Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

il y a 38 minutes, g4lly a dit :


@Cool Hand

Pour le R0 France a ma connaissance il est à 1.17 ... en date du 22 ... le reste ce sont des projections.

Le 22 janvier ? J'ai 0,98 au 06/02.

 

il y a 29 minutes, Delbareth a dit :

Pour simplifier, tu as deux exponentielles qui se superposent. Une, majoritaire et décroissante, l'autre, minoritaire et croissante.

Ok, je crois comprendre. Dans ce cas, n'aurait on pas intérêt à prendre des mesures par territoire ?

Link to post
Share on other sites
16 minutes ago, Cool Hand said:

Ok, je crois comprendre. Dans ce cas, n'aurait on pas intérêt à prendre des mesures par territoire ?

Les mesures différenciées c'est compliqué politiquement ... on l'a vu avec le couvre feu.

... d'autant plus quand la com' gouvernementale essaie de vendre le fait que la campagne de vaccination va régler le probleme sans qu'on ait besoin de reconfiner.

Pire encore le PR souhaite à tout le monde de passer de bonne vacance etc. comme si la circulation entre département ou région n'avait pas d'incidence défavorable notoire sur la circulation du virus.

Link to post
Share on other sites
2 hours ago, g4lly said:

@Cool Hand

Dans l'est c'est vraiment le bordel ... toutes les écoles ferment sur décision des chefs d'établissement parce que personne d'autre ne veut en prendre la responsabilité ... on a de plus en plus de personne jeune avec des formes graves ... des personnes de 50 ans qui meurent du covid en une demi journée ...

Pour le R0 France a ma connaissance il est à 1.17 ... en date du 22 ... le reste ce sont des projections.

Les chiffres (nombre de malades, taux de positivité des tests PCR)  baissent de manière régulière (une sorte de faux plat baissier) depuis plusieurs semaines tandis que les hospitalisations sont stables. le RO est passé du coup passé logiquement en dessous de 1 (0,98). C'est cohérent avec le nombre consultation SOS médecin ou de consultations en urgence qui reste également stables. Si je peux me permettre, c'est le rebond épidémique qui est basé sur des projections, pas la baisse du R0  (cf raisonnement tout à fait cohérent par ailleurs de @Delbareth

Quelqu'un auarit vu des statistiques récentes sur le % de variant dans les tests de nouveaux malades ? C'est l'indicateur qui a fait peur à tout le monde et laissé entendre que les carottes étaient cuite il y a 15 jours. Ce serait quand même bien qu'il soit suivi. Si on assiste juste au remplacement naturelle d'une souche par une autre plus contagieuse (les deux formes virales étant en compétition pour accéder aux mêmes hôtes humains et s'excluant l'une l'autre), ce n'est quand même pas le même cas qu'un redémarrage d'une nouvelle épidémie massive.

Link to post
Share on other sites
Citation

Si on assiste juste au remplacement naturelle d'une souche par une autre plus contagieuse (les deux formes virales étant en compétition pour accéder aux mêmes hôtes humains et s'excluant l'une l'autre), ce n'est quand même pas le même cas qu'un redémarrage d'une nouvelle épidémie massive.

Heu ca revient à la même chose non ?

Entre une souche qui a un R0 naturel moyen à disons 2 et une autre 50% plus elevée (disons 3) on va avoir remplacement par compétition et flambée de l'épidémie par incrémentation de 50%

 

pour info le taux de variant anglais dans les positifs était de 9.5% le 21 Janvier, de 37% le 10 Février

Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Delbareth a dit :

Pour simplifier, tu as deux exponentielles qui se superposent. Une, majoritaire et décroissante, l'autre, minoritaire et croissante.

Prenons un exemple semaine après semaine :

- la première va faire 100, 90, 81, 73, 66, 60, 54, 49, 44, 40, 36, etc (ça fait -10% par semaine)

- la deuxièmea faire 2, 3, 5, 7, 10, 15, 22, 33, 50, 75, 107, etc... (ça fait +50% par semaine).

Je te fais la somme : 102, 93, 86, 80, 76, 75, 76, 82, 94, 115, 143

Devine où/quand nous sommes sur ce petit exemple :unsure:

C'est le phénomène principal en effet.

Il y a quand même une petite bonne surprise il me semble, l'effet "vacances" avec la fermeture des classes semble important, davantage que je ne l'aurais imaginé personnellement. Et il pourrait s'intensifier les deux semaines qui viennent vu que jusqu'à la fin février ce sont 2 zones scolaires sur 3 qui seront en congé.

Du coup, les projections que j'avais publiées il y a une semaine pourrait devoir être décalées davantage que les quelques jours que j'imaginais. Tant mieux.

Reste que le phénomène principal, le remplacement par un variant plus contagieux… continue. C'est lui qui assurera la remontée des contaminations, même si nous avons encore quelques jours de plus avant de nous le prendre en pleine face.

 

il y a une heure, Rivelo a dit :

Quelqu'un auarit vu des statistiques récentes sur le % de variant dans les tests de nouveaux malades ? C'est l'indicateur qui a fait peur à tout le monde et laissé entendre que les carottes étaient cuite il y a 15 jours. Ce serait quand même bien qu'il soit suivi.

 

il y a 44 minutes, Akhilleus a dit :

pour info le taux de variant anglais dans les positifs était de 9.5% le 21 Janvier, de 37% le 10 Février

J'ai été surpris que lors du point de jeudi dernier Olivier Véran parle de "20 à 25%" de variant anglais, sans date aucune, et avec une belle précision... Et je n'ai trouvé l'info précise publiée nulle part ailleurs. Transparence, transparence :dry:

Merci Akhilleus. C'est une info "interne", ou y a t il une source publique dont tu pourrais partager le lien ?

 

Edit : je vois que le variant anglais était à 37,7% le 9 février en Ile de France. Est-ce que tu parlais de la France entière, ou de ce chiffre là :huh: ?

Edited by Alexis
Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, Alexis a dit :

C'est le phénomène principal en effet.

Il y a quand même une petite bonne surprise il me semble, l'effet "vacances" avec la fermeture des classes semble important, davantage que je ne l'aurais imaginé personnellement. Et il pourrait s'intensifier les deux semaines qui viennent vu que jusqu'à la fin février ce sont 2 zones scolaires sur 3 qui seront en congé.

Du coup, les projections que j'avais publiées il y a une semaine pourrait devoir être décalées davantage que les quelques jours que j'imaginais. Tant mieux.

Reste que le phénomène principal, le remplacement par un variant plus contagieux… continue. C'est lui qui assurera la remontée des contaminations, même si nous avons encore quelques jours de plus avant de nous le prendre en pleine face.

 

 

J'ai été surpris que lors du point de jeudi dernier Olivier Véran parle de "20 à 25%" de variant anglais, sans date aucune, et avec une belle précision... Et je n'ai trouvé l'info précise publiée nulle part ailleurs. Transparence, transparence :dry:

Merci Akhilleus. C'est une info "interne", ou y a t il une source publique dont tu pourrais partager le lien ?

 

Edit : je vois que le variant anglais était à 37,7% le 9 février en Ile de France. Est-ce que tu parlais de la France entière, ou de ce chiffre là :huh: ?

C'est bien les chiffres IdF que j'avais lu, désolé j'aurais du préciser ....

Link to post
Share on other sites

https://www.20minutes.fr/monde/2976815-20210214-coronavirus-nouvelle-zelande-gouvernement-decrete-confinement-moins-trois-jours-auckland (14 février 2021)

La Nouvelle Zélande confine, après la découverte de seulement 3 cas, dans une seule famille.

Comparons avec la Moselle : combien de cas ? Et on ne confine toujours pas ?

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/covid-19-fermer-les-frontieres-comme-l-a-decide-l-allemagne-est-ce-vraiment-efficace_4297795.html (15 février 2021)

Mais si les frontières ne bloquent pas les virus, des scientifiques ont démontré que leurs fermetures n'étaient pas totalement sans effet. "Les modèles épidémiologiques estiment que les restrictions de voyage fonctionnent au début d'une pandémie, mais deviennent de moins en moins efficaces au fil du temps", ont ainsi estimé les auteurs d'un article publié dans la revue Nature (en anglais), le 22 janvier, repéré par Le Figaro. Les restrictions aux frontières seraient même la mesure la plus efficace après l'interdiction des rassemblements et la fermeture des structures éducatives, d'après une autre étude publiée, le 4 décembre, dans la même revue.

Par ailleurs, "là, les travailleurs frontaliers continuent à passer largement. Donc, quelque part, c'est presque plus psychologique qu'autre chose en particulier si cela s'appliquait chez nous [en France] où les variants sont déjà présents sur le territoire", a relevé sur franceinfo, lundi, l'infectiologue Christian Rabaud.

Dans la version de la BBC, les mesures allemandes vis à vis du Tyrol :

https://www.bbc.com/news/world-europe-56039335 (12 février 2021)

affectent les travailleurs trans-frontaliers

et

Toute personne quittant la province, y compris les trajets domicile-travail, est tenue de présenter un test qui ne dépasse pas 48 heures. Il y a des exceptions pour les enfants, les membres des services d'urgence et les personnes qui transitent dans la province sans s'arrêter.

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

Bon, donc on est repartis pour une nouvelle année d'épidémie jusqu'aux vaccins efficaces contre les nouveaux variants ? :endifficultec:

Et en espérant que le truc ne re-mute pas... :rolleyes:

Edited by Rob1
Link to post
Share on other sites

République Tchèque :

https://francais.radio.cz/letat-durgence-est-mort-vive-letat-durgence-8709433 (15 février 2021)

Malgré le refus, jeudi dernier, de la Chambre des députés, l’état d’urgence, qui devait s’achever dimanche, a bien été prolongé de quatorze jours supplémentaires. Confrontés à une situation sanitaire qui ne s’améliore pas, le gouvernement et les présidents des régions ont trouvé un accord permettant la poursuite de l’application de la majorité des mesures de restriction jusqu’au 28 février.

Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Wallaby a dit :

La Nouvelle Zélande confine, après la découverte de seulement 3 cas, dans une seule famille.

Comparons avec la Moselle : combien de cas ? Et on ne confine toujours pas ?

La Nouvelle-Zélande est un archipel, insulaire. Comme l'a déjà expliqué @pascal les différences géographiques font qu'on n'a pas les mêmes contraintes que pour un département de France métropolitaine, frontalier de surcroît.

De plus, il faudrait tout de même garder à l'esprit qu'une hirondelle ne fait pas le printemps (désolé, rien de personnel :tongue:) : dans la région du Grand-est, la concentration du virus dans les eaux usés reste à un niveau élevé, mais ne s'est pas mise à augmenter récemment (le pointillé rouge):
Strasbourg-histoire-0202-1024x728.png

Pour rappel, on a un délais de 15 jours environ, entre les mesures dans les eaux usées et l'apparition de nouveaux malades. 
De manière plus générale, le nombre d'hospitalisations dans le Grand-est se trouve sur un plateau à tendance descendant, depuis un mois (~3000 hospitalisations vers le 15 janvier, contre 2532 le 15 février). on constate quelque chose de plutôt semblable pour le nombre de patients en réanimation (319 le 15 janvier, 298 le 15 février)  (source https://dashboard.covid19.data.gouv.fr/vue-d-ensemble?location=REG-44)
Et surprise .... un phénomène un peu analogue s'observe sur la Moselle : 503 hospitalisations aujourd'hui, contre 518 le 15 janvier. Par contre 61 patients en réanimation le 15 janvier, contre 72 aujourd'hui. (source : https://dashboard.covid19.data.gouv.fr/vue-d-ensemble?location=DEP-57 )
Sur le fond, je crois que tout le monde est d'accord qu'il y aura une nouvelle vague, avec des variants exotiques. La bonne question, c'est quand? Il faut connaître cette informations pour pouvoir agir à bon escient.

D'ailleurs à ce sujet

Citation

Il y a quand même une petite bonne surprise il me semble, l'effet "vacances" avec la fermeture des classes semble important, davantage que je ne l'aurais imaginé personnellement. Et il pourrait s'intensifier les deux semaines qui viennent vu que jusqu'à la fin février ce sont 2 zones scolaires sur 3 qui seront en congé.

Du coup, les projections que j'avais publiées il y a une semaine pourrait devoir être décalées davantage que les quelques jours que j'imaginais

Désolé @Alexis mais ce n'est pas vraiment une surprise, on en a parlé le 7 février : 

On a la chance avec Obépine de disposer des données qui nous donnent un visibilité à 15 jours, et sur ce coup-là, elles se sont avérées fiables.

D'ailleurs les données d'Île-de-France se révèlent intéressantes : 
Marne-Aval-historique-0102-1024x723.png

La concentration de virus tendrait plutôt à diminuer par rapport au pic de novembre. D'ailleurs on est loin actuellement des hospitalisations (5090 contre 6628) et des admissions en réanimation (741 contre 1119)  de cette époque.
 

Révélation

El ça, les pontes de l'AP-HP qui se répandaient dans les médias n'en font pas état ...

J'ai lu l'hypothèse comme quoi la météo aurait un impact sur l'épidémie. Si elle s'avère exacte, chaque semaine de gagnée sans devoir confiner nous rapproche du printemps, des températures plus clémentes, et de la possibilité de ne plus vivre en vase clos, une pratique favorisant la contagion. S'il s'agit du pari fait par nos dirigeants, cela me semble valoir le coup d'être tenté, surtout combiné avec la vaccination. :smile:

 

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
il y a 31 minutes, Desty-N a dit :

J'ai lu l'hypothèse comme quoi la météo aurait un impact sur l'épidémie. Si elle s'avère exacte, chaque semaine de gagnée sans devoir confiner nous rapproche du printemps, des températures plus clémentes, et de la possibilité de ne plus vivre en vase clos, une pratique favorisant la contagion. S'il s'agit du pari fait par nos dirigeants, cela me semble valoir le coup d'être tenté, surtout combiné avec la vaccination. 

La météo comme facteur aidant oui, mais comme une limitation magique du virus non. Il n'y a qu'à regarder tes graphiques à l'été dernier, pour voir que le virus s'est tranquillement propagé alors qu'il faisait chaud... et que personne ne respectait plus les gestes barrières.

Si ça fait -0.2, -0.4 ou -0.6 sur le R0, c'est toujours bon à prendre pour permettre de réduire un variant aux alentours de 1.3 (avec couvre-feu).

Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, Delbareth a dit :

La météo comme facteur aidant oui, mais comme une limitation magique du virus non. Il n'y a qu'à regarder tes graphiques à l'été dernier, pour voir que le virus s'est tranquillement propagé alors qu'il faisait chaud... et que personne ne respectait plus les gestes barrières.

Si ça fait -0.2, -0.4 ou -0.6 sur le R0, c'est toujours bon à prendre pour permettre de réduire un variant aux alentours de 1.3 (avec couvre-feu).

On est d'accord, c'est  toujours bon à prendre. Actuellement la concentration de Covid stagne dans les eaux usées de plusieurs régions de France. Si à Pâques le R0 diminue ça peut suffire pour les faire basculer du bon côté.

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
il y a 37 minutes, Desty-N a dit :

On est d'accord, c'est  toujours bon à prendre. Actuellement la concentration de Covid stagne dans les eaux usées de plusieurs régions de France. Si à Pâques le R0 diminue ça peut suffire pour les faire basculer du bon côté.

Si j'en crois les chiffres de Geodes, le R0 baisserait même avant ça. France entière, d'un lundi à l'autre, on a une nette baisse des hospitalisations depuis la semaine dernière par exemple, y compris en région Ile-de-France avant les vacances (qui débutent à peine) : de l'ordre de 20%. Ca ne se reflète pas dans le chiffre des contaminations détectées, stable, alors que le nombre de tests ne varie pas beaucoup.

Autre constat : il y a désormais - en France en tout cas - un nombre de femmes hospitalisées supérieur à celui des hommes de 20% environ, alors que les indications au printemps laissaient à penser que les hommes étaient plus vulnérables que les femmes. Population féminine âgée supérieure ? Changement de comportement des hommes (hygiène personnelle) ? Singulier vu de moi.
Dans la même veine, mais de mémoire, il me semble que les taux de positivité étaient assez homogènes dans toutes les tranches d'âge jusqu'à une date assez récente. Si ma mémoire ne fait pas défaut, c'est fini : les plus vieux sont en moyenne nettement moins nombreux à être testés positifs que les moins vieux. Plus de tests et plus de précautions pour les plus anciens peut être ?

Edited by Boule75
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, jean-françois a dit :

Peut-être le premier effet de la vaccination

Peut être.

En ce qui concerne la vaccination (source Etalab) :

  • semaine dernière : 55% de premières injections / 45% de seconde
  • semaine courante : prévision de 10% de primo-injection contre 90% de seconde injection !

Ca sent bien le creux des livraisons.

Pas de données ou pas encore de vaccination en Martinique, en Guyane, à Mayotte (où ça n'a pas l'air d'aller fort...).

 

Presque qu'autant de personnes ayant reçue une première dose du côté de Bordeaux (254k), de Toulouse (235), qu'en région parisienne (310k). Pour des populations allant du simple au double. Foutus parisien ou parisiens foutus ?

---

Témoignage d'une voisine, 87 ans et souffrant d'une maladie de longue date (je ne sais pas laquelle) : "il a fallu que je me connecte tôt plusieurs jours de suite sur Doctolib pour enfin décrocher un rendez-vous. Pour mi-mars. Le numéro de téléphone transmis par la Ville comme ailleurs se contente de rabâcher qu'il faut passer par Doctolib : impossible de faire sans Internet."

Edited by Boule75
Link to post
Share on other sites

Aujourd'hui, la France en est à 4 000 000 de premières doses injectées et 750 000 secondes doses administrées ...

Compte tenu des livraisons prévues, malgré le creux annoncé, les 3 250 000 deuxièmes doses en attente seront bien administrées dans les 3 semaines qui viennent.

On n'a, aujourd'hui, qu'un retard que de 200 000 doses par rapport au nombre de primo-injections qui avaient été faites au 24 janvier, et ce retard n'est pas un problème puisque c'est sur le délai idéal de 3 semaines entre les injections, sachant qu'on peut étaler jusqu'à 6 semaines, au max, sans prendre de risque sur les préconisations du laboratoire.

Ca parait toujours trop lent aux yeux de ceux qui attendent (dont je suis), mais il faut quand même reconnaître que le plan de vaccination est globalement dans les clous de ce qui était annoncé début janvier, voire même un peu en avance - et qu'il était prévu qu'il accélère au fil du temps.

  • Like 2
Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, FATac a dit :

Aujourd'hui, la France en est à 4 000 000 de premières doses injectées et 750 000 secondes doses administrées ...

Compte tenu des livraisons prévues, malgré le creux annoncé, les 3 250 000 deuxièmes doses en attente seront bien administrées dans les 3 semaines qui viennent.

On n'a, aujourd'hui, qu'un retard que de 200 000 doses par rapport au nombre de primo-injections qui avaient été faites au 24 janvier, et ce retard n'est pas un problème puisque c'est sur le délai idéal de 3 semaines entre les injections, sachant qu'on peut étaler jusqu'à 6 semaines, au max, sans prendre de risque sur les préconisations du laboratoire.

Ca parait toujours trop lent aux yeux de ceux qui attendent (dont je suis), mais il faut quand même reconnaître que le plan de vaccination est globalement dans les clous de ce qui était annoncé début janvier, voire même un peu en avance - et qu'il était prévu qu'il accélère au fil du temps.

Je crois que tu t'es emmêlé les pinceaux. 4 000 000 c'est à peu près le nombre de doses reçues.

Le nombre de vacciné s'élève à 2 294 208 (1 dose) et 720 249 (2 doses), soit 3 014 457, d'après le point presse du 15 février (https://solidarites-sante.gouv.fr/grands-dossiers/vaccin-covid-19/article/points-de-situation-vaccination).

 

  • Confused 1
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

Intéressant ce que dit Cohen sur la Bretagne et les variants :

 

Par ailleurs, la campagne de vaccination va débuter la semaine prochaine pour la tranche d'âge 50-64 ans avec comorbidité, proposée par les médecins généralistes avec le vaccin AZ. Et les modalités ne sont pas simples : flacon de 10 doses devant être injectées dans les 6 heures à T° ambiante après ouverture, ou dans les 48h si chaîne du froid respectée (remise au frigo à +2 +8°). Ça me parait très chaud à gérer pour des généralistes.

 

Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Cool Hand a dit :

Intéressant ce que dit Cohen sur la Bretagne et les variants :

 

Par ailleurs, la campagne de vaccination va débuter la semaine prochaine pour la tranche d'âge 50-64 ans avec comorbidité, proposée par les médecins généralistes avec le vaccin AZ. Et les modalités ne sont pas simples : flacon de 10 doses devant être injectées dans les 6 heures à T° ambiante après ouverture, ou dans les 48h si chaîne du froid respectée (remise au frigo à +2 +8°). Ça me parait très chaud à gérer pour des généralistes.

 

Mouais, Einstein aurait dit qu'un des gros problème du monde est que les gens ne comprennent pas la notion d'exponentielle (mais Abraham Lincoln nous a prévenu de nous méfier des citations d'internet).

  • Haha 2
Link to post
Share on other sites

En rapport direct, pour "rire" :

 

 

Et dans la série "médecine étonnante", j'ai eu le malheur de chercher ce que pouvaient bien être les "ondes scalaires" dont j'entendais parler pour la première fois : eh bien c'est un excellent couple de mots clés pour trouver une foule prodigieuse de gourous et probablement d'escrocs allant des anti-vax aux hyper-sensibles à la 5g et aux prophètes de la médecine quantique. Les 3 premières pages de Qwant renvoient toutes, m'a-t-il semblé, vers des sites-à-bobards.

  • Haha 1
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, Boule75 a dit :

En rapport direct, pour "rire" :

 

 

Et dans la série "médecine étonnante", j'ai eu le malheur de chercher ce que pouvaient bien être les "ondes scalaires" dont j'entendais parler pour la première fois : eh bien c'est un excellent couple de mots clés pour trouver une foule prodigieuse de gourous et probablement d'escrocs allant des anti-vax aux hyper-sensibles à la 5g et aux prophètes de la médecine quantique. Les 3 premières pages de Qwant renvoient toutes, m'a-t-il semblé, vers des sites-à-bobards.

merci Boule, j'avais pas autant ris devant de tels concepts depuis le monoxyde dihydrogène déshydraté comme excipient

Les ondes scalaires . . . Le jeu est d'associer deux termes scientifiques et kamoulox ?

Aller je lance un "laplacien organique" comme méthodologie révolutionnaire pour lutter contre les virus

Ca va marcher vous pensez ?:bloblaugh:

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Delbareth a dit :

Je crois que tu t'es emmêlé les pinceaux. 4 000 000 c'est à peu près le nombre de doses reçues.

Ah bah merde !

Faut que je retrouve ma source. C'était écrit pourtant - j'aurais dû la citer, qu'on sache tous qu'il ne fallait pas lui faire confiance.

Il y a 7 heures, Boule75 a dit :

Et dans la série "médecine étonnante", j'ai eu le malheur de chercher ce que pouvaient bien être les "ondes scalaires" dont j'entendais parler pour la première fois : eh bien c'est un excellent couple de mots clés pour trouver une foule prodigieuse de gourous et probablement d'escrocs allant des anti-vax aux hyper-sensibles à la 5g et aux prophètes de la médecine quantique. Les 3 premières pages de Qwant renvoient toutes, m'a-t-il semblé, vers des sites-à-bobards.

J'ai regardé deux liens.

Le premier dit que des lapins, enfermés dans des cages en plomb mais nourris, hydratés, ventilés et éclairés artificiellement, meurent en 8 jours car ils ne sont plus alimentés en "ondes scalaires" du fait de la cage, façon cage de Faraday qui les bloque.

Le second dit qu'elles traversent tout, tous les matériaux possibles, y compris le globe terrestre dans son intégralité, et en accélérant au delà de la célérité de la lumière, au passage.

Je n'ai pas cherché à trouver d'autres contradictions ...

 

  • Haha 4
Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, FATac a dit :

Aujourd'hui, la France en est à 4 000 000 de premières doses injectées et 750 000 secondes doses administrées ...

Compte tenu des livraisons prévues, malgré le creux annoncé, les 3 250 000 deuxièmes doses en attente seront bien administrées dans les 3 semaines qui viennent.

On n'a, aujourd'hui, qu'un retard que de 200 000 doses par rapport au nombre de primo-injections qui avaient été faites au 24 janvier, et ce retard n'est pas un problème puisque c'est sur le délai idéal de 3 semaines entre les injections, sachant qu'on peut étaler jusqu'à 6 semaines, au max, sans prendre de risque sur les préconisations du laboratoire.

Ca parait toujours trop lent aux yeux de ceux qui attendent (dont je suis), mais il faut quand même reconnaître que le plan de vaccination est globalement dans les clous de ce qui était annoncé début janvier, voire même un peu en avance - et qu'il était prévu qu'il accélère au fil du temps.

Ca accélère et c'est tant mieux, mais il reste encore un facteur multiplicatif à appliquer au rythme de vaccination.

Petit calcul "coin de table" pour arriver à vacciner "tous les adultes qui le souhaitent" d'ici fin août.

- Il y a environ 52 millions d'adultes en France, donc si seulement 80% veulent être vaccinés (je le sors de mon chapeau, mais il faut bien prendre une hypothèse) ça fait environ 41 millions de personnes

- Deux injections par personne, et 3 millions ont déjà été réalisées au 15 février comme rappelé par @Delbareth, reste à en faire 79 millions

- Au 15 février, il restait moins de 29 semaines d'ici fin août ===> Il faut donc réaliser plus de 2,7 millions d'injections par semaine en moyenne entre 16 février et 31 août

Je n'ai aucune raison de penser que ce serait impossible. Mais ça revient à faire chaque semaine presque autant d'injections que depuis le début jusqu'à maintenant… on n'y est pas. Dans les derniers jours, on est plutôt aux environs du quart du rythme qui serait nécessaire.

 

Il y a 8 heures, Delbareth a dit :

Mouais, Einstein aurait dit qu'un des gros problème du monde est que les gens ne comprennent pas la notion d'exponentielle (mais Abraham Lincoln nous a prévenu de nous méfier des citations d'internet).

Einstein aurait pu ajouter "Alors imaginez pour la somme de deux exponentielles, l'une croissante l'autre décroissante !"

A ma connaissance il ne l'a pas fait. Mais bon ça reste difficile à comprendre pour la plupart des gens. Présentateurs télé y compris.

Edited by Alexis
  • Like 1
Link to post
Share on other sites
il y a 48 minutes, Alexis a dit :

- Il y a environ 52 millions d'adultes en France, donc si seulement 80% veulent être vaccinés (je le sors de mon chapeau, mais il faut bien prendre une hypothèse) ça fait environ 41 millions de personnes

- Deux injections par personne, et 3 millions ont déjà été réalisées au 15 février comme rappelé par @Delbareth, reste à en faire 79 millions

- Au 15 février, il restait moins de 29 semaines d'ici fin août ===> Il faut donc réaliser plus de 2,7 millions d'injections par semaine en moyenne entre 16 février et 31 août

Je n'ai aucune raison de penser que ce serait impossible. Mais ça revient à faire chaque semaine presque autant d'injections que depuis le début jusqu'à maintenant… on n'y est pas. Dans les derniers jours, on est plutôt aux environs du quart du rythme qui serait nécessaire.

Ah mais ton calcul n'est pas bon : tu ne prends pas en compte le 3e facteur, celui des moooorts d'ici là, qui va réduire la population. :mechantc:

Edited by Boule75
Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Delbareth a dit :

Je crois que tu t'es emmêlé les pinceaux. 4 000 000 c'est à peu près le nombre de doses reçues.

Le nombre de vacciné s'élève à 2 294 208 (1 dose) et 720 249 (2 doses), soit 3 014 457, d'après le point presse du 15 février (https://solidarites-sante.gouv.fr/grands-dossiers/vaccin-covid-19/article/points-de-situation-vaccination).

Ok. Vérification faite (informations France TV), les chiffres que j'avais cumulaient injections réalisées et rendez-vous déjà pris, pour la première comme pour la seconde injection. C'est moche. :sad:

il y a une heure, Alexis a dit :

Ca accélère et c'est tant mieux, mais il reste encore un facteur multiplicatif à appliquer au rythme de vaccination.

Petit calcul "coin de table" pour arriver à vacciner "tous les adultes qui le souhaitent" d'ici fin août.

- Il y a environ 52 millions d'adultes en France, donc si seulement 80% veulent être vaccinés (je le sors de mon chapeau, mais il faut bien prendre une hypothèse) ça fait environ 41 millions de personnes

- Deux injections par personne, et 3 millions ont déjà été réalisées au 15 février comme rappelé par @Delbareth, reste à en faire 79 millions

- Au 15 février, il restait moins de 29 semaines d'ici fin août ===> Il faut donc réaliser plus de 2,7 millions d'injections par semaine en moyenne entre 16 février et 31 août

Je n'ai aucune raison de penser que ce serait impossible. Mais ça revient à faire chaque semaine presque autant d'injections que depuis le début jusqu'à maintenant… on n'y est pas. Dans les derniers jours, on est plutôt aux environs du quart du rythme qui serait nécessaire.

Avec le fait qu'il ne faille qu'une injection pour les 3,5 millions de personnes qui ont eu le CoViD, tu viens de gagner une semaine sur 30, soit près de 3%.

Sinon, quels sont les autres vaccins à arriver sur le marché dans les 10 semaines qui viennent ? Il n'y a pas des mono-injections qui sont en fin de développement et doivent arriver pour diminuer la pression sur les centres de vaccination ?

Bon ... même à 2.7 millions d'injections par semaine, ça fait 400 000 injections par jour, à la louche. Avec 1208 centres de vaccination, ça fait dans les 350 injections par jour et par centre. Le piqueur qui en fait 12 par heures, pendant 6 heures a besoin de 4 autres collègues pour tenir le rythme. C'est un peu l'usine, mais c'est pas forcément la mort non plus.

Reste la logistique ... il faut que les commandes soient faites, qu'elles arrivent, que les rendez-vous soient pris et qu'ils soient honorés. C'est surtout là le nœud du problème !

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
  • pascal locked this topic
  • pascal unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,559
    Total Members
    1,550
    Most Online
    b52.
    Newest Member
    b52.
    Joined
  • Forum Statistics

    21,128
    Total Topics
    1,386,086
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries
×
×
  • Create New...