Recommended Posts

il y a 6 minutes, Akhilleus a dit :

Si c'est confirmé c'est la m***e

Ca veut dire qu'une couche supplémentaire va arriver une fois que l'immunité de groupe face aux souches majoritaires sera en place

J'avais dit un à 2 ans avant de voir le bout du tunnel, je vais revoir mes projections

Ça dit aussi que la personne testé positive est asymptomatique.  Peut être que la virulence du virus diminue avec une réinfection.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Akhilleus a dit :

Si c'est confirmé c'est la m***e

Ca veut dire qu'une couche supplémentaire va arriver une fois que l'immunité de groupe face aux souches majoritaires sera en place

A priori, le cas a été positif (et malade) au mois de mars. Il a été guéri, testé négatif deux fois depuis, mais il semble que sa réponse immunitaire ait été très faible avec, notamment très peu d'anticorps détectables.

Il a, depuis, été testé positif lors d'une campagne de dépistage systématique. Asymptomatique et toujours faiblement réactif côté anticorps. Genre "il vit avec". Un réservoir sur pied potentiel.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, FATac a dit :

A priori, le cas a été positif (et malade) au mois de mars. Il a été guéri, testé négatif deux fois depuis, mais il semble que sa réponse immunitaire ait été très faible avec, notamment très peu d'anticorps détectables.

Il a, depuis, été testé positif lors d'une campagne de dépistage systématique. Asymptomatique et toujours faiblement réactif côté anticorps. Genre "il vit avec". Un réservoir sur pied potentiel.

Dans ce cas c'est effectivement un reservoir a lui tout seul

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Akhilleus a dit :

Si c'est confirmé c'est la m***e

Ca veut dire qu'une couche supplémentaire va arriver une fois que l'immunité de groupe face aux souches majoritaires sera en place

J'avais dit un à 2 ans avant de voir le bout du tunnel, je vais revoir mes projections

Et sur la mise en place d'un vaccin éventuel ??? Du fait de la multiplicité des souches et variante  ? On risque d'être dans le système dès vaccins pour la grippe saisonnière ??

Il y a 6 heures, Alexis a dit :

Prélèvement le 31 mars, résultat six jours plus tard (résultat positif qui a confirmé que la personne était bien décédée du covid-19)

Serais tu DCD ???????

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, NUBEALTIUS a dit :

Serais tu DCD ???????

Je n'ai pas dit que le test était sur moi.

  • Like 1
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Alexis a dit :

Je n'ai pas dit que le test était sur moi.

Tu n'as pas spécifié le contraire!, c'est suspect. 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Alexis a dit :

Tiens :huh: !

Ça fait longtemps qu'on n'a pas parlé de...

  Révéler le texte masqué

Raoult.jpg

:wink:

J'ai trouvé le moyen de regarder sa vidéo de la semaine dernière pendant que j'étais chez mes parents, dans leur petit bijoux de maison.

Révélation

amandria2.jpg

A un moment, il déclare « J’avise mes amis méthodologistes, que pour pouvoir démontrer que quelque chose est égal ou supérieur au traitement que nous avons mis en place, pour lequel nous avons une mortalité de 0,45%, donc 4,5 pour 1 000, il faudrait faire une étude randomisée avec 43 000 personnes deux fois, pour pouvoir démontrer qu’il y a une différence de 1 pour 1 000. Donc, c’est impossible à réaliser. Donc, le traitement de référence jusqu’à preuve du contraire c’est ça, et on ne pourra pas démontrer qu’un traitement est supérieur à celui-là. C’est pas possible. Techniquement pas possible. »

J'analyse cette citation comme un aveu, bien malgré lui, de l'insignifiance de son traitement sur la mortalité, non ? Qu'en pensez-vous ?

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, Nicks a dit :

Article intéressant merci.

Du coup il y a un intérêt à choisir des masques les plus efficaces possibles car tous n'ont pas les mêmes performances.

Par exemple voici les masques lavables conçus par la recherche publique à Singapour:

https://www.foreverfamily.com.sg/

Ils sont censés avoir un grand pouvoir bloquant et une forme optimisée pour un certain confort au niveau de la respiration, utile donc si on doit le porter plusieurs heures d'affilée.

J'en ai commandé car les lavables dont je dispose (fournit gratuitement par ma commune) ne sont pas très bien foutus (mais ils étaient gratuits donc ce n'est pas une critique)

 

Edited by Julien
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.liberation.fr/france/2020/08/26/vivez-les-fenetres-ouvertes_1797725 (26 août 2020)

Christian Lehmann,  médecin et écrivain :

Alors qu’alertés par des salariés inquiets nous expliquions que le virus ne se comportait pas différemment dans une supérette et dans un open space, et que le port du masque devait être aussi conseillé au sein des entreprises, des guignols de plateau sont alors venus insister pour rendre obligatoire le port du masque en toutes circonstances, y compris à l’extérieur, et même dans les zones non peuplées. Cette mesure inutile, aberrante, a certes permis aux pouvoirs publics pendant quelques semaines de ne pas traiter la question de la protection des salariés au travail, mais elle a eu comme corollaire une poussée du mouvement antimasque, arguant de son ineptie pour affirmer que le masque était inutile et son port liberticide.

En février, Agnès Buzyn se félicitait d’avoir placardé des affichettes dans les aéroports français. Aujourd’hui, nos affiches de prévention, nos messages radiophoniques, n’ont pas changé depuis le début de l’épidémie. Nous sommes toujours incités à éternuer dans notre coude, à utiliser des mouchoirs jetables, mais aucun organisme de santé publique ne porte un message aussi simple que ce conseil accessible à un enfant : «Vivez les fenêtres ouvertes.» Aérer naturellement la pièce dans laquelle vous vivez, la pièce dans laquelle vous travaillez, diminue le risque de contamination par aérosolisation, par inhalation de particules virales en suspens excrétées par une personne infectée. Dans un lieu clos, le virus reste en suspension dans l’air. Aérer, créer des courants d’air, c’est dissiper ce nuage viral, éviter la contamination. Comment se fait-il qu’à la fin du mois d’août, huit mois après le début de l’épidémie, ce message qui ne peut être qualifié de liberticide soit encore ignoré de beaucoup de nos concitoyens ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

La France a dépassé le taux réglementaire de contamination (70 cas pour 100 000), des restrictions pourraient atteindre la circulation des personnes depuis la Suisse

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, kalligator a dit :

La France a dépassé le taux réglementaire de contamination (70 cas pour 100 000), des restrictions pourraient atteindre la circulation des personnes depuis la Suisse

Le taux de contamination est une foutaise à partir du moment où c'est un taux qui ne reflète absolument pas le réel nombre de contamination.
Nous avons un nombre de contamination en baisse depuis lundi et mardi sauf que le taux de positivité est en forte hausse car tout simplement, il y a moins de test qui ont été fait sur les 2 derniers chiffres.
 

Edited by koojisensei2

Share this post


Link to post
Share on other sites

...c'est un taux qui ne absolument pas le réel nombre de contamination.    IL MANQUE UN TRUC A TA PHRASE pour qu'elle soit compréhensible

Le gouv. suisse va devoir prendre des mesures sur la circulation des personnes, problème pour les frontaliers

Alors quoi deuxième vague ou écume de la première ? peut importe on est pas sorti de cette pandémie, le pire cas de figure serait un nouveau confinement (pour l'économie)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Article du Monde, avec l'hypothèse selon laquelle au plus fort de la crise nous avions +100,000 cas par jour mais impossible de tous les détecter. Permet de relativiser la résurgence actuelle et expliquerait en partie pourquoi les hopitaux sont très loin d'être saturés malgré des chiffres officiels de nouveaux cas comparables à ce qu'on a connu au deuxième trimestre.

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2020/08/26/covid-19-pourquoi-la-hausse-des-cas-ne-permet-pas-encore-de-conclure-a-une-deuxieme-vague_6050010_4355770.html

 

Edited by Julien

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Julien a dit :

Article du Monde, avec l'hypothèse selon laquelle au plus fort de la crise nous avions +100,000 cas par jour mais impossible de tous les détecter. Permet de relativiser la résurgence actuelle et expliquerait en partie pourquoi les hopitaux sont très loin d'être saturés malgré des chiffres officiels de nouveaux cas comparables à ce qu'on a connu au deuxième trimestre.

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2020/08/26/covid-19-pourquoi-la-hausse-des-cas-ne-permet-pas-encore-de-conclure-a-une-deuxieme-vague_6050010_4355770.html

 

Ce qui sois-tendrai donc que le confinement de deux mois aurait ete plutot tres efficace pour faire redescendre le nombre de contamination

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 53 minutes, mayamac a dit :

Ce qui sois-tendrai donc que le confinement de deux mois aurait ete plutot tres efficace pour faire redescendre le nombre de contamination

Ce qui est tout à fait logique et que personne ne conteste sérieusement.

Le problème est que ce remède conjonturel a un gros défaut structurel il tue l'économie du pays ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Julien a dit :

Article du Monde, avec l'hypothèse selon laquelle au plus fort de la crise nous avions +100,000 cas par jour mais impossible de tous les détecter. Permet de relativiser la résurgence actuelle et expliquerait en partie pourquoi les hopitaux sont très loin d'être saturés malgré des chiffres officiels de nouveaux cas comparables à ce qu'on a connu au deuxième trimestre.

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2020/08/26/covid-19-pourquoi-la-hausse-des-cas-ne-permet-pas-encore-de-conclure-a-une-deuxieme-vague_6050010_4355770.html

 

Bien sur qu'il y avait bien plus de cas vers le mois de mars/avril. Le ministre de la santé avait parler d'une estimation d'environ 6-7% des francais qui auraient été en contact avec le virus vers la fin du confinement. Ce qui représentait grosso modo 4 millions de français quand même. Il y avait aussi une étude qui disait qu'environ 90% des infections sont passé inaperçu et encore, je pense que c'est plutôt optimiste.
Il faut pas oublié que la moitié des personnes qui attrape le virus sont asymptomatique et une bonne partie avec des symptômes léger, ce qui n'encourage pas les personnes à aller se faire dépister.
C'est pour ca que le taux de positive reflète sans doute plus concrètement le nombre réel de cas. D'ailleurs, je serai curieux de connaitre les chiffres des mois de mars/avril.
D'ailleurs, on avait tellement peu de test au début que seul les cas graves sont testé, c'est pour ca que le taux de décès du virus est si importante en France alors que les spécialistes avaient calculé un taux de décès autour de 0.60% il y a quelque temps et surement un peu moins depuis l'amélioration des prises en charges.

Edited by koojisensei2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, pascal a dit :

Ce qui est tout à fait logique et que personne ne conteste sérieusement.

Le problème est que ce remède conjonturel a un gros défaut structurel il tue l'économie du pays ...

Oui mais maintenant les gens portent des masques donc on peut espérer qu'un reconfirment général ne sera plus nécessaire. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Julien a dit :

Oui mais maintenant les gens portent des masques donc on peut espérer qu'un reconfirment général ne sera plus nécessaire. 

Je reste persuadé que la restauration restera un vecteur de contamination importante en France, sans compter la rentrée des classes qui risque également d'avoir des effets importante d'ici peu.

Edited by koojisensei2

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, koojisensei2 a dit :

Je reste persuadé que la restauration restera un vecteur de contamination importante en France.

Bien sûr mais si on prend l'hypothèse que la quasi saturation des hôpitaux au deuxième trimestre était le résultat de dizaines de milliers de nouvelles contaminations par jour (au bas mot), alors il est probable que les quelques milliers de cas actuels, s'ils restent dans cet ordre de grandeur, ne vont pas avoir un tel impact, et donc on va vivre avec le masque et un certain nombre de restrictions pendant peut etre longtemps, mais à priori pas de confinement en vue.

Sinon comment on explique que les entrées à l'hosto et en réa ne bougent que très très peu ?

Enfin j'espère quoi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si j'essaie de résumer la situation, il y a quatre explications en lice pour expliquer le faible nombre de cas graves actuels :

  • la population touchée est différente : on aurait maintenant plus de jeunes et d'actifs, pour lesquels les conséquences du virus sont moins lourdes ; ceci serait alors dû à une meilleure protection des seniors et à contrario un relâchement des dits plus jeunes
  • les gestes barrières : les masques et autres permettent non seulement de limiter la propagation, mais d'avoir des affections moins graves en limitant la quantité de virus inhalée par les futurs malades (prouvé sur des hamsters)
  • les tests les tests les tests : on teste tellement plus qu'avant que la situation actuelle n'est absolument pas comparable à mars-avril, on détecte beaucoup plus de cas asymptomatiques / peu symptomatiques
  • la mutation sympa : le virus serait devenu plus contagieux mais moins grave

Évidemment, ces quatre explications peuvent allègrement se cumuler...

Pour ma part, il me semble que la 1ere option semble avérée dans les faits, que la 2e a de solides indices, et que la 3e est du bon sens.

Edited by Delbareth
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Julien a dit :

Bien sûr mais si on prend l'hypothèse que la quasi saturation des hôpitaux au deuxième trimestre était le résultat de dizaines de milliers de nouvelles contaminations par jour (au bas mot), alors il est probable que les quelques milliers de cas actuels, s'ils restent dans cet ordre de grandeur, ne vont pas avoir un tel impact, et donc on va vivre avec le masque et un certain nombre de restrictions pendant peut etre longtemps, mais à priori pas de confinement en vue.

Sinon comment on explique que les entrées à l'hosto et en réa ne bougent que très très peu ?

Enfin j'espère quoi.

Plusieurs hypothétiques facteurs font qu'il y ai peut etre moins de rentré à l'hosto et il semblerai qu'on en avait déjà parler en partie de ce phénomène un peu plus tôt.
- sujet apparemment plus jeune
- saison plus clémente qui avantage notre système immunitaire contrairement à l'hiver
- décalage temporaire entre le nombre de cas et l'entré à l'hosto
- Nombre de cas réel clairement en dessous des estimations de mars/avril
- dernier point mais à caution encore une fois, d'après une étude, la quantité de virus recu détermine directement la gravité de la maladie des patients et donc avec le masque généralisé, il n'est pas impossible que cela cette vague soit au final moins mortel 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Delbareth a dit :

Si j'essaie de résumer la situation, il y a quatre explications en lice pour expliquer le faible nombre de cas graves actuels :

  • la population touchée est différente : on aurait maintenant plus de jeunes et d'actifs, pour lesquels les conséquences du virus sont moins lourdes ; ceci serait alors dû à une meilleure protection des seniors et à contrario un relâchement des dits plus jeunes
  • les gestes barrières : les masques et autres permettent non seulement de limiter la propagation, mais d'avoir des affections moins graves en limitant la quantité de virus inhalée par les futurs malades (prouvé sur des hamsters)
  • les tests les tests les tests : on teste tellement plus qu'avant que la situation actuelle n'est absolument pas comparable à mars-avril, on détecte beaucoup plus de cas asymptomatiques / peu symptomatiques
  • la mutation sympa : le virus serait devenu plus contagieux mais moins grave

Évidemment, ces quatre explications peuvent allègrement se cumuler...

Pour ma part, il me semble que la 1ere option semble avérée dans les faits, que la 2e a de solides indices, et que la 3e est du bon sens.

5- le décalage dans le temps : les cas graves ne se déclarent qu'au bout de 10 j (minimum) d'infection. On en est pas encore là, à rediscuter dans une semaine ....

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Delbareth a dit :

Si j'essaie de résumer la situation, il y a quatre explications en lice pour expliquer le faible nombre de cas graves actuels :

  • la population touchée est différente : on aurait maintenant plus de jeunes et d'actifs, pour lesquels les conséquences du virus sont moins lourdes ; ceci serait alors dû à une meilleure protection des seniors et à contrario un relâchement des dits plus jeunes
  • les gestes barrières : les masques et autres permettent non seulement de limiter la propagation, mais d'avoir des affections moins graves en limitant la quantité de virus inhalée par les futurs malades (prouvé sur des hamsters)
  • les tests les tests les tests : on teste tellement plus qu'avant que la situation actuelle n'est absolument pas comparable à mars-avril, on détecte beaucoup plus de cas asymptomatiques / peu symptomatiques
  • la mutation sympa : le virus serait devenu plus contagieux mais moins grave

Évidemment, ces quatre explications peuvent allègrement se cumuler...

Pour ma part, il me semble que la 1ere option semble avérée dans les faits, que la 2e a de solides indices, et que la 3e est du bon sens.

à 2 secondes près. 
Mais je reste très sceptique sur la mutation du virus car d'après les graphiques, c'était deja la "souche" majoritaire au mois d'avril en Europe.

A vrai dire, ce n'est toujours pas le taux de mortalité dans un premier temps qui m’inquiète avec ce virus, c'est les effets secondaires que peut avoir cette maladie sur les personnes guéris.
Finalement, on a que très peu d'étude et de connaissance à ce sujet :
Les lésions cardiaques, fibrose des poumons, dommage au cerveau, perte d'odorat etc

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,549
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Ardachès
    Newest Member
    Ardachès
    Joined
  • Forum Statistics

    21,069
    Total Topics
    1,374,236
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries