtemps que ça.

La question des Balkans est que ces pays sont petits et fragiles, et donc sensibles à l'influence de puissances rivales de l'UE, c'est à dire la Russie (très populaire notamment en Serbie) et la Chine (qui n'hésite pas à sortir le carnet de chèque pour se faire des obligés). Vu la situation géographique des Balkans, l'UE n'a pas envie d'avoir à cet endroit un pays qui échappe à son influence. Ce serait une épine dans le pied, un peu comme l'exclave russe de Kaliningrad.

Modifié par Kelkin
  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 11/01/2019 à 14:40, Julien a dit :

Les multinationales du CAC ne sont pas très sensibles à l'instabilité de la fiscalité Française car leurs opérations en France ne représentent qu'une partie de leurs activité, alors que la PME Française fournisseur de rang 3 ou 4 elle a souvent un unique client, en France, et toutes ses opérations sont en France également. Donc on ne peut dire que la fiscalité française n'est pas excessive sur les entreprises en prenant les dividendes du CAC comme argument, ça n'a aucune logique.

Quand à ta remarque sur les donneurs d'ordre qui pressurisent leurs fournisseurs, la réalité est bien plus complexe que ta caricature. Regarde par exemple le développement de la filière aéronautique en France dans le sillage d'Airbus. Toutes ces PME sont en effet sous pression au niveau des prix mais travailler pour Airbus leur a aussi permis de se développer de manière considérable et d'aller chercher des marchés qui leur étaient inaccessibles. Au final, Airbus a eu un impact très positif et les ont aussi forcer à se moderniser, à se regrouper, et être plus efficace, renforçant leur résilience aux cycles et la pérennité des emplois concernés.

On peut toujours s'en tirer par des pirouettes en vantant les mérites du "darwinisme" économique qui nous tire vers le haut, mais dans la réalité, le poids de la recherche de rentabilité à court terme est un poison pour l'économie et pour les gens. Non seulement en matière sociale, c'est un désastre, avec une inversion des courbes en cours, mais sur le strict plan technique, c'est un système sous perfusion permanente et qui ne profite qu'à une infime minorité en intra-bloc. Toute personne qui a un peu de culture socio-politique, sait comment se termine ce genre de dynamique. On en a un bon résumé en France actuellement, entre insurrection possiblement révolutionnaire et tentation autoritaire. Ce qu'on peut reprocher à l'Europe, c'est d'avoir verrouillé ce système. Quiconque lit les traités ne peut manquer de constater que tout est toujours balisé (par le biais de la sainte concurrence libre et (non) faussée) pour que la socialisation de l'économie soit quasi-impossible. C'est TINA. Qu'on soit favorable ou pas à l'économie néolibérale, c'est clairement un déni de démocratie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ne pas confondre culture sociopolitique et endoctrinement. Chercher à voir plusieurs facettes... Le Trorskysme est certes une très bonne école politique mais loin d'être la seule. Les exemples choisis ne valident que les raisonnnements de ceux qui les ont choisis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne sais pas si cela m'était personnellement destiné, mais je ne suis en rien trotskyste, au moins de formation. Politiquement, je suis jacobin de gauche. Et que je sache, avoir des convictions politiques n'empêche pas la lecture de l'histoire, même si elles privilégient un certain angle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Plus personne ne vante le darwinisme économique. Les économistes néoclassiques considèrent certes que chaque agent économique cherche à maximiser son profit (que ce soit à court ou long terme), mais aussi que l'Etat a un rôle d'optimisation sociale de ce profit à jouer (redistribution, protection sociale... Etant elles mêmes génératrices de profit à terme)

Et Trotskyste n'est pas une insulte (dans ma tête tout au moins, toutes mes excuses si ca a pu le sembler). Je souhaitais juste que nous voyions tous les angles...

Modifié par prof.566

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le problème n'est pas que ce soit une insulte ou non, mais que je le sois ou pas. Je préfère donc préciser.

Je préfère parler de néolibéralisme, comme terme générique, pour cerner le système actuel car il pioche un peu dans tous les courants libéraux. Quant à l'optimisation de l'allocation des ressources, qui est quand même chère aux tenants de ce magma idéologique, force est de constater que ça fonctionne plutôt dans un sens que dans l'autre et que oui, la socialisation par l'intermédiaire de l'Etat est bien mise en oeuvre, au profit essentiel d'une petite minorité. Le problème, c'est qu'il y a souvent un effet de seuil au delà duquel la cohésion sociale n'est plus assurée, ce qui nécessite une réponse politique. Si cette dernière ne va pas vers moins d'inégalités, elle tend à devenir autoritaire. Les libéraux économiques s'en satisfont fort bien en général.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Nicks a dit :

Je préfère parler de néolibéralisme, comme terme générique, pour cerner le système actuel car il pioche un peu dans tous les courants libéraux. Quant à l'optimisation de l'allocation des ressources, qui est quand même chère aux tenants de ce magma idéologique, force est de constater que ça fonctionne plutôt dans un sens que dans l'autre et que oui, la socialisation par l'intermédiaire de l'Etat est bien mise en oeuvre, au profit essentiel d'une petite minorité. Le problème, c'est qu'il y a souvent un effet de seuil au delà duquel la cohésion sociale n'est plus assurée, ce qui nécessite une réponse politique. Si cette dernière ne va pas vers moins d'inégalités, elle tend à devenir autoritaire. Les libéraux économiques s'en satisfont fort bien en général.

On peut aussi remonter aux sources, c'est-à-dire la Société du Mont Pèlerin en 1947. L'origine d'une hégémonie culturelle.

Citation

En réaction au keynésianisme de l'après 1945, les membres de la Société du Mont-Pèlerin souhaitent favoriser l'économie de marché et la « société ouverte » à l'échelle mondiale.

(...) La Société ne divulgue pas le nom de ses membres mais ceux-ci peuvent le faire. Pour devenir membre, il faut être invité par un adhérent puis être approuvé par le comité d'organisation. (...) Soutenus financièrement par de grandes entreprises, de nombreux membres ont créé des think tanks importants. (...) Pascal Salin, ancien président de la Société estime que plus de 100 instituts libéraux ont été créés par des membres.

(...) 

Cette organisation est la source de trois courants libéraux ayant des visions parfois très différentes de l'économie, de l'État et de la société, ce qui est parfois à tort amalgamé en une vision "néolibérale"
- L'école autrichienne, suivant la tradition de Carl Menger et de Ludwig Von Mises, dont l'un des plus éminents représentants dans la Société du Mont-Pèlerin est Friedrich Hayek.
- L'école de Chicago, portée notamment par Milton Friedman et George Stigler.
- L'ordolibéralisme, développé par Wilhelm Röpke et Walter Eucken.

En très gros et schématique, l'école de Chicago c'est les Etats-Unis, l'ordolibéralisme c'est l'Union européenne.

Bien évidemment, le traité de l'Union européenne de 2008 étant d'inspiration très fortement ordolibérale, l'ordolibéralisme s'impose à tous les pays membres jusqu'à ce que soit le traité soit très fortement réformé (nécessitant l'unanimité de ses 27 membres) soit le pays membre qui souhaiterait mener une autre politique économique sorte de l'UE.

Les ordolibéraux et autre mont-pélerinistes sont assez tranquilles, merci pour eux.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout à fait exact. Au sujet de la contre-révolution libérale, lire Serge Halimi, Le grand bond en arrière. Il y parle en effet de la société du Mont Pèlerin, entre autres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Statistiques des membres

    5 303
    Total des membres
    1 132
    Maximum en ligne
    cervantesxx
    Membre le plus récent
    cervantesxx
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20 462
    Total des sujets
    1 183 575
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets