Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

Le 20/03/2019 à 19:38, collectionneur a dit :

Le président Nazarbaiev quitte officiellement la tête du Kazakhstan après 30 ans au pouvoir mais place sa fille à la tête du Sénat et l'on effectue un changement de nom pour la capitale qui adopte son prénom. Il ne faut plus dire Astana mais Noursoultan :unsure:

https://m.20minutes.fr/amp/a/2476291

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/03/20/le-kazakhstan-renomme-sa-capitale-noursoultan-du-prenom-de-l-ancien-president-nazarbaiev_5438814_3210.html

 

Le 20/03/2019 à 20:09, Ciders a dit :

Vous m'excuserez, j'en suis resté à Tselinograd.

Sinon, il reste Père de la Nation, chef du parti au pouvoir et du Conseil de Sécurité, avec des prérogatives assez étendues et un président de la République qui a d'ores et déjà indiqué qu'il faufrait bien évidemment tenir compte de l'avis de l'ancien président bien-aimé.

 

Le 22/03/2019 à 18:56, aviapics a dit :

On voit fleurir quelques petites vannes sur le net russe, du genre :

Astana devient Nursultan, du coup on devrait renommer Alma Aty en Nazerbaiev, comme ça quand on prend un billet d'avion on prend un Nursultan Nazerbaiev et un Nazerbaiev Nursultan.

Il y a aussi débat sur l'opportunité de renommer Moscou en Putinburg ou Putingrad, Vladimir en Vladimir Vladimirovitch, et carrément la Russie en Putinskaya Federatsiya.

Des rumeurs d'exode des Russes et des russophones :

https://www.realclearworld.com/articles/2019/04/11/nazarbayevs_departure_triggering_new_russian_exodus_from_kazakhstan_113003.html (11 avril 2019)

Malgré l'absence de statistiques, il y a des preuves que cet exode a déjà commencé. Pereverzev souligne : "Pratiquement tous les jours, le résident indigène d'Alma-Ata lit sur les réseaux sociaux que l'une de ses connaissances s'est installée en Russie avec sa famille", alors qu'il avait de bons résultats économiques au Kazakhstan. En effet, poursuit le commentateur, "même ceux qui n'ont jamais exprimé un tel désir ou qui n'avaient aucune raison de le faire pensent maintenant à émigrer" (Lenta.ru, 5 avril).

Le pourcentage de Kazakhs ethniques dans la population russophone du pays, lui-même le produit de la politique soviétique, est "énorme", affirme Pereverzev. En fait, le gouvernement qui, sur le plan ethnique, se compose exclusivement de Kazakhs, continue néanmoins de tenir ses réunions en russe, ce qui offense profondément de nombreux membres de la nationalité kazakhe de la République qui parlent le kazakh. Et ils ont d'autres raisons de leur frustration : les Kazakhs russophones sont généralement plus riches et plus européens dans leurs attitudes vis-à-vis de la vie familiale et de la société. Les Kazakhs " se tournent plus souvent vers le passé que vers l'avenir ", observe Pereverzev (Lenta.ru, 5 avril).

Un grand nombre des Kazakhs qui réussissent le mieux sont eux-mêmes russophones et, par conséquent, Pereverzev suggère que " la principale fracture sociale passe non pas entre les groupes ethniques, mais entre le monde de langue kazakhe et celui de langue russe, auquel n'appartiennent pas seulement les Russes ethniques ". Le départ de ces derniers laissera les Kazakhs russophones dans une position beaucoup plus faible, et l'exode ethnique russe contribuera ainsi à faire du Kazakhstan un pays islamique et d'Asie centrale toujours plus traditionaliste qu'il ne l'a jamais été auparavant.

  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
  • 11 months later...

Pour une fois qu'il y avait un article optimiste sur ce pays, il est réserver aux abonnés ... :

https://amp.lepoint.fr/2368175

Phébé – Désarmement nucléaire : le pari gagné du Kazakhstan

ARCHIVES. Les pays dotés d'un vaste arsenal d'armes de destruction massive peuvent-ils y renoncer ? Oui, si l'on se fie à l'histoire récente de cet État....

Il donne un lien sur un rapport en anglais de 2017 :

https://www.belfercenter.org/publication/lessons-kazakhstan

Lessons from Kazakhstan

Authors: 

Andrew C. Weberh Christine L. Parthemore

January 2017

25 Years of Countering Weapons of Mass Destruction Threats

Edited by collectionneur
Link to post
Share on other sites
  • 9 months later...
Le 22/03/2020 à 02:01, collectionneur a dit :

Pour une fois qu'il y avait un article optimiste sur ce pays, il est réserver aux abonnés ... :

https://amp.lepoint.fr/2368175

C'est lié à des accords passés à la fin de l'URSS : la Russie devenait propriétaire légale des armements nucléaires dans les ex-Républiques soviétiques. La Russie "récupérait" les armes nucléaires de ses anciens satellites et les détruisait. 

La Biélorussie avait aussi envoyé ses Topol en Russie au début des années 90.

  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,560
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Jojo91
    Newest Member
    Jojo91
    Joined
  • Forum Statistics

    21,130
    Total Topics
    1,387,178
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries
×
×
  • Create New...