rendbo

[2019 les nouveaux films d'action, de guerre, ..]

Recommended Posts

Je ne suis pas intéressé par les polémiques (ni par la propagande plus ou moins subtile de l'époque), je vais voir une histoire racontée en image. Je ne demande pas forcément qu'elle soit plus importante que quelques mots sur un ticket de métro, mais juste qu'elle ne soit pas nulle ou incohérente. Et vu que c'est un film et non un roman, je m'attend aussi à voir au minimum des images, de lumières et un son corrects...

De ce que je lis l'histoire ne tient pas vraiment debout, des raccourcis, peu de subtilité dans le propos, une héroïne peu attachante et mal traitée/caractérisée... mais si le film ne fonctionne pas aussi bien que prévu, on dira que les spectateurs sont des sales mâles frustrés, et qu'un gros film ne peut pas être porté par une femme...

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Heu... la plupart des commentaires négatifs supprimés sur les sites comme Rottent Tomatoes, tant sur YT que les autres sites venaient du fait qu'un grand nombre de trolls s'étaient "organisés" pour descendre le film parce qu'ils trouvaient qu'il n'était pas normal d'avoir une femme en héroïne. Y'a besoin de rappeler qu'il y a eu le même problème avec Wonder Woman ? 

Le film en lui-même, je ne l'ai pas trouvé extraordinaire. L'actrice principale se débrouille plutôt bien alors que le scénario est un peu bancal. On ne sait pas trop si ça veut être un film de SF, un film d'enquête et poursuite, un film sur la recherche de son passé. Résultat, c'est un peut tout à la fois et ça devient un peu bizarre. Là, c'est la faute au scénario et à la production. 

 

Il y a 7 heures, rendbo a dit :

mais si le film ne fonctionne pas aussi bien que prévu, on dira que les spectateurs sont des sales mâles frustrés, et qu'un gros film ne peut pas être porté par une femme...

Y'a de la marge. Le film est déjà proche du demi-milliards de $ après son premier week-end en salles. Et il n'y a aucune concurrence possible en ce moment dans le monde. 

Un gros film peut être porté par une femme si le scénar et la réal tiennent la route. Y'a des masses de gros films portés par des hommes qui se sont crashés. Faut arrêter ce sexisme à deux balles. Si tout ce qu'il y a derrière le simple jeu d'acteur est nul, le film sera nul. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 30 minutes, prof.566 a dit :

Mais captain marvel n'était pas un homme dans les comics?

C'est plus complexe que ça. https://fr.wikipedia.org/wiki/Captain_Marvel_(Marvel_Comics)

Mais ça fait un certain temps que Carol Danvers (Miss Marvel puis Capitaine Marvel) existe dans les Comics. 

Et puis les attaques n'étaient pas sur un quelconque purisme par rapport aux Comics mais surtout parce qu'ils sont persuadés qu'une femme ne peut pas être une super-héroïne. Faut pas déconner. Internet est aussi un repaire de gros beaufs qui sont persuadés qu'ils sont supérieurs aux autres, etc...  

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils sont forts en tous cas chez Marvel, ils ont trouvé la recette miracle !

Personnellement je n'ai vu que quelques films de cet "univers" mais pourtant j'en peux déjà plus. Le dernier c'était Doctor Strange, je trouve qu'on voit trop les grosses ficelles. Trop d'éléments me sortent de ces films : la politiquement correct partout (par exemple on met des quotas partout même quand ça n'a rien à voir), les effets numériques à la pelle (quelqu'un va-t-il prendre conscience un jour qu'un effet spécial n'est pas censé se voir ?), le second degré omniprésent avec des personnages qui font en permanence des blagues même quand ils sont en danger de mort ("lol la mort j'suis trop COOL !)"...  

Enfin... Vu le succès, ça n'est pas prêt de se terminer.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

enfin la BA du nouveau remake live de Disney : Aladdin . 2019 sera chargé en film de ce genre (Dumbo, Aladdin, Le Roi Lion, ... et aussi Malefice 2)

 

Révélation

&

 

 

que de création et de nouveautés ! Par contre certains, je ne suis pas si sur que l'on puisse emmener les enfants facilement : l'impact d'images réalistes par rapport à un DA est tout autre... 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 hours ago, judi said:

Heu... la plupart des commentaires négatifs supprimés sur les sites comme Rottent Tomatoes, tant sur YT que les autres sites venaient du fait qu'un grand nombre de trolls s'étaient "organisés" pour descendre le film parce qu'ils trouvaient qu'il n'était pas normal d'avoir une femme en héroïne. Y'a besoin de rappeler qu'il y a eu le même problème avec Wonder Woman ? 

 

Faux: j'ai suivi l'affaire de près depuis le début, et ça a été tout sauf le cas. Les thuriféraires du film hurlaient aux méchants trolls/sexistes/trumpkins/incels/nazis/bots dès le début, parce que c'était préprogrammé dans la campagne marketing pour faire du buzz, et ça a redoublé après les gaffes de Brie Larsson dont l'effet a été amplifié parce qu'elles ne sont pas arrivées sur un terrain vierge (souvenirs des attaques violentes des prods de Ghostbusters et Star Wars). Alors qu'il n'y avait que quelques pages de commentaires sur RT, sur l'envie de voir le film (le score qui a été supprimé prématurément), les cris d'orfraies étaient déjà là; une simple lecture des dites pages révélait qu'il n'y avait quasiment aucun commentaire trollesque, juste une non envie (les bandes annonces étaient.... Peu convaincantes) et une mauvaise réponse à la campagne marketing qui en avait hérissé plus d'un, notamment en inscrivant le produit dans les "culture wars", ce que beaucoup de fans n'aiment pas et que Marvel avait évité de faire jusqu'ici. Et par ailleurs, ce que DC a évité, parce que précisément, il n'y a PAS eu le même problème avec Wonder Woman, pour laquelle RT n'a pas eu besoin d'effacer quoique ce soit. Pas plus que pour The Force Awakens, ou Alita: Battle Angel: aucun de ces films n'a eu de telle polémique avant même de sortir (ou Black Panther, avec un autre élément "diversité"), là où Captain Marvel et Ghostbusters l'ont eue, ainsi que The Last Jedi après sa sortie. L'élément condamné n'est donc pas le sexe ou la couleur de peau des protagonistes, vu que les films mentionné n'ont eu aucun trollage au-delà de l'anecdotique, aucune vague de contestation visible, et ont d'excellents scores sur RT et Metacritic (et avaient d'excellents scores "want to see" avant sortie). Et même là, CM n'a rien eu de très notable en matière de trollage, en tout cas rien de réellement massif; juste une grosse boîte qui ne supporte pas de n'avoir pas que du dithyrambique pour son produit, ce qui devrait inquiéter tous ceux qui essaient d'avoir quelques endroits où se faire une idée de ce que valent les sorties cinéma. Les médias tradis et online sont pour la plupart de "l'access media", cad inféodés à une major ou l'autre, et de toute façon dépendant d'elles pour pouvoir voir les films avant leur sortie (plus, vu leur paie, ils ont besoin des goodies qui viennent souvent avec), et les aggrégateurs ne valent guère mieux puisqu'ils dépendent des dits critiques et tendent à modifier leurs algorithmes si une prod insiste assez fort. 

Ici, pour RT, effacer 44 000 commentaires d'un coup, c'était un peu gros, tout comme prétendre qu'il s'agissait de "bots" ou de trolls pour la majorité: c'est pas comme ça que ça fonctionne. D'autant plus que les "trolls positifs" (fanboys et surtout posts venant de la prod Disney) eux, n'ont aucunement été giclés des pages commentaires. Quelques-uns se sont même bien fait prendre (un même message dithyrambique posté sous un grand nombre de noms différents). 

Non, le fait est qu'il y a une réaction assez forte aux studios et prods qui se lancent dans les "culture wars" et en empruntent les codes, les attitudes et le vocabulaire. Le sexisme n'est absolument pas en question: l'invoquer, ça c'est un fantasme féministe pour rejeter la responsabilité d'un mauvais choix marketing, de sales réflexes des prods qui tendent à blâmer l'audience pour des motifs qui l'arrangent (et font du buzz avec des médias complices), et excuser un mauvais film (cf Ghostbusters). Wonder Woman et l'Episode VII (que je trouve personnellement mauvais, mais bon) n'ont pas eu besoin de ça, et n'ont pas eu de polémique (WW en a eu une mini parce qu'un cinéma au Texas avait décidé d'interdire la soirée de lancement aux hommes: et c'est tout ce qu'il y a eu): RT a procédé normalement, et les scores d'anticipation et d'audience ont été bons sans deus ex machina.... Où étaient donc tous ces trolls sexistes? 

 

Quote

Y'a de la marge. Le film est déjà proche du demi-milliards de $ après son premier week-end en salles

Sans concurrence et en ouvrant partout dans le monde en même temps (sauf au Japon), le résultat était garanti pour une prod Marvel: à ce stade, la franchise a un énorme capital confiance/attraction, surtout à moins d'un mois d'Endgame. Le premier WE, voire la première semaine, c'est essentiellement la franchise, l'ampleur de la campagne marketing et le nombre de salles qui vendent, pas le film individuel. Faudra attendre la suite pour voir si ce film prend et s'il a du mérite par lui-même. Rappelons que The last Jedi aussi a eu un grand démarrage.... Pour se bananer ensuite et ne faire que 55% de ce que l'épisode VII avait fait, avec des chutes de 65-70% du premier au second WE (et dégagé des cinémas chinois en une semaine seulement). Rappelons aussi le sort de Batman vs Superman, dans le même registre. Pour la petite note, la baisse d'audience du samedi au dimanche (un fait normal) sur le marché US a été assez supérieure à la moyenne pour ce film, plus proche de Batman v Superman et The Last Jedi que de Wonder Woman ou Aquaman (qui ont eu des départs moins flashants, mais plus de fidélité et plus de jambes pour la longue distance). 

 

 

Note pour Endgame: j'espère vraiment qu'ils ne vont pas coller cette héroïne insipide et Mary-Suesque qui est plaquée sur l'univers comme un carabinier d'Offenbach dans la conclusion d'Endgame, aboutissement des tribulations des persos "historiques" de la franchise (qui vont disparaître après). Perso, je veux que les moins puissants et plus improbables aient la peau de Thanos: Black Widow (qui a mérité sa place, elle, et a plus de personnalité qu'une affiche en carton), Ant-Man et Howard le Canard (aperçu dans une scène post crédit de Guardians of the Galaxy) :laugh:. Ca, ça aurait de la gueule! 

Edited by Tancrède
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, Patrick a dit :

Retrait de critiques négatives de certains sites de "reviews" comme Rotten Tomatoes par dizaines de milliers et remplacement par de "bonnes reviews" via botting avec au passage des petits bugs comme certains commentaires identiques recopiés des centaines de fois...
Youtube qui a changé son algorithme exprès pour ne pas mettre en avant les critiques du film.
Et un(e) transgenre spécialiste en fake news et complètement taré(e) mais candidate au poste de sénateur(trice?) qui demande "une législation anti-trolls" parce que le film a de mauvaises notes sur le net...
Entre autres...

Quant au fait qu'il ne marche pas si mal, les derniers Star Wars n'ont pas si mal marché non plus, si tu te souviens bien...

Un récapitulatif en vidéo si quelqu'un a du temps à perdre:

 

Un article du Point résume assez bien la situation à mon avis

Citation

« Captain Marvel » confirme un « droit à la médiocrité »

(...) À l'implacable pouvoir d'attraction de la formule des films Marvel depuis dix ans  (...)   s'ajoute, depuis Black Panther, une judicieuse intégration proactive par le studio du débat moral, qui semble désormais quasi totalement éluder l'examen critiquedes films aux États-Unis. Captain Marvel, à nos yeux du moins, recèle autant de défauts que de qualités, mais, outre-Atlantique, ses détracteurs ne sont guère audibles puisque, « moralement », le contenu du film est inattaquable sur la thématique féministe.
Dans une tribune  (...) , la contributrice Alicia Lutes admet implicitement le caractère artistiquement moyen des  (...) exploits au grand écran de Carol Danvers. Mais, selon elle, « les femmes ont aussi droit à leur part du gâteau de mauvais films » et il faut tolérer ce « droit à la médiocrité », autant que pour n'importe quel autre film réalisé par des hommes sur des héros mâles. Il en va, (...) , de l'existence même d'œuvres « faites par des femmes pour des femmes » et, dans cette tribune comme chez d'autres partisans du film, toute missive un tant soit peu sévère sur Captain Marvel, a fortiori signée par un homme, se voit désormais suspectée de misogynie ou symptomatique d'une « masculinité fragile ».
Curieuse situation. Entre les enragés misogynes bien réels, qui ont bel et bien tenté d'organiser aux États-Unis une déroute commerciale du film via Rotten Tomatoes, et les nouveaux ayatollahs du politiquement correct  (...) , un sain exercice critique de certaines futures productions Marvel risque de s'avérer (...) casse-gueule 
(...) https://www.lepoint.fr/pop-culture/cinema/au-box-office-captain-marvel-confirme-un-droit-a-la-mediocrite-11-03-2019-2299785_2923.php

Tout à fait dans la lignée de ce que raconte @Tancrède sur les fils USA depuis des mois :unsure: 

Edited by Desty-N
Suppression texte en double
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, Tancrède a dit :

Ici, pour RT, effacer 44 000 commentaires d'un coup,

Si RT est dans le coup, alors c'est encore un coup des Russes...

dvfj3soh82r11.jpg

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
23 minutes ago, Desty-N said:

Un article du Point résume assez bien la situation à mon avis

Tout à fait dans la lignée de ce que raconte @Tancrède sur les fils USA depuis des mois :unsure: 

A noter qu'il y a eu des examens plus approfondis des fameux "trolls", misogynes.... Depuis le temps que ces polémiques éclatent (depuis Gamergate en 2013-2014, essentiellement), même si ce n'est évidemment pas dans les médias "accrédités" (tradis et online), qui vivent désormais de telles polémiques putaclics, qu'on reconnaîtra ce fait. Les trolls tout comme les misogynes/idéologiquement enragés, c'est à tout péter 2-3% des posts et commentaires hostiles. Ce que les productions ne veulent pas reconnaître, ce sont les fans et spectateurs avides, des "super-consommateurs" (cad ceux qui verront un film tôt -quand c'est plus cher- et beaucoup -jusqu'à 7-8 fois- en salle, achèteront des goodies et les versions DVD/Blu-Ray, les jeux vidéos....), dont une bonne partie se fait difficile quand l'univers d'une franchise est établi: il y a des codes qui sont édictés ou qui s'imposent d'eux-mêmes au fil des films, il faut les respecter. Il y a un niveau de qualité qu'il faut respecter, en ne considérant pas le fan comme acquis, ce fan qui, s'il est avec vous, devient une extension du marketing, anime spontanément des sites, blogs, chaînes... Qui font vivre l'univers et démultiplient sa force de frappe, font venir plus de monde.... Et une portion significative de ces fans n'aime PAS DU TOUT l'invasion des culture wars dans le divertissement, surtout sous l'angle hyper-identitaire qu'elles ont en ce moment. Ces gens n'aiment pas la politique dans leurs loisirs, et s'efforcent de le faire savoir, surtout en plus quand la dite politique tend à devenir un prétexte compensant le manque d'effort dans le produit (avant tout dans l'écriture et les persos), une tendance observée dans les séries, et surtout dans les comics, particulièrement Marvel, qui sont depuis 4-5 ans une industrie en chute libre en bonne partie à cause de cela. Mais toute critique de ces gens, toute contestation, depuis Gamergate (la matrice des comportements aujourd'hui devenus routiniers, rôdés par des départements marketing/com), est systématiquement passée à la moulinette de l'accusation de racisme/sexisme/trumpisme/trollage; tout mouvement online est systématiquement dépeint sous les traits des 1 à 3% d'authentiques trolls/sexistes/racistes/déséquilibrés qui s'activent aussi sur de tels sujets. Ce qui frustre d'autant le dit public d'être ainsi dépeint, et amplifie sa réaction. 

Marvel Studio a construit beaucoup de bonne volonté au fil des ans, mais la question avec un tel marketing, surtout s'il devient plus fréquent et s'il sert à compenser pour des films à venir où la politique (dans ses aspects culturels idéologiques) prendra une place et bouffera sur la qualité (déjà, soyons honnêtes, pas gigantesque: la CGI est jolie, mais les films Marvel, c'est ni Casablanca ni Hitchcock ni même la première trilogie Star Wars: c'est des séries B avec du grand spectacle) et ce qui plaît au public (un univers devenu familier, où on veut se replonger, même le temps d'un film très moyen). Captain Marvel pourrait-il en ce sens être le nouveau Last Jedi, le film qui marche (parce que le nom de la franchise fait l'essentiel), mais casse la dynamique? 

Edited by Tancrède

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, Surjoueur said:

C'est quoi précisément les "culture wars" ? Cela pourrait se traduire comment en français ?

Ca peut se traduire mot à mot: je ne sais pas si on a un équivalent particulier français. Le concept résume essentiellement le conflit, partiellement retranscrit dans les clivages politiques (mais de plus en plus avec l'idéologisation croissante de la gauche surtout), des ensembles culturels recouvrant le domaine politique et allant au-delà, et adressant particulièrement les questions de race, sexe, religion, valeurs.... La gauche ayant graduellement pris le contrôle total des universités, écoles et industries culturelles depuis les années 80, au point d'une domination absolue et exclusive (dans le sens où toute opinion non conforme est exclue de façon plus ou moins discrète de ces secteurs, aujourd'hui à un degré alarmant, et où de véritables blacklists existent contre des individus penchant à droite, même un peu, voire aujourd'hui trop centristes), il y a eu condamnation graduelle de ces domaines par la droite conservatrice (notamment les biais dans les médias); le temps passant, les attitudes et réflexes étant formés et amplifiés par la cristallisation du phénomène et sa croissance/radicalisation constante, il s'agit aujourd'hui d'un pur terrain d'affrontement où les positions sont bien définies, et que le système médiatique actuel, à l'heure des médias sociaux, rend encore plus inflammable et impossibles à réellement adresser politiquement d'une façon rationnelle. Certains sujets de ces "culture wars" sont éminemment récurrents au fil de l'actualité, et bien connus même ici: avortement, armes à feu, sexe, race.... 

Edited by Tancrède
  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, Tancrède a dit :

Captain Marvel pourrait-il en ce sens être le nouveau Last Jedi, le film qui marche (parce que le nom de la franchise fait l'essentiel), mais casse la dynamique? 

Je ne pense pas. Pour avoir vu le film s'il reste médiocre Nick fury sauve l'essentiel et le duo marche à peu près. il doit plus se comparer à Solo movie à mon avis.

S'il plante Avengers 4 par contre oui là ça pourrait casser la dynamique. . .

Mais vu les conséquences de Last jedi (plus de films solo ! alors que pratiquement 1/An était prévu !) possible que les producteurs mettent le holà sur les messages SJW incorporés ad nauseam dans les films grands publics. Faut pas oublier que pour les US le $ est roi. S'il ne rentre plus dans leur frais ils  ne continueront pas. Le "progrès" c'est bien se faire une tonne de fric d'est mieux. . . ^^

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
10 minutes ago, elannion said:

Je ne pense pas. Pour avoir vu le film s'il reste médiocre Nick fury sauve l'essentiel et le duo marche à peu près. il doit plus se comparer à Solo movie à mon avis.

S'il plante Avengers 4 par contre oui là ça pourrait casser la dynamique. . .

Mais vu les conséquences de Last jedi (plus de films solo ! alors que pratiquement 1/An était prévu !) possible que les producteurs mettent le holà sur les messages SJW incorporés ad nauseam dans les films grands publics. Faut pas oublier que pour les US le $ est roi. S'il ne rentre plus dans leur frais ils  ne continueront pas. Le "progrès" c'est bien se faire une tonne de fric d'est mieux. . . ^^

J'ai mes doutes: persister dans l'erreur parce qu'on est persuadé d'avoir raison, que c'est une "zeitgeist" dominante, omniprésente dans le milieu professionnel concerné, qu'il y a une bulle informationnelle/de feedback autour de ces milieux.... C'est pas une nouveauté. Lucasfilm continue apparemment dans sa veine existante, par exemple, et les prods télés continuent aussi avec les tropes du temps et choix de séries faites dans cet "esprit". Mais bon, à ce stade, il est impossible de casser la dynamique pour Avengers Endgame: il y a trop de gens qui ont envie de le voir depuis le cliffhanger du dernier, et Captain Marvel est bien trop "booof" pour empêcher quoique ce soit. Mais comme CM est censée être le visage de la suite de Marvel après Endgame (qui conclue le cycle entamé depuis le premier Iron Man), alors que tous les persos "historiques" principaux dégagent la scène, je me pose des questions. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Résultats à ce jour pour quelques films marquants :

Alita : 81,8 m$ USA / 312,2 m$ Internationale => 394 m$ au total (4,6 semaines d’exploitation)

Captain Marvel : 264,9 m$ USA / 495,9 m$ Internationale => 760,8 m$ au total (1,4 semaine d’exploitation)

How to Train Your Dragon 3 (budget = 129 m$) : 135,6 m$ USA / 330,9 m$ Internationale => 466,5 m$ (3,4 semaines d’exploitation)

Green book (budget = 23 m$) : 82,6 m$ USA / 192 m$ Internationale => 274,6 m$ (17,4 semaines d’exploitation)

The wandering Earth (China) : 5,8 m$ USA / 685 m$ Chine / 2 m$ Internationale => 692,8 m$ (5,6 semaines d’exploitation)

 

Source : https://www.boxofficemojo.com/movies/?page=main&id=alita.htm

Edited by TarpTent
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, ça ne sortira qu’en 2020, mais je le poste quand même : Le tournage de Dune de Denis Villeneuve a commencé, et Hans Zimmer composera la musique.

 

« Au casting de Dune, [outre Timothée Chalamet] on retrouvera également Rebecca Ferguson, Oscar Isaac, Josh Brolin, Stellan Skarsgård, Dave Bautista, Zendaya, David Dastmalchian, Stephen Henderson, Charlotte Rampling, Jason Momoa, Javier Bardem et Chang Chen. 

[…] Le tournage a actuellement lieu à Budapest et la sortie est prévue pour le 18 novembre 2020 en France. »

http://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/Le-tournage-de-Dune-de-Denis-Villeneuve-a-commence

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 3/19/2019 at 2:04 PM, TarpTent said:

Bon, ça ne sortira qu’en 2020, mais je le poste quand même : Le tournage de Dune de Denis Villeneuve a commencé, et Hans Zimmer composera la musique.

 

« Au casting de Dune, [outre Timothée Chalamet] on retrouvera également Rebecca Ferguson, Oscar Isaac, Josh Brolin, Stellan Skarsgård, Dave Bautista, Zendaya, David Dastmalchian, Stephen Henderson, Charlotte Rampling, Jason Momoa, Javier Bardem et Chang Chen. 

[…] Le tournage a actuellement lieu à Budapest et la sortie est prévue pour le 18 novembre 2020 en France. »

http://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/Le-tournage-de-Dune-de-Denis-Villeneuve-a-commence

Mon opinion sur le projet est tout à fait perso: je ne crois pas que ce sera un bon film, non parce que j'incrimine qui que ce soit ou quoique ce soit, mais parce que je pense fondamentalement que le format film n'est pas adapté à Dune. Même un film de 3h (et quel studio aujourd'hui laisserait sortir un film de 3h si le coût dépasse les 100 millions? Trop de risque, surtout avec un matériel de ce genre) ne pourrait rendre la moindre justice à l'intrigue et à ce qui fait la richesse de l'univers de Dune, de ses persos et de ses différents niveaux d'histoire et de leur lecture. En somme, même 3h, à mon avis, ne pourraient permettre de dégager ce qui en fait la saveur profonde, seul élément qui pourrait faire sortir du lot cette oeuvre qui, sinon, risque fort de se résumer à un space opera avec plus ou moins d'action et rien de terriblement différent de ce qui sort par ailleurs, rien de suffisamment différent pour créer l'événement, ou mieux/plus, une franchise. Une série deluxe sur Netflix ou Amazon aurait mieux convenu. 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je reste optimiste sur l'adaptation de Dune en me disant qu'ils feront toujours mieux que le précédant film de David Lynch, qui n'est qu'un survol infidèle de l'oeuvre. De toute façon, au delà des limites techniques, il y a trop d'éléments politiquement incorrects aujourd'hui pour que tout passe. Je pense notamment à l'eugénisme et à la fin ambiguë et dramatique :

Révélation

les "gentils" Fremen gagnent puis mènent un jihad intergalactique qui fait des milliards de morts. Paul Atréide, le protagoniste, sera tellement désespéré de la conséquence de ses actes qu'il se retirera du pouvoir laissant la place à sa sœur Alia, monstrueuse et possédée par l'esprit de son cruel grand-père décédé. Bref, on n'est VRAIMENT pas chez les Bisounours.

Je suis curieux de voir comment ces éléments difficiles vont être traités. En particulier l'ambition du Bene Gesserit. D'un côté l'eugénisme c'est pas bien mais de l'autre un groupe exclusivement composé de femmes ne peut être que bienveillant n'est-ce pas ?

J'attends même des suites, pour voir la bienveillance des Truitesses ! :ph34r:

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Surjoueur a dit :

Je reste optimiste sur l'adaptation de Dune en me disant qu'ils feront toujours mieux que le précédant film de David Lynch, qui n'est qu'un survol infidèle de l'oeuvre. De toute façon, au delà des limites techniques, il y a trop d'éléments politiquement incorrects aujourd'hui pour que tout passe. Je pense notamment à l'eugénisme et à la fin ambiguë et dramatique :

  Révéler le texte masqué

les "gentils" Fremen gagnent puis mènent un jihad intergalactique qui fait des milliards de morts. Paul Atréide, le protagoniste, sera tellement désespéré de la conséquence de ses actes qu'il se retirera du pouvoir laissant la place à sa sœur Alia, monstrueuse et possédée par l'esprit de son cruel grand-père décédé. Bref, on n'est VRAIMENT pas chez les Bisounours.

Je suis curieux de voir comment ces éléments difficiles vont être traités. En particulier l'ambition du Bene Gesserit. D'un côté l'eugénisme c'est pas bien mais de l'autre un groupe exclusivement composé de femmes ne peut être que bienveillant n'est-ce pas ?

J'attends même des suites, pour voir la bienveillance des Truitesses ! :ph34r:

J'ai réessayé de regarder Dune récemment, j'ai été obligé d'arrêter, je me suis senti oppressé par l'overdose de kitch, c'était plus fort que moi. Au-delà du fond de l'histoire que je ne maîtrise pas suffisamment.

Et puis Leonid Brejnev en Thufir Hawat c'était pas forcément judicieux.

Edited by penaratahiti
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Tancrède a dit :

Une série deluxe sur Netflix ou Amazon aurait mieux convenu. 

Rien que faire ressortir les relations entre une société et son milieu, la manière que peuvent avoir les religions d'incorporer des événements environnementaux, le rapport à la matière première, la géopolitique qui se façonne autour de cette ressource, etc... Pas sûr qu'une saison suffirait pour restituer les deux premiers tomes.

Edited by Skw

Share this post


Link to post
Share on other sites
16 minutes ago, Skw said:

Rien que faire ressortir les relations entre une société et son milieu, la manière que peuvent avoir les religions d'incorporer des événements environnementaux, le rapport à la matière première, la géopolitique qui se façonne autour de cette ressource, etc... Pas sûr qu'une saison suffirait pour restituer les deux premiers tomes.

Non, effectivement, mais c'est le mieux qu'on puisse faire, surtout pour une oeuvre ou une bonne part de ce qui se passe se déroule dans la tête des personnages majeurs: analyse, prise de décision, calculs..... C'est Game of Thrones sous amphètes, et c'est justement une bonne part de ce qui fait la saveur, le caractère unique, de Dune. Sans au moins une adaptation de ça à un format audiovisuel (cad une simplification compatible avec un tempo satisfaisant), on n'aura que quelque chose de très banal, un genre d'histoire de prince-déchu-puis-reprenant-le-trône comme il y en a 100 000 autres, avec 2-3 gimmicks esthétiques et un océan de platitudes. Etant donné que, par ailleurs, il ne s'agit pas d'une oeuvre si connue des principaux publics ciblés par les distributeurs (les publics les plus nombreux et rentables), notamment les jeunes (le temps existe, et l'apogée de la notoriété de Dune a plus de 30 ans maintenant.... Et c'est pas, contrairement à Star Wars, quelque chose qui est "transmis" par les parents à leurs enfants), qu'elle n'est pas portée par une franchise existante comme Marvel ou, encore récemment, Star Wars (ils peuvent essayer d'en faire une franchise, mais c'est DUR), et qu'il est douteux que l'adaptation puisse se faire avec un budget modéré (ce sera un truc cher, ou alors ce sera pitoyable), il y a un besoin impératif de se démarquer, de "créer l'événement", soit quelque chose capable de trancher dans le décor ET d'emballer un large public tout à la fois, afin de bien marcher, et si possible d'ouvrir la voie à une franchise (avec un bon box office et des bénefs modérés, voire juste une couverture des coûts, il est possible de faire des suites, si et seulement si le public conquis a une taille critique: dans un tel cas, le premier film essuie les plâtres pour "créer la marque"). Et ça se fait pas en produisant du "vu ailleurs un million de fois". Luc Besson a récemment payé cher le fait de penser compenser l'absence de notoriété établie et d'un bon scénar par les effets spéciaux et l'esthétique générale. 

Mais, encore une fois, sans ce qui fait la saveur unique de Dune, on n'aura qu'un énième space opera qui, aussi dantesque que soit la CGI, aussi fortes que soient les explosions, ne sera qu'un empilement de codes et tropes vus mille fois ailleurs, sur grand écran ou en streaming, et donc essentiellement, pour reprendre une critique d'il y a deux posts, un truc kitsch (malgré le prix) et sans la moindre originalité. Un blockbuster de plus dans le grand fleuve indifférencié qui continue de couler dans les écrans qui ont maintenant vraiment beaucoup plus de concurrence qu'avant. Je sais que la logique des studios semble parfois douteuse, mais je pense que, surtout après quelques expériences des dernières années et l'explosion du streaming, la réalité pourrait les rendre un peu moins imprudents quand il s'agit de lancer un film à 100-150 millions ou plus (avec 80 à 100 millions en marketing à ajouter à cette addition). On est dans une ère où la production audiovisuelle est 6 fois plus importante qu'en 2001 (et ni la population, ni l'investissement en divertissement, ni le nombre d'heures passées à en consommer n'ont été multipliés par un facteur même un peu comparable), où le ticket de cinoche en Amérique du Nord est désormais autour de 15 dollars (avec le parking, les boissons et la junk food, ça fait plus de 100 dollars la soirée pour une famille de 4: c'est plus du tout anodin) et pas trop loin par chez nous, et où l'offre à domicile est plus que concurrentielle côté qualité, et sans comparaison côté coût.... Si les studios font pas un effort, ils vont vraiment en prendre plein la gueule, parce que la "banalité du blockbuster" ne paie plus, à moins d'être déjà une marque établie (cf Marvel). 

Edited by Tancrède
  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, Tancrède a dit :

Non, effectivement, mais c'est le mieux qu'on puisse faire, surtout pour une oeuvre ou une bonne part de ce qui se passe se déroule dans la tête des personnages majeurs: analyse, prise de décision, calculs..... C'est Game of Thrones sous amphètes, et c'est justement une bonne part de ce qui fait la saveur, le caractère unique, de Dune.

Je vois tout à fait pourquoi tu fais l'analogie enter Dune et GoT. Néanmoins, il y a aussi des différences importantes. Je vois Dune beaucoup plus géopolitique (et donc calculé) et GoT plus basé sur l'émotion (notamment la rancune), bien que les deux aspects se croisent dans les deux œuvres. Mais, disons que la dimension émotionnelle fait de GoT une oeuvre plus facile à adapter selon moi et surtout à vendre à un très large public. Quand je pense que c'est ma compagne qui me bassine pour regarder GoT... M'étonnerait qu'elle me bassinerait pour regarder Dune si jamais l'adaptation correspond bel et bien à mes attentes.

Edited by Skw
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
28 minutes ago, Skw said:

Je vois tout à fait pourquoi tu fais l'analogie enter Dune et GoT. Néanmoins, il y a aussi des différences importantes. Je vois Dune beaucoup plus géopolitique (et donc calculé) et GoT plus basé sur l'émotion (notamment la rancune), bien que les deux aspects se croisent dans les deux œuvres. Mais, disons que la dimension émotionnelle fait de GoT une oeuvre plus facile à adapter selon moi et surtout à vendre à un très large public. Quand je pense que c'est ma compagne qui me bassine pour regarder GoT... M'étonnerait qu'elle me bassinerait pour regarder Dune si jamais l'adaptation correspond bel et bien à mes attentes.

De toute façon, une adaptation à l'écran doit passer la majorité de l'aspect calcul + introspection + métaphysique/religion de Dune par pertes et profits, et encore plus si c'est pour le grand écran, où le format sera BEAUCOUP plus contraignant que dans une série, autant pour des raisons cinématographiques (la temporalité et le niveau d'exposition qu'on peut obtenir de l'audiovisuel par rapport à l'écrit), de temps (format 2h à 2h et demie max, et il faut compter au départ sur UN SEUL film pour tout dire, pas présumer d'une suite) et de barrière à l'entrée (comme dit plus haut ticket de cinéma + goodies + parking + nécessité de déplacement = investissement conséquent, à comparer à Netflix and co) impliquant une forte attractivité nécessaire du "premier degré" du film (action, tempo, originalité immédiatement visible, attrait du premier degré de lecture du récit). Trouver le bon compromis dans de telles conditions est pour moi impossible, ou pas loin. Après tout, quand on y réfléchit même un peu, peut-il y avoir une bonne adaptation ciné de trucs comme Guerre et Paix ou les liaisons dangereuses? Le premier, même dans un format minisérie, n'est qu'un roman fleuve très gnangnan avec quelques moments de grand spectacle, et le second est un Fifty Shades en costume, faussement provoquant. La vraie qualité de ces oeuvres passe difficilement dans un format audiovisuel court, au point qu'on peut se demander si elle peut réellement passer à l'audiovisuel tout court. De même, Astérix (époque Goscinny évidemment) sans le parallèle sur la société de son époque et/ou l'exploration d'autres cultures, et sans le double ou triple niveau de lecture côté comique de situation, jeux de mots et gags, c'est juste des histoires très basiques, qui cantonnent la série à la partie 7 ans de l'iconique slogan des bédés de l'époque "de 7 à 77 ans". 

Donc voilà la raison de mon pessimisme sur une adaptation de Dune, et c'est peut-être pas sans lien avec l'historique des adaptations de ce roman: Lynch n'a pas du tout pu produire ce qu'il voulait, et pas uniquement à cause de son studio, et ce que voulait faire Jodorovsky allait bien avec le personnage (complètement allumé), mais n'aurait sans doute rien donné de digérable à l'écran. Jodo avait sans doute le bon filon pour être fidèle (quoique sans doute plus au côté mystique/psychologique/psychédélique que politique/action), mais pas celui pour produire un film grand spectacle prenant. 

A mon avis, la production de ce truc prend un risque beaucoup trop grand. 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, Tancrède a dit :

De toute façon, une adaptation à l'écran doit passer la majorité de l'aspect calcul + introspection + métaphysique/religion de Dune par pertes et profits

Voilà pourquoi je risque d'être profondément déçu. Qui plus est, j'imagine que sautera également cette dimension écologique et anthropoécologique, à savoir cette relation qui s'est établie sur le temps long entre une société et son environnement, qui s'est inscrite dans les religions, valeurs, organisations institutionnelles. C'est pour moi un aspect central de Dune. Et cela sera vraisemblablement également balayé à la vitesse d'une tempête de sable.

Edited by Skw
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,388
    Total Members
    1,178
    Most Online
    Umbria
    Newest Member
    Umbria
    Joined
  • Forum Statistics

    20,668
    Total Topics
    1,238,197
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries