Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Iles Canaries: Des F-18 espagnols déployés


Recommended Posts

la ZEE ça marche pas dans les 2 sens ?  je croyais qu'on prenait la ligne médiane quand les distances etaient inférieures à la ZEE de part et d'autre ?

la ZEE Marocaine ne doit pas s'étendre très loin .. entre les Canaries et Madeire (au Portugal) elle ne peut guère s'étendre sauf face au Sahara occidental ou il n'y a rien au large dans sa partie sud. 

Edited by Lezard-vert
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 45 minutes, Lezard-vert a dit :

le droit international n'est  pas assez clair à ce sujet ?

Pour les Chinois, apparement pas.

Pour les Argentins non plus.

Mais c'est juste des exemples.

A ce qu'il me semble, les USA n'ont pas participé a l'élaboration de la Convention de Montego Bay en 1982 et donc, ils ne l'ont pas ratifié non plus. Mais ma connaissance n'est peut être pas à jour.

Concernant les Îles Canaries, il me semble que la question des ZEE s'inscrit dans un contexte élargit à d'autres sujets entre le Maroc et l'Espagne, mais pas seulement : les Îles Canaries sont aussi Région Ultra Périphérique

de "l'Europe" idem pour Madère et Porto Santo.

Concernant le pétrole et le gaz, il faut un intervenant spécialisé dans les forages en Mer.....puis la mise en production, il faut des reins solides.

 

Edited by capmat
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, capmat a dit :

A ce qu'il me semble, les USA n'ont pas participé a l'élaboration de la Convention de Montego Bay en 1982 et donc, ils ne l'ont pas ratifié non plus. Mais ma connaissance n'est peut être pas à jour.

Concernant les Îles Canaries, il me semble que la question des ZEE s'inscrit dans un contexte élargit à d'autres sujets entre le Maroc et l'Espagne, mais pas seulement : les Îles Canaries sont aussi Région Ultra Périphérique

de "l'Europe" idem pour Madère et Porto Santo.

Les USA ont participé à la conception, mais le Congrès a refusé de le ratifier.

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, pascal a dit :

On se situe très clairement dans la surenchère médiatique car cela fait belle lurette que l'Espagne déploie ses meilleurs avions de combat à Gando il y eut les F1 EE et depuis des années les F-18 les ont remplacés

 Il y a peut être une petite complicité entre Espagnols et Marocains pour amuser la galerie avec des bruits de bottes au Moment ou le Maroc va monter en puissance.

Cela pourrait éventuellement ménager la susceptibilité d'un voisin qui a plus de sous marins et plus récents que ceux de l'Espagne...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 14 heures, capmat a dit :

 Il y a peut être une petite complicité entre Espagnols et Marocains pour amuser la galerie avec des bruits de bottes au Moment ou le Maroc va monter en puissance.

Cela pourrait éventuellement ménager la susceptibilité d'un voisin qui a plus de sous marins et plus récents que ceux de l'Espagne...

Non je crois pas du tout... 

On a pas laissé faire avec l'affaire de Perejil, je ne vois pas pourquoi ça changerait. 

Moi j'ai plutôt l'impression que le Maroc aime bien tester à l'occasion en observant les problématiques internes à l'Espagne... Avec la crise Catalane, pour  les marocains c'est perçu comme une unité fragilisée du point de vue politique interne. Donc je pense qu'ils ont voulu tester le gvt actuel... 

Sauf que si il y a bien une chose qui ne fonctionne pas, c'est de croire que les tensions politique internes à l'Espagne, ben ça reste interne à l'Espagne, et que cela ne pèsera jamais sur les intérêts liés à la situation qui voit l'Espagne avoir du territoire et des zones que le Maroc conteste.

Les relations seront toujours tendue en se qui concerne le territorial entre l'Espagne et le Maroc, alors la théorie du jeu de complicité entre l'Espagne et le Maroc... Désolé mais ce n'est pas prêt d'arrivait ... Je pense surtout que l'Espagne a pour elle le droit, et que le Maroc est toujours dans la provocation et le test, cherchant à pousser à la faute option victimisation si un de ces 4 matins du monde y perdra la vie... Du genre je cherche la merde mais je serais une victime car l'autre en face m'aura mis une gifle... 

Maintenant certains pourrait voir l'affaire de l'îlot comme ridicule, mais désolé si demain un type vient juste faire du test pour remettre en cause mon droit à être là, ben je vais le raccompagner illico presto... Quoi que j'aurai pas grand chose à faire, ma Vida superbe bouledogue américain fera je job sans pb, les consignes elle les connaît :biggrin:, l'instinct naturel fait le reste :laugh:

Pour rappel :

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Crise_de_l'îlot_Persil

Enfin bref, ils peuvent tester tant qu'ils veulent, la réponse sera la même... Que ce soit de manière polie ou pas... 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 21 heures, Fremo a dit :

Ca va y a pas de quoi casser une pattes à un canard 

2 avions Espagnole qui survol leur ZEE rien de plus normal.   

Si ça avait été 2 avions Marocains dans la ZEE espagnol qui se serait fait intercepter par les  avions espagnole on aurait pu parlé d'un incident.

  

Link to comment
Share on other sites

@Gibbs le Cajun 

Je dois reconnaître que sur le coup le Maroc n'a pas été très intelligent en mettant des gendarmes sans armes..pour moi c'est une faute grave..

On va nous sortir oui mais en 2002 l'armée marocaine n'était pas celle d'aujourd'hui, défendre une si petite position ne demande pas d'avoir nécessairement un porte avion!! 

Mais concernant la réaction de l'Espagne, par mesure de rétorsion les services marocains ont cessés de collaborer et malheureusement il y'a eu l'attentat du 11 mars 2004 à Madrid 191 morts 1858 Blessés.

Link to comment
Share on other sites

il y a 55 minutes, Fremo a dit :

@Gibbs le Cajun 

Je dois reconnaître que sur le coup le Maroc n'a pas été très intelligent en mettant des gendarmes sans armes..pour moi c'est une faute grave..

On va nous sortir oui mais en 2002 l'armée marocaine n'était pas celle d'aujourd'hui, défendre une si petite position ne demande pas d'avoir nécessairement un porte avion!!

Si justement, ne pas avoir d'armes était une excellente idée. C'est ouvrir le feu qui aurait été une très mauvaise idée et se serait rapidement soldé par la mort de tous les gendarmes marocains.

Il ne faut aller à l'affrontement que lorsque l'on est prêt à perdre.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Fremo a dit :

@Gibbs le Cajun 

Je dois reconnaître que sur le coup le Maroc n'a pas été très intelligent en mettant des gendarmes sans armes..pour moi c'est une faute grave..

On va nous sortir oui mais en 2002 l'armée marocaine n'était pas celle d'aujourd'hui, défendre une si petite position ne demande pas d'avoir nécessairement un porte avion!! 

Mais concernant la réaction de l'Espagne, par mesure de rétorsion les services marocains ont cessés de collaborer et malheureusement il y'a eu l'attentat du 11 mars 2004 à Madrid 191 morts 1858 Blessés.

Ben c'est là que je me dis que face à la menace islamique par le biais du terrorisme *, on observera que tout est une question d'intérêt, donc lutter contre le terrorismz islamiste  au niveau international reste est restera une vaste blague vu les intérêts des états . 

* Le terrorisme islamiste ont le subit, mais le prosélytisme des FM & Cie et l'ingérence étrangère qui soutiennent ceux-ci ( Qatar, Turquie, Arabie Saoudite, des pays du Maghreb etc...) dans nombres de pays d'Europe, c'est foutu vu le manque de réaction politique des États .

Il y a 2 heures, true_cricket a dit :

Si justement, ne pas avoir d'armes était une excellente idée. C'est ouvrir le feu qui aurait été une très mauvaise idée et se serait rapidement soldé par la mort de tous les gendarmes marocains.

Il ne faut aller à l'affrontement que lorsque l'on est prêt à perdre.

Même sans armes ils auraient pris une dérouillée en cas de resistance à coup de pierre ou de coup de poings ... Le principe de riposte proportionnelle restant de mise et bien à l'esprit des espagnols. 

Les espagnols ont sorti le grand jeu, mais dans cette affaire les personnels marocains étaient armés de fusils d'assaut qu'ils ont bien mis en avant de manière menaçante tout en réclamant aux espagnols de quitter un territoire marocain... Les gardes civiles venu vérifier cette présence et qui n'étaient armé de que de leur arme de service, et vu le pb il était plutôt judicieux de rendre compte de la situation. 

Quand l'opération fut terminé, les marocains fait prisonnier on a récupéré  2 HKMP5 et 4 AK47. 

https://es.m.wikipedia.org/wiki/Incidente_de_la_isla_de_Perejil

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

des F18 ?  Les espagnols ont peur d'un scénario des iles malouines ? j'aurais peut être envoyé des eurofighter, plus adapter.

le soucis pour le Maroc, si ils avaient la mauvaise idée d'agresser l'espagne, l'Espagne peut demander le soutien des pays membres  de l'otan

sans oublier les sanctions économiques et politique

Edited by zx
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, zx a dit :

des F18 ?  Les espagnols ont peur d'un scénario des iles malouines ? j'aurais peut être envoyé des eurofighter, plus adapter.

le soucis pour le Maroc, si ils avaient la mauvaise idée d'agresser l'espagne, elle peut demander le soutien des pays membres  de l'otan

sans oublier les sanctions économiques et politique

Depuis 2004 le Maroc  est Allié majeur non-membre de l'OTAN comme Israël le Japon Corée du sud, après je sais pas ce que ça vaut concrètement..enfin sauf peut-être qu'on est le deuxième bénéficiaire des aides militaires US dans le monde juste après Israël.

Link to comment
Share on other sites

La réponse de Mr Bourita ministre des affaires étrangères du Royaume sur le Médias24

Citation

Domaine maritime. Bourita: Le Maroc est dans son droit et prêt au dialogue


 
Le 26 décembre 2019 à08:56Modifié le 27 décembre 2019 à 19:31

EXCLUSIF. Le processus de délimitation du domaine maritime marocain est lancé. Il est conforme au droit international. Voici une déclaration de Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères ainsi que de nouvelles explications concernant ce dossier.


Introduits récemment dans le circuit législatif, les deux projets de loi marocains sur la délimitation des eaux territoriales et de la zone économique exclusive ont provoqué un certain emballement médiatique en Espagne et surtout aux Canaries.

Médias24 a voulu reconstituer les points essentiels du dossier pour que chacun de nos lecteurs puisse se faire sa propre opinion.

Contacté par nos soins, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Nasser Bourita nous résume la position du Royaume :

“Il n’y a pas de malentendu. Le Maroc est dans son droit souverain, mais ne cherche pas à aller au-delà de ses droits. Les autres pays ont délimité leur espace maritime sans demander d’autorisation.

“Le Maroc à son tour délimite mais ne cherche pas à imposer le fait accompli, il est ouvert au dialogue, notamment avec l'Espagne“.

Pour le cas de l’Algérie, la ligne médiane s’impose naturellement mais des échanges ne sont pas impossibles. Le dossier est techniquement plus complexe avec l'Espagne.

Pourquoi maintenant ?
A l’origine, il y a la convention des Nations unies sur le droit de la mer. Elle a été signée par le Maroc le 10 décembre 1982 et ratifiée par lui le 31 mai 2007. Cette convention fixe entre autres les droits et devoirs des Etats dans les mers, essentiellement dans les domaines de la navigation, de l’exploitation des ressources économiques et de l’environnement.

Elle fixe les règles à appliquer pour les eaux territoriales (12 milles marins au maximum), les détroits, la zone économique exclusive (200 milles marins), le plateau continental (entre 200.000 milles et 350.000 milles marins au maximum).

Le traité ainsi que la liste des Etats signataires et leurs réserves peuvent être consultées ici, ici et ici

Le premier événement est donc la signature de cette convention internationale. Ensuite, il y a eu des Etats voisins du Maroc qui l’ont ratifiée puis qui ont déposé des rapports aux Nations unies dans lesquels figurent leurs délimitations. Ce fut le cas de l’Espagne, du Portugal ainsi que du trio Mauritanie-Sénégal-Cap Vert qui ont agi de concert.

Les dispositions juridiques prévoient que les Etats déposent leurs conclusions et que, en cas de chevauchement, il y ait dialogue entre pays voisins. Dans le cas des cinq pays précédemment cités, le Maroc a bien constaté des chevauchements et a déposé aux Nations unies des notes verbales à ce sujet, en attendant qu’il effectue lui-même sa délimitation, l’objectif étant de préserver ses droits et de pouvoir contester le cas échéant tout chevauchement ou toute implication dans ses eaux territoriales.

En mai 2007 donc, le Maroc a ratifié la Convention des Nations unies sur le droit de la mer.

Cette ratification rend ipso facto obsolètes les précédents textes marocains et notamment les deux lois suivantes:

- le dahir portant loi 1-73-211 du 26 moharrem 1393 (2 mars 1973) fixant la limite des eaux territoriales.

- la loi 1.18 instituant une zone économique exclusive de 200 milles marins au large des côtes marocaines.

La première est inadaptée puisque s’arrêtant à Tarfaya et ne tenant pas compte de la récupération du Sahara en 1975. La seconde n’est conforme ni à la situation actuelle ni au nouveau droit de la mer.

Adoption en conseil de gouvernement en 2017
Début juillet 2017, le conseil de gouvernement adopte un projet de décret ainsi que deux projets de loi pour modifier et adapter les deux lois précitées :

- Projet de loi 37-17 modifiant et complétant le dahir portant loi 1-73-211 du 26 moharrem 1393 (2 mars 1973) fixant la limite des eaux territoriales.

Ce texte vise à adapter le texte modifié et complété aux dispositions de la convention des Nations unies sur le droit de la mer, adoptée à Montego Bay en 1982, ce qui permettra au Maroc, à travers l’usage de technologies sophistiquées, de procéder aux opérations techniques relatives à la délimitation des lignes de base au large de la mer territoriale du Maroc, de la zone économique exclusive et du plateau continental.

- Le second texte, le projet de loi 38-17 modifiant et complétant la loi 1.18 instituant une zone économique exclusive de 200 milles marins au large des côtes marocaines, vise quant à lui à adapter la loi 1.18 aux dispositions de la convention des Nations unies sur le droit de la mer de Montego Bay ainsi qu’aux pratiques internationales en vigueur en matière de délimitation des eaux territoriales.

Les évolutions scientifiques et technologiques concernant les fonds marins et le plateau continental permettent par ailleurs des progrès et des précisions inimaginables auparavant. C’est d’ailleurs pour cela que la Marine royale a acquis en 2018, un navire océanographique destiné à l’étude des fonds marins et du plateau continental.

En 2017, le gouvernement crée une commission comprenant notamment les départements des Mines, les Affaires étrangères, la conservation foncière et la marine royale pour travailler scientifiquement avec une expertise nationale et internationale, et définir de la manière la plus précise les eaux territoriales marocaine et le domaine maritime.

Sur cette base, un rapport a été élaboré la même année et son résumé transmis aux Nations unies, en 2017, sous forme de note verbale.

Le dossier a connu une pause en raison des discussions avec l’UE pour l’adaptation de l’accord de pêche. Le Maroc a choisi la pause pour priver ses adversaires d’un argument pouvant polluer les échanges avec l’UE.

Selon nos sources, aucun pays voisin n’a été informé d’une manière officielle et préalable du processus législatif interne cette année, le Maroc considérant qu’il s’agit d’un droit souverain et que le Maroc n’a pas à demander une autorisation pour avancer sur sa législation interne.

Lundi 16 décembre, en commission des Affaires étrangères, Bourita a expliqué que la convention encourage les Etats à délimiter leur espace maritime, justement pour identifier les chevauchements potentiels et que ces chevauchements doivent être traités par le dialogue, voire par l’arbitrage le cas échéant. La délimitation est un préalable au dialogue et pas l’inverse.

Aujourd’hui, le Maroc a un partenariat serein, très positif avec l’Espagne, et c’est dans cet esprit que cette question sera traitée, expliquent nos sources.

Les deux projets de loi soumis au vote en plénière début 2020 à la Chambre des représentants
Après leur adoption le lundi 16 décembre 2019 en commission parlementaire, à l’unanimité, les deux projets de loi seront soumis en vote dans une séance plénière à la Chambre des représentants début 2020, apprend Médias24.

Après l’adoption finale en circuit parlementaire, les différents chevauchements seront examinés avec les pays voisins.

Après ces deux projets de loi qui concernent la ligne de base, les eaux territoriales et la zone économique exclusive, il restera la délimitation du plateau continental, processus très complexe, nécessitant au préalable des études scientifiques poussées.

__________________________________________________________________

 

Sur 9 iles, 7 sont à hauteur de tarfaya donc hors Sahara, et si on proclamait notre ZEE sur la partie nord de notre territoire, la frontière maritime marocaine  irait jusqu'à à l ile de hierro, et les canaries ne seraient plus éligible qu aux 12 milles nautiques.
Actuellement, leur zee est imaginaire car on a pas délimité, par voie d accord, la zone madère, canaries. Sahara et Méditerranée.

Selon moi, on devrait ne pas renouveler l'accord de pêche avec l UE jusqu'àu règlement de ce problème. Vous vous imaginez pas à quel point cet accord est vital pour l'industrie de la espagnole. 

Ils faut pas qu ils oublient qu on est un partenaire commerciale très important pour eux en Afrique et que ça coûte très cher de perfuser des enclaves, surtout avec notre stratégie d étouffement de ces reliques du colonialisme.

 

 

Edited by Amine99
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Les espagnols depuis plusieurs années voient d'un mauvais œil l'amélioration de l'arsenal militaire marocain, en dressant dans des articles des comparatifs. Surtout que dans dans les 5 ou 10 ans a venir, le Maroc va encore plus monter en gamme ils le savent. Avec leurs problèmes financiers et politiques, ils ne pourront pas suivre la cadence, on arrivera à leur niveau pour les tenir en respect et imposer notre vision, y compris cette histoire de ZEE et tout problèmes dans la zone, tout en restant dans une posture défensive pure. 

Projection 2020-2030, ça sera la décennie de la montée en puissance de l'armée marocaine

- 36 AH64E 

- 48 F-16 Viper 70/72 radar à antenne active APG-83 , les espagnols n'auront pas de sitôt des avions avec un radar antenne active, un gap technologique en notre faveur et ils le reconnaissent. 

- Des drones MQ-9 armés pilotés par les AH64E

- avion de guerre électronique américain G550 pour les F-16, démultiplication de force. 

- Artillerie MLRS HIMARS

- Défense anti-aérienne Patriot et d'origine chinoise moyenne et longue portée.

- Nouveau véhicules de combat infanterie américain, qui rentre dans la stratégie du M1 Abrams, le Bradley M2/M3 fort possible

- nouveaux patrouilleurs de haute mer bien armés, chez les français Gowind ou des frégates. 

- l'entrée en service du premier sous-marins marocain.

+ d'autres achats inconnus ou modification d'armement qu'on connaîtra avec le temps. 

Le réarmement du Maroc qui le rapproche de la puissance militaire de l'Espagne

Le réarmement du Maroc est important, progressif et, bien que toujours éloigné des effectifs de l'armée espagnole, il se rapproche de plus en plus. Quelles sont les différences militaires entre les deux pays?

31/03/2019 05:00 - MISE À JOUR: 01/04/2019 21:24

1553869447-20190329tablaejercitomarrueco

https://www.elconfidencial.com/tecnologia/2019-03-31/marruecos-f16-f100-abrams-mirage_1912146/

  • Confused 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

:combatc:

Certains adeptes de l'Air Force ont commenté ces publications Facebook et Instagram pour insister sur la supposée infériorité aérienne dont souffre l'Espagne, et notamment avec ces Hornet F-18, contre l'aviation marocaine et son F-16, plus moderne et mieux équipé à la fois dans les travaux de défense dès l'attaque.

ECD avait déjà dit il y a des années que certains experts militaires avaient conclu, avec inquiétude, que le F-16 que le Maroc avait acquis aux États-Unis dépassait technologiquement le F-18 espagnol: par exemple, ils avaient une portée radar de 300 kilomètres, par rapport à 150 des Espagnols, afin que les combattants alaouites détectent des avions espagnols avant dans une éventuelle confrontation.

Les F-16 marocains ont également des missiles de premier plan, avec des visières plus nombreuses et de meilleure qualité, avec une plus grande maniabilité ... bref, avec une série d'éléments qui les rendent bien supérieurs au F-18 de l'armée de l'air espagnole.

https://www.elconfidencialdigital.com/articulo/defensa/espana-exhibio-f-18-canarias-dia-despues-marruecos-aprobara-extender-aguas-territoriales/20191223171842136279.html
 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Fremo a dit :

Depuis 2004 le Maroc  est Allié majeur non-membre de l'OTAN comme Israël le Japon Corée du sud, après je sais pas ce que ça vaut concrètement..enfin sauf peut-être qu'on est le deuxième bénéficiaire des aides militaires US dans le monde juste après Israël.

C'est l'Égypte au deuxième rang en principe.

Link to comment
Share on other sites

Les aides militaires EDA Program , c'est le Maroc qui est deuxième, c'est pas des aides financières mais des aides sous forme de matériel militaires déclassés et remis à niveau.

Comme les chars Abrams, ou des camions , des Hummer, des armes légères et lourdes

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,753
    Total Members
    1,550
    Most Online
    jmdc33
    Newest Member
    jmdc33
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...