Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[IRL] Cinéma "Le chant du loup" sur Paris


Recommended Posts

Pour ''le cinquième missile'', je l'ai vu il a des décennies sur la FR3. Film avec Papy Boyington et Hutch :biggrin:

Impossible de trouver pour le moment une version française sur le web, je me rappelle que la peinture rendez les marins paranoïaques, et que le scénario de l'exercice démarré par une révolution en Égypte qui déclenche une énième guerre israélo arabe qui finit en Troisième Guerre mondiale. 

Version originale disponible sur YouTube . 

Sinon, ici, pour dégommer un Trident, on a un hélicoptère léger (Bell 206 ?) a  partir de 2h06 :bloblaugh: :

 

Edited by collectionneur
  • Haha 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 23 heures, Rufus Shinra a dit :

Avec un dérapage contrôlé au frein à main, euh, à l’ancre !

Le four rire au cinéma! :bloblaugh:Je m'en souviens encore ^^

Après généralement les films de guerre français sont plutôt mal vu par la "presse" ciné. Rappelez-vous du film forces spéciales qui sans être un chef d’œuvre restait plus que correct et avait subi un paquet de critiques négatives assez injustifiées. 

Il y a un biais assez marqué chez pas mal de journalistes

Link to comment
Share on other sites

  • 9 months later...

Mieux vaut tard que jamais... le DVD a été mon sauveur :

Le scénario du film est bien prenant et n'est pas plus incohérent que n'importe quel film faisant appel à des connaissances fermées type médecine ( Ah ! La scène culte d'injection d'adrénaline transcardiaque dans Pulp Fiction :laugh:).

Mais comme un gradé de la Marine se vantait d'avoir collaboré avec les réalisateurs, on comprend mal le tir de MM40 plutôt que d'Aster30.

Autre incohérence : 

Révélation

la posture stratégique implique d'avoir toujours un navire à la mer. Donc cet appareillage sur les chapeaux de roues est incohérente. Le SNLE qui venait d'appareiller était logique pour maintenir deux navires à la mer, une fois que celui qui aurait fait feu se serait dévoilé, pas pour tirer le premier...

 

Edited by BPCs
  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Le 26 décembre 2019 à 07:33, BPCs a dit :

Mieux vaut tard que jamais... le DVD a été mon sauveur :

Le scénario du film est bien prenant et n'est pas plus incohérent que n'importe quel film faisant appel à des connaissances fermées type médecine ( Ah ! La scène culte d'injection d'adrénaline transcardiaque dans Pulp Fiction :laugh:).

Mais comme un gradé de la Marine se vantait d'avoir collaboré avec les réalisateurs, on comprend mal le tir de MM40 plutôt que d'Aster30.

Autre incohérence : 

  Révéler le texte masqué

la posture stratégique implique d'avoir toujours un navire à la mer. Donc cet appareillage sur les chapeaux de roues est incohérente. Le SNLE qui venait d'appareiller était logique pour maintenir deux navires à la mer, une fois que celui qui aurait fait feu se serait dévoilé, pas pour tirer le premier...

Je viens de voir le film mais j'étais bien incapable de relever quelque incohérence, étant loin d'être spécialiste. Tout au plus aurais-je pu remarquer que passer d'un SNA à un SNLE ne devait pas se faire au débotté (et aussi la destruction d'un hélico par le pacha avec une arme non identifiée). Quant à la distribution qui se veut dans l'air du temps, je trouve qu'ils s'en sortent plutôt bien, tous, jusqu'à la romance que certains trouvent inutile mais qui a sa justification dans le scénario.

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, rodac a dit :

Quant à la distribution qui se veut dans l'air du temps, je trouve qu'ils s'en sortent plutôt bien, tous, jusqu'à la romance que certains trouvent inutile mais qui a sa justification dans le scénario.

Oui, j'ai bien aimé les acteurs aussi et même la romance :

Si on n'a plus le droit d'avoir des romances dans les films mais où vas-t-on (adieu Kelly Mc Gillis+Tom cruise dans Top Gun etc...) !

Mais là encore la donzelle roule en SAAB 900 Turbo :  une caisse largement d'occase (je salivais dessus dans vers labfin des années 80...) mais aux pièces détachées hors de prix :

C'est pas très cohérent sauf pour le choix esthétique et la cohérence avec le joli accent nordique de la miss.

Saab_18-Auto-Class-Magazine-Saab-900-810

Lequel choix a probablement guidé l'emploi d'un HLO d'attaque pour jouer à l'ASM :happy:

Bon de toute façon c'est peanuts et je reste encore sous le charme du film :smile:

Edit : en revoyant encore le fim, c'est une simple SAAB 900 pas turbo S comme sur la photo.

Edited by BPCs
Link to comment
Share on other sites

8 minutes ago, BPCs said:

Lequel  choix a probablement guidé l'emploi d'un HLO d'attaque pour jouer à l'ASM :happy:

Bon de toute façon c'est peanuts et je reste encore sous le charme du film :smile:

 

J'ai revu hier soir le début du film sur Canal. On est tout de suite plongé dans l'action et malgré les incohérences on rentre dans l'histoire et le courant passe avec les personnages.

Je trouve que le fait d'avoir des prises de vue d'un vrai sous-marin, d'avoir des décors en dur et finalement assez peu de plans en images de synthèse est un gros plus. C'est moins désincarné que dans les films où les acteurs essaient de jouer sur fond vert...

Link to comment
Share on other sites

il y a 20 minutes, Rivelo a dit :

J'ai revu hier soir le début du film sur Canal. On est tout de suite plongé dans l'action et malgré les incohérences on rentre dans l'histoire et le courant passe avec les personnages.

Je trouve que le fait d'avoir des prises de vue d'un vrai sous-marin, d'avoir des décors en dur et finalement assez peu de plans en images de synthèse est un gros plus. C'est moins désincarné que dans les films où les acteurs essaient de jouer sur fond vert...

Le making-of montre comment ils ont reproduit très fidèlement le PC d'un Rubis, en montant à bord, prenant des photos et utilisant celles que la Marine leur a laissé après tri dans les appareils. Le décor pour la Titane est à taille réelle, ce qui rend très bien dans les scènes en termes de claustrophobie et de proximité (celui de L'Effroyable montre quelques distances prises avec la réalité, en revanche).

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, BPCs a dit :

Et d'ailleurs le film est dans le top 10 des meilleurs films français :

https://www.lepoint.fr/pop-culture/j-accuse-le-chant-du-loup-les-10-succes-du-cinema-francais-27-12-2019-2354898_2920.php

C'est pas mal pour un film à sujet "fermé "

Espérons que ça en motive d'autres à aborder ces sujets en restant dans l'approche française plutôt qu'anglosaxonne. J'attends toujours de voir du Rafale au cinéma pour poutrer les vilains.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
  • 2 years later...
il y a une heure, snikt59 a dit :

Décrochage complet dès le début avec la scène de l'hélicoptère, désolé.

C'est effectivement la scène qui fait saigner les yeux (et les méninges) mais le reste, sans être un chef d'oeuvre de réalisme, est déjà plus regardable. Persiste, accélère cette scène, elle n'a de toutes façons aucun impact pour la suite du scénario...

Link to comment
Share on other sites

Je vais, surement, en faire "hurler" certains, mais en conditions de combat, dans la Marine, on n'a pas d'état d'âme quant aux conséquences des actes ordonnés et exécutés, ne serait-ce que la "bête" et stricte application de la discipline militaire.

Par contre, dans ledit film, il y a, visiblement, une très sérieuse carence de l'état-major et du commandement, pour se tenir informer des ultimes décisions "stratégiques" de l'Etat-major et de la Présidence de la République.

En admettant que les communications du soum auraient été brouillées par l'adversaire, en s'éloignant, au pire de  de 200 nautiques, soit, à la louche,  dans le pire des cas, dix heures de navigation sous-marine, pour sortir de la zone d'interférence ennemie - ce qui ne changeait plus grand-chose dans le cadre d'un conflit nucléaire -, la réception des décisions "stratégiques" ou non, au plus haut niveau, était essentielle.

La finalité du film est, uniquement, fondée sur un bâtiment, qui, en l'absence de tout ordre contraire, aurait été amené à exécuter, "réglementairement", ses supposés ordres initiaux.

Il n'est pas question dans mon propos de remettre en cause la discipline naturelle de notre Marine aux ordres reçus, mais la décision de déclencher l'arme nucléaire, même, ramenée au niveau du "Pacha", car, c'est une toute autre paire de manches, ne serait-ce que "moralement". Quitte à  se prendre, éventuellement, une "rafale" hiérarchique... pour peu qu'elle existerait encore ! -, le premier souci du "Pacha" aurait été, alors, de tenter de vérifier la chronologie des ordres reçus, dans le cadre de sa mission.

Je ne crois pas trop me tromper, en constatant que, dans le film,  le commandement du sous-marin s'était contenté d'obéir à ses ordres premiers, sans aucune possibilité supposée de "vérifier" les ordres ou contre-ordres de son autorité.

Fort heureusement, dans la réalité, il s'avère que ce n'est pas le cas, à commencer, il y a près de quarante ans de çà, durant la "Guerre Froide", lors de ses situations les plus tendues!

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, ogo a dit :

C'est effectivement la scène qui fait saigner les yeux (et les méninges) mais le reste, sans être un chef d'oeuvre de réalisme, est déjà plus regardable. Persiste, accélère cette scène, elle n'a de toutes façons aucun impact pour la suite du scénario...

J'ai oublié ... Pourquoi ? 

De mémoire l'hélico a un design futuriste mais il mouille un sonar a plusieurs endroits, pas réaliste ?

Link to comment
Share on other sites

...et il se fait abattre par un RPG, après qu'un matin ai débloqué la sécurité à coup de 5,56mm... Le tout sans riposter efficacement.

Rien ne va dans cette scène...

Link to comment
Share on other sites

Je l'ai vu hier sur Netflix . 

Et j'i un sentiment assez mitigé.... 

Tout d'abord, cinématographiquement, cela reste un bon film avec un suspense bine dosé et qui y va crescendo jusqu'au climax finale du duel entre le SNA et le SNLE.

L'immersion dans les bases navales et dans les QG de la marine française est fascinante aussi. 

Quand aux acteurs, il n'y a rien à dire, ils sont excellent . Même de voir Omar Sy en pacha ferait à priori sourire, il tient parfaitement son personnage. 

Kassowitz et Reda Kateb en amiral dure et en pacha impassible, ils = tiennent bien la baraque aussi. 

Bon après pour le réalisme, je rejoins ce qui a été dit et répété : c'est du grand n'importe NAWAK !

Surtout voir l'équipage du SNA habillé de manière négligé et avec du matos non réparé est une insulte à la Royale. 

Quand aux scènes d'actions et , je n'ai pas envie de tirer sur l'ambulance. C'est un foutage de gueule mais si cinématographiquement , on ne pouvait pas avoir une fin instantanée.

Bref on reste très loin des chefs d'oeuvre  "Das Boot" et de "A la poursuite de l'octobre rouge".

Link to comment
Share on other sites

Idem, vu récemment sur Netflix, j'ai tenu le coup un moment car je ne voulais pas le voir vu la distribution (Omar Sy en uniforme c'est nul et non avenu) et je n'ai pas été déçu :

Un naufrage.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, pascal a dit :

ah bon ? Pourquoi ?

et Pierre Tornade dans la 7e compagnie ?

J’ai toujours beaucoup de mal avec les acteurs qui crachent sur l’uniforme pour finalement revêtir dans les films. Je le trouve également mauvais acteur. Et je trouve le reste du casting pas adapté non plus. 
Et donc le rapport avec Pierre Tornade ? Tu veux me faire dire quoi ?

Link to comment
Share on other sites

  • pascal locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Member Statistics

    5,772
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Severus Snape
    Newest Member
    Severus Snape
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...