Recommended Posts

Il n'y a aucune contradiction réelle entre considérer que le Rafale est un avion léger au sein de la production occidentale (plus léger à vide que le F-15, F/A-18, Typhoon, F-35, etc.) et en même temps moyen selon la classification indienne (occupant le milieu entre les avions lourds genre Su-30MKI et les avions léger genre Tejas).

D'aileurs, le critère de poid pour cette compétition MMRCA a été ajoutée après coup (au départ, c'était juste MRCA) pour écarter le Su-30 afin de diversifier les offres, l'IAF n'ayant pas envie de se retrouver dans une situation de dépendance totale envers un seul fabricant. Il y a donc eu ajout d'un poid maximum assez bas pour écarter le Soukhoi, mais il n'y a pas eu d'ajout de poid minimum, ce qui a permis à des avions comme le Gripen et le Mirage 2000 de participer au RFI. Et puis les choses ont tellement trainé en longueur que quand le RFP est survenu, c'est pas le Mirage 2000, dont la production se terminait, mais le Rafale qui a été proposé.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 31 minutes, DEFA550 a dit :

Z'en avez pas marre de vouloir coller des étiquettes obsolètes (chasseurs légers/lourds, concept vaseux depuis plus de 30 ans) sur des matériels récents ?

Et la masturbation intellectuelle qui en résulte Monsieur Defa ?

C'est important pour le bien être ! ^^

Ceci dit le Rafale est je pense l'exemple type de l'avion qui balaie cette vieille étiquette.

Il me semble qu'on considérait les avions avec une masse inférieure à 10 T comme léger, compris entre 10 et 15 T comme moyen et supérieur à 15 T comme lourd.

Le Rafale avec sa masse juste inférieure à 10 T devrait alors être considéré comme "léger".

Or les qualités du rafale qui font de lui le seul chasseur à pouvoir porter 1,5*son poids lui donnent des capacités d'emport énormes (jamais vu pour des appareils léger et dans le haut du panier si on compare aux chasseurs "moyens").

C'est d'ailleurs cette versatilité qui peut énormément plaire aux indiens qui souhaitent toujours fonctionner avec un triptyque: avion lourd/avion moyen/avion léger

Le rafale peut selon le profil des missions adopter un "profil" avion léger" ou "avion lourd" suivant la mission.

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

On peut ne rien avoir contre l'onanisme sans pour autant vouloir en prendre le produit en pleine face...

Vu la quantité de discussions de comptoir et HS sur le forum, ce serait sympa d'y penser parfois, avant de vous laisser aller ;)

Edited by Darkjmfr
  • Haha 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, elannion a dit :

Il me semble qu'on considérait les avions avec une masse inférieure à 10 T comme léger, compris entre 10 et 15 T comme moyen et supérieur à 15 T comme lourd.

Et c'était déjà une refonte de la nomenclature usuelle qui classait comme chasseur léger un avion de conception simple, peu couteux et aux performances basiques, donc petit et léger. Aujourd'hui un chasseur léger serait peu ou prou l'équivalent d'un avion d'entraînement avancé.

Faire de la masse (à vide ou chargé comme une mule) le critère de sélection c'est juste confondre cause et conséquence. Les chasseurs actuels, quelle que soit leur taille/masse, sont globalement aussi capables et létaux les uns que les autres (équipements, armement). La seule différence résiduelle est le rayon d'action.

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, prof.566 a dit :

Et son corollaire tout de même important, la persistance sur zone non?

Le corollaire était plutôt de pouvoir aller vite, genre interception supersonique (cf MiG 31 ou F-22 pour les cas extrêmes). Sur zone (ou pas loin) tu avais tes chasseurs légers qui pouvaient décoller au coup de sifflet bref, ce qui faisait de la persistance sur zone une exigence toute relative.

Aujourd'hui le "mix" n'est plus aussi marqué, les bases et les appareils moins nombreux, et la persistance sur zone est en effet devenue une nouvelle option, bien qu'on parle plutôt de "play time" à bonne distance du point de départ ou de ravitaillement (donc re-rayon d'action, puisqu'un chasseur léger peut avoir le même play time mais seulement proche de la buvette), et ça ne concerne que certaines missions assez spécifiques (genre CAP et surtout CAS mais là on est sur du chasseur multirôle).

Edited by DEFA550

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

IAF to induct first Rafale jet on Sept 19, Air chief Dhanoa set to visit France

While the formal induction will happen on September 19, the first batch of four Rafale jets will fly to their home base in India only next April-May. All 36 fighter planes will arrive by September 2022, a small step on the long road towards building a stronger air force.

https://www.hindustantimes.com/india-news/iaf-to-induct-first-rafale-jet-on-sept-19-rajnath-singh-set-to-visit-france/story-BDfDZJaU65ylbuQo5N5z5H.html

Citation


The jets have been tailored for the IAF. India-specific enhancements include helmet-mounted sight, radar warning receivers, flight data recorders with enough storage for 10 hours of data, infrared search and track systems, jammers, cold engine start capability to operate from high-altitude bases, and towed decoys to lure incoming missiles away.

 

 

Edited by zx
  • Like 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

"The jets have been tailored for the IAF. India-specific enhancements include helmet-mounted sight, radar warning receivers, flight data recorders with enough storage for 10 hours of data, infrared search and track systems, jammers, cold engine start capability to operate from high-altitude bases, and towed decoys to lure incoming missiles away."

Des atouts en plus pour d'éventuels prospects !  (en payant peut être des royalties à l'Inde).

Le leurre actif remorqué est un vrai plus il me semble.  

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 32 minutes, Bon Plan a dit :

"The jets have been tailored for the IAF. India-specific enhancements include helmet-mounted sight, radar warning receivers, flight data recorders with enough storage for 10 hours of data, infrared search and track systems, jammers, cold engine start capability to operate from high-altitude bases, and towed decoys to lure incoming missiles away."

Des atouts en plus pour d'éventuels prospects !  (en payant peut être des royalties à l'Inde).

Le leurre actif remorqué est un vrai plus il me semble.  

Moi je pense à  cold engine start capability pour la Finlande sans compter le nouvel IRST pour tous le monde 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 56 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Moi je pense à  cold engine start capability pour la Finlande sans compter le nouvel IRST pour tous le monde 

le cold engine start c'est pour démarrer haut ET froid  La Finlande n'a pas de base bien haut.  Mais ca ne peut qu'aider bien entendu.  Et aider aussi en Suisse !

Et oui, tu as raison pour l'IRST.  J'avais omis ce point important.

_

A propos de l'OSF du Rafale je me suis tout le temps demandé pourquoi la boule TV n'était pas sous le nez.  voie TV bien utile en air sol, alors que la voie IR etait plus dédiée au air air donc pourquoi pas sur le nez.

L'anémométrie pariétale aurait pu être aménagée pour cohabiter avec la boule TV en dessous.

Edited by Bon Plan

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Bon Plan a dit :

le cold engine start c'est pour démarrer haut ET froid 

Non c'est une spécificité de l'Inde: il ne fait froid que si tu es haut, mais c'est le froid qui est le problème.

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

les leurres actifs  c'est pour l'IR ou l'EM, voir les deux ? c'est tracté sur combien de mètres ?

Edited by zx

Share this post


Link to post
Share on other sites

France Strongly Pitches 2nd Lot Of 36 Rafale Fighters, Seeks Movement On Stalled Aircraft Programmes 

https://idrw.org/france-strongly-pitches-2nd-lot-of-36-rafale-fighters-seeks-movement-on-stalled-aircraft-programmes/

La France lance avec force le 2ème lot de 36 chasseurs Rafale, à la recherche de mouvement sur des programmes d'avions bloqués 

Publié le 1 septembre 2019 |

Un dialogue stratégique entre les conseillers à la sécurité nationale de l'Inde et de la France, qui s'est tenu à New Delhi le 29 août, visait à faire avancer rapidement les propositions mises sur la table pour renforcer la coopération entre les deux parties dans les secteurs de la défense et de la stratégie. La rencontre à New Delhi entre le conseiller à la sécurité nationale de l'Inde, Ajit Doval, et son homologue français, Emmanuel Bonne, a eu lieu exactement une semaine après la rencontre au sommet entre le Premier ministre Narendra Modi et le Président français Emmanuel Macron à Paris.

Bien qu'il n'y ait pas eu de déclaration officielle sur le Dialogue stratégique le 29 août, des sources ont suggéré que l'objectif était de donner un élan rapide à la mise en œuvre des résultats et des propositions du Sommet, avec un accent particulier sur la défense, l'énergie nucléaire, l'espace, la cybersécurité, le contre-terrorisme et le partenariat indo-pacifique.

Mme Bonne, conseillère en politique étrangère auprès du président Macron, aurait également cherché à obtenir un nouvel élan en vue de plusieurs acquisitions en cours ou au point mort d'Airbus C-295 pour l'IAF - et peut-être aussi pour la Garde côtière indienne (ICG) et la Marine - l'A330 pour le transport des pétroliers multirôles (MRTT) et les besoins AWACS de l'IAF, l'AS565 MBe Panther et le H145 pour le programme d'hélicoptères utilitaires de la marine et le H225M pour le ICG.

Une proposition largement rapportée concerne l'offre française pour un deuxième lot de 36 chasseurs Rafale à un coût estimé à environ 6 milliards d'euros. Le premier contrat de 36 flyaway, Made in France Rafales en 2016, a été signé pour 7,8 milliards d'euros et a suscité de nombreuses controverses politiques en Inde. Le deuxième lot est moins cher, principalement parce que le coût des améliorations spécifiques à l'Inde et de la création d'infrastructures en Inde n'aura pas à être supporté à nouveau.

L'armée de l'air indienne (IAF), qui compte au moins 10 escadrons de moins que l'effectif autorisé de 42 escadrons de chasseurs et qui risque de voir sa flotte vieillissante s'épuiser davantage, cherche à se reconstituer rapidement, même si c'est en partie, surtout dans le contexte de défis militaires plus difficiles.

Le programme français comprend également la construction de ce qui sera la plus grande centrale nucléaire au monde à Jaitapur, au Rajasthan, et, comme les forces navales de la SP l'ont signalé pour la première fois, l'offre de coopération dans le programme indien de construction de 6 sous-marins nucléaires d'attaque (SSN). Bonne a également rendu visite au Premier ministre Modi lors de sa courte visite à New Delhi.

La déclaration commune publiée à l'issue du sommet du 22 août a souligné la réaffirmation de "l'engagement de renforcer encore la coopération dans le domaine de l'industrie de défense et a étendu leur soutien aux partenariats existants et à venir entre les entreprises de défense des deux pays dans l'esprit du "Make in India" et dans l'intérêt mutuel des deux pays".

"Les deux parties ont noté avec satisfaction que les MPME indiennes font de plus en plus partie des chaînes d'approvisionnement mondiales des équipementiers français de la défense et de l'aérospatiale et ont réaffirmé leur volonté de donner un nouvel élan à cette tendance. Ils se sont félicités de la collaboration en cours entre les associations industrielles de l'aérospatiale et de la défense des deux pays, le SIDM pour l'Inde et le GIFAS pour la France ", a ajouté la déclaration.

Les deux dirigeants s'étaient également déclarés satisfaits de la mise en œuvre du contrat Rafale 2016, en avance sur le premier lot de chasseurs français qui devait être livré à l'IAF dans les délais prévus le 19 septembre.

Une autre priorité de la France est de se projeter comme un acteur majeur dans l'Indo-Pacifique, avec l'Inde comme partenaire clé. Elle a également annoncé la nomination d'un officier de liaison au Centre de fusion de l'information de la marine indienne - région de l'océan Indien (IFC-IOR) à Gurugram. La proposition française comprendrait 12 satellites pour la surveillance de la région de l'océan Indien.

L'ordre du jour de la coopération spatiale comprend la formation du personnel de soutien médical des " Gagannauts " indiens pour la mission spatiale habitée en 2022. "Les dirigeants se sont félicités de la signature d'un accord de mise en œuvre pour l'établissement d'un cadre pour la réalisation d'une mission conjointe de sensibilisation dans le domaine maritime. 

Ils ont également salué le lancement d'un Observatoire du climat spatial qui renforce encore la coopération franco-indienne dans la lutte contre le changement climatique, outre la mission conjointe TRISHNA et l'accueil d'Argos dans Oceansat 3, et dans un environnement de plus en plus menacé, ils ont décidé d'agir ensemble au niveau international pour promouvoir les normes et meilleures pratiques nécessaires pour garantir la sécurité des missions spatiales ", ajoute le communiqué commun du Sommet.

Edited by Picdelamirand-oil

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 01/09/2019 à 23:23, Bon Plan a dit :

Le Rafale, si tu le compares à un SH18, un EF2000 ou Mig35 est dans le bas du spectre en terme de masse à vide et dans le très haut en terme de capacité d'emport. 

Le Gripen, Même E, joue dans la cour du M2000. 

Le F16 est un peu à cheval, selon que tu prennes un bk15 ou un bk60 ou 70....

Donc dans sa classe, celle des avions moyens, il est léger, voir le plus léger. 

On est d’accord, il est léger mais n’en reste pas moins de classe moyenne ! C’est là le débat 

  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, FATac a dit :

Juste pour souligner l'inanité du débat (à mes yeux, au moins), je suggère à tous le sujet de réflexion suivant : "La génération d'un chasseur (3e, 4e, 5e et plus) a t'elle une influence sur sa classification en terme d'appareil léger/moyen/lourd ?"

Vous avez 4h ... :biggrin:

 

Évidemment !

le f15 a sa sorti, c’était du lourd ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Picdelamirand-oil a dit :

Mme Bonne, conseillère en politique étrangère

La traductrice automatique a encore frappé !

Edited by Kelkin
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Bon Plan a dit :

A propos de l'OSF du Rafale je me suis tout le temps demandé pourquoi la boule TV n'était pas sous le nez.  voie TV bien utile en air sol, alors que la voie IR etait plus dédiée au air air donc pourquoi pas sur le nez. 

Le besoin opérationnel initial c'est de faire de l'identification air air. Si tu détectes un plot à 60° à gauche dans le plan horizontal, si le pilote veut se diriger sur ce plot, il commence par mettre son avion en roulis vers la gauche avant de tirer le manche. Le plot qui était dans le plan horizontal passe à 60° dans le plan vertical de l'avion. La boule doit donc impérativement être sur le dessus si l'on veut tracker la cible.

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, zx a dit :

les leurres actifs  c'est pour l'IR ou l'EM, voir les deux ? c'est tracté sur combien de mètres ?

l'EM uniquement, du moins aujourd'hui   (IR = passif).   Mais pourquoi pas imaginer un leurre passif remorqué embarquant une ou plusieurs charges combustibles?

tracté sur une centaine de mètre au moins.   Un SA2 est capable de détruire une cible (pas à 100%) dans un rayon de 150 mètres. OK, il a une forte charge militaire par rapport à ce qui se fait aujourd'hui, mais ca donne une idée de ce qu'il faut mettre entre le leurre et l'avion.

Edited by Bon Plan
  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

pas grave, ca vole quand même, c'est russe :P

 

Russia's Mikoyan MiG-35D fighter loses left wing panel while flying at MAKS 2019

However, the incident posed no danger to the plane and it completed its flight without any hitch, according to theaviationist.com, a website dedicated to military aviation. From the photo posted by MAKS 2019 website, the MiG-35D seems to have lost the panel during takeoff.

https://zeenews.india.com/world/russias-mikoyan-mig-35d-fighter-loses-left-wing-panel-while-flying-at-maks-2019-2231771.html

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 40 minutes, zx a dit :

pas grave, ca vole quand même, c'est russe :P

 

Russia's Mikoyan MiG-35D fighter loses left wing panel while flying at MAKS 2019

However, the incident posed no danger to the plane and it completed its flight without any hitch, according to theaviationist.com, a website dedicated to military aviation. From the photo posted by MAKS 2019 website, the MiG-35D seems to have lost the panel during takeoff.

https://zeenews.india.com/world/russias-mikoyan-mig-35d-fighter-loses-left-wing-panel-while-flying-at-maks-2019-2231771.html

Peut-être aussi que c'est le cdve (?) qui ont assumées la plus grosse partie des difficultés ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est même pas une gouverne /aileron qui est touché , en quoi ca generait le vol . il a perdu un panneau , point .les CDVE elles n'ont rien vu du tout .  

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,402
    Total Members
    1,178
    Most Online
    Hannibal Lektor
    Newest Member
    Hannibal Lektor
    Joined
  • Forum Statistics

    20,690
    Total Topics
    1,244,362
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries