Recommended Posts

Posted (edited)
il y a 12 minutes, MIC_A a dit :

Je viens de te l'expliquer, oui on avait tout à disposition et les intéressés s'étaient proposés voilà 3 semaines, mais ....
Notre ministre de la santé viens de confirmer que dès lundi ils seront enfin mis a contribution et ça va changer d'échelle. 
Les réactifs vétérinaire fonctionnent pour les tests usités et sont compatibles avec les machines des labos officiels, on dispose de fabricants en France capables d'en produire de grosses quantités.

D’où ma remarque sur ton post, j'ai posté des liens bien avant qui détaillent une partie de la problématiques et tergiversations alors que d'autres pays les ont mis à contribution sans sourciller très tôt !

Il serait temps de se focaliser sur l'éradication de cette pandémie que l'on peine à contenir avec tout les moyens à disposition et définir une ligne claire en haut lieu pour avoir enfin un coup d'avance plutôt que deux de retard !
Ce qui importe c'est que quels que soient les traitements proposés on sauve un maximum  de vies. 
Rien à battre qu'un tel fasse mieux ou moins bien que l'autre du moment que tous travaillent à l'unissons et là on est loin du compte !.

 

j'ai bien lu.

Toutefois, je ne pense pas que ce soit le PR ou le ministre de la santé qui choisissent : ils valident un choix donné par un comité de sachants, qui en savent plus qu'eux et que nous.

Les verités d'hier ne sont pas forcement les vérités de demain.

Quant à écrire que le matériel etait tout à disposition, tu es en train d'écrire que, par choix, par volonté, le gouvernement a fait mourir 6 000 personnes...

Quel niveau as tu en biologie ? en medecine ? Pourquoi ne fais tu pas partie du comité des sachants ? tu es un visiteur du soir au Palais ???

 

ou tu es comme beaucoup ici, quelqu'un qui essaie d'agglomerer des informations provenant de sources pas pourries pour essayer de comprendre ?

 

a ton avis, pourquoi le gouvernement n'a pas essayé les medocs veterinaires avant ?

pourquoi il a pris du retard pour les labos ?

à partir du moment où tu trouves les réponses, tu as les explications des choix faits

 

quant aux traitements à utiliser... justement, on ne sait pas ! il n'y a ni médocs ni vaccins ; tout le monde (entier) en est au meme point.

Edited by christophe 38
  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Journée très relax du slibard confinement ici a Nancy (pourtant Grand Est agrougrou).... Une véritable relache!

De part la location de mon logement je dispose de vues en enfilades sur 400m sur 2 axes. Plus un commerce (Aldi).

Clairement vu une différence rapport aux jours précédents...

Aujourd'hui, désolé, c'était pas du confinement..... Des vacances oui....

Ca courait, ca faisait ses courses en compagnie, promenade etc.

Les gens complètement en mode assouplissement, "c'est derrière nous"......

 

-soupir-

 

 

Edited by 13RDP
  • Confused 1
  • Sad 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah, alors faudra que tu te contentes de la communication de ceux qui savent !
 

 

il y a 20 minutes, christophe 38 a dit :

j'ai bien lu.

Toutefois, je ne pense pas que ce soit le PR ou le ministre de la santé qui choisissent : ils valident un choix donné par un comité de sachants, qui en savent plus qu'eux et que nous.

Les verités d'hier ne sont pas forcement les vérités de demain.

Quant à écrire que le matériel etait tout à disposition, tu es en train d'écrire que, par choix, par volonté, le gouvernement a fait mourir 6 000 personnes...

Quel niveau as tu en biologie ? en medecine ? Pourquoi ne fais tu pas partie du comité des sachants ? tu es un visiteur du soir au Palais ???

 

ou tu es comme beaucoup ici, quelqu'un qui essaie d'agglomerer des informations provenant de sources pas pourries pour essayer de comprendre ?

 

a ton avis, pourquoi le gouvernement n'a pas essayé les medocs veterinaires avant ?

pourquoi il a pris du retard pour les labos ?

à partir du moment où tu trouves les réponses, tu as les explications des choix faits

 

quant aux traitements à utiliser... justement, on ne sait pas ! il n'y a ni médocs ni vaccins ; tout le monde (entier) en est au meme point.

Bah, reste sur la communication de ceux qui savent !
Les bonnes questions faudra les leurs poser à eux !
 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 36 minutes, MIC_A a dit :

Je viens de te l'expliquer, oui on avait tout à disposition et les intéressés s'étaient proposés voilà 3 semaines, mais ....
Notre ministre de la santé viens de confirmer que dès lundi ils seront enfin mis a contribution et ça va changer d'échelle. 
Les réactifs vétérinaire fonctionnent pour les tests usités et sont compatibles avec les machines des labos officiels, on dispose de fabricants en France capables d'en produire de grosses quantités.

D’où ma remarque sur ton post, j'ai posté des liens bien avant qui détaillent une partie de la problématiques et tergiversations alors que d'autres pays les ont mis à contribution sans sourciller très tôt !

Il serait temps de se focaliser sur l'éradication de cette pandémie que l'on peine à contenir avec tout les moyens à disposition et définir une ligne claire en haut lieu pour avoir enfin un coup d'avance plutôt que deux de retard !
Ce qui importe c'est que quels que soient les traitements proposés on sauve un maximum  de vies. 
Rien à battre qu'un tel fasse mieux ou moins bien que l'autre du moment que tous travaillent à l'unissons et là on est loin du compte !.

 

Tu confonds tout. On a des producteurs de reactifs veterinaires mais pas de biologie moléculaire.  Or c"est de ces derniers dont on a besoin. Un test serologique contre la grippe porcine  en ce moment on s'en fout.

Tres bien qu'une solution ait été trouvée pour intégrer les labos vet mais ils n'ont pas de reserves de reactifs a l'infinie. Qqun avait 300 000 pour celui de Lyon, il s'avere que en fait c'est plutot 30 000. C'est bien mais tres loin de suffire pour un depistage a la coreenne ou a la singapourienne. 

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 19 minutes, MIC_A a dit :

Bah, alors faudra que tu te contentes de la communication de ceux qui savent !
 

 

en ce qui me concerne, ça me suffit : j'ai dejà les élucubrations de mes collegues de travail qui savent tout mieux que les professionnels du metier...

j'avoue :  je ne sais ni lire ni écrire ... tout juste epeler ; je ne suis qu'un cancre et je laisse bien les pros à leurs choix et à leurs responsabilités (c'est vrai que la France est un magnifique pays avec 65 millions d'entraineurs d'équipe nationale et autant de sachants concernant les virus inconnus ! )

 

en (ligne) subliminale, il faut quand meme admettre que nous n'avons pas le savoir immanent, la connaissance de tout sur tout ! depuis des jours, ici est expliqué la raison du choix du confinement, la raison du peu de tests, du pas de masques, l'absence de revelateur parce qu'absence sur notre territoire de labo qui fabrique ce produit, le cout de ce revelateur et sa durée de vie breve, de meme que celui des tests, il est expliqué ici, toujours, les raisons des premiers choix de confinement...

J'allais dire "il suffit de lire" et de croiser, quand on a un doute, avec d'autres sites.... pour lever le doute ou avoir un autre éclairage.

 

et, j'insiste lourdement, la verité d'hier n'est pas celle de demain !!!!! (encore repeté par l'allergologue qui est passé au service avant hier pour dépister mes collegues). Cela doit amener l'humilité, la reconnaissance que nous ne savons pas grand chose, et nous inciter à ne pas enfoncer ce que nous croyons etre des portes ouvertes.

Edited by christophe 38
  • Like 1
  • Thanks 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 31 minutes, Akhilleus a dit :

Tu confonds tout. On a des producteurs de reactifs veterinaires mais pas de biologie moléculaire.  Or c"est de ces derniers dont on a besoin. Un test serologique contre la grippe porcine  en ce moment on s'en fout.

Tres bien qu'une solution ait été trouvée pour intégrer les labos vet mais ils n'ont pas de reserves de reactifs a l'infinie. Qqun avait 300 000 pour celui de Lyon, il s'avere que en fait c'est plutot 30 000. C'est bien mais tres loin de suffire pour un depistage a la coreenne ou a la singapourienne. 

Tiens, pourtant j'avais réagis à un de tes messages !
Alors explique nous de quoi il en retourne sur cet article si ce nest pas de la biologie moléculaire?

Posté hier à 17:41 (modifié)

  Le 03/04/2020 à 17:15, Akhilleus a dit :

Le fait qu'ils ne sont pas habilités à manipuler des échantillons humains nin a rendre des résultats de biologie médicale à la fois pour des raisons administratives (il faut soit un pharmacien soit un médecin biologiste qui valide), techniques (ils n'ont jamais manipulés d'échantillons humains, ils ne sont pas reliés aux logiciels de rendus de laboratoires privés/hospitaliers) et procéduraux (quid de la validation de leur machine, je sais ca parait incongru en cette période mais je rappelle que pour changer UN réactif dans le test -et même pas le plus "sensible " techniquement parlant, aux USA il a fallut passer par une validation par la FDA)

 

 

C'est au cas par cas, et au moins un labo qui fournit en réactifs l'IHU depuis la 3ème semaine de mars aurait eu les autorisations (non sans mal !).
Depuis peu le labo réalise aussi des tests.
Néanmoins, rien ne "transpire", dans la presse généraliste !

Article le plus récent dans la presse spécialisée :
http://www.agra.fr/tests-covid-19-le-recours-aux-laboratoires-v-t-rinaires-est-l-tude-art461267-2488.html?Itemid=339

Mince, le lien donné est 'limité" en lecture !

Copie du texte :

Vendredi 03 avril 2020

Tests Covid-19 : le recours aux laboratoires vétérinaires est à l’étude

 

Cela fait trois semaines que les laboratoires vétérinaires et fabricants de diagnostics ont proposé leurs services pour réaliser, mais aussi produire des tests Covid-19. Ils ont les équipements et les compétences pour produire des centaines de milliers de tests par semaine. Mais les autorités sanitaires tardent à donner les autorisations. Le ministre de la Santé précise que la proposition est à l’étude « laboratoire par laboratoire ».


 

Certains laboratoires vétérinaires ont proposé leurs services au monde médical pour la réalisation de tests Covid-19 à grande échelle, mais cela leur a été refusé par les autorités sanitaires pour motif juridique. L’Académie vétérinaire de France (AVF) a soutenu leur offre, dans un communiqué du 28 mars. « Les producteurs français de réactifs vétérinaires ont l’expertise du diagnostic des coronaviroses chez les animaux et la capacité de produire plusieurs centaines de milliers de tests virologiques et sérologiques par mois, souligne l’AVF. Par ailleurs, les laboratoires vétérinaires sont capables d’effectuer un très grand nombre d’analyses grâce à leurs automates et outils de diagnostic ». L’Académie nationale de médecine est venue le 30 mars renforcer cette demande dans un communiqué « dans le cadre de l’urgence sanitaire actuelle ».

Des autorisations au cas par cas

Lors de l’audition, le 1er avril, de la mission d’information de l’Assemblée nationale sur l’impact, la gestion, et les conséquences de l’épidémie de Coronavirus-Covid19, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a précisé que le recours aux laboratoires vétérinaires et départementaux « pour augmenter nos capacités PCR » était à l’étude « laboratoire par laboratoire ». « Cela pourrait passer, ou par un transfert d’automates PCR vers des laboratoires de biologie médicale destinés aux humains, ou par l’autorisation de la réalisation de biologie médicale au sein de laboratoires expérimentaux qu’ils soient départementaux ou vétérinaires, ou par l’autorisation des laboratoires qui ne sont pas reconnus comme des laboratoires destinés aux humains à réaliser eux-mêmes ces examens », a-t-il précisé.

Les vétérinaires ont une expérience des pandémies

Le territoire français compte environ 80 laboratoires publics et une dizaine de groupes privés, mais aussi dizaine de sociétés qui fabriquent des diagnostics vétérinaires. Pour Jean-Luc Angot, président de l’Académie vétérinaire de France, « il est très dommage que, dans cette crise, les autorités sanitaires françaises n’utilisent pas les compétences du monde vétérinaire sur les pandémies, sur une approche par population et non par individu, et sur sa connaissance des coronavirus responsables de nombreuses maladies des animaux domestiques ». D’autres pays n’ont pas attendu. C’est le cas des États-Unis, de l’Allemagne, de la Belgique ou encore de l’Italie. « On parle beaucoup de la continuité entre santé humaine et santé animale, avec le concept ‘One health’. C’est le moment de le mettre en œuvre », poursuit Jean-Luc Angot.

Jusqu’à 300 000 tests PCR par semaine

Qu’attend donc la France pour faire sauter son carcan réglementaire ? Pour Jean-Louis Hunault, président du syndicat de l’industrie de la Santé animale (SIMV), il est normal que chaque fabricant de diagnostics disposant d’un test Covid-19 doive déposer un dossier auprès du laboratoire national de référence afin que ce kit soit validé (pour les coronavirus, c’est l’institut Pasteur). « En revanche, c’est incompréhensible que l’État tarde tant à faire appel à nos unités de production de tests PCR qui sont mobilisables immédiatement. Trois groupes ont répondu positivement (Idexx, Biosellal et IDVet) et ils peuvent produire 150 000 à 300 000 tests par semaine ! Nos kits peuvent être produits en 14 jours et ils seront utilisables par tous les laboratoires d’analyses humaines et vétérinaires », explique-t-il. À noter que la capacité actuelle de tests en France est de 20 000 par jour selon Edouard Philippe. « Nous sommes en guerre ou pas ? Nous avons le sentiment d’être sur un porte-avions et de nous occuper à refaire la peinture ! Nous attendons un message clair de l’État sur la mobilisation de nos entreprises. Il nous faut un encadrement juridique. 

Edited by MIC_A
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Zalmox a dit :

Apparemment, selon OMS, la recette c'est ça :

14177783.jpg

 

Vu qu'on cherche juste à tuer le virus, ne peut on pas simplifier la recette et virer le Peroxyde D'hydrogène puisque l'aspect spores concerne uniquement que les bactéries et les champignons ??

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'action des militaires russes en Italie. A première vue c'est que du travail de décontamination.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, christophe 38 a dit :

en ce qui me concerne, ça me suffit : j'ai dejà les élucubrations de mes collegues de travail qui savent tout mieux que les professionnels du metier...

j'avoue :  je ne sais ni lire ni écrire ... tout juste epeler ; je ne suis qu'un cancre et je laisse bien les pros à leurs choix 

Idem pour moi, je considère que l’on est apprenti toute sa vie , on a toujours à apprendre, surtout quand tu travailles de midi à minuit...

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Zalmox a dit :

L'action des militaires russes en Italie. A première vue c'est que du travail de décontamination.

et un petit coup de SDCM sur la gueule pour déconner ;)

 

Ceci dit ça me casse un peu les couilles que ça soit la russie qui déploie des unités NRBC en Italie

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a une heure, 13RDP a dit :

Journée très relax du slibard confinement ici a Nancy (pourtant Grand Est agrougrou).... Une véritable relache!

De part la location de mon logement je dispose de vues en enfilades sur 400m sur 2 axes. Plus un commerce (Aldi).

Clairement vu une différence rapport aux jours précédents...

Aujourd'hui, désolé, c'était pas du confinement..... Des vacances oui....

Ca courait, ca faisait ses courses en compagnie, promenade etc.

Les gens complètement en mode assouplissement, "c'est derrière nous"......

 

-soupir-

 

 

Un peu pareil ai-je vu en banlieue lyonnaise : relâchement, le beau temps, le week-end...

 

edit: ds la typologie des relous, ma vaste expérience (sorti 4 fois en 3 semaines :biggrin:) permet de distinguer la catégorie des «qui sortent en couple ». Paradoxe : ceux-là s’emmerdent tellement ensemble sans parvenir à communiquer (madame Hirondelle vient de me reprocher ces instants sur le téléphone :bloblaugh:), qu’il convient DE LES ÉVITER à tous prix dans une queue, car ils vont essayer de rattraper ce déficit en discutant jusqu’à plus soif avec le caissière! Un jour une caissière va decompenser et en buter une paire, c’est sûr...

Edited by Hirondelle
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ma part je pense effectivement que la gestion de telles crises n'est jamais simple et comprend toujours des erreurs car il est impossible par nature d'en maîtriser tous les aspects.  En revanche :

- L'approbation aveugle des "sachants" me rebute, d'une part car eux-mêmes ne sont pas unanimes en général,  d'autre part car une grande partie des choix et des situations sont en mesure d'etre compris voire discutés par la population et/ou ses représentants dans le contexte si on prend la peine d'en donner les éléments décisionnels.  Après tout rien de secret défense dans une telle crise sanitaire.  Enfin dans une telle logique alors pourquoi conserver le suffrage universel (certains l'ont déjà exprimé lors d'élections pas si lointaines) ?

- Nos gouvernants sont là pour répondre à de telles crises, et ont souhaité être à leur place, ils ne nous font donc pas un cadeau en gérant au mieux, c'est leur devoir. Tout comme ne pas nous mentir sans nécessité absolue,  nous rendre compte (ou à nos représentants)  de la situation... D'autant qu'ils n'ont aucune hésitation à revendiquer l'union sacrée.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, MIC_A a dit :

Tiens, pourtant j'avais réagis à un de tes messages !
Alors explique nous de quoi il en retourne sur cet article si ce nest pas de la biologie moléculaire?

Posté hier à 17:41 (modifié)

  Le 03/04/2020 à 17:15, Akhilleus a dit :

Le fait qu'ils ne sont pas habilités à manipuler des échantillons humains nin a rendre des résultats de biologie médicale à la fois pour des raisons administratives (il faut soit un pharmacien soit un médecin biologiste qui valide), techniques (ils n'ont jamais manipulés d'échantillons humains, ils ne sont pas reliés aux logiciels de rendus de laboratoires privés/hospitaliers) et procéduraux (quid de la validation de leur machine, je sais ca parait incongru en cette période mais je rappelle que pour changer UN réactif dans le test -et même pas le plus "sensible " techniquement parlant, aux USA il a fallut passer par une validation par la FDA)

 

 

C'est au cas par cas, et au moins un labo qui fournit en réactifs l'IHU depuis la 3ème semaine de mars aurait eu les autorisations (non sans mal !).
Depuis peu le labo réalise aussi des tests.
Néanmoins, rien ne "transpire", dans la presse généraliste !

Article le plus récent dans la presse spécialisée :
http://www.agra.fr/tests-covid-19-le-recours-aux-laboratoires-v-t-rinaires-est-l-tude-art461267-2488.html?Itemid=339

Mince, le lien donné est 'limité" en lecture !

Copie du texte :

Vendredi 03 avril 2020

Tests Covid-19 : le recours aux laboratoires vétérinaires est à l’étude

 

Cela fait trois semaines que les laboratoires vétérinaires et fabricants de diagnostics ont proposé leurs services pour réaliser, mais aussi produire des tests Covid-19. Ils ont les équipements et les compétences pour produire des centaines de milliers de tests par semaine. Mais les autorités sanitaires tardent à donner les autorisations. Le ministre de la Santé précise que la proposition est à l’étude « laboratoire par laboratoire ».


 

Certains laboratoires vétérinaires ont proposé leurs services au monde médical pour la réalisation de tests Covid-19 à grande échelle, mais cela leur a été refusé par les autorités sanitaires pour motif juridique. L’Académie vétérinaire de France (AVF) a soutenu leur offre, dans un communiqué du 28 mars. « Les producteurs français de réactifs vétérinaires ont l’expertise du diagnostic des coronaviroses chez les animaux et la capacité de produire plusieurs centaines de milliers de tests virologiques et sérologiques par mois, souligne l’AVF. Par ailleurs, les laboratoires vétérinaires sont capables d’effectuer un très grand nombre d’analyses grâce à leurs automates et outils de diagnostic ». L’Académie nationale de médecine est venue le 30 mars renforcer cette demande dans un communiqué « dans le cadre de l’urgence sanitaire actuelle ».

Des autorisations au cas par cas

Lors de l’audition, le 1er avril, de la mission d’information de l’Assemblée nationale sur l’impact, la gestion, et les conséquences de l’épidémie de Coronavirus-Covid19, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a précisé que le recours aux laboratoires vétérinaires et départementaux « pour augmenter nos capacités PCR » était à l’étude « laboratoire par laboratoire ». « Cela pourrait passer, ou par un transfert d’automates PCR vers des laboratoires de biologie médicale destinés aux humains, ou par l’autorisation de la réalisation de biologie médicale au sein de laboratoires expérimentaux qu’ils soient départementaux ou vétérinaires, ou par l’autorisation des laboratoires qui ne sont pas reconnus comme des laboratoires destinés aux humains à réaliser eux-mêmes ces examens », a-t-il précisé.

Les vétérinaires ont une expérience des pandémies

Le territoire français compte environ 80 laboratoires publics et une dizaine de groupes privés, mais aussi dizaine de sociétés qui fabriquent des diagnostics vétérinaires. Pour Jean-Luc Angot, président de l’Académie vétérinaire de France, « il est très dommage que, dans cette crise, les autorités sanitaires françaises n’utilisent pas les compétences du monde vétérinaire sur les pandémies, sur une approche par population et non par individu, et sur sa connaissance des coronavirus responsables de nombreuses maladies des animaux domestiques ». D’autres pays n’ont pas attendu. C’est le cas des États-Unis, de l’Allemagne, de la Belgique ou encore de l’Italie. « On parle beaucoup de la continuité entre santé humaine et santé animale, avec le concept ‘One health’. C’est le moment de le mettre en œuvre », poursuit Jean-Luc Angot.

Jusqu’à 300 000 tests PCR par semaine

Qu’attend donc la France pour faire sauter son carcan réglementaire ? Pour Jean-Louis Hunault, président du syndicat de l’industrie de la Santé animale (SIMV), il est normal que chaque fabricant de diagnostics disposant d’un test Covid-19 doive déposer un dossier auprès du laboratoire national de référence afin que ce kit soit validé (pour les coronavirus, c’est l’institut Pasteur). « En revanche, c’est incompréhensible que l’État tarde tant à faire appel à nos unités de production de tests PCR qui sont mobilisables immédiatement. Trois groupes ont répondu positivement (Idexx, Biosellal et IDVet) et ils peuvent produire 150 000 à 300 000 tests par semaine ! Nos kits peuvent être produits en 14 jours et ils seront utilisables par tous les laboratoires d’analyses humaines et vétérinaires », explique-t-il. À noter que la capacité actuelle de tests en France est de 20 000 par jour selon Edouard Philippe. « Nous sommes en guerre ou pas ? Nous avons le sentiment d’être sur un porte-avions et de nous occuper à refaire la peinture ! Nous attendons un message clair de l’État sur la mobilisation de nos entreprises. Il nous faut un encadrement juridique. 

Oui ils peuvent produire des tests virologiques (antigénémie) et sérologiques, non ils ne peuvent pas produire de reactifs de biologie moléculaire donc ce qu'il faut pour la RT PCR covid. Ils peuvent rendre des resultats si ils ont les automates, les tampons de reaction, les enzymes, les amorces. Mais une fois a court d'enzyme ils seront comme tout le monde.

Le diable est dans les details lexicaux et techniques

PS je parlais des labo d'analyse vet.

Si les entreprises de production de reactifs vétérinaires sont capables de produire les sous elements pour le diagnostic tant mieux. Il aurait alors fallu commencer par là

Ps2 dans le cas au dessus (kit veterinaire adapté a l'homme) y'a quand meme un process de validation a faire au minimum. Je redonne l'exemple mais pour changer le tampon de lyse Quiagen par un autre (tte premiete etape du test) aux USA il a fallu une validation FDA qui a pris 1 semaine. La on parle de kits avec une base veterinaire. Heureusement que y'a revalidation.....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, 13RDP a dit :

Journée très relax du slibard confinement ici a Nancy (pourtant Grand Est agrougrou).... Une véritable relache!

[...] Les gens complètement en mode assouplissement, "c'est derrière nous"......

-soupir-

ici aussi c'était un peu la même ambiance relachée. Des enfants jouaient ensemble au pied de la résidence en face. Parfois il y avait des attroupements d'adultes (même si à distance de sécurité)...

Le truc cool à la fois en mode confinement et en mode vacances : le voisin a sorti sa grosse sono et on a eu en plein après midi un concert très jazzy, avec le gars qui chantait (une voix très fumeuse, à la Joe Cocker) et trompette (tous les soir il fait le tutututu, auquel la rue répond Olé!)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 40 minutes, gustave a dit :

Pour ma part je pense effectivement que la gestion de telles crises n'est jamais simple et comprend toujours des erreurs car il est impossible par nature d'en maîtriser tous les aspects.  En revanche :

[...]

- Nos gouvernants sont là pour répondre à de telles crises, et ont souhaité être à leur place, ils ne nous font donc pas un cadeau en gérant au mieux, c'est leur devoir. Tout comme ne pas nous mentir sans nécessité absolue,  nous rendre compte (ou à nos représentants)  de la situation... D'autant qu'ils n'ont aucune hésitation à revendiquer l'union sacrée.

Beaucoup veulent du pouvoir. Pas des responsabilités.

  • Haha 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, true_cricket a dit :

Beaucoup veulent du pouvoir. Pas des responsabilités.

C'est bien pourquoi nous n'avons pas à être a priori excessivement "généreux" avec les dirigeants dans leur gestion de crise, tout en étant conscient des difficultés.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Henri K. a dit :

Pour le moment, l'analyse des chiffres chinois ne révèle pas d'anomalie ou d'incohérence majeure.

Ce qui serait intéressant c'est de regarder les chiffres de mortalité toutes causes confondues, et de les comparer avec l'année précédente, de façon à avoir une estimation des morts indirectes et de les comparer avec les autres pays comme l'Espagne ou l'Italie. Voir http://www.air-defense.net/forum/topic/21905-coronavirus-covid-19/?do=findComment&comment=1295144

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Wallaby a dit :

Ce qui serait intéressant c'est de regarder les chiffres de mortalité toutes causes confondues, et de les comparer avec l'année précédente, de façon à avoir une estimation des morts indirectes et de les comparer avec les autres pays comme l'Espagne ou l'Italie. Voir http://www.air-defense.net/forum/topic/21905-coronavirus-covid-19/?do=findComment&comment=1295144

 

Les chiffres de nouveaux cas de décès liés au COVID-19 avaient également été corrigés le 12 Février :

MAIZOXW.jpg

Il y a eu une nette baisse dès le 24 Février, soit un mois après le confinement et après l'injection de plus de 20000 soignants dans la région du Hubei (en date du 24 Février bien entendu, car le renfort total s'élève à 45000 en mi Mars), et après la reprise de production partout en Chine à la même période.

Henri K.

  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quote


Dans les hôpitaux, 6838 personnes sont actuellement en réanimation,

Avec ce chiffres j'espère que certain vont comprendre la problématique, les patients grave du Covid-19 monopolisent la totalité de notre capacité de réanimation de temps de paix et ce n'est pas le cas des grippes saisonières si je ne m'abuse.

Vous comprendrez donc que si ces lits ne sont pas libérés ces cas Covid-2019 sont des morts en puissance.

Sans mesures pour stopper la dissémination du virus ce serait l'hécatombe meme si en % de population ces cas sont peu nombreux sur un gros volume au final ce serait beaucoup de morts.

Sur le tard nos dirigeants ont compris qu'un chiffre trop élevé de morts ne passerait pas dans l'opinion.

Sinon j'aimerais bien savoir pourquoi les laboratoires vétérinaire ont été exclu récement de procéder à des analyses bologique humaine alors que cette question pandémique avait fait l'objet de rapport et d'alerte continue?

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, P4 a dit :

Avec ce chiffres j'espère que certain vont comprendre la problématique, les patients grave du Covid-19 monopolisent la totalité de notre capacité de réanimation de temps de paix et ce n'est pas le cas des grippes saisonières si je ne m'abuse.

Vous comprendrez donc que si ces lits ne sont pas libérés ces cas Covid-2019 sont des morts en puissance.

Sans mesures pour stopper la dissémination du virus ce serait l'hécatombe meme si en % de population ces cas sont peu nombreux sur un gros volume au final ce serait beaucoup de morts.

Sur le tard nos dirigeants ont compris qu'un chiffre trop élevé de morts ne passerait pas dans l'opinion.

Sinon j'aimerais bien savoir pourquoi les laboratoires vétérinaire ont été exclu récement de procéder à des analyses bologique humaine alors que cette question pandémique avait fait l'objet de rapport et d'alerte continue?

 

Tu demanderas aux lobbies des medecins et pharmaciens biologistes pour ta derniere question. Cela dit ce n'est pas recent et c'est pareil dans la majorité des pays. Les labo vet ne travaillent pas d'echantillons humains et inversement 

Comme tu ne vas pas voir un veterinaire si tu es malade.

Apres il y a des pays ou l'integration est techniquement et legalement plus facile ou plus rapide ou plus pragmatique. Mais contrairement a ce que laisse penser la presse ca ne sefait pas en un claquement de doigts (aux USA par exemple ce sont des labos veterinaires centraux d'etat ou federaux qui le font apres validation au cas par cas par la FDA. Et ca prend ou prenait a chaque fois entre 7 et 10j ou plus court mais sur des autorisations exceptionnelles avectoute une serie de gardes fou juridiques genre "ok mais y'a une decharge a signer et si pb dans le diagnostic on n'est pas responsable, vous non plus, le patient se demerde...)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, P4 a dit :

Sinon j'aimerais bien savoir pourquoi les laboratoires vétérinaire ont été exclu récement de procéder à des analyses bologique humaine alors que cette question pandémique avait fait l'objet de rapport et d'alerte continue?

A  mon avis, aucun procédure ou protocole ne le prévoyait. Comme expliqué sur ce forum, changer les règles en cours de partie constitue un excellent moyen de commettre de gosses erreurs. Et si le personnel d'un labo vétérinaire, mal formé pour ce cas précis, se contamine avec les échantillons?
Par contre, j'espère bien que dans le cadre du RETEX, on en tirera la leçon. Il serait intéressant que les ministères concernés coopèrent afin, par exemple, de permettre aux laboratoires vétérinaires le demandant de se voire accordé, sous certaines conditions, un agrément renouvelable, qui leur permettrait en cas de crise de recevoir rapidement l'autorisation de faire des tests.

Je ais que ce n'est pas simple, mais je préfère ça à cet exemple lu dans Spiegel (grâce à ce forum qui est une mine d'informations ^_^)

Citation

(...) The veterinarian Klaus-Peter Behr, 60, has a bucolic view of farmland and a nursery garden from his office in the village of Emstek, located not far from Bremen. Behr's lab employs 180 people. "Without adding any capacity, we can analyze up to 1,000 tests per day for the novel coronavirus," Behr says, "seven days a week." Behr has said the same thing to public health officials, adding that he can deliver results within three to four hours.

But health officials in his state of Lower Saxony declined the offer, writing: "Cooperation requires approval and the involvement of a specialist in laboratory medicine (human medicine)." Behr is now offering the tests to private customers and pharmacies. He is also producing test kits for other laboratories.(...)

https://www.spiegel.de/international/germany/corona-challenge-germany-reaching-the-upper-limit-of-testing-capacity-a-4d75e7bd-dd0e-41e3-9f09-eb4364c43f2e

(...)  Le vétérinaire Klaus-Peter Behr, 60 ans, a une vue bucolique sur les terres agricoles et un jardin de pépinière depuis son bureau du village d'Emstek, situé non loin de Brême. Le laboratoire de Behr emploie 180 personnes. "Sans ajouter de capacité, nous pouvons analyser jusqu'à 1 000 tests par jour pour le nouveau coronavirus", dit Behr, "sept jours par semaine." Behr a dit la même chose aux responsables de la santé publique, ajoutant qu'il peut fournir des résultats en trois à quatre heures.

Mais les autorités sanitaires de son état de Basse-Saxe ont décliné l'offre en écrivant: "La coopération nécessite l'approbation et la participation d'un spécialiste en médecine de laboratoire (médecine humaine)". Behr propose désormais les tests aux clients privés et aux pharmacies. Il produit également des kits de test pour d'autres laboratoires. (...)

Comme dirait l'autre, il y a quelque chose qui m'échappe dans la logique allemande.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,499
    Total Members
    1,550
    Most Online
    szymanski
    Newest Member
    szymanski
    Joined
  • Forum Statistics

    20,872
    Total Topics
    1,310,552
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries