Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

L'Inde


Blacksheep
 Share

Recommended Posts

Il y a 7 heures, castle68 a dit :

on avait pas parlé de plusieurs exemplaires qui devaient service "d'agressors" d'une société privée pour l'AA ?

ça commence à faire beaucoup de cellules encore viables non ? cela tombera t-il à l'eau du coup au profit des indiens ?

Les mirages en France sa ne manque pas. On doit bien encore avoir quelque mirage qui traîne. Après la France vient de remettre sur le tapis la vente de rafale au eau c'est l'occasion de récupérer les 2000-9 des eau pour remplacer les vieux mirages. 

Link to comment
Share on other sites

Tiens certains rêvaient de leur vendre 240 rafales tout neuf et finalement ce sera … 24 M2000 d’occase…

Si ce sont des C (quoi d’autre?) on parle de cellules qui ont autour de 30 ans en moyenne, un peu moins pour les plus récents?

Bon pas de problème pour nous dans la mesure où ces C n’ont strictement plus aucune valeur militaire, ne pouvant même plus tirer le Super 530 et n’ayant pas été modernisé pour emporter autre chose.

C’est moins choquant que la vente de Rafales d’occasion.

 

Edited by vince24
Link to comment
Share on other sites

il y a 58 minutes, vince24 a dit :

Tiens certains rêvaient de leur vendre 240 rafales tout neuf et finalement ce sera … 24 M2000 d’occase…

Si ce sont des C (quoi d’autre?) on parle de cellules qui ont autour de 30 ans en moyenne, un peu moins pour les plus récents?

Bon pas de problème pour nous dans la mesure où ces C n’ont strictement plus aucune valeur militaire, ne pouvant même plus tirer le Super 530 et n’ayant pas été modernisé pour emporter autre chose.

C’est moins choquant que la vente de Rafales d’occasion.

 

On parle de l'Inde qui fait voler (malheureusement pour les courageux pilotes) des Mig-21 et des Jag, alors des Mirage 2000C n'a rien de surprenant surtout si ils ont pour objectif de moderniser les appareils en question.

Et vu la vitesse où les plus vieux avions sont retirés, de gré (fin de vie) ou de force (accident), ce n'est pas 24 (ou plutôt 13 d'après l'article car le reliquat est pour canibalisation) M2000 qui répondra à leurs besoins, donc cette vente ne préjuge en rien de futures vente de rafales. Mais ça a quand même du positif, le stockage des appareils dans des bonnes conditions avait sûrement un coût non négligeable et ça continue à prouver (si il y avait encore besoin) que la France assure un service après vente. La fiabilité est une valeur qui se perd en ce moment... 

En quoi la vente de Rafale d'occasions est choquante ?

Edited by emixam
Link to comment
Share on other sites

Il y a 14 heures, vince24 a dit :

Si ce sont des C (quoi d’autre?) on parle de cellules qui ont autour de 30 ans en moyenne, un peu moins pour les plus récents?

Ceux en état sont certainement ceux d'Orange, qui ont un peu moins de 30 ans, le reliquat pour pièces est ce qui reste de Cambrai. Bref, que des trucs livrés au standard S5 à l'époque.

Link to comment
Share on other sites

il y a 25 minutes, herciv a dit :

Après selon les pays "rapide" ne veux peut être pas dire la même chose... 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, herciv a dit :

Il a peur que la mid-term review du Ministry of Finance n'ait pour but de confisquer tout ce qui n'a pas été dépensé à temps pour faire face aux conséquences du Covid.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 18/09/2021 à 23:19, vince24 a dit :

Tiens certains rêvaient de leur vendre 240 rafales tout neuf et finalement ce sera … 24 M2000 d’occase…

Si ce sont des C (quoi d’autre?) on parle de cellules qui ont autour de 30 ans en moyenne, un peu moins pour les plus récents?

Bon pas de problème pour nous dans la mesure où ces C n’ont strictement plus aucune valeur militaire, ne pouvant même plus tirer le Super 530 et n’ayant pas été modernisé pour emporter autre chose.

C’est moins choquant que la vente de Rafales d’occasion.

Justement un article de The Print répond à tes remarques:

https://theprint.in/defence/behind-iafs-new-deal-for-mirage-2000-spares-is-a-40-year-saga-of-missed-opportunities/739614/?amp

C'est évidemment plein d'erreurs mais c'est illustratif sur la prise de conscience des indiens

Behind IAF’s new deal for Mirage 2000 spares is a 40-year saga of missed opportunities

India had opportunity to manufacture Mirage 2000s twice, in 1980s and 2000s.

Affirmation cavalière.

But now, it has to buy phased-out aircraft to keep its fleet of 50 going.

SNEHESH ALEX PHILIP25 September, 2021

New Delhi: The Indian Air Force signed a contract worth about Rs 300 crore with a French private firm on 31 August for the purchase of phased-out Mirage 2000 aircraft to be used as ‘Christmas trees’ for spares.

The French Air Force has fully phased out Mirage 2000s in favour of the Rafale,

Heu, non.

but India currently has a fleet of 50 Mirages still in service. This is the second deal the country has signed in the last one year to ensure spares for them — sources said the IAF had last year also signed an agreement with the French Air Force for supplying 16 phased-out Mirages, whose delivery was completed this year.

Nearly half the Mirage fleet in India has gone through an extensive upgrade, increasing the aircraft’s life-cycle.

Ce n'est pas le but premier de la mise à jour.

 But the upgrade process is slow. Upgrades mean that India’s Mirages will fly for at least another decade.

Vu l'argent dépensé c'est bien plus que 10 ans.

And hence, a need was felt to ensure that there are enough spares in supply for the aircraft.

“Slowly, the Mirages are being phased out by countries which were using them. Production of spares will decrease over time, and eventually, they will have to be produced especially for us. This means that the cost will rise significantly, and hence, steps are being taken to ensure that we have spares in supply,” a source in the defence and security establishment told ThePrint.

Sources made it clear that contrary to certain reports, the steps taken by the IAF are “for supporting the existing fleet and improving availability”, and not for adding to the inventory of India’s Mirage 2000 fleet. “The deal is not for aircraft which can be flown,” a second source said.

Explaining the thinking behind the 31 August deal, sources said the Mirages purchased will come in containers as knocked-down versions.

“There are parts of an aircraft which are used till breakdown; for example, the wings. If tomorrow any of our aircraft wings develops a crack, the wing from the second-hand aircraft can be used. Similarly, while Indian Mirages have a more powerful engine, 80 per cent of our engine is the same as the original, and hence many parts can be used as well,” a third source said.

Air Marshal Anil Chopra (retd), director general of the Centre of Air Power Studies, welcomed the move.

“It is a brilliant move to buy second-hand or phased-out Mirages to cater to future needs of spare parts. This will ensure that in future, it will not be expensive to maintain an aircraft that is being upgraded, and will be in use with India for at least a decade more,” he told ThePrint.

 

How Mirage came to India in the 1980s

The IAF might now be working overtime to ensure Mirage spares are not an issue, but it must be noted that India twice missed the opportunity to manufacture the aircraft — once in the 1980s and once in the 2000s.

Sources explained that in 1980, the US decided to sell Pakistan the F-16s, which would have given Islamabad a potent edge over New Delhi when it came to air power. The IAF, along with then-PM Indira Gandhi, zeroed in on the Mirage 2000, which was still at the prototype stage.

L'avion avait son premier vol en 1978 et est entré en service en 1981, parler de prototype est un peu abusif.

The Mirage was reportedly first offered to India in 1979, to scuttle any further purchases of the Anglo-French Jaguar fighter. Unlike the Jaguar, which was selected after proper
evaluation, the Mirage was purchased in almost a single-vendor situation, a move that led to a lot of allegations, just like the deal for 36 Rafale fighters did in 2017. Incidentally, the Mirage and the Rafale both have the same manufacturer, Dassault Aviation.

The talks between India and France were initially for the purchase of 150 Mirages, of which 100 would be manufactured in India by the HAL.

But in late 1982, India went in for 40 aircraft, with an option to order 110 more. One of the reasons for this was pressure by the Soviets, who had suddenly offered their MiG-29. Angad Singh, project coordinator at the Observer Research Foundation, said until that time, “the Russians had attempted to deny even the existence of the MiG-29”.

“They suddenly offered it to India, including licence production. India bought limited quantities of both aircraft, with the thought that domestic production would be decided based on which aircraft was preferred after a few years of in-service evaluation,” Singh said.

The USSR, which was offering the MiG-23ML, switched to the MiG-29, which it had developed as an answer to the US’ F-16. The MiG-29 was evaluated in February 1984 by India, and a contract signed in November 1985.

The training of Indian pilots for the Mirage and the MiG-29 happened almost simultaneously, said Air Marshal Chopra, who brought the first set of seven Mirage 2000 aircraft to India in June 1985.

However, political unrest in the late 1980s and the financial crisis of the 1990s meant that any plans to manufacture either the Mirage 2000 or the MiG-29 were shelved, Angad Singh added.

The original plan for the Mirage 2000 was that the 110 that were ‘optional’ were to be made in India — 45 from kits and 65 from raw materials — and a decision was to be taken by mid-1984. Then, when the Soviets offered the MiG-29, the planned Mirage licence production was put on hold, and then the MiG-29 was contracted about a year later, Singh said.

He added that in 1982, India even paid extra to keep the production option open while waiting to decide.

Fresh attempt to make Mirage in India after Kargil

The Mirage 2000 was showcased in all its glory during the Kargil conflict of 1999, when it was able to fire ‘smart bombs’ — American Paveway laser-guidance kits — to pound enemy positions.

The IAF wanted more fighters, and Dassault Aviation, which was planning to close down its Mirage 2000 production line, offered to transfer it to India.

C'est bien la première fois que je lis ça...

In September 2000, India ordered 10 more Mirage 2000s, besides the ones that were ordered from time to time to replace those lost in accidents.

The IAF was thrilled with the French offer, because this meant it would be able to get the latest version of the aircraft, known as the Mirage 2000-5.

However, sources said the Atal Bihari Vajpayee-led NDA government in power at the time dithered because of past corruption scandals.

By 2004, India had decided to go in for a global tender for the Medium Multi-Role Combat Aircraft (MMRCA), rather than manufacture the Mirage 2000. Two years later, Dassault pulled its Mirage offer, and started pushing for the Rafale instead.

L'histoire c'est pas plutôt que comme la ligne de production du Mirage 2000 fermait et qu'il était hors de question de la refiler à HAL, l'Inde a lancé sa compétition MMRCA qui sinon n'aurait pas eu lieu?

It was only in 2007 that a global Request for Proposal (RFP) was issued, in which the Rafale emerged as the winner in 2012.

Et au début ils auront fait toutes les crasses possibles à Dassault jusqu'à reléguer le Rafale dans un coin lors du salon Aero India lors duquel un officier indien proposera même de mieux placer l'avion en échange de 20.000 roupies...

(Edited by Shreyas Sharma)

 

Voilà ça a le mérite d'être illustratif.

Ce serait un peu dommage que maintenant que l'Inde a une capacité de production ou d'assemblage même partiel sur son sol elle laisse passer sa chance avec le Rafale... :rolleyes:

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Je trouve croustillante cette histoire de 40 avions achetés sur étagère en attendant un contrat avec production locale de 110 avions qui à force de trainer ne se concrétise jamais ... Cela tourne un peu en rond en Inde de toute évidence.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Picdelamirand-oil a dit :

Traduction

D'après les rumeurs, la France a proposé un accord intéressant pour une commande combinée de 114+36 (Marine) #Rafale avec une ligne en Inde. :biggrin:

C'est depuis combien de temps que la France est prête à "proposer" une fabrication sur place pour une commande de 150 exemplaires ?

La vraie info serait que l'Inde réagisse.

Link to comment
Share on other sites

Etonnant car je croyais que cette configuration à un missile central et 2 réservoirs était celle des Rafale Marine alors que ceux de l'Armée de l'Air utilisait la configuration à 2 missiles et 3 réservoirs. Par contre, il y a aussi deux MICA sur les points lourds extérieures.

Link to comment
Share on other sites

il y a 59 minutes, Deres a dit :

Etonnant car je croyais que cette configuration à un missile central et 2 réservoirs était celle des Rafale Marine alors que ceux de l'Armée de l'Air utilisait la configuration à 2 missiles et 3 réservoirs. Par contre, il y a aussi deux MICA sur les points lourds extérieures.

De ce point de vue, chaque utilisateur fait ce qu'il veut, grée ses raids comme il l'entend, en fonction de ses besoins et de ses contraintes, le tout sur des configurations "ouvertes".

Ainsi, n'importe quel utilisateur peut choisir la configuration à 1 SCALP central ou à 2 SCALP sous les ailes, le tout avec des panachages de bidons selon ses besoins. C'est juste que les usages principaux, les habitudes (et les contraintes de l'embarquement sur le PAN) font que l'Aéronavale n'utilise généralement qu'un missile par avion quand l'AAE en expédie deux (au prix d'une préparation de mission peut être un poil plus complexe).

Sinon, pour lever toute ambiguïté, ce que tu appelles "point lourd extérieur" est bien le point d'emport médian de l'aile. Le point externe (pas lourd) n'est pas utilisé.

Cette configuration indienne est donc relativement proche des habitudes de notre Aéronavale (le Meteor en moins) :

Rafale-Scalp-2.jpg

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Deres a dit :

Etonnant car je croyais que cette configuration à un missile central et 2 réservoirs était celle des Rafale Marine alors que ceux de l'Armée de l'Air utilisait la configuration à 2 missiles et 3 réservoirs. Par contre, il y a aussi deux MICA sur les points lourds extérieures.

Si tu n'as qu'un seut objectif à taper, pas la peine d'en emmener deux.  Et faire voler un missile sous l'aile ca entame son potentiel, donc quitte à montrer que tu as du missile de croisière mais que tu n'as pas beaucoup de pognon, en montrer un seul est bien suffisant.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Bon Plan a dit :

IAF gives glimpse of stealth cruise missile on Rafale?

A priori premières photo du SCALP sous Rafale indien.

https://www.theweek.in/news/india/2021/10/04/iaf-gives-glimpse-of-stealth-cruise-missile-on-rafale.html

L'article est creux et ne semble avoir d'autre intérêt que de montrer une jolie photo d'une config d'attaque.

Ce qui interroge toujours sur ce type de communication est "A qui s'adresse-t-elle?" et "Quel est l'objectif visé?". Les autorités chinoises et pakistanaises ne découvrent pas aujourd'hui l'ajout du Rafale et de cet armement particulier. Leur agiter ça sous le nez ne leur fait ni chaud ni froid. La populace indienne a déjà été gavée d'articles sur les game-changers du Rafale deal que sont les METEOR et SCALP. Les chinois quand à eux je doute qu'ils lisent de la propagande indienne occupés qu'ils sont à lire la leur..

La seule hypothèse que je vois à ces publications est de participer à l'engouement populaire à soutenir les forces armées et idéalement à motiver à s'engager.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Felixcat a dit :

L'article est creux et ne semble avoir d'autre intérêt que de montrer une jolie photo d'une config d'attaque.

Ce qui interroge toujours sur ce type de communication est "A qui s'adresse-t-elle?" et "Quel est l'objectif visé?". Les autorités chinoises et pakistanaises ne découvrent pas aujourd'hui l'ajout du Rafale et de cet armement particulier. Leur agiter ça sous le nez ne leur fait ni chaud ni froid. La populace indienne a déjà été gavée d'articles sur les game-changers du Rafale deal que sont les METEOR et SCALP. Les chinois quand à eux je doute qu'ils lisent de la propagande indienne occupés qu'ils sont à lire la leur..

La seule hypothèse que je vois à ces publications est de participer à l'engouement populaire à soutenir les forces armées et idéalement à motiver à s'engager.

C'est aussi une façon de dire: "Nous on l'a eu sans retard, pas comme les Egyptiens..."

Link to comment
Share on other sites

il y a 52 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

C'est aussi une façon de dire: "Nous on l'a eu sans retard, pas comme les Egyptiens..."

Oui c'est vrai.

Aussi, sur cette 3ème image les MICA EM sous voilure sont remplacés par deux METEOR semble-t-il. Elle claque bien cette p'tite config deep strike tout en sobriété...:wub::happy:

IAF-3-701x1024.jpg

Link to comment
Share on other sites

il y a 56 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

C'est aussi une façon de dire: "Nous on l'a eu sans retard, pas comme les Egyptiens..."

Ils l'ont peut-être aussi eu à l'heure "grâce" à l'expérience égyptienne.

Link to comment
Share on other sites

il y a 29 minutes, Felixcat a dit :

Aussi, sur cette 3ème image les MICA EM sous voilure sont remplacés par deux METEOR semble-t-il.

Non, non, a priori, full MICA.

(le METEOR est assez gros - plus long, en fait, par rapport au MICA)

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Picdelamirand-oil a dit :

C'est aussi une façon de dire: "Nous on l'a eu sans retard, pas comme les Egyptiens..."

Quel intéret ?   

 

Il y a 3 heures, Felixcat a dit :

L'article est creux et ne semble avoir d'autre intérêt que de montrer une jolie photo d'une config d'attaque.

Ce qui interroge toujours sur ce type de communication est "A qui s'adresse-t-elle?" et "Quel est l'objectif visé?". Les autorités chinoises et pakistanaises ne découvrent pas aujourd'hui l'ajout du Rafale et de cet armement particulier. Leur agiter ça sous le nez ne leur fait ni chaud ni froid. La populace indienne a déjà été gavée d'articles sur les game-changers du Rafale deal que sont les METEOR et SCALP. Les chinois quand à eux je doute qu'ils lisent de la propagande indienne occupés qu'ils sont à lire la leur..

La seule hypothèse que je vois à ces publications est de participer à l'engouement populaire à soutenir les forces armées et idéalement à motiver à s'engager.

Démontrer que le missile a été livré (et pas seulement "en commande" ) ?

Edited by Bon Plan
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,644
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mehdi2909
    Newest Member
    Mehdi2909
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...