Bon Plan

SAFRAN a il encore les capacités pour développer un réacteur militaire moderne ?

Recommended Posts

Il y a 4 heures, clem200 a dit :

C'est parfaitement valable dans les 2 sens 

J'avoue être allergique a ce genre de sujet ou la vérité est que personnes ne sait répondre. Du coup tout le monde foncé tête baissée avec sa propre vision en attendant le contre l'argument ultime qui n'arrivera jamais 

 

 

Bon, OK, Safran a toutes les cartes en main et a réussi tous ses projets depuis des lustres donc y a pas de problème.  Fin du sujet.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, Dac O Dac a dit :

Bon, OK, Safran a toutes les cartes en main et a réussi tous ses projets depuis des lustres donc y a pas de problème.  Fin du sujet.

Exactement 

Je vous laisse continuer à discuter encore 40-50 pages inutilement a mes yeux. Chacun son avis 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, clem200 a dit :

Exactement 

Je vous laisse continuer à discuter encore 40-50 pages inutilement a mes yeux. Chacun son avis 

On peut en dire autant du sujet SCAF, F35, 4eme client du Rafale, 2eme PA, etc....   chacun a son avis donc il conviendrait qu'on le garde juste pour soi.

Autant fermer le site dans son intégralité.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, Bon Plan a dit :

On peut en dire autant du sujet SCAF, F35, 4eme client du Rafale, 2eme PA, etc....   chacun a son avis donc il conviendrait qu'on le garde juste pour soi.

Autant fermer le site dans son intégralité.

C'est bien pour ça que je ne participe presque jamais à ces sujets

J'estime que c'est parler dans le vide. J'estime aussi que dans 90 pages sur ce sujet tu n'auras en rien changé d'avis sur les capacités de Safran. 

Maintenant vous faites ce que voulez, je ne suis pas là pour pourrir le sujet ^^ 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Dac O Dac a dit :

Bon, OK, Safran a toutes les cartes en main et a réussi tous ses projets depuis des lustres donc y a pas de problème.  Fin du sujet.

Personne n'a dit ça, mais tant qu'à brocarder, allons dans l'autre sens : Safran est tout pourri, leurs moteurs sont de la merde, le NGF est condamné d'avance, autant abandonner dès maintenant et acheter des F-35. Fin du sujet.

  • Like 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelle sera sera la « philosophie « de développement du moteur du ngf?

quand tu écoutes dassault: « avec Airbus on est sur la même longueur d’ondes, on n’est pas là pour réinventer la poudre « 

ce qui laisse supposer une approche pragmatique et raisonnable, un super rafale à la furtivité améliorée

si on suit la même philosophie pour le moteur, on irait vers un m88 sous stéroïdes, ce qui (de mon humble avis) limiterait les risques de plantages

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 21 heures, Bon Plan a dit :

Chaque industriel a son jeu à jouer.

Dassault n'a pas raté ses derniers avions civils. Falcon 2000, 7X : tous sortis dans les temps et aux performances annoncées +/- .

Il me semble qu'un des falcon avait donné des résultats décevants (moins bien qu'espéré par DA), non ? Ca ne serait pas le moment du passage aux winglets d'ailleurs ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans tous les cas quelques points de consensus doivent émerger:

  • Safran sait coopérer avec des industriels différents et étrangers (USA, Russie, Allemagne...)
  • Safran possède une gamme de compétence qui va des turbines jusqu'aux moteurs spatiaux
  • Safran a besoin de préserver ses compétences et est en train de s'y mettre sérieusement depuis que le signal d'alarme a été tiré
  • Safran a quand même un peu de temps devant lui pour mettre au point le moteur définitif du NGF (le NEFE)
  • Safran fait face à des échéances qui ont immobilisé beaucoup de savoir-faire (Ariane 6 par exemple) et une fois celles-ci passées ils vont pouvoir les remobiliser au profit du NEFE

Je suis donc partisan de les soutenir à fond et d'avoir foi en eux.

Moi si j'étais dans cette boite, ça ne me motiverait pas de voir des passionnés français, réputés pourtant être un peu moins neuneus que les éternels baltringnes adeptes du "ouin ouin les français on est nuls ouin ouin on sait rien faire les autres ils sont trop plus meilleurs que nous", n'être pas à fond derrière l'entreprise.

C'est de la simple réthorique, mais puisqu'il parait que "nous sommes lus", et bien je préfère que d'éventuels passants "qui en sont" sachent que nous les estimons plutôt que d'avoir le sentiment qu'ils sont pris pour des nazes à la moindre petite erreur.

Je ne pense même pas que les problèmes du Silvercrest soient de la faute des ingénieurs. Plutôt de celles de grands managers qui ont survendu un projet dont les performances annoncées sont devenues intenables à mesure que l'ampleur des sauts générationnels à accomplir apparaissait au grand jour.

Le Silvercrest est très innovant sur bien des aspects. Peut-être aurait-il gagné à être coupé en deux: un moteur commercial moins ambitieux, et un projet de recherche devant donner à terme les performances annoncées?

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, Patrick a dit :

 

Je suis donc partisan de les soutenir à fond et d'avoir foi en eux.

Moi si j'étais dans cette boite, ça ne me motiverait pas de voir des passionnés français, réputés pourtant être un peu moins neuneus que les éternels baltringnes adeptes du "ouin ouin les français on est nuls ouin ouin on sait rien faire les autres ils sont trop plus meilleurs que nous", n'être pas à fond derrière l'entreprise.

C'est de la simple réthorique, mais puisqu'il parait que "nous sommes lus", et bien je préfère que d'éventuels passants "qui en sont" sachent que nous les estimons plutôt que d'avoir le sentiment qu'ils sont pris pour des nazes à la moindre petite erreur.

 

Oser, entre français (et tant pis pour les suisses et autres belges etc...  on n'est pas sectaire), se poser des questions n'est quand même pas un crime de lèse majesté.  Le faire sur un forum étranger serait autre chose. 

On a le droit, je dis bien le droit, de se poser des questions.  Il y a matière à cela : les ennuis récurrents du Silvercrest ne sont pas une invention de mon cerveau détraqué.

Le chauvinisme aveugle est idiot.

Edited by Bon Plan

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Capitaineconan a dit :

si on suit la même philosophie pour le moteur, on irait vers un m88 sous stéroïdes, ce qui (de mon humble avis) limiterait les risques de plantages

Valable pour un démonstrateur. Peut être pas suffisant pour un avion (dont la fiche programme nous est encore inconnue) qui aura des concurrents qui eux sont partis pour proposer le taux de dilution variable par exemple. 

le M SCAF sera quelque chose qui a toutes les chances d'avoir une architecture différente de celle du M88.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il a été clairement spécifié que le moteur du NGF aura un taux de dilution variable et des flux orientables si mes souvenirs sont bons. et un coeur beaucoup plus chaud). J'aurais à priori tendance à penser que l'on va s'orienter au delà de la poussée : vers une moindre consommation, une maintenance plus légère (en dehors d'être prédictive), une détectabilité moindre et par dessus tout une génération électrique beaucoup plus importante.

 

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 hours ago, prof.566 said:

- Taux de dilution variable

- Flux orientables

- Coeur beaucoup plus chaud

- Moindre consommation

- Maintenance plus légère

- Détectabilité moindre

- Génération électrique beaucoup plus importante

Peut être aussi un système “stop start” pour voler en croisière sur un moteur et ainsi optimiser le régime / réduire la conso?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, prof.566 a dit :

Il a été clairement spécifié que le moteur du NGF aura un taux de dilution variable et des flux orientables si mes souvenirs sont bons. et un coeur beaucoup plus chaud). J'aurais à priori tendance à penser que l'on va s'orienter au delà de la poussée : vers une moindre consommation, une maintenance plus légère (en dehors d'être prédictive), une détectabilité moindre et par dessus tout une génération électrique beaucoup plus importante.

C'est ce qui fait que la question initiale est mal posée, ou en tout cas mal cadrée et chargée d'à-prioris. Le point de départ semble être l'idée que les erreurs récentes promettent des erreurs futures, alors qu'une erreur est avant tout un apprentissage qui bonifie de sorte qu'on ne fait pas deux fois la même bourde, ou que l'expertise de "sorciers" manquera pour mettre au point des choses que ces sorciers n'ont jamais eu l'occasion de mettre au point.

Alors forcément, ça part dans tous les sens...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Est ce prévu que l’on ait la même mobilisation de tous les cerveaux disponibles et concernés pour le nefe ? Comme ce fut le cas pour le m88 ( labo de recherche universitaire, CEA etc ...)

Share this post


Link to post
Share on other sites

On a déjà même un certain nombre de briques technos (cf des essais à 2300 K dont je vous avais parlé)

Quote

Pourtant, chez moi, l'expérience, c'est ce qui permet de reconnaître "mais je savais bien que c'était une connerie !" la deuxième fois que tu la commets.

L'expérience est une lanterne dans le dos qui n'éclaire que le chemin parcouru" (Con ce Fucius là). Par contre ce adage s'avère souvent faux en termes d'expérience collective. 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, prof.566 a dit :

On a déjà même un certain nombre de briques technos (cf des essais à 2300 K dont je vous avais parlé)

Les problèmes arrivent lorsque tu marries tout ça. Si chaque élément est raisonnablement dégrossi, les interactions entre eux ne le sont pas.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.safran-group.com/fr/media/safran-inaugure-sa-plateforme-de-recherche-sur-les-aubes-de-turbines-avancees-gennevilliers-20190206

les premiers investissements sur le nefe et le m88 sur vitaminé 

le démonstrateur du ngf volera en 2025 avec des m88 sur vitaminés

presentation du démonstrateur du nefe en 2027, 8 ans ça paraît raisonnable mais relativement ambitieux pour un démonstrateur de réacteur qui semble résolument novateur 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand je lis les news sur le nucléaire, on voit bien une perte de compétence évidente dans de nombreux aspects de cette industrie, je prie de tout coeur que les Dassault, Safran et autres ont pris leurs précautions dans le domaine.

En même temps, quand ma femme bossait chez Areva, tout le monde savait que tout les bons ingés se sont barrés de Framatome quand il n'y avait plus rien à fabriquer.

Bon, pour ce que j'en sais et  rester poisitif, les politiques de gestions des RH sont pas du tout les mêmes chez EDF/Areva par rapport à Dassault/Safran.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 15/09/2019 à 17:45, glitter a dit :

les politiques de gestions des RH sont pas du tout les mêmes chez EDF/Areva par rapport à Dassault/Safran.

 

EDF/Areva : y a plus grand chose de neuf prévu dans les tuyaux.  La grande époque ou on construisait plusieurs centrales simultanément est passée et bien passée.

Dassault/Safran : il y a des renouvellement assez fréquents de la gamme d'avions d'affaire, des nouveaux standards réguliers pour le Rafale pour l'un (et autre modernisation de M2000). Le LEAP , les nouvelles turbines pour hélico et... les tergiversations du Silvercrest etc... pour l'autre.  Ca donne du boulots pour des techniciens et Ingé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

They make a lot of helicopter engines. But for airplanes, they make military engines (M53, M88) and they're recently attempted to expand into civilian bizjet engines with the Silvercrest, which took much longer than anticipated to mature, so much that it now longer has any customer as both the Dassault Falcon 5X and the Cessna Citation Hemisphere have been canceled. For the former, it was specifically because of the delays in the Silvercrest's development, for the latter the reason hasn't been disclosed so it may or may not be Safran's fault. Allegedly, the problems with the Silvercrest are solved now, but in the absence of any aircraft using it, who can tell whether that's true?

This whole thread was started because the Silvercrest's problems cause people to worry.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

So since ending development of the M88, Safran has only once attempted to independently design and build a jet engine and that engine, Silvercrest, is an unknown. Building a sixth-generation propulsion system in eight years is a little optimistic, no?

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,402
    Total Members
    1,178
    Most Online
    Hannibal Lektor
    Newest Member
    Hannibal Lektor
    Joined
  • Forum Statistics

    20,690
    Total Topics
    1,244,317
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries