Recommended Posts

Il y a 2 heures, Fanch a dit :

Quels sont l'âge moyen, médian et l'espérance de vie à Madagascar ? à comparer avec les mêmes données pour les malades et morts COVID en France

A mon avis, la démographie de Madagascar "protège" largement sa population

Bien sûr. Et puis le Covid-19 y est arrivé plus tard, tout simplement.

Un peu comme les raisons pour lesquelles le Covid-19 a moins tué à Marseille qu'à Paris ou à Mulhouse, en somme :-)

Mais c'était justement le message : HCQ et Tambavy même combat.

Sauf pour les raisons tout à fait objectives de dire que le Tambavy c'est quand même moins grave que le HCQ.

Et que Rajoelina ne se comporte pas aussi mal que Raoult.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a une heure, Alexis a dit :

Bien sûr. Et puis le Covid-19 y est arrivé plus tard, tout simplement.

Un peu comme les raisons pour lesquelles le Covid-19 a moins tué à Marseille qu'à Paris ou à Mulhouse, en somme :-)

Mais c'était justement le message : HCQ et Tambavy même combat.

Sauf pour les raisons tout à fait objectives de dire que le Tambavy c'est quand même moins grave que le HCQ.

Et que Rajoelina ne se comporte pas aussi mal que Raoult.

Le rapport avec la choucroute ?

Il semble également que la bretagne n'ait pas été trop touchée comparé à Mulhouse, peut-on envisager le chouchen et les galettes comme traitement préventif et curatif ?

HCQ, Tambavy, chouchen même combat. 

 

On s'en fout un peu de savoir comment les deux types se comportent, si un docteur, professeur, stagiaire, trouve un traitement/vaccin efficace en prouvant avec étude sérieuse à l'appui que ça marche. Je pense que la coupe du cheveux du scientifique en question ne sera pas vraiment un sujet 

 

Edited by Fanch

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suppose que c'est un gros troll...

Madagascar c'est un pays pauvre avec dces épidémies de trucs foireux comme la peste. Il a une chance: comme les gens sont pauvres il y a peu de déplacement. Le virus a du mal à se propager car les gens ne bougent pas vraiment et la densité est très faible.

Sinon ils n'ont strictement pas les moyens de tout simplement diagnostiquer le truc ou de le soigner. Leur système de santé est lamentable (mais c'est pas leur faute).

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a une heure, Fanch a dit :

Il semble également que la bretagne n'ait pas été trop touchée comparé à Mulhouse, peut-on envisager le chouchen et les galettes comme traitement préventif et curatif ?

Nous sommes d'accord.

Edited by Alexis

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 50 minutes, cracou a dit :

Je suppose que c'est un gros troll...

L'ironie passe parfois mal par Internet.

Il y a toujours la possibilité d'ajouter ça, mais :-) ...

Révélation

achtung-ironie.gif

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai mis sur le fil résilience des analyses scientifiques sur des aspects de l'épidémie

balises #Covid2019 #Recherche

Dernières analyses de recherche scientifique de Marc Gozlan à propos de l'épidémie de covid:
(J'aime bien son blog : c'est il fait la synthèse de papiers de recherche : 100% de recherche, 0% de polémique, mais le niveau est relevé)

liens, version courte:

1) Les anomalies IRM du cerveau liées à la perte d'odorat.
https://www.lemonde.fr/blog/realitesbiomedicales/2020/05/31/covid-19-anomalie-du-cerveau-a-lirm-chez-une-patiente-avec-perte-de-lodorat/

2) Analyse de la propagation épidémie sur un bateau de croisière en Antarctique en Mars.
(sur les traces de l'expédition de Shackleton pour les curieux)

https://www.lemonde.fr/blog/realitesbiomedicales/2020/05/30/covid-19-trois-medecins-a-bord-dun-navire-de-croisiere-en-antarctique-temoignent/

 

  • Thanks 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le 24 Mai à 24h00, la ville de Wuhan a effectué plus de 9 millions de prélèvement et finalisé 6,5 millions de test depuis le 15 Mai. La campagne de test universel, gratuite pour tous les habitants, touche à sa fin.

Au pic, la ville a testé plus de 1,4 millions de personne en une seule journée.

Entre le 3 et le 23 Mai, le taux de patients asymptomatiques détectés est de 0,49/10000.

On apprend aussi que la province du Hubei a fixé le prix maximum de test PCR et celui d'anti-corps : 132 yuan (16,64€) par test pour le premier, et 40 yuan (5,04€) pour le deuxième. Les prix sont applicables dès le 16 Mai.

Henri K.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 28 minutes, Henri K. a dit :

La Chine communique-t-elle sur le nombre de faux négatifs de ces tests ? Comment sont-ils menés (un test, plusieurs de suite ?) ?
Et quel est l'état des interactions actuellement à Wuhan ? Les gens ont-ils le droit de se voir, à combien, en intérieur ?

Pense-t-on que ces asymptomatiques étaient contagieux ?

Une seule souche, toujours la même ? Qu'en dit-on par rapport à la variante française ?

Edited by Boule75
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

La Chine ne communique pas. Le parti communiste chinois fait de la propagande envers nous et les chinois, ce n'est pas pareil.

Les tests à Wuhan sont surtout une démonstration de force pour prouver sa puissance et son infaillibilité. Donc ils étalent des millions de tests dans un temps très court comme on fait défiler un maximum de tanks sur une place. Il ne faut pas s'attendre à des chiffres véridiques concernant la faillibilité des tests ou le problème des migrants non identifiés, ce n'est pas le sujet. Le message officiel je le rappelle est maintenant que la maladie est propagé par les étrangers.

La conclusion de ces tests est déjà écrite : mission accomplie, gloire au PCC sauveur du peuple.

Edited by Deres
  • Like 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, rogue0 a dit :

Analyse de la propagation épidémie sur un bateau de croisière en Antarctique en Mars.

Très intéressant la plupart des gens ayant développé la maladie étaient asymptomatiques initialement

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Henri K. a dit :

Le 24 Mai à 24h00, la ville de Wuhan a effectué plus de 9 millions de prélèvement et finalisé 6,5 millions de test depuis le 15 Mai. La campagne de test universel, gratuite pour tous les habitants, touche à sa fin.

Au pic, la ville a testé plus de 1,4 millions de personne en une seule journée.

Entre le 3 et le 23 Mai, le taux de patients asymptomatiques détectés est de 0,49/10000.

On apprend aussi que la province du Hubei a fixé le prix maximum de test PCR et celui d'anti-corps : 132 yuan (16,64€) par test pour le premier, et 40 yuan (5,04€) pour le deuxième. Les prix sont applicables dès le 16 Mai.

Henri K.

 

Début mai, j'ai fais un test de dépistage d'anticorps dans une petite ville de Zhejiang. Le médecin qui m'avait prescrit l'ordonnance dans un grand hôpital, m'avait dit que sur tous les test qu'elle a ordonné, il y en a pas encore un qui soit revenu positif. En tout, ça m'a coûté 18 yuans et la consultation plus la prise de sang a duré environ 1h. J'ai eu les résultats le lendemain.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 31/05/2020 à 14:20, cracou a dit :

Je suppose que c'est un gros troll...

Madagascar c'est un pays pauvre avec dces épidémies de trucs foireux comme la peste. Il a une chance: comme les gens sont pauvres il y a peu de déplacement. Le virus a du mal à se propager car les gens ne bougent pas vraiment et la densité est très faible.

Sinon ils n'ont strictement pas les moyens de tout simplement diagnostiquer le truc ou de le soigner. Leur système de santé est lamentable (mais c'est pas leur faute).

https://factuel.afp.com/loms-va-aider-madagascar-tester-la-tisane-covid-organics-mais-ne-la-pas-homologuee

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, koojisensei2 a dit :

Début mai, j'ai fais un test de dépistage d'anticorps dans une petite ville de Zhejiang. Le médecin qui m'avait prescrit l'ordonnance dans un grand hôpital, m'avait dit que sur tous les test qu'elle a ordonné, il y en a pas encore un qui soit revenu positif. En tout, ça m'a coûté 18 yuans et la consultation plus la prise de sang a duré environ 1h. J'ai eu les résultats le lendemain.

Et pourquoi ce médecin t'avait-il prescrit ce test au juste ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, Deres a dit :

La Chine ne communique pas. Le parti communiste chinois fait de la propagande envers nous et les chinois, ce n'est pas pareil.

Les tests à Wuhan sont surtout une démonstration de force pour prouver sa puissance et son infaillibilité. Donc ils étalent des millions de tests dans un temps très court comme on fait défiler un maximum de tanks sur une place. Il ne faut pas s'attendre à des chiffres véridiques concernant la faillibilité des tests ou le problème des migrants non identifiés, ce n'est pas le sujet. Le message officiel je le rappelle est maintenant que la maladie est propagé par les étrangers.

La conclusion de ces tests est déjà écrite : mission accomplie, gloire au PCC sauveur du peuple.

Vu le nombre d'articles ubliés par des équiqpes chinoises, tu prends tes points pour trolling .......

A partir de maintenant ce sera comme ça pour ceux qui dépassent de la ligne du parti AD

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.franceculture.fr/emissions/superfail/et-si-lerreur-cetait-de-vouloir-des-masques-jetables (1er juin 2020)

Revenons sur l’histoire d'un accessoire devenu l’objet de grandes dissensions avec Bruno Strasser, professeur à l’Université de Genève, historien des sciences et co-auteur d’un article dans la revue médicale The Lancet sur l’histoire des masques jetables.

Une consommation importantes entraînant des problèmes de stockage.

"Les masques sont devenus l'objet d’une consommation énorme. Et on se demande comment stocker encore plus de masques. Mais la question que personne ne se pose c’est pourquoi a-t-on besoin d’autant de masques ? En tant qu’historien, on connaissait le masque et son utilisation depuis le XIXe siècle. Et historiquement, les problèmes d’approvisionnement sont assez rares pour la simple raison que les masques sont réutilisables. Et nous nous sommes interrogés pour savoir comment nous sommes passés d’un système sanitaire où les masques sont des objets réutilisables à une situation aujourd’hui où les masques sont jetables et nous mettent dans une situation de vulnérabilité et de dépendance prévisible".

"Il y a eu une réponse durant la crise qui est celle de la participation, c’est-à-dire de demander aux Français de produire eux-mêmes des masques. Mais la question est de savoir si cette réponse est à la mesure du problème. Ce qui est particulièrement frappant quand on est historien, c’est qu’on s’aperçoit que l'on en savait plus sur les masques dans les années 1960 par rapport à aujourd’hui. On s’est créé une forme d’amnésie collective par rapport aux meilleures manières de créer un masque".

"Dans les années 1960, on voit apparaître de nouveaux masques en matières synthétiques. Et quelques grosses entreprises se lancent dans la production de ces masques en lançant une campagne marketing très agressive. On imagine alors que la production est due à de nouveaux standards d’hygiène. Mais ce n’est pas le cas. Une des raisons pour laquelle les masques jetables s’imposent c’est d’abord la question du coût. Mais ce sont surtout les gestionnaires d’hôpitaux qui voient dans le masque jetable une manière extraordinaire de simplifier la gestion des stocks".

"C’est un mouvement jetable, un “système jetable total”. Il s’agit de réfléchir à remplacer l’intégralité de la culture matérielle de l’hôpital par du jetable. Le masque est évidemment l’un des exemples. Et cette transformation amène une transformation en profondeur des hôpitaux et des laboratoires. On est dans une problématique qui est celle de l’enthousiasme pour le plastique, pour la modernité, la facilité de gestion et le contrôle des stocks".

  • Upvote 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Wallaby a dit :

https://www.franceculture.fr/emissions/superfail/et-si-lerreur-cetait-de-vouloir-des-masques-jetables (1er juin 2020)

Revenons sur l’histoire d'un accessoire devenu l’objet de grandes dissensions avec Bruno Strasser, professeur à l’Université de Genève, historien des sciences et co-auteur d’un article dans la revue médicale The Lancet sur l’histoire des masques jetables.

Une consommation importantes entraînant des problèmes de stockage.

"Les masques sont devenus l'objet d’une consommation énorme. Et on se demande comment stocker encore plus de masques. Mais la question que personne ne se pose c’est pourquoi a-t-on besoin d’autant de masques ? En tant qu’historien, on connaissait le masque et son utilisation depuis le XIXe siècle. Et historiquement, les problèmes d’approvisionnement sont assez rares pour la simple raison que les masques sont réutilisables. Et nous nous sommes interrogés pour savoir comment nous sommes passés d’un système sanitaire où les masques sont des objets réutilisables à une situation aujourd’hui où les masques sont jetables et nous mettent dans une situation de vulnérabilité et de dépendance prévisible".

"Il y a eu une réponse durant la crise qui est celle de la participation, c’est-à-dire de demander aux Français de produire eux-mêmes des masques. Mais la question est de savoir si cette réponse est à la mesure du problème. Ce qui est particulièrement frappant quand on est historien, c’est qu’on s’aperçoit que l'on en savait plus sur les masques dans les années 1960 par rapport à aujourd’hui. On s’est créé une forme d’amnésie collective par rapport aux meilleures manières de créer un masque".

"Dans les années 1960, on voit apparaître de nouveaux masques en matières synthétiques. Et quelques grosses entreprises se lancent dans la production de ces masques en lançant une campagne marketing très agressive. On imagine alors que la production est due à de nouveaux standards d’hygiène. Mais ce n’est pas le cas. Une des raisons pour laquelle les masques jetables s’imposent c’est d’abord la question du coût. Mais ce sont surtout les gestionnaires d’hôpitaux qui voient dans le masque jetable une manière extraordinaire de simplifier la gestion des stocks".

"C’est un mouvement jetable, un “système jetable total”. Il s’agit de réfléchir à remplacer l’intégralité de la culture matérielle de l’hôpital par du jetable. Le masque est évidemment l’un des exemples. Et cette transformation amène une transformation en profondeur des hôpitaux et des laboratoires. On est dans une problématique qui est celle de l’enthousiasme pour le plastique, pour la modernité, la facilité de gestion et le contrôle des stocks".

en gros c'est donc comme le lait pour bébé : alors que tous les seins des femmes ayant accouché en produit, quelques rares cas nécessitait du lait artificiel. Grace au matraquage commercial, des pseudos études et certaines féministes (kamarade femmes, nous ne sommes pas des vaches à traire, et aucun bébé ne mordillera nos tétons tant qu'ils n'iront pas mordiller aussi ceux des hommes), on voit ce que ça donne maintenant.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, rendbo a dit :

en gros c'est donc comme le lait pour bébé : alors que tous les seins des femmes ayant accouché en produit, quelques rares cas nécessitait du lait artificiel. Grace au matraquage commercial, des pseudos études et certaines féministes (kamarade femmes, nous ne sommes pas des vaches à traire, et aucun bébé ne mordillera nos tétons tant qu'ils n'iront pas mordiller aussi ceux des hommes), on voit ce que ça donne maintenant.

Toi on voit que tu n'as pas eu d'enfant avec des problèmes d'allaitement.

Aucun souci de production de lait pour ma compagne mais notre première avait juste du mal à téter suffisamment. Elle s'est acharnée à allaiter justement par matraquage de lobbys allaitant pendant des mois. Du jour où elle a accepté de donner du lait pour bébé plus aucun problème, la petite a fait ses nuits comme un loir et ma chère et tendre à arrêté de culpabiliser.

Accessoirement à son compte professionnellement elle ne pouvait pas se permettre d'arrêter de travailler pendant six mois sous peine de voir sa boîte couler. Tout le monde n'est pas salarié et/ou fonctionnaire.

Et je suis moi-même fonctionnaire hein :tongue:

  • Like 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, rendbo a dit :

en gros c'est donc comme le lait pour bébé : alors que tous les seins des femmes ayant accouché en produit, quelques rares cas nécessitait du lait artificiel. Grace au matraquage commercial, des pseudos études et certaines féministes (kamarade femmes, nous ne sommes pas des vaches à traire, et aucun bébé ne mordillera nos tétons tant qu'ils n'iront pas mordiller aussi ceux des hommes), on voit ce que ça donne maintenant.

Tu connais les crevasses ?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Je sais ... et j'en suis désolé,  mais je  remet une pièce ( et en plus c'est BFMTV) mais j'avais très envie de partager avec vous ce grand instant d'humilité 

https://www.bfmtv.com/sante/l-elite-c-est-moi-dans-une-nouvelle-video-didier-raoult-defend-son-travail-et-son-parcours-1925715.html

 

Edited by NUBEALTIUS
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Teenytoon & @Julien 

Non si j'avais eu personnellement des problèmes d’allaitement, c'est que j'aurais eu une grosse lacune sur ce que peut ou ne peut pas faire mon corps d'homme ;)

Par contre, quitte à me citer, avez vous au moins lu ce que j'ai écrit ?

Citation

" alors que tous les seins des femmes ayant accouché en produit, quelques rares cas nécessitait du lait artificiel. " 

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Teenytoon a dit :

Toi on voit que tu n'as pas eu d'enfant avec des problèmes d'allaitement.

Aucun souci de production de lait pour ma compagne mais notre première avait juste du mal à téter suffisamment. Elle s'est acharnée à allaiter justement par matraquage de lobbys allaitant pendant des mois. Du jour où elle a accepté de donner du lait pour bébé plus aucun problème, la petite a fait ses nuits comme un loir et ma chère et tendre à arrêté de culpabiliser.

Accessoirement à son compte professionnellement elle ne pouvait pas se permettre d'arrêter de travailler pendant six mois sous peine de voir sa boîte couler. Tout le monde n'est pas salarié et/ou fonctionnaire.

- Difficultés d'allaitement à cause d'un frein ? 

- C'est normal pour la différence de sommeil, le lait maternel se digère en 20 minutes environ, contrairement au lait pour bébé.

- Il y a autant des lobbys allaitants que l'inverse. Des amies qui sortent épuisées d'accouchement à qui on met la pression pour que le bébé reprenne du poids afin de les faire sortir le plus vite possible (faut que ça tourne là-dedans) et finalement l'infirmière (qui n'y connait souvent rien en allaitement d'ailleurs) qui met elle-même le biberon dans la bouche du nouveau-né sans l'accord explicite de la mère, parce qu'en état de faiblesse psy sur le coup. 

- ma femme aurait justement préféré être déjà à son compte qu'à l'époque, because harcèlement moral parce qu'enceinte.

- Mais je comprends que si on ne s'en sort pas, on y vient quand même. Mais de mon expérience, il y a très peu d'information sur l'allaitement dispo à toutes et tous, ca n'aide pas (mais peut-être que cela n'aurait rien changé pour vous).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,529
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Rom1_
    Newest Member
    Rom1_
    Joined
  • Forum Statistics

    20,946
    Total Topics
    1,333,251
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries