Recommended Posts

il y a 4 minutes, Alexis a dit :

Des frigos qui font du -80 degrés ? Ah non ils n'ont pas.

Les centres de vaccination non plus. Les doses sont décongelées par les hôpitaux où elles sont stockées avant livraison dans les centres. Par contre après mélange avec le serum phy il n'y a que 6 heures. Toute les doses non injectée en fin de journée sont perdues ...

ET comme le dit @g4lly il y a beaucoup de perte malgré les rdv.

Edited by herciv

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, herciv a dit :

ET comme le dit @g4lly il y a beaucoup de perte malgré les rdv.

Pourquoi ne pas prévoir de garder un créneau en fin de matinée/journée sur laquelle on ferait passer des personnes en liste complémentaire ? Autrement dit, des personnes souhaitant se faire vacciner, quand bien même ne répondant pas aux critères d'éligibilité, et qui seraient contactées si réserves de stocks en milieu de matinée ou d'après-midi...

Edited by Skw

Share this post


Link to post
Share on other sites
12 minutes ago, herciv said:

ET comme le dit @g4lly il y a beaucoup de perte malgré les rdv.

A l'hosto en fin de journée ils injectent les doses à ceux qui se présentent ... même à la débottée.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, g4lly a dit :

A l'hosto en fin de journée ils injectent les doses à ceux qui se présentent ... même à la débottée.

Voilà pareil ici

il y a 18 minutes, Ben a dit :

Comment organiser quoi que ce soit sans ces informations? et ces infos on les a eues a peine un mois avant l'arrivée des premieres doses.

Et cette gestion de l'information fait que la encore les ARS sont les mieux placées pour mettre en place l'organisation nécessaire. Comment imaginer qu'un maire appel ailleurs que les ARS pour organiser son centre.

Au final quand les vannes seront ouverte pour les vaccins. L'accès aux compétences sera moins problématique parce qu'on pourra accepter plus de perte de dose. Donc là chacun pourra organiser son centre.

Edited by herciv

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, herciv a dit :

Toute les doses non injectée en fin de journée sont perdues ...

un témoignage à la radio ce matin : un type de 35 ans sans aucun souci médical contacté dimanche par un hôpital (comment?  pourquoi lui? sais pas) pour profiter de ces culs de flacon.  Il y est allé avec son épouse.  Il avait une heure pour être là.  Il y était en 45 minutes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, B52 a dit :

un témoignage à la radio ce matin : un type de 35 ans sans aucun souci médical contacté dimanche par un hôpital (comment?  pourquoi lui? sais pas) pour profiter de ces culs de flacon.  Il y est allé avec son épouse.  Il avait une heure pour être là.  Il y était en 45 minutes.

Ca me parait tout a fait possible en ce moment.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 43 minutes, herciv a dit :

Ici à TOULON les marins vont être vaccinés aussi.

Oui Le GAN et le groupe JDC 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, herciv a dit :

Ca me parait tout a fait possible en ce moment.

Ca serait mieux qu'on donne ces doses a du personnel plus prioritaire, mais c'est mieux que de jeter !  si on doit tous y passer à la vaccination, c'est un moindre mal.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ceux qui ont reçu une première dose "fond de bouteille pour pas gâcher" ils font comment pour la deuxième dose?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, RugbyGoth a dit :

Pour ceux qui ont reçu une première dose "fond de bouteille pour pas gâcher" ils font comment pour la deuxième dose?

 

Elle était déjà programmée puisque les fonds de bouteille était normalement affecté à quelqu'un d'autre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Concernant l'organisation, il était possible de savoir et d'organiser les vaccinations dans des centres ou ailleurs depuis plusieurs mois, même sans maitriser toutes les contraintes.

Dans ce que j'ai entendu, ce sont les maires qui , en catastrophe, doivent trouver les locaux, organiser la planification, trouver les médecins et infirmières, etc .....

Si on leur avait dit en octobre dernier par exemple, de réfléchir à une organisation qui ne serait activée qu'au dernier moment, les choses se passeraient beaucoup mieux actuellement.

Un exemple con personnel : je dois recruter deux personnes dons mon équipe au travail, mais je ne sais pas pour quelle date car cela dépend de la libération des budgets. Cela ne m'empêche pas de réfléchir dès maintenant ou installer ces personnes, de commander leur matériel, etc ...... Cela s'appelle de l'organisation et c'est le travail d'un responsable.

J'ai l'impression que le gouvernement ne savait pas à qui faire appel pour faire ces vaccinations ( pharmacies, mairie, etc .... ) et que donc il valait mieux attendre....

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
38 minutes ago, B52 said:

Ca serait mieux qu'on donne ces doses a du personnel plus prioritaire, mais c'est mieux que de jeter !  si on doit tous y passer à la vaccination, c'est un moindre mal.

Celui qui n'a pas eu sa première dose parce qu'il n'est pas venu ... laisse aussi mécaniquement sa deuxième dose a un autre ... globalement ça ne consomme pas de dose en plus ...

... la première dose aurait fini à la poubelle quelques heures après. LA seconde dose n'aurait pas été injecté parce qu'il n'avait pas déjà sa première dose.

Quand un flacon part à la poubelle vacciner quelqu'un avec juste avant c'est du bonus ... peut importe son profil.

L'idée rapidement c'est de vacciner tout le monde ... les priorités c'est plus indicatif qu'autre chose ... du moins ça passe en second face a la certitude de gâcher. Et les hôpitaux aiment bien diversifier un peu les panels rapidement ... pour ne pas avoir de retour que des publics prioritaire par exemple. Alors qu'en l'occasion se présente de faire d'une pierre deux coups ils adhérent.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Souci en Inde, incendie dans le principal site de production mondial de vaccins, le Serum institute of India  qui à une capacité de 1,5 milliards de doses annuels : ; https://www.lefigaro.fr/flash-actu/inde-incendie-au-serum-institute-of-india-le-plus-grand-fabricant-de-vaccins-au-monde-20210121

Un incendie s’est déclaré ce jeudi 21 janvier au Serum Institute of India, le plus grand fabricant de vaccins au monde situé à Pune (ouest de l’Inde), comme le montrent des images de la télévision locale. Les médias locaux ont précisé que la production de vaccins contre le Covid-19 n’était pas affectée.

Les chaînes de télévision indiennes montrent un énorme nuage de fumée grise au-dessus du site, où sont actuellement produites des millions de doses du vaccin contre le coronavirus Covishield, développé par AstraZeneca et l’Université d’Oxford.

https://www.nouvelobs.com/vaccination-anti-covid-19/20210121.OBS39151/vaste-incendie-au-serum-institute-of-india-plus-grand-fabricant-de-vaccins-au-monde.html

EsP953TXcAIBIfS?format=jpg&name=medium

Cinq morts annoncés :

https://youtu.be/PxfCzA35RLk

Edited by collectionneur
Bilan humain
  • Thanks 1
  • Sad 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, collectionneur a dit :

Souci en Inde, incendie dans le principal site de production mondial de vaccins, le Serum institute of India  qui à une capacité de 1,5 milliards de doses annuels : ; https://www.lefigaro.fr/flash-actu/inde-incendie-au-serum-institute-of-india-le-plus-grand-fabricant-de-vaccins-au-monde-20210121

Un incendie s’est déclaré ce jeudi 21 janvier au Serum Institute of India, le plus grand fabricant de vaccins au monde situé à Pune (ouest de l’Inde), comme le montrent des images de la télévision locale. Les médias locaux ont précisé que la production de vaccins contre le Covid-19 n’était pas affectée.

Les chaînes de télévision indiennes montrent un énorme nuage de fumée grise au-dessus du site, où sont actuellement produites des millions de doses du vaccin contre le coronavirus Covishield, développé par AstraZeneca et l’Université d’Oxford.

https://www.nouvelobs.com/vaccination-anti-covid-19/20210121.OBS39151/vaste-incendie-au-serum-institute-of-india-plus-grand-fabricant-de-vaccins-au-monde.html

Voilà, on se demandait si 2021 pourrait être pire que 2020.  Ca se pourrait !

Edited by B52
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, Delbareth a dit :

Suite à la pique d'Akhilleus, j'ai cherché cette histoire de variant de Manaus (on n'en a pas déjà parlé ici je crois) :

Coronavirus : Que sait-on du variant brésilien du Covid-19 qui sème le chaos à Manaus ?

https://www.20minutes.fr/sante/2956711-20210119-coronavirus-sait-variant-bresilien-covid-19-seme-chaos-manaus

Une étude publiée récemment dans la revue Science a ainsi démontré qu’à l’automne, plus des trois quarts (76 %) des habitants avaient développé des anticorps contre le SARS-CoV-2.

Un chiffre qui aurait dû logiquement permettre à la ville d’être protégée par une immunité collective. Pourtant, dès la mi-décembre, Manaus est donc de nouveau confrontée à une flambée, contraignant les habitants à se procurer eux-mêmes des bouteilles d’oxygène pour soigner leurs proches malades.

[...]

Et à l’instar des variants anglais et sud-africain, ce variant brésilien mis au jour en décembre pourrait être beaucoup plus contagieux et expliquer cette reprise épidémique à Manaus, où, ces derniers jours, le taux de mortalité lié au virus est passé de 142 à 187 pour 100.000 habitants, près de deux fois la moyenne nationale. « C’est l’explication la plus plausible à une croissance aussi explosive », a ainsi expliqué Jesem Orellana, chercheur à l’institut Fiocruz Amazonia, au journal Estadao de Sao Paulo.

Petit bémol néanmoins :

Mais « il est trop facile de rejeter la faute sur les variants et de dire que c’est le virus qui est responsable », a tempéré lors d’un point presse le 14 janvier Mike Ryan, épidémiologiste à l’ Organisation mondiale de la santé (OMS), pointant le relâchement de la population locale dans le respect des gestes barrières.

 

Certes on ne peut pas incriminer uniquement le variant; Déjà atteindre 75% de séropositivité dans une ville isolée de 2 millions d'habitant, ca signe que les gestes barrières, comment dire

Mais il semble bien que la mutation E484K rende la réponse immunitaire vis à vis des souches précédentes au moins un peu moins efficace vis à vis de celle là

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
4 minutes ago, FATac said:

Qu'il valait mieux attendre (d'en savoir plus), je crois que c'est incontestable.

En fait cette attente est du au fait que collectivement les européens - la guéguerre état-commission notamment - ont été tardif - on parle ici de plusieurs mois perdus - dans la commande de vaccin ...

... est ce mieux ... pour le moment pas vraiment. Puisqu'en plus de commander tard on a commandé peu ...

Au final on se retrouve collectivement très en retard sur les la politique de vaccination ... avec une mise en œuvre un peu à la sauvette ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour info Pfizer va modifier sa facturation par flacon. Auparavant Pfizer garantissait 5 doses par flacon maintenant c'est 6 (le même que pour les 5 doses) ... Va falloir vraiment armer les centres avec des équipes vraiment bonnes.

il y a 54 minutes, FATac a dit :

Que le gouvernement, ou le Ministre de la Santé, ou Santé Publique France, ou les ARS, ou quiconque réellement en responsabilité, ne savait pas comment cela allait pouvoir s'organiser, c'est une évidence.

Pour ma femme c'est la seconde pandémie avec centre de vaccination. avant il y a eu 2008 et le H5N1.

Tu as oublié le passage de l'équipe d'hygiénistes qui doit valider que les flux et les pratiques permettent d'éviter les infections sur place.

ET l'équipe de juristes en cas de problème avec le vaccin ...

Edited by herciv
  • Thanks 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
43 minutes ago, herciv said:

 ... Va falloir vraiment armer les centres avec des équipes vraiment bonnes.

Ou juste des seringues plus petites ...

... le problème de la quantité dans le flacon était une incertitude du la marge d'erreur lors du remplissage pendant la phase de conditionnement. Aujourd'hui à l'usine il l'ont cernée cette marge d'erreur ... et on pris des disposition pour la réduire. Donc il peuvent garantir la quantité de produit dans chaque flacon ... sans qu'il n'en reste trop dedans à la fin ...

Au delà de la marge d'erreur dans le conditionnement des flacons les autres pertes sont.

  • L'adhérence du liquide aux parois du flacon ...
  • Le remplissage de la seringue ... l'échelle sur le corps de la seringue ne permet pas une mesure précise ... on est à plus ou moins cinq pourcent. C'est lié à la qualité de fabrication de la seringue elle même.
  • Le volume mort ... le liquide qui est dans l'aiguille et au bout du piston quand il est poussée a fond n'est pas injecté ... et fini à la poubelle. Plus l'aiguille est fine et courte, plus le piston est bien conçu moins il y a de volume mort.

Ici à Luxembourg on voit beaucoup de vaccination avec des seringues pédiatriques pour ces raisons. Il existe aussi des seringues spécifiques à faible volume mort ...

Mais toutes ces procédure sont scrupuleusement décrites par les labos qui propose les vaccins ... avec des tuto vidéo et tout le toutim. C'est pas un problème de talent des infirmière, juste d'avoir été correctement formé à l'usage de ce vaccin et de suivre la procédure ...

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, g4lly a dit :

Ou juste des seringues plus petites ...

... le problème de la quantité dans le flacon était une incertitude du la marge d'erreur lors du remplissage pendant la phase de conditionnement. Aujourd'hui à l'usine il l'ont cernée cette marge d'erreur ... et on pris des disposition pour la réduire. Donc il peuvent garantir la quantité de produit dans chaque flacon ... sans qu'il n'en reste trop dedans à la fin ...

Au delà de la marge d'erreur dans le conditionnement des flacons les autres pertes sont.

  • L'adhérence du liquide aux parois du flacon ...
  • Le remplissage de la seringue ... l'échelle sur le corps de la seringue ne permet pas une mesure précise ... on est à plus ou moins cinq pourcent. C'est lié à la qualité de fabrication de la seringue elle même.
  • Le volume mort ... le liquide qui est dans l'aiguille et au bout du piston quand il est poussée a fond n'est pas injecté ... et fini à la poubelle. Plus l'aiguille est fine et courte, plus le piston est bien conçu moins il y a de volume mort.

Ici à Luxembourg on voit beaucoup de vaccination avec des seringues pédiatriques pour ces raisons. Il existe aussi des seringues spécifiques à faible volume mort ...

Sérieux ? Entre ça et le sous dosage des premiers batches, ils ont entendus parlé de contrôle qualité ? Quand j'ai raconté le problème des batches à ma chère et tendre elle a hurlé à se frappant la tête contre le mur dans toute la maisonnée en me répétant que à l'hosto même pour de l'amidon en excipient, ils ont des process de contrôle qualité chiadés... pour de l'amidon !!

Alors une Big Pharma qui fait cette merde, ca laisse présager du foutoir ambiant que ça doit être

J'ai rigolé en disant qu'on s'est bien tous précipité à acheter de l'huile de foie de serpent joliment emballée par la département Marketing de Pfizer

J'espère juste (ou pas en fait) que ça va pas finir comme cette merde de Remsedévir ....

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faur pas non plus psychoter sur ces questions de seringues de vaccin etc etc ...

C'est quand même pas comme si c'était la première fois qu'on vaccinait dans ce pays ... Le process de fabrication est entièrement automatisé avec des normes hyper strictes ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, g4lly a dit :

Ou juste des seringues plus petites ...

... le problème de la quantité dans le flacon était une incertitude du la marge d'erreur lors du remplissage pendant la phase de conditionnement. Aujourd'hui à l'usine il l'ont cernée cette marge d'erreur ... et on pris des disposition pour la réduire. Donc il peuvent garantir la quantité de produit dans chaque flacon ... sans qu'il n'en reste trop dedans à la fin ...

Au delà de la marge d'erreur dans le conditionnement des flacons les autres pertes sont.

  • L'adhérence du liquide aux parois du flacon ...
  • Le remplissage de la seringue ... l'échelle sur le corps de la seringue ne permet pas une mesure précise ... on est à plus ou moins cinq pourcent. C'est lié à la qualité de fabrication de la seringue elle même.
  • Le volume mort ... le liquide qui est dans l'aiguille et au bout du piston quand il est poussée a fond n'est pas injecté ... et fini à la poubelle. Plus l'aiguille est fine et courte, plus le piston est bien conçu moins il y a de volume mort.

Ici à Luxembourg on voit beaucoup de vaccination avec des seringues pédiatriques pour ces raisons. Il existe aussi des seringues spécifiques à faible volume mort ...

 

il y a 11 minutes, Akhilleus a dit :

Sérieux ? Entre ça et le sous dosage des premiers batches, ils ont entendus parlé de contrôle qualité ? Quand j'ai raconté le problème des batches à ma chère et tendre elle a hurlé à se frappant la tête contre le mur dans toute la maisonnée en me répétant que à l'hosto même pour de l'amidon en excipient, ils ont des process de contrôle qualité chiadés... pour de l'amidon !!

Alors une Big Pharma qui fait cette merde, ca laisse présager du foutoir ambiant que ça doit être

J'ai rigolé en disant qu'on s'est bien tous précipité à acheter de l'huile de foie de serpent joliment emballée par la département Marketing de Pfizer

J'espère juste (ou pas en fait) que ça va pas finir comme cette merde de Remsedévir ....

Il y a un médecin hygiéniste dont le métier est d'assurer que les process des structures sanitaires et sociales sont conforme à la lutte anti covid. Ce médecin arrive à tirer 7 doses. Donc c'est faisable mais çà demande un sacré coup de main.

Dans les centres les vrai professionnels de l'injection sortent 6 doses.

Mais les 2/3 des personnels injecteurs sortent à ce jour 5 doses.

Ces chiffres sont mesurés tous les jours en centre.

Edited by herciv

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je trouve assez gerbant la façon de pfizer de "rentabiliser" en facturant donc 6 doses par flacon au lieu de 5. C'est un peu comme si tu te serre la ceinture au mc do en bouffant a deux sur un menu, et en voyant ca ils decident que si il yen a assez pour deux on doit payer deux menus, pour la meme quantité de bouffe...

L'agence europeenne du medicament a perdu une bonne occas de se taire...on aurai du laisser faire les debrouillard et rester discrets.

Quels rats dans ce labo, j'en reviens pas.

  • Like 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,549
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Ardachès
    Newest Member
    Ardachès
    Joined
  • Forum Statistics

    21,071
    Total Topics
    1,374,723
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries