g4lly

[Torpille] Hard kill

Recommended Posts

JE lance un sujet générique sur les solution active de destruction des torpilles attaquante ... essentiellement des solution pour protéger les navire de surface qui ne peuvent pas vraiment compter sur leur discrétion pour briser le ciblage du sonar des torpilles.

Quelques exemple de solution en vrac :

, lancé  

 

  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un petit mot sur le SeaSpider que les allemands doivent proposer à l'export sur leur sous marin SSK.

http://www.seaspider.info/components/

  • Le machin et propulsé par un moteur fusée ... a priori c'est meilleur marché qu'un propulseur a hélice/pompe ... et le bruit rayonné serait tellement différent du reste de l'environnement qu'il n’interférerait pas dans la détection.
  • Le bidule est fonctionnel contre les torpille a suivi de sillage ... la plaie pour les navire de surface.
  • Le bidule disposerait d'un mode spécifique pour traiter les salves de torpilles entrante ... on peut penser a un systeme évitant que plusieur "fusée" n'attaque la meme torpille laissant les autres passer.
  • Le bidule fonctionnera aussi bien en sonar passif, qu'actif ... mais aussi en mode interception sonar - en gros ça vise la source du sonar actif, plutôt que le bruit rayonné par un propulseur -.
  • le sonar a été spécialement développé pour adresser la menace des torpilles de sillage ... donc détection du propulseur à faible profondeur dans un environnement assez bruyant.
  • L'engin est de taille spécifique entièrement optimisé pour sa mission sans compromis avec d'autre considération. A priori le diamètre est plus petit que des torpille légère, mais le machin semble plus long ... la manœuvrabilité est sensé être très supérieur aux torpille légère.
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a le bon vieux CIWS avec des munitions ''anticavitation'' pénétrant en profondeur l'eau qui est également proposé depuis quelques années.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, collectionneur a dit :

Il y a le bon vieux CIWS avec des munitions ''anticavitation'' pénétrant en profondeur l'eau qui est également proposé depuis quelques années.

On connaît la portée pratique du système ? 

Bêtement je m'imagine tirer sur la surface de l'eau en étant situé a 10m de hauteur. J'imagine mal plus de 1 km non ? 

Soit 40 sec pour détruire la torpille. Faut pas se louper 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, collectionneur a dit :

Il y a le bon vieux CIWS avec des munitions ''anticavitation'' pénétrant en profondeur l'eau qui est également proposé depuis quelques années.

Je ne suis pas expert en balistique, mais il me semble qu'une munition (comme une balle), non doté de son propre moyen de propulsion, ne pouvait pas être efficace dans l'eau à plus d'un mètre ou deux de profondeur.

Difficile d'arrêter une torpille dans ces conditions.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Salverius a dit :

Je ne suis pas expert en balistique, mais il me semble qu'une munition (comme une balle), non doté de son propre moyen de propulsion, ne pouvait pas être efficace dans l'eau à plus d'un mètre ou deux de profondeur.

Justement c'est pas un obus classique, il doit y avoir un générateur de gaz qui crée une bulle autour du projectile.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Selon the WarZone et un rapport de DTOE, l'US Navy aurait démonté les systèmes anti torpille SSTD de ses PAN.

La raison ? Des performances insuffisantes, même après 5 ans de développement.
En particulier, le taux de fausses alertes restait très élevé, surtout à proximité de navires amis (gênant quand l'interception tire des torpilles même légères)

http://www.thedrive.com/the-war-zone/26347/the-navy-is-ripping-out-underperforming-anti-torpedo-torpedoes-from-its-supercarriers

https://assets.documentcloud.org/documents/5720819/2018DOTEAnnualReport.pdf (page 163 du rapport)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 12/6/2018 at 7:24 PM, hadriel said:

Justement c'est pas un obus classique, il doit y avoir un générateur de gaz qui crée une bulle autour du projectile.

Non du tout ... c'est juste l'extrémité qui est un peu spéciale pour créer la cavitation - techniquement c'est la pression qui baisse jusqu’à faire "bouillir" l'eau a température ambiante -.

On a donc bien une bulle de vapeur d'eau ...

Cherches "supercavitating bullet" sur gogol. En général on tombe sur des solution d'ogive biconique parfois avec un redan.

On 12/6/2018 at 3:57 PM, clem200 said:

On connaît la portée pratique du système ?  

Bêtement je m'imagine tirer sur la surface de l'eau en étant situé a 10m de hauteur. J'imagine mal plus de 1 km non ? 

Soit 40 sec pour détruire la torpille. Faut pas se louper 

Les solutions anti-torpille ... avec des torpilles ... on une portée pratique d'envrion 800m. C'est en gros ce qui est vendu pour la Mu90 sa concurrente russe etc.

Donc avoir un canon tirant des munition supercavitante a 800m ... c'est pas une mauvaise idée. Les munitions supercavitante sont disponible pour tout un tas de calibre ... souvent léger ... mais il n'y a pas de raison de ne pas en produire en 20 ou 30mm.

A la base ces munitions servent soit au tir de une position sous marine vers la surface, cas des nageurs de combat ... soit de la surface vers une cible sous marine, cas des contre mesure contre les nageur de combat ...

Mais rien ne s'oppose a viser une mine, une torpille, ou tout autre cible a quelques dizaine de mètre sous l'eau... le souci c'est que si ca marche trop bien les vendeurs de torpilles risquent de modifier la trajectoire d'attaque ... pour attaquer par le fond, et donc ne pas transiter proche de la surface.

  • Like 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Successful Sea Trials for Atlas Elektronik’ SeaSpider Anti-Torpedo System
1-Surface-Ship-Torpedo-Defence-Trial-Sys

ATLAS ELEKTRONIK GmbH announces successful SeaSpider sea trials in cooperation with the German Bundeswehr Technical Center for ships and naval weapons, maritime technology and research (WTD 71).


https://www.navalnews.com/naval-news/2019/04/successful-sea-trials-for-atlas-elektronik-seaspider-anti-torpedo-system/

  • Thanks 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens à propos des torpilles 

Pourquoi les torpilles ont un diamètre de 533 mm sur les SM  ? même les soviets ont du 533

Le  premier à avoir fait une torpille l'a fait en 533 mm et tout le monde l'a copié ? Il doit surement il a y avoir une autre expliquation ?

Au debut je croyais que s'était en pouce mais le convertiseur mm pouce  20,9843 un chiffres encore battard ?

F21.jpg

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Scarabé a dit :

Le  premier à avoir fait une torpille l'a fait en 533 mm et tout le monde l'a copié ? Il doit surement il a y avoir une autre expliquation ?

En fait plusieurs diamètres ont existé.  Aujourd'hui principalement deux : torpilles légères et torpilles lourdes.  Il est vrai qu'un gars nommé White quelque chose est quasiment à l'origine de la plupart des torpilles.  

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonjour,

J'ai trouvé cet article intéressant https://www.thedrive.com/the-war-zone/33018/modern-submarine-torpedo-attacks-are-nothing-like-what-you-see-in-the-movies

J'espère qu'il en sera de même pour vous.

C'est pas sur les torpille hard kill, mais les torpilles tout court....

Edited by Bon Plan
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 3/14/2020 at 4:00 PM, Scarabé said:

Pourquoi les torpilles ont un diamètre de 533 mm sur les SM  ? même les soviets ont du 533

C'est 21 pouces ... il y a du 650mm chez les soviet. En France on a eu du 550mm. Il y a eu du 18 pouces ... Du 16 et du 14 chez les russes. Il y a eu du 450 aéroporté.

Le 324 des torpilles légère OTAN c'est 12 pouce 3/4 ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 21/04/2020 à 13:56, Bon Plan a dit :

Bonjour,

J'ai trouvé cet article intéressant https://www.thedrive.com/the-war-zone/33018/modern-submarine-torpedo-attacks-are-nothing-like-what-you-see-in-the-movies

J'espère qu'il en sera de même pour vous.

C'est pas sur les torpille hard kill, mais les torpilles tout court....

Justement, la suite est arrivée :

Le sous marinier de The War Zone continue sur sa lancée de vulgarisation...

Et parle des contre-mesures anti-torpilles (soft et hard kill :  Paket-E/NK close-in anti-torpedo torpedo, Israel’s Torbuster, and the United States Anti-Torpedo Torpedo Compact Rapid Attack Weapons program (ATT CRAW) ).

Il montre des exemples russes, anglais, israéliens, et américains, classés par génération (et avec photos des leurres déployés)

https://www.thedrive.com/the-war-zone/33467/the-shadowy-world-of-submarine-and-ship-launched-torpedo-countermeasures-an-explainer

Je retrouve sans surprise les mêmes concepts qu'en guerre aérienne : (avec des autonomies bien supérieures > 10mn)

  • brouillage à bruit blanc
  • brouillage trompeur/"deception jammer" (enregistrer et renvoyer des échos à doppler décalé) :
    voire tenter de saturer la logique d'acquisition avec des échos invalides.
  • brouilleurs tractés et mobiles (pour feinter les ECCM d'analyse de mouvement).
    Même les ADCAP semblent leurrables.
  • les intercepteurs hardkill (équivalent DIRCM) : aucune indication sur l'efficacité réelle (mais les russes semblent avoir été pionniers dessus, avec des tubes dédiés)

La seule chose que je ne vois pas, c'est l'équivalent accoustique des tête chercheuses AESA, et des brouilleurs DRFM ...

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, rogue0 a dit :

La seule chose que je ne vois pas, c'est l'équivalent accoustique des tête chercheuses AESA, et des brouilleurs DRFM ...

Les torpilles UET-1 russes ont une tête plate qui ressemble beaucoup à un réseau plans d'émetteurs, donc à un AESA:

UET-1_torpedo.jpg

Globalement comme on parle de fréquences très basses (quelques kHz) par rapport au radar, faire une électronique qui suit c'est pas très difficile. Pareil pour les DRFM, enregistrer et restituer un signal numériquement c'est hyper facile en acoustique, ça doit être implémenté dans les "deception jammers" sous-marins depuis un bail.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 16/05/2020 à 11:59, hadriel a dit :

Les torpilles UET-1 russes ont une tête plate qui ressemble beaucoup à un réseau plans d'émetteurs, donc à un AESA:

UET-1_torpedo.jpg

Globalement comme on parle de fréquences très basses (quelques kHz) par rapport au radar, faire une électronique qui suit c'est pas très difficile. Pareil pour les DRFM, enregistrer et restituer un signal numériquement c'est hyper facile en acoustique, ça doit être implémenté dans les "deception jammers" sous-marins depuis un bail.

toutes les torpilles actives ont une tête avec une partie plate il me semble. ou presque.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 19/05/2020 à 10:59, Bon Plan a dit :

toutes les torpilles actives ont une tête avec une partie plate il me semble. ou presque.

La MU90 ne dérogeant pas à la règle.

MU90_torpedo_01.jpg

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,487
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Redapache
    Newest Member
    Redapache
    Joined
  • Forum Statistics

    20,845
    Total Topics
    1,300,852
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries