Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Politique étrangère de la France


Recommended Posts

il y a 3 minutes, pascal a dit :

et si c'était plutôt à cause de çà:

"Dans le cas de l’Algérie, entre janvier et juillet 2021, la justice française a en effet ordonné 7731 obligations de quitter le territoire français et seulement 22 sont repartis chez eux, soit à peine plus de 0.2%. Et ce constat s'explique notamment par le fait que l’Algérie refuse de délivrer des laissez-passer consulaires, un document sans quoi une expulsion ne peut pas être exécutée. Cette année sur les 8000 demandes faites par Paris seule une vingtaine a été obtenue. Un chiffre qui a fait bondir Emmanuel Macron à plusieurs conseils de défense cet été. 

Après avoir tenté plusieurs approches, le dialogue, le conditionnement des aides au développement, et enfin les menaces, l’exécutif est finalement passé aux sanctions. Une décision prise secrètement il y a tout juste un mois, à bas bruit. Le chef de l’État a décidé de diviser par deux le nombre de visas délivrés pour l’Algérie et le Maroc, et de 30% pour la Tunisie, en prenant 2020 comme année de référence. Car ces trois pays ne jouent pas le jeu et refusent en réalité ce qu'ils considèrent être un chantage de Paris. "

"C'est une décision drastique, c'est une décision inédite, mais c'est une décision qui est rendue nécessaire par le fait que ces pays n'acceptent pas de reprendre des ressortissants que nous ne souhaitons pas et que nous ne pouvons pas garder en France"

Et si "avant" on avait eu pour ligne de conduite de ne pas les expulser en vue de les renvoyer chez eux ? ...

Je repete c’est un probleme qui existe depuis plus de 15 ans. Je sais lire et surtout j’ai bosser sur la question sous sarkozy … la reponse a l’epoque avait ete de mettre des centre de retension administratif qui n’ont rien changés  pour cette raison, puis de soustraiter le probleme au pays du sud de la mediterranee. Entre la guerre avec kaddafi et le maroc qui laissait les migrants en pleins desert, ca a pas duré tres longtemps non plus. 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Paschi a dit :

"C'est une décision drastique, c'est une décision inédite, mais c'est une décision qui est rendue nécessaire par le fait que ces pays n'acceptent pas de reprendre des ressortissants que nous ne souhaitons pas et que nous ne pouvons pas garder en France", a expliqué Gabriel Attal, confirmant une information révélée plus tôt par Europe 1.

Cette décision est motivée par le fait que les pays du Maghreb refusent de délivrer des laissez-passer consulaires pour reconduire certains migrants dans leur pays d'origine les élections approchent a ajouté le porte-parole.

Corrigé.

Ne me remerciez pas, Monsieur le porte-parole :happy:

 

il y a 56 minutes, Shorr kan a dit :

Peut être parce que les élections approches et que le thème principal de celle-ci sera imposé par un certain polémiste aux ambitions présidentielles et dont c'est le dada depuis de nombreuses années...

Qui disait déjà "Je pense que la présidentielle se joue autour d'une idée, d'une question. Il faut imposer sa question et avoir sa réponse:huh: ?

Madame M : "Attention je ne suis pas si modérée qu'on l'a dit, hein. Ah non oubliez ce que je vous disais j'suis pas modérée en fait"

Monsieur E : "Pas la peine de l'élire voyons, puisque vous m'avez déjà"

 

Bon ce post est peccamineux, je suis en plein HS, je vais réciter trois Pater et deux Ave et je recommence plus.

... On reste sur la politique étrangère de la France, donc :smile: ?

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, pascal a dit :

et si c'était plutôt à cause de çà:

"Dans le cas de l’Algérie, entre janvier et juillet 2021, la justice française a en effet ordonné 7731 obligations de quitter le territoire français et seulement 22 sont repartis chez eux, soit à peine plus de 0.2%. Et ce constat s'explique notamment par le fait que l’Algérie refuse de délivrer des laissez-passer consulaires, un document sans quoi une expulsion ne peut pas être exécutée. Cette année sur les 8000 demandes faites par Paris seule une vingtaine a été obtenue. Un chiffre qui a fait bondir Emmanuel Macron à plusieurs conseils de défense cet été. 

Après avoir tenté plusieurs approches, le dialogue, le conditionnement des aides au développement, et enfin les menaces, l’exécutif est finalement passé aux sanctions. Une décision prise secrètement il y a tout juste un mois, à bas bruit. Le chef de l’État a décidé de diviser par deux le nombre de visas délivrés pour l’Algérie et le Maroc, et de 30% pour la Tunisie, en prenant 2020 comme année de référence. Car ces trois pays ne jouent pas le jeu et refusent en réalité ce qu'ils considèrent être un chantage de Paris. "

"C'est une décision drastique, c'est une décision inédite, mais c'est une décision qui est rendue nécessaire par le fait que ces pays n'acceptent pas de reprendre des ressortissants que nous ne souhaitons pas et que nous ne pouvons pas garder en France"

Et si "avant" on avait eu pour ligne de conduite de ne pas les expulser en vue de les renvoyer chez eux ? ...

Corrige moi si je me trompe mais il me semble que les pays du Maghreb (enfin pas qu'eux) ont toujours été un peu réticents à reprendre leurs nationaux. Mais il semblerait que là, Alger a poussé le bouchon un peu loin, ce qui a obligé les autorités Françaises à réagir.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Alexis a dit :

Corrigé.

Ne me remerciez pas, Monsieur le porte-parole :happy:

 

Qui disait déjà "Je pense que la présidentielle se joue autour d'une idée, d'une question. Il faut imposer sa question et avoir sa réponse:huh: ?

Madame M : "Attention je ne suis pas si modérée qu'on l'a dit, hein. Ah non oubliez ce que je vous disais j'suis pas modérée en fait"

Monsieur E : "Pas la peine de l'élire voyons, puisque vous m'avez déjà"

 

Bon ce post est peccamineux, je suis en plein HS, je vais réciter trois Pater et deux Ave et je recommence plus.

... On reste sur la politique étrangère de la France, donc :smile: ?

HS ou pas...

Révélation

 

source-3.gif

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Shorr kan a dit :

Peut être parce que les élections approches et que le thème principal de celle-ci sera imposé par un certain polémiste aux ambitions présidentielles et dont c'est le dada depuis de nombreuses années...

Il doit y avoir de ça, mais j'ai toujours eu aussi dans l'idée que la France essayait de discuter avant de sanctionner. Ca fait peut-être trop longtemps qu'il y a dialogue de sourd, et en à un moment donné... surtout en effet quand des élections approchent... 

A coté de ça on a fait preuve de bonne volonté pour l'Europe, pour l'OTAN, pour la Turquie, pour la Suisse, pour l'Australie,... faut bien que ça s'arrête à un moment donné

Edited by rendbo
  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Respectant sa promesse de campagne de 2017 le président français Emmanuel Macron vient de restituer des oeuvres des trésors d'Abomey pillées durant les conquêtes coloniales au Bénin. Parmi ces objets on retrouve les statues totem de l'ancien royaume d'Abomey et le trône du roi Béhanzin, qui ont été volé durant le sac du palais d'Abomey en 1892. Marie Cécile Zinsou, président de la fondation artistique Zinsou, félicite le président français pour cette décision, et espère que cela va accélérer les autres initiatives de restitutions du patrimoine africains. La prochaines campagne française de restitutions va concerner la Côte-d'Ivoire.

Actuellement la Belgique et Allemagne ont aussi entamé des procédures de restitutions avec la République Démocratique du Congo et le Nigéria. Ainsi la Belgique pourrait bien restituer près de 40 000 objets du patrimoine à la RDC, toutefois ces derniers demandent des aides aux belges pour conserver cette importante collection. De son coté l'Allemagne envisage de restituer 1100 statuettes au Nigéria d'ici l'année prochaine.

Link to comment
Share on other sites

220px-Royaume_du_Danhom%C3%A8_1894.svg.p

source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Royaume_du_Dahomey

Ces monarques d'Abomey n'étaient pas très populaire à Porto-Novo semble-t-il :

https://journals.openedition.org/gradhiva/987 (2007)

Le journaliste du Monde illustré rapporte que « lorsqu’on l’a apportée à Porto-Novo [la statue de Glélé, père de Béhanzin] , les sujets du roi Toffa [le roi Toffa était roi de Porto-Novo. Il fut par ailleurs élevé avec Béhanzin], reconnaissant la figure de l’ennemi qui les avait si fort maltraités, se mirent à le larder de coups de sabre, si bien qu’en peu de temps la tête se trouva dans un piteux état ».

Il semblerait que le roi Béhanzin ait pris soin de protéger certaines oeuvre :

Les militaires [français] saisissent une première série d’objets dans les palais, dont trois grandes statues royales et quatre portes que « Béhanzin et ses fidèles […] avaient enfouies dans le sol »

mais que son souci de protection du patrimoine n'ai pas été puissant au point de le faire renoncer à incendier son propre palais :

Le 17 novembre 1892, sous les ordres du colonel Dodds, les Français entrent à Abomey où les palais royaux, répartis sur quarante-quatre hectares, sont en feu : Béhanzin a déclenché l’incendie avant de prendre le maquis.

Ils avaient quelques coutumes fort sympathiques :

https://www.persee.fr/doc/cea_0008-0055_1967_num_7_25_3088 (1967)

Le culte des ancêtres royaux se distinguait des autres cultes ancêtres tout particulièrement sur deux points tout abord par importance des cérémonies qui leur étaient dédiées ensuite par la qualité des victimes qui leur étaient offertes : il agissait de victimes humaines. Quelles étaient ces victimes ? Burton et Skertchly affirment il agissait en majeure partie de criminels condamnés mort mais il semble bien que les Dahoméens leur aient affirmé ceci afin éviter leurs remontrances et tous les autres témoignages européens et autochtones affirment qu'il s'agissait en majeure partie de prisonniers de guerre.

Quelle était ampleur de ces sacrifices ? Lors des Coutumes annuelles les témoignages les plus dignes de foi indiquent de trente quatre-vingts victimes Cependant les Grandes Coutumes marquant les interrègnes étaient beaucoup plus sanglantes les victimes dépassant probablement le chiffre de cinq cents. Les informateurs d'Herskovits, membres de la famille royale, mentionnent de nombreux sacrifices privés accomplis derrière les murs du palais hors de la période des Coutumes : selon eux deux esclaves étaient sacrifiés chaque matin et des victimes peu nombreuses étaient offertes en diverses occasions lors de l'heureuse conclusion de transactions commerciales, pour marquer l'établissement d'un nouveau marché, à l'occasion de érection un nouveau palais quand on creusait un puits au moment des départs et des retours des expéditions guerrières etc.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Royaume_du_Dahomey#Une_puissance_régionale_basée_sur_le_commerce_des_esclaves_(1740-1880)

Le royaume du Dahomey fonde sa prospérité du XVIIe à la première moitié du XIXe siècle sur le commerce des esclaves. Vers 1750, le roi Tegbessou vend ainsi chaque année plus de 9 000 esclaves aux négriers. On estime que ses revenus sont quatre à cinq fois plus élevés que ceux des plus riches propriétaires terriens d'Angleterre.

Les années 1850 voient le développement d'Abeokuta, une ville vouée à la protection des populations des raids du Dahomey10, et l'application d'un blocus naval par les Britanniques en 1851 et 1852 pour stopper le commerce d'esclaves. Ghézo est contraint d'arrêter les raids et accepte de mettre fin au commerce d'esclaves.

La zone côtière est contrôlée par les Français dans les années 1870 et 1880, la France obtenant un accord avec le roi Glélé en 1878 pour transformer le port de Cotonou en protectorat. « Le premier résident au Dahomey fut le lieutenant-colonel d'infanterie de marine Disnematin-Dorat, nommé par décret du 14 avril 1882. Il avait sous son autorité Porto-Novo, Cotonou et les Popos. Il eut à se débattre contre les intrigues des Anglais, Portugais et Allemands, ses voisins, qui excitaient le roi Glé-Glé contre nous ». En 1883, la France fait de même avec les chefs de Porto-Novo, un rival du Dahomey.

Lorsque Behanzin (1889-1894) prend le pouvoir, il commence des raids sur les protectorats français et conteste l'accord de cession de Cotonou. Les Français répliquent en lançant la Première et Seconde Guerre du Dahomey entre 1890 et 1894. Les troupes françaises du général Alfred Dodds capturent et déportent le roi Behanzin, annexent cette région et installent Agoli-Agbo comme roi. Lorsque celui-ci résiste aux tentatives d'imposition françaises, les Français dissolvent le royaume et exilent Agoli-Agbo. Il est autorisé à retourner dans la région en 1910, à des fins cérémonielles.

https://www.rfi.fr/fr/podcasts/reportage-culture/20210327-le-trône-du-roi-béhanzin-œuvre-emblématique-de-l-art-africain (27 mars 2021)

00:56 En 2004, un des descendants d'Henri Rieunier [ministre de la marine] va mettre ce trône en vente chez Sotheby's à Paris et Lionel Zinsou (...) l'acquiert. Dès 2006, il va être exposé à Cotonou à la fondation Zinsou où il va être admiré par près de 275 000 visiteurs.

02:28 « Un siècle plus tard, le roi Béhanzin figure au rang des plus grands héros de la lutte pour l'indépendance du Bénin ».

https://www.lepoint.fr/culture/biens-culturels-mal-acquis-benin-la-bataille-de-l-art-page-2-31-07-2017-2147162_3.php (31 juillet 2017)

Les vitrines sont poussiéreuses, les ampoules, une denrée rare. Les merveilles, comme le trône de Ghézo posé sur des crânes humains, sommeillent dans une chaleur intenable. Surtout, on admire des copies de pièces majeures qui ont disparu. Comme le Goubassa, glaive et chef-d'œuvre de ferronnerie où sont sculptées, en miniature, les armes de l'époque. « Une commande du roi Glélé. On le pointait vers la localité où on voulait faire la guerre. C'était l'une des pièces les plus représentatives », se lamente Gabin Djimassé, dans son bureau sans climatisation de l'office du tourisme d'Abomey, qu'il dirige. « Il n'y a pas eu effraction, la porte était ouverte et la vitrine a été soulevée », confie-t-il. En 2011, on a constaté la disparition de 306 pièces par rapport au registre. Certaines ont peut-être été rongées par le temps.

Mais les musées, qui ne touchent pas de subvention de l'État, lui reversent en plus une part des maigres recettes. Vendre des pièces représente pour le personnel un complément de revenus facile. Djimassé concède que, longtemps, la culture a été le cadet des soucis du Bénin. En 1970, une convention de l'Unesco contre « l'importation, l'exportation et le transfert de propriété illicite de biens culturels » a été adoptée par Paris, qui l'a ratifiée en 1997. Cotonou a suivi en... mars 2017, elle est effective depuis juin.

Les statistiques de fréquentation du palais d'Abomey sont sans appel : 13 000 visiteurs en 2015, dont 2 073 adultes étrangers et 582 enfants, 7 012 adultes béninois et 2 643 enfants.

Les objets du Dahomey sont si peu prisés qu'ils échouent sur les marchés. Djimassé rachète ce qu'il peut, jusque dans les familles, sans aide. Sa remise cadenassée est un crève-cœur. Les oiseaux ont élu domicile dans le toit et les fientes balafrent les visages des bocios, fétiches en bois entassés par dizaines. Le climat s'est chargé d'en amputer certains. Cet abandon de l'État met Romuald Hazoumè, sculpteur de renommée internationale, en rage. « Tin n'a qu'à s'installer ici un an, il verra comment fonctionne la culture. Nos politiques n'ont jamais rien fait. Tous les artistes béninois depuis cinquante ans, comme Angélique Kidjo, sont passés par le Centre culturel français, nous-mêmes on n'a pas été capables. Heureusement que ces biens ont été conservés en France. S'ils avaient été vendus à des collectionneurs américains, à quatorze heures d'avion, personne ne pourrait les voir. Là, on peut les faire revenir pour des expositions. S'ils rentrent, qui garantira leur sécurité ? Nous les avons perdus une fois, je ne veux pas qu'on les perde définitivement. Ce ne sont pas les collections privées qui manquent, on n'a qu'à les restaurer. La priorité, ça devrait être de restaurer les maisons afro-brésiliennes de Ouidah et de Porto-Novo. »

L'Agence de promotion du patrimoine et du développement touristique, liée à la présidence et dirigée par José Pliya, a imaginé sept chantiers pharaoniques pour 600 milliards de francs CFA (915 millions d'euros). Parmi eux, le parc national de la Pendjari, futur « parc de référence de l'Afrique de l'Ouest », après importation de rhinocéros blancs et noirs. Coût : 77 millions de dollars (67,4 millions d'euros). À Ouidah, le fort portugais et les maisons seront réhabilités, une réplique de navire négrier conclura la route des Esclaves (523 millions de dollars, 459 millions d'euros). Et deux musées seront construits à Porto-Novo (arts vaudous) et Abomey. « Ce sera un musée narratif. Comment le touriste comprend-il cette shakespearienne histoire des rois ? s'enflamme Pliya, par ailleurs dramaturge. On va faire des animations en 3D, un théâtre de verdure... Là et à Porto-Novo, les cahiers des charges incluent des départements pour les objets restitués. »

Léonce Houngbédji, fondateur du Parti pour la libération du peuple d'opposition, fulmine : « Beaucoup de ces projets existaient déjà et il faudrait avoir les budgets ! Pour les Béninois, la priorité, c'est le social. Ils ont faim. Leur problème ce sont les déguerpissements. » Début janvier, les trottoirs ont été dégagés des commerçants informels et « bonnes dames ».

  • Thanks 3
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Bonjour, on m'a recommandé une vidéo sur une présentation au Congrès espagnol des députés par le colonel Pedro Banos (spécialiste en géostratégie, défense, sécurité, terrorisme djihadiste et renseignement. Depuis 2012 il est en situation de réserve) il était chef du contre-espionnage et Sécurité de l'armée européenne à Strasbourg.
Il a retenu mon attention et c'est pourquoi je vous demande où je pourrais obtenir plus d'informations à ce sujet sur le commentaire suivant à la minute 42:30, je recommande de mettre à partir de 42:10 « La guerre en Irak de 2003 était très dirigée contre la France, en fait sapin contre la France a été l'une des raisons de l'invasion de l'Irak,
Je m'excuse si le commentaire n'est pas bien compris
Les salutations

https://www.youtube.com/watch?v=AByqjlbwZwE

  • Like 2
  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

Je ne pense pas que ce fut le but premier, mais ça faisait certainement partie des "bonus" de l'opération, en effet. Du moins du point de vue anglo-saxon.

Avant la guerre, Total possédait de nombreuses concessions en Irak. Je me souviens que Shell ou BP, l'un des pétroliers anglais, avait fait du lobbying très fort en faveur de l'engagement du Royaume Uni dans cette coalition en arguant que si le RU ne participait pas, il y avait un "risque" que Total soit autorisé par les Américains à garder ces concessions.

Pour les motivations de l'Espagne, je ne pourrais pas dire.

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 14/11/2021 à 13:14, Tetsuo a dit :

Néanmoins, ils posent la question :

on reste ou pas ? 

https://www.dedefensa.org/article/notes-sur-la-france-et-lotan-circa-2022

La conclusion me semble juste. Sortir de la structure intégrée est une évidence, demeurer dans l'alliance atlantique est souhaitable pour deux raisons :

- Parce qu'en sortir serait dire à un certain nombre de pays "nous ne sommes plus vos alliés", ce qui serait un acte inamical que rien ne justifierait. Rester dans le traité n'oblige d'ailleurs pas à grand chose, voir la rédaction du fameux Article 5

- Parce qu'y rester permet de s'opposer à l'une ou l'autre stupidité éventuelle. En 2008, c'est Paris et Berlin qui se sont opposés aux projets de l'administration Bush d'intégrer Ukraine et Géorgie à l'alliance atlantique. La prochaine fois que quelqu'un aura une idée stupide, il ne faut pas laisser aux seuls Allemands la responsabilité de dire "Nein", ce serait d'ailleurs peut-être trop difficile pour eux seuls

 

Pour le reste, la stratégie à suivre est bien celle de Valéry :happy:

Révélation

 

 

  • Haha 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Le 13/11/2021 à 11:36, zaragozano a dit :

La guerre en Irak de 2003 était très dirigée contre la France, en fait sapin contre la France a été l'une des raisons de l'invasion de l'Irak

Il a raison, les sanctions envers l’irak aurait été levée peu de temps après 2003. Sans cette guerre la tres grande majorité des grands contrats du pays, la reconstruction du pays aurait été confiée a des entreprises françaises.

il y a 36 minutes, Alexis a dit :

La conclusion me semble juste. Sortir de la structure intégrée est une évidence, demeurer dans l'alliance atlantique est souhaitable pour deux raisons :

Ca n’a aucun sens, a l’epoque les instances dirigeantes ete commandés par les usa et le ru quand la fr a eu la bombe, elle a demandé a avoir le meme statut, refusé ! Donc depart. Aujourd’hui les choses sont plus équilibrées et sortir du commandement intégré aurait donc peu de sens. 
parcontre tout bloquer ….
 

Edited by wagdoox
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

https://fr.wikipedia.org/wiki/Traité_du_Quirinal

Ce Traité France - Italie dit "traité de Quirinal"  a été repoussé, alors que prévu en  2017, en raison des positions jugées antifrançaises du gouvernement populiste de Salvini, à l'époque

Il sera signé le 25/11/21 entre Emmanuel Macron et Sergio Mattarella

L'arrivée au pouvoir du président du conseil italien, l'européiste Mario  Draghi, a rendu possible sa finalisation.

Ce traité se veut l'équivalent du Traité de l' Elysée  entre la France et l'Allemagne. Il a pour objectif d'aplanir les relations parfois difficiles entre les 2 pays

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
Il y a 19 heures, Kelkin a dit :

Le démarchage des Émirats est bien plus ancien qu'AUKUS. Mais si c'est interprété ainsi, ce n'est peut-être pas plus mal...

Tout à fait. C'est aussi ce que je me suis dit en découvrant la thèse de Bhadrakumar.

Mais il y a aussi la démarche vers MBS et le déblocage du "cordon sanitaire" que les Etats-Unis souhaitaient maintenir autour de ce pestiféré. Ca, c'est nouveau, c'est une initiative française et ça gène effectivement Washington

Révélation

Et oui, MBS est un tyran qui découpe les journalistes en morceaux et continue une guerre très meurtrière pour les civils au Yémen voisin.

Mais il me semble bien que nous avons eu des relations tout à fait cordiales avec Staline à la fin de la guerre, alors qu'il avait au moins 20 millions de morts sur la conscience - parce que c'était l'intérêt de la France.

De Gaulle a reconnu la Chine populaire et rendu visite à Mao, alors que c'était un criminel plus meurtrier encore que Hitler - parce que c'était l'intérêt de la France.

A bien plus petite échelle, nous avons maintenu des relations avec George W Bush alors qu'il continuait une guerre très meurtrière pour les civils en Irak lointain - parce que c'était l'intérêt de la France.

MBS n'est même pas tout à fait de la dimension de George W Bush. Et il peut être dans l'intérêt de la France de parler à l'Arabie saoudite

Et il y a le fait que ce contrat Rafale "débloque" au bénéfice de la France le "Quad 2" que les Etats-Unis souhaitaient créer entre eux-mêmes, Inde, EAU et Israël. Certes le démarchage Rafale des EAU est ancien, mais en réussissant à ce moment précis il gène là encore la stratégie américaine : la France, n'étant pas invitée, entre par la fenêtre.

hope-im-not-crashing-the-party-hope-mccr

Ce dernier point est peut-être en partie un hasard, peut-être en partie le résultat d'un effort diplomatique spécifique - ainsi que du mépris ouvert auquel les Etats-Unis se laissent trop souvent aller envers leur partenaires (enfin, pas assez souvent de notre point de vue, parce qu'on passe derrière avec la voiture-balai :tongue:)

Même dans la première hypothèse, comme tu le dis ça tombe bien :happy:

Révélation

ob_6a6395_vendeur-manteau-we.jpg

Hep ! Chasseurs multi-rôles modernes, pas cher, sans conditions attachées.

Et en plus ils fonctionnent pour de bon, eux ! Ca vous intéresse ?

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Alexis a dit :

Mais il y a aussi la démarche vers MBS et le déblocage du "cordon sanitaire" que les Etats-Unis souhaitaient maintenir autour de ce pestiféré. Ca, c'est nouveau, c'est une initiative française et ça gène effectivement Washington

Tout comme rien n'interdit aux Emirats Arabes Unis d'utiliser les français pour obtenir des avantages avec les états-uniens, et puis nous mettre dans la même situation qu'il y a quelques semaines ... Soyons fous on peut même supposer que cela peut-être un cadeau de réconciliation de la part des états-uniens pour leur coup de poignard en Australie.

Bref, l'article ne repose sur rien.

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,749
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Patou860
    Newest Member
    Patou860
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...