Recommended Posts

Posted (edited)
il y a 46 minutes, NUBEALTIUS a dit :

Mince ????

"Coronavirus : la Chine admet des «lacunes» dans son système de santé" : http://www.lefigaro.fr/international/coronavirus-la-chine-admet-des-lacunes-dans-son-systeme-de-sante-20200509

 

Oui, mince... L'incompétence des "médias" de mes deux a encore frappé. Bravo AFP et Le Figaro.

Primo, quel "le vice-ministre chinois de la Santé" ???

La Chine n'a plus de ministère de la Santé depuis... 2013. Il a été remplacé par la Commission nationale de la santé (la NHC), qui a un directeur (pas ministre) et 4 directeurs adjoints. C'est l'un des directeurs adjoints, LI Bin (李斌), qui fait l'objet de cet article du Figaro.

Secondo, quand une phrase est sortie de son contexte ça fait des trucs assez... drôle.

Il s'agit en réalité de la réponse de LI à une question posée par un journaliste de la China National Radio (CNR), qui lui demandait "quelles seront les mesures à venir pour renforcer le "Système d'intervention d'urgence de santé publique" (公共卫生应急体系), dans une conférence de presse sur l'avancée des propositions des députés de l'APN 2019.

Et c'est dans ce contexte et pour cette question que LI a commencé par un début de réponse comme suite : "La construction du Système d'intervention d'urgence de santé publique est un sujet très important, nous sommes en train de réfléchir et étudier comment résoudre ce problème. Cette épidémie du COVID-19 est l'incident majeur de santé publique qui s'est propagé le plus vite, le plus vaste, et aussi le plus difficile en terme de contrôle et de prévention depuis la création de la nouvelle Chine (1949). Elle est un test majeur au système de gestion et à la capacité de gestion du pays. Nos réponses à cette épidémie ont révélé des lacunes dans les systèmes de prévention et de contrôle des épidémies, le système de santé publique et aussi d'autres aspects".

(公共卫生应急体系建设十分重要,我们现在也在积极思考和研究如何解决这个问题。这次新冠肺炎疫情是新中国成立以来我国发生的传播速度最快、感染范围最广、防控难度最大的一次重大突发公共卫生事件,这次抗击新冠肺炎是对我国治理体系、治理能力的一次“大考”,在应对过程中,也暴露出我国在重大疫情防控体制机制、公共卫生体系等方面仍然存在着短板。)

Voici le lien vers le transcript de la conférence du Conseil des affaires d'Etat en question :

http://www.scio.gov.cn/32344/32345/42294/42995/index.htm

Toujours toujours toujours à la source, sinon on se fait berner aisément, si ce n'est pas en fait le but...

Henri K.

 

Edited by Henri K.
  • Like 2
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

France

  • +642 cas ... rentre dans un plateau depuis 8 ou neuf jours. Plateau qui n'est pas si bas que ca.
  • +243 deces ... meme chose ...

Allemagne

  • +1251 cas ... un plateau aussi depuis 13 jours ...
  • +103 deces  ... reprise de la baisse ... mais toujours tres douce.

Italie

  • +1327 cas ... la tendance baissiere ralentit.
  • +243 deces ... difficile de dire s'il y a ralentissement de la baisse ou pas.

Espagne

  • +1410 le plateau rebond se consolide ...
  • +181 deces meme chose.

Suede

  • +642 cas ... on est toujours sur les maxima
  • +135 deces ... meme chose.

UK

  • +4649 cas ... toujours le haut plateau ... pas de signe de ralentissement
  • +626 deces ... la tres légere tendance baissiere se poursuit.

USA

  • +26957 cas ... toujours l'intervalle haut perché 25000-35000 ... avec une tres tres douce baisse sur longue période.
  • +1510 deces ... ultra volatile ... meme chose qu'au dessus haut perché mais un tres legre tendance baissiere sur longue période.

Brésil

  • +10222 cas la hausse de ralentit pas ... tendance clairement exponentielle
  • +751 deces meme chose ...

Russie

  • +10699 cas ... septieme jour a +10000 ...
  • +98 deces ... onzieme jour ~100.
  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 24 minutes, Henri K. a dit :

Oui, mince... L'incompétence des "médias" de mes deux a encore frappé. Bravo AFP et Le Figaro.

Primo, quel "le vice-ministre chinois de la Santé" ???

La Chine n'a plus de ministère de la Santé depuis... 2013. Il a été remplacé par la Commission nationale de la santé (la NHC), qui a un directeur (pas ministre) et 4 directeurs adjoints. C'est l'un des directeurs adjoints, LI Bin (李斌), qui fait l'objet de cet article du Figaro.

Secondo, quand une phrase est sortie de son contexte ça fait des trucs assez... drôle.

Il s'agit en réalité de la réponse de LI à une question posée par un journaliste de la China National Radio (CNR), qui lui demandait "quelles seront les mesures à venir pour renforcer le "Système d'intervention d'urgence de santé publique" (公共卫生应急体系), dans une conférence de presse sur l'avancée des propositions des députés de l'APN 2019.

Et c'est dans ce contexte et pour cette question que LI a répondu : "La construction du Système d'intervention d'urgence de santé publique est un sujet très important, nous sommes en train de réfléchir et étudier comment résoudre ce problème. Cette épidémie du COVID-19 est l'incident majeur de santé publique qui s'est propagé le plus vite, le plus vaste, et aussi le plus difficile en terme de contrôle et de prévention. Elle est un test majeur au système de gestion et à la capacité de gestion du pays. Nos réponses à cette épidémie ont révélé des lacunes dans les systèmes de prévention et de contrôle des épidémies, le système de santé publique et aussi d'autres aspects".

(公共卫生应急体系建设十分重要,我们现在也在积极思考和研究如何解决这个问题。这次新冠肺炎疫情是新中国成立以来我国发生的传播速度最快、感染范围最广、防控难度最大的一次重大突发公共卫生事件,这次抗击新冠肺炎是对我国治理体系、治理能力的一次“大考”,在应对过程中,也暴露出我国在重大疫情防控体制机制、公共卫生体系等方面仍然存在着短板。)

Voici le lien vers le transcript de la conférence du Conseil des affaires d'Etat en question :

http://www.scio.gov.cn/32344/32345/42294/42995/index.htm

Toujours toujours toujours à la source, sinon on se fait berner aisément, si ce n'est pas en fait le but...

Henri K.

 

Surtout quand la source est le gouvernement chinois qui doit avoir une signature AAA+ en terme de véracité de l'informatiion et surtout des liens intégralement en chinois. Même si tu en fait la traduction.

Donc j'ai bien plus confiance en l'AFP que dans le gouvernement chinois et donc de tes sources .

La pensée unique d'un état  c'est pas trop dans mon tempérament 

Et au final ta source va exactement dans le sens de l'article 

Edited by NUBEALTIUS
  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiré par "nouveau cas par million" ...

2UUBj2h.png

Trié par "nouveaux deces par million"

Ui7IMOR.png

  • Like 1
  • Thanks 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Wallaby a dit :

Non mais il a à ses côtés à l'Élysée une conseillère santé qui est payée pour cela :

https://www.mediapart.fr/journal/france/050420/l-etonnant-depart-de-la-conseillere-sante-d-emmanuel-macron (5 avril 2020)

Conseillère santé du président de la République depuis le début du quinquennat, Marie Fontanel a quitté l’Élysée le 31 janvier, alors que l’OMS venait de déclarer « l’urgence de santé publique de portée internationale ». Elle n’a été remplacée qu’un mois plus tard.

 

j'ai pris ton info et j'ai cherché sur le web ; à part médiapart et 1 ou 2 sites de la meme obédience, rien de particulier.

 

Sur des sites de santé, il est mis en valeur que son poste professionnel concernait les séniors (et pas conseiller le PR sur les sujets de santé) et qu'elle a démissionné pour être libre et assister son mari aux municipales d'une grande ville dans l'Est (donc, pas de complot, pas d'anti Macron). Elle était là depuis le début, elle a fait son temps et repris sa liberté.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 8 minutes, g4lly a dit :

Tiré par "nouveau cas par million" ...

2UUBj2h.png

Trié par "nouveaux deces par million"

Ui7IMOR.png

Un statisticien pourrait me corriger mais ces KPI n'ont pas beaucoup de sens pour moi.

Quand on devise le nombre de malade / (Non malade + Malade), plus la base de population (Non malade + Malade) est grande moins le chiffre est important, alors qu'on sait très bien qu'aucun pays n'a testé 100% de sa population, donc je ne comprend pas le bien fondé de cet indicateur.

Et le fait de découper par tranche de 1 million suppose que la maladie est distribuée de manière homogène sur toute la population, ce qui n'est pas le cas non plus.

Idem pour la mort.

Henri K.

il y a 18 minutes, NUBEALTIUS a dit :

Surtout quand la source est le gouvernement chinois qui doit avoir une signature AAA+ en terme de véracité de l'informatiion et surtout des liens intégralement en chinois. Même si tu en fait la traduction.

Donc j'ai bien plus confiance en l'AFP que dans le gouvernement chinois et donc de tes sources .

La pensée unique d'un état  c'est pas trop dans mon tempérament 

Tu crois que l'AFP prend ses sources où champion ?

Bah la même que moi, c'est à dire... le gouvernement chinois.

Ce n'est pas beau ça ? :biggrin:

Henri K.

Edited by Henri K.
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 11 minutes, Henri K. a dit :

Un statisticien pourrait me corriger mais ces KPI n'ont pas beaucoup de sens pour moi.

Quand on devise le nombre de malade / (Non malade + Malade), plus la base de population (Non malade + Malade) est grande moins le chiffre est important, alors qu'on sait très bien qu'aucun pays n'a testé 100% de sa population, donc je ne comprend pas le bien fondé de cet indicateur.

Et le fait de découper par tranche de 1 million suppose que la maladie est distribuée de manière homogène sur toute la population, ce qui n'est pas le cas non plus.

Idem pour la mort.

Henri K.

Tu crois que l'AFP prend ses sources où champion ?

Bah la même que moi, c'est à dire... le gouvernement chinois.

Ce n'est pas beau ça ? :biggrin:

Henri K.

http://en.nhc.gov.cn/2019-01/08/c_74144.htm

Tien ??? Li Bin est bien indiqué comme étant vice ministre ???? Alors champion ????

Tu avais raison à la source !!! comme l'AFP visiblement 

Edited by NUBEALTIUS

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Henri K. a dit :

Un statisticien pourrait me corriger mais ces KPI n'ont pas beaucoup de sens pour moi.

Quand on devise le nombre de malade / (Non malade + Malade), plus la base de population (Non malade + Malade) est grande moins le chiffre est important, alors qu'on sait très bien qu'aucun pays n'a testé 100% de sa population, donc je ne comprend pas le bien fondé de cet indicateur.

Et le fait de découper par tranche de 1 million suppose que la maladie est distribuée de manière homogène sur toute la population, ce qui n'est pas le cas non plus.

Idem pour la mort.

Henri K.

Oui il faudrait une certaine homogénéité régionale pour que ça ait du sens et encore suivant qu'on est au début de l'épidémie ou après le pic les chiffres ne sont pas les mêmes si on fait un ratio entre le nombre de cas et le nombre de morts. En plus je ne vois pas pourquoi l'Espagne n'y est pas :laugh:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 13 minutes, NUBEALTIUS a dit :

http://en.nhc.gov.cn/2019-01/08/c_74144.htm

Tien ??? Li Bin est bien indiqué comme étant vice ministre ???? Alors champion ????

Tu avais raison à la source !!! comme l'AFP visiblement 

Dans l'organisation de la NHC, le rôle "Ministre" n'existe pas. Le nom en chinois prévaut sur sa traduction en anglais.

Il y a une différence claire entre 主任 (Directeur ou Responsable) et 部长 (Ministre) en chinois.

Quand on est "journaliste" en Chine, on ne devrait pas apprendre le chinois ? Ou on se contente le cul derrière la chaise à 9000 bornes de là où les choses se passent ?

eVYCPBY.jpg

Un champion reste un champion... :biggrin:

Henri K.

Edited by Henri K.
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 7 minutes, Henri K. a dit :

Dans l'organisation de la NHC, le rôle "Ministre" n'existe pas. Le nom en chinois prévaut sur sa traduction en anglais.

Il y a une différence claire entre 主任 (Directeur ou Responsable) et 部长 (Ministre) en chinois.

Quand on est "journaliste" en Chine, on ne devrait pas apprendre le chinois ? Ou on se contente le cul derrière la chaise à 9000 bornes de là où les choses se passent ?

eVYCPBY.jpg

Un champion reste un champion... :biggrin:

Henri K.

Donc l'état chinois mentirais sur ce site ??? Ou alors il n'on pas réussi à faire la traduction en anglais Directeur ou responsable ??? Ça m'étonne quand même  ...

Mais au final c'est bien un membre du parti au moins ????

Et des nouvelles du remède miracle qui ne semble pas si miraculeux :

"Pas d’effet préventif démontré pour l’hydroxychloroquine" : http://www.lefigaro.fr/sciences/l-hydroxychloroquine-ne-protege-pas-plus-miraculeusement-qu-elle-ne-soigne-20200508

Et pour revenir sur Li Bin avant d'arrêter ce HS , même sur le site du NHC il est indiqué comme étant vice ministre

http://en.nhc.gov.cn/about.html

Edited by NUBEALTIUS
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 22 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Oui il faudrait une certaine homogénéité régionale pour que ça ait du sens et encore suivant qu'on est au début de l'épidémie ou après le pic les chiffres ne sont pas les mêmes si on fait un ratio entre le nombre de cas et le nombre de morts. En plus je ne vois pas pourquoi l'Espagne n'y est pas :laugh:

Tout à fait.

Un autre aspect aussi (et encore), la temporalité. Une personne testé négatif le 1er Janvier à 10h00 ne veut pas dire qu'elle ne peut pas avoir contracté le virus à 12h00, sans parler du faux négatif..etc...etc.

Mais là je vais un peu loin... :tongue:

il y a 11 minutes, NUBEALTIUS a dit :

Donc l'état chinois mentirais sur ce site ??? Ou alors il n'on pas réussi à faire la traduction en anglais Directeur ou responsable ??? Ça m'étonne quand même  ...

Mais au final c'est bien un membre du parti au moins ????

Je m'en fiche un peu si la traduction est foireuse ou pas. Une news en Chine c'est sa version en chinois qui prévaut sur le reste. Même dans un contrat en 2 langues il y a toujours une clause qui dit qu'en cas de confusion et d'interprétation, c'est toujours l'une des versions / traductions qui fait foi.

LI Bin est adhérent au parti communiste chinois depuis Mai 1984, il est professeur en médecine. Il est nommé directeur adjoint de la NHC depuis Décembre 2018 (2018年12月任国家卫生健康委员会副主任、党组成员。)

http://www.nhc.gov.cn/wjw/wld/201812/0976ecc1f20b487e8fda9326a5908895.shtml

AFP a accès au transcript de la conférence, ou ils ont assisté en réel je n'en sais rien, toujours est-il que leur article repris par le Figaro est basé sur la même source, une source gouvernementale. Ca doit répondre à ta première question.

Ne nous dérivons pas du sujet de départ. :dry:

il y a 50 minutes, NUBEALTIUS a dit :

Donc j'ai bien plus confiance en l'AFP que dans le gouvernement chinois et donc de tes sources .

La pensée unique d'un état  c'est pas trop dans mon tempérament 

Et au final ta source va exactement dans le sens de l'article 

Henri K.

Edited by Henri K.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Henri K. a dit :

LI Bin est adhérent au parti communiste chinois depuis Mai 1984, il est professeur en médecine. Il est nommé directeur adjoint de la NHC depuis Décembre 2018 (2018年12月任国家卫生健康委员会副主任、党组成员。)

C'est le moment de leur signaler leur erreur de traduction sur la page en anglais.

Mais au final Vice ministre ou directeur/responsable il reconnait bien qu'il y a des efforts à faire et que tout n'a pas été parfait en terme de prévention ou détection 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 4 heures, Hypsen a dit :

Pour rappel, certaines épidémies sont restées régionales (H1N1, MERS etc), est-ce qu'on aurait dû démolir l'économie pour elles dans l'hypothèse qu'elles deviennent des pandémies?

Le ministre de la santé Olivier Véran dit sur RTL le 25 février que le coronavirus est "plus contagieux" que les précédents virus :

09: 02 C'est plus sévère que la grippe saisonnière, notamment la mortalité et le risque de complications graves est multiplié selon les études que nous avons d'un facteur 4 à 10 à peu près par rapport à la grippe. C'est moins sévère que le SRAS en termes de mortalité, moins sévère que le MERS, si vous savez : c'était cet autre virus chinois qui avait circulé il y a quelques années où la mortalité était très nettement supérieure. Par contre le virus du coronavirus est plus contagieux que les autres virus.

Edited by Wallaby
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
4 hours ago, Hypsen said:

Pour rappel, certaines épidémies sont restées régionales (H1N1, MERS etc), est-ce qu'on aurait dû démolir l'économie pour elles dans l'hypothèse qu'elles deviennent des pandémies?

Sans démolir ... s'y préparer.

Exemple quantité d'entreprise n'avaient rien prévu pour le confinement quand il a commencé ... tout un tas n'avait ne s'était meme pas entrainée au télétravail et on du mettre en place les outils et procédure à la sauvette. Meme chose pour les écoles etc.

J'ai vu tout un tas d'entreprise refusant obstinément le télétravail pour de sombre histoire de "management" de "controle" ... de "sécurité".

Cette prévention ... on a pas voulu la mettre en place. C'est un choix ... pour une partie inconsciente ...

En gros depuis décembre la France entiere était dans le dénie ... et pour certain je les comprends vu les conséquence que va avoir le confinement sur leur avenir.

Maintenant que tout un tas de boite ont compris qu'elles pouvaient travailler en total remote ... elles risques de ne plus s'en priver et de délocaliser tout un tas de poste "col blanc" qui se croyaient non délocalisables.

  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, g4lly a dit :

J'ai vu tout un tas d'entreprise refusant obstinément le télétravail pour de sombre histoire de "management" de "controle" ... de "sécurité".

 

Je confirme, tout en ayant pourtant tout le processus de télétravail existant et permettant le contrôle .....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Ben a dit :

On nous a demandé de remplir un formulaire sur le site de la secu pour chaque depistage positif avec nom du patient positif, numero de telephone, et nom des personnes qui vivent à son domicile...a partir de la il y a une "brigade" a la secu qui va passer des coups de fil, et donner les consignes d'isolement / de depistage aux sujets contact

Pas d'opposition formelle SI les garanties sont fournies.

On est pas a l'abris d'un coup de baton retroactif, c'est a dire que l'administration nous encourage a donner des infos qui contreviennent au secret medical, le conseil de l'ordre ne dis ni oui ni non... si ils se reveillent dans 15 jours et que c'est non, tous les medecins qui auront signalé dans l'interval "dans le doute" son condamnables par le conseil de l'ordre (qui ne rigole pas trop avec le secret medical en temps normal)

Etant donné le contexte, je pense que l'entorse au secret est acceptable...mais je compte bien appeler le conseil de l'ordre et garder trace de leur consigne.

 

Il y a 4 heures, Ben a dit :

Eh bien, le probleme est que meme le patient ne peux pas nous delivrer de notre obligation de secret medical. Obtenir leur autorisation ne nous arrangera donc pas sur ce point.

Ce qu'on pourrai faire, en revanche, c'est charger les patients de se signaler eux meme. Mais est ce qu'on aurai un taux de declaration meilleur?

Si on a demandé au médecin de remplir le formulaire, c'est effectivement un verrou mutuel avec les obligations relatives au secret médical.

Par contre, si on a demandé au médecin de proposer le formulaire au patient, et que celui-ci le remplit, alors même si le médecin n'est que le facteur, il n'est plus en difficulté puisque le patient a levé lui même le secret médical.

C'est déplacer la charge du volontariat de signalement, du médecin au patient, mais c'est aussi remettre le patient en responsabilité par rapport à la chaîne de contamination dont il pourrait être l'origine.

 

Donc, pour moi, la question essentielle à poser, à la sécu, avant de contacter le Conseil de l'Ordre, c'est "Qui doit remplir le formulaire ?"

Je me trompe ?

  • Like 2
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, FATac a dit :

 

Si on a demandé au médecin de remplir le formulaire, c'est effectivement un verrou mutuel avec les obligations relatives au secret médical.

Par contre, si on a demandé au médecin de proposer le formulaire au patient, et que celui-ci le remplit, alors même si le médecin n'est que le facteur, il n'est plus en difficulté puisque le patient a levé lui même le secret médical.

C'est déplacer la charge du volontariat de signalement, du médecin au patient, mais c'est aussi remettre le patient en responsabilité par rapport à la chaîne de contamination dont il pourrait être l'origine.

 

Donc, pour moi, la question essentielle à poser, à la sécu, avant de contacter le Conseil de l'Ordre, c'est "Qui doit remplir le formulaire ?"

Je me trompe ?

https://www.santepubliquefrance.fr/content/download/233678/file/COVID-19_traitement_donnees_personnelles.pdf

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis tombé ce week-end sur un article très intéressant sur les "chasseurs de coronavirus" qui vont identifier les souches virales qui touchent les populations de chauves-souris notamment https://www.lesechos.fr/monde/enjeux-internationaux/lincroyable-traque-des-chasseurs-de-virus-1201188

C'est derrière un paywall mais cela vaut le coup. Ci-dessous quelques extraits :

Quote

Peter Daszak est un chasseur de virus. Il appartient à une petite cohorte de chercheurs qui passent leur temps à sillonner les pays tropicaux pour récolter des échantillons animaliers, à la recherche des nouvelles souches dangereuses. Il s'agit de prévenir les pandémies, comme celle qui frappe actuellement la planète, et de mieux comprendre les conditions d'émergence et de transmission à l'homme de nouveaux virus .

Ces scientifiques aventuriers travaillent pour la plupart sous l'égide de Predict, une initiative du gouvernement américain lancée en 2009 qui intervient dans 31 pays. Outre EcoHealth Alliance, elle comprend l'université UC Davis, l'opérateur de musées et de centres de recherche The Smithsonian Institution, l'ONG environnementale Wildlife Conservation Society et la société californienne Metabiota.

[...]

Mais l'avènement du SRAS a donné un sacré coup de fouet à la recherche, faisant notamment naître l'initiative Predict. On connaît aujourd'hui sept coronavirus humains - le dernier en date étant à l'origine du Covid-19 - ainsi que plusieurs centaines de coronavirus animaliers. Mais il reste encore beaucoup à apprendre sur eux . Peter Daszak estime que les chauves-souris hébergent à elles seules 15 000 sortes de « virus à couronne », baptisés en référence à la ressemblance des virions, entourés d'une frange de projections bulbeuses, avec la couronne solaire.

[...]

Au cours de la dernière décennie, Peter Daszak a pris part à des dizaines d'expéditions dans une vingtaine de pays. Son organisation se concentre sur l'Asie du Sud-Est, plus spécifiquement sur un système de grottes calcaires qui crible le sous-sol de la province chinoise du Yunnan, connu pour sa vaste population de chauves-souris.

« Nos premières expéditions en Chine avaient pour but de comprendre l'origine du SRAS, qui a émergé dans un marché animalier à Guangzhou, au sud du pays, explique Peter Daszak. Mais nous avons rapidement réalisé que ces colonies de chauves-souris servaient de réservoir pour des centaines d'autres coronavirus dangereux. » Il décide alors de réorienter ses recherches sur la découverte de nouveaux pathogènes. « Au fil des ans, nous avons récolté plus de 15 000 échantillons de chauve-souris, ce qui nous a permis d'identifier environ 500 nouveaux coronavirus », dit-il.

[...]

L'Asie du Sud-Est et la Chine intéressent particulièrement les chasseurs de virus . « Dans ces pays, on chasse les animaux sauvages, on les mange et on les vend - souvent encore vivants - dans de grands marchés couverts où ils se mêlent à d'autres espèces », détaille Peter Daszak. En 2015, une équipe de EcoHealth Alliance a prélevé des échantillons de sang sur les populations vivant à proximité de deux grottes hébergeant de nombreuses espèces de chauves-souris dans le comté de Jinning, au Yunnan. « Nous avons découvert que 3% des gens avaient développé des anticorps contre des virus qu'on ne trouve normalement que sur des chauves-souris, note le scientifique. Cela signifie qu'ils les ont contractés et en ont guéri à leur insu, ou que seules quelques-unes de leurs cellules ont été infectées. »

[...]

Les échantillons récoltés par les chasseurs de virus sont remis à des laboratoires avec lesquels ils ont conclu des partenariats. « Nous travaillons avec les meilleures institutions des pays dans lesquels nous opérons et, s'il n'y en a pas, nous créons des capacités sur place », dit Peter Daszak. En Chine, il collabore de longue date avec Shi Zhengli, une chercheuse qui travaille pour l'Institut de virologie de Wuhan. Elle se sert des outils développés par Wang Linfa pour analyser les échantillons de chauve-souris fournis par EcoHealth Alliance.

« Il y a différentes méthodes, détaille ce dernier. On peut soit se servir de l'amplification en chaîne par polymérase pour multiplier les fragments d'ADN contenus dans le prélèvement et ainsi pouvoir les étudier de plus près, soit séquencer tout le matériel génétique contenu dans l'échantillon, ce qui est plus précis encore. » Les filaments d'ADN extraits sont ensuite comparés aux profils contenus dans GenBank, une base de données qui recense tous les virus - humains et animaliers - connus sur le plan mondial. Cela permet de déterminer si l'on a affaire à un nouveau virus ou pas.

La réponse n'est pas toujours évidente. « On estime qu'il s'agit d'un nouveau pathogène si plus de 20% de son ADN diffère de celui des virus connus », explique Supaporn Watcharaprueksadee, une chercheuse qui étudie les virus émergents dans un laboratoire affilié à l'université Chulalongkorn de Bangkok. Les virus proches du SRAS ou du MERS sont particulièrement dangereux, car ils sont capables de sauter la barrière des espèces. « Sur les 500 nouveaux coronavirus que nous avons découverts, une cinquantaine ont ce profil », précise Peter Daszak. Dans une grotte près de Kunming, au Yunnan, son équipe a identifié tous les composants du SRAS. S'ils se combinaient, cela générerait un virus capable de passer directement de la chauve-souris à l'homme, sans avoir besoin d'intermédiaire.

