Recommended Posts

Posted (edited)

J'ai été inspiré par la chronologie de @Henri K. sur le coronavirus en CHine et aux US et donc j'ai commencé à faire de même pour la France, avec quelques points de repères extérieurs sur la situation en Chine:

 

18 octobre. jeux militaires mondiaux à Wuhan. De nombreux athlètes déclarent être tombés malades

Novembre. les services de renseignement US alertent l'OTAN à propos d'une épidémie au Wuhan (https://www.timesofisrael.com/us-alerted-israel-nato-to-disease-outbreak-in-china-in-november-report/)

27 décembre. une personne atteinte est hospitalisée pour pneumonie en France mais le virus n'est pas identifié (https://www.franceinter.fr/societe/un-premier-malade-du-coronavirus-des-le-mois-de-decembre-en-france)

31 Décembre. Le centre d'épidémiologie central de Chine envoie des experts au Wuhan et alerte l'OMS

7 janvier. L'OMS annonce la découverte du virus

10 janvier. le ministère de la santé envoie une note à propos du virus aux agences régionales de santé

20 janvier.  le chef de délégation de l'autorité de santé centrale chinoise confirme la transmission entre humains

22 janvier. activation du Centre opérationnel de régulation et de réponse aux urgences sanitaires et sociales. Appel téléphonique entre le président chinois Xi et Macron

23 janvier. confinement au Wuhan

29 janvier. première réunion du SGDSN sur l'aspect interministériel de la crise (http://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/comptes-rendus/cion_def/l15cion_def1920046_compte-rendu)

13 février. pic épidémique au Wuhan

17 février. rassemblement évangélique à Mulhouse

19 février. match Bergame-Valence à Milan

23 février. déclenchement du plan ORSAN

26 février. match OL-Juventus de Turin à Lyon. Diffusion d'un guide du ministère de la santé aux autres ministères.

29 février. interdiction des rassemblements de plus de 5000 personnes. Interdiction des rassemblements tout court en Oise et Haute Savoie. Fermeture d'écoles en Oise. Plus de 1000 cas en Italie.

1er mars. L'église évangélique prévient les autorités de contaminations chez ses fidèles

3 mars. réquisition des stocks et de la production de masques FFP2 et chirurgicaux

7 mars. Macron déclare "il n’y a aucune raison, mis à part pour les populations fragilisées, de modifier nos habitudes de sortie"

9 mars. interdiction des rassemblements de plus de 1000 personnes

11 mars. interdiction des visites aux maisons de retraite

12 mars. fermeture des écoles

13 mars. interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes

14 mars. fermeture des lieux publics non indispensables

15 mars. 1er tour des municipales

17 mars. début du confinement. activation de la cellule interministérielle de crise

18 mars. dépôt du projet de loi organique autorisant un allongement des délais de procédure

21 mars. adoption du projet de loi organique par l'assemblée. L'article 46 de la constitution impose un délai de 15 jours entre le dépôt et l'examen d'une loi organique.

 

 

Mes conclusion perso qui n'engagent que moi:

- On est gouvernés par un irresponsable. Dire le 7 Mars de ne pas modifier les habitudes de sortie prouve que soit Macron n'a rien compris à la propagation épidémique, soit il n'a pas demandé à être briefé. Dans les deux cas c'est d'une incompétence grave. Pareil pour le maintien des municipales.

- Aux niveaux inférieurs de l'état c'est pas beaucoup mieux. Il y a eu un excès de confiance et un grave manque d'anticipation. On a passé notre temps à courir après le virus en prenant des mesures trop tard, probablement parce que le plan de réponse était gradué selon le nombre de cas détectés, alors que le système de détection était mauvais. Typiquement, on aurait du interdire les rassemblements de plus de 1000 personnes au moins un mois avant, histoire d'éviter le rassemblement évangélique. Idem, le préfet qui n'interdit pas le match de foot avec des italiens c'est une énorme boulette

- La boucle OODA de l'état est d'une lenteur catastrophique. Il y a un mois et demi entre les premières réflexions sur l'aspect interministériel de la crise et l'activation de la cellule de crise interministérielle.

Edited by hadriel
  • Like 1
  • Haha 2
  • Confused 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tellement facile de juger après coup et d'expliquer ce qu'il fallait faire, quelle était la bonne décision. À ce tarif, je gagnerais facilement toutes les batailles perdues moi aussi.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Rufus Shinra a dit :

Tellement facile de juger après coup et d'expliquer ce qu'il fallait faire, quelle était la bonne décision. À ce tarif, je gagnerais facilement toutes les batailles perdues moi aussi.

Et donc tout a été parfait et on refait la même chose pour la deuxième vague l'année prochaine?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, hadriel a dit :

Et donc tout a été parfait et on refait la même chose pour la deuxième vague l'année prochaine?

Très beau changement de sujet, je te mets 14/20.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

autant, à vue de nez, je n'ai rien à dire concernant la chronologie,

autant pour la suite ... tu as un master de boule de cristal et une licence de marc de café, toi ?

tu as fait médecine, virologie, option STAPS (pour les choix des équipes nationales..) ?

calmos ! le PR n'a pas fait médecine (on peut peut etre etre d'accord là dessus ?) ; il n'y connait rien ! (on est toujours d'accord, là ???)

donc, à sa place, tu ferais quoi ? plouf plouf ... je vais dire que ... ou consulter des sachants ou allez voir madame Soleil ?

lui, il est le porte voix du conseil des 12 médecins qui lui font le point technique... Il est le porte parole politique des techniciens santé.

Il a, comme tache, de ménager la chèvre et le chou, l'opinion, la politique et la santé.

 

enfin, pour le maintien des municipales, tu oublies ce qui t'arranges ! le numero 2 de l'état, son successeur en cas d'impossibilité, qui lui parle (et à la presse) de coup d'etat institutionnel le jeudi apres midi, suivi par le chef de LR (qui est quand meme encore la seconde formation politique du pays)...

Pour moi, il est pris dans un étau et n'a pas de marge de manoeuvre...

LARCHER y est allé trop fort, pour abandonner les municipales...

faute collective.

 

  • Like 1
  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Rufus Shinra a dit :

Très beau changement de sujet, je te mets 14/20.

 OK, revenons-en au sujet. Comment tu évalues une réponse à une crise et la qualité de la planification et de la décision si ce n'est en regardant à postériori ce qui s'est passé?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, hadriel a dit :

 OK, revenons-en au sujet. Comment tu évalues une réponse à une crise et la qualité de la planification et de la décision si ce n'est en regardant à postériori ce qui s'est passé?

Citation

On est gouvernés par un irresponsable. Dire le 7 Mars de ne pas modifier les habitudes de sortie prouve que soit Macron n'a rien compris à la propagation épidémique, soit il n'a pas demandé à être briefé. Dans les deux cas c'est d'une incompétence grave. Pareil pour le maintien des municipales.

tu n'évalues pas, tu es le procureur, à charge (tu es discredité, puisque tu ne retiens que ce qui t'arrange)..

et, sinon, les autres formations politiques ont proposé quoi ??... bzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz (on entend les mouches voler ???)

 

Citation

Aux niveaux inférieurs de l'état c'est pas beaucoup mieux. Il y a eu un excès de confiance et un grave manque d'anticipation. On a passé notre temps à courir après le virus en prenant des mesures trop tard, probablement parce que le plan de réponse était gradué selon le nombre de cas détectés, alors que le système de détection était mauvais. Typiquement, on aurait du interdire les rassemblements de plus de 1000 personnes au moins un mois avant, histoire d'éviter le rassemblement évangélique. Idem, le préfet qui n'interdit pas le match de foot avec des italiens c'est une énorme boulette

je vais te le tourner autrement : en mars, les usines en Chine etaient à l'arret depuis 2 mois ; donc, pas de masques, pas de produits pour les tests, pour personne dans le monde (provenant de Chine).

Donc, meme si toi, dans ton coin, tu as eu une vision, mi mars de ce qu'allait etre la situation 1 mois, 2 mois plus tard, tu aurais fait quoi ? (quand tu vois que les gaulois, le 13 mars ne voulaient pas entendre le mot confinement, et encore moins avant)...

et, si tu es si performant, sais tu quand un vaccin sera disponible ? qui le découvrira ? combien nous aurons de morts d'ici là ? combien de vagues successives allons nous subir ? (et pour moi, rien que pour moi, les 6 chiffres du loto et l'étoile..).

autrement écrit, avec sa charge, aurais tu fait mieux que le PR ?

  • Like 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, hadriel a dit :

Et donc tout a été parfait et on refait la même chose pour la deuxième vague l'année prochaine?

Ben non justement à la prochaine on saura ce qui a bien marché et ce qu'il ne faut pas faire ... surtout à la prochaine il y aura eu un "avant" si Macron a été "nul" que dire de Johnson Löfven Trump and Co ?

Bref face à l'inconnu on fait comme on peut des fois on peut peu ...

Ne pas oublier que les politiques travaillent aussi avec des spécialistes qui orientent leurs choix ou tentent de le faire au vu de leurs propres expériences

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, hadriel a dit :

J'ai été inspiré par la chronologie de @Henri K. sur le coronavirus en CHine et aux US et donc j'ai commencé à faire de même pour la France, avec quelques points de repères extérieurs sur la situation en Chine:

 

18 octobre. jeux militaires mondiaux à Wuhan. De nombreux athlètes déclarent être tombés malades

Novembre. les services de renseignement US alertent l'OTAN à propos d'une épidémie au Wuhan (https://www.timesofisrael.com/us-alerted-israel-nato-to-disease-outbreak-in-china-in-november-report/)

27 décembre. une personne atteinte est hospitalisée pour pneumonie en France mais le virus n'est pas identifié (https://www.franceinter.fr/societe/un-premier-malade-du-coronavirus-des-le-mois-de-decembre-en-france)

31 Décembre. Le centre d'épidémiologie central de Chine envoie des experts au Wuhan et alerte l'OMS

7 janvier. L'OMS annonce la découverte du virus

10 janvier. le ministère de la santé envoie une note à propos du virus aux agences régionales de santé

20 janvier.  le chef de délégation de l'autorité de santé centrale chinoise confirme la transmission entre humains

22 janvier. activation du Centre opérationnel de régulation et de réponse aux urgences sanitaires et sociales. Appel téléphonique entre le président chinois Xi et Macron

23 janvier. confinement au Wuhan

29 janvier. première réunion du SGDSN sur l'aspect interministériel de la crise (http://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/comptes-rendus/cion_def/l15cion_def1920046_compte-rendu)

13 février. pic épidémique au Wuhan

17 février. rassemblement évangélique à Mulhouse

19 février. match Bergame-Valence à Milan

23 février. déclenchement du plan ORSAN

26 février. match OL-Juventus de Turin à Lyon. Diffusion d'un guide du ministère de la santé aux autres ministères.

29 février. interdiction des rassemblements de plus de 5000 personnes. Interdiction des rassemblements tout court en Oise et Haute Savoie. Fermeture d'écoles en Oise. Plus de 1000 cas en Italie.

1er mars. L'église évangélique prévient les autorités de contaminations chez ses fidèles

3 mars. réquisition des stocks et de la production de masques FFP2 et chirurgicaux

7 mars. Macron déclare "il n’y a aucune raison, mis à part pour les populations fragilisées, de modifier nos habitudes de sortie"

9 mars. interdiction des rassemblements de plus de 1000 personnes

11 mars. interdiction des visites aux maisons de retraite

12 mars. fermeture des écoles

13 mars. interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes

14 mars. fermeture des lieux publics non indispensables

15 mars. 1er tour des municipales

17 mars. début du confinement. activation de la cellule interministérielle de crise

18 mars. dépôt du projet de loi organique autorisant un allongement des délais de procédure

21 mars. adoption du projet de loi organique par l'assemblée. L'article 46 de la constitution impose un délai de 15 jours entre le dépôt et l'examen d'une loi organique.

À compléter dans la prochaine édition :

18 février : bain de foule d'Emmanuel Macron dans le quartier de Bourztwiller à Mulhouse : https://www.francebleu.fr/infos/politique/le-bain-de-foule-d-emmanuel-macron-a-mulhouse-1582038013

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, hadriel a dit :

J'ai été inspiré par la chronologie de @Henri K. sur le coronavirus en CHine et aux US et donc j'ai commencé à faire de même pour la France, avec quelques points de repères extérieurs sur la situation en Chine:

 

18 octobre. jeux militaires mondiaux à Wuhan. De nombreux athlètes déclarent être tombés malades

Novembre. les services de renseignement US alertent l'OTAN à propos d'une épidémie au Wuhan (https://www.timesofisrael.com/us-alerted-israel-nato-to-disease-outbreak-in-china-in-november-report/)

27 décembre. une personne atteinte est hospitalisée pour pneumonie en France mais le virus n'est pas identifié (https://www.franceinter.fr/societe/un-premier-malade-du-coronavirus-des-le-mois-de-decembre-en-france)

31 Décembre. Le centre d'épidémiologie central de Chine envoie des experts au Wuhan et alerte l'OMS

7 janvier. L'OMS annonce la découverte du virus

10 janvier. le ministère de la santé envoie une note à propos du virus aux agences régionales de santé

20 janvier.  le chef de délégation de l'autorité de santé centrale chinoise confirme la transmission entre humains

22 janvier. activation du Centre opérationnel de régulation et de réponse aux urgences sanitaires et sociales. Appel téléphonique entre le président chinois Xi et Macron

23 janvier. confinement au Wuhan

29 janvier. première réunion du SGDSN sur l'aspect interministériel de la crise (http://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/comptes-rendus/cion_def/l15cion_def1920046_compte-rendu)

13 février. pic épidémique au Wuhan

17 février. rassemblement évangélique à Mulhouse

19 février. match Bergame-Valence à Milan

23 février. déclenchement du plan ORSAN

26 février. match OL-Juventus de Turin à Lyon. Diffusion d'un guide du ministère de la santé aux autres ministères.

29 février. interdiction des rassemblements de plus de 5000 personnes. Interdiction des rassemblements tout court en Oise et Haute Savoie. Fermeture d'écoles en Oise. Plus de 1000 cas en Italie.

1er mars. L'église évangélique prévient les autorités de contaminations chez ses fidèles

3 mars. réquisition des stocks et de la production de masques FFP2 et chirurgicaux

7 mars. Macron déclare "il n’y a aucune raison, mis à part pour les populations fragilisées, de modifier nos habitudes de sortie"

9 mars. interdiction des rassemblements de plus de 1000 personnes

11 mars. interdiction des visites aux maisons de retraite

12 mars. fermeture des écoles

13 mars. interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes

14 mars. fermeture des lieux publics non indispensables

15 mars. 1er tour des municipales

17 mars. début du confinement. activation de la cellule interministérielle de crise

18 mars. dépôt du projet de loi organique autorisant un allongement des délais de procédure

21 mars. adoption du projet de loi organique par l'assemblée. L'article 46 de la constitution impose un délai de 15 jours entre le dépôt et l'examen d'une loi organique.

 

 

Mes conclusion perso qui n'engagent que moi:

- On est gouvernés par un irresponsable. Dire le 7 Mars de ne pas modifier les habitudes de sortie prouve que soit Macron n'a rien compris à la propagation épidémique, soit il n'a pas demandé à être briefé. Dans les deux cas c'est d'une incompétence grave. Pareil pour le maintien des municipales.

- Aux niveaux inférieurs de l'état c'est pas beaucoup mieux. Il y a eu un excès de confiance et un grave manque d'anticipation. On a passé notre temps à courir après le virus en prenant des mesures trop tard, probablement parce que le plan de réponse était gradué selon le nombre de cas détectés, alors que le système de détection était mauvais. Typiquement, on aurait du interdire les rassemblements de plus de 1000 personnes au moins un mois avant, histoire d'éviter le rassemblement évangélique. Idem, le préfet qui n'interdit pas le match de foot avec des italiens c'est une énorme boulette

- La boucle OODA de l'état est d'une lenteur catastrophique. Il y a un mois et demi entre les premières réflexions sur l'aspect interministériel de la crise et l'activation de la cellule de crise interministérielle.

Merci, très intéressant, je vais rajouter cela dans ma base sous une nouvelle rubrique.

Un exercice que tu peux aussi faire, c'est de mettre les chiffres (nouveaux cas, accumulé, ICU, morts...etc pour commencer) en face de chaque date, et tu regardes s'il y a un facteur d'influence dessus.

Tu peux utiliser les chiffres du lien que @g4lly m'avait donné une fois : https://www.ecdc.europa.eu/en/publications-data/download-todays-data-geographic-distribution-covid-19-cases-worldwide

Le temps, le temps est une chose infernale.

Henri K.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 50 minutes, christophe 38 a dit :

le PR n'a pas fait médecine (on peut peut etre etre d'accord là dessus ?) ; il n'y connait rien ! (on est toujours d'accord, là ???)

Non mais il a à ses côtés à l'Élysée une conseillère santé qui est payée pour cela :

https://www.mediapart.fr/journal/france/050420/l-etonnant-depart-de-la-conseillere-sante-d-emmanuel-macron (5 avril 2020)

Conseillère santé du président de la République depuis le début du quinquennat, Marie Fontanel a quitté l’Élysée le 31 janvier, alors que l’OMS venait de déclarer « l’urgence de santé publique de portée internationale ». Elle n’a été remplacée qu’un mois plus tard.

 

  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Ben a dit :

Etant donné le contexte, je pense que l'entorse au secret est acceptable...mais je compte bien appeler le conseil de l'ordre et garder trace de leur consigne.

Et dans l'attente d'une position claire, que penses-tu de l'idée, sur un plan déontologique et légal, d'obtenir le consentement écrit du patient. Cela permettrait aux médecins se couvrir en l'absence de position claire du CNOM, tout en participant à ce qui est un programme clé du déconfinement et de la lutte contre l'épidémie. 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Wallaby a dit :

Non mais il a à ses côtés à l'Élysée une conseillère santé qui est payée pour cela :

https://www.mediapart.fr/journal/france/050420/l-etonnant-depart-de-la-conseillere-sante-d-emmanuel-macron (5 avril 2020)

Conseillère santé du président de la République depuis le début du quinquennat, Marie Fontanel a quitté l’Élysée le 31 janvier, alors que l’OMS venait de déclarer « l’urgence de santé publique de portée internationale ». Elle n’a été remplacée qu’un mois plus tard.

 

Citation

Marie Fontanel,
la « Madame Vieux » de Macron, quitte l’Elysée

Elle fut durant toute la première moitié du quinquennat la Madame « personnes âgées » d’Emmanuel Macron à l’Elysée.

Enarque, membre de l’IGAS, spécialiste des questions sociales, ancienne n°2 de l’ARS Grand Est, elle a quitté la Présidence de la République le 22 janvier dernier. Notamment pour aller faire la campagne de son strasbourgeois de mari qui a une chance sérieuse de devenir le futur maire de la capitale alsacienne. Elle laissera le souvenir d’une interlocutrice à l’écoute. Une autre de ses qualités : elle était une lectrice aussi fidèle qu’attentive – au point de transmettre régulièrement ses avis sur nos avis… – du Mensuel des Maisons de Retraite. On attend maintenant avec impatience le nom de son remplaçant : celui ou celle qui, dans les mois qui viennent, devrait être au cœur des arbitrages d’une loi Grand Âge qui devra de toute façon beaucoup à Marie Fontanel.

https://www.ehpa.fr/actualite/marie-fontanel-la-madame-vieux-de-macron-quitte-lelysee/

https://www.hospimedia.fr/actualite/nominations/20200115-politique-de-sante-marie-fontanel-conseillere-solidarites-et

 

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Hypsen a dit :

A moyen et long terme, les conséquences économiques seront peut-être bien pires que celles de l’épidémie à strictement parler. Un effondrement économique peut fait bien plus de morts indirectement (suicides, hausses des violences, voir même guerres dans les scénarios les plus pessimistes).

Je vais préparer un tuto "comment chercher sainement à manger dans les poubelles". :-)

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, christophe 38 a dit :

une question "con" : avec des états d’âme comme ça, comment peut on connaitre le vrai chiffre des malades ?? si, à la source, il a un silence volontaire...

On peut pas. On peut juste avoir une variation et éventuellement extrapoler si on connait la répartition des non déclarant.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 31 minutes, Cool Hand a dit :

Et dans l'attente d'une position claire, que penses-tu de l'idée, sur un plan déontologique et légal, d'obtenir le consentement écrit du patient. Cela permettrait aux médecins se couvrir en l'absence de position claire du CNOM, tout en participant à ce qui est un programme clé du déconfinement et de la lutte contre l'épidémie. 

Eh bien, le probleme est que meme le patient ne peux pas nous delivrer de notre obligation de secret medical. Obtenir leur autorisation ne nous arrangera donc pas sur ce point.

Ce qu'on pourrai faire, en revanche, c'est charger les patients de se signaler eux meme. Mais est ce qu'on aurai un taux de declaration meilleur?

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 53 minutes, herciv a dit :

On peut pas. On peut juste avoir une variation et éventuellement extrapoler si on connait la répartition des non déclarant.

re

 

dans mon administration, chez les bleus, nous avons été servis...

plus d'une trentaine de covid..

une partie chopés sur des controles avec des personnes qui l'étaient et qui nous l'ont donné..

et une partie, avec des locaux-copains-expats qui étaient rentrés de métropole...

Il a bien fallu isoler les collegues de travail, vu les délais d'incubation, avant que le porteur ne se signale.

Il a donc fallu faire le tour des contacts ; c'est l'ARS, qui demande/demandait aux malades quels étaient les personnes qui avaient été proches et leurs coordonnées...

Imaginons que ce ne soit pas demandé, pas noté, et qu'il n'y ait aucun appel de l'ARS (qui propose les tests)... je pense qu'il y aurait explosion du nombre de cas...

au bas mot, chacun d'entre nous voit/croise/ partage avec 50 personnes par jour...

 

ça pique !

 

edit :

normalement, on va peter le premier millier de cas demain ! https://www.hospimedia.fr/actualite/nominations/20200115-politique-de-sante-marie-fontanel-conseillere-solidarites-et

 

vous noterez qu'il y a un bébé en urgences neonatales

 

je propose un ptit coup de tisane malgache..https://www.20minutes.fr/societe/2775095-20200507-coronavirus-attention-tisane-malgache-pretend-soigner-covid-19 et un peu de Foi, comme le préconise leur président...

Edited by christophe 38
chiffres du jour

Share this post


Link to post
Share on other sites

Putain de merde, mon écran... Pourquoi j'ai pris la mauvaise habitude de boire quand je regarde ce genre de truc ??? :angry:

Henri K.

  • Haha 1
  • Confused 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 4 heures, hadriel a dit :

Mes conclusion perso qui n'engagent que moi:

- On est gouvernés par un irresponsable. Dire le 7 Mars de ne pas modifier les habitudes de sortie prouve que soit Macron n'a rien compris à la propagation épidémique, soit il n'a pas demandé à être briefé. Dans les deux cas c'est d'une incompétence grave. Pareil pour le maintien des municipales.

- Aux niveaux inférieurs de l'état c'est pas beaucoup mieux. Il y a eu un excès de confiance et un grave manque d'anticipation. On a passé notre temps à courir après le virus en prenant des mesures trop tard, probablement parce que le plan de réponse était gradué selon le nombre de cas détectés, alors que le système de détection était mauvais. Typiquement, on aurait du interdire les rassemblements de plus de 1000 personnes au moins un mois avant, histoire d'éviter le rassemblement évangélique. Idem, le préfet qui n'interdit pas le match de foot avec des italiens c'est une énorme boulette

- La boucle OODA de l'état est d'une lenteur catastrophique. Il y a un mois et demi entre les premières réflexions sur l'aspect interministériel de la crise et l'activation de la cellule de crise interministérielle.

pour en revenir à ce que j'ai augmenté en gras, vu dans le parisien de ce jour : http://www.leparisien.fr/societe/coronavirus-entre-macron-et-le-conseil-scientifique-des-divergences-de-fond-08-05-2020-8313033.php

Citation

ILS ONT L’OREILLE du président. Comme depuis le début de cette crise sanitaire, l’exécutif s’est appuyé sur le conseil scientifique Covid-19 pour rendre ses derniers arbitrages, dévoilés jeudi, sur la stratégie du déconfinement. « Nous avons produit des notes ces derniers jours pour alimenter les autorités mais elles n’ont pas été rendues publiques », raconte l’un des membres de ce conseil présidé par le professeur Jean-François Delfraissy.
A raison d’une ou deux réunions quotidiennes à distance, les 14 membres (épidémiologiste, virologue, anthropologue, sociologue, représentant associatif…) de cette instance scientifique pluridisciplinaire n’ont pas chômé depuis leur installation, le 10 mars, à la demande du président de la République. Ces experts — parmi lesquels l’infectiologue Yazdan Yazdanpanah, lui-même infecté par le SARS-CoV-2 en avril — ont produit à ce jour dix avis ou notes rendus publics. Soit autant de recommandations permettant d’éclairer la décision publique.
Si Emmanuel Macron n’a pas hésité à s’entourer de sommités du corps médical, c’est notamment dû à son histoire personnelle, lui dont les parents et le frère sont médecins. Textos, coups de fil même tardifs, le président a d’emblée établi une relation directe avec le professeur Delfraissy. On a vu les deux hommes visiter ensemble l’hôpital du Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne) le 9 avril
 

des divergences sont apparues : les médecins trouvant trop précoce la date de réouverture des écoles.

 

Chacun est dans son rôle : les médecins, dans leur domaine, l'homme politique, l'élu en charge du pays doit faire repartir l'économie et ne pas rater ce départ...

 

 

pour moi, le comportement premier, c'est la résilience : il faut résister (puisque nous sommes en guerre contre ce connardevirus), faire face. Et nous serons toujours plus forts unis que désunis ou séparés.

 

Plus tard, il sera toujours temps de faire des enquêtes, de rechercher où ça a pêché, de faire un retex et de trouver des solutions pour améliorer, si récidive.

Plus tard !

Edited by christophe 38
lien du parisien
  • Upvote 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 3 heures, Hypsen a dit :

Ce sujet tourne un peu en rond car j'ai l'impression d'avoir écrit un peu le même message il y  a quelques jours, mais est-ce que tu as bien pris en compte l'aspect économique du problème ?

A moyen et long terme, les conséquences économiques seront peut-être bien pires que celles de l’épidémie à strictement parler. Un effondrement économique peut faire bien plus de morts indirectement (suicides, hausses des violences, voir même guerres dans les scénarios les plus pessimistes).

Macron aurait pu fermer les frontières et confiner tout le monde dès janvier, mais le devait-il ?

Pour rappel, certaines épidémies sont restées régionales (H1N1, MERS etc), est-ce qu'on aurait dû démolir l'économie pour elles dans l'hypothèse qu'elles deviennent des pandémies?

C'est ça tout simplement : la peur des conséquences économiques et l'espoir que l'épidémie reste sous contrôle en Asie de l'Est explique la mauvaise évaluation de la situation et la pusillanimité des autorités en France et ailleurs.

C'est du biais cognitif tous ce qu'il y a de plus courant.

 

Edited by Shorr kan
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,511
    Total Members
    1,550
    Most Online
    nikesfeld13
    Newest Member
    nikesfeld13
    Joined
  • Forum Statistics

    20,897
    Total Topics
    1,318,712
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries