Recommended Posts

https://www.letemps.ch/monde/mexico-demande-excuses-madrid-abus-coloniaux (26 mars 2019)

Le Mexique va commémorer en 2021 le bicentenaire de l'indépendance du Mexique et les 500 ans de la chute de Tenochtitlan, l'ancien nom de Mexico sous la domination aztèque.

Le président mexicain a demandé lundi à l'Espagne de présenter des excuses pour les « abus » contre les peuples indigènes du Mexique lors de la colonisation. Madrid a répondu par un « non » ferme.

« Rappelle-toi qu'à chaque fois que tu manges un taco de carnitas [au porc], tu célèbres la chute de Tenochtitlan », avait déploré la sénatrice [Jesusa Rodriguez] au sujet de ce plat emblématique de la gastronomie mexicaine.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et personne ne demande à la vérole (de très loin la plus grande exterminatrice des populations indigènes d'Amérique) de s'excuser? Encore un coup des fakes news! 

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Tancrède a dit :

Et personne ne demande à la vérole (de très loin la plus grande exterminatrice des populations indigènes d'Amérique) de s'excuser? Encore un coup des fakes news! 

je vais faire mon medical nazi mais variole, pas vérole

Et probablement une combinaison de variole, rougeole, tuberculose et typhoide (via les conquistadores européens), paludisme et fièvre jaune (via les valets mulâtres et africains )

Vérole (ou petite vérole) c'est la syphilis et c'est possiblement un cadeau des amériques

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le bilan humain de la guerre des Gaules est estimé autour d'un million de morts, soit une grosse partie de la population beaucoup plus basse de l'époque.

A l'occasion du 2070ème anniversaire d'Alésia, il est grand temps d'exiger des excuses de Rome.

la-lettre-de-l-ue-est-arrivee-j-attends-

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

plus du 95% de la population du Mexique est indigène....sont nuls comme exterminateurs ces espagnols! :dry:

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, vet327 a dit :

plus du 95% de la population du Mexique est indigène....sont nuls comme exterminateurs ces espagnols! :dry:

hein, what ???

Surement pas .....

Indigène dans le sens moderne c'est né dans le pays

Et oui le Mexique est plutot peuplé de mexicains et est plutot une terre d'emigration que d'immigration

Maintenant, des "natives" comme les anglosaxons les appellent, par contre il n'en reste quasi plus après leur extermination directe ou indirecte puis la dilution par métissage

Les stats c'est 62 % de "mulatres" européano-indiens

21% de natives indians

10-12% d'européens "souche pure"

Share this post


Link to post
Share on other sites

les chiffres varient, mais même dans les tiennes on trouve 85% d'indigènes, en totalité ou en partie. On est loin des USA ou Canada, et aussi de pays comme l'Argentine ou l'Uruguay, ou les populations indigènes ont été exterminées APRÈS indépendance...

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
14 minutes ago, Akhilleus said:

hein, what ???

Surement pas .....

Indigène dans le sens moderne c'est né dans le pays

Et oui le Mexique est plutot peuplé de mexicains et est plutot une terre d'emigration que d'immigration

Maintenant, des "natives" comme les anglosaxons les appellent, par contre il n'en reste quasi plus après leur extermination directe ou indirecte puis la dilution par métissage

Les stats c'est 62 % de "mulatres" européano-indiens

21% de natives indians

10-12% d'européens "souche pure"

Ne te fie pas à ces chiffres: le Mexique a du mal à s'y retrouver apparemment, et les appellations sont très trompeuses parce qu'elles peuvent aussi bien refléter l'appartenance "raciale" que l'identité culturelle revendiquée ou attribuée, si bien que les "Mexicains blancs" peuvent aussi bien être dits représenter environs 10% de la population.... Que jusqu'à 50%. L'identité "Mestizos" est justement plus cela, une identité, et non un marqueur génétique, le plus souvent (même si le terme n'est plus tellement employé parce que quelque part considéré péjoratif maintenant): c'est le produit d'un travail sur le nationalisme mexicain, surtout au XXème siècle. Mais la définition en a été trop changeante et subjective pour être le moins du monde fiable. Beaucoup des définitions le plus souvent employées reposent par ailleurs plus sur l'apparence extérieure (le "type" dominant: blanc, indien, noir) que sur des enquêtes génétiques qui se sont le plus souvent avérées contradictoires dans un pays où les mélanges ont été nombreux et où les différences entre régions sont souvent extrêmement prononcées. Ils se rabattent donc par défaut sur un mix aléatoire de qui a l'air de quoi et de qui se revendique quoi (à ce titre, les "blancs" sont 50 à 60 millions, les "indigènes" 25-30 millions, et 37 millions sont "inclassables" :laugh:, par exemple). Ce qui n'est pas très rigoureux, mais au fond, qui en a vraiment quelque chose à foutre? 

35 minutes ago, Akhilleus said:

je vais faire mon medical nazi mais variole, pas vérole

Et probablement une combinaison de variole, rougeole, tuberculose et typhoide (via les conquistadores européens), paludisme et fièvre jaune (via les valets mulâtres et africains )

Vérole (ou petite vérole) c'est la syphilis et c'est possiblement un cadeau des amériques

Medical Nazi? C'est un nouveau Super Héros/Super Vilain? 

Mais bon, variole, rougeole.... Ca fait beaucoup de maladies qui doivent des excuses! Que fait donc l'ONU? Ou le Comité Central de la Bien-Pensance et de la Justice Sociale (cherchez pas, l'acronyme ne donne rien)?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne sais pas d'où vient cette mode de demander aux autres de présenter des excuses pour des faits vieux de plusieurs décennies, voire plusieurs siècles. Voire parfois de s'excuser sans que personne n'ait rien demandé (Macron vis-à-vis de l'Algérie, Chirac avec la rafle du Vel-d'Hiv...).

:huh:

A ce rythme là effectivement l'Italie devrait s'excuser pour les conquêtes romaines. Notez qu'on le leur demandera peut-être un jour.

Edited by Kiriyama

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 3/26/2019 at 2:19 PM, Kiriyama said:

Je ne sais pas d'où vient cette mode de demander aux autres de présenter des excuses pour des faits vieux de plusieurs décennies, voire plusieurs siècles. Voire parfois de s'excuser sans que personne n'ait rien demandé (Macron vis-à-vis de l'Algérie, Chirac avec la rafle du Vel-d'Hiv...).

:huh:

A ce rythme là effectivement l'Italie devrait s'excuser pour les conquêtes romaines. Notez qu'on le leur demandera peut-être un jour.

A ce compte là, l'Italie devrait battre sa coulpe auprès de nombreux pays, de l'Irlande au Croissant fertile, du Maroc à l'Arménie, de l'Allemagne à l'Egypte.... Mais ce qui me frappe le plus dans cette mentalité, c'est le collectivisme: culpabilité (et vertu) de groupe, culpabilité par association, culpabilité de race/religion, culpabilité transmissible à travers les siècles..... Entre t-on dans une ère où l'individu (et donc le droit individuel) va être réduit à la portion congrue? Où identité et responsabilité individuelles n'existent plus vraiment? Est-on dans le moment où "le XXIème siècle sera religieux ou ne sera pas", mais avec de nouvelles religions qui commencent à prendre forme (en tout cas en occident) via la jonction de différents phénomènes? Lcommodité politicienne pour des idéologues, démagogues et opportunistes, affirmation de certains courants idéologiques qui deviennent par ailleurs commercialement viables via divers moyens -groupes de revendication et de "défense", think tanks et autres, attributions de "validations"/imprimatur (comme déclarer quelque chose kasher ou halal) de divers types ("metoo"-compatible, "sensibilité raciale/à la "diversité", éducation/rééducation aux "normes" PC avec les "sensitivity training"/"bias training"....)- , destruction du tissu social dans les pays développés (atomisation individuelle, famille affaiblie, vie associative affaiblie, baisse de la religiosité traditionnelle et/ou du sentiment national, aliénation culturelle, mobilité accrue, carrière plus mouvante/instabilité de l'emploi....), disruption de l'internet et des réseaux sociaux qui procurent un  paravent de sociabilité (mais suffisamment pour recomposer certains petits groupes très actifs pouvant par ailleurs avoir un effet de nombre pour leur action grâce à des gens ne vivant même pas dans le même pays).... Les causes sont multiples, mais le résultat est là: identité, sociabiité, religiosité sont des besoins qui ne sont plus satisfaits par les formes jusqu'ici en vigueur qui en ont non seulement pris un coup dans l'aile via certains changements inévitables, mais ont en plus été activement combattues de diverses façons par diverses forces, dont l'Etat et le marché. Sans ces formes, on se retranche sur d'autres possibilités: région, culture, race, religion (celles qui s'affirment encore), idéologie (dont certaines deviennent quasi religieuses/sectaires), corps. 

Le cas du Mexique dans cette situation est assez intéressant, puisque si cet aspect de la modernité le touche bien, surtout chez ses élites, les facteurs traditionnels restent forts, et notamment un nationalisme qui commence à donner des sueurs froides à certains aux USA, dans les Etats où la population immigrée de fraîche date est importante, où l'on voit de plus en plus de drapeaux mexicains, de refus de parler anglais dans la vie courante (voir de l'apprendre.... Ce qui est aussi lié à des systèmes scolaires peu/pas performants), de revendications très affirmées d'identité mexicaine (construites comme non US/anti-US), voire (c'est encore à la marge) de réintégration au Mexique des "régions perdues" (Californie, Arizona, Nouveau Mexique, Texas, voire aussi Nevada, Utah, Colorado). 

Edited by Tancrède

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Alexis a dit :

Le bilan humain de la guerre des Gaules est estimé autour d'un million de morts, soit une grosse partie de la population beaucoup plus basse de l'époque. A l'occasion du 2070ème anniversaire d'Alésia, il est grand temps d'exiger des excuses de Rome.

Il faut surtout demander des réparations pour tous ceux qui n'ont pas pu naître à la suite de cette ignoble opération militaire ! Il est trop facile de n'offrir réparations qu'à ceux qui s'estiment lésés puisque étant les descendants d'asservis et d'orphelins... en omettant de chercher dans leurs racines ce qui pourraient les lier à d'éventuels oppresseurs.

  • Like 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'exemple de Rome et de la Gaule me semble peu pertinent messieurs...

En Amérique, les "natifs" subissent toujours une situation de déclassement directement héritée de la conquête. En dehors de nous concurrencer sur la bouffe, le vin, le foot et les jolies brunes, je ne vois pas trop ce que de nos jours nous pouvons reprocher à l'Italie...

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, vet327 a dit :

plus du 95% de la population du Mexique est indigène....sont nuls comme exterminateurs ces espagnols! :dry:

Quoi ? Là j'attends tes sources, car c'est du jamais vu. Dans Milenio en 2017 "Según la información más reciente disponible, la población indígena de México suma más de 11 millones de habitantes: casi el 10 por ciento de la población total" ("Selon les dernières informations disponibles, la population indigène du Mexique compte plus de 11 millions d'habitants, soit presque 10 % de la population totale"). Dont les représentants les plus nombreux sont des Nahuas, des Mayas et des Zapotèques. 

Je pense que tu confonds avec les mestizos (métis), qui représentent environ 80% de la population mexicaine. D'après Silva-Zolezzi, Irma, et al. citant Wang, Sijia, et al., lire ici

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Akhilleus a dit :

Maintenant, des "natives" comme les anglosaxons les appellent, par contre il n'en reste quasi plus après leur extermination directe ou indirecte puis la dilution par métissage

Les stats c'est 62 % de "mulatres" européano-indiens

21% de natives indians

10-12% d'européens "souche pure"

Sauf que, sauf que... le Mexique ce n'est pas ça. Le Mexique est un pays qui se considère traditionnellement comme une "nation de bronze", ayant su assimiler en un seul peuple des apports amérindiens, européens et africains.

Les catégories "blanc", "noir", "native" ou que sais-je sont des catégories d'origine états-uniennes, qui n'ont pas nécessairement une grande pertinence pour décrire une réalité autre que celle de la Grande République... ou au plus large autre que celle de l'Europe du Nord à base germanique.

On pourrait aussi demander quelle est la composition raciale du peuple français : quelle part pour les Latins, pour les Germaniques, quelle part enfin pour les "natives" c'est-à-dire les Celtes. Ce serait aussi pertinent... ou aussi peu :happy:

Maintenant, il faut reconnaître que l'influence américaine est très puissante, je peux l'imaginer d'autant plus prégnante pour le pays qui se trouve juste au sud... donc peut-être est-ce qu'une partie importante des Mexicains ont commencé à penser en termes raciaux :unsure: ?

N'empêche que la réalité du Mexique est qu'il est une part de la civilisation latine, ou plutôt néo-latine. Comme la France. Les Latins - concept avant tout culturel - sont d'infâmes mélangeurs, qui b..sent avec n'importe qui, sans trop s'inquiéter de pureté raciale, et ont plutôt tendance à mettre leur fierté dans leur nation et dans leur culture que dans leur race.

 

Il y a 5 heures, Tancrède a dit :

Ne te fie pas à ces chiffres: le Mexique a du mal à s'y retrouver apparemment, et les appellations sont très trompeuses parce qu'elles peuvent aussi bien refléter l'appartenance "raciale" que l'identité culturelle revendiquée ou attribuée, si bien que les "Mexicains blancs" peuvent aussi bien être dits représenter environs 10% de la population.... Que jusqu'à 50%. L'identité "Mestizos" est justement plus cela, une identité, et non un marqueur génétique, le plus souvent (même si le terme n'est plus tellement employé parce que quelque part considéré péjoratif maintenant): c'est le produit d'un travail sur le nationalisme mexicain, surtout au XXème siècle. Mais la définition en a été trop changeante et subjective pour être le moins du monde fiable. Beaucoup des définitions le plus souvent employées reposent par ailleurs plus sur l'apparence extérieure (le "type" dominant: blanc, indien, noir) que sur des enquêtes génétiques qui se sont le plus souvent avérées contradictoires dans un pays où les mélanges ont été nombreux et où les différences entre régions sont souvent extrêmement prononcées. Ils se rabattent donc par défaut sur un mix aléatoire de qui a l'air de quoi et de qui se revendique quoi (à ce titre, les "blancs" sont 50 à 60 millions, les "indigènes" 25-30 millions, et 37 millions sont "inclassables" :laugh:, par exemple).

Qu'est-ce que je disais... ces concepts sont inopérants et illogiques :smile:

 

Il y a 5 heures, Tancrède a dit :

Ce qui n'est pas très rigoureux, mais au fond, qui en a vraiment quelque chose à foutre?

Voilà la meilleure des conclusions :happy:

 

Il y a 5 heures, Tancrède a dit :

Medical Nazi? C'est un nouveau Super Héros/Super Vilain? 

Mais bon, variole, rougeole.... Ca fait beaucoup de maladies qui doivent des excuses! Que fait donc l'ONU? Ou le Comité Central de la Bien-Pensance et de la Justice Sociale (cherchez pas, l'acronyme ne donne rien)?

Variole, rougeole, des super-méchants ? Attend, où est leur moustache :huh: ?

 

il y a 37 minutes, Niafron a dit :

En Amérique, les "natifs" subissent toujours une situation de déclassement directement héritée de la conquête. En dehors de nous concurrencer sur la bouffe, le vin, le foot et les jolies brunes, je ne vois pas trop ce que de nos jours nous pouvons reprocher à l'Italie...

Quoi :blink: ! Et l'opposition à la révolution démocratique™ en France ? L'annexion de l'Île de Beauté ? Le soutien aux terroristes du sud-est de la prétendue "Neoroma" ?

Un rappel des faits Concorde ou la révolution démocratique en France

  • Like 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
9 minutes ago, Alexis said:

 

Variole, rougeole, des super-méchants ? Attend, où est leur moustache :huh: ?

 

Je suis sûr de l'avoir vue au microscope, mais j'ai pas pensé à prendre une photo. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 48 minutes, Baba1 a dit :

Quoi ? Là j'attends tes sources, car c'est du jamais vu. Dans Milenio en 2017 "Según la información más reciente disponible, la población indígena de México suma más de 11 millones de habitantes: casi el 10 por ciento de la población total" ("Selon les dernières informations disponibles, la population indigène du Mexique compte plus de 11 millions d'habitants, soit presque 10 % de la population totale"). Dont les représentants les plus nombreux sont des Nahuas, des Mayas et des Zapotèques. 

Je pense que tu confonds avec les mestizos (métis), qui représentent environ 80% de la population mexicaine. D'après Silva-Zolezzi, Irma, et al. citant Wang, Sijia, et al., lire ici

j'ai dit: en totalité ou en partie (métis) ceci dit, pour un œil européen difficile de faire la différence.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Tancrède

Je me demande s'il n'y a pas aussi un narcissisme chez ceux qui battent leur coulpe sans arrêt. Une façon de montrer qu'ils sont des personnes qui assument l'histoire, qu'ils font preuve de grandeur en endossant des fautes… 

Share this post


Link to post
Share on other sites
17 minutes ago, Kiriyama said:

@Tancrède

Je me demande s'il n'y a pas aussi un narcissisme chez ceux qui battent leur coulpe sans arrêt. Une façon de montrer qu'ils sont des personnes qui assument l'histoire, qu'ils font preuve de grandeur en endossant des fautes… 

C'est exactement le même mécanisme que chez les racistes/sexistes.... Cela procède du même narcissisme (individuel et collectif), qui s'exprime juste d'une façon différente, mais reflète la même vision de soi comme étant "le fort", celui "en position de pouvoir" et seul capable "d'influer sur le monde" (et digne de le faire) par simple vertu d'appartenance à un groupe. Une formule que j'ai entendue des USA me semble appropriée: les antiracistes, se sont des racistes à mauvaise conscience. Et la chose a été démontrée récemment (une fois de plus) par une étude montrant que les gauchistes américains parlent en moyenne de façon très condescendante aux membres des minorités dont ils s'autoproclament les "protecteurs", employant un vocabulaire plus simple, s'extasiant et complimentant pour de petites choses (pour lesquelles ils ne complimenteraient personne d'autres), prétendant deviner ce qui va offenser ou non les "protégés", assumant leur soumission de fait dans l'ordre missionnaire qui est le leur (et dont ils se veulent les Jeannes d'Arc), présumant d'assigner les rôles pour la "bonne cause" (avec les "protégés" relégués de droit ou de fait, derrière les apparences de les mettre au premier plan).... Et gare au membre de la catégorie protégée qui ne chante pas la ligne du parti, parce qu'il va souffrir, ce qui est mis en évidence par des groupes comme les antifas: personne ne hurle de trucs aussi racistes/sexistes/homophobes/transphobes qu'un antifa (la version la plus caricaturale/désinhibée de la gauche idéologique bien-pensante) à un membre de groupe protégé qui ne va pas dans son sens. 

Des racistes/sexistes/homophobes à mauvaise conscience. Et dans les faits, exactement la même chose que les nazillons qu'ils prétendent combattre: ils ont en fait les mêmes diagnostics, psychologies profondes et solutions étatistes..... C'est juste qu'ils s'attachent à différents groupes. Tous sont des identitariens extrêmes. 

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://comptoir.org/2019/03/19/chiapas-zapatiste-ils-ont-peur-que-nous-decouvrions-que-nous-pouvons-nous-gouverner-nous-memes/ (19 mars 2019)

Les zapatistes auraient pu célébrer le 25e anniversaire de leur insurrection en ce début d’année 2019 mais la fête a tourné court, fortement entachée par la provocation du président mexicain nouvellement élu, Andrés Manuel Lopez Obrador, qui s’est fendu d’une cérémonie à la Terre-Mère pour célébrer son projet de Train maya. « C’est seulement parce que la Terre-Mère ne parle pas qu’elle ne lui répond pas “Nique ta mère !” » , a lancé le porte-parole de l’EZLN (Armée zapatiste de libération nationale) ce 31 décembre 2018. Ce Train maya a pour ambition de connecter cinq États du Mexique (Yucatan, Campeche, Quintana Roo, Tabasco et Chiapas) pour faire vivre aux touristes une expérience culturelle clé en main grâce à une voie ferrée à grande vitesse à laquelle les populations locales auraient donné leur approbation lors d’une consultation qui a pourtant réunie moins d’1 % de la population mexicaine totale, et encore moins dans les zones concernées par le projet.

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.actulatino.com/2018/12/20/mexique-le-train-maya-ce-projet-touristique-pour-le-sud-du-pays-qui-inquiete-les-ecologistes/ (20 décembre 2018)

Selon l’Alliance nationale pour la préservation du Jaguar, deux mille jaguars sont menacés par la construction du train Maya si cette dernière ne respecte pas à la lettre la législation environnementale.

https://www.liberation.fr/planete/2018/11/30/mexique-lopez-obrador-la-securite-au-premier-chef_1695341 (30 novembre 2018)

Sur la base d’une consultation similaire, López Obrador a annulé, avant d’entrer en fonction, la construction du nouvel aéroport de Mexico, qu’il considérait comme un nid de contrats véreux.

Edited by Wallaby
  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

"La vague migratoire en provenance d'Amérique centrale a été stimulée, notamment, par les politiques mexicaines."

De sa maison au Honduras, Maria Magdalena Ferrufino Nuñez a appris que le nouveau président du Mexique aidait les migrants qui se dirigeaient vers le nord pour y trouver une vie meilleure.

"J'ai entendu dire qu'il accueillait les caravanes ", a déclaré Mme Ferrufino Nuñez, 55 ans, qui a voyagé avec son fils vers Ciudad Juárez, où elle attend dans un refuge la possibilité de demander l'asile aux États-Unis.

Les mois printaniers sont généralement marqués par une reprise de la migration dans la région, car les Centraméricains - fuyant la pauvreté et la violence ou cherchant à retrouver des membres de leur famille aux États-Unis - profitent du climat tempéré pour aller vers le nord. Mais cette année, un nombre record de familles de migrants est en train de submerger les autorités et les installations non seulement du côté américain de la frontière entre le Mexique et les États-Unis, ce qui rend furieux les responsables de l'administration Trump, mais également du côté mexicain...

Semple, Kirk. « Migration Surge From Central America Was Spurred, in Part, by Mexican Policies ». The New York Times, 3 avril 2019. NYTimes.com, https://www.nytimes.com/2019/04/01/world/americas/mexico-migration-border.html.

 

 

Edited by Baba1

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Dans le cadre de notre série « Le Mexique, entre l'ombre et la lumière », Michel Désautels a rencontré l'ethnologue et sociologue Catherine Héau-Lambert qui nous parle des écarts entre les conditions de vie des Autochtones et des classes blanches du Mexique."

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.foreignaffairs.com/articles/mexico/2019-05-13/mexicos-new-president-turns-back-clock-democracy (13 mai 2019)

[Le président] a également menacé de placer ses hommes à la Cour suprême en la faisant passer de 11 à 16 membres, et d'autres mesures qu'il a introduites, sous prétexte d'assainir l'appareil judiciaire, la placeront sous un contrôle exécutif plus strict. Le président a fait de la lutte contre la corruption une arme politique à utiliser contre ses ennemis, un outil pour saper la résistance à ses politiques et un bouclier pour défendre des décisions qui, autrement, seraient soumises à un examen plus approfondi.

Cette croisade a maintenant touché presque tous les aspects de la vie publique au Mexique. Soutenant que la police fédérale était corrompue, López Obrador a réformé la Constitution afin de créer la Garde nationale, une force militarisée qui assumera toutes les tâches de sécurité publique. Faisant valoir que la corruption avait infiltré les gouvernements des États, il a institué un système de délégués, qu'il nomme et qui distribuera des fonds pour les programmes sociaux dans tout le pays en contournant les élus au niveau local.

Share this post


Link to post
Share on other sites
53 minutes ago, Wallaby said:

 

Cette croisade a maintenant touché presque tous les aspects de la vie publique au Mexique. Soutenant que la police fédérale était corrompue, López Obrador a réformé la Constitution afin de créer la Garde nationale, une force militarisée qui assumera toutes les tâches de sécurité publique. Faisant valoir que la corruption avait infiltré les gouvernements des États, il a institué un système de délégués, qu'il nomme et qui distribuera des fonds pour les programmes sociaux dans tout le pays en contournant les élus au niveau local.

S'il arrive, au-delà des déclarations, mesures et réformes de principe, à implémenter cela en une politique réelle (beaucoup dépendra du recrutement, de la fidélisation et du contrôle des activités -surtout dans les forces de sécurité), ça pourrait impacter le pays en bien, mais c'est aussi potentiellement terrifiant en ce que cela représente un degré de centralisation énorme, à fort potentiel d'autoritarisme et, soit dit en passant, pas un moindre risque de corruption. C'est juste qu'il y a là un fort potentiel de voir la dite corruption être plus trustée par le nouveau boss et son parti. En tout cas, côté contre-pouvoirs, le Mexique risque de n'en avoir plus aucun. 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Member Statistics

    5,356
    Total Members
    1,132
    Most Online
    web123_2
    Newest Member
    web123_2
    Joined
  • Forum Statistics

    20,578
    Total Topics
    1,217,089
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries