Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

il y a 6 minutes, capmat a dit :

Un retour à l'énergie musculaire ?

Avec égalité hommes-femmes et fouet non genré pour tous.

Plus sérieusement, comment ça évolue sur le front ? La coalition africaine a t-elle progressé ?

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Ciders a dit :

Avec égalité hommes-femmes et fouet non genré pour tous.

Plus sérieusement, comment ça évolue sur le front ? La coalition africaine a t-elle progressé ?

Les Ougandais semblent avoir été plus efficaces que Wagner. Les habitants chassés du Nord par les massacres commencent a revenir.

De quelle coalition africaine parles tu ?

de celle qui se bat avec courage ou de celle qui chie dans les bottes de Total en mangeant des petits fours offerts ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, Paschi a dit :

Les Sud-af sont déjà surplace ? Il me semblait que seuls les Rwandais y étaient

Bonne question. D'où mon interrogation.

Qui c'est qu'il faut torturer pour avoir l'info ? Parce que pour savoir quelle est l'épaisseur d'une cloison non blindée dans un garde-côtes français post-Jeune Ecole y'a du monde mais pour ça y'a plus personne. HONTEUX ! :laugh:

  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

@Ciders pas facile de trouver des nouvelles fraiches, mais en cherchant je viens de trouver ceci :

D'abord réticent à toute intervention militaire étrangère, le président mozambicain Filipe Nyusi a salué en juillet l'envoi par l'Afrique du Sud de 1.500 soldats.

https://information.tv5monde.com/afrique/violences-jihadistes-au-mozambique-l-aide-militaire-regionale-prolongee-427309

Edited by Paschi
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...

(B2, 20jan.) Les FAZSOI françaises vont former des soldats mozambicains. Sur la pointe des pieds.

(B2) Les Français vont finalement participer à la mission de formation militaire de l’UE au Mozambique (EUTM Mozambique) dirigée par les Portugais. Mais pas avant l’été. Et de façon ponctuelle. Un engagement sur la pointe des pieds, qui contraste avec les déclarations officielles vibrionnantes sur l’Europe de la défense.

Des éléments des FAZSOI en reconnaissance

Les militaires du 2e régiment de parachutistes d’infanterie de marine (RPIMa) viennent d’effectuer une « mission de reconnaissance » au Mozambique entre le 6 et le 12 janvier. Objectif affiché : « contribuer à l’effort européen », selon l’état-major des armées, mais aussi faire le point sur « les actions de coopération menées » par les Français à titre bilatéral. Lors de sa présence sur le sol mozambicain, la délégation du 2e RPIMa, dirigée par un lieutenant-colonel, a pu notamment visiter le camp d’entraînement de Catembe, l’un des deux lieux de formation d’EUTM (où sont formés les fusiliers marins mozambicains).

Un détachement d’instruction opérationnelle, bientôt

Bilan de cette reconnaissance : positif. « Dans les prochains mois », le 2e RPIMa — basé à Saint Pierre de La Réunion (au sein des FAZSOI, les forces armées de la zone sud de l’Océan indien) — va mettre sur pied ce qu’on appelle au niveau français un “détachement d’instruction opérationnelle” (ou DIO) au profit des forces armées mozambicaines, pour apporter son savoir-faire dans quatre domaines : « la logistique, la santé, la maintenance et le soutien ».

Pas de contribution

Il serait temps ! La mission EUTM a été officiellement lancée en novembre (lire : La mission EUTM Mozambique lancée). Et sans la France. Elle repose essentiellement sur le Portugal, qui fournit une bonne partie des effectifs et le chef de mission. Elle compte une dizaine de pays contributeurs, de la Lituanie à la Belgique, en passant par la Grèce ou l’Espagne. Après avoir un peu tergiversé, Paris avait en effet décidé de ne pas participer, préférant fournir, au coup par coup, certaines formations, en fonction des besoins. C’était d’ailleurs le but essentiel de la visite du 2e RPIMA sur place. 

Premier saut cet été

À priori, selon nos informations, le détachement français pourrait venir dans la seconde partie de la formation, à l’été, surtout sur l’aspect logistique. « La planification est en cours ». Cela se fera « en fonction de la demande et des besoins d’EUTM, de façon ponctuelle [et donc] non permanente » a précisé à B2 un officier.

Un volet maritime possible

Cet engagement pourrait aussi s’accompagner d’un volet maritime. Soit à titre bilatéral, comme cela s’est déjà fait dans le passé. Le 26 septembre dernier, le patrouilleur de haute mer Le Malin (P-701), avait ainsi embarqué neuf officiers de la marine mozambicaine, pour deux jours de navigation, jusqu’à Maputo. Soit à titre européen, dans le cadre de la reconfiguration de l’opération Atalanta et des présences maritimes coordonnées, si la décision est prise, de descendre aussi bas dans l’Océan indien (Lire notre analyse complète, sur B2 Pro : L’Indo mais pas le Pacifique. L’Europe revoit son ambition maritime à la baisse). 

(Nicolas Gros-Verheyde, avec Helen Chachaty à Paris)

https://www.bruxelles2.eu/2022/01/les-fazsoi-vont-former-des-soldats-mozambicaines/

 

 

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

(…) l’EMA a annoncé qu’un détachement de partenariat militaire opérationnel [DPMO] du 2e RPIMa était déployé à Maputo depuis le 1er février, avec la mission « d’assurer la formation des unités d’intervention mozambicaines dans le domaine du soutien logistique au combat [Combat service support] », dans le cadre de la « montée en puissance » d’EUTM Mozambique. (…)

http://www.opex360.com/2022/02/05/larmee-de-terre-a-deploye-un-detachement-de-partenariat-operationnel-au-mozambique/

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

(Causeur, 14mars)

Dette «cachée» du Mozambique, l’incroyable retournement

Le groupe Privinvest de l’homme d’affaires Iskandar Safa était accusé de corruption massive, dans le cadre de contrats géants obtenus au Mozambique. Le dossier s’est effondré et c’est désormais le gouvernement mozambicain qui est sur la défensive. Avec en arrière-plan, quelques interrogations sur le rôle du FMI (…)

https://www.causeur.fr/dette-cachee-du-mozambique-privinvest-226780

(paywall)

 

  • Confused 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Bon, apparemment la situation sécuritaire s’est suffisamment améliorée pour que les opérateurs GNL reprennent le travail:

French oil company TotalEnergies is on the verge of announcing its return to the province of Cabo Delgado. Now its partners have to be informed, and prepared. [...] (301 words)

https://www.africaintelligence.com/oil--gas_corporate-strategy/2022/05/13/totalenergies-presents-its-cabo-delgado-gas-plans-to-japanese-and-indian-partners,109784424-art
 

Les partenaires en question:

https://mzlng.totalenergies.co.mz/en/project/partners

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Posted (edited)

(economictimes.indiatimes.com, 08mai)
L'Inde et le Mozambique vont étendre leur lutte contre le terrorisme

Dipanjan Roy Chaudhury

L'Inde et le Mozambique ont décidé d'intensifier leurs efforts pour lutter contre le terrorisme et de lancer des mesures de déradicalisation dans un contexte d'actes terroristes croissants qui ont jeté une ombre sur les investissements indiens dans l'énergie et l'exploitation minière dans le pays d'Afrique de l'Est.

Ces questions, ainsi que les efforts visant à freiner la contrebande illégale de stupéfiants, qui alimente le terrorisme, et à étendre les liens de défense, y compris la sécurité maritime, sont en tête de l'ordre du jour de la visite du conseiller adjoint à la sécurité nationale (NSA) Vikram Misri au Mozambique cette semaine, selon des personnes [bien informés]

Misri, qui a rencontré de hauts responsables du Mozambique, y compris des conseillers présidentiels, a également officiellement lancé deux Fast Interceptor Crafts offerts par l'Inde aux forces de sécurité du Mozambique, ont déclaré les responsables.

Au cours de ses réunions, Misri a également exprimé la volonté de l'Inde d'aider le Mozambique à moderniser et à entretenir ses infrastructures ferroviaires et portuaires. Le gouvernement indien est prêt à aider le Mozambique à améliorer les capacités opérationnelles des infrastructures ferroviaires et portuaires, ont déclaré les responsables.

Le groupe extrémiste Al-Shabab du Mozambique, qui n'a aucun lien avec al-Shabab en Somalie, mène des attaques dans la province la plus septentrionale du pays, Cabo Delgado, depuis 2017. Les liens d'Al Shabab avec les réseaux existants du crime organisé dans la région compliquent encore la question. Le groupe est actif dans la région riche en ressources du Mozambique. Le pays dispose de 100 billions de pieds cubes de réserves prouvées de gaz naturel, les troisièmes réserves prouvées de gaz naturel les plus élevées en Afrique, après le Nigeria et l'Algérie.

La Chine a une grande présence au Mozambique, un pays qui a une importance stratégique pour l'Inde également puisqu'il est situé à proximité des Seychelles et de Maurice, les partenaires stratégiques de l'Inde depuis des décennies. Lorsque le ministre de la Défense Rajnath Singh s'est rendu au Mozambique en 2019, le pays avait demandé la coopération de l'Inde pour faire face à la menace croissante du terrorisme et de la radicalisation. Au cours de cette visite, Singh avait annoncé l'assistance de matériel de communication et signé deux protocoles d'accord sur le partage d'informations sur l'expédition des Blancs [white shipping information]  la marine marchande et la coopération dans le domaine de l'hydrographie. La marine indienne a désigné le canal du Mozambique comme faisant partie de sa principale zone d'intérêt maritime.

Les entreprises indiennes ont investi massivement dans les ressources énergétiques du Mozambique. Selon certaines estimations, ces investissements représentent près d'un quart du total des investissements directs étrangers (IDE) de l'Inde en Afrique, selon une note du ministère des Affaires extérieures. Les investissements les plus importants ont été dans les industries du gaz naturel et du charbon. En 2014, deux sociétés d'État indiennes, ONGC Videsh et Oil India, ont finalisé l'acquisition d'une participation de 20 % dans la zone 1 de l'énorme bloc gazier Rovuma au Mozambique, pour un coût d'environ 5 milliards de dollars. Cela s'ajoutait à la participation de 10 % déjà détenue dans le même bloc par une autre entreprise du secteur public indien (PSU), Bharat Petro Resources.

Dans le secteur des mines de charbon, en juillet 2014, International Coal Ventures, un consortium de cinq PSU indiennes (SAIL, NMDC, RISL, CIL et NTPC), a acheté une participation de 65 % dans les actifs de charbon vendus par Rio Tinto. Les autres sociétés indiennes présentes dans le secteur des mines de charbon comprennent JSPL, JSW, Coal India, Tata Steel, Essar, Midwest Africa et le groupe Sunflag. Les investissements indiens dans des secteurs autres que l'exploitation minière incluent l'intérêt du groupe Essar dans le développement d'un terminal de charbon au port de Beira.

https://economictimes.indiatimes.com/news/india/india-and-mozambique-to-expand-fight-against-terror/articleshow/91404902.cms?from=mdr

(merci au posteur originel)

Edited by collectionneur
Rectification de la traduction
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
Il y a 13 heures, fraisedesbois a dit :

le partage d'informations sur l'expédition des Blancs [white shipping information] 

Ah ouais quand même.

Bon une traduction un peu moins aveuglée par le racialisme woke serait "le partage d'information sur la marine marchande"... "White shipping" désignant en effet la marine de fret non-militaire.

@Kelkin Rectification effectuée :bloblaugh: Collectionneur

Edited by Kelkin
  • Haha 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 13/05/2022 à 17:35, fraisedesbois a dit :

Bon, apparemment la situation sécuritaire s’est suffisamment améliorée pour que les opérateurs GNL reprennent le travail:

French oil company TotalEnergies is on the verge of announcing its return to the province of Cabo Delgado. Now its partners have to be informed, and prepared. [...] (301 words)

https://www.africaintelligence.com/oil--gas_corporate-strategy/2022/05/13/totalenergies-presents-its-cabo-delgado-gas-plans-to-japanese-and-indian-partners,109784424-art
 

Les partenaires en question:

https://mzlng.totalenergies.co.mz/en/project/partners

Le gaz du Mozambique devient d'autant plus intéressant maintenant que l'Europe veut se passer du gaz russe.

  • Like 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 06/06/2022 à 19:58, fraisedesbois a dit :

Idem pour le gaz en medor (eastmed).

Mais là il va falloir mobiliser en permanence un CBG autour des sites de prospection et de forage pour les protéger contre la marine turque...

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,764
    Total Members
    1,550
    Most Online
    yggtor
    Newest Member
    yggtor
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...