zx

Mars InSight

Recommended Posts

ce soirt à 20h46 (heure francaise) la sonde insight entre dans l'atmosphère

https://www.lemonde.fr/cosmos/article/2018/11/26/insight-apres-sept-mois-de-voyage-la-sonde-americaine-tente-une-descente-risquee-sur-mars_5388626_1650695.html

pour le livestream en direct, ca démarre à17h51 pour voir les martiens

 

 

Modifié par zx
  • Upvote (+1) 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est parti :P et c'est en français, click sur mon post précedent pour suivre le live

Modifié par zx

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

touchdown confirm

attérrir c'est pas mal, mais déjà ils voyent déjà la mission réussie, alors qu'elle ne fait que commencer, il faut qu'elle se déploie et mettent en service les instruments. attention au coup du lapin de jade. succes puis pshitt!

Modifié par zx
  • J'aime (+1) 1
  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Enfin une BONNE nouvelle !! :happy:

Parce que par les temps qui courent ...

Si tout continue de bien fonctionner, la récolte à venir risque bien d'être passionnante. A suivre ... de près loin !! :smile:

  • J'aime (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 26/11/2018 à 20:55, zx a dit :

attérrir c'est pas mal, mais déjà ils voyent déjà la mission réussie, alors qu'elle ne fait que commencer, il faut qu'elle se déploie et mettent en service les instruments. attention au coup du lapin de jade. succes puis pshitt!

=> Tout bien ... :wink: :

Citation

InSight sur Mars : « Les données du sismomètre SEIS sont très bonnes »

Charles Yana, responsable de l'exploitation de l'instrument français, dresse un premier bilan de santé de SEIS et nous livre sa première feuille de route.

https://www.lepoint.fr/astronomie/insight-sur-mars-les-donnees-du-sismometre-seis-sont-tres-bonnes-06-12-2018-2277147_1925.php

:happy:

Modifié par jojo (lo savoyârd)
  • J'aime (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tendez l'oreille : Mars vous souffle ... :smile:

Citation

Mission InSight :

écoutez le vent sur la planète Mars, enregistré par le sismomètre conçu à Toulouse

https://www.ladepeche.fr/article-amp/2018/12/07/2920694-ecoutez-vent-planete-mars-enregistre-premiere-fois-sonde-insight.html

 

 

CNES :

Citation

Ça sonne comme ça sur Mars !

Pour la 1ere fois, le bruit du vent a été enregistré sur la planète rouge par 2 instruments embarqués dans la mission InSight (sur Mars depuis le 26/11/18) : la station météorologique APSS (Auxiliary Payload Sensor Suite) et notre sismomètre SEIS (Seismic Experiment for Interior Structure). APSS a détecté le vent martien grâce à des données de pression atmosphérique collectées la semaine dernière tandis que SEIS a mesuré les vibrations provoquées par le passage du vent directement sur les panneaux solaires d’InSight.

....

gp_insight.png?itok=zUmPUB9q

https://spacegate.cnes.fr/fr/insight-historique-seis-enregistre-le-bruit-du-vent-sur-mars

 

Photos récentes :

gp_insight-mars.png?itok=iSHOJmIB

Image réelle d'InSight sur Mars enregistrée le 04/12/18 montrant la plaine d'Elysium Planitia ou s'est posé l'engin le 26/11/18. L'instrument SEIS est posé sur le pont de l'engin au 1er plan.

gp_insight-mars-2.png?itok=mC2BypDn

Image réelle d'InSight sur Mars enregistrée le 04/12/18 montrant une partie de l'atterrisseur, notamment le « tether », cette nappe de connexion de l'instrument SEIS sur laquelle on aperçoit le logo du CNES.

Modifié par jojo (lo savoyârd)
  • J'aime (+1) 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

1er selfie !! :smile:

Citation

NASA :

InSight réalise son premier selfie sur Mars

 

Citation

Pour réaliser ce selfie (une petite tradition depuis l'astromobile Curiosity), InSight a dû prendre pas moins de 11 photos avant de les assembler.

 

raw?width=634&fit=max&hash=1d9dec561641f

Mais oui, t'es mignon .... :biggrin:

https://www.clubic.com/amp/848596-nasa-insight-realise-premier-selfie.html

  • J'aime (+1) 2
  • Haha (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour rester, donc, dans les "coucou saluts", voici les premiers portraits pris par son petit copain d'aventure MRO ... :biggrin:

 

InSight et d'autres éléments de l'atterrisseur photographiés par l'orbiteur MRO de la Nasa.

© Nasa, JPL-Caltech, University of Arizona 

 

Citation

Les images d'InSight posé sur le sol de Mars vu depuis le ciel martien étaient attendues. Plus pour leur caractère ludo-éducatif que pour un intérêt scientifique. Et cette série de clichés, nous la devons à la caméra HiRISE de la sonde Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) qui les acquises les 6 et 11 décembre.

9abe02fe4e_50145071_insight-site-mro-hir

Citation

Voici les premiers clichés d'InSight vu du ciel, ainsi que d’autres éléments de l’atterrisseur, qui s'est posé avec succès dans la plaine volcanique d’Elysiumsituée près de l’équateur de Mars le 26 novembre 2018.

Ces images ont été acquises par la caméra HiRISE de l’orbiteur Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) les 6 et 11 décembre.

Divers éléments de l'atterrisseur éparpillés sur le sol martien.

En haut à droite [1], on voit le bouclier thermique. Il semble qu’il ait sa face extérieure, et donc la plus sombre, orientée vers le sol car sa brillance est élevée et même très saturée, probablement du fait de la réflexion spéculaire. Il est par ailleurs localisé sur le bord d’un cratère ce qui aurait posé un problème si c’était le lander Insight qui avait atterri à cet endroit …

Quant à l’atterrisseur (le lander) [2] que l’on voit au centre de l’image, on constate qu’il a déplacé de la poussière sur une distance importante. Ce qui a pour effet de révéler la couleur sombre de la surface sous-jacente (probablement d’origine basaltique), comme on l’avait déjà vu pour les sites d’atterrissage de Phoenix en 2008 et de Curiosity en 2012. La tache lumineuse associée à l'atterrisseur est une autre réflexion spéculaire – comprendre : qui réfléchit la lumière comme un miroir. Quant aux deux petits points bleuâtres, il s’agit des panneaux solaires d’InSight, dont l'ombre est aussi visible.

La partie supérieure de l’atterrisseur, à laquelle reste attachée le parachute, peut être observée en bas à gauche de l'image avec également une réflexion spéculaire [3]. On remarque aussi une trace qui s'étend au sud, bien au-delà du parachute, et probablement celle d’un « dust devil ».

Ces tourbillons de poussière sont un phénomène majeur dans la météorologie de la planète et généralement de courte durée, ne vivant que quelques heures. Ils sont très appréciés par les responsables des missions au sol. En effet, les vents générés par ces « dust devils » s’avérent très utiles car ils dépoussièrent les panneaux solaires des robots, ce qui a été une des causes de la longévité des rovers Spirit et Opportunity de la mission Mars Exploration Rover (MER) de la Nasa.

https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/insight-images-insight-vu-espace-mars-reconnaissance-orbiter-74318/

  • J'aime (+1) 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"SEIShistorique" !!! :smile:

=>  #SEISsurMars

Après les "coucou/saluts" et autres selfies :biggrin:, les choses sérieuses s'annoncent pour le sismomètre SEIS fr (et les WTS & HP3) :

Citation

Mars : la sonde InSight va déployer son sismomètre cette semaine

Citation

C'est une étape importante pour la sonde martienne Insight qui va se produire en cette semaine du 17 décembre 2018. Après avoir réussi avec succès son atterrissage le 26 novembre, déployé ses panneaux solaires et examiné son environnement, la sonde s'apprête désormais à déployer l'un des principaux instruments de sa mission. Le sismomètre SEIS ("Seismic Experiment for Interior Structure") va être déployé sur le sol de la planète rouge. Sa mission sera d'écouter les vibrations du sol de Mars afin de repérer tout signe de secousse sismique trahissant une activité géologique interne. Et ce avec une précision stupéfiante puisque l'appareil peut détecter les soubresauts de la surface avec une précision de 250 millièmes de milliardième de mètre… soit le quart du diamètre d’un atome d’hydrogène, expliquions-nous un précédent article de Sciences et Avenir.

Citation

Déterminer le meilleur endroit pour poser le sismomètre d'InSight.

Actuellement, l'instrument se trouve sur le dos de la sonde. Un bras télescopique pourvu d'une caméra va se charger de saisir les instruments afin de les déposer délicatement sur le sol au pied de l'atterrisseur, comme on peut le voir dans l'animation ci-dessous : 

Citation

Dans cette animation de l'Agence spatiale américaine Nasa, on voit être successivement déployés le sismomètre SEIS, son bouclier de protection qui vient le recouvrir, puis le capteur de flux thermique HP3, dont la mission sera de forer le sol martien pour détecter d'éventuelles sources de chaleur venant des profondeurs. 

Une zone de 3 mètres de long devant la sonde InSight a déjà été photographiée sous toutes les coutures afin de déterminer quel est le meilleur endroit pour déposer l'instrument SEIS. Au moment où nous écrivons ces lignes, le bras robotisé s'est déjà positionné au-dessus de l'instrument. Et un grappin s'apprête à saisir le sismomètre. 

"Un bouclier pour résister aux rafales martiennes"

Toute la manœuvre a déjà été répétée dans un simulateur sur Terre. Une sorte de "bac à sable" reproduisant au plus près l'environnement autour de la sonde, avec un atterrisseur identique à celui posé sur Mars, rappelle le site de la mission. La série de commandes permettant de déployer les instruments a déjà été testée sur cette maquette avant d'être envoyée à InSight.

Le bras ne libèrera pas tout de suite son grappin une fois que le sismomètre sera posé au sol. Les équipes s'assureront d'abord que l'appareil parvient à se calibrer convenablement. Puis, l'appareil effectuera quelques mesures simplement pour vérifier que tous ses instruments fonctionnent correctement. Ce n'est qu'une fois ces étapes accomplies avec succès que le grappin libèrera sa prise pour se saisir du bouclier en forme de soucoupe que l'on voit déployer dans l'animation ci-dessus. Ce dernier porte le nom de WTS ("Wind and Thermal Shield"). En effet, sa mission est double. Une fois déposé sur le sismomètre, il le protègera des poussières charriées par le vent, tout en limitant les trop grands écarts de température entre le jour et la nuit sur Mars.

L'opération s'annonce malgré tout délicate car cette cloche qui pèse sur Terre 12 kilos, devra-être parfaitement positionnée au-dessus de l'instrument tout en laissant un intervalle d'au moins 6 cm entre l'instrument de mesure et la paroi interne du bouclier. Mais une fois correctement stabilisé sur ses trois pieds, ce bouclier pourra résister à des rafales martiennes pouvant atteindre 60 à 100 mètres par seconde. 

 

 

https://www.sciencesetavenir.fr/espace/planetes/mars-la-sonde-insight-va-deployer-son-sismometre_130299

Modifié par jojo (lo savoyârd)
  • J'aime (+1) 1
  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Statistiques des membres

    5 314
    Total des membres
    1 132
    Maximum en ligne
    Jotrey
    Membre le plus récent
    Jotrey
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20 483
    Total des sujets
    1 189 241
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets