Recommended Posts

il y a 20 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

SI tu as 36 avions avec une dispo de 90% tu pourra en faisant un effort arriver à avoir 36 avions disponibles le jour de la bataille par contre si tu as 108 avions avec une dispo de 1%, même si tu arrives à tous les faire décoller le jour de la bataille, ce qui te demandera une préparation de plusieurs mois, il n'est pas sûr qu'il en arrive 36 ou plus sur le champ de bataille parce que 4 h de transit ça va être une sacrée épreuve pour ce genre d'avion.

Là, c'est de la mauvaise foi... J'abandonne. 

  • Haha 1
  • Sad 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 41 minutes, bubzy a dit :

Là, c'est de la mauvaise foi... J'abandonne. 

J'ai mis longtemps à faire admettre à mon épouse que la mauvaise foi, c'est seulement quand on ne croit pas ce qu'on dit.

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, herciv a dit :

Ou encore on rappel ceux qui viennent de sortir des effectifs.

Il y a les abonnés, Pilotes qui ne sont plus opérationnels, passé l'âge et qui sont dans les étages supérieurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Air & Cosmos:  EXTRAITS 

https://www.air-cosmos.com/article/rafale-vers-un-nouveau-contrat-en-inde-23701

Rafale: Vers un nouveau contrat en Inde ?   36 Rafale de plus ?     Choix politique

Mais même dans l'hypothèse de la poursuite de MRFA, le Rafale resterait le grand favori. Non seulement pour des raisons opérationnelles, puisqu'en en 2023 les 36 Rafale acquis par Delhi en 2016 seront totalement déployés au sein de l'IAF, mais surtout financières. Les prochains appareils proposés seront en effet moins coûteux que lors de la première acquisition dans la mesure où en 2016 l'IAF avait exigé des modifications lourdes de l'appareil, nécessitant une enveloppe de 1,7 Geur pour mener à bien les travaux de R&D, d'intégration, et de certification associés. Aussi, il est fortement probable que les aviateurs indiens cherchent à capitaliser sur cet investissement.

Menace nucléaire

En outre, en cas d'urgence opérationnelle le gouvernement indien recourt fréquemment aux acquisitions en gré à gré, et surtout lorsqu'il s'agit d'appareils déjà déployés dans les forces et construits localement. Un scénario qui s'est encore reproduit l'été dernier avec l'acquisition auprès des russes de 12 SU-30 MKI et de 21 Mig-29 d'occasion. Or une nouvelle menace inquiète particulièrement le gouvernement indien depuis quelques semaines. En raison des tensions dans l'Himalaya, Pékin a récemment déployé sur la base de Kachgar située à 625 km de Leh, la capitale du Ladakh indien, 6 bombardiers lourds H-6 de nouvelle génération capables de délivrer à distance de sécurité des missiles de croisière KD-20, mais aussi prochainement des missiles balistiques à charge nucléaire. Cette capacité qui menace déjà une grande partie des centres stratégiques indiens, n'en est pourtant qu'à ses prémisses puisque la Chine est en train de reconstituer, précisément au travers de ces bombardiers, une triade nucléaire. 

  • Like 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, bubzy a dit :

Si tes 1000 avions arrivent en même temps, avec tes 300... Ils feront pas le poids. 
Si je prends des chiffres un peu plus précis, et bien qu'on puisse considérer que sur une période de plusieurs jours, 36 Rafale peuvent équivaloir en nombre de sorties à 108 avions en faisant 3x plus de sorties que les autres pour tout un tas de raison (plus près du théatre des opérations, avion plus efficace, etc.), si tu te fais attaquer par plusieurs centaines de J10/20, au moment T, tu n'auras toujours que 36 avions "disponibles"

Ensuite, avoir des avions plus proches, c'est pas forcément une bonne idée. Il y a quelque chose qu'on appelle la profondeur stratégique, et qui permets d'éviter de se retrouver avec une base aérienne à portée d'artillerie , de missiles balistiques courte/moyenne portée, ou justement de raids provenant d'avions adverses. 

on va prévenir les anglais qu'ils doivent perdre la bataille d'Angleterre, c'est les allemands qui vont être content ... ou pas. 
plus sérieusement tu envoies jamais toutes tes forces dans une seule bataille et encore moins purement offensive. 
Ensuite tu sous-estimes grandement les multiplicateurs de forces pour les défenseurs meme si les bases sont plus vulnérables (c'est aussi pour ca que l'Inde a mis en place deux bases pour le rafale, chacune d'elle peut aider l'autre voir s'y substituer en cas de perte). 

il y a 3 minutes, Bechar06 a dit :

36 Rafale de plus ?

je sens les indiens vont finir par acheter 200 rafale made in france à coup de tranche de 36 (pour payer moins cher et finalement, ils paieront plein pot)

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, wagdoox a dit :

on va prévenir les anglais qu'ils doivent perdre la bataille d'Angleterre, c'est les allemands qui vont être content ... ou pas. 
plus sérieusement tu envoies jamais toutes tes forces dans une seule bataille et encore moins purement offensive. 

Il n'est pas du tout question de ça... Je sais pas, j'arrive pas à m'exprimer clairement, ou vous voulez pas comprendre...

J'essaie simplement d'expliquer que si un seul avion arrive à faire 3 sorties opérationnelles par jour alors que les autres n'en font qu'une (c'est qu'un exemple) c'est bien, mais on reste limité à un certain nombre d'avion à mettre en l'air. C'est tout.

Vous avez l'air de prendre mes carricature, qui ne sont faite que pour souligner une explication par l'extrême, pour argent comptant en me sortant des choses qui sortent du cadre de l'explication.

Alors prenons un cas concret voulez vous bien ?

On a dit, je crois, que le Rafale peut faire 5 sorties par jours quand le Su-30 n'en fait que 2. On parle juste là du taux de rotation entre mission, on parle pas du tout du taux de disponibilité et du nombre d'avion en ligne, qui sont encore autre chose.

On a dit qu'avec 36 Rafale on peut faire (si 100% en ligne ET dispo, se sont des conjectures qu'on va utiliser pour rendre la chose plus simple) 5 missions par jour, soit 180 missions. 

Pour faire le même nombre de missions avec le taux de rotation du Su-30MKI, on doit avoir 2,5 fois plus d'avion, c'est à dire 90.

Et si le taux effectif de sortie est important pour une campagne longue dans la durée, il n'empêche que potentiellement, à l'instant T, on ne peut avoir que 36 avions dans le ciel pour contrer ce que tu veux, quand avec le Su30, tu peux t'opposer à une première vague avec 90 avions, et tout de suite, la force de frappe c'est plus la même chose.

Donc le fait de pouvoir faire 5 sorties par jour c'est bien, mais ça ne peut pas remplacer le nombre. 

Le détail de la bataille d'Angleterre, pareil... Si le taux de rotation compte, le nombre d'avions à envoyer face à l'ennemi aussi ! se sont deux paramètres importants et qui ne peuvent pas s'opposer.

Il y a 13 heures, wagdoox a dit :

Ensuite tu sous-estimes grandement les multiplicateurs de forces pour les défenseurs meme si les bases sont plus vulnérables (c'est aussi pour ca que l'Inde a mis en place deux bases pour le rafale, chacune d'elle peut aider l'autre voir s'y substituer en cas de perte). 

Je sous estime rien du tout, je suis pas en train de comparer une situation à une autre, je suis simplement en train de m'arracher les cheveux à tenter d'expliquer que le nombre d'avions à aligner, indépendamment de tout le reste, c'est super important.

Il y a 13 heures, wagdoox a dit :

je sens les indiens vont finir par acheter 200 rafale made in france à coup de tranche de 36 (pour payer moins cher et finalement, ils paieront plein pot)

Les Rafale sont pogressivement made in india dans des proportions qui augmententeront jusqu'au dernier produit. (me demande pas le %) Mais sinon oui, ça serait bien.

  • Like 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La contre offensive de Boeing:

https://www.aviation-defence-universe.com/boeing-matching-steps-with-indian-air-forces-mission-readiness-modernization-drives/

"The IAF’s Expression of Interest (EOI) and Request for Proposal (RFP) detailing their requirements are not out. While awaiting further definition on the Indian Air Force’s requirements, we have requested a license for the F-15EX so that we’re ready to share all potential solutions across our fighter portfolio when appropriate."

....

"The F/A-18 Block III Super Hornet will offer unrivalled growth potential to the Indian Navy through single and two-seat carrier compatible variants and the ability to interface with the P-8I as a force multiplier. It will also augment the collaboration between the U.S. Navy and Indian Navy in the Indian Ocean region"

.../...

"The Boeing India Engineering & Technology Center (BIETC), with a strong presence in Bengaluru and Chennai, is leveraging a talented pool of employees to contribute to global aerospace and defence growth"

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 2 heures, bubzy a dit :

(...) il n'empêche que potentiellement, à l'instant T, on ne peut avoir que 36 avions dans le ciel pour contrer ce que tu veux, quand avec le Su30, tu peux t'opposer à une première vague avec 90 avions, et tout de suite, la force de frappe c'est plus la même chose.

Certes, mais dans la foulée tes 90 avions sont au sol pendant que les autres d'en face peuvent faire une nouvelle sortie, donc tu aboutis à X (les survivants) contre zéro. Et là aussi, la force de frappe c'est plus la même chose. Mieux, si tes 36 ont fait demi-tour avant de se faire intercepter par les 90, alors le coup d'après ils sont encore 36, contre zéro.

Bref, c'est un argument élastique qu'on peut tordre dans tous les sens pour lui faire dire ce qu'on veut. Il faut sortir de cet aspect tout théorique et intégrer d'autres paramètres pour approcher une réalité beaucoup plus complexe.

Edited by DEFA550
Exercice littéraire pour supprimer les répétitions désagréables
  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, bubzy a dit :

Il n'est pas du tout question de ça... Je sais pas, j'arrive pas à m'exprimer clairement, ou vous voulez pas comprendre...

Je confirme que ça ressemble à un dialogue de sourd...

Il y a 2 heures, bubzy a dit :

Alors prenons un cas concret voulez vous bien ?

On a dit, je crois, que le Rafale peut faire 5 sorties par jours quand le Su-30 n'en fait que 2. On parle juste là du taux de rotation entre mission, on parle pas du tout du taux de disponibilité et du nombre d'avion en ligne, qui sont encore autre chose.

On a dit qu'avec 36 Rafale on peut faire (si 100% en ligne ET dispo, se sont des conjectures qu'on va utiliser pour rendre la chose plus simple) 5 missions par jour, soit 180 missions. 

Pour faire le même nombre de missions avec le taux de rotation du Su-30MKI, on doit avoir 2,5 fois plus d'avion, c'est à dire 90.

Et si le taux effectif de sortie est important pour une campagne longue dans la durée, il n'empêche que potentiellement, à l'instant T, on ne peut avoir que 36 avions dans le ciel pour contrer ce que tu veux, quand avec le Su30, tu peux t'opposer à une première vague avec 90 avions, et tout de suite, la force de frappe c'est plus la même chose.

Donc le fait de pouvoir faire 5 sorties par jour c'est bien, mais ça ne peut pas remplacer le nombre. 

Le détail de la bataille d'Angleterre, pareil... Si le taux de rotation compte, le nombre d'avions à envoyer face à l'ennemi aussi ! se sont deux paramètres importants et qui ne peuvent pas s'opposer.

Et encore, là on reste dans une démonstration assez théorique en mode "aeroclub".

En situation de guerre, il est malheureusement probable d'avoir des pertes.

J'ai presque envie de dire que c'est un des arguments qui crédibilise les performances du Rafale. Je ne pense pas que l'Inde puisse faire voler ses 36 Rafale à 350 heures par mois alors que le contrat annuel prévoyait 200 heures par avions. Par contre, si après quelques jours d'opération il s'agit de permettre à la dizaine de Rafale survivants de voler 350 heures par mois, ça me paraît beaucoup plus crédible.

Et si on doit comparer avec une flotte de 90 Su-30 Mki, au bout de quelques jours d'opération, il resterait 64 Su-30 MKI pour assurer les mêmes missions que les 10 Rafale survivants.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, bubzy a dit :

On a dit, je crois, que le Rafale peut faire 5 sorties par jours quand le Su-30 n'en fait que 2. On parle juste là du taux de rotation entre mission, on parle pas du tout du taux de disponibilité et du nombre d'avion en ligne, qui sont encore autre chose.

Nous aussi on n'arrive pas à s'exprimer.

Un avion qui a un taux de rotation aussi exceptionnel que le Rafale pourra, si il est "chez lui" être en ligne 2 fois pendant la durée de la bataille. Du moins les défenseur pourront organiser le combat de façon que cela soit possible.

En plus c'est le Rafale qui pourra détecter le premier les SU-30 (je ne parle pas des J-20 car là ils seront en nombre très réduit). En effet le SU 30 a un gros radar PESA mais a aussi une surface équivalente énorme.

  • Rafale 160 km de portée sur cible de 1m2 et 0,06 mde SER en lisse et sans Spectra.
  • SU 30 300 km de portée sur cible de 1m2 et 10 mde SER en lisse.

Dans ces conditions, le SU 30 détectera donc le Rafale à 150 Km et le Rafale détectera le SU 30 à 280 km. 

Maintenant si on Rajoute des armements SPECTRA et DEDIRA pour le Rafale on passe à une détection par le SU 30 de 95 km seulement.

http://www.air-defense.net/forum/topic/20302-le-dieu-rafale-et-tous-ses-saints/?do=findComment&comment=1030080

Ca donne quand même un avantage quand tu as un missile tel que le Meteor.

D'ailleurs les SU 30 Indiens se sont fait poutrer par les Rafale en BVR pendant l'exercice Garuda.

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, DEFA550 a dit :

Certes, mais dans la foulée tes 90 avions sont au sol pendant que les autres d'en face peuvent faire une nouvelle sortie, donc tu aboutis à X (les survivants) contre zéro. Et là aussi, la force de frappe c'est plus la même chose. Mieux, si tes 36 ont fait demi-tour avant de se faire intercepter par les 90, alors le coup d'après ils sont encore 36, contre zéro.

Et si pendant ta première confrontation, l'avantage du nombre prends le dessus ? Tu fais quoi ? Tu perds une confrontation et tes pertes seroont d'autant plus lourde que pour chaque avion perdu tu perds par conséquent le triple d'heure de vol par avion perdu.

Je ne cherche pas à opposer les choses, juste à dire que le nombre est important, indépendamment de toutes les autres considérations. 

il y a 24 minutes, DEFA550 a dit :

Bref, c'est un argument élastique qu'on peut tordre dans tous les sens pour lui faire dire ce qu'on veut. Il faut sortir de cet aspect tout théorique et intégrer d'autres paramètres pour approcher une réalité beaucoup plus complexe.

La réalité étant très complexe (taux de rotation, disponibilité, nombre d'avion en ligne, qualité de l'équipement, du renseignement, formation des pilotes, présence de multiplicateurs de force et, sans oublier, la chance ou son inverse) on est obligé de réfléchir à chaque chose indépendamment des autres, à iso périmètre. 

Qu'on me dise clairement que, le nombre d'avion à aligner n'est pas important...

il y a 3 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Nous aussi on n'arrive pas à s'exprimer.

Un avion qui a un taux de rotation aussi exceptionnel que le Rafale pourra, si il est "chez lui" être en ligne 2 fois pendant la durée de la bataille. Du moins les défenseur pourront organiser le combat de façon que cela soit possible.

En plus c'est le Rafale qui pourra détecter le premier les SU-30 (je ne parle pas des J-20 car là ils seront en nombre très réduit). En effet le SU 30 a un gros radar PESA mais a aussi une surface équivalente énorme.

  • Rafale 160 km de portée sur cible de 1m2 et 0,06 mde SER en lisse et sans Spectra.
  • SU 30 300 km de portée sur cible de 1m2 et 10 mde SER en lisse.

Dans ces conditions, le SU 30 détectera donc le Rafale à 150 Km et le Rafale détectera le SU 30 à 280 km. 

Maintenant si on Rajoute des armements SPECTRA et DEDIRA pour le Rafale on passe à une détection par le SU 30 de 95 km seulement.

http://www.air-defense.net/forum/topic/20302-le-dieu-rafale-et-tous-ses-saints/?do=findComment&comment=1030080

Ca donne quand même un avantage quand tu as un missile tel que le Meteor.

D'ailleurs les SU 30 Indiens se sont fait poutrer par les Rafale en BVR pendant l'exercice Garuda.

mettons nous d'accord sur le fait qu'on parle pas du tout de la même chose, ça m'épuise.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 52 minutes, bubzy a dit :

La réalité étant très complexe (taux de rotation, disponibilité, nombre d'avion en ligne, qualité de l'équipement, du renseignement, formation des pilotes, présence de multiplicateurs de force et, sans oublier, la chance ou son inverse) on est obligé de réfléchir à chaque chose indépendamment des autres, à iso périmètre.

A partir du moment où ces choses sont liées, voire imbriquées, cette démarche de simplification extrême n'a pas de sens.

Si le nombre est un avantage, le taux de sortie en est un autre. La réponse à la question se trouve dans les scénarios d'engagement, en partant du principe que chaque partie connaît les avantages et faiblesses de l'autre et cherche à les réduire ou les exploiter au mieux, respectivement.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, DEFA550 a dit :

Si le nombre est un avantage, le taux de sortie en est un autre.

Voilà ! C'est tout.

Et par conséquent si un taux de sortie élevé est un avantage, un taux de sortie moindre est un inconvénient. Comme un nombre plus faible d'avions.

C'était tout.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a bien trop de variable dans une guerre aérienne pour se fier uniquement au nombre d'avions en lignes & le nombre de mission par jour mais ça reste un exercice intéressant.Si tu rajoute le nombre de missiles emportés, leur pk, l'efficacité de tes contremesures(là le Rafale est très bien noté), tu rajoute une attaque au balistique sur les bases ennemies (oui mais et les S300 sont compté aussi ?) ect on arrivera pas à un résultat plausible

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, bubzy a dit :

Voilà ! C'est tout.

Et par conséquent si un taux de sortie élevé est un avantage, un taux de sortie moindre est un inconvénient. Comme un nombre plus faible d'avions.

C'était tout.

Le problème, c'est aussi qu'on compare trop souvent à nombre d'avions identiques.

Pour la Suisse, Dassault avait dit que 18 Rafale pouvaient faire aussi bien que 22 Gripen.

A effectifs identiques, le Rafale est avantagé, mais en pratique on ne sera jamais à effectifs identiques. Il faudrait pouvoir comparer dans chaque situation ce que serait une flotte "équivalente" d'un autre modèle. Si du point de vue du nombre maximum de sorties quotidiennes il faut comparer 90 Su-30 MKI à 36 Rafale, est-ce que c'est toujours valable du point de vue financier ou du nombre d'opérations annuelles ?

C'est une anomalie de la plupart des appels d'offres. Le besoin ne devrait pas être définitif pour un nombre d'avions, mais pour un certain contrat opérationnel qui serait adapté aux capacités de chaque avions.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

En français cette fois :

http://www.opex360.com/2020/10/07/le-chef-detat-major-de-la-force-aerienne-indienne-nexclut-pas-lachat-davions-rafale-supplementaires/

Il y a 21 heures, Bechar06 a dit :

Les prochains appareils proposés seront en effet moins coûteux que lors de la première acquisition dans la mesure où en 2016 l'IAF avait exigé des modifications lourdes de l'appareil, nécessitant une enveloppe de 1,7 Geur pour mener à bien les travaux de R&D, d'intégration, et de certification associés.

Il n'est même pas certains que les ricains auraient consenti a faire ces modifications.  Le tailor made c'est la spécialité de Dassault, de tous temps.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Bon Plan a dit :

En français cette fois :

http://www.opex360.com/2020/10/07/le-chef-detat-major-de-la-force-aerienne-indienne-nexclut-pas-lachat-davions-rafale-supplementaires/

Il n'est même pas certains que les ricains auraient consenti a faire ces modifications.  Le tailor made c'est la spécialité de Dassault, de tous temps.

D'accord ça s'applique à 36 avions, mais c'est à peu près le prix du développement du standard F4. Il doit quand même y avoir quelques trucs intéressant dans ces modifications.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
6 hours ago, Picdelamirand-oil said:

D'ailleurs les SU 30 Indiens se sont fait poutrer par les Rafale en BVR pendant l'exercice Garuda.

source?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, mgtstrategy a dit :

source?

C'est vstol jockey qui nous l'a dit sur le forum Indien il y a quelques années, et il est tellement nationaliste que ça a du lui arracher la gueule de devoir le concéder. :biggrin:

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 06/10/2020 à 14:04, bubzy a dit :

Si tes 1000 avions arrivent en même temps, avec tes 300... Ils feront pas le poids. 

1000 avions qui préparent une attaque, ça se voit, même très bien.
De plus 1000 avions sans avoir aussi plein de ravitailleurs (qui se voient encore mieux) s'ils veulent aller sur le théâtre et en revenir ça va être coton. La persistance c'est bien aussi.

Le 06/10/2020 à 14:10, Picdelamirand-oil a dit :

En plus 300 Rafale contre 1000 SU 30, ça veut dire une salve de 600 Meteor pour commencer, ça risque de diminuer le nombre de SU 30 qui arriveront en porté des 1200 Mica restant. Et certains Rafale auront le temps de tirer tous leur missiles et de retourner à la base pour reprendre une nouvelle charge d'armement et de pétrole (moteur allumé).

D'où l'intérêt de configurations renforcées avec plus de missiles air-air. Mais bon apparemment ça n'intéresse pas grand-monde parmi les prospects.

Le 06/10/2020 à 14:30, bubzy a dit :

Tu parles de SU30, mais y'a d'autres avions. Les chinois ont également des missiles longue portée, ou sont proches d'avoir de l'équivalent. 

La puissance explosive des 600 missiles chinois positionnés face à Taïwan, aujourd'hui peut-être bien plus, c'était il y a une décennie l'équivalent en puissance explosive "d'une demi-journée de Kosovo".

Même si les chinois avaient 40 fois plus à mettre face à l'Inde, soit l'équivalent de 20 jours de "Kosovo" à imposer à l'Inde, les avions peuvent opérer de n'importe où. Il faut des personnels, ils en ont. Il faut du territoire, ils l'ont. Il faut des morceaux de route à peu près droites, ils les ont aussi. Et des bâtiments où planquer des moyens de mettre ces avions en oeuvre, c'est également le cas.

La Chine ne va pas mettre un cratère tous les 1000m sur les routes et autoroutes indiennes.

Le 06/10/2020 à 14:55, herciv a dit :

Moi la limite à ta théorie je ne la vois pas dans les air en plein combat mais au sol. Il faudrait au moins deux fois plus de pilotes que d'avions pour exploiter correctement ce potentiel.

Ah bah c'est génial ça veut dire qu'en face c'est pareil sauf si ce sont des surhommes drogués aux amphétamines mais dans ce cas-là je ne leur garantis pas une existence très longue.
Quand les pilotes indiens Sikhs sont venus apprendre à voler sur Mirage 2000 en France les aviateurs français ont eu cette remarque à faire: "ils comprenaient tout, plus vite"
Le Rafale est de plus un avion "qui se fait oublier". Former des pilotes dans un pays comme l'Inde avec un vivier plus que généreux en jeunes hommes cochant toutes les cases, c'est sans doute bien plus simple qu'on ne le croit.

Il y a 10 heures, bubzy a dit :

Et si pendant ta première confrontation, l'avantage du nombre prends le dessus ? Tu fais quoi ? Tu perds une confrontation et tes pertes seroont d'autant plus lourde que pour chaque avion perdu tu perds par conséquent le triple d'heure de vol par avion perdu.

Revoir Douglas Bader et la "technique des petits paquets". Adaptée au contexte actuel et à la présence de missiles air-air très efficients contre les gros engins très bien connus type Su-30, l'attrition des plates-formes, une fois comparées les capacités des uns et des autres en détection, SER, et armement, largement à l'avantage du Rafale "Inde", devient une notion incongrue.

C'est pas pour rien que les chinos ont ramené des J-20 au Ladakh.

Je rappelle aussi qu'un Rafale en configuration air-air est plus rapide que le Su-30 sur tout son domaine de vol et reste capable de supercroisière, et que la perte d'agilité ne se conçoit qu'à haut alpha en pur dogfight, et encore.

Un Mirage 2000 avait ainsi réussi à contrer un "cobra" de Su-27 quand ce dernier, piloté par un russe volant sans radio pour venir à un salon du Bourget, avait eu l'aimable idée de faire ce tour de singe au pilote français de la PO l'accompagnant. Le Mirage avait barriqué autour et était revenu se mettre dans les 6h du Su-27... @DEFA550 ou @Oxcart connaissent peut-être cette histoire.

Je rappelle enfin que les J-11 se sont fait déboiter par les Gripen C/D Thaïlandais avec AIM-120 C5 durant l'exercice Falcon Strike en 2015 en Thaïlande...
Or le radar du Gripen C/D PS-05/A est un pulse doppler à antenne mécanique très proche du RDY du Mirage 2000-5... Une manière d'illustrer l'intérêt de moderniser les Mirage 2000 indiens.
http://alert5.com/2019/12/10/plaaf-j-11-beat-rtaf-gripen-16-0-on-first-day-of-falcon-strike-2015/#more-79377

1ière colonne les jours, 3ième colonne le nombre de "kills" des J-11 chinois, 4ième colonne le nombre de kills des Gripen thaïs.
Premiers jours dogfight.
Ensuite BVR

78576063_1015490552130102_67064415984749

 

Cas d'espèce avec ce rappel de Pic' sur l'exercice Garuda.

Il y a 10 heures, Picdelamirand-oil a dit :

D'ailleurs les SU 30 Indiens se sont fait poutrer par les Rafale en BVR pendant l'exercice Garuda.

il y a 38 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

C'est vstol jockey qui nous l'a dit sur le forum Indien il y a quelques années, et il est tellement nationaliste que ça a du lui arracher la gueule de devoir le concéder. :biggrin:

***

Il y a 6 heures, Bon Plan a dit :

Il n'est même pas certains que les ricains auraient consenti a faire ces modifications.  Le tailor made c'est la spécialité de Dassault, de tous temps.

Ils proposent un F-21 qui intègre beaucoup de choses du block 70 et d'autres du F-35. Quant à savoir s'ils acceptent de développer en propre une solution spécifique à l'Inde, c'est à voir. Et vu les déboires du F-35, les indiens peuvent-ils leur faire confiance?

Edited by Patrick
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 19 heures, Picdelamirand-oil a dit :

D'ailleurs les SU 30 Indiens se sont fait poutrer par les Rafale en BVR pendant l'exercice Garuda.

Mais je crois que ca a été l'inverse en WVR.  Une explication : l'absence de viseur de casque ??? ...

Edited by Bon Plan

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Bon Plan a dit :

Mais je crois que ca a été l'inverse en WVR.  Une explication : l'absence de viseur de casque ??? ...

A 1000 contre 300 si tu arrive au merge tu es foutu, il faut rompre le combat avant et retourner faire le plein d'armes et de pétrole.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 12 heures, Patrick a dit :

D'où l'intérêt de configurations renforcées avec plus de missiles air-air. Mais bon apparemment ça n'intéresse pas grand-monde parmi les prospects.

C'est une bête question de juste équilibre, sachant qu'un avion abattu ne peut plus tirer quoi que ce soit. Pour faire simple et en grossissant le trait, tes chances de survie en 1 vs 4 permettent d'évacuer le cas 1 vs 8.

Donc tu as a disposition un certain nombre de missiles. S'il t'en faut davantage, alors c'est que tu as déjà un pied dans la tombe (ou que l'adversaire est très mauvais, mais ce n'est pas une option envisageable à priori).

Edited by DEFA550
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 21 heures, bubzy a dit :

Voilà ! C'est tout.

Et par conséquent si un taux de sortie élevé est un avantage, un taux de sortie moindre est un inconvénient. Comme un nombre plus faible d'avions.

C'était tout.

Et c'est peu, parce qu'une fois que tu sais ça tu n'en sais toujours pas plus sur la valeur à attribuer à l'une ou l'autre de ces évidences, ni sur leur valeur relative.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,545
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Toto2
    Newest Member
    Toto2
    Joined
  • Forum Statistics

    20,996
    Total Topics
    1,350,249
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries