Recommended Posts

Il y a 7 heures, wagdoox a dit :

merci mais ca c'est le détails du 1er contrat
mon post évoquait le make in India qui irait avec le MMRCA 2
En tout cas ca indiquerait que les indiens attendront 2022 pour une nouvelle commande, pour avoir le F4 et vérifier le transfère industriel. 

après ils attendront, le F5, le F6, F7...  on a commencé avec M2000, puis le rafale F2, puis ils ont commandés le F3R, en face ils vont déployés  ils ont pas grand chose pour équilibrer les forces,

Edited by zx
  • Like 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Patrick a dit :

Si n'importe qui proposait aux indiens d'acquérir plus de Mirage 2000 là tout de suite,

Pas eu l’impression qu’ils se ruaient sur les quelques 2000 potentiellement achetables...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Teenytoon a dit :

Pas eu l’impression qu’ils se ruaient sur les quelques 2000 potentiellement achetables...

Heu, peut-être parce qu'il n'y en a aucun avec assez de potentiel restant et que ceux que l'on pensait à vendre ne seront pas vendus? (taïwanais, émiriens...)

Il y a 5 heures, zx a dit :

après ils attendront, le F5, le F6, F7...  on a commencé avec M2000, puis le rafale F2, puis ils ont commandés le F3R, en face ils vont déployés  ils ont pas grand chose pour équilibrer les forces,

Voilà. Pour l'instant Dassault sont les seuls à démontrer le transfert de savoir-faire et l'implantation industrielle en Inde.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Patrick a dit :

Heu, peut-être parce qu'il n'y en a aucun avec assez de potentiel restant et que ceux que l'on pensait à vendre ne seront pas vendus? (taïwanais, émiriens...)

 

Il n’y a pas quelques français et brésiliens qu’on pourrait remettre en état pour quelques centaines d’heures de vol de plus ? 

Comme les mirage f1 chez Atac ou Draken ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Patrick a dit :

Justement ils ont donc un bon exemple sous les yeux de ce qu'il ne faut pas faire. Ou plutôt, de ce qu'il aurait fallu faire... Si n'importe qui proposait aux indiens d'acquérir plus de Mirage 2000 là tout de suite, ils se rueraient dessus... Ce qui est assez rigolo quand on réalise à quel point le Rafale est un meilleur avion.

Avec Dassault contrôllant désormais sa production en Inde, va arriver un moment où la solution française saura naturellement s'imposer, parce que ce sera la plus indienne du lot.

Le gros point d'achopement là tout de suite ce sont les moteurs avec Safran rendu impuissant à réaliser ses offsets du fait des louvoiements du DRDO. Mais ça aussi ce n'est pas rédhibitoire.

Oui mais il faut aussi voir ce que le make in India va nous enlever au niveau industriel en France, c'est ca qui m'inquiète.
Autant quand HAL était dans la boucle on savait que ca ne prendrait jamais autant là, c'est au moins une perte d'activité au pire une délocalisation particielle.

Il y a 6 heures, Picdelamirand-oil a dit :

En fait ceux qui pensent qu'on peut faire directement du Make in India sans créer d'abord un éco-système en Inde, sans mettre en place des formations et des structures de contrôle qualité, se trompent lourdement.

Il est clair que le Make in India que Dassault envisage sera proche de 100 % de la production en Inde des aéro structures et des équipements, en plus de l'assemblage final. Mais bien sûr la montée en complexité et en production sera progressive comme pour les Falcon.

C'est pas du tout ce que je voulais dire, on savait très bien qu'avec HAL, la production rafale irait pas loin.

La production a 100%, je n'y crois pas 80% au mieux (et il est souhaitable pour la France qu'on ne donne pas tout).
Ensuite quelle est la capacité des indiens a absober ? le Tejas avions domestique l'est pas vraiment. 
A quelle vitesse les indiens arriveront à 30 ou 80% du rafale produit localement ? 
C'est important pour nos entreprises qui pourront donc livrer plus longtemps et plus (sans parler des effets de série sur le prix).
On va leur facturer la R&D a combien ? bref, je ne pense pas que ce soit si evident.
En revanche, il est sur que Dassault a très bien fait de s'installer en Inde, ca forcera le gouvernement à des commandes pour ne pas perdre argents et savoir faire. 
On pourra peut être aller à 100% avec le NGF (sans les allemands) en 2055. 

Il y a 5 heures, zx a dit :

après ils attendront, le F5, le F6, F7...  on a commencé avec M2000, puis le rafale F2, puis ils ont commandés le F3R, en face ils vont déployés  ils ont pas grand chose pour équilibrer les forces,

Je dis juste que 2022 est une belle année pour avancé puisque F4, fin des offset et fin des livraison des 36 premiers rafale (quelques mois avant).
Donc ils seraient logiqu'ils avancent, s'ils ne le font pas à ce moment là, on pourra vraiment se poser des questions.

il y a 54 minutes, Teenytoon a dit :

Pas eu l’impression qu’ils se ruaient sur les quelques 2000 potentiellement achetables...

Ils ont acheter deux mirage 2000 pour pièces détachés, il n'y a pas longtemps. 
Ca depend des conditions et surtout de la faisabilité du programme de mise à jour qui a l'air ... compliqué.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, wagdoox a dit :

Oui mais il faut aussi voir ce que le make in India va nous enlever au niveau industriel en France, c'est ca qui m'inquiète.
Autant quand HAL était dans la boucle on savait que ca ne prendrait jamais autant là, c'est au moins une perte d'activité au pire une délocalisation particielle.

Le make in India est d'abord réservé au marché indien dont bénéficieront aussi les usines françaises. Pour le reste du marché international la production restera française en majeure partie.
D'autre part en cas de victoires en cascade en Inde, il y a fort à parier que pas mal d'avions seraient quand même produits en France.

En fait on prend même le risque que les chaînes françaises ne puissent plus suivre! Si dans le même temps on gagne en Suisse, en Finlande, le MMRCA2, et le contrat de l'Indian Navy! Soit 114+57+64+40 aux chiffres actuels! 270 avions! Même si le chiffre diminue d'un tiers, 180 appareils seraient l'équivalent de ce qui a été produit pour la France depuis 1999! Ça pourrait même être un argument de nos concurrents! " les français peuvent pas faire les avions assez vite!:laugh:

https://www.usinenouvelle.com/article/l-etat-commande-30-nouveaux-rafale-dans-la-foulee-du-standard-f4.N792829

 

Le 14 janvier, la ministre des Armées a également annoncé la commande de 30 nouveaux Rafale au standard F4. Ils devraient être livrés en 2027, 2028, 2029 et 2030. L’État attend également la livraison de 28 Rafale F3R, prévue de 2022 à 2024. C’est sur ces appareils que le nouveau standard sera introduit progressivement. Ils seront officiellement commandés en 2023, en accord avec la loi de programmation militaire.

Certes ça ne fait que 7.5 Rafale T5 par an...

Pour rappel le plan c'est 171 Rafale en 2025 et 225 Rafale (dont 40 marine) en 2030.

Mais si on fait rentrer l'export dans l'équation, même si Dassault faisait produire certaines séries de pièces en Inde pour faire baisser les coûts dans le cadre d'appels d'offre gagnés, mieux vaudrait n'avoir que 50% d'un contrat de x avions, plutôt que 0% d'un contrat de 2x avions.

L'autre solution serait d'augmenter le nombre d'appareils en service chez nous pour préparer le remplacement des -5 et des D. Une commande de 60 Rafale de plus passée en 2025 à livrer de 2030 à 2035 (au lieu de 30) pour remplacer à terme les cellules les plus anciennes, ça aurait de l'allure. Les commandes ont diminué depuis les débuts du programme, drastiquement même, le NGF est supposé débarquer en 2040-2045, mais il n'empêche que dans un monde qui réarme en masse, il va falloir songer à reconstituer des capacités... Quitte à augmenter le budget de la défense, ce n'est pas comme si nous laissions filer des centaines de milliards en pure perte chaque année... Mais je ne veux pas entrer dans un débat politique.

Il y a aussi la possibilité de faire d'autres avions en attendant. Il va falloir un successeurs aux Alphajets à terme par exemple. Et même tarif pour les PC-21, on a vu ce qui est arrivé aux Tucano qui ne sont finalement pas restés en parc si longtemps que ça...
Je ne serais pas contre une solution franco-française pour remplacer les Alphajets. Même en nombre réduit. Et avec la possibilité d'en faire ce coup-ci de réels avions d'arme aptes à certaines missions comme la PO. Et au pire, Dassault pourrait aussi remettre les pieds sur certains marchés pour l'instant oubliés. Ils ont toutes les cartes en main pour le faire. Avions spatiaux, bizzjets supersoniques, nouvel avion lourd multimissions, planeurs hypersoniques... ?

Franchement je ne suis pas inquiet pour la chaîne Rafale ni pour Dassault. Elle sera fermée bien après celles de l'Eurofighter à mon humble avis. En fait je pense même que le Rafale sera le dernier avion de cette génération à être à la fois encore produit et encore en service.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, zx a dit :

après ils attendront, le F5, le F6, F7...  on a commencé avec M2000, puis le rafale F2, puis ils ont commandés le F3R, en face ils vont déployés  ils ont pas grand chose pour équilibrer les forces,

F2 ?   

Il y a 8 heures, wagdoox a dit :

Oui mais il faut aussi voir ce que le make in India va nous enlever au niveau industriel en France, c'est ca qui m'inquiète.

Le choix est simple :

faire en France 100% de zéro vente ou presque (en Inde).

ou

accepter que in fine 90% soit fait en Inde (avec une montée en puissance : 16 avions réalisés en Inde à 30%, puis 16 suivants à 45%, puis....), en conservant la main sur les composants vraiment sensible et que les Indiens ne sauront ou ne pourront faire eux même (aubes de turbines monocristallines, certaines pièces usinées tels les jambes de train, des pièces en titane avec soudure par diffusion ou friction, des cartes électroniques chiadées, la verrière?  Le cône de nez?...) et la main mise sur les évolutions de standards.

Il y a 8 heures, wagdoox a dit :

Je dis juste que 2022 est une belle année pour avancé puisque F4, fin des offset et fin des livraison des 36 premiers rafale (quelques mois avant).

NON.  S'ils ne veulent pas avoir de trous dans les livraisons au delà des 36 commandés, il faut qu'ils se grouillent.  Et des avions ils en ont de plus en plus besoin.

De toute manière ils savent que DA tient ses promesses, donc ils ne vont pas attendre de "voir" le F4 : ils ont déjà été brieffés sur les performances prévues (et toujours tenues par DA, contrairement a certains...) et n'hésiteront pas à acheter sur plan. 

Perso je verrais bien une annonce au moment ou juste après le convoyage en Inde des premiers Rafale.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Patrick a dit :

Le make in India est d'abord réservé au marché indien dont bénéficieront aussi les usines françaises. Pour le reste du marché international la production restera française en majeure partie.
D'autre part en cas de victoires en cascade en Inde, il y a fort à parier que pas mal d'avions seraient quand même produits en France.

En fait on prend même le risque que les chaînes françaises ne puissent plus suivre! Si dans le même temps on gagne en Suisse, en Finlande, le MMRCA2, et le contrat de l'Indian Navy! Soit 114+57+64+40 aux chiffres actuels! 270 avions! Même si le chiffre diminue d'un tiers, 180 appareils seraient l'équivalent de ce qui a été produit pour la France depuis 1999! Ça pourrait même être un argument de nos concurrents! " les français peuvent pas faire les avions assez vite!:laugh:

https://www.usinenouvelle.com/article/l-etat-commande-30-nouveaux-rafale-dans-la-foulee-du-standard-f4.N792829

 

Le 14 janvier, la ministre des Armées a également annoncé la commande de 30 nouveaux Rafale au standard F4. Ils devraient être livrés en 2027, 2028, 2029 et 2030. L’État attend également la livraison de 28 Rafale F3R, prévue de 2022 à 2024. C’est sur ces appareils que le nouveau standard sera introduit progressivement. Ils seront officiellement commandés en 2023, en accord avec la loi de programmation militaire.

Certes ça ne fait que 7.5 Rafale T5 par an...

Pour rappel le plan c'est 171 Rafale en 2025 et 225 Rafale (dont 40 marine) en 2030.

Mais si on fait rentrer l'export dans l'équation, même si Dassault faisait produire certaines séries de pièces en Inde pour faire baisser les coûts dans le cadre d'appels d'offre gagnés, mieux vaudrait n'avoir que 50% d'un contrat de x avions, plutôt que 0% d'un contrat de 2x avions.

L'autre solution serait d'augmenter le nombre d'appareils en service chez nous pour préparer le remplacement des -5 et des D. Une commande de 60 Rafale de plus passée en 2025 à livrer de 2030 à 2035 (au lieu de 30) pour remplacer à terme les cellules les plus anciennes, ça aurait de l'allure. Les commandes ont diminué depuis les débuts du programme, drastiquement même, le NGF est supposé débarquer en 2040-2045, mais il n'empêche que dans un monde qui réarme en masse, il va falloir songer à reconstituer des capacités... Quitte à augmenter le budget de la défense, ce n'est pas comme si nous laissions filer des centaines de milliards en pure perte chaque année... Mais je ne veux pas entrer dans un débat politique.

Il y a aussi la possibilité de faire d'autres avions en attendant. Il va falloir un successeurs aux Alphajets à terme par exemple. Et même tarif pour les PC-21, on a vu ce qui est arrivé aux Tucano qui ne sont finalement pas restés en parc si longtemps que ça...
Je ne serais pas contre une solution franco-française pour remplacer les Alphajets. Même en nombre réduit. Et avec la possibilité d'en faire ce coup-ci de réels avions d'arme aptes à certaines missions comme la PO. Et au pire, Dassault pourrait aussi remettre les pieds sur certains marchés pour l'instant oubliés. Ils ont toutes les cartes en main pour le faire. Avions spatiaux, bizzjets supersoniques, nouvel avion lourd multimissions, planeurs hypersoniques... ?

Franchement je ne suis pas inquiet pour la chaîne Rafale ni pour Dassault. Elle sera fermée bien après celles de l'Eurofighter à mon humble avis. En fait je pense même que le Rafale sera le dernier avion de cette génération à être à la fois encore produit et encore en service.

J'aime quand tu dis des choses comme ca ;)

Par contre, je trouve la dotation FR ridicule au vu des besoins et ambitions. Je réponds ne meme temps que je lis et je ne peux qu'être d'accord, on joue un jeu dangereux. (j'attends avec impatience le discours de EM sur la dissuasion d'ici qqch jours).

Mon problème est pas simplement de faire tourner les usines mais surtout de garder active celle du rafale pour relance la production de notre principal outils militaire en cas de crise, il faudra attendre longtemps donc aucun arrêt d'ailleurs ca s'est jamais vu. 
La fameuse version 1/2 du rafale (monomoteur, j'espère aussi la meme sur NGF dès le départ).  J'ai entendu des rumeurs qui indiquaient que Dassault réfléchi à un jet supersonique et meme plus, dans l'optique d'un jet hyper. Pour le reste j'y crois pas avions spatiaux, c'est Ariane pareil pour le planeur (avec ONERA), avion lourd airbus. 
 

Je me méfie les indiens disent ouvertement vouloir exporter le rafale, je me fais pas de soucis pour Dassault ou pour le rafale mais pour les activités en France, pas plus que je me soucis de Renault mais la production de voiture en France, ben....

Il y a 3 heures, Bon Plan a dit :

F2 ?   

Le choix est simple :

faire en France 100% de zéro vente ou presque (en Inde).

ou

accepter que in fine 90% soit fait en Inde (avec une montée en puissance : 16 avions réalisés en Inde à 30%, puis 16 suivants à 45%, puis....), en conservant la main sur les composants vraiment sensible et que les Indiens ne sauront ou ne pourront faire eux même (aubes de turbines monocristallines, certaines pièces usinées tels les jambes de train, des pièces en titane avec soudure par diffusion ou friction, des cartes électroniques chiadées, la verrière?  Le cône de nez?...) et la main mise sur les évolutions de standards.

NON.  S'ils ne veulent pas avoir de trous dans les livraisons au delà des 36 commandés, il faut qu'ils se grouillent.  Et des avions ils en ont de plus en plus besoin.

De toute manière ils savent que DA tient ses promesses, donc ils ne vont pas attendre de "voir" le F4 : ils ont déjà été brieffés sur les performances prévues (et toujours tenues par DA, contrairement a certains...) et n'hésiteront pas à acheter sur plan. 

Perso je verrais bien une annonce au moment ou juste après le convoyage en Inde des premiers Rafale.

Le F2 car les indiens revenu vers Dassault en 2007, plus de MK2 donc on les a orienté vers le rafale F2.

Oui, je sais bien mais le plus en peu en faire en France le moins, j'excuserai ...

Ca me va parfaitement si on transfère lentement le savoir faire et qu'on arrive à 100% en 2040, je suis heureux ca nous laisse un temps d'avance.

Ca leur fera un trou de 3 ans, au temps indien ca veut dire 3 jours... C'est pas le F4 qu'ils veulent voir mais la concretisation des offsets,  ils y font très attention.

J'espère également une annonce à ce moment là, ca débloquera aussi le Qatar probablement. Des nouvelles d'ailleurs ?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 58 minutes, wagdoox a dit :

J'espère également une annonce à ce moment là, ca débloquera aussi le Qatar probablement. Des nouvelles d'ailleurs ?

A mon avis le Qatar a fait le plein.  Je ne sais même pas ce qu'ils vont faire de tout ce qu'ils ont acheté, ni qui va les piloter.

Y a l'Egypte.  Je n'ai pas compris comment on avait pu passer de relations presque torrides (vente d'1 FREMM, 24 Rafale, puis 2 BPC et des corvettes) a .....  un petit froid (ou en est la vente des frégates allemandes?  c'est fait?). Et il y a le Pb du SCALP.  je rêve d'une nouvelle commande de 12 ou 16 (pour faire 40, et faire la nique aux Qataris), passage de l'ensemble de la flotte au F3R, quelques Meteor (pas trop pour pas froisser les Israéliens), des exocet et des SCALP.

Y a la Suisse.  Je suis optimiste, vu ce que les suisses attendent d'un avion d'arme et ce qu'on propose au global.  ET politiquement on n'est plus en froid, comme en 2011....

La Finlande..... pas gagné.  Ca risque fort d'être un américain.   Parapluie oblige.

Je verrais bien le Maroc aussi pour remplacer les F1 et ne pas dépendre que de tonton Donald. 18 unités?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Bon Plan a dit :

A mon avis le Qatar a fait le plein.  Je ne sais même pas ce qu'ils vont faire de tout ce qu'ils ont acheté, ni qui va les piloter.

Y a l'Egypte.  Je n'ai pas compris comment on avait pu passer de relations presque torrides (vente d'1 FREMM, 24 Rafale, puis 2 BPC et des corvettes) a .....  un petit froid (ou en est la vente des frégates allemandes?  c'est fait?). Et il y a le Pb du SCALP.  je rêve d'une nouvelle commande de 12 ou 16 (pour faire 40, et faire la nique aux Qataris), passage de l'ensemble de la flotte au F3R, quelques Meteor (pas trop pour pas froisser les Israéliens), des exocet et des SCALP.

Y a la Suisse.  Je suis optimiste, vu ce que les suisses attendent d'un avion d'arme et ce qu'on propose au global.  ET politiquement on n'est plus en froid, comme en 2011....

La Finlande..... pas gagné.  Ca risque fort d'être un américain.   Parapluie oblige.

Je verrais bien le Maroc aussi pour remplacer les F1 et ne pas dépendre que de tonton Donald. 18 unités?

La qatar achete pour acheter et ca va continuer, c’est rare qu’ils ne valident pas les options mais tout est possible surtout l’affaire ...
donc rien de nouveau ...

l’egypte, c’est deja du f3r sauf meteor mais ca va aller tres vite. Les fregates allemandes, c’est simple c’est en parti payer par le contribuable allemands (librealiste ue blabla ... les regles c’est que pour les autres) toujours en suspend avec la politique hasardeuse de Merkaviel. 
la relation est bonne mais sur le scap , il parait evident qu’israel a demande a ce que la livraison ne se fasse pas, qu’on remette la faute sur les us mais qu’on fait rien pour que ca bouge et ils sont pas cons ...

suisse... tu mésestimes le sentiment anti francais sur place et on en perd pas une (l’arrogance ...)

la finland, pas sur un appareil non us peut aussi envoyer un message d’appaisement a la russie.  
le maroc est entrain d’acheter plus de f16, c’est un marché que T Breton nous a fait perdre pour 20 ans et il faudra aligner de l’argent pour le rattraper. Sans compter que tout rapprochement fr avec l’algerie (quelle idee lui je sais) est pris comme une trahison au Maroc. 
 

je pense que les emiratis vont pas tarder, la rénovation m2k leur assurent 10 ans mais c’est pas toute la flotte. 
donc 60 rafales en pour echeance 2030, premiere livraison 2024, donc commande 2022 (et directe en f4, comme pour m2k-9)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, wagdoox a dit :

suisse... tu mésestimes le sentiment anti francais sur place et on en perd pas une (l’arrogance ...)

Oui et non. J'ai pu lire pas mal de commentaires de suisses très anti-français se déclarant pourtant pro-Rafale. Aussi étrange que ça paraisse. Je ne suis pas inquiet sur ce point, surtout si l'industrie suisse a ses retombées. RUAG en premier lieu.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Patrick a dit :

Oui et non. J'ai pu lire pas mal de commentaires de suisses très anti-français se déclarant pourtant pro-Rafale. Aussi étrange que ça paraisse. Je ne suis pas inquiet sur ce point, surtout si l'industrie suisse a ses retombées. RUAG en premier lieu.

Ça ne me surprend pas et me parait de bon sens de la part de ces suisses la. Même s’ils ont leurs raisons d’être anti français, il veulent le meilleur pour leur pays. Ils ne sont pas aveuglés par leur potentiel sentiment anti français. C’est une bonne chose!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Patrick a dit :

Oui et non. J'ai pu lire pas mal de commentaires de suisses très anti-français se déclarant pourtant pro-Rafale. Aussi étrange que ça paraisse. Je ne suis pas inquiet sur ce point, surtout si l'industrie suisse a ses retombées. RUAG en premier lieu.

Les suisses sont tres rationnels mais les politiciens suisses pourraient s’imaginer qu’un tel choix soit mal pris par la population. 
et oui ca rentre aussi dans l’equation mais si c’est en fin de page. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, wagdoox a dit :

faire tourner les usines mais surtout de garder active celle du rafale pour relance la production de notre principal outils militaire en cas de crise

Il faut 3 ans pour construire un avion de combat. Délai des appros de longue durée (train d’atterrissage forgés, certains composants de réacteurs...)

Si guerre de grande ampleur, elle sera terminée bien avant les 3 ans, je le crains.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, Bon Plan a dit :

Si guerre de grande ampleur, elle sera terminée bien avant les 3 ans, je le crains.

Une guerre de 3 ans ... Si seulement c'était vrai, il y aurait moins de souffrances. C'est 10-15 ans une guerre.

Edited by Pierre_F
  • Confused 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Bon Plan a dit :

Il faut 3 ans pour construire un avion de combat. Délai des appros de longue durée (train d’atterrissage forgés, certains composants de réacteurs...)

Si guerre de grande ampleur, elle sera terminée bien avant les 3 ans, je le crains.

En réalité non tant que le processus fonction on peut rajouter du personnel, des machines outils ... et réduire ce temps. Si ça ce justifie en temps de guerre, en temps de paix, une fois la commande satisfaite on vire des employés ?

mais ça permets aussi de voir que l’exportation peut faire monter la cadence de production qui peut être rediriger vers l’ada. Ça permettrait d’avoir 3 nouveaux rafales par mois. Je préfère ça que 0. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, wagdoox a dit :

En réalité non tant que le processus fonction on peut rajouter du personnel, des machines outils ... et réduire ce temps. Si ça ce justifie en temps de guerre, en temps de paix, une fois la commande satisfaite on vire des employés ?

mais ça permets aussi de voir que l’exportation peut faire monter la cadence de production qui peut être rediriger vers l’ada. Ça permettrait d’avoir 3 nouveaux rafales par mois. Je préfère ça que 0. 

Le plus vraisemblable c'est qu'on réquisitionne les pièces de la chaîne de production afin d'appliquer aux Rafale déjà livrés le "performance based logistic" qui permet de les utiliser à 500 % du taux de temps de paix comme dans les OPEX. On arrivera toujours à faire travailler les techniciens de maintenance 16 h par jour en temps de guerre mais il risque d'y avoir pénurie de pièce de rechange et ça explique le besoin de réquisition. 

  • Thanks 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour revenir sur le sujet d'une production à 100% du Rafale en Inde, je pense que ça serait une stratégie gagnante pour la France.

En effet, le temps que la chaine de production indienne soit en mesure de produire des Rafale, on sera en 2030 voir 2040. Dans cette période là, on transitera doucement vers le FCAS.

Donc en fait, une chaine de production Rafale indienne nous permettrait de continuer de proposer le Rafale à l'export comme solution low-cost à des pays qui n'ont pas les moyens du FCAS.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Suite aux performances faibles des missiles indigènes «Trishul» et «Akash» (missile de défense aérienne) après quelques essais, un article intéressant sur le missile Barak-8

Barak-8 missile: A strategically vital and lethal weapon

Le système de défense aérienne et antimissile Barak-8 ou LRSAM offre une défense à 360 degrés contre diverses menaces aéroportées.

https://economictimes.indiatimes.com/news/defence/barak-8-missile-a-strategically-vital-and-lethal-weapon/articleshow/72474051.cms

Initially developed as a shipborne air defense missile system for navy only, it subsequently evolved into a medium range SAM for land forces. The current version is called Barak-8, which has been jointly designed and developed by Israel Aerospace Industries (IAI), India's Defence Research and Development Organisation (DRDO), Israel's Administration for the Development of Weapons and Technological Infrastructure, Rafael, Elta Systems and other companies.

barak-now-others.jpg

Edited by Mani

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, Picdelamirand-oil a dit :

Le plus vraisemblable c'est qu'on réquisitionne les pièces de la chaîne de production afin d'appliquer aux Rafale déjà livrés le "performance based logistic" qui permet de les utiliser à 500 % du taux de temps de paix comme dans les OPEX. On arrivera toujours à faire travailler les techniciens de maintenance 16 h par jour en temps de guerre mais il risque d'y avoir pénurie de pièce de rechange et ça explique le besoin de réquisition. 

Ca c’est le volet maintenance mais pour remplacer les pertes ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, wagdoox a dit :

Ca c’est le volet maintenance mais pour remplacer les pertes ?

Remplacer les pertes c'est dans le temps long. L'aviation ça joue dans le temps court, ça joue dans le temps long que si il n'y a plus d'aviation en face.

  • Like 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, wagdoox a dit :

Ca c’est le volet maintenance mais pour remplacer les pertes ? une fois la commande satisfaite on vire des employés

 

Il y a 23 heures, wagdoox a dit :

on peut rajouter du personnel

Un Rafale c'est presque 20 000 h de travail étalées sur 3 ans ... on a tendance à l'oublier mais la construction aéronautique est une industrie de main d’œuvre surqualifiée les compagnons c'est 10/15 ans d'expérience ... et très très bien payée. Bref on embauche pas le gars le lundi pour le mettre sur la chaîne Rafale le lendemain.

Ces mecs là on ne les "vire pas" ... on est pas dans l'électroménager; on les garde précieusement (chez Boeing on sous-traite et on vire ... on voit où çà les mène en termes de qualité avec le 787 par exemple). Chez Dassault dans les années 60/70 quand il y avait des creux de production les compagnons repeignaient les installations ...

Bref on fera la guerre avec ce qu'on a et les stocks disponibles, çà vaut aussi pour les munitions. dans ce dernier cas pour faire la soudure on tape dans les stocks alliés.

  • Like 1
  • Thanks 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 37 minutes, pascal a dit :

 

Un Rafale c'est presque 20 000 h de travail étalées sur 3 ans ... on a tendance à l'oublier mais la construction aéronautique est une industrie de main d’œuvre surqualifiée les compagnons c'est 10/15 ans d'expérience ... et très très bien payée. Bref on embauche pas le gars le lundi pour le mettre sur la chaîne Rafale le lendemain.

Ces mecs là on ne les "vire pas" ... on est pas dans l'électroménager; on les garde précieusement (chez Boeing on sous-traite et on vire ... on voit où çà les mène en termes de qualité avec le 787 par exemple). Chez Dassault dans les années 60/70 quand il y avait des creux de production les compagnons repeignaient les installations ...

Pour souligner ce point, je tiens à rappeler que, de même, dans les années 60/70 aussi, chez ce qui allait devenir Aerospatiale (la SNIAS notamment), les creux de production ont été comblés en employant les compagnons (et les outils) à usiner de la casserole en aluminium ou bien à employer leurs compétences en composites pour fabriquer des caravanes. Caravelair est née de cette nécessité de conserver un plan de charge aux installations qui ne produisaient plus assez de leur produit principal.

  • Like 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Picdelamirand-oil a dit :

Remplacer les pertes c'est dans le temps long. L'aviation ça joue dans le temps court, ça joue dans le temps long que si il n'y a plus d'aviation en face.

Je parlais quand le contexte d’une guerre symetrique donc au moins autant  

il y a 57 minutes, pascal a dit :

 

Un Rafale c'est presque 20 000 h de travail étalées sur 3 ans ... on a tendance à l'oublier mais la construction aéronautique est une industrie de main d’œuvre surqualifiée les compagnons c'est 10/15 ans d'expérience ... et très très bien payée. Bref on embauche pas le gars le lundi pour le mettre sur la chaîne Rafale le lendemain.

Ces mecs là on ne les "vire pas" ... on est pas dans l'électroménager; on les garde précieusement (chez Boeing on sous-traite et on vire ... on voit où çà les mène en termes de qualité avec le 787 par exemple). Chez Dassault dans les années 60/70 quand il y avait des creux de production les compagnons repeignaient les installations ...

Bref on fera la guerre avec ce qu'on a et les stocks disponibles, çà vaut aussi pour les munitions. dans ce dernier cas pour faire la soudure on tape dans les stocks alliés.

On met pas n’importe qui dessus mais on le fera pas croire que la France n’a pas d’autres personnes a mettre sur les chaines. 
on les vire ? Etaient une question réthorique 
encore une fois je parle d’une guerre symetrique, en 48h on aura vidé les stocks ... ou presque 

enfin tout ca confirme quil vaut mieux garder le potentiel industriel en france quand on parle exportations  ... 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,463
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Caolila
    Newest Member
    Caolila
    Joined
  • Forum Statistics

    20,800
    Total Topics
    1,283,182
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries