Recommended Posts

À priori oui, mais la cérémonie officielle étant pour plus tard, il n'y a pas eu d'annonces de presse pour ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et l'image est fausse... C'est un Rafale français dessus.

Encore une plâtrée de "Rafael" dans les commentaires...

Incorrigibles.

Bon... Tant qu'ils sont contents...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, herciv a dit :

Je confirme les clefs ont été remises

Sur un air connu :

Citation

Voici les clés de ton bonheur, il n'attend plus que toi
Appelle-moi si par bonheur elles n'ouvraient pas
Na na na
Tu sais toujours où me trouver, moi je ne bouge pas

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Patrick a dit :

Et l'image est fausse... C'est un Rafale français dessus.

Encore une plâtrée de "Rafael" dans les commentaires...

Incorrigibles.

Bon... Tant qu'ils sont contents...

Éternel insatisfait :laugh: 

Ça vient d’où ce Rafael ? Un bug de traducteur automatique ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ou la confusion avec l'électronicien/missilier Israélien - Rafael - qui est, lui, bien connu des indiens.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rafael est aussi un prénom courant (Rafael Nadal, par exemple) donc les correcteurs automatiques ont ce mot dans leur dico, mais pas le mot "Rafale" pour les dicos anglophones.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, FATac a dit :

Ou la confusion avec l'électronicien/missilier Israélien - Rafael - qui est, lui, bien connu des indiens.

C'est très probablement cela. J'ai plus de mal à expliquer le Gripen/Grippen.

Share this post


Link to post
Share on other sites

First Rafale In IAF Hands, Decks Cleared For Follow-on Order For 36
 

Révélation

By Shiv Aroor Sep 21 2019

RB 001, the 1st Rafale handed over to the Indian Air Force

With the first Rafale ‘handed over’ to the Indian Air Force on September 19 in France, proceedings have officially begun towards the commissioning of four jets into Indian service on October 8 at Merignac with India’s defence minister Rajnath Singh in attendance. The first jets in Indian hands also clear decks for something bigger that’s remained in suspended animation for months through India’s stormy election season — a follow-on order for 36 more Rafales for a total of 72 aircraft. It remains unclear when the Narendra Modi government will pull the trigger on a second deal, though there are strong indications that the groundwork has been laid.

The first Indian Rafales will arrive in India in April-May next year and populate their inaugural squadron, 17 Squadron ‘Golden Arrows’ in Ambala, Haryana. A second squadron will come up in Hasimara in India’s east. Indian Rafale pilots being trained in France have received several operational briefings on current Rafale operations in Iraq and Syria. On a visit to the French Navy’s Landivisiau air base in 2017, Livefist also received an overview of the Rafale in combat operations.

In a surprise move being interpreted as support for the Rafale deal, the Modi Government this week named IAF vice chief Air Marshal Rakesh Bhadauria the next Chief of the Air Staff from the day he is slated to retire. As Deputy Chief, Bhadauria had led crucial negotiations with Dassault on the pricing and package that was finally signed. The IAF’s next man at the helm is, therefore, one who has witnessed every twist and turn of the deal from ringside and can, with the authority of his highest office, now see any follow-on deal for Rafales through. The ‘RB’ on the Indian Rafale tail numbers, incidentally, stand for ‘Rakesh Bhadauria’.

The first major indications that the Modi Government was prepared to power through with the Rafale deal despite an aggressive and unrelenting political controversy over the original 2016 deal came in March this year when Prime Minister Narendra Modi, speaking at the India Today Conclave, said the outcome of the post-Balakot air confrontation involving Wing Commander Abhinandan Varthaman would have been different if the IAF was using Rafales.

A second deal appeared afoot in March 2018 when the French government officially request the Indian MoD to reveal that the two countries were in discussions to conclude a deal for an additional 36 Rafale jets. All possibility of this quickly evaporated with the opposition Congress Party escalating its campaign against the 2016 Rafale deal and alleging corruption and cronyism. With the dust settling on the Rafale narrative following a massive election victory for the ruling Narendra Modi government — and the political potency of the Congress campaign proving a non-starter — the political legroom to revive intentions to add 36 Rafales to the order has increased. It is now known that that the Emmanuel Macron government in August officially refreshed its offer of 36 more Rafales to India on terms that take into account India’s ‘one-time’ investment component in the country-specific enhancements and infrastructure to support the aircraft in Ambala and Hasimara.

A national audit report on the Rafale deal is expected later this year, and could add to the harsh observations it had on the selection process — something that taints the Congress-led UPA government equally, if not more.

Beyond the IAF, the Rafale is also in contention for the Indian Navy’s carrier-borne fighter requirement for 57 aircraft. The Rafale prospectively goes up against Boeing’s F/A-18 Super Hornet for this contest. The navy’s contest is unlikely to make forward movement before the end of next year.

Le premier Rafale entre les mains de l'IAF, les ponts sont prêts pour une commande complémentaire de 36

Par Shiv Aroor 21 sept. 2019
Traduit avec www.DeepL.com/Translator

RB 001, le 1er Rafale remis à l'armée de l'air indienne

Avec la remise du premier Rafale à l'armée de l'air indienne le 19 septembre en France, les procédures ont officiellement commencé en vue de la mise en service de quatre avions à réaction indiens le 8 octobre à Mérignac, en présence du ministre indien de la Défense Rajnath Singh. Les premiers jets aux mains de l'Inde ont également dégagé des ponts pour quelque chose de plus grand qui est resté en suspension pendant des mois pendant la saison orageuse des élections en Inde - une commande subséquente de 36 Rafale supplémentaires pour un total de 72 appareils. On ne sait toujours pas quand le gouvernement de Narendra Modi appuiera sur la gâchette d'un deuxième accord, bien qu'il y ait de fortes indications que le travail préparatoire a été posé.

Les premiers Rafales indiens arriveront en Inde en avril-mai de l'année prochaine et peupleront leur escadron inaugural, le 17e escadron'Golden Arrows' à Ambala, Haryana. Un deuxième escadron sera mis sur pied à Hasimara, dans l'est de l'Inde. Les pilotes indiens de Rafale en formation en France ont reçu plusieurs briefings opérationnels sur les opérations Rafale en Irak et en Syrie. Lors d'une visite à la base aérienne de Landivisiau de la Marine nationale française en 2017, Livefist a également reçu un aperçu du Rafale en opérations de combat.

Le gouvernement Modi a nommé cette semaine le vice-maréchal de l'air de l'IAF Rakesh Bhadauria au poste de chef d'état-major de la Force aérienne du jour de sa retraite, ce qui est une mesure inattendue interprétée comme un appui à l'accord Rafale. En tant que chef adjoint, Bhadauria avait mené des négociations cruciales avec Dassault sur les prix et le forfait qui a finalement été signé. Le prochain à la barre de l'IAF est donc celui qui a été témoin de tous les rebondissements de l'affaire depuis le début et qui peut, avec l'autorité de son plus haut poste, voir maintenant tout accord subséquent pour les Rafales passer. Le'RB' sur les numéros de queue du Rafale indien signifie d'ailleurs'Rakesh Bhadauria'.

Les premières indications majeures que le gouvernement Modi était prêt à faire passer l'accord du Rafale malgré une controverse politique agressive et implacable sur l'accord initial de 2016 sont apparues en mars de cette année lorsque le Premier ministre Narendra Modi, prenant la parole au Conclave India Today, a déclaré que le résultat de la confrontation aérienne post-Balakot impliquant Abhinandan Varthaman aurait été différent si l'IAF avait utilisé des Rafales.

Un deuxième accord est apparu en mars 2018 lorsque le gouvernement français a officiellement demandé au ministère de la Défense indien de révéler que les deux pays étaient en pourparlers pour conclure un accord portant sur 36 avions Rafale supplémentaires. Toute possibilité de cela s'est rapidement évaporée avec l'escalade de la campagne du Parti du Congrès de l'opposition contre l'accord du Rafale de 2016 et les allégations de corruption et de copinage. Avec la poussière qui s'est abattue sur le récit du Rafale à la suite d'une victoire électorale massive du gouvernement au pouvoir, Narendra Modi, et la puissance politique de la campagne du Congrès qui s'est avérée être un échec, l'espace politique pour relancer les intentions d'ajouter 36 Rafales à l'ordre a augmenté. On sait maintenant que le gouvernement d'Emmanuel Macron a officiellement renouvelé en août son offre de 36 Rafales supplémentaires à l'Inde à des conditions qui tiennent compte de l'investissement " ponctuel " de l'Inde dans les améliorations et les infrastructures spécifiques au pays pour soutenir l'avion à Ambala et Hasimara.

Un rapport d'audit national sur l'accord Rafale est attendu dans le courant de l'année et pourrait s'ajouter aux observations sévères qu'il a formulées sur le processus de sélection, ce qui entache le gouvernement de l'UPA, dirigé par le Congrès, tout autant, sinon plus.

Au-delà de l'IAF, le Rafale est également en compétition pour le besoin de 57 avions de chasse de la marine indienne. Le Rafale se mesurera au F/A-18 Super Hornet de Boeing pour ce concours. Il est peu probable que le concours de la Marine progresse avant la fin de l'année prochaine.

https://www.livefistdefence.com/201...decks-cleared-for-follow-on-order-for-36.html

Edited by Picdelamirand-oil

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

First Rafale In IAF Hands, Decks Cleared For Follow-on Order For 36
 

 

Je dis rien, mais les actions vont alors remontés.

Pour celui qui pense en vendre, suivez mon regard--------------------------------> :biggrin:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Picdelamirand-oil a dit :

Le'RB' sur les numéros de queue du Rafale indien signifie d'ailleurs'Rakesh Bhadauria'.

C’est pas un peu du flan ça ? :huh: 

Comme si on avait nommé la série de Rafale français avec les initiales du CEMAA de l’époque... :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 hours ago, gargouille said:

Je dis rien, mais les actions vont alors remontés.

Pour celui qui pense en vendre, suivez mon regard--------------------------------> :biggrin:

ca a deja bien remonté...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, Capitaineconan a dit :

Je croyais que le RB signifiait rafale Bhārat ( Inde en hindi)?

On est bien d’accord. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Skw a dit :

C'est très probablement cela.

Je continue à penser que l'autocorrection est la cause la plus probable.

Il y a 6 heures, Skw a dit :

J'ai plus de mal à expliquer le Gripen/Grippen. 

Selon les règles (dans la mesure où elles existent) de la prononciation anglaise, i devant une consonne simple suivie d'une voyelle : aï ; i devant une consonne simple suivie de rien, ou devant une consonne double : i. Comme c'est le Gripen, et pas le Graillepen, les anglophones s'attendent à ce que ce soit Grippen.

grip : grip
gripped : gripte
gripe : graïpe

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Skw a dit :

C'est très probablement cela. J'ai plus de mal à expliquer le Gripen/Grippen.

Parce que le "gripen" veut dire "griffon" qui en anglais s'écrit "griffin". Avec deux "f". D'où les deux "p".

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

une flotte de 72 rafale, ce deviendrait un peu plus consistant

Edited by zx

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, gargouille a dit :

Signature début 2020, temps indien pardon british ?

:huh::smile:

Des points de vue Indien

Citation

Ouais, à peu près ce que je disais. Nous continuerons d'acheter 12 Rafale chaque année jusqu'au milieu des années 30 pour l'IAF seulement.

et

Citation

Comme je l'avais prédit au début des moussons, le retrait des moussons n'a pas encore commencé et il pleuvra même dans la première moitié d'octobre, Modi économisera de l'argent pour la guerre avec le Pakistan et les nouvelles commandes pour le Rafale ne se feront que lorsque les mesures économiques prises par le gouvernement auront des résultats.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.meta-defense.fr/2019/09/21/une-seconde-commande-de-rafale-indiens-plus-que-jamais-envisagees/

Suite au post de Picdelamirandoil, les bruits d'une nouvelle commande de 36 Rafales fait des echos. J'imagine que ces Rafales seront produit en France. Il y aussi des negociations en cours pour des mig 29 et su30

Est ce que ces commandes supplementaires veulent dire que MMRCA2.0 risque d'etre annule?

Edited by Lordtemplar

Share this post


Link to post
Share on other sites

La réponse semble t'il n'est pas uniquement liée aux  commandes éventuelles de Rafales supplémentaires, mais elle est aussi liée à la capacité, ou non, de HAL à produire en nombre le Téjas au prix et aux capacités demandés par l'Indian Air Force.  

Si c'est le cas le MMRCA pourrait effectivement être remplacé par un mix Rafale+Tejas supplémentaires

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Lordtemplar a dit :

https://www.meta-defense.fr/2019/09/21/une-seconde-commande-de-rafale-indiens-plus-que-jamais-envisagees/

Suite au post de Picdelamirandoil, les bruits d'une nouvelle commande de 36 Rafales fait des echos. J'imagine que ces Rafales seront produit en France. Il y aussi des negociations en cours pour des mig 29 et su30

Est ce que ces commandes supplementaires veulent dire que MMRCA2.0 risque d'etre annule?

Je pense que la stratégie de Dassault sera de les produire le plus possible en Inde. C'est dans ce but que les offset du premier contrat ont été pensés, se préparer à produire en Inde en faisant monter le niveau de compétence des partenaires.

Le MMRCA ne sera pas annulé mais ce sera long! D'où l'intérêt d'un stopgap qui se concrétiserait par cet achat de 36 Rafale supplémentaires.

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,402
    Total Members
    1,178
    Most Online
    Hannibal Lektor
    Newest Member
    Hannibal Lektor
    Joined
  • Forum Statistics

    20,690
    Total Topics
    1,244,316
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries