Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

C'est (presque) inéluctable !


Recommended Posts

il y a une heure, Tancrède a dit :

Pas flatteuse, ma réplique....

Ma prédiction. Garantie d'arriver, c'est le futur absolument 100% certain:

Hey, c'est un Tancrède de fiction prêt à saisir la moindre occasion de faire une digression sur l'époque romaine, dans un univers parallèle qui se veut humoristique ! J'allais quand même pas en faire un Tancrède en stress post trumpatique prédisant la mort des démocraties, du petit cheval et même du bon fromage !  

Sinon , concernant ta prédiction 100% certaine, j’émets quand même une toute petite réserve car la recherche avance vite et il y a beaucoup de gens très fortunés qui trouvent leur vie tellement agréable qu'il aimeraient bien la prolonger, et qui placent plus d'espoir dans le pognon qu'ils déversent dans les startups biotech que dans le bon vieux concept d'une vie après la mort. C'est pas totalement délirant, et la possibilité que ça débouche un jour ou l'autre sur des trucs plus ou moins fonctionnels ouvrirait des perspectives aussi étranges que flippantes.  (Ah, ces trumps du futur aux corps immortels terrés dans des abris anti atomiques et à l'esprit sombrant toujours plus bas avec le temps, ces musks plus préoccupés par la transformation du soleil en géante rouge dans x milliards d'années que par la vie des grouillants qui le servent, ces kim jong truc dictateurs pour l'éternité.. )

 

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Tancrède a dit :

Ma prédiction. Garantie d'arriver, c'est le futur absolument 100% certain:

3240516443_1_5_hT4r3EsZ.gif

Fèque niouze ! Je veux dire (pour que tu comprennes) Falsae Famae

Je rappelle que tous ceux qui seront vivants lors du retour du Seigneur ne mourront pas. Or, "vous ne connaissez ni le jour ni l'heure". Il n'est donc évidemment pas certain que nous mourrons tous, il suffirait que le Second Avènement soit suffisamment proche dans l'avenir.

 

Citation

le fromage va perdre en goût et augmenter en prix

Pas en Corse.

Certaines choses ne changent jamais.

Asterix-en-Corse-fromage.jpg

 

  • Haha 4
Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Carl a dit :

"Je vous propose donc de discuter ici du futur, et plus précisément des choses qui VONT se produire. L'idée est de lister ce qui a une très forte probabilité de devenir réalité à moyen ou long terme, même si on ne sait pas exactement quand et comment, en expliquant bien entendu le raisonnement permettant de conclure à cette forte probabilité.

Bah ! Depuis le fil sur l'armée Romaine tardive du sus nommé Tancrede, mes certitudes se sont effondrées, elles, s'avérant d'authentiques falsae Famae :

Non ! l'Empire Romain d'Occident ne devait pas inéluctablement s'effondrer sous les coups des barbares et de la décadence !

Et depuis ce jour, mon esprit dérangé hante les fils et arcanes du net pour proposer les concepts les plus improbables pour contrer l'inéluctable

41BoGA2A49L._AC_SY400_.jpg

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Moi j'ai investi dans une entreprise qui propose des grilles en fer forgées. Je suis sur qu'il n'est pas loin le temps où une partie du bon peuple sortira de sa léthargie, ré-allumera le cerveau trop longtemps abrutis par la tv, pour au final monter à l'assaut de Versailles / l'élysée / Bruxelles. Je vous le dit le réveil est en marche, même si tout est fait pour le discréditer...

SUMMER COMING

summeriscoming_beach.jpg

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

On ne me cite pas dans le dialogue préalable, donc je boude. Et il faut aussi que je frappe Alexis pour son stéréotype vaseux sur le casgiu merzu, qui n'a pas fait tant de morts que ça depuis le Moyen Âge.

Sinon, je suis d'accord avec la vieille dans la caverne.

Link to comment
Share on other sites

9 hours ago, Alexis said:

 

Pas en Corse.

Certaines choses ne changent jamais.

 

 

Les néfastes agents de Lactalis sont partout, oeuvrant à leurs noirs desseins, tissant leur toile dans l'ombre. Et oui, même l'ombre des arbousiers. Les fromages forts sont sur leur liste. Tremblez, mortels aux palais solides. 

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, Ciders a dit :

On ne me cite pas dans le dialogue préalable, donc je boude

Certains avancent l'hypothèse d'un alzheimer précoce chez l'auteur (tellement de post et de posteurs, si peu de neurones), d'autres supposent une panne d'inspiration l'ayant stoppé dans son élan (ou une panne d'élan stoppant son inspiration pour les plus effrontés) , mais beaucoup préfèrent s'en tenir aux faits et estiment que c'est de la faute de Shorr kann qui n'a pas pu se retenir de faire une blague quasi godwinesque. On ne connaitra sans doute jamais la vérité :sad:

Il y a 21 heures, Tancrède a dit :

la Chine continuera la politique des nouvelles routes de la Soie et l'établissement d'un système de paiement bancaire alternatif (établissant un changement brutal des rapports de force), les menaces de moins en moins onéreuses et de plus en plus tentantes sur les câbles sous-marins et les satellites risquent de bouleverser la façon dont nous concevons les flux d'infos,(...)les médias traditionnels (et les parutions en ligne) vont continuer à morfler sur fond d'éclatement (avec risque de désagrégation) des scènes publiques dans les démocraties, ce qui induira un risque du retour d'une "parole officielle" et d'un contrôle accru des gouvernements sur la discussion en ligne (y compris privée)....

Et les USA qui font utilisent le dollar pour imposer leur volonté,  et espionnent sans vergogne les données que la planète stocke chez eux.

Et les chinois qui ont pris soin d'avoir chez eux tout les principaux services numériques pour pouvoir fonctionner isolés et sous contrôle étroit, qui concentrent l'industrie électronique du monde (et les terres rares), qui contrôlent fortement leur réseau interne et les entrées sorties  pour se protéger facilement et attaquer les autres sans contraintes, qui mettent au point le système d'information  des régimes totalitaires parfaits du futur et le vendront  clé en main à leur obligés (dépendances et backdoor incluses).

Et ca va forcément un jour ou l'autre finir en guerre froide entre ces 2 là, et je vois bien les USA tenter de la rejouer "monde libre" vs chine&co en nous forçant a rester dans leur système d'information à notre détriment (je vois mal l'UE faire bande à part et monter un vrai truc indépendant sans les US ). Et si ça pète, ou gèle fort d'un coup plutôt que progressivement, on va en prendre plein la tronche vu qu'il est clair qu'on n'anticipera rien de ce qui nous pend au nez étant donné nos énormes vulnérabilités. Et là, ça s'adaptera brutalement dans la douleur et la précipitation, donc de façon très dangereuse pour les valeurs démocratiques si elles tiennent jusque là.

Edited by Carl
Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, Carl said:

(je vois mal l'UE faire bande à part et monter un vrai truc indépendant sans les US )

De toute façon, autre prédiction, je vois mal l'UE faire bander qui que ce soit. A part ou en groupe. Ca la fout mal (si j'ose dire) pour rallier du monde autour de projets, même de grande urgence. Surtout avec ses tendances technocratiques/corpocratiques et très peu démocratiques. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

La prospective est une chose passionnante, la SF nous as bien servi de ce coté là.  Même si, par la force des choses, les auteurs changent un seul paramètre pour voir comment il affecte les autres.

Mais tous les bouleversements, technologiques (jusqu'à l'extrême de la singularité), économiques, géostratégiques, sociaux, ... me semblent, outre leurs interactions, dépendre fortement des conditions de vie sur Terre. De moi-même, je suis bien incapable de juger de la force et de la vitesse des changements à venir, et je m'en remets aux scientifiques. Il semble qu'ils soient de plus en plus nombreux à convenir que les choses risquent d'être plus graves que les "malheureux 2°. Ce changement pouvant connaître une accélération de nature géométrique. 

Pour moi, omettre ce nouveau "paradigme" obère quasiment toutes les prévisions faites. Car cela impacte tout, de la stabilité des sociétés à l'accès aux ressources en passant par le temps de voir les solutions techniques devenir mature.

Le mot effondrement revient souvent, je parlerai plutôt de déclin et de bouleversement, mais, pour prendre en exemple quelques cas cités au-dessus, je ne crois pas à:

L'accès à l'amortalité, la disparition des fromages de caractère, la continuation voir la propagation de "l'empire" chinois.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

 

Le pic de production pétrolière US de 1970 a déclenché un mouvement tectonique et donné le pouvoir à l'OPEP, et maintenant, tout le monde guette les signes d'affaiblissement de Ghawar et le moment où l'Arabie Saoudite se trouvera dans l'incapacité d'augmenter à volonté sa production, et commencera à perdre son pouvoir de régulation, et l'influence politique qui va avec.
En attendant, le niveau réel des réserves saoudienne est un des secrets les mieux gardés (L'AS déclare les mêmes réserves depuis 30 ans, alors que les découvertes ne compensent pas l'extraction).


Rem: le transport de certains fromages est interdit en cabine des avions pour raisons de sécurité. Et même bien enveloppés, ils n'échappent pas aux chiens dressés à la détection d'explosifs.

 

Link to comment
Share on other sites

Ma prévision : l’État du Kurdistan existera dans les 25 prochaines années, en empiétant sur l’actuelle Syrie, en conservant les territoires irakiens déjà acquis sous forme d’entité autonome constitutionnellement reconnue mais également ceux actuellement contrôlés et, et c’est probablement là qu’est l’hypothèse la plus osée, en ayant morcelé une partie de la Turquie.

 

(Évidemment, je simplifie un peu les situations, sinon ça reviendrait à vouloir écrire un bouquin)

 

Cette formation se fera de par la volonté acharnée des peuples, mais aussi et surtout parce que la situation en cours de développement actuellement dans la région incitera les occidentaux à les renforcer pour continuer de mettre la pression voire déstabiliser l’Iran, la Syrie et, et c’est nouveau, la Turquie.

 

 

L’Irak tout d’abord.

C’est certainement la prévision la plus simple à formuler même si elle reste très incertaine, tant la région autonomiste appelée « Kurdistan du Sud » par les kurdes eux-mêmes, même si ce n’est pas là bien évidemment son nom officiel, a démontré depuis 2005 sa volonté en la matière.

Cette région Kurde de 5 millions d’habitants comprend comme ville principale et capitale Erbil, Mossoul ne faisant pas partie de la région autonome mais des territoires nouvellement sous contrôle kurde. 

L’évolution de ses territoires nouvellement occupés est incertaine : Politiquement, la faiblesse politique en Irak a favorisé jusqu’à présent le maintien de ce contrôle, et les partis kurdes démontrent que dès lors qu’il s’agit de former un état kurde à part entière, ils savent parler d’une même voix (même s’ils s’entredéchirent ensuite à la première occasion). Il en a été ainsi de l’organisation du référendum d’indépendance en 2017, pour lequel les kurdes ont massivement voté oui.

Cependant, l’Irak, la Turquie et l’Iran ont très fortement réagi à ce référendum, l’Irak menant une violente campagne militaire pour reprendre Kirkouk et sa région, privant ainsi le Kurdistan Irakien de plus de 50% de ses revenus pétroliers.

La Turquie de son côté a menacé de « fermer les vannes » en coupant l’oléoduc de Bagdad à Ceyhan - principal transit du pétrole kurde avec 550 000 barils/jour (sur les 600 000 produits !) - dont Israël en acquiert près de la moitié, pendant que l’Iran a elle fermé sa frontière terrestre qui permettait d’acheminer le fioul kurde vers les marchés du Golfe.

Ces mesures ont fait largement reculer le Kurdistan Irakien sur la voie de l’indépendance et lui ont fermé sa première fenêtre d’opportunité, avec des USA qui ont décidé sur le terrain militaire de rester neutres.

La prise de pouvoir très récente par les iraniens en Irak pourrait changer la donne à moyen-terme (j’y reviens plus bas), le renforcement du gouvernement irakien en lui redonnant une véritable assise pouvant contrarier encore plus grandement les velléités d’indépendance, mais également inciter les USA à s’impliquer plus directement.

Cette autre force à l’oeuvre et favorable aux kurdes cette fois, le soutien des américains et des français entre autres aux kurdes, va se renforcer significativement dans les prochaines années, du fait de l’évolution des situations régionales. Cette démarche pourra se doubler de partenariats privilégiés sur l’exploitation et la vente du pétrole, toujours dans l’optique US de lui garantir un approvisionnement régulier par une région qu’elle « contrôle ».

Économiquement, le Kurdistan a pour principales ressources le pétrole, l’agriculture et le tourisme... et aucun débouché à la mer.

Un point de friction en devenir tant il sera essentiel à l’économie du Kurdistan irakien, tout comme celui possiblement sévère avec l’Irak dans le futur que celui lié à l’eau. Une grande partie de l’eau à l’origine des terres fertiles d’Irak provient des montagnes du Kurdistan. Comme il n’y a pas de barrage pouvant servir de menace potentielle pour et sur l’Irak, ce n’est pas forcément un problème à court terme, mais l’évolution du climat dans les 30 prochaines années accroîtra nécessairement les tensions.

 

 

L’Iran ensuite.

L’Iran a toujours eu une position très ferme vis-à-vis des kurdes, empêchant tout rapprochement entre les kurdes vivant en Iran et ceux d’Irak.

Aucun signe ne donne à penser que cette situation pourrait évoluer, tant la ligne politique iranienne est claire sur le sujet, et que les répressions de toute manifestation ont laminé les revendications Kurdes.

Il y a plus de 7,5 millions de kurdes habitant dans le « kurdistan iranien », terme là encore officieux utilisé par les Kurdes pour désigner la partie orientale d’environ 195000 km2 de leur territoire géographique et culturel (chiffre de l’office franco-kurde, 2001).

Le kurdistan iranien inclut des parties de la province d'Azerbaïdjan de l'ouest, du Kordestan, de la province de Kermanshah et de la province d'Ilam.

Le fait que la région autonome kurde en Irak augmentée des territoires actuellement occupés par les kurdes longe la majeure partie de la frontière iranienne et est en contact direct avec le « kurdistan iranien » entraîne nécessairement un durcissement des mesures du gouvernement chiite pour éviter toute tentation autonomiste, voire indépendantiste.

Seule la déstabilisation de l’actuel régime, soit par une révolte civile, soit par une guerre, pourrait possiblement changer la donne, mais ces 2 événements restent pour le moment sujets à caution, même si les USA, Israël et l’Arabie Saoudite paraissent oeuvrer de concert pour agir en ce sens. Tous les points de faiblesse pouvant être exploités dans cette optique (économie, droit de l’homme, libertés autres), les kurdes iraniens pourraient recevoir une aide en ce sens pour faire entendre leur voix et participer à la déstabilisation du régime en place, même s’ils ne semblent pas être de première force autre que leur nombre.

 

Comme manoeuvre défensive, les iraniens dans le même temps commencent à prendre significativement l’ascendant politique en Irak, ce qui leur permettra entre autres de limiter l’expansion kurde en Irak et de prévenir toute tentative d’influer sur les territoires iraniens.

 

 

La Syrie à présent.

La Syrie se retrouve dans la situation peu enviable de terre d’affrontement de grandes puissances par pays ou organisations interposées.

A ce titre, l’apparente victoire russe qui permet de maintenir Assad au pouvoir ne garantit en rien à ce dernier de pouvoir récupérer l’intégralité de son territoire jusqu’aux frontières d’avant la « guerre civile ».

En effet, la main-mise des russes sur la situation syrienne incite et renforce la détermination des américains et des alliés à soutenir les kurdes et à les aider afin de continuer à être une sérieuse épine dans le pied d’Assad.

Je n’exclus pas qu’ils soient un jour sacrifiés sur l’autel d’un accord entre alliés et russes mais pour le moment, ça ne semble vraiment pas à l’ordre du jour et à moyen terme encore très improbable.

Au mieux, ces régions seront apaisées et intégrées politiquement à la Syrie d’Assad (et sans doute un peu plus réduites que celles occupées par les Kurdes actuellement), au pire elles resteront des lieux d’affrontements permanents avec les forces gouvernementales syriennes d’une part, et turques d’autre part (je serais très surpris que les turcs et les syriens mènent des actions communes en ce sens, sauf à avoir définitivement trouvé une solution politique à la frontière nord-ouest préalablement.).

La phase la plus probable pour la Syrie sera d’en passer par une solution politique, à l’image de celle adoptée en Irak, solution qui sera fortement poussée par les occidentaux tant elle permet de maintenir la pression aussi bien sur la Syrie que sur la Turquie.

La volonté des kurdes d’avoir leur propre pays et le besoin de diversifier les circuits géographiques de vente de leur production pétrolière pour dérisquer l’unique débouché turque les inciteront à rapprocher « provinces »  syriennes et Kurdistan irakien à terme. Mais pour cela, l’indépendance du Kurdistan Irakien devra d’abord avoir été acquise et bien d’autres obstacles franchis, avant d’essayer de rendre indépendant le « Kurdistan syrien ».

 

 

La Turquie enfin.

Partant de l’hypothèse que la Turquie Otanienne vit ses dernières années, tant les positions entre Erdogan et les USA semblent irréconciliables, on se dirige tout droit vers un « affrontement » en Turquie. Celui-ci ne prendra bien évidemment pas la forme d’un affrontement militaire, mais plutôt de déstabilisations politiques ciblées.

Dans le pire des scénarios pour les USA, les turcs basculent définitivement du côté des russes et renforcent de fait leurs alliances avec la Syrie, l’Iran et dans une moindre mesure parce qu’elle semble circonstancielle, le Qatar.

Ce retournement d’alliance entraînera par réaction des actions politiques, de la CIA jusqu’au soutien ouvert à des opposants politiques, et si un assassinat ciblé n’est pas envisagé, alors les voies de déstabilisation les plus évidentes seront similaires à celles utilisées en Iran : l’économie tout d’abord, et la Turquie se saborde en la matière, créant un terreau particulièrement fertile à 5 ou 8 ans en ce sens pour un renversement de régime ; Les droits de l’homme ensuite, le modèle panislamiste prôné par Erdogan étant assez éloigné du modèle kémaliste auquel beaucoup de turcs avaient adhéré, et regrettent en partie (en majorité ?); les kurdes enfin, particulièrement revendicatifs et ayant vu une solution politique possible leur être refusée de la pire des manières, et qui sont du pain béni pour des occidentaux en recherche de perturbation de l’Etat turc.

Les kurdes de Turquie sont déjà structurés politiquement mais également formés aux opérations clandestines et à la résistance, et vont de fait très rapidement (ré-)obtenir un soutien massif efficace d’abord des Peshmergas mais aussi d’une agence étrangère, soit en direct soit via le Kurdistan Irakien et les zones syriennes contrôlées par les kurdes.

Le territoire en question est vaste (210000 km2, chiffre de l’office franco-kurde, 2001), représente plus du quart du territoire turc et comprendrait en 11 et 20 millions d’individus. Les capacités de déstabilisation sont donc conséquentes, et le retournement d’alliance Turquie favorisera l’avénement du pire des scénarios sur le terrain : la création par la révolte et un début de guerre civile d’une région séparatiste à 15 ans d’ici.

 

De là, le rapprochement avec les autres régions kurdes avec la volonté à terme d’un véritable État ne se fera pas sans heurts, mais aboutira d’une façon ou d’une autre, probablement dans un scénario similaire à ceux de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud, avec notamment une résurgence des tensions entre communautés, qui, liée à la farouche volonté séparatiste des kurdes et à leurs capacités militaires, finira par aboutir à un État de fait.

Les Kurdes n’ont pas tous les mêmes aspirations, bien évidemment, et il sera ensuite bien compliqué de maintenir une dynamique dans ce nouvel ensemble plus hétérogène qu’il semble au premier abord, mais l’alignement exceptionnel des planètes actuellement rend bien plus possible la création d’un vrai Kurdistan qu’il y a encore à peine 3 ans.

 

Le constat de la progression de l’influence iranienne au détriment d’Israël, des USA et de l’AS, ainsi que de l’éloignement progressif de la Turquie avec la constitution en contre-poids d’un arc Russie-Turquie-Iran (en soutien ou renforcé par la Syrie, l’Irak et le Qatar) est un pari bien trop risqué pour que les occidentaux le laissent se constituer sans tout faire pour en saper les fondations.

Les kurdes en sont un excellent cheval de Troie, déjà bien présents, bien motivés et bien entraînés. Toutes les pièces sont en place pour voir se développer un scénario de ce type.

De là à l’imaginer inéluctable dans son entièreté, c’est quand même s’avancer beaucoup.

Edited by TarpTent
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Autre prévision : Sarkozy se représentera à la présidentielle de 2022 face à Macron.

La droite sera toujours apathique, l’extrême-droite n’aura pas récupéré et devra encore attendre 5 ans que Marion veuille bien revenir, la Gauche sera toujours morcelée entre transparents et extrême-gauche mordante.

Sarko se verra en seul opposant crédible à Macron et le fera savoir sur tous les toits.

Link to comment
Share on other sites

Le 17/09/2018 à 02:25, WizardOfLinn a dit :

Le pic de production pétrolière US de 1970 a déclenché un mouvement tectonique et donné le pouvoir à l'OPEP, et maintenant, tout le monde guette les signes d'affaiblissement de Ghawar et le moment où l'Arabie Saoudite se trouvera dans l'incapacité d'augmenter à volonté sa production, et commencera à perdre son pouvoir de régulation, et l'influence politique qui va avec.

A partir de ce point de départ, je conseille l'excellent En panne sèche de Andreas Eschbach, auteur de science-fiction trop peu connu.

th?id=OIP.E3hkZi4W3THa7CfY6KjcAAAAAA&pid

Enfin quand je dis de la fiction :unsure: Ce moment-là arrivera bel et bien. C'est effectivement inéluctable.

 

Le 17/09/2018 à 09:46, TarpTent a dit :

Ma prévision : l’État du Kurdistan existera dans les 25 prochaines années, en empiétant sur l’actuelle Syrie, en conservant les territoires irakiens déjà acquis sous forme d’entité autonome constitutionnellement reconnue mais également ceux actuellement contrôlés et, et c’est probablement là qu’est l’hypothèse la plus osée, en ayant morcelé une partie de la Turquie.

Hmmmoui enfin il faudrait à ce nouvel Etat indépendant un protecteur puissant hein. Et stable. Et persistant dans ses choix, pendant des décennies - toutes qualités qu'on associe tout naturellement à Trump, soit dit en passant.

Parce que sinon, il risque de subir assez rapidement une version à au moins trois pays du genre de mésaventure vécue par la brave PolandBall plusieurs fois dans son histoire :dry: ...

"La politique d'un Etat est dans sa géographie", comme disait un Corse célèbre qui n'était pas Ocatarinetabellatchitchix.

th?id=OIP.CNLCqJgVG_Eo3KE9gcVaPQHaFT&pid

Mais bon, y a certains gestes qui se retrouvent, quand même...

 

Il y a 11 heures, TarpTent a dit :

Autre prévision : Sarkozy se représentera à la présidentielle de 2022 face à Macron.

(...)

 

Sarko se verra en seul opposant crédible à Macron et le fera savoir sur tous les toits.

Tu ne dis pas tout. Et pourtant le reste n'est pas difficile à deviner :

- Sarkozy sera opposé à Hollande, qui lui aussi se représentera

- Ainsi qu'à Le Pen, le père qui bon pied bon œil aura repris à sa fille les rênes du RN - trop mollassonne, Marine !

- Le débat de second tour sera l'occasion d'une belle performance hollandesque avec une remarquable figure de style "Moi réélu (...) Moi réélu (...) Moi réélu (...)"

Voilà de l'inéluctable, du gros qui tâche :tongue: !

En revanche, le retour de De Gaulle dans une nouvelle Opération Résurrection, porté sur les épaules des paras engagés dans Barkhane, ça ce n'est pas certain.

Juste une possibilité.

  • Like 1
  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Alexis a dit :

.

Hmmmoui enfin il faudrait à ce nouvel Etat indépendant un protecteur puissant hein. Et stable. Et persistant dans ses choix, pendant des décennies - toutes qualités qu'on associe tout naturellement à Trump, soit dit en passant.

Parce que sinon, il risque de subir assez rapidement une version à au moins trois pays du genre de mésaventure vécue par la brave PolandBall plusieurs fois dans son histoire :dry: ...

"La politique d'un Etat est dans sa géographie", comme disait un Corse célèbre qui n'était pas Ocatarinetabellatchitchix. 

 

:blink: je pensais pourtant que mon post, assez détaillé quand même, répondait en partie à cette question, même si ce n’était pas là le coeur de ma réflexion à la base... :huh:

 

Il y a 1 heure, Alexis a dit :

Tu ne dis pas tout. Et pourtant le reste n'est pas difficile à deviner :

- Sarkozy sera opposé à Hollande, qui lui aussi se représentera

- Ainsi qu'à Le Pen, le père qui bon pied bon œil aura repris à sa fille les rênes du RN - trop mollassonne, Marine !

- Le débat de second tour sera l'occasion d'une belle performance hollandesque avec une remarquable figure de style "Moi réélu (...) Moi réélu (...) Moi réélu (...)"

Voilà de l'inéluctable, du gros qui tâche :tongue: !

En revanche, le retour de De Gaulle dans une nouvelle Opération Résurrection, porté sur les épaules des paras engagés dans Barkhane, ça ce n'est pas certain.

Juste une possibilité.

 

Ce que je n’ai pas dit, c ‘est que celle-là n’est pas une prévision, juste un appât à trolls pour voir si ce fil a au final un quelconque intérêt avec des échanges constructifs ou bien si l’on y parle dans le vide. (D’autant que pour le coup, c’est vraiment un sujet dont je me tarte grandement.)

Mais merci pour ta contribution éclairante :sleep:

Edited by TarpTent
Link to comment
Share on other sites

Concernant les fondamentaux, on a quand même quelques quasi certitudes au niveau des évolutions démographiques sur les prochaines décennies (hors évènement décimateur majeur)

On avait 6,1G d'humains en 2000, on a 7.5G d'humains aujourd'hui , on aura pas loin de 10 Milliards en 2050, +80M/an en moyenne, +60% en 50 ans

Il y a un bon tableau sur https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_countries_by_future_population_(United_Nations,_medium_fertility_variant)

En asie, le pic chinois serait pour 2030 avec 1440M, le pic indien pour 2070 avec 1750M. En 2050, par rapport à aujourd'hui, on aura +300M d'indiens, +100M de pakistanais,  +50M d’indonésiens, +40M de philippins, +30M de bangladais, +20M de vietnamiens, +10M de malaisiens,... et -50M de chinois, -20M de japonais.

Aux USA, presque 400M en 2050, +60M d’américains US, surtout des hispanos et des asiatiques, les "blancs" passant sous les 50% (donc enfin une minorité à défendre ^^). Ailleurs dans le continent américain, +30M de mexicains, +20M de brésiliens, +10M d'argentins, +9M de Venezueliens (enfin, pas avec Maduro au pouvoir), +9M de guatemalais (ils vont manquer de place), +7M de canadiens, et des petits millions d'habitants en plus partout ailleurs

L’Europe, la seule zone qui stagne en nombre d'habitants, malgré un solde migratoire largement positif. En gros ça baisse en Allemagne, Portugal et dans toute l'Europe de l'est, augmentation ailleurs mais plutôt via l'immigration dans pas mal de pays. D'ici 2050, +7M d'anglais (faut voir selon le type de brexit), +5M de français, -10M de russes (surtout dans la partie européenne), -10M d'allemands, -5M de polonais (ils écoutent pas tant que ça le pape finalement ^^), -3M d'italiens,...

Au moyen orient, toujours d'ici 2050, +40M d'irakiens (doublement, puis re doublement entre 2050 et 2100), +12M de turques, +10M d'iraniens (avec probablement une bonne proportion de kurdes dans les nouveaux de ces 3 pays là, ça peut aller dans le sens de la prédiction de @TarpTent ), +20M d'afghans (oui, je les mets au moyen orient ceux-là), +10M de saoudiens (avec moins de pétrole pour financer ça, ça peut faire mal), +4M d’israéliens et +4M de palestiniens (=>ça va clairement pas s'arranger par là-bas)

Mais le plus notable, c'est que presque tout les pays africains hors Maghreb vont doubler en population entre 2020 et 2050 (+200% en 50 ans). +200M de nigérians (ils vont les mettre où ?), +100M de congolais (eux ont de la place, mais c'est déjà le chaos), +80M d’éthiopiens (ils vont bouffer quoi ?), +60M de tanzaniens, +50M d'égyptiens, +50M d'ugandais, +50M d'angolais, +40M de kenyans, +40M de soudanais, +35M de nigeriens....et plein d'autres pays avec des dizaines de millions d'habitants en plus. Et l'ensemble est censé presque doubler encore entre 2050 et 2100.

----------------

Du coup, petite prédiction pessimiste pour l’Afrique. Au niveau purement alimentaire, ça va faire un paquet de bouches en plus à nourrir dans le monde, et surtout en Afrique. Ce serait gérable en théorie vu que l’Afrique à encore beaucoup de terres non cultivées et est encore très loin des rendements modernes sur les terres déjà cultivées. Mais avec autant de régimes instables, c'est déjà pas gagné dans la situation actuelle, et je vois mal la plupart des pays africains gérer correctement l'explosion de leur population. Et cette augmentation mondiale de population  va aussi engendrer plus de consommation d'énergie de de rejets de CO2, qui va accélérer le réchauffement climatique et empirer ses effets négatifs déjà presque inévitables sur la production agricole mondiale et surtout africaine d'ici quelques décennies. Et là on va avoir de très vilains cercles vicieux à base de famines, de flux migratoires incontrôlables, de déstabilisation et conflits,... Un sacré merdier en perspective :sad:

Edited by Carl
fautes ortho
  • Sad 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, Carl a dit :

Concernant les fondamentaux

- Il y a des indicateurs intéressants en matière de réchauffement climatique. Les scénarios les plus pessimistes (RCP 8.5 et 6.0) induisent une disparition de l'agriculture actuelle de 60% et des espèces marines de 97%... et au moment où l'Inde atteint son pic démographique, en 2070 donc, c'est aussi la période qui va devenir invivable pour la région du fait des températures et du stress hydrique beaucoup plus important qu'aujourd'hui.  Du coup, soit ces taux de population seront atteints, mais la plus grande démocratie du monde n'en sera peut-être plus une, soit ils ne le seront pas, à mon sens. 

- On va revenir à moins de projection de forces concernant l'armée, au profit d'une grosse composante gendarmerie (ou police si Bruxelles passe par là) bodybuildée car les réfugiés climatiques et alimentaires, victimes de la désertification, vont créer une nouvelle vague de mécontents et d'instabilités en France. Mais ce sera l'apanage de tous les pays ouest-européens. 

- L'économie française ressemblera encore plus à l'économie argentine (lent mais insidieux étouffement). 

- Les fromages n'ont déjà plus de goût, dans leur majorité, et ceux qui en ont encore un peu ont déjà vu leur prix augmenter (les bonnes choses prennent du temps et le temps c'est de l'...).

- Marine ne sera jamais présidente, Sarkozy c'est moins sur. 

- Les zadistes vont s'emparer de la dynamique vegan et créer des zones sans boucherie, après les zones sans aéroport.

- La France va abandonner sa dissuasion nucléaire quand la question du remplacement des SNLE3G va se poser, sur demande de l'Allemagne en échange d'un bouclier contre l'emballement des taux d'intérêt et d'une DAMB dont elle aura le contrôle puisqu'elle se peut permettre d'en financer une large partie.  Mais Naval Group en sera à faire passer la pilule d"un programme de FTM (frégates de taille médiocre) pour faire oublier le succès mitigé du programme FTI, donc tout va bien :ph34r:

Edited by Rémy
Link to comment
Share on other sites

Vous êtes tous de gros pessimistes - il n'y en a pas un pour sauver l'autre.

Que l'Afrique et les proche et moyen-orient soient mal barrés c'est sur. On peut ajouter l'amérique centrale et du sud et envisager de gros ennuis aux Etats Unis. Et dans une moindre mesure dans tout le reste du Monde. Il n'y aura pas de coupe du Monde de foot au Qatar et les JO de Paris seront les derniers.

En effet jje pense que le réchauffement climatique va rapidement prendre le dessus sur tout le reste et obliger à des mesures drastiques d'autant que les gouvernements issus des futures élections le seront pour cela.  J'imagine dont une monté en puissance des gouvernements verts en Europe.

Les USA vont devoir s'auto réguler et se remettre en cause s'ils ne veulent pas être au banc du Monde - les Néo-conservateurs et autres ultra-libéraux - chantres du pétrole  vont devoir mettre de l'eau dans leur vin d'autant que la matière va se raréfier... mais, même si elle se raréfie, le changement climatique va pousser à une utilisation bien moindre des énergies non renouvelables. Ceux qui exploitent le pétrole, gaz et charbon vont devoir se calmer et pas qu'un peu sous la pression (atmosphérique).  Une crise économique de grande ampleur est à envisager d'ici 15 ans.  le Monde entier va devoir tourner au ralenti.

Boeing en tête tous les grands avionneurs  vont revoir drastiquement leur prévisions à la baisse et des faillites sont à envisager.

L'ensemble de l'économie mondiale qui repose sur le business et les échanges va devoir se trouver un autre système qu'elle le veuille ou pas avec l'effet domino que cela va engendrer.  En Afrique ça va être vite le bronx et l'anarchie (type madmax) - les monarchies du Golfe vont se trouver sur le fil du rasoir tant qu'il restera des pétrodollars....  mais les réserves vont vite se volatiliser surtout que le dollar ne vaudra guère plus que le pesos.  Augmentation de la piraterie sur tous les océans et autour des gaz/oléoduc. Diminution drastique du commerce international à envisager pour une production et un commerce de proximité dans la mesure du possible.

L'Europe risque de se trouver dans la position de l'empire romain du IIIeme siècle.... cerné par des hordes de peuples migrants. Les USA en pleine décomposition auront assez à faire avec eux-mêmes - les différentes communautés et autres groupuscules armées vont enfin pouvoir utilise l'arsenal accumulé depuis tant d'année et un gouvernement militaire se mettra en place. Au Mexique  et en Amérique centrale la corruption et l'anarchie seront de mise - simplement avec un peu plus d'ampleur (style Somalie). En Amérique du Sud seuls  le Chili et le Pérou limiteront la casse mais le Bresil, l'Argentine et les autres feront un gros bon en arriere....

L'empire du Milieu va essayer de survivre et y arrivera mais à quel prix ! 

La population mondiale  va rapidement décroitre après 2040  pour repasser sous les 2,5 milliards  et 2,5 milliards de bouches affamées.

Mais je pense que l'Humanité survivra après cette crise sans précédant dans son histoire

 

Edited by Lezard-vert
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,642
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mobius1
    Newest Member
    Mobius1
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...