[...]

Lorsque le SARS-CoV-2, responsable du Covid-19, a fait son apparition, Shi Zhengli, de l'Institut de virologie de Wuhan, qui collabore régulièrement avec Peter Daszak, l'a aussitôt comparé à la base de données contenant les 500 coronavirus isolés durant la dernière décennie. Il y avait une concordance. « Le nouveau coronavirus était à 96,2% identique à un échantillon de virus que nous avons prélevé sur une chauve-souris rhinolophe dans une grotte au Yunnan en 2013 », dit Peter Daszak. Celui-ci pourrait être l'ancêtre du SARS-CoV-2, ou du moins un proche parent, selon lui.

 

un autre encart intéressant (même si pas très rassurant...)

 

Quote

Il arrive que la communauté scientifique pense avoir découvert un nouveau virus alors qu'il circulait déjà parmi les humains. Moins de la moitié des pneumonies ont une origine clairement identifiée. En général, le patient guérit et on ne se préoccupe pas de savoir quel virus l'a rendu malade. En 2005, le chercheur hongkongais Patrick Woo a ainsi identifié un nouveau coronavirus chez deux patients hospitalisés dans la cité portuaire. Il l'a baptisé HKU1. Mais il a par la suite découvert que d'autres personnes l'avaient déjà contracté aux Etats-Unis, en Australie et en France. Autre exemple : le virus Nipah, apparu au grand jour en Malaisie en 1998 lors d'une épidémie qui a fait 105 morts. « Nous pensons qu'il se propageait à l'humain déjà bien avant, notamment dans les zones rurales du Bangladesh régulièrement frappées par des mini-épidémies de rougeole aberrante », dit Peter Daszak, qui dirige l'ONG EcoHealth Alliance. Une analyse sanguine effectuée sur certains de ces malades pour détecter des anticorps liés au Nipah l'a confirmé.

 

  • Thanks 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, FATac a dit :

Selon le lien donné par @NUBEALTIUS, on voit que , sur le plan RGPD, le titulaire des données personnelles n'a pas à donner son consentement pour ce traitement (l'intérêt public - notion extensible s'il en est - est un des 5 autres fondements possibles pour la collecte et le traitement).

La collecte peut même être rendue obligatoire.

On voit que les médecins, centres de santé et autres autorités publiques sont des collecteurs, comme les personnes intéressées elles-mêmes. Cela n'en fait pas les déclarants pour autant, vu leurs obligations de secret médical.

Pour moi, cette note d'information fixe plus clairement le cadre : si le médecin a une obligation, c'est bien celle de soumettre le formulaire au patient pour qu'il déclare son cas et le transmette à Santé Publique France, soit directement, soit par le biais du praticien.

Selon la gravité, l'etat peut déclarer obligatoire le recensement des malades (comme pour la tuberculose ou la méningite, et cela n'effraie personne)

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

A mettre dans le fil uchronie.

Il ne faut pas se plaindre des conditions du confinement en Europe aujourd'hui. La RTBF belge a sorti une uchronie avec l'apparition du virus en 90, dans un monde sans portable, Internet et chaînes d'info continue (mais avec le minitel en France)

https://www.rtbf.be/info/societe/detail_mars-1990-la-belgique-entre-en-confinement-et-si-le-coronavirus-etait-apparu-il-y-a-30-ans?id=10479391

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, FATac a dit :

Selon le lien donné par @NUBEALTIUS, on voit que , sur le plan RGPD, le titulaire des données personnelles n'a pas à donner son consentement pour ce traitement (l'intérêt public - notion extensible s'il en est - est un des 5 autres fondements possibles pour la collecte et le traitement).

C'est bien la preuve que Margaret Thatcher avait raison, l'Union Européenne, c'est l'Union Soviétique.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, NUBEALTIUS a dit :

il reconnait bien qu'il y a des efforts à faire et que tout n'a pas été parfait en terme de prévention ou détection 

Parce qu'il existe de pays où les systèmes de santé sont parfaits ?

Je crois que le virus est en train de démystifier un à un, non ?

Henri K. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Henri K. a dit :

Parce qu'il existe de pays où les systèmes de santé sont parfaits ?

Je crois que le virus est en train de démystifier un à un, non ?

Henri K. 

Aucun système n'est parfait, et effectivement le virus démystifie même le système chinois. A moins qu'il soit formellement interdit d'en parler même ici ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

 

Il y a 11 heures, hadriel a dit :

J'ai été inspiré par la chronologie de @Henri K. sur le coronavirus en CHine et aux US et donc j'ai commencé à faire de même pour la France, avec quelques points de repères extérieurs sur la situation en Chine:

18 octobre. jeux militaires mondiaux à Wuhan. De nombreux athlètes déclarent être tombés malades

Novembre. les services de renseignement US alertent l'OTAN à propos d'une épidémie au Wuhan (https://www.timesofisrael.com/us-alerted-israel-nato-to-disease-outbreak-in-china-in-november-report/)

27 décembre. une personne atteinte est hospitalisée pour pneumonie en France mais le virus n'est pas identifié (https://www.franceinter.fr/societe/un-premier-malade-du-coronavirus-des-le-mois-de-decembre-en-france)

31 Décembre. Le centre d'épidémiologie central de Chine envoie des experts au Wuhan et alerte l'OMS

Il en manque des bouts, en France comme en Chine :

  • en France, le premier cas probable identifié remonte maintenant à la mi-novembre (lien fourni par @koojisensei2), suite à la revisite des éléments de diagnostic disponibles entammée par plusieurs établissements.
  • en Chine, à Wuhan, la première alerte véritable en milieu hospitalier connue remonte apparemment au 8 décembre. Je vous invite à relire cet article de Libé du 27 janvier ; il est certes "faible" sur un point (source unique non-nommée) mais il est écrit à un moment où l'émoi à Paris est faible ou nul, donc on ne voit pas pourquoi il serait particulièrement à charge ou manipulateur.
Citation

Mes conclusion perso qui n'engagent que moi:

- On est gouvernés par un irresponsable. Dire le 7 Mars de ne pas modifier les habitudes de sortie prouve que soit Macron n'a rien compris à la propagation épidémique, soit il n'a pas demandé à être briefé. Dans les deux cas c'est d'une incompétence grave. Pareil pour le maintien des municipales.

- Aux niveaux inférieurs de l'état c'est pas beaucoup mieux. Il y a eu un excès de confiance et un grave manque d'anticipation. On a passé notre temps à courir après le virus en prenant des mesures trop tard, probablement parce que le plan de réponse était gradué selon le nombre de cas détectés, alors que le système de détection était mauvais. Typiquement, on aurait du interdire les rassemblements de plus de 1000 personnes au moins un mois avant, histoire d'éviter le rassemblement évangélique. Idem, le préfet qui n'interdit pas le match de foot avec des italiens c'est une énorme boulette

- La boucle OODA de l'état est d'une lenteur catastrophique. Il y a un mois et demi entre les premières réflexions sur l'aspect interministériel de la crise et l'activation de la cellule de crise interministérielle.

Le brouillard de guerre, pour reprendre la métaphore militaire, était bien épais. Nombre de sommités médicales du domaine ont, par exemple, averti longtemps contre la sur-réaction, on a vu passer les vidéos ici.
Alors imagine l'état d'esprit les directeurs de théâtre et de la totalité des acteurs économiques dépendant de la circulation des personnes... Mis à part Netflix, qui a réclamé le confinement ??

Il y a 6 heures, Shorr kan a dit :

C'est ça tout simplement : la peur des conséquences économiques et l'espoir que l'épidémie reste sous contrôle en Asie de l'Est explique la mauvaise évaluation de la situation et la pusillanimité des autorités en France et ailleurs.

C'est du biais cognitif tous ce qu'il y a de plus courant.

+100

Autres biais cognitifs :

  • l'incrédulité : personne (ou presque, dira-t-on) n'a connu et ne parvient à "croire" qu'il va être affecté par une maladie aussi vicieuse.
  • puisque cette épidémie-là se propage, croire que toutes se propagent. On ne peut très probablement pas déclencher un (degré de) confinement strict pour toutes les alertes sanitaires ; si on le faisait, on passerait notre temps confinés.
    Dans la même veine, les radiologues qui, dès novembre, tombent sur des images atypiques ne doivent certainement pas déclencher le branle-bas de combat : les cas atypiques doivent être nombreux en médecine, si on déclenche une alerte à chaque fois alors même que le patient ne meurt pas, on n'en finit plus.

Etc, etc...

 

Edited by Boule75
typo
  • Thanks 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,527
    Total Members
    1,550
    Most Online
    spoutnix
    Newest Member
    spoutnix
    Joined
  • Forum Statistics

    20,937
    Total Topics
    1,332,048
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries