Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

https://www.telegraph.co.uk/news/2020/12/02/eton-master-resigns-free-speech-row-attacks-indoctrination-students/

Un maître du collège d'Eton a démissionné de son poste en signe de protestation et a rompu les rangs pour s'attaquer à "l'endoctrinement" des élèves de l'école, peut révéler The Telegraph.

Le Dr Luke Martin, qui enseigne la religion dans cette institution vieille de 580 ans, a récemment démissionné de son rôle de maître chargé des perspectives et a déclaré qu'il commençait à "perdre foi" dans la capacité d'Eton à promouvoir une pensée indépendante chez ses élèves.

Son intervention est intervenue alors que le conflit sur la liberté d'expression s'aggravait avec les parents ainsi que les élèves et que les anciens Etoniens étaient de plus en plus troublés par la façon dont l'école gérait les événements.

Le Telegraph a révélé la semaine dernière que Will Knowland a été licencié pour faute grave après avoir enregistré une conférence qui remettait en question "l'orthodoxie féministe radicale actuelle".

  • Upvote 3
Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...
  • 4 weeks later...

Ça ne semblait pas bien parti il y a quelques mois déjà, je ne suis pas sûr que le RU ait plus de billes ou d'attraits aujourd'hui pour ce genre de négociations.

Et l'expérience des négociations pour le Brexit n'a pas franchement démontré des capacités particulières de l'équipe anglaise face aux Européens. C'est un coup à ce qu'il se retrouve obligé de négocier "à perte" et devoir accepter des termes défavorables pour des gains minimes, non? Je suis le seul à avoir cette impression/ce ressenti? (C'est limite un pressentiment là en vrai)

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

Bonsoir, 

Est-ce que vous savez si je commande quelque chose en Angleterre s'il y aura des frais de douane à la réception ?

J'ai fait quelques recherches et parfois c'est oui vu que l'Angleterre est hors UE, parfois non car des accords ont été négociés.

Un grand merci !

Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Kiriyama a dit :

Bonsoir, 

Est-ce que vous savez si je commande quelque chose en Angleterre s'il y aura des frais de douane à la réception ?

J'ai fait quelques recherches et parfois c'est oui vu que l'Angleterre est hors UE, parfois non car des accords ont été négociés.

Un grand merci !

J'ai cru avoir compris que :

  • si tu importes un objet de moins de (xxx) euros, la TVA est à la charge du vendeur, si c'est plus, c'est à ta charge. Suivant ce que t'importes, il y a aussi des frais de dossiers qui sont eux, si j'ai bien compris, à la charge du vendeur.
  • et si tu exportes vers le RU, leur gouvernement a décidé de laisser un volant de 6 mois avant d'appliquer des frais de douane (et autre tracasserie administrative), ce qui est pas si con vu qu'ils importent tout et que les citoyens ont d'autres chats à fouetter...

ps : xxx = 350 euros dans ma mémoire, mais je ne suis plus bien sûr

Edited by rendbo
  • Like 2
Link to post
Share on other sites

 

il y a une heure, Kiriyama a dit :

Bonsoir, 

Est-ce que vous savez si je commande quelque chose en Angleterre s'il y aura des frais de douane à la réception ?

J'ai fait quelques recherches et parfois c'est oui vu que l'Angleterre est hors UE, parfois non car des accords ont été négociés.

Un grand merci !

 

il y a 16 minutes, rendbo a dit :

J'ai cru avoir compris que :

  •  TVA , il y a aussi des frais de dossiers qui sont eux, si j'ai bien compris, à la charge du vendeur.
  •  

En vertu de la règle d'origine, un bien est soumis à un droit de douane s'il est arrivé de l'étranger sur le sol britannique, puis réexpédié tel quel vers un pays membre du marché unique et de l'union douanière.

L'accord sur le Brexit prévoit l'absence de taxes, mais seulement pour les produits fabriqués à au moins 50% au Royaume-Uni. 

  • Like 3
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Kiriyama a dit :

Bonsoir, 

Est-ce que vous savez si je commande quelque chose en Angleterre s'il y aura des frais de douane à la réception ?

J'ai fait quelques recherches et parfois c'est oui vu que l'Angleterre est hors UE, parfois non car des accords ont été négociés.

Un grand merci !

Je n'ai aucune idée. Mais, j'ai vu que les pêcheurs britanniques n'arrivent plus à exporter les crevettes fraîches vers l'UE; les délais douaniers les rendent impossibles à vendre... Du coup, comme leur principal marché c'est l'UE, leur flotte est à l'arrêt ou obligé de vendre en surgelé à moitie ou tiers du prix. C'est con quand même d'avoir voté Brexit..;:rolleyes:

J'en déduis qu'il y a des formalités douanières.  J'imagine qu'il doit exister un guide dédié sur le site des douanes. 

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, pascal a dit :

Prodouane

Visiblement oui, il y a des frais de douane désormais. C'est forcément pareil en Belgique... 

210202095601744882.jpg

Sur le site des douanes belges, ils ne sont pas à jour visiblement :

Citation

En cas de Brexit sans accord, le Royaume-Uni sera considéré comme un pays tiers et les règles décrites ci-dessus seront d'application pour tout envoi provenant dudit Royaume-Uni.

Sinon, il y a ça aussi... :blink:

210202095302371426.png

  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites

Ça doit dependre du type de bien. J’ai regardé pour acheter un vélo en UK, il n’y a pas de taxes douanières mais on achète le vélo HT, et à l’arrivée on paye la TVA et des frais de gestion. Bref ça a l’air bien bordélique...

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Kiriyama a dit :

Visiblement oui, il y a des frais de douane désormais. C'est forcément pareil en Belgique... 

Je confirme. Même les membres d'équipage qui font la navette entre UK et Belgique sont soumis aux droits de douane (avec exemptions sur certains produits et montants)... 

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
  • 3 weeks later...

Tiens, j'apprends que le Royaume Uni est un grand producteur de cannabis...

https://www.courrierinternational.com/article/medicaments-au-royaume-uni-les-plants-en-or-de-la-cannabiculture

D'ailleurs, c'est un marché qui intéresse du monde :

https://www.courrierinternational.com/article/la-une-de-lhebdo-la-ruee-vers-lor-vert

Edited by WizardOfLinn
  • Confused 1
Link to post
Share on other sites
Le 31/01/2021 à 21:21, rendbo a dit :

si tu déplaces l'ile dans un autre ocean, il n'y a pas de raison que non... :bloblaugh:

En soi ils peuvent toujours s'affubler du statut d'Etat du Pacifique.... via Pitcairn.

 

........(...) :bloblaugh:

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Chronos a dit :

En soi ils peuvent toujours s'affubler du statut d'Etat du Pacifique.... via Pitcairn.

.......(...) :bloblaugh:

Ils peuvent aussi les alliances dans l'Océan Indien avec Diego Garcia...

mais je préfère ma solution de déplacer leur ile

Link to post
Share on other sites

La cours suprême britannique vient de statuer sur le statut des chauffeurs Uber au Royaume-Uni. Ils sont donc des salariés et non des auto-entrepreneur ou sous-traitants, ce qui leur donne droit à des congés payés et au salaire minimum.

https://www.bbc.com/news/business-56123668

Spoiler

La Cour suprême du Royaume-Uni a décidé que la société Uber doit classer ses chauffeurs comme des travailleurs plutôt que comme des indépendants.

Cette décision signifie que des dizaines de milliers de chauffeurs de Uber vont avoir droit au salaire minimum et au pécule de vacances.

Cette décision pourrait mettre Uber face à une lourde facture d'indemnisation, et avoir des conséquences plus larges sur l'économie du gig.

Dans une longue bataille juridique, Uber avait fait appel devant la Cour suprême après avoir perdu trois fois.
Un succès retentissant

James Farrar et Yaseen Aslam, anciens chauffeurs de l'Uber, qui ont gagné un procès contre le géant de l'appel en octobre 2016, ont déclaré à la BBC qu'ils étaient "ravis et soulagés" par cette décision.

"Je pense que c'est une grande réussite dans la mesure où nous avons pu nous dresser contre un géant", a déclaré M. Aslam, président de l'App Drivers & Couriers Union (ADCU).

"Nous n'avons pas abandonné et nous avons été cohérents - peu importe ce que nous avons traversé émotionnellement, physiquement ou financièrement, nous avons tenu bon".

Uber a fait appel de la décision du tribunal du travail, mais le Tribunal d'appel du travail a confirmé la décision en novembre 2017.

L'entreprise de taxis a ensuite porté l'affaire devant la Haute Cour, qui a confirmé la décision en décembre 2018.

La décision de vendredi était le dernier appel de M. Uber, car la Cour suprême est la plus haute juridiction de Grande-Bretagne et elle a le dernier mot sur les questions juridiques.

La Cour a pris en compte plusieurs éléments dans son jugement :

    Uber a fixé le tarif, ce qui signifie qu'il a dicté le montant que les conducteurs pouvaient gagner
    Uber a fixé les termes du contrat et les conducteurs n'ont pas eu leur mot à dire
    La demande de trajets est limitée par Uber qui peut pénaliser les conducteurs s'ils refusent trop de trajets
    Uber surveille le service d'un conducteur grâce à la notation étoilée et a la capacité de mettre fin à la relation si, après des avertissements répétés, celle-ci ne s'améliore pas

En tenant compte de ces facteurs et d'autres, le tribunal a déterminé que les chauffeurs étaient en position de subordination par rapport à Uber, où la seule façon d'augmenter leurs revenus serait de travailler plus longtemps.
Les chauffeurs ont du mal

Un point clé de l'arrêt de la Cour suprême est que Uber doit considérer ses chauffeurs comme des "travailleurs" à partir du moment où ils se connectent à l'application, jusqu'à ce qu'ils se déconnectent.

Les chauffeurs d'Uber passent généralement du temps à attendre que les gens réservent des trajets sur l'application. Auparavant, l'entreprise avait déclaré que si les conducteurs étaient considérés comme des travailleurs, elle ne comptait que le temps passé en voiture par un passager pendant les trajets.

"C'est une situation gagnant-gagnant pour les conducteurs, les passagers et les villes. Cela signifie qu'Uber a maintenant les bonnes incitations économiques pour ne pas surapprovisionner le marché avec trop de véhicules et trop de conducteurs", a déclaré James Farrar, secrétaire général de l'ADCU.

"Le résultat de cette offre excédentaire a été la pauvreté, la pollution et la congestion".

Cependant, des questions subsistent quant à la manière dont la nouvelle classification fonctionnera, et comment elle affectera les travailleurs de l'économie du gigue qui travaillent non seulement pour Uber, mais aussi pour d'autres applications concurrentes.

M. Aslam, qui affirme que les pratiques d'Uber l'ont forcé à quitter le métier car il ne pouvait pas joindre les deux bouts, envisage de redevenir un pilote pour l'application. Mais il est contrarié que cela ait pris autant de temps.

"Il nous a fallu six ans pour établir ce que nous aurions dû obtenir en 2015. Quelqu'un quelque part, au sein du gouvernement ou de l'organisme de régulation, a massivement laissé tomber ces travailleurs, dont beaucoup sont dans une situation précaire", a-t-il déclaré.

M. Farrar souligne qu'avec des tarifs en baisse de 80% en raison de la pandémie, de nombreux conducteurs ont eu des difficultés financières et se sentent piégés dans le système d'Uber.

"Nous voyons beaucoup de nos membres gagner 30 livres sterling brut par jour en ce moment", dit-il, expliquant que les subventions pour le travail indépendant délivrées par le gouvernement ne couvrent que 80% des bénéfices d'un chauffeur, ce qui n'est même pas suffisant pour payer leurs frais.

"Si nous avions ces droits aujourd'hui, ces conducteurs pourraient au moins gagner un salaire minimum pour vivre".

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Le lien direct vers l'arrêt de la court : https://www.supremecourt.uk/cases/uksc-2019-0029.html

 

Bien que le Royaume-Uni soit sorti de l'UE et ne veuille plus dépendre de la CJUE je me demande si cette décision peut avoir un impact sur d'autres décisions de justice similaire à travers l'UE.

Cette décision va j'imagine ouvrir la porte à la contestations en justice d'autres travailleurs sur des plateforme au modèle économique similaire (je pense ici aux plateformes de livraison de repas en particulier). C'est à mon sens une bonne chose que la question du statut de ces travailleurs au regard du droit du travail soit tranché. Ce qui amènera éventuellement à une réflexion sur la nécessité ou non de modifier le droit du travail pour donner un vrai statut aux travailleurs utilisant ces plateformes.

Edited by Kwak
grillé par Wallaby
  • Like 1
  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Kwak said:

Cette décision va j'imagine ouvrir la porte à la contestations en justice d'autres travailleurs sur des plateforme au modèle économique similaire (je pense ici aux plateformes de livraison de repas en particulier). C'est à mon sens une bonne chose que la question du statut de ces travailleurs au regard du droit du travail soit tranché. Ce qui amènera éventuellement à une réflexion sur la nécessité ou non de modifier le droit du travail pour donner un vrai statut aux travailleurs utilisant ces plateformes.

Pour l'instant en France les décisions sont au coup par coup ... salariés par salaries ... et ça n'avance vraiment pas vite.

Il y a une certaines frilosité à requalifier les indépendants n'ayant qu'un seul employeur en salarié, d'office, parce que c'est une pratique utilisé par un très grand nombre d'entreprise ... et pas seulement avec des travailleurs pauvres. C'est une forme d'externalisation très confortable, et souvent conseillée.

Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, g4lly a dit :

Pour l'instant en France les décisions sont au coup par coup ... salariés par salaries ... et ça n'avance vraiment pas vite.

Il y a une certaines frilosité à requalifier les indépendants n'ayant qu'un seul employeur en salarié, d'office, parce que c'est une pratique utilisé par un très grand nombre d'entreprise ... et pas seulement avec des travailleurs pauvres. C'est une forme d'externalisation très confortable.

 

À voir aussi si les fameux faux indépendants seraient systématiquement ravis par la nouvelle (surtout ceux qui gagnent du vrai argent) ... le salaire qu'ils exigeraient en contrepartie risque de ne pas plaire aux patrons car l'équivalent net à régime salarial sera moins intéressant.

 

S'agissant des "indépendants" plus pauvres, comme les livreurs de bouffe, ne pas oublier aussi que cette activité est intégrée dans un droit du travail complètement à l'Ouest lorsqu'il s'agit d'envisager ce genre de prestations de services. Coursier à vélo ou livreurs Deliveroo est supposé être un job d'étudiant se faisant de l'argent de poche, le truc que tu fais entre 17 et 22 ans à tout casser et dont les revenus sont détaxés parce que ça sert à rien, déjà, et que l'Etat récupérera de toute façon cet argent sous forme de TVA, d'accises sur les alcools et les clopes etc...

Sauf qu'en Europe de l'Ouest, ça semble être devenu une ambition de trentenaire que de livrer des pizzas dans des colocs de stagiaires de la Commission européenne et que certains sont même assez loin dans la stratosphère pour se plaindre de ne pas pouvoir sécuriser un emprunt hypothécaire avec ce genre d'emploi (si si, entendu...).

Comment dire...

 

Edited by Chronos
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
1 hour ago, g4lly said:

Pour l'instant en France les décisions sont au coup par coup ... salariés par salaries ... et ça n'avance vraiment pas vite.

Il y a une certaines frilosité à requalifier les indépendants n'ayant qu'un seul employeur en salarié, d'office, parce que c'est une pratique utilisé par un très grand nombre d'entreprise ... et pas seulement avec des travailleurs pauvres. C'est une forme d'externalisation très confortable, et souvent conseillée.

Je comprend que ce soit utilisé. Même dans l'ingénierie maintenant il y a recours à ce genre de pratiques soit par choix des gens soit en leur mettant la pression pour qu'ils acceptent ce statut. Autant ceux qui sont consentant pour sacrifier de la stabilité financière pour potentiellement une meilleur rémunération soit mais ça me semble vraiment être tordre le droit du travail que de l'imposer. 

D'autant plus que normalement il y a l'intérim ou les boîtes de sous-traitance pour effectuer ce genre d'activités de manière encadrée.

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

https://www.theguardian.com/business/2021/mar/02/us-should-consider-ban-on-boohoo-clothing-says-charity

Les autorités américaines ont lancé une enquête sur des allégations de travail forcé dans la chaîne d'approvisionnement de Boohoo au Royaume-Uni, ce qui pourrait conduire à la saisie des marchandises du vendeur de mode en ligne dans les ports.

Liberty Shared, basé à Hong Kong, affirme que la chaîne d'approvisionnement à Leicester a "un potentiel élevé de travail forcé", en partie parce que les dispositions de la police locale et du gouvernement en matière de prévention, de protection et de poursuites sur les questions de travail forcé sont "actuellement inadéquates et que les personnes vulnérables courent donc un risque élevé d'être victimes".

  • Confused 1
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,559
    Total Members
    1,550
    Most Online
    b52.
    Newest Member
    b52.
    Joined
  • Forum Statistics

    21,128
    Total Topics
    1,386,068
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries
×
×
  • Create New...