Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

flyboard - application militaire


zx
 Share

Recommended Posts

Il y a 4 heures, christophe 38 a dit :

ou pour l'orpaillage en Guyane : pas besoin de DZ pour le poser et l'intervention...

ou du moins, pas pour l'assaut..

 

voire pour attaquer un site protegé : imaginons que des assaillants équipés avec ça attaquent l'ile Longue ou un site de lancement de missiles, ou un site de transmission.. (ou Ben Laden... avant de se faire recuperer par des helicos pour le retour..)

les mines, les clotures electriques etc, on évite

C'est clair : 500 frelons qui débarquent après 20 km de vol sans crier gare, frais comme des gardons, cela va changer beaucoup de choses... de quoi rendre fou un service de sécurisation de site et changer les rapports de force sur le terrain. Sans compter que la bestiole transformée en drone va pouvoir embarquer 200kg de marchandise et suivre son maître...

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

c'est plus ou moins possible avec le double de carbu

L"'homme-volant" Franky Zapata veut franchir la Manche

https://www.parismatch.com/Actu/Insolite/L-homme-volant-Franky-Zapata-veut-franchir-la-Manche-1637794#xtor=AL-23

il a pas de chance, on commence encore à lui dire non, en plus ca va faire peur aux anglais et aux  brexiteurs

Citation

Rendu célèbre par sa démonstration lors du défilé du 14-Juillet, le champion du monde de jet-ski français Franky Zapata veut franchir la Manche au volant de son "Flyboard" malgré l'avis défavorable de la préfecture maritime.

 

Edited by zx
Link to comment
Share on other sites

Franky Zapata traversera la Manche ce jeudi: un défi pas gagné d’avance

http://www.lefigaro.fr/sciences/franky-zapata-traversera-la-manche-ce-jeudi-un-defi-pas-gagne-d-avance-20190722

FOCUS - Le 25 juillet prochain, 110 ans après la première traversée en avion de la Manche par Louis Blériot, Franky Zapata essaiera de réaliser le même exploit à bord de son «flyboard».

Edited by zx
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Fusilier a dit :

Faut dire que la plateforme n'était peut-être pas optimum pour ce type de manoeuvre. En Manche avec du vent et de la mer , ça ne doit pas laisser beaucoup de marge. Faudrait quelque chose de plus stable.

B9720373536Z.1_20190725115328_000+GPAE4O

C'est avec ce genre de défi, qu'il va pouvoir avancer sur la mise au point et la visibilité marketing de son projet pour capter des investisseurs. 

Bleriot bis : lineberg bientôt ? 

Edited by herciv
Link to comment
Share on other sites

il y a 15 minutes, herciv a dit :

C'est avec ce genre de défi, qu'il va pouvoir avancer sur la mise au point et la visibilité marketing de son projet pour capter des investisseurs.

Sais pas.  Indépendamment de la performance, de l'inventivité, du courage et de la persévérance, incontestables;  je trouve que ça manque un peu de rigueur, un peu l'esprit "banzai".  La mise en place du sac carburant était un peu limite, la femme avait un peu de mal à le lever et était en équilibre précaire. Imaginez la même opération sur la vedette avec un peu de mer.  On a vu qu'apponter n'était pas évident, le risque de rater était inhérent à la plateforme. J'ajoute qu'au vu de cette possibilité, de ratage, la présence d'un canot  (zod) me parait indispensable. J'ai vu, ou cru voir,  qu'il capelait une brassière de sauvetage.  D'après les RETEX, ça s'est avéré insuffisant, il était en train de couler. Est-ce qu'ils avait un gilet assez costaud? Avec le poids qu'il  porte, faut un truc costaud  du genre 275 Newton. Voir un dispositif additionnel au niveau des jambes.  

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Fusilier a dit :

Faut dire que la plateforme n'était peut-être pas optimum pour ce type de manoeuvre. En Manche avec du vent et de la mer , ça ne doit pas laisser beaucoup de marge. Faudrait quelque chose de plus stable.

B9720373536Z.1_20190725115328_000+GPAE4O

il aurait fallu un bateau plus important, comme un remorqueur de haute mer, un supply.... là, c'est une vedette de 12-13 m, c'est bien, mais ce n'est pas le bon outil.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Fusilier a dit :

Faut dire que la plateforme n'était peut-être pas optimum pour ce type de manoeuvre. En Manche avec du vent et de la mer , ça ne doit pas laisser beaucoup de marge. Faudrait quelque chose de plus stable.

B9720373536Z.1_20190725115328_000+GPAE4O

De toute façon il faut une traverser sans ravitaillement 

Si il ravitaille il n'aura pas son certificat d'homologation de la traverser de la manche.  

Certificat mis en place par la Lloyd's of London afin de valider la traverser du channel par tout type d'engin volant .   

Certificat mis en place en 1890

 

 

Link to comment
Share on other sites

faut un début,  c'est comme l'aviation, Ader faisait des sauts de puce, les frères Wrights ont fait le premier vol controler, bleriot a fait la manche, Lindberg à fait l'Atlantique,etc..

pour traverser d'une traite, il faudrait travailler la conso des turbines qui sont plus fait pour des modèles RC,  ils ne doivent pas être très optimiser, on doit pouvoir gagner 30%. 20km non stop à 130km/h, c'est pas mal.

Edited by zx
Link to comment
Share on other sites

il y a 59 minutes, prof.566 a dit :

Après, à l'origine, il ne devait pas y avoir de ravitaillement, ca a été imposé tardivement (d'ou la solution improvisée?

ravitaillement mais sans apponter,  ça doit être au moins aussi sportif , voir davantage, que se poser sur une vedette de 12 m

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, christophe 38 a dit :

il aurait fallu un bateau plus important, comme un remorqueur de haute mer, un supply.... là, c'est une vedette de 12-13 m, c'est bien, mais ce n'est pas le bon outil

Une vedette de 12 mètres avec tout l'inconfort de cette construction baroque et un manque total de sécurité... il a fait ça au péril de sa vie...

Triste de voir qu'il n'a pas eu tout le soutien mérité : préfecture réticente à l'excès pour des motifs de sécurité (que les anglais ont fait respecter eux aussi mais de manière beaucoup moins contraignante notamment concernant l'altitude de transit), absence de plate-forme française militaire pour offrir une piste helo pour le ravitaillement avec toute la sécurité requise...

Un petit budget recherche a été débloqué mais en gros à ce tarif on en a eu pour notre argent le 14 juillet... un peu pingre la puissance publique qui dépense beaucoup sans avoir toujours des résultats... c'était peut être trop compliqué de faire un entrainement dans la manche avec un bateau un peu plus gros apte à ce type de ravitaillements.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, neoretro a dit :

Triste de voir qu'il n'a pas eu tout le soutien mérité

Il n'a pas forcement demandé, à mon avis le garçon c'est un électron libre... 

Puis, si l’intérêt marketing est évident, l’intérêt technique du point de vue des forces, n'est pas évident,  ou du moins le rendre public...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

S'il réussit on pourra au moins dire qu'il l'aura fait avec juste ce qu'il fallait de crédits... c'est peut-être ça le génie français, l'huile de coude et le minimum de sous pour être pressé et mal à l'aise...et aboutir au résultat avec le maximum d'astuce...

 

 

à l’instant, Fusilier a dit :

Il n'a pas forcement demandé, à mon avis le garçon c'est un électron libre... 

Puis, si l’intérêt marketing est évident, l’intérêt technique du point de vue des forces, n'est pas évident,  ou du moins le rendre public

Surtout que trop militariser le projet risquerait de le tuer... il est probable qu'une version civile sera élaborée pour amuser les Icares en herbe et donc qu'il ne peut se permettre de rester à 100% dépendant des militaires.

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, neoretro a dit :

Surtout que trop militariser le projet risquerait de le tuer... il est probable qu'une version civile sera élaborée pour amuser les Icares en herbe et donc qu'il ne peut se permettre de rester à 100% dépendant des militaires.

J'ai quelques doutes sur la possibilité "grand public" de ce genre d'engin. 

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

à l’instant, Fusilier a dit :

J'ai quelques doutes sur la possibilité "grand public" de ce genre d'engin. 

En manche il devait rester en vol à proximité de la plate forme bricolée sur une vedette qui oscillait de plusieurs mètres avec la houle pendant qu'on lui tendait un tuyau pour faire le plein : dur  de faire plus périlleux...même pour un habitué de la voltige et de l'équilibre. Combien de temps faut il à un pilote d'helo pour apprendre à atterrir sur un bateau avec de la houle et surtout pour rester à moins de 2 mètres dudit bateau qui bouge sans le toucher pendant un ravitaillement ?

Des applications civiles ?  avec une assurance et peut-être quelques leçons et une licence...

Sur le site de Zapata on voit un engin du même type fonctionnant avec des jets d'eau relié à des scooters des mers qui existe juste pour le fun...

Ce sont des champions de surf/planche/voltige qui font la demo/video et ils sont un peu casse cou.

Le grand public peut les louer sur une plage ou un plan d'eau voire sur un aerodrome privé. Pourquoi pas des randonnées aussi comme la video le montre...

 Le site insiste beaucoup sur la sécurité (triple concernant les commandes) et l'appareil n'est peut être pas si dangereux que cela (possibilité de revenir à terre avec un ou plusieurs réacteurs hs).

Si l'altitude est limitée à 15 mètres c'est plus que crédible, on limite la casse. Après tout un ULM ou un deltaplane sont aussi dangereux... et ils dépendent des courants...

Si la durée de vol est aussi limitée à 6 minutes, on pourrait avoir un joli jouet...pour le grand public mais pour peu de monde. Je crois avoir entendu qu'il couterait 300.000€ soit le prix d'un petit avion d'école pour 4 personnes. A la location ça peut le faire surtout pour des vols très courts...

Link to comment
Share on other sites

Le ‎18‎/‎07‎/‎2019 à 10:45, neoretro a dit :

En tout cas, hors utilisation militaire, le rêve d'Icare est réalisé et on va en trouver à la location pour les amoureux de sensations folles de moins de 6 minutes…

Sans aucun doute. La version civile aura sans doute au moins autant de succès que les réacteurs dorsaux/jet pack.

 

Le ‎16‎/‎07‎/‎2019 à 20:18, herciv a dit :

Le colonel de l'interview avec chevalet semblait dire qu'au contraire c'était très compliqué de cibler un gars en l'air monté sur flyboard. Intox ?

 

Le ‎16‎/‎07‎/‎2019 à 20:19, g4lly a dit :

Ca ne m'étonne pas ca bouge vite ... et de manière pas très prévisible.

Quand tu vois que dans la pampa les fantassin on du mal a se mettre sur la gueule statique contre statique a 200m ... tu imagines la difficulté a viser ce machin.

 

Le ‎18‎/‎07‎/‎2019 à 17:41, neoretro a dit :

'est clair : 500 frelons qui débarquent après 20 km de vol sans crier gare, frais comme des gardons, cela va changer beaucoup de choses... de quoi rendre fou un service de sécurisation de site et changer les rapports de force sur le terrain. Sans compter que la bestiole transformée en drone va pouvoir embarquer 200kg de marchandise et suivre son maître...

Donc 500 "frelons" (au bruit assourdissant et sans blindage) fondent sur une unité de jihadistes équipé d'armes automatiques.

Déjà, il faut pouvoir les déployer sans perdre l'effet de surprise. Ensuite, les jihadistes ne vont pas faire de carton?

Pour les orpailleurs clandestins, cela dépend à qui on a affaire. Les simples chômeurs qui viennent prospecter en douce ne pousseront pas de problème. Des hommes de main au service du crime organisé pourraient poser plus de problème.

Le ‎16‎/‎07‎/‎2019 à 20:51, pascal a dit :

Moi ce que je vois dans le flyboard c'est le concept; à savoir le déplacement en trois dimension en autonomie, avec un petit engin. On s'approche de l'exosquelette mais pour voler çà c'est énorme. Le zinzin de Zapata a le mérite essentiel de prouver que l'idée est désormais valide. Maintenant il revient au complexe militaro-industriel de rendre l'innovation crédible d'un point de vue ops

Là, c'est plus intéressant. Dans le cadre du combat urbain, je vois bien des fantassins utiliser les flyboard comme raccourci vers les étages supérieurs d'un immeuble. Il serait peut-être plus facile d'entrer par une fenêtre brisée/percée depuis un flyboard que depuis un hélicoptère.

Link to comment
Share on other sites

Le ‎15‎/‎07‎/‎2019 à 16:53, Lordtemplar a dit :

C'est tres impressionant a voir mais cela a l'air casse gueule.  Combien d'heure entrainement?  Quel autonomie?

Un drone me parrait plus simple et efficace comme alternative.

 

Le ‎18‎/‎07‎/‎2019 à 11:39, christophe 38 a dit :

pour moi, un drone permet de voir ; rares sont les drones qui portent des armes. Et voir n'est pas forcement intervenir.

Cet objet porte un individu, un combattant ; il peut se déplacer tres rapidement (jusqu'à 150 km/h et 3 000 m en théorie pour un objet qui est un prototype abouti, mais pas un engin de serie) ; il peut aussi faire du surplace (qu'un drone qui se déplacerait à cette vitesse ne pourrait pas forcement faire...

le fly boarder peut servir à se déplacer en ville (avec les immeubles comme masques sonores ou visuels) ; il peut  permettre de traverser une zone "interdite"  (imaginons que la Sardaigne soit un objectif, il peut partir de la Corse ; je ne suis pas certain que sa surface équivalent radar le fasse detecter (en camera thermique, c'est différent, certes) ; je sais qu'on peut ralier aussi en kayak, mais si on choisit un vecteur rapide, c'est que la vitesse, dans ce cas là, serait un atout).

On peut éventuellement penser plus loin: Relire mon idée de centurion volant sur cette page.

Un drone de téléprésence (un "centurion"...) sur un flyboard (…"volant") ne pose pas les mêmes problèmes qu'un flyboard piloté directement par un soldat.

Or, on peut réaliser un tel drone sur le temps nécessaire pour concevoir une version améliorée au profit des forces armées.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Lame a dit :

Là, c'est plus intéressant. Dans le cadre du combat urbain, je vois bien des fantassins utiliser les flyboard comme raccourci vers les étages supérieurs d'un immeuble. Il serait peut-être plus facile d'entrer par une fenêtre brisée/percée depuis un flyboard que depuis un hélicoptère.

C'est mon avis depuis le départ : en franchissment d'obstacles verticaux (immeuble, falaise, montagne) ou horizontaux (fleuves, taillis ...) avec une contrainte opérationnel d'urgence.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, herciv a dit :

C'est mon avis depuis le départ : en franchissment d'obstacles verticaux (immeuble, falaise, montagne) ou horizontaux (fleuves, taillis ...) avec une contrainte opérationnel d'urgence.

Remarque qu'il y a un point qu'on a pas encore étudié: créer une nacelle transporter par l'équivalent de plusieurs flyboard.

Le pilote serait placé à l'arrière. A l'avant, il y aurait un servant d'arme (lance-grenade, lance-flamme: tout ce qui est approprié). Une équipe entière serait projetté.

Rien n'empêcherait de combiner son action à celle de drones et de soldats sur flyboard.

J'ai l'intuition que l'efficacité du dispositif reposerait sur la capacité à débarquer rapidement les engins de véhicules banalisés ayant préalablement approché la cible pour ménager l'effet de surprise.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,749
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Patou860
    Newest Member
    Patou860
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...