rendbo

[2019 les nouveaux films d'action, de guerre, ..]

Recommended Posts

Supersympa KR qui passe le balai, on ne voit pas souvent des vedettes faire cela.

La charmante acolyte habillée moulant à côté de lui joue dans le film ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

il y a 9 minutes, kalligator a dit :

Supersympa KR qui passe le balai, on ne voit pas souvent des vedettes faire cela.

La charmante acolyte habillée moulant à côté de lui joue dans le film ?

il y a halle berry apres les autres je ne sais pas

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu le film hier soir, bon l'histoire tient sur un post it et KR est sale/déglingué du début à la fin mais c'est un festival de scènes d'action comme on en voit rarement, bon point pour les méchant qui résistent assez bien aux gentil (pas de méchant crétin qui sulfate tout son chargeur puis reste à découvert en "pétouillant" son arme).

Un bon moment de cinoche d'action

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai moins aimé. Le moins bon des trois pour moi

Gros point noir

Révélation

le scénario. C'est simple l'histoire fait littéralement du surplace. Jon se retrouve dans une position identique à la fin du second film. c'est simple ce film ne fait pas avancer l'histoire d'un iota. ..

Ensuite

Révélation

la cohérence de l'univers. .. La grande table en veut plus à Jon d'avoir tué un de ses membres que d'avoir violé les règles du continental. . .or ce dernier avait bien fait exécuté sa sœur alors membre de la grande table... Deux poids deux mesures.

Le grand gourou qu'on retrouve au fin fond du désert sans qu'il n'y ai d'explications logiques. . . Et qui fait réellement méchant en carton. Aucune tension, c'est tellement peu crédible que l'aura mystérieuse ne prends pas.

les combats. ..

Révélation

Autant les premiers combats du film quand il est toujours à NY sont nickels ! Dynamiques, violents relativement réalistes après c'est chiant et long.

Le combat au Maroc dure longtemps et les ennemis sont réellement des cibles d'entraînements. Ok pour l'originalité avec les chiens de guerre mais sans plus.

le combat final au continental beaucoup mais beaucoup trop long. Puis vive la cohérence. Le majordome énonce clairement que les ennemis sont surprotégés et donne comme instructions à Jon de prendre des munitions adaptés mais ne prends pas la peine de dire ça à ses propres gars qui défendent l'hôtel. . .

Le duel final est chiant. Aucune tension on sait à l'avance ce qui va se passer.

Le final

Révélation

trahison de wilson ou pas alors ? Ca ressemble furieusement à une mise en scène mais l'antagoniste capte direct. . .

Puis bon voir cette pétaxxx s'en sortir alors qu'elle fait que la ramener et prendre tout le monde de haut (syndrôme captain marvel ?) sans présenter de réelles menaces m'a un peu énervé. il aurait été bcp plus intéressant d'en faire une alter ego de Jon Wick ou une politicienne de haut vol. Là c'est j'ai trois ninjas qui démontent tout car scénar oblige et je fais des moues désobligeantes à chacune de mes scènes. ..

Vraiment déçu par le film. Pas sûr du tout que j'aille voir le quatrième opus au ciné

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, elannion a dit :

Vraiment déçu par le film. Pas sûr du tout que j'aille voir le quatrième opus au ciné

j'avais été déçu par le deux que je trouvais très porn', mais au final revu au calme à la maison l'avant  veille ça l'a super bien fait !

Pour le continental, JW ne passe pas à travers l'armure des mili de la grande table, il n'en tue que parce qu'il fait du Gun-Fu et peut donc assez s'approcher pour en mettre une à bout touchant dans un endroit non protégé (la nuque), ou en ouvrant le casque...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelqu'un a t'il été voir MIB International ? on peut le voir avec un enfant (de 6 ans) ou pas ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 16/06/2019 à 22:48, rendbo a dit :

Quelqu'un a t'il été voir MIB International ? on peut le voir avec un enfant (de 6 ans) ou pas ?

Oui, tu peux amener ton enfant. Et lui expliquer que l'Irlandais Liam Neeson déteste Paris dans ce film et que Gustave Eiffel faisait partie des premiers MIB ...

1cb5eb80-675b-11e9-be7f-4ef54d16ae9c

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, kalligator a dit :

Très moyen comme film.

En même temps, les suites à gogo... une critique que j'avais lu disait qu'il était médiocre. Pas mauvais, juste moyen, c'est tout.

 

Côté CdL, la version Fnac a un très bon documentaire making of, qui devrait intéresser pas mal du monde. Vous ne devriez pas apprendre grand-chose sur les sous-marins, mais les éléments sur la création du film sont intéressants.

Edited by Rufus Shinra
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

e2934023-le_chant_du_loup.jpg

Vu par Abou Djaffar : https://www.lemonde.fr/blog/aboudjaffar/2019/06/29/le-chant-du-ragondin/

Citation

Succès public de l’hiver, lourdement soutenu par la Marine nationale, qui a prêté d’imposants moyens lors de son tournage et a activement participé à sa promotion, parfois de façon tellement lourde que ça a en était gênant, Le Chant du loup, réalisé par Antonin Baudry, est un naufrage complet. Et cette admirable cohérence est sans doute une de ses principales qualités.

 

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Philippe Top-Force a dit :

A voir. Un futur grand classique. Un peu comme les chevaliers du ciel mais en moins burlesque. Là on fait semblant d'être sérieux.

Sa qualité : être un film français, très réaliste et pas assez d'explosions spectaculaires pour plaire à des ados... Les personnages sont bien traités sur le plan psychologique. Les acteurs ont fait du bon boulot, chacun dans son rôle. Le fonctionnement interne à l'administration et les hommes qui appliquent les procédures avec conscience, fraternité et humanité sont plutôt bien dépeints. C'est plus que crédible.

Son défaut, ne pas être une superproduction américaine, les héros se plantent comme dans la vraie vie et la France ne gagne pas la guerre après avoir tué tous les méchants...

Cela va limiter son succès, ça finit pas super bien, on a cassé pas mal d'acier à haute résistance, les écrans PC du SNA sont en panne (pas ceux du SNLE, là on met les moyens même si on répare pas non plus super bien faute de moyens) et la dissuasion est discréditée in fine parce que les hommes sont humains tout en étant très pros..

Pas assez hollywoodien... mais on fait avec le budget de la défense et avec ses hommes/experts... un petit miracle avec peu de moyens dans la vraie vie ou presque.

L'affiche est en-dessous du réalisme du film : on voit bien les sous-marins et le travail dans certains métier de façon qui pourrait être très réaliste ou en tout cas donne une idée pour ceux qui n'y vivent pas.

  • Like 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vient de voir Brightburn. . .

Bon assez mitigé en fait.

Le film (est survendu comme tel par la comm) c'est l'histoire de "superman" qui serait "méchant"

Révélation

L'histoire vite fait. Un couple de fermier adoptent un enfant tombé du ciel dans un vaisseau. Cache le vaisseau dans la grange et 12 années passent.

Le gamin est charmant, poli, intelligent et tout.

Paf une nuit le vaisseau se met à briller tout rouge, le gamin fait une crise d’épilepsie et devient un psychopathe. Littéralement

Et c'est là le gros point noir du film. Après 15/20 minutes le gosse devient un être froid, implacable qui bute (et salement) tout ce qui lui revient pas. Là où il aurait pu être sympa de voir le gosse luter entre ses pulsions prédatrices (inné) et son éducation (acquis) avant de définitivement sombrer là aucune tension. Le gosse devient littéralement un monstre du jour au lendemain.

Par contre les parents autour duquel le film tourne sont attachants et pas trop con. Alors oui la mère est dans le déni une bonne partie du film mais d'une c'est réaliste et  deux le film est tellement rushé qu'elle se rend compte finalement assez vite qui est son "fils". Les parents ne prennent pas de décision trop conne (modulo le papa à la fin et encore)

Deux trois scènes un peu gore pour les amateurs du genre mais sans tomber dans l'horrorporn.

 

Bref ça passe pour la fête du cinéma sinon pas trop le coup de payer plein pot. . .

Après possible que le film se soit trouvé surcuter de partout et réécrit. On sent un mélange des genres pas trop  bien géré (fantastique/horreur) et des idées amenées sont complètement abandonnées (genre le crush qu'il a sur une des filles de son collège et qui pouvait amener à des situations bien dérangeantes). Je pense que l'histoire originelle devait être encore plus violent et sombre et qu'ils ont du édulcoré pour pousser le truc "super vilain"

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 23 heures, Kiriyama a dit :

Etre critiqué par Le Monde est de toute façon un gage de qualité. 

Là en l’occurrence, c'est son blog à Abou Djabbar qui est hébergé sur le site Le Monde. 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 30/06/2019 à 15:42, neoretro a dit :

A voir. Un futur grand classique. Un peu comme les chevaliers du ciel mais en moins burlesque. Là on fait semblant d'être sérieux.

Sa qualité : être un film français, très réaliste et pas assez d'explosions spectaculaires pour plaire à des ados... Les personnages sont bien traités sur le plan psychologique. Les acteurs ont fait du bon boulot, chacun dans son rôle. Le fonctionnement interne à l'administration et les hommes qui appliquent les procédures avec conscience, fraternité et humanité sont plutôt bien dépeints. C'est plus que crédible.

Son défaut, ne pas être une superproduction américaine, les héros se plantent comme dans la vraie vie et la France ne gagne pas la guerre après avoir tué tous les méchants...

Cela va limiter son succès, ça finit pas super bien, on a cassé pas mal d'acier à haute résistance, les écrans PC du SNA sont en panne (pas ceux du SNLE, là on met les moyens même si on répare pas non plus super bien faute de moyens) et la dissuasion est discréditée in fine parce que les hommes sont humains tout en étant très pros..

Pas assez hollywoodien... mais on fait avec le budget de la défense et avec ses hommes/experts... un petit miracle avec peu de moyens dans la vraie vie ou presque.

L'affiche est en-dessous du réalisme du film : on voit bien les sous-marins et le travail dans certains métier de façon qui pourrait être très réaliste ou en tout cas donne une idée pour ceux qui n'y vivent pas.

 

Ce que je trouve assez drôle, c’est que les critiques encensent la scène d’intro puis trouvent la suite fade et niaise, alors que c’est quand même celle-ci qui est la moins crédible (avec également d’Orsi en nageur de combat... :rolleyes: ).

 

La direction d’acteur est quand même assez moyenne et Omar Sy me semble le moins pertinent de tous dans son rôle.

Pour le reste, ça se laisse finalement bien regarder (bon, militairement parlant, un commandant de SNA directement nommé comme commandant d’un SNLE, sans même passer par Second sur ce dernier avant cela... euh... tout comme le fait qu’un SNLE ne soit pas déjà à l’eau, ce qui oblige à mettre l’Effroyable à la baille en 24 heures... hein ? :blink: Mais elle est où la permanence à la mer de la Dissuasion Nucléaire, du coup ?! ) et même si certains dialogues sont un peu faciles et quelques personnages un peu caricaturaux, globalement le film a une bonne tenue.

 

Un bémol sur l’amourette présentée de façon tellement nunuche que c’en est gênant... mais je trouve la scène de fin suffisamment interessante pour ne pas tenir trop rigueur au scénariste de cet insert qui lui permet de l’amener.

  • Thanks 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour revenir sur des échanges qui ont eu lieu sur AD en février concernant la portée des films militaires français, il est vrai que l’on en fait peu où l’on affronte d’autres pays ou forces, et ça tourne généralement à un duel face à des « renégats » ou assimilés.

A part « Forces Spéciales » en 2011, je n’en vois pas de récents.

 

Après, on a pas la même glorification de nos actes militaires. Pour un « La Légion saute sur Kolwezi », qui a été tourné moins de 2 ans après les événements, ce qui correspond globalement à ce que font les américains au sein de leur propre industrie, il y a de multiples événements qui sont depuis passés sous silence, et pour lesquels il est très peu probable que l’on ait un traitement cinématographique équivalent.

Imagine-t-on aujourd’hui de faire un film sur notre intervention en Libye jusqu’à l’assassinat de Kadhafi ? Ou bien de développer une histoire centrée sur Chammal ?

 

En fait, culturellement, le seul moment où le public français (actuel) veut voir ses militaires en action, c’est dans des actes de bravoure, non pas pour tuer l’ennemi, mais pour sauver quelque chose ou quelqu’un. Pas de glorification de l’acte militaire en lui-même ni de l’usage de la force, mais du militaire en action « pour faire le bien ».

Dans ce cadre, on pourrait imaginer par exemple un film sur le sauvetage des otages enlevés au Bénin (si l’on passe outre la condition première des otages français, sur laquelle certains « producteurs » ou « spectateurs » auraient à redire), ce qui permettrait de mettre en avant le rôle de nos 2 militaires tués dans l'opération et entretenir leur mémoire, ou celui très récent de l’équipage de la Gazelle abattue au Mali dans le cadre de l’opération Barkhane.

Ce qui finalement reviendrait a faire un « Le 15 h17 pour Paris », mais pour des soldats français cette fois. Mais s’attendre à un « american sniper » à la française, voire un « Zero Dark Thirty » ça, on peut toujours rêver. (Et j’espère à titre personnel que ce n’est pas près d’arriver non plus).

 

Edited by TarpTent
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, TarpTent a dit :

Pour revenir sur des échanges qui ont eu lieu sur AD en février concernant la portée des films militaires français, il est vrai que l’on en fait peu où l’on affronte d’autres pays ou forces, et ça tourne généralement à un duel face à des « renégats » ou assimilés.

A part « Forces Spéciales » en 2011, je n’en vois pas de récents.

 

Après, on a pas la même glorification de nos actes militaires. Pour un « La Légion saute sur Kolwezi », qui a été tourné moins de 2 ans après les événements, ce qui correspond globalement à ce que font les américains au sein de leur propre industrie, il y a de multiples événements qui sont depuis passés sous silence, et pour lesquels il est très peu probable que l’on ait un traitement cinématographique équivalent.

Imagine-t-on aujourd’hui de faire un film sur notre intervention en Libye jusqu’à l’assassinat de Kadhafi ? Ou bien de développer une histoire centrée sur Chammal ?

 

En fait, culturellement, le seul moment où le public français (actuel) veut voir ses militaires en action, c’est dans des actes de bravoure, non pas pour tuer l’ennemi, mais pour sauver quelque chose ou quelqu’un. Pas de glorification de l’acte militaire en lui-même ni de l’usage de la force, mais du militaire en action « pour faire le bien ».

Dans ce cadre, on pourrait imaginer par exemple un film sur le sauvetage des otages enlevés au Bénin (si l’on passe outre la condition première des otages français, sur laquelle certains « producteurs » ou « spectateurs » auraient à redire), ce qui permettrait de mettre en avant le rôle de nos 2 militaires tués dans l'opération et entretenir leur mémoire, ou celui très récent de l’équipage de la Gazelle abattue au Mali dans le cadre de l’opération Barkhane.

Ce qui finalement reviendrait a faire un « Le 15 h17 pour Paris », mais pour des soldats français cette fois. Mais s’attendre à un « american sniper » à la française, voire un « Zero Dark Thirty » ça, on peut toujours rêver. (Et j’espère à titre personnel que ce n’est pas près d’arriver non plus).

 

un film sur les prises d'otages au large de la Somalie, ou la tentative de libération de Denis Alex, feraient des histoires intéressantes selon moi. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faut du drame, rajoute un GAN pris d'assaut par des pirates somaliens, qui possède des armes nucléaire. 

Il faut aussi un noir, un arabe, un gay et une femme dans le groupe de commando. 

Il faut que le seul blanc du groupe meurt en se sacrifiant parce qu'au début, c'est l'archétype du redneck misogyne raciste etc.. Avec sa repentance, tu vas avoir un césar.

Le noir, c'est lui qui désamorcé les ogives à 3s , il a 13 doctorat et champion olympique dans plusieurs sport de combat.

L'arabe, c'est le comique.

La femme fait la plante.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

oh mon dieu je vais aller me cacher (et avec 3 minettes, je ne parle même pas du syndrome de @Tancrède)

sinon il y a ça en tout aussi mauvais qui arrive :

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
24 minutes ago, rendbo said:

oh mon dieu je vais aller me cacher (et avec 3 minettes, je ne parle même pas du syndrome de @Tancrède)

 

Outre les codes woke en vigueur et tout ce qu'il y a d'affligeant qui va avec dans la bande annonce de ce film (dont on soupçonne qu'elle concentre 99% des "meilleures" séquences), l'impression générique qui ressort du visionnage est un grand et long moment d'intense.... Rien du tout. Hollywood fait du préfabriqué, on le sait, du réchauffé, on le sait, essaie de suivre des recettes toutes faites dont on se demande comment ils pensent qu'elles marcheront par et pour elles-mêmes, tout ça on sait.... Mais là, j'ai l'impression qu'ils ne se cachent même pas et foutent les recettes sans même essayer d'ajouter un contexte et une saveur pour au moins déguiser le matériau brut: rien qui n'ait été vu 100 000 fois avant et fait en moins pire/générique, rien qui n'ait été entendu ailleurs, et aussi en moins pire.... L'impression de bouffer un sandwich de pain de mie industriel à l'air, trempé dans un grand verre d'eau. Et je soupçonne que la bande son sera trop bruyante pour profiter de l'effet soporifique des premières minutes du film. 

Pour le second, Statham vs Rock.... Comment dire. A qui ça donne l'impression qu'ils essaient vraiment de torturer la pauvre vache de la franchise F&F en se persuadant qu'il y a encore une goutte de lait à traire. Y'a comme un goût de désespoir anxieux (du studio) qui transpire derrière l'intention et le script qui en découle (si on peut appeler ça un script: biceps contre biceps, crâne pelé contre crâne tondu). 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les deux premiers Charlie's Angels étaient sympas sans trop se prendre au sérieux. Maintenant, après la vague Me Too le ton risque bien de changer. 

Pour Fast and Furious ça a l'air incroyablement crétin. Mais peut-être efficace dans son genre. 

Edited by Kiriyama
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,411
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Napoléon_Ier
    Newest Member
    Napoléon_Ier
    Joined
  • Forum Statistics

    20,718
    Total Topics
    1,250,532
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries