Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

A quoi pourrait ressembler le futur char de combat franco Allemand ?


Bon Plan
 Share

Recommended Posts

… Je pense qu’au regard des frictions liées à l’OTAN, si la DGA, l’industriel et la doctrine émanant de l’école de guerre détermine qu’il faut un 140 mm on aura un 140 !

Sauf si évidemment le 130 de Rheinmetall permet un gros gap avec des munitions « upgradées » :tongue:

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Bon, je viens de rattraper mon retard sur ce fil et j'avoue être un peu déçu. Beaucoup de débats entre gros canon et missiles(s) mais on reste à mon avis bloqué dans la réflexion. A quoi va ressembler le char franco-allemand ?

Lors de la genèse du Lerclerc, il fallait faire de l'anti-char et de l'anti-blindé face au parc de Varsovie en vue directe. Mais aujourd'hui ? Dans les engagements récents, les chars ont servis à faire des percées dans des lignes bien défendues par des adversaires ne disposant pas forcément de blindés (back to the origin of the tank), à faire du combat urbain à 360 degrés ... Quel intérêt d'avoir un 140mm dans ces cas ? Les blindés évoluent dans un environnement où on engage de plus en plus au delà de la vue directe (comme dans la marine ou l'aviation), quel impact est-ce que cela a sur le concept de MBT ?

Dans la marine, le croiseur de bataille a cédé sa place au SNA comme ultima ratio, le 570mm étant remplacé par la torpille lourde comme effecteur. Cela me semble étonnant que le MBT tel que on le connait aujourd'hui soit toujours utile et pertinent en 2040, dans un monde où on pourra faire des munitions rodeuses low cost avec des composants sur étagère.

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Rescator a dit :

super, Nexter n'a plus qu'à concevoir un char à moins de 8 M€. Doigts dans le nez.

Cela dans un temps très contraint... pour obtention du contrat d'ici 2035 et livraison d'ici 2050 !

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 29 minutes, Skw a dit :

Cela dans un temps très contraint... pour obtention du contrat d'ici 2035 et livraison d'ici 2050 !

C'est contraint 15 ans pour avoir une ébauche et une vingtaine d'année pour finaliser le bestiaux ? 

(Vrai question :wink:)

Link to comment
Share on other sites

il y a 48 minutes, Skw a dit :

Cela dans un temps très contraint... pour obtention du contrat d'ici 2035 et livraison d'ici 2050 !

Avec ToT et constructions sous licence par la sous-direction "engins blindés" de HAL!

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Nec temere a dit :

C'est contraint 15 ans pour avoir une ébauche et une vingtaine d'année pour finaliser le bestiaux ? 

(Vrai question :wink:)

Je me pose la même question ?

En combien de temps nexter pourrait  conceptualiser  et mettre en production un blindé ( nonobstant les friction politiques ) ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 42 minutes, Ronfly a dit :

Plutot interessant comme possibilité en partant du programme Leclerc XL/XLR et en corrigeant les faiblesses en protection et en developpant une motorisation hybride.

et avec ceci monsieur? Ce sera tout?

vendeur-ecrit-presse-papiers-au-comptoir

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, Snapcoke a dit :

Mais c'est à ce point cher un char ?

Dans les 8-10 millions d'euros pièce oui. Le programme Leclerc c'était 5.9 milliards d'euros de 2002. 

Et 20 000€ par mois de MCO ^^

Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, clem200 a dit :

Dans les 8-10 millions d'euros pièce oui. Le programme Leclerc c'était 5.9 milliards d'euros de 2002. 

Et 20 000€ par mois de MCO ^^

Tout deviens chère...

On pourrait plus faire de T55 comme à la russe  !!!

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Le 02/01/2022 à 14:21, Snapcoke a dit :

Tout deviens chère...

On pourrait plus faire de T55 comme à la russe  !!!

Il y aurait moyen de faire un char pas cher, mais il faudrait accepter qu'il soit très vulnérable et surclassé par la plupart des chars modernes.

Link to comment
Share on other sites

il y a 53 minutes, Lezard-vert a dit :

ils sont justifiés par quoi ces 20.000 €/mensuel ?  

210 chars x 12 mois  x 20.000 €/mois = ca fait autour de 50 millions d'€ annuel ....

Gros véhicule très puissant au moteur pointu, ça s'entretient beaucoup et la moindre pièce coûte une blinde.

Un VBCI coûte 4500€ / mois en comparaison

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Le 20/12/2021 à 10:26, Kiriyama a dit :

@Bechar06

Mme Parly est effectivement très lucide, mais dommage qu'elle ne découvre que maintenant la nature du partenaire allemand. C'est exactement la même chose que pour le SCAF : l'Allemagne n'a aucune ambition à produire un engin de combat viable et/ou efficace. Son seul intérêt est de faire tourner son industrie à son profit.

 

Mais pour cela il faut un produit qui ait un marché, donc un engin qui réponde au besoin : aller au contact et être efficace.

Le 02/01/2022 à 14:21, Snapcoke a dit :

Tout deviens chère...

On pourrait plus faire de T55 comme à la russe  !!!

 

Si, on pourrait faire, mais en acceptant le principe qu'il protégera moins l'équipage.  Et aujourd'hui on veut faire des guerres sans perdre de soldat, donc ce cout social n'est plus acceptable donc plus considéré.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

le micmac MGCS se complexifie, avec potentiellement un lot de plus pour l'électronique niveau système:

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/mgcs-chars-du-futur-et-si-le-programme-franco-allemand-accueillait-un-quatrieme-partenaire-900032.html

 

Citation

Nouvelle complexité dans le programme du char du futur franco-allemand MGCS (Main Ground Combat System) déjà très compliqué entre la France et l'Allemagne, et entre industriels allemands (Krauss-Maffei Wegmann et Rheinmetall). Selon nos informations, Nexter, Rheinmetall mais aussi Thales lorgnent la maîtrise d'oeuvre de MILSA (MGCS Industrial Lead System Architecture), qui doit mettre de la cohérence dans tous les systèmes et sous-systèmes du programme MGCS et les intégrer. "Cette fonction de système de systèmes manquait au programme MGCS", précise-t-on à La Tribune. En 2022, MILSA va faire partie de la deuxième étape du programme MGCS (IA2).

A la suite de la signature début avril 2020 de l'arrangement cadre de coopération MGCS Demonstrator Phase (MGCS DP) et d'un premier arrangement d'application, un marché pour la 1ère étape d'étude d'architecture système a été attribué par le BAAINBw à un acteur industriel réunissant Krauss-Maffei-Wegman, Nexter Systems (assisté de Thales pour assurer l'intégration de MGCS à Scorpion) et Rheinmetall Land System.

Qui prendra le leadership de MILSA

Le concept de MILSA est une prise de conscience tardive des étatiques, y compris des Allemands (BAAINBw) qui n'en voulaient pas encore début 2021. En revanche, les militaires allemands ne sont toujours pas convaincus par MILSA, d'autant qu'ils craignent d'avoir moins de véhicules au final. Toutefois, depuis deux mois environ, les industriels participent à des discussions pour savoir comment mettre en place MILSA.

Selon des sources concordantes, Rheinmetall, l'invité surprise du programme MGCS en novembre 2018, revendique cette maîtrise d'oeuvre (Lead System Integrator) pour la confier à Rheinmetall Eletronics à Brême. Selon ces mêmes sources, Nexter estime quant à lui posséder des compétences dans la couche basse de MILSA (couche combat) mais verrait bien la maitrise d'oeuvre de MILSA confiée à TNS Mars, société créée par les groupes Thales, Nexter et Safran pour définir l'architecture du programme Scorpion. Enfin, Thales considère qu'il est légitime grâce à ses compétences de systémier électronicien sur Scorpion et que son arrivée pourrait rééquilibrer le partage du programme entre Français et Allemands, précisent ces mêmes sources. En outre, la radio tactique de nouvelle génération Contact équipera les chars de MGCS. Bref, une belle foire d'empoigne...

 

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

On 1/5/2022 at 1:35 PM, clem200 said:

Gros véhicule très puissant au moteur pointu, ça s'entretient beaucoup et la moindre pièce coûte une blinde.

Un VBCI coûte 4500€ / mois en comparaison

Le VBCi a un moteur civil de poids lourd ...  Les pièces doivent être assez bon marché. Les roues sont assez peu coûteuses au quotidien.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,750
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Patou860
    Newest Member
    Patou860
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...