Recommended Posts

Il y a 3 heures, kalligator a dit :

le 28 Nov. Le mag Top Santé parle d une mutation concernant la protéine Spike qui permet au virus de pénétrer les cellules, c est ce mécanisme que vise le vaccin. Cette variante s appelle N439K.

Le ou les vaccins ont ils étés testés contre ce mutant et sont ils efficaces ?

J'ai lu l'article, finalement.

Beaucoup de conditionnel, une hypothèse dont la profondeur et la validité ne sont pas évalués, des chercheurs qui restent prudents dans leurs affirmations ... ce que j'en retire, c'est que c'est un article qui, sans être franchement putaclic, cherche quand même à faire le buzz en surfant sur un sujet potentiellement anxiogène. Pour autant, il ne fournit aucune réponse et laisse juste le lecteur avec la seule réponse que "on sait que ça peut arriver mais à ce stade, on n'en sait pas plus".

Moi, je ne me mets plus la rate au court bouillon avec ce genre de truc. Je prends du recul et j'attends que ça soit laaaaargement confirmé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mox : je croyais également qu un virus avais tendance à perdre en virulence à force de muter, il semble que dans ce cas précis il soit plus contagieux et plus agressif, comme je pense me faire vacciner j aimerai choisir un truc efficace également contre cette souche.

 

Just now, kalligator said:

Mox : je croyais également qu un virus avais tendance à perdre en virulence à force de muter, il semble que dans ce cas précis il soit plus contagieux et plus agressif, comme je pense me faire vacciner j aimerai choisir un truc efficace également contre cette souche.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, kalligator a dit :

Mox : je croyais également qu un virus avais tendance à perdre en virulence à force de muter, il semble que dans ce cas précis il soit plus contagieux et plus agressif, comme je pense me faire vacciner j aimerai choisir un truc efficace également contre cette souche.

Le choix de la vaccination ou non t'appartient - tant que les autorités sanitaires ne rendent pas le vaccin obligatoire.

Par contre, le choix du vaccin appartient au médecin, non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je tiens à choisir moi même ce que on m injecte 

3 minutes ago, kalligator said:

Je tiens à choisir moi même ce que on m injecte 

Je viens de voir aux info que on pourra choisir son vaccin (dans la mesure des disponibilité)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso, moi, n'étant pas médecin, ça me dépasse.

Quand j'interviens chez un médecin sur mon domaine d'expertise (l'informatique et la sécurité), si j'accepte qu'il s'intéresse et pose des questions, je ne tolère pas qu'il remette mes choix en cause - et je lui fait comprendre qu'il n'aimerait pas que je ne respecte pas ses compétences si j'étais son patient. Après un premier abord rude, l'explication passe généralement très bien (et permet de baver sur les patients qui arrivent de doctissimo.fr avec leur diagnostic déjà posé ... et faux).

Donc si je veux qu'on me respecte comme professionnel, cela impose que je respecte les autres dans leur domaine de compétence, non ?

Donc, quand ce sera disponible pour le grand public, je me ferai rapidement vacciner si c'est possible, mais je laisserai le médecin choisir le vaccin qui me conviendra de mieux selon mon age, mes facteurs de risques, mes tolérances ou intolérances aux excipients, etc.

Si je suis celui qui connait le mieux mon corps, mon médecin reste celui qui est le plus compétent pour choisir ce qu'il faut mettre dedans dans un but thérapeutique.

  • Like 1
  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.spectator.co.uk/article/will-britain-benefit-from-being-the-first-to-approve-the-vaccine- (4 décembre 2020)

Ce matin, le secrétaire d'État aux affaires Alok Sharma a confirmé que le NHS s'attend à recevoir 800 000 doses et est prêt à commencer le programme de vaccination de masse mardi. Le premier lot a apparemment été importé d'une usine belge par le tunnel sous la Manche hier. Cela suffit pour vacciner 400.000 personnes, avec deux doses, à 21 jours d'intervalle.

Le gouvernement [britannique] a pré-commandé 40 millions de doses du vaccin Pfizer - assez pour inoculer 20 millions de personnes. En novembre, le gouvernement s'attendait à ce que 10 millions de ces doses arrivent avant la fin de 2020.

Pour sa part, Pfizer avait initialement prévu d'être en mesure d'expédier 100 millions de doses du vaccin d'ici la fin de l'année. Cependant, elle a maintenant revu ce chiffre à la baisse à 50 millions - une conséquence, selon elle, des difficultés à s'approvisionner en matières premières pour le médicament. Certaines des matières premières qu'il avait commandées ne répondaient pas aux normes attendues.

Les États-Unis ont également pré-commandé 100 millions de doses et l'UE 200 millions de doses. Si les problèmes d'approvisionnement persistent et que les États-Unis et l'Union européenne approuvent rapidement le vaccin, il y aura beaucoup de concurrence pour les doses limitées qui pourront être fournies.

https://www.welt.de/wirtschaft/article221809326/Impfstoff-von-Biontech-und-Pfizer-Aufregung-um-den-Hoffnungstraeger.html (4 décembre 2020)

Une partie de la production de Biontech est située à Mayence et à Idar-Oberstein, et une grande usine est prévue à Marburg, en Hesse. Le vaccin pour l'Europe sera rempli à Puurs, en Belgique, où le partenaire Pfizer dispose d'un vaste site.

Pour le marché américain, Pfizer produit le vaccin sur trois sites : St Louis dans le Missouri, Andover (Massachusetts) et Kalamazoo (Michigan).

L'Association allemande de l'industrie chimique (VCI), dont les membres fournissent en partie les matériaux de base pour les vaccins, signale également que les procédures d'approbation deviennent de plus en plus complexes et difficiles à planifier. "La construction d'installations de production devient de plus en plus coûteuse et lente". L'industrie chimico-pharmaceutique a besoin d'une "priorité absolue" pour l'innovation et la numérisation.

"Nous reconnaissons que la simplification et la consolidation des réglementations juridiques, l'utilisation de termes juridiques clairs, la rationalisation des procédures, la réduction des obligations de déclaration et l'augmentation des ressources en personnel des autorités de réception sont les principaux facteurs", déclare le VCI.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Akhilleus a dit :

La FDA se couvre deja. Dans l'autorisation de mise sur le marché d'urgence il est précisé que les effets a long terme sur la reproduction sont inconnus

Je m'autocite parceque le vaccin Pfizer c'est un peu le F35 des vaccins, il en sort une tout les jours.

A priori ce vaccin ne sera pas approuvé pour ceux qui ont deja été infectés au prealable.

Soit la FDA se couvre large et estime que y'a pas assez de reculs sur cette population

Soit il y a ds le dossier un indicateur de risque a vacciner des personnes deja reactives contre les Antigènes viraux (comme c'est le cas pour le candidat vaccin contre la dengue)

  • Like 2
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Akhilleus a dit :

Je m'autocite parceque le vaccin Pfizer c'est un peu le F35 des vaccins, il en sort une tout les jours.

A priori ce vaccin ne sera pas approuvé pour ceux qui ont deja été infectés au prealable.

Soit la FDA se couvre large et estime que y'a pas assez de reculs sur cette population

Soit il y a ds le dossier un indicateur de risque a vacciner des personnes deja reactives contre les Antigènes viraux (comme c'est le cas pour le candidat vaccin contre la dengue)

Est-ce à dire qu'avant que de se faire vacciner avec celui-là, il conviendrait de se faire tester avec un test antigénique ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Akhilleus a dit :

La FDA se couvre deja. Dans l'autorisation de mise sur le marché d'urgence il est précisé que les effets a long terme sur la reproduction sont inconnus


Se couvre, peut-être, mais en tout état de cause, elle fait juste son boulot, à la base.
 

Comme elle ne peut décemment pas interdire un médicament dont les effets long terme ne sont pas connus, et que dans le contexte actuel elle a dû accepter des procédures accélérées pour des vaccins d’un nouveau genre en prime, il est normal qu’elle émette des réserves de ce type sans que l’on tombe nécessairement dans le cynisme quant à cette position.
 

Dire ce que l’on valide et ce qui est à surveiller avec les points de vigilance nécessaire, ça me parait le minimum de n’importe quel agrément donné, quel que soit le sujet d’ailleurs.

Edited by TarpTent
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 58 minutes, Akhilleus a dit :

comme c'est le cas pour le candidat vaccin contre la dengue

On parle bien du truc dont Sanofi a du interrompre en catastrophe la campagne d'injection et qui a conduit les Philippines à les poursuivre en justice ?:blink:  (https://www.lemonde.fr/international/article/2019/03/01/vaccin-contre-la-dengue-six-responsables-de-sanofi-vont-etre-inculpes-aux-philippines_5429958_3210.html  )

Si Pfizer se retrouvait avec une polémique pareille sur les bras, on pourrait a minima oublier tout espoir de vaccination de masse en 2021, quelque soit l'entreprise à l'origine du traitement.
Le seul bon coté, c'est que ça nous changerait des rumeurs de puces 5G injectables (je suis déjà loin :cool:)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fatac je respecte ton choix mais ces vaccins ont étés développés dans l urgence et je ne suis pas sûr des effets indésirables dangereux.

Prudence

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, kalligator a dit :

Je tiens à choisir moi même ce que on m injecte 

Je viens de voir aux info que on pourra choisir son vaccin (dans la mesure des disponibilité)

et tu es suffisamment capé, instruit, pour connaitre les mollécules des vaccins des uns et des autres et savoir le quel sera le meilleur pour toi ?

tu as de la chance.

Share this post


Link to post
Share on other sites
5 minutes ago, christophe 38 said:

et tu es suffisamment capé, instruit, pour connaitre les mollécules des vaccins des uns et des autres et savoir le quel sera le meilleur pour toi ? tu as de la chance.


Il lit air-defense ... ça devrait suffire :bloblaugh:

 

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, g4lly a dit :


Il lit air-defense ... ça devrait suffire :bloblaugh:

 

déjà debout, en métropole ?

 

ce qui m'interesse plus, sur le vaccin, c'est la duree de vie : à refaire à quelle fréquence ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Just now, christophe 38 said:

et tu es suffisamment capé, instruit, pour connaitre les mollécules des vaccins des uns et des autres et savoir le quel sera le meilleur pour toi ?

tu as de la chance.

Je ne suis pas mégalo. Le départ de cette discussion est la présence déjà connue d une mutation du virus qui en plus d être très agressive & contagieuse pourrait être insensible à certains vaccins (ceux qui agissent sur la protéine Spike).

Avant vaccination je tiens à savoir l essentiel : serais je protégé contre cette variante.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, kalligator a dit :

Je ne suis pas mégalo. Le départ de cette discussion est la présence déjà connue d une mutation du virus qui en plus d être très agressive & contagieuse pourrait être insensible à certains vaccins (ceux qui agissent sur la protéine Spike).

Avant vaccination je tiens à savoir l essentiel : serais je protégé contre cette variante.

ça revient presque alors à poser une autre question : serai je protegé contre les futures variantes ?

 

et, qui a la connaissance, qui n'est pas freiné par le secret, pour te donner la réponse que tu attends ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 minutes ago, kalligator said:
2 minutes ago, christophe 38 said:

ça revient presque alors à poser une autre question : serai je protegé contre les futures variantes ?

 

et, qui a la connaissance, qui n'est pas freiné par le secret, pour te donner la réponse que tu attends ?

Personne ne connaît les futures mutations du covid, d une manière générale cette saleté devait perdre son "efficacité" en mutant comme la plupart des virus.

Que le vaccin que on m injectera soit efficace contre une variante déjà connue me paraît normal, pour le futur ...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, kalligator said:

Je ne suis pas mégalo. Le départ de cette discussion est la présence déjà connue d  une mutation du virus qui en plus d être très agressive & contagieuse pourrait être insensible à certains vaccins (ceux qui agissent sur la protéine Spike). Avant vaccination je tiens à savoir l essentiel : serais je protégé contre cette variante.

Tu te pose la question chaque année avant de te vacciner contre la grippe? Suis-je vacciné contre celle ci ... plus celle de l'année prochaine?!!

---

Si ça peut te rassurer des dizaine de milliers de mutation on été observer sur les Sars cov 2 ...

... quant à la mutation D614G ... elle ne fait que varier la chance géométrique - en gros c'est du Tetris en 3D avec ici une léger variante de forme qui accepte de ne pas être emboîté pile poil pour matcher - qu'a le virus de s’accrocher au récepteur ACE2. Il n'y a pas vraiment de raison que les anticorps qui matchait le virus avance ne le matche plus du tout maintenant ... au pire ils matcheront un peu moins.

Exemple ici https://science.sciencemag.org/content/early/2020/11/11/science.abe8499

Quote

The effect of the D614G variant on vaccine efficacy has been of major concern. Consistent with previous studies (5, 22), we showed overall equivalent sensitivity of the both luciferase reporter viruses to the 25 convalescent human sera and 6 RBD-binding mAbs, suggesting the D614G substitution does not significantly shift SARS-CoV-2 neutralization properties. Some sera and mAbs, such as serum #1 and REGN10987, displayed slightly different neutralization potencies against the two viruses, suggesting subtle differences in the Ab binding properties. As a limitation, the virus genotype in most serum donors remains unknown. These data also suggest that the current vaccine approaches directed against WT spike should be effective against the D614G strains.

 

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, christophe 38 a dit :

ça revient presque alors à poser une autre question : serai je protegé contre les futures variantes ?

La prévision est un art difficile. Surtout lorsqu'elle concerne l'avenir ! (merci Pierre Dac :tongue:)

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La vaccination contre la grippe saisonnière n immunise pas contre celle de l an prochain.

Selon la loi Suisse le médecin est tenu de t informer de manière compréhensible et aussi complète que possible, le patient ainsi éclairé va pouvoir donner un consentement éclairé.

La variante dont je parle est la N439 K, qui serait susceptible de ne pas être bloquée par le vaccin et j userais de mon droit à être informé de la manière la plus complète possible : en particulier si cette N439K est répandue, si les différents vaccins ont étés testés in vitro, avec quelle efficacité.

Mais c est votre droit de ne pas le faire.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
11 minutes ago, kalligator said:

La vaccination contre la grippe saisonnière n immunise pas contre celle de l an prochain.

Selon la loi Suisse le médecin est tenu de t informer de manière compréhensible et aussi complète que possible, le patient ainsi éclairé va pouvoir donner un consentement éclairé.

La variante dont je parle est la N439 K, qui serait susceptible de ne pas être bloquée par le vaccin et j userais de mon droit à être informé de la manière la plus complète possible : en particulier si cette N439K est répandue, si les différents vaccins ont étés testés in vitro, avec quelle efficacité.

Mais c est votre droit de ne pas le faire.

 

PS pour g4lly  : l article que tu cites est destiné aux professionnels j ai du le lire trois fois pour comprendre un petit minimum.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, kalligator a dit :

La vaccination contre la grippe saisonnière n immunise pas contre celle de l an prochain.

Selon la loi Suisse le médecin est tenu de t informer de manière compréhensible et aussi complète que possible, le patient ainsi éclairé va pouvoir donner un consentement éclairé.

La variante dont je parle est la N439 K, qui serait susceptible de ne pas être bloquée par le vaccin et j userais de mon droit à être informé de la manière la plus complète possible : en particulier si cette N439K est répandue, si les différents vaccins ont étés testés in vitro, avec quelle efficacité.

Mais c est votre droit de ne pas le faire.

 

ça je suis bien d'accord ; la vaccination contre la grippe n'imunise pas contre la maladie de l an prochain...

ni meme de l'année en cours, puisque le vaccin est developpé depuis une souche du virus de l'an dernier...

et, biais de confirmation, je vois beaucoup de ceux qui sont vaccinés qui chopent la grippe....

 

de là à penser que le vaccin anti grippe est une porte d'entrée pour la pécole, il y a un pas que je franchis (mais, ça ne concerne que moi)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 57 minutes, kalligator a dit :

Selon la loi Suisse le médecin est tenu de t informer de manière compréhensible et aussi complète que possible, le patient ainsi éclairé va pouvoir donner un consentement éclairé.

Je crois que depuis 2012, on a quelque chose d'équivalent en France, dans l'obligation d'informer (https://www.avocat-lexvox.com/l---obligation-d---information-du-medecin-et-le-droit-des-patients_ad8.html)

il y a 57 minutes, kalligator a dit :

La variante dont je parle est la N439 K, qui serait susceptible de ne pas être bloquée par le vaccin et j userais de mon droit à être informé de la manière la plus complète possible : en particulier si cette N439K est répandue, si les différents vaccins ont étés testés in vitro, avec quelle efficacité.

Sauf que je doute que la réponse à ces questions soit à la portée du médecin moyen.

La répartition des variants d'une protéine particulière d'un virus précis, à mon avis c'est un sujet qui ne touche que ceux qui bossent franchement dessus. Hors des labos qui suivent l'efficacité de leur produit, je ne crois pas que grand monde ait directement et rapidement les informations, même chez les professionnels de santé.

Le test in vitro des vaccins peut aussi être sujet à caution, vues les technologies vaccinales assez inédites (vaccins à ARNm notamment). Le vaccin étant un entrainement du système immunitaire, si tu n'as pas un système complet, tu n'as pas un essai représentatif. Le test in vitro pourra éliminer quelques hypothèses de toxicité ou confirmer celles d'innocuité, mais seul le test in vivo confirmera l'efficacité. Et ce test in vivo devra être fait, soit avec un modèle animal représentatif, soit sur une population de cobayes.

Lundi soir, j'ai une réunion (pour un autre sujet), avec un médecin. Je vais voir si je peux le lancer sur le sujet pour recueillir son avis.

il y a 57 minutes, kalligator a dit :

Mais c est votre droit de ne pas le faire.

Bien sûr, nous sommes tous libres.

Après, la vaccination n'est pas un processus binaire : vacciné je suis sauf, pas vacciné je crains la maladie (mais pas le vaccin).

C'est plutôt de la pure statistique. Aussi bien sur la personne vaccinée (qui sera protégée contre X% des variants) que sur la population (qui donnera une immunité de groupe à Y% de personnes vaccinées). Et les deux pourcentages sont liés (par une formule que je ne connais pas).

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.tagesschau.de/inland/corona-neuinfektionen-debatte-101.html (5 décembre 2020)

"Lockdown light", restrictions de sortie dans les points chauds et appels urgents - néanmoins, les chiffres de la corona en Allemagne restent à un niveau élevé : 23 318 nouvelles infections ont été signalées par le RKI au cours des dernières 24 heures - soit environ 1 600 cas de plus qu'il y a une semaine. Le nombre de décès continue également d'augmenter : avec 483 nouvelles victimes liées au corona virus, le deuxième niveau le plus élevé depuis le début de la pandémie a été atteint. M. Söder parle de "nouvelles mesures.

Comment ces chiffres doivent-ils être traités ? Cette question sera examinée demain par le Premier ministre bavarois Markus Söder et son cabinet lors d'une session spéciale. Selon la chancellerie d'État, la discussion portera sur des "mesures supplémentaires".

Toutefois, [Söder] n'a pas dit comment le nombre de contacts serait réduit concrètement. Des mesures plus strictes dans le domaine des écoles et du commerce ainsi que dans le domaine des restrictions de sortie sont par exemple envisageables.

L'Association allemande des villes et des municipalités est critique à ce sujet : le directeur général Gerd Landsberg a mis en garde dans les journaux du groupe Funke Media contre de nouvelles "restrictions pour les gens". Ces mesures ne sont appropriées et nécessaires que si l'infection ne peut être attribuée à des sources spécifiques.

Restez calme, pesez soigneusement les nouvelles mesures, a dit le ministre fédéral des finances, Olaf Scholz, sur la radio Deutschlandfunk. Le politicien du SPD a dit qu'il savait qu'il était difficile pour beaucoup de gens de ne pas perdre leurs nerfs.

Sa collègue de parti Bärbel Bas, du groupe parlementaire SPD, a cependant une vision différente de la situation. Elle s'inquiète surtout pour Noël : "Si les chiffres restent à ce niveau élevé jusqu'au 20 décembre, les mesures ne devraient pas être assouplies pendant les vacances. Les restrictions actuelles devraient alors rester en place jusqu'en janvier".

 Le président de l'Association allemande des hôpitaux (DKG), Gerald Gaß, considère que les mesures corona actuellement applicables sont insuffisantes. "Des mesures plus strictes sont nécessaires car les appels à la population pour qu'elle maintienne ses contacts privés au plus bas niveau possible ne donnent apparemment pas de résultats suffisants", a déclaré M. Gaß au journal "Saarbrücker Zeitung". "Nous sommes très inquiets que le relâchement annoncé à Noël et à la fin de l'année n'entraîne une augmentation du nombre d'infections". A l'heure actuelle, les cliniques sont bien préparées. Toutefois, si les chiffres continuent à augmenter, "le vent pourrait tourner", a déclaré M. Gaß.

L'expert en santé du SPD, Karl Lauterbach, fait campagne depuis un certain temps pour un changement de cap. Selon lui, les régions particulièrement touchées ont besoin d'un confinement comme celui du mois de mars.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,548
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Drul
    Newest Member
    Drul
    Joined
  • Forum Statistics

    21,041
    Total Topics
    1,363,729
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries