Alexis

Covid-19 - Impact économique mondial

Recommended Posts

Il y a 2 heures, pascal a dit :

Moi ce ne sont pas les morts qui me font peur ... désolé du pragmatisme c'est l'après c'est-à-dire la situation économique et sociale que nous allons connaître en sortie de phénomène. Là on va peut-être pleurer pour de bon ...

Désolé je me suis mal fait comprendre,

Lorsque je parle de la comparaison entre la grippe et covid-19, je faisais surtout référence à la forte propagation du virus. Il faut pas oublier que la gestion de la grippe  bénéficie largement d'une politique de vaccination (d'ailleurs parmi les morts de la grippe je ne saurais pas surpris qu'il y est quelques anti-vaccin dans le lot), tandis que pour le covid-19 on n'a pas encore de traitement (et de fait entraine donc une forte hospitalisation, mais bon en France on a l'habitude de gérer dans l'immédiat).

Pour les répercutions socio-économiques, elles étaient difficilement évitable à partir du moment ou le virus s'est largement implanté dans le pays ... on ne pouvait pas ignorer d'avantage le problème, j'espère qu'au bout on en retire des leçons.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui plante l'économie c'est le confinement; nous n'avons pas fini d'en mesurer les conséquences. Le confinement place une grande partie de la population active dotée d'un emploi en situation de chômage technique.

Si on confine on limite potentiellement l'expansion, on réduit la durée mais on place l'économie en récession sévère ...

C'est quadrature du cercle; si on ne confine pas on risque de voir l'épidémie s'étendre et SURTOUT durer dans le temps mais avec un pays qui tourne ... Je me demande jusqu'à quel point Britanniques, Hollandais et Suédois n'ont pas fait le calcul suivant: le SRAS -Cov 2 touche majoritairement des personnes non actives (mais pas que on est d'accord), les plus résistants, les jeunes etc même malades ont selon les chiffres 97% de chance de s'en sortir ... Donc isolons les plus âgés et les plus jeunes qui transmettent sans symptômes et pour le reste laissons faire la nature.

 

Pas simple tout çà

 

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 1 heure, pascal a dit :

Ce qui plante l'économie c'est le confinement; nous n'avons pas fini d'en mesurer les conséquences. Le confinement place une grande partie de la population active dotée d'un emploi en situation de chômage technique.

Si on confine on limite potentiellement l'expansion, on réduit la durée mais on place l'économie en récession sévère ...

C'est quadrature du cercle; si on ne confine pas on risque de voir l'épidémie s'étendre et SURTOUT durer dans le temps mais avec un pays qui tourne ... Je me demande jusqu'à quel point Britanniques, Hollandais et Suédois n'ont pas fait le calcul suivant: le SRAS -Cov 2 touche majoritairement des personnes non actives (mais pas que on est d'accord), les plus résistants, les jeunes etc même malades ont selon les chiffres 97% de chance de s'en sortir ... Donc isolons les plus âgés et les plus jeunes qui transmettent sans symptômes et pour le reste laissons faire la nature.

 

Pas simple tout çà

 

Mais au final c'est un calcul qui n'est pas vraiment fait par les Britanniques, fermeture des écoles, des crèches, des lycées .... Fermeture des restaurants, bars, pubs, cinemas ... Diminution des transports en commun, appel au télétravail massif et au social distancing. Incitation a rester chez soi en annonçant des mesures fiscale  et sociales énormes.

Si j'était cynique je dirais que certains gouvernements ont fait leur possible pour faire tourner la machine économique jusqu'au "breakeven". Moment ou la progression future de la maladie submergera presque les moyens du système de santé mais ou on se dit que ça passe en mettant en place les restrictions seulement petit a petit.

Edited by Castor

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 hours ago, pascal said:

La différence majeure qui existe entre le SRAS-COV 2 et les grandes pandémies récentes c'est le côté totalement nouveau, la virulence du volet contagieux et la rapidité de la progression. Quand on en sera à 18500 morts (une des grosses années à grippe de la dernière décennie en France) je te l'accorde à ce moment là on pourra parler d'un phénomène différent.

Moi ce ne sont pas les morts qui me font peur ... désolé du pragmatisme c'est l'après c'est-à-dire la situation économique et sociale que nous allons connaître en sortie de phénomène. Là on va peut-être pleurer pour de bon ...

Pour le moment je pense à toutes les populations touchées de par le monde et de manière endémique  par d'autres grandes affections le paludisme (450 000 morts par an), la malaria ou plus simplement la faim tout ces gens dont tout le monde chez nous se moque en temps normal doivent se demander s'ils vivent sur la même Terre que nous ...

Dernier point 3 milliards de personnes aujourd'hui n'aurait aucun moyen de vivre en confinement (pas d'accès à l'eau potable, pas d'accès à une alimentation de proximité ... simplement pas de maison).

Ceci non pas pour gommer le sérieux de notre situation, simplement pour le replacer dans un contexte plus global.

Pour faire le point sur la situation générale à 15h43

https://gisanddata.maps.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/bda7594740fd40299423467b48e9ecf6

Je ne te comprends pas Pascal....

Après la seconde guerre mondiale et ses millions de morts l'économiie a redémaré, ne t'inquiètes donc pas pour ça. :-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, P4 a dit :

Je ne te comprends pas Pascal....

Après la seconde guerre mondiale et ses millions de morts l'économiie a redémaré, ne t'inquiètes donc pas pour ça. :-)

En France 5 ans de guerre ont fait 350.000 morts civils.

Là les projections vont beaucoup beaucoup BEAUCOUP plus loin si ça dégénère.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens on est vendredi et vendredi c'est permis.

Vous me reprendrez, si je dis des connerie ou des approximations bancales. On vit dans un système économique qui fonctionne sur des échéance à court terme(voir le cour de la bourse(CAC40) aujourd'hui, on a 'impression de voir un malade à qui on fait des électrochocshttps://www.boursedirect.fr/fr/marche/euronext-paris/cac-40-FR0003500008-PX1-EUR-XPAR/graphiques), où pour faire des économies, on "fonctionne " à flux tendu. J'ai l'impression que ce virus est entrain de mettre un sacré bordel, sans compter ce qui s'est passé entre la Russie et l'opep au sujet des cours du pétrole. Ce qui est  acté: c'est que l'on va avoir une récession cette année, maintenant reste à savoir son ampleur. Et surtout qu'elle ne se transforme pas en dépression.

Fin de mon trollage.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 21 minutes, Espadon a dit :

Tiens on est vendredi et vendredi c'est permis.

Vous me reprendrez, si je dis des connerie ou des approximations bancales. On vit dans un système économique qui fonctionne sur des échéance à court terme(voir le cour de la bourse(CAC40) aujourd'hui, on a 'impression de voir un malade à qui on fait des électrochocshttps://www.boursedirect.fr/fr/marche/euronext-paris/cac-40-FR0003500008-PX1-EUR-XPAR/graphiques), où pour faire des économies, on "fonctionne " à flux tendu. J'ai l'impression que ce virus est entrain de mettre un sacré bordel, sans compter ce qui s'est passé entre la Russie et l'opep au sujet des cours du pétrole. Ce qui est  acté: c'est que l'on va avoir une récession cette année, maintenant reste à savoir son ampleur. Et surtout qu'elle ne se transforme pas en dépression.

Fin de mon trollage.

L'implication a long terme pour l’état est énorme. Les prêts de liquidité vont rapporter a moyen terme a l’état mais les dépenses en déficit, si on les compare a ce qui a été fait en 2008, risque de peser sur le budget des états pendants très longtemps. Meme si les taux sont bas, sur les sommes en jeu ce sont des transferts de recette directement au futur traitement de la dette. Je peux garantir qu'au delà de l'accueil plutôt favorable que toute ces mesures ont par les acteurs de marché, ils se posent déjà la question des implications sur les dettes et ne feront aucuns cadeaux dans le futur.

Edited by Castor

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, pascal a dit :

Dernier point 3 milliards de personnes aujourd'hui n'aurait aucun moyen de vivre en confinement (pas d'accès à l'eau potable, pas d'accès à une alimentation de proximité ... simplement pas de maison).

 

En Afrique ou ailleurs  dans les villages ou ils n'ont rien comme tu dis ils sont déjà  en confinement. Vu qu'ils n'ont aucun moyen de transport sa limite la propagation. 

La vie du village et des chevres se passe a faire des ronds autour du puit du bled  . Nous c'est devant la TV ou sur internet  

il y a 3 minutes, Castor a dit :

L'implication a long terme pour l’état est énorme. Les prêts de liquidité vont rapporter a moyen terme a l’état mais les dépenses en déficit, si on les compare a ce qui a été fait en 2008, risque de peser sur le budget des états pendants très longtemps. 

La regle des 3 % vient d'etre abolie par la CEE 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Scarabé a dit :

En Afrique ou ailleurs 

si ce virus arrive à Lagos, Kinshasa, au Caire ou Johannesburg çà va pas être triste

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 3 heures, pascal a dit :

Ce qui plante l'économie c'est le confinement; nous n'avons pas fini d'en mesurer les conséquences. Le confinement place une grande partie de la population active dotée d'un emploi en situation de chômage technique.

Si on confine on limite potentiellement l'expansion, on réduit la durée mais on place l'économie en récession sévère ...


Je partage ton analyse, dans le sens ou l'arrêt de la production manufacturière a désorganisé les firmes multinationales et le commerce intra-firme, jetant le dawa dans un système commercial aboutissant à une division du travail international extrêmement spécialisé (et paradoxalement complémentaire)  au détriment d'une certaine "éco-diversité" des différentes économies interconnectées (en gros les collectifs de référence qui assure l'allocation des ressources rares et la satisfaction des besoins des populations, encore largement nationaux, et de plus en plus distinct de ce que font les firmes multinationales qui ne cessent de se démultiplier sans s'identifier à un de ces collectifs particuliers).

Cela étant dit. Le Coronavirus n'est qu'un "choc", sanitaire,  psychologique, moral, politique, au sens économique. Il n'aurait pas pu à lui seul avoir un tel effet sans des causes sous-jacentes et structurelles. ça fait deux ans que je vois d'un côté les valorisations en action des entreprises se déconnecter de leur rentabilité (dans un rapport de 1 à 5, voir un peu plus avant la crise), ou que la volatilité de certains cours était jugé inquiétante. Je le redis, il y a aussi un paquet de bulles en stand by qui pourraient détonner si la confiance continue de s'écrouler, et pas seulement aux USA, mais également en Europe ou notre système bancaire est pourri jusqu'à la moelle depuis 2008, et en Chine ou la réponse à la crise de 2008 (merci les chinois, c'est eux qui ont remonté l'économie mondiale dans la décennie écoulée en créant de la demande intérieure et en améliorant le sort de leur classe moyenne) a été rendu possible en créant de la demande dans les pays émergents (par endettement en parti).
On ne le saura jamais, mais une autre cause aurait pu déclenché une récession comparable (une des bulles, un choc analogue sur le marché interbancaire à celui qui a eu lieu au mois d'octobre et qui a été géré in extremis par la FED).

En arrière plan c'est le manque de coopération (monétaire, économique, la compétition déflationniste pour être un pays exportateur à tout crin, sans transferts suffisant vers les pays importateurs) qui est une des causes de cette instabilité, et un facteur possible de son aggravation.
Il nous faudrait urgemment un nouveau Bretton Woods, et un mécanisme concerté d'ajustement entre pays "en surplus" et pays "en déficit", ce que préconisait d'ailleurs Keynes à la sortie de la 2nde guerre mondiale, et qui avait été rejeté par les US au profit d'un système centré sur le dollar (trucidé par Nixon en 1971), et ou depuis c'est un peu chacun pour soi, en laissant le "marché" (les plus forts) arbitrer.

@FATac "There is no alternative" ... Until there is no "no alternative" anymore.

Guetta espère voir l'Union européenne s'imposer au profit de la crise à travers un New Deal. Les Allemands semblent commencer à comprendre les contradiction de leur position (et surtout leur situation facheuse), d'autant que eux ils étaient déjà en récession avant le choc et la crise du Coronavirus ... et que la déflation mangeait déjà les économies de leurs ménages.

Edited by Berezech
  • Like 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, Scarabé a dit :

En Afrique ou ailleurs  dans les villages ou ils n'ont rien comme tu dis ils sont déjà  en confinement. Vu qu'ils n'ont aucun moyen de transport sa limite la propagation. 

La vie du village et des chevres se passe a faire des ronds autour du puit du bled  . Nous c'est devant la TV ou sur internet  

La regle des 3 % vient d'etre abolie par la CEE 

 

La règles des 3 pour-cent ça veut dire que tu prends pas d'amende sur le déficit supplémentaire. Ça veut pas dire que tu dois pas payer d'interet sur les prêts qui vont augmenter la dette totale du pays.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 31 minutes, Berezech a dit :

et que la déflation mangeait déjà les économies de leurs ménages

Sans compter tous les ménages qui comptent sur de l'épargne par capitalisation, aux USA, mais aussi en Allemagne. Et là, ça pique déjà sévèrement.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, pascal a dit :

si ce virus arrive à Lagos, Kinshasa, au Caire ou Johannesburg çà va pas être triste

Le problème est bien là. Les pays riches peuvent s'imposer un confinement comme on le subit, au prix d'un coût économique évident, mais les pays pauvres n'ont pas le même contrôle sur des populations qui ne vivent pas confortablement chez elle. La Chine a été le commencement de tout, l'Europe en est aujourd'hui le centre, car il faut l'avouer, même si certains ont du mal, on est toujours le centre du monde, une plaque tournante pour l'économie, le tourisme etc. On prend les mesures qu'il faut pour éliminer cette pandémie, mais en attendant, elle se répand dans les autres pays, des pays plus pauvres. Chez nous il y a 15 jours on comptait aussi les malades sur les doigts d'une main et c'est bien l'effet boule de neige qui suit qui créer le problème. Mais on ne doit pas se leurrer non plus, si on a le sentiment aujourd'hui qu'ailleurs ils sont moins touchés, c'est aussi qu'ailleurs, que ce soit politiquement ou par défaut de pouvoir faire des tests (même chez nous, les cas sont plus nombreux que ceux qu'on annonce car testés), les chiffres sont moins précis. On voit en Russie par exemple une forte hausse de "pneumonies" dans les hôpitaux de Moscou, des mesures sont prises par le pouvoir qui continue de dire que "tout va bien, tout est sous contrôle". L'OMS critique beaucoup de pays qui ne jouent pas la transparence à des fins politiques, c'est un grave problème pour l'expansion de la pandémie.

Je crains que dans les semaines à venir, on voit ces pays "pauvres" subir un gros choc et que l'on comprendra à ce moment à côté de quoi on se trouve vraiment.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, Scarabé a dit :

En Afrique ou ailleurs  dans les villages ou ils n'ont rien comme tu dis ils sont déjà  en confinement. Vu qu'ils n'ont aucun moyen de transport sa limite la propagation. 

 

 

Quand ils ne pensent pas que les gris-gris vont les protéger... parce que ça va être tendance aussi

 

  • Thanks 1
  • Sad 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le fétichisme (rituel, pas sexuel) fait toujours des ravages. :unsure:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Jésus a dit :

Le problème est bien là. Les pays riches peuvent s'imposer un confinement comme on le subit, au prix d'un coût économique évident, mais les pays pauvres n'ont pas le même contrôle sur des populations qui ne vivent pas confortablement chez elle. La Chine a été le commencement de tout, l'Europe en est aujourd'hui le centre, car il faut l'avouer, même si certains ont du mal, on est toujours le centre du monde, une plaque tournante pour l'économie, le tourisme etc. On prend les mesures qu'il faut pour éliminer cette pandémie, mais en attendant, elle se répand dans les autres pays, des pays plus pauvres. Chez nous il y a 15 jours on comptait aussi les malades sur les doigts d'une main et c'est bien l'effet boule de neige qui suit qui créer le problème. Mais on ne doit pas se leurrer non plus, si on a le sentiment aujourd'hui qu'ailleurs ils sont moins touchés, c'est aussi qu'ailleurs, que ce soit politiquement ou par défaut de pouvoir faire des tests (même chez nous, les cas sont plus nombreux que ceux qu'on annonce car testés), les chiffres sont moins précis. On voit en Russie par exemple une forte hausse de "pneumonies" dans les hôpitaux de Moscou, des mesures sont prises par le pouvoir qui continue de dire que "tout va bien, tout est sous contrôle". L'OMS critique beaucoup de pays qui ne jouent pas la transparence à des fins politiques, c'est un grave problème pour l'expansion de la pandémie.

Je crains que dans les semaines à venir, on voit ces pays "pauvres" subir un gros choc et que l'on comprendra à ce moment à côté de quoi on se trouve vraiment.

Il n'y a pas (encore) de cas ou bien ce n'est pas documenté?

Certes il y a une grosso-modo une corrélation entre richesse-voyages-santé. Donc on ne peut pas dire d'un pays pauvre si l'absence de cas vient de l'absence de voyageurs contaminés, ou bien de l'absence de diagnostic. Mais j'ai un doute quand même. Par l'exemple de Cuba : peu de voyageurs, bon système de santé, et ils ont davantage de cas que certains pays d'Afrique plus peuplés.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Tesla propose de produire des respirateurs en cas de pénurie: https://www.01net.com/actualites/tesla-se-dit-pret-a-fabriquer-des-respirateurs-pour-les-malades-du-coronavirus-1877975.html

Les usines de Tesla étant parmi les plus automatisées au monde, il est dès lors douteux qu'une production de masse soit possible. Il est bien plus simple de former des ouvriers à monter un autre produit que de repprogrammer ou adapter une machine pour qu'elle réalise une nouvelle tâche.

Par ailleurs, la valeur de Tesla étant totalement surévaluée par rapport à sa production réelle, il sera intéressant de voir ce que deviendra cette société une fois la crise passée.

Edited by Cadia

Share this post


Link to post
Share on other sites
10 hours ago, Cadia said:

Par ailleurs, la valeur de Tesla étant totalement surévaluée par rapport à sa production réelle, il sera intéressant de voir ce que deviendra cette société une fois la crise passée.

La valorisation ... pas la valeur ... c'est très différent.

Apres il n'y a pas de raison que Tesla est plus ou moins de probleme que les autres constructeurs ... a priori tout le monde cesse la production hors BMW.

11 hours ago, true_cricket said:

Par l'exemple de Cuba : peu de voyageurs, bon système de santé, et ils ont davantage de cas que certains pays d'Afrique plus peuplés.

Tourisme ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, Cadia a dit :

Tesla propose de produire des respirateurs en cas de pénurie: https://www.01net.com/actualites/tesla-se-dit-pret-a-fabriquer-des-respirateurs-pour-les-malades-du-coronavirus-1877975.html

Les usines de Tesla étant parmi les plus automatisées au monde, il est dès lors douteux qu'une production de masse soit possible. Il est bien plus simple de former des ouvriers à monter un autre produit que de repprogrammer ou adapter une machine pour qu'elle réalise une nouvelle tâche.

Par ailleurs, la valeur de Tesla étant totalement surévaluée par rapport à sa production réelle, il sera intéressant de voir ce que deviendra cette société une fois la crise passée.

Je ne suis pas sûr que les usines Tesla soient les plus automatisés du monde à voir certaines images.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,487
    Total Members
    1,550
    Most Online
    ThomasM
    Newest Member
    ThomasM
    Joined
  • Forum Statistics

    20,844
    Total Topics
    1,300,241
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries