Sign in to follow this  
herciv

[JAPON] F-3

Recommended Posts

Vous connaissiez le F-2, voici le F-3 qui sera le 6gen de supériorité aérienne japonais. Pas de design importé mais un design fait maison.

https://nationalinterest.org/blog/buzz/forget-f-22-and-f-35s-japan-going-big-time-6th-generation-fighter-55947

Oubliez les F-22 et F-35 : Le Japon est en pleine expansion (comme dans un chasseur de 6ème génération)
Et c'est tout ce qu'on peut vous dire. 
par Sébastien Roblin 

Les technologies susmentionnées soulignent de nombreuses caractéristiques des avions de combat conceptuels de sixième génération (bien qu'il ne soit pas encore fait mention de l'équipage et du contrôle des drones en option), et elles sont assez impressionnantes individuellement. Cependant, les intégrer dans une plate-forme volante capable pose un défi beaucoup plus grand, tout comme les produire en masse de manière rentable. Le F-35 américain, par exemple, a subi de nombreux retards et dépassements de coûts en raison des difficultés d'intégration de ses nombreuses nouvelles technologies en cours de développement. Les ingénieurs japonais ont donc du pain sur la planche alors qu'ils s'efforcent d'atteindre l'objectif de 15 ans de développement.
L'examen à mi-parcours de la défense du Japon en 2019 a tranquillement révélé qu'après des années d'hésitation, Tokyo a décidé d'aller de l'avant avec le développement de son propre chasseur furtif Mitsubishi F-3 de sixième génération, de conception nationale, plutôt que d'acheter un autre modèle étranger pour compléter sa flotte croissante de F-35.
C'est apparu pour la première fois le mois dernier.

En février 2019, le ministère japonais de la Défense a explicitement confirmé ces intentions à Jane's. Selon les informations disponibles, les exigences de performance des F-3 devraient être publiées dans le budget 2020, le développement commençant officiellement en 2021 et un premier vol étant prévu pour 2030.
Les nouveaux F-3 commenceraient alors à remplacer la centaine d'avions de chasse monomoteurs Mitsubishi F-2 construits au Japon - des F-16 lourdement améliorés (et trop chers) - à partir du milieu à la fin des années 2030.

Plus tard, un reportage télévisé japonais de mars 2018 a révélé des images rapprochées de turbosoufflantes XF 9-1 à haute poussée et de radars à balayage électronique actif en cours de développement pour le programme F-3. L'émission spéciale a également révélé un coût de développement de programme prévu de 5 billions de yens, équivalent à près de 45 milliards de dollars américains. Le coût par avion pourrait facilement dépasser les 20 milliards de yens (179 millions de dollars) cités précédemment.
L'Odyssée du combattant furtif de Tokyo

En 2016, le Japon a franchi une étape technologique importante en pilotant son démonstrateur de technologie avancée, le X-2 Shinshin. En développement depuis 2007, le DTA a coûté 350 millions de dollars et était doté d'une peau innovatrice en céramique composite céramique/carbure de silicium et de puissants turbosoufflantes à poussée vectorielle pour une maniabilité extrême et des vitesses de vol super-croisière. Le Shinshin, décrit plus en détail dans cet article, aurait une coupe transversale radar de la taille d'un " scarabée géant ".
Mais l'ATD était un démonstrateur technique, et non un prototype d'avion de combat entièrement équipé. Lorsque Tokyo s'est d'abord opposé à l'estimation de 40 milliards de dollars, elle a gelé le développement et a adressé des demandes d'information à des entreprises étrangères du secteur de l'aviation.
  
Le concept d'un avion hybride du F-22 et de l'avionique plus avancée du F-35 semblait particulièrement attrayant, mais la facture d'un tel avion restait extrêmement élevée, estimée à 215 millions de dollars par avion. Le Japon a également courtisé Grumman, qui a développé des décennies plus tôt un chasseur furtif'Black Widow' XF-23, et British BAe, qui développe actuellement le chasseur furtif Tempest.
L'une ou l'autre option aurait signifié s'engager à construire plus de chasseurs de cinquième génération au lieu d'envisager des modèles de sixième génération tels que le Tempest et le FCAS européen.
  

En outre, il est très difficile de redémarrer des industries aéronautiques militaires avancées après une longue interruption, car les ingénieurs expérimentés prennent leur retraite, les usines ferment et les technologies deviennent désuètes. Si le Japon ne commençait pas à développer un chasseur furtif dès maintenant, il pourrait devenir impossible de le faire à l'avenir, réduisant à néant les espoirs de Tokyo de briser sa dépendance de longue date à l'égard des sociétés de défense basées aux États-Unis.
F-35 contre F-3

De nombreux analystes ont prédit la disparition du F-3 après l'annonce par Tokyo de son intention d'acheter 105 F-35As et F-35B Lightning supplémentaires en plus des 42 déjà commandés. Tokyo pourrait même se procurer certains F-35 plus rapidement et à moindre coût auprès d'usines américaines au lieu de les produire au Japon.
Cependant, le F-35 est avant tout conçu comme un avion de combat air-air plutôt que comme un chasseur de supériorité aérienne dans la lignée du F-22 Raptor, qui n'est plus en production.

Alors que la JASDF renforce sa capacité de frappe en surface, les patrouilles aériennes défensives sont de loin sa mission principale. En 2018, la JASDF a dépêché des chasseurs pour intercepter en moyenne près de trois fois par jour des avions militaires russes et chinois en approche. L'armée de l'air de l'APL surpasse en nombre les six contre un du Japon, et ses derniers chasseurs comme le J-11D et le J-20 se rapprochent de l'avantage qualitatif historique du Japon.

Les caractéristiques souhaitables pour les chasseurs de défense aérienne sont la longue portée et l'endurance pour les longues patrouilles, la vitesse élevée pour engager rapidement les avions en approche avant qu'ils ne lâchent leurs armes et la manœuvrabilité pour vaincre les chasseurs adverses dans les combats aériens à portée de vue.

Dans toutes ces caractéristiques de la vieille école, les chasseurs japonais F-15J Eagle de 40 ans surpassent les F-35.

Néanmoins, la section transversale furtive du F-35 et ses puissants capteurs en réseau le rendent plus facile à survivre et plus dangereux qu'un F-15 qui peut être détecté à des dizaines de kilomètres de distance. Mais le Japon préférerait toujours un chasseur furtif et une machine de combat air-air dédiée.
Quand Jane a demandé à un responsable japonais quelles étaient les cinq priorités principales pour le F-3, il a énuméré d'abord la " capacité de supériorité aérienne future ".

Les autres qualités comprenaient la capacité de mise à niveau, la propriété technologique nationale et l'abordabilité. Le Japon peut espérer réduire ses coûts en exportant à l'étranger, puisque le Parlement japonais a légalisé les ventes d'armes en 2014. Cependant, le matériel militaire japonais a tendance à être assez cher et il n'a pas encore beaucoup de succès à l'exportation. Les chasseurs furtifs, cependant, restent très demandés et difficiles à acquérir, seuls les F-35 ayant été exportés à ce jour.
À quoi ressemblera le F-3 ?

Tout ce qui est certain, c'est que le F-3 sera un chasseur bimoteur capable de monter six armes internes. Au-delà de cela, des esquisses de concepts très divergentes publiées par des ingénieurs japonais indiquent qu'une conception finale est loin d'être retenue.

Cependant, il y a plus d'informations disponibles sur les différentes technologies que les ingénieurs japonais sont impatients d'intégrer dans le F-3.
En 2019, le Japon a commencé à tester les turbosoufflantes XF-9-1 développées par Ishikawa Heavy Industries. Celles-ci peuvent générer 11-12 tonnes de poussée sèche, soit 15-16,5 tonnes'humides' (déversement de carburant dans les post-combustibles) et tolérer 1 800 degrés Celsius de chaleur. Alors que les deux turbosoufflantes du F-22 F119 génèrent 13 tonnes de poussée sèche et 17,5 tonnes de poussée humide, le XF-9 est un demi-mètre plus court et 30 centimètres plus mince que le F-119, laissant plus de place aux armes internes.
Par ailleurs, le ministère japonais de la défense a fait des recherches sur des tuyères tridimensionnelles à vecteur de poussée qui redirigent la poussée du moteur jusqu'à vingt degrés dans toutes les directions. Si ceux-ci peuvent être mis en œuvre sans compromettre la section transversale radar (difficile), cela suggère que le Japon veut que le F-3 se classe parmi les chasseurs à réaction modernes les plus manœuvrables du monde aux côtés du F-22 et du Su-35, améliorant ainsi sa capacité à éviter les missiles et à manœuvrer ses adversaires en combat rapproché.
Chaque XF-9 peut produire une extraordinaire quantité d'électricité de 180 kilowatts, qui pourrait être utilisée pour alimenter des armes à énergie dirigée comme les lasers ou surtout les armes à micro-ondes radar qui pourraient griller des circuits de missiles balistiques en direction des îles japonaises.
Le Japon a également étudié la possibilité de transformer la peau de la cellule du F-3 en une énorme antenne radar " conforme " à l'aide de capteurs composites à peau intelligente et a testé un capteur électromagnétique ESM qui non seulement aide à détecter les adversaires, mais qui peut aussi minimiser ou déformer les émissions de radiofréquences d'un chasseur furtif pour se défendre contre ses propres forces.
Pour l'instrumentation du poste de pilotage, les scientifiques japonais envisagent d'abandonner le traditionnel " Head's Up Display " au profit d'un système d'affichage monté sur casque de type F-35 combiné à un seul grand écran à cristaux liquides. Une intelligence artificielle utilisant une interface homme-machine est également en cours de développement afin d'optimiser le flux de données en fonction de la situation et d'alléger la charge de travail des pilotes.
Le Japon mène également des recherches sur les liaisons de données à grande vitesse qui pourraient mettre en réseau des capteurs et échanger des données de ciblage avec des forces amies. Celles-ci sont spécifiquement destinées à contrer les adversaires ennemis numériquement supérieurs ainsi que les avions furtifs comme le chasseur furtif chinois J-20 ou le futur bombardier furtif H-20.
Les technologies mises à l'essai dans le X-2 qui pourraient réapparaître dans le F-3 comprennent l'avionique fly-by-wire à fibre optique résistante à l'EMP et les systèmes de vol " autoréparables " qui détectent et compensent automatiquement les dommages aux gouvernes de l'avion.
Le ministère japonais de la défense invite aussi clairement les transferts de technologie et l'aide d'entreprises comme Lockheed, Boeing ou BAe pour faciliter l'achèvement du projet, malgré l'avance prise par les entreprises nationales.
Les technologies susmentionnées soulignent de nombreuses caractéristiques des avions de combat conceptuels de sixième génération (bien qu'il ne soit pas encore fait mention de l'équipage et du contrôle des drones en option), et elles sont assez impressionnantes individuellement. Cependant, les intégrer dans une plate-forme volante capable pose un défi beaucoup plus grand, tout comme les produire en masse de manière rentable. Le F-35 américain, par exemple, a subi de nombreux retards et dépassements de coûts en raison des difficultés d'intégration de ses nombreuses nouvelles technologies en cours de développement. Les ingénieurs japonais ont donc du pain sur la planche alors qu'ils s'efforcent d'atteindre l'objectif de 15 ans de développement.

Edited by herciv
  • Thanks 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

le F-21 transformé en F3 ? c'est dommage, ils étaient bien parti avec le schinchin, il devrait le continuer lentement mais surement, comme Dassault. les bénéfices retombent sur toute l'industrie.

Edited by zx
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, zx a dit :

le F-21 transformé en F3 ? c'est dommage, ils étaient bien parti avec le schinchin, il devrait le continuer lentement mais surement, comme Dassault. les bénéfices retombent sur toute l'industrie.

Non le schinchin est le précurseur de ce programme. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, herciv a dit :

le schinchin

c'est quoi ce maschinchin?

 

Blague à part ce qui m'étonne le plus c'est qu'ils veulent une motorisation domestique. Le Japon a de l'expérience dans ce domaine?

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'avais posté cet article (nationalinterest) dans le fil JASDF mi avril :

Le 14/04/2019 à 14:12, jojo (lo savoyârd) a dit :

C'est bien d'ouvrir un sujet sur ce futur appareil :happy:

Côté design rien oui, juste il serait bien sûr inspiré des travaux sur l'ATD-X ...

https://images.app.goo.gl/Z7aoLgULPngfEzUh9

Edited by jojo (lo savoyârd)
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,366
    Total Members
    1,132
    Most Online
    Sauris17
    Newest Member
    Sauris17
    Joined
  • Forum Statistics

    20,607
    Total Topics
    1,225,103
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries