Recommended Posts

J'ai vu ça aussi, mais ça me semble anormalement long, sachant qu'on en a en "stock"

Pas forcément : côté indien il faut préparer l'arrivée du coucou (les bases, hangars, logistique, simulateur, etc) et  côté Dassault, les jets ne seront pas livrés au compte-goutte un par un, je verrais plutôt une livraison escadron par escadron.

Share this post


Link to post
Share on other sites

en stock en stock ... n'oublions pas quand même qu'à l'heure actuelle dans les tuyaux il y a quelques Rafale M invendables par définition et que de surcroit les forces doivent recevoir 26 avions sauf à revisiter le contrat opérationnel.

 

Et sachant que les livraisons à venir concernent prioritairement ... les FAS il se pourrait quand même que l'ADLA voit la queue de quelques avions

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai cru comprendre que la cadence de production était à son minimum syndical. Il n'y a pas moyen d'accroître le rythme de manière ponctuelle et cela à effectifs constants ?

Edited by Chronos

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, pour moi, ça me paraît au contraire assez rapide :

1/ Certains avions actuellement sur ligne risquant d'être livrés aux forces françaises car aux standards français [cf. Pascal]

2/ Unités devant être livrées rapidement aux Egyptiens, ce qui fait que les stocks ne doivent plus être si larges que cela (euphémisme inside) [Cf. Arka]

3/ Livraison probablement par escadrons [Cf. ftami]

4/ Une possibilité certes d'accroître la productivité sur les lignes Rafale, mais une montée en puissance qui demandera sûrement un peu de temps, même si elle avait été prévue et anticipée. Et ne pas oublier que si la production de Rafale supplémentaires est lancée dans les semaines prochaines, ce n'est seulement que dans quelques - longs - mois que la hausse de productivité se fera ressentir sur le nombre d'unités en sortie de chaîne.

Edited by Skw

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me demande si la décision n'a pas été motivée par :

 

- Le contrat egyptien; la France n'étant plus "en difficulté" pour boucler sa LPM, une partie de la pression retombe chez nous

 

- La fenêtre de tir Euro / Dollar

 

En plus des contraintes opérationnelles.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me demande si la décision n'a pas été motivée par :

 

- Le contrat egyptien; la France n'étant plus "en difficulté" pour boucler sa LPM, une partie de la pression retombe chez nous

 

- La fenêtre de tir Euro / Dollar

 

En plus des contraintes opérationnelles.

C'est sans doute une partie de l'explication avec en sus la crainte de passer après d'autres clients que l'Egypte.

Attendons la fin de la tournée Européenne de Modi pour se faire une idée définitive de cette opération "réassor rapide du matos IAF".

Edited by Gallium nitride

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les 2 éléments les plus forts sur ce dossier, sont clairement la vente Égyptienne et la pression des militaires Indiens.

 

Le rapport de force à complètement basculé pour Dassault et la force du GIE c'est d'avoir été patient. 

 

Les premières ventes vont débloquer pas mal de chose pour les autres prospections.

 

Ma seule interrogation c'est de réussir à augmenter la cadence de production "proprement". 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les 2 éléments les plus forts sur ce dossier, sont clairement la vente Égyptienne et la pression des militaires Indiens.

 

Le rapport de force à complètement basculé pour Dassault et la force du GIE c'est d'avoir été patient. 

 

Les premières ventes vont débloquer pas mal de chose pour les autres prospections.

 

Ma seule interrogation c'est de réussir à augmenter la cadence de production "proprement". 

Il me semble que la ligne est sortie de la somnolence dès le 12 février. La montée en cadence sera forcemment progressive selon les délais de fabrication des différents éléments et 60 unités ne justifient peut-être pas encore une pleine cadence.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Est-ce que quelqu'un sait si il existe un stock stratégique des sous ensembles fabriquées dans les 500 PME qui peut permettre à Dassault de monter la cadence sans être bridé par les fournisseurs ?

 

Simplement, le point le plus critique c'est la formation des personnes chez Dassault ou bien la capacité des machines chez les PME ?

Edited by Dalius

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelqu'un ici même n'avait-il pas dit qu'une montée en cadence de la chaine de prod avait déjà été plus ou moins anticipée ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

@judi

Il ne faut pas trop rêver non plus. Ce contrat est la conséquence direct du retard accumulé avec le MMRCA. Il leur faut des avions rapidement, et ces avions doivent être des Rafale (sélection MMRCA). C'est une opération "stop gap" qui ne remet pas en cause le reste du contrat MMRCA, ça leur donne simplement plus de temps pour le finaliser, étant entendu que le choix est déjà fait.

Au plan légal, l'appel d'offre portait sur 18+108 et il n'était sans doute pas possible d'y déroger sans provoquer une réaction des "éliminés". Reste les 63 options, sur lesquelles rien n'avait été précisé à ma connaissance, ce qui a sans doute permis d'y piocher 18 fabrications Made in France supplémentaires. On serait donc passé à 18+108 (MMRCA) +18, et 45 en option.

Je ne rêvais pas mais c'était une chose que j'envisageais comme étant une possibilité parmi d'autres. Et merci pour ta réponse qui est claire et précise. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

retour à la réalité après la fiesta

 

Le contrat n'est pas encore signé, il y a les exigences indienne

 

India to wait another two years for French Rafale jets: minister

 

http://ca.reuters.com/article/topNews/idCAKBN0N20JE20150411

 

traduction auto

 

 

NEW DELHI (Reuters) - L'Inde ne recevra son premier avion de combat Rafale de Dassault Aviation de France à hauteur de deux ans et des questions délicates y compris la tarification et demi doit encore être élaboré, le ministre de la Défense de l'Inde a déclaré samedi.

Les commentaires de Manohar Parrikar est venu un jour après que l'Inde a ordonné 36 Rafale prêt-à-voler pour moderniser une flotte vieillissante rapidement avec les voisins la Chine et rival du Pakistan, qui sont mise à niveau rapide du matériel militaire.

 

Alors que l'ordre est destiné à être livré dès que possible, les termes et conditions de l'accord - estimés à environ 4 milliards d'euros ($ 4,25 milliards) - doivent encore être élaborées, le ministre a dit.

 

"Il peut prendre de deux à deux ans et demi pour obtenir le premier plan", a déclaré aux journalistes Parrikar. "Fly-away signifie pas demain, il doit être conçu selon le besoin de l'Inde, plus il est une exigence de travailler sur le prix."

 

L'Inde et la France ont négocié pour Rafale pendant trois ans. Un accord 2012 pour acheter 126 avions décroché par rapport au coût et un différend sur l'ensemble des 108 avions en Inde.

 

Une source du ministère français de la Défense a déclaré vendredi la nouvelle entente annoncée par le Premier ministre Narendra Modi à Paris était séparé des négociations initiales.

 

Responsables militaires indiens ont mis en garde leurs risques de la Force aérienne du retard sans nouveaux avions de guerre étrangers ou si les entrepreneurs locaux ne peuvent pas répondre aux besoins de l'armée en temps opportun.

 

Le recours à une flotte disparate de chasseurs MiG et Mirage français de fabrication russe, avec modernes russes Sukhoi Su-30, a rendu vulnérable. La moitié des combattants de l'Inde sont dus à la retraite d'ici 2024. 

 

L'armée de l'air indienne a 34 escadrons opérationnels, contre 39 début de cette décennie et au-dessous de la force approuvé de 42, un comité parlementaire a déclaré en Décembre.

 

Les Rafale devraient remplacer certains des MiG et jets Mirage.

 

Même que l'Inde attend pour les avions, un membre éminent du parti de Modi a menacé de bloquer l'accord de la Cour suprême.

Subramanian Swamy, qui a la réputation d'être un franc-tireur, a déclaré que le Rafale était plus faible que ses concurrents, sans donner des preuves de ses affirmations.

 

"La performance Rafale de la Libye et de l'Egypte se est avéré être le pire de tous les avions qui ont été déployées," at-il dit.

 

"Si le Premier ministre pour une autre contrainte décide de toute façon à aller de l'avant avec l'affaire, alors je ne aurai pas d'autre choix que d'aborder la cour."

 

 

Rafale story far from over; Govt to keep HAL in the loop

Read more at: http://www.oneindia.com/india/rafale-story-far-from-over-govt-to-keep-hal-the-loop-1713676.html

http://www.oneindia.com/india/rafale-story-far-from-over-govt-to-keep-hal-the-loop-1713676.html

Edited by zx

Share this post


Link to post
Share on other sites
retour à la réalité après la fiesta

 

La réalité est toujours la même, l'Inde vient d'acheter 36 Rafale.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tant que le contrat n'est pas signé, rien n'est fait. espérons que cela se concrétise vite.

Edited by zx

Share this post


Link to post
Share on other sites

pas de défaitisme non  plus... Le PM indien s'est exprimé en public, officiellement  ... Se dédire ne serait pas à son avantage ... PATIENCE & CONFIANCE

Share this post


Link to post
Share on other sites

effectivement, attendons la signature officiel et même plus, le versement du premier accompte

 

pour la cadence, Dassault peut effectivement monter à une cadence de 2,5 avions par mois (annoncé par le PDG) mais certainement pas dans l'immediat

disont qu'il faut 6 à 12 mois pour arriver à cette cadence

 

il y a zero stock d'avance chez les fournisseurs

la montée en cadence peut se faire rapidemment sur 80% des pièces simple

ca risque d'être plus compliqué sur les pièces complexe.

quelques amenagements sont également à prevoir sur la chaine d'assemblage

 

il n'est pas dans l'interet de DA de monter la cadence, il est preferable de bien negocier l'echeancier de livraison pour etaler au maximum la production sur les années à venir (et décaller les avions France)

Avec 24 Egypte +36 Inde = 60 Rafale, cela represente 5,5 ans de production à cadence 11/an

c'est bien mais il ne serait pas judicieux de trop augmenter la cadence

 

par contre si d'autre contrat export arrivent, il sera necessaire d'augmenter la cadence

Share this post


Link to post
Share on other sites

et c'est à ce moment là qu'il convient de ressortir cette maxime syndicale toujours aussi pertinente :

 

"NON AUX CADENCES INFERNALES"

Share this post


Link to post
Share on other sites

effectivement, attendons la signature officiel et même plus, le versement du premier accompte

 

pour la cadence, Dassault peut effectivement monter à une cadence de 2,5 avions par mois (annoncé par le PDG) mais certainement pas dans l'immediat

disont qu'il faut 6 à 12 mois pour arriver à cette cadence

 

il y a zero stock d'avance chez les fournisseurs

la montée en cadence peut se faire rapidemment sur 80% des pièces simple

ca risque d'être plus compliqué sur les pièces complexe.

quelques amenagements sont également à prevoir sur la chaine d'assemblage

 

il n'est pas dans l'interet de DA de monter la cadence, il est preferable de bien negocier l'echeancier de livraison pour etaler au maximum la production sur les années à venir (et décaller les avions France)

Avec 24 Egypte +36 Inde = 60 Rafale, cela represente 5,5 ans de production à cadence 11/an

c'est bien mais il ne serait pas judicieux de trop augmenter la cadence

 

par contre si d'autre contrat export arrivent, il sera necessaire d'augmenter la cadence

Il faut aussi livrer l'armee de l'air. Mais en effet Dassault n'ira surement pas a 2.5 avions par mois avec ces deux seuls commandes. Il y aura sûrement augmentation de production mais relativement limitée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

et c'est à ce moment là qu'il convient de ressortir cette maxime syndicale toujours aussi pertinente :

 

"NON AUX CADENCES INFERNALES"

Tout à fait ! C'est la luuutte finaaaaleeeeeeeeeeee...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si les rafale sont encore en cours d'assemblage, la lutte finale pour le client sera courte et pas très excitante  ;)

Edited by rendbo
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faut aussi livrer l'armee de l'air. Mais en effet Dassault n'ira surement pas a 2.5 avions par mois avec ces deux seuls commandes. Il y aura sûrement augmentation de production mais relativement limitée.

 

Tout en sachant que DA a aussi sonder ses partenaires pour monter en cadence, donc n'oublions pas qu'ils ne sont pas betes...et savent bien ce qui les arrangent. Bref, ne nous faisons pas de soucis pour les livraisons... 

Share this post


Link to post
Share on other sites

par contre, autre musique, on veut des primes, on veut des primes, on veut des primes.

Edited by zx

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,533
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Tyreas
    Newest Member
    Tyreas
    Joined
  • Forum Statistics

    20,963
    Total Topics
    1,340,256
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